Recommended Posts

salut ...n ayant pas d expérience en ce domaine , que pensez vous des anciennes lulu , les flt110 de wiliam optique , triplet avec fluorite

apparemment cest pas vraiment de la fluorite .??

si vous avez des billes , c est pour la bonne cause..:)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
il y a 17 minutes, lyl a dit :

sous condition de bulletin de test

tu penses que sans en occasion je prend des risques ..?

Share this post


Link to post
Share on other sites

yes ....il y a des pours des contres , des qui disent c est pile ou face bref ....lyl a mis ds docs mais je pige rien aux schémas optique  et à l anglais :(

Edited by Achaim

Share this post


Link to post
Share on other sites

attention il y a eu plusieurs versions de FLT 110. Celle avec optique TEC en est une et j'aurais plutôt confiance, à vérifier quand même en pratique.

Et il y a eu d'autres versions, des triplets air calculés par TMB, moins de chromatisme, mais certains fabriqués en Chine...déjà bien identifier quelle version exactement.

 

edit : Lyl a mis des liens vers ces deux versions, merci Lyl.

Edited by olivdeso

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 37 minutes, Achaim a dit :

des qui disent c est pile ou face

 

oui il y a des truc très bien et aussi des gros loupés impardonnables (triplets 66, 90, 132 et plus récemment les modèles à correcteur intégré)

Donc gros doute sur le contrôle qualité.

par contre jamais trop entendu de gros problème sur cette FLT110. Mais google est ton ami...

 

Pour la traduction aussi.

 

Dans le deuxième lien, celle testée par Rohr est une version F/D 7 calculée par TMB. Elle est plutôt bonne, a juste un petit défaut : elle est optimisée dans l'orange au lieu du vert sur les apo moderne idéalement.

En photo ciel profond, c'est jouable, (et ça dépend aussi du correcteur) éventuellement en ajoutant un filtre pour couper le violet (Astronomik L3 ou minus violet). En visuel fort grossissement, ça sera un peu moins bon.

 

Mais le gars Rohr qui a testé celle ci et d'autres dit lui même qu'il y en a des très bien et d'autres sur-corrigées. WO a eu des soucis d'espacement entre les lentilles sur la 132, erreur de montage. Peut être que certaines FLT110 on des,soucis aussi.

Par contre j'en connais une bien faite effectivement.

 

Donc tout est possible, difficile de généraliser à partir de tel ou tel exemplaire testé.

Edited by olivdeso
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

ok merci pour les infos......je suis sur le moteur de recherche QUANT qui ne traduit pas  , je vais jamais sur Google .....:ph34r:...

et j ai fait une exception ......:)

apparemment il y a différentes fluorite ..?

et de fait ces   verssions vallent  aussi i bien qu une apo en flp53 ou triplet ED

Capture.PNG.8ba27849c6c3b159570a9f0cbb32f8a8.PNG

 

Edited by Achaim

Share this post


Link to post
Share on other sites

il n'y a quasiment que 2 familles de verre ED utilisés dans les lunettes aujourd'hui :

- le O'Hara FPL51 ( equiv Hoya FCD 1, CGDM HFK61...)

- le O'hara FPL53 ( équivalent Hoya FCD 100, LZOS OK4 quasiment)

 

le fpl53 est quasiment équivalent à la fluorite à part dans le violet et UV. aussi la fluorite est plus homogène que les verres ED qui ont des petits défaut qui peuvent provoquer des aigrettes parasites sur des étoiles à certains endroit bien particuliers.

C'est d'ailleurs un nouveau problème sur les gros blank avec les productions Japonaises qui on été délocalisées en Chine : les fabricants ont du mal à trouver des blank de qualité suffisante pour les gros diamètre. Tec a arrêté la 160ED à cause de ça et ne fait plus que des fluorites en gros diamètre, maintenant, reste juste la 140 en ED.

Astrophysics a vidé ses derniers stock de FPL53 pour faire la 160 puis la 175 et ne fait plus que de la 130. 

 

Le FPL53 permet des F/D plus courts que le FPL51. La fluorite encore un chouïa, plus court que le FPL53.

De même un triplet permet un F/D plus court qu'un doublet.

Aussi plus le diamètre augmente, plus il faut allonger le F/D.

 

Ce qu'il faut éviter ,(pour la photo au moins) c'est un doublet en FPL51. En triplet ça passe bien si le F/D est suffisamment long.

Pour une 110 triplet, un F/D de 7 est limite pour du FPL 51, mais jouable. Au besoin on met un filtre pour couper le violet qui va avoir tendance à diffuser un peu.

Une 110 triplet FPL 53 pourra descendre à un F/D de 6,5 voir 6 tout en ne montrant pas plus de chromatisme. Un peu moins même.

 

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

je dis que si on met un certain prix dans une optique, le minimum est de pouvoir essayer déjà en terrestre puis sur le ciel

surtout sur les optiques chatouilleuses du genre F/D à 7 ou moins

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, olivdeso a dit :

Au besoin on met un filtre pour couper le violet qui va avoir tendance à diffuser un peu.

 

Tu penses à quoi comme filtre ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un fringe killer si tu n'as pas de pollution lumineuse, les semi-apos ou les contrast booster si tu as un relicat de lumière sodium au loin (ville)

Sinon tu pries si c'est des nouveaux lampadaires à LED : fin de l'histoire.

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, mustagh a dit :

Tu penses à quoi comme filtre ?

 

Je pense au filtre de luminance Astronomik L3 qui est optimal pour ce genre de lunette. Pour la photo en luminance.

 

Astronomik à 3 modèles L1, L2, L3 qui coupent plus ou moins les UV et Ir proche.

Le L1 laisse passer un.peu d'UV et IR, bien pour les télescopes pur réflecteurs comme le Ritchey Chrétien par ex. Mais pas du tout adapté au lunettes.

 

Pour les lunettes on a

- le L2 qui est le luminance classique 400-700nm

- et aussi le L3 qui coupe le violet et laisse passer la bande 430-680nm ce qui est idéal pour cette lunette et beaucoup d'autres je pense. Très efficace sur la Meade 127 triplet fpl51 qui fait des halos violets. avec ce filtre, les halos ont complètement disparus.

 

Il y a des filtres "minus violet dans d'autres marques, mais c'est moins courant.

Pas mal de filtre anti pollution coupent aussi le violet.

Share this post


Link to post
Share on other sites

ok ok .....jai eu une photo faite (via mms)  avec  la lunette qui m interresse (ocaz PA) , et effectivement j ai trouvé qu il y avait pas mal de "halo " violet  autour de la neb (apres ce peut etre mon tel)  , mais , sa correspond avec ce que tu présuppose sur ce genre de lunette ..:)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, lyl a dit :

Sinon tu pries si c'est des nouveaux lampadaires à LED : fin de l'histoire.

.......alors je prie :x

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, lyl a dit :

les semi-apos ou les contrast booster

Je possède les deux, (Baader) pour dire que le filtre Contrast-Booster n'est pas tout à fait neutre : légèrement jaune-vert. Le filtre Semi-Apo donne une couleur remarquablement neutre. ;-)

NB : observations rapide réalisées avec la SW 70/700

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, jm-fluo a dit :

Je possède les deux, (Baader) pour dire que le filtre Contrast-Booster

 

En visuel tu préfères donc le Semi-Apo ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je peux te dire que oui, car j'aime les couleurs naturelles mais il faut que je fasse des comparatifs plus objectifs entre les deux filtres ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Blink
      Bonjour à tous,
      Quelqu’un peut peut-être m’aider à comprendre la différence entre deux instruments proches, de même marque, mais avec un écart de prix de 1000€
       
      TS Optic 100 F5.8   2650€
      https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/lunettes-astronomiques/astrographes/lunette-ts-imaging-star-100mm-f-5-8_detail
       
      TS Optic 102 F 5.1   1635€
      https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/lunettes-astronomiques/astrographes/lunette-ts-imaging-star-102mm-f-5-1_detail
       
      Si j’ai bien compris, sur la première lunette, le correcteur est placé de façon optimale dès qu’on fait la mise au point. Pour la seconde (moins chère), il faut adapter le back focus, ce qui représente une bonne prise de tête quand on n’est pas habitué… Peut être la qualité de l’objectif et du porte-oculaire fait aussi la différence…?
       
      Merci pour vos avis !
      Bonnes nuits
    • By fljb67
       
      Bonjour ou bonsoir.
       
      - Optique concernée : Maksutov 127/1500 de chez Sky-Watcher.
       
       
      J'ai testé cette bestiole avec une caméra ZWO 294 MC ( 4144 x 2822 ; pixels de 4.63 micro mètres ) sur la Lune.
       
      Bref :  j'ai été - positivement - étonné  que la Lune "entre" aussi facilement ( car le champ théorique avec 1500 mm de focale était vraiment "limite" d'après les calculs avec f = 1500 mm ).
       
       
      Après une prise de vue "full frame", le diamètre de la Lune est de ~ 2600 pixels ) :
       

      (  Etant une burne niveau traitement "planétaire", c'est un "one shot" ... donc désolé pour la qualité de l'image ).
       
       
      Sachant qu'au moment de cette prise de vue ( 09/11/2019 ), la Lune avait un diamètre apparent de 1790,1 " :
       
      Cela donne un échantillonnage :  E = 1790,1/2600 ~ 0,6885 "/pixels.
       
       
      Du coup, avec la formule E ~ 206,3 x p/f   ( avec E en "/pixels ; p = largeur des pixels en micro mètres ; f = focale en mm ), cela donne :
       
      f ~ p / ( E/206,3 ) ~ 1387 mm ... au lieu des 1500 mm annoncés. ( donc ~ 7,5 % de moins ).
       
       
      Donc : si le miroir a bien 127 mm de diamètre, cela correspondrait à un rapport f/D de ~ 10,9 au lieu de ~ 11,8.  ( ce qui ferait une "luminosité" photographique ~ 17 % supérieure ).
       
       
      Voilà : c'était pour info. ^^
       
       
    • By AstroSylv1
      Salut tous, suite à une occasion, suis allé voir à deux reprises une vieille Manent de 1930-1935 près de chez moi... elle était hyper bien conservée, couverte de taches de gras, de crottes de mouche, d’huile (peut-être pour la protéger de corrosion éventuelle), de poussière, mais un fort potentiel de « belle lunette » une fois sa toilette faite. Pour faire court, voilà le résultat, une mécanique exceptionnelle. Nettoyage uniquement avec une microfibre humide, zéro produit, je le souligne parce que c’est bluffant de voir la peinture qui a toujours son vernis d’origine, le laiton si brillant après 90 ans, et sa mécanique toujours précise... Pour les optiques, idem. Mais elle a deux trois trucs à réparer : il manque 2 vis au chercheur, la base en bois est fendue, le réticule du chercheur est détendu, l’optique mérite d’être nettoyée en profondeur, et je dois me trouver un adaptateur coulant 27mm —> 31,75mm. Hélioscope en accessoire avec 2 oculaires et un filtre variable, tout est opérationnel !




















    • By Hyphene
      Bonjour à tous,
       
      Tout est dans le titre ! Enfin presque... J'ai besoin d'un petit coup de main. Je souhaite faire construire un dobson de 508mm par un artisan à l'étranger. Je dois donc commander les miroirs au préalable et lui envoyer. Mais je suis une tache en calcul et je ne suis pas sur d'avoir bien compris l'effet du paracor sur la taille du miroir secondaire.
       
      En clair: Quelle taille de miroir secondaire choisir pour un primaire de 508mm à 3,7 avec un paracor type 2 ?
      Si vous avez des conseils diverses et variés n'hésitez pas !
      Merci d'avance!
    • By christian viladrich
      Salut à tous,
       
      Vu la longueur de certains posts, l'ennui semble être en train de saisir certains Astrosurfiens :-)
       
      Aussi, je vous propose un article sur l'influence des micro-mouvements de l’œil sur la résolution. C'est un point que j'avais un peu effleuré dans le bouquin Astronomie Solaire au sujet de la détection de la granulation dans de petits instruments.
      Attention, c'est technique et en plus en anglais :
      http://jov.arvojournals.org/article.aspx?articleid=2599741
       
      A noter que ce type d'étude est réalisée avec des techniques d'optiques adaptatives.
       
      Bonne lecture !
       
       
  • Images