jean dijon

Nouveau Télescope "APO Killer" episode II réalisation du miroir primaire

Recommended Posts

En ce qui concerne le grès céram je n'ai pas d'info sur la dureté. De mon côté c'est la première fois que j'utilise un outil en platre et carreaux de carrelage et on ne peut pas dire que je maitrise la chose (voir mon autre sujet il y a quelques minutes où je relate le collage de l'outil sur le miroir en passant au carbo 400). Quand tu dis :

Le 06/11/2019 à 18:33, jean dijon a dit :

Il a fallu également que je rainure le platre entre les carreaux pour éviter les rayures lors de l'utilisation des émeris fins

A partir de quel abrasif tu as vu les problèmes arriver et est-ce que tu as aussi remarqué des difficultés pour bouger l'outil sur le miroir avant de faire ces rainures ?

 

Pour l'astigmatisme, usuellement on fait tourner régulièrement le miroir sur son support. Dans ton cas, cela implique de remettre de l'air, tourner le miroir et refaire le vide. Est-ce que c'est envisageable ou trop galère en pratique. Je ne sais pas combien de temps il faut pour ajuster la pression souhaitée.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Il y a 6 heures, Sébastien Lebouc a dit :

qu'est-ce qui est prévu comme interface entre la casserole et le dos du miroir pour éviter les fuites?

 

de la graisse comme de la graisse à vide mais la graisse de roulements marche trés bien.

 

Il y a 3 heures, eroyer a dit :

A partir de quel abrasif tu as vu les problèmes arriver et est-ce que tu as aussi remarqué des difficultés pour bouger l'outil sur le miroir avant de faire ces rainures ?

Apres le carbo 400, comme j'ai coulé le platre sur les carreaux le platre descend jusqu'à la face optique. Il reste des grains enchassés dans le platre meme apres un brossage énergique, lorque tu passes au grain suivant tu as un risque important de rayures. Aprés rainurage (perceuse à main avec fraise boule) tout est rentré dans l'ordre. Pour ton probleme ,  j'ai remarqué avant de rainurer que le centre séchait plus rapidement que la periphérie, aprés rainurage les abrasifs circulent mieux, les sechées durent plus longtemps et ce probleme de collage disparait. Je te conseille de rainurer, tu n'as pas à le refaire entre chaque abrasif.

 

 

Il y a 3 heures, eroyer a dit :

Pour l'astigmatisme, usuellement on fait tourner régulièrement le miroir sur son support

oui c'est ce que je pensais mais il faudra que je le mesure

 

jean

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai suivi tes conseils et ceux de Serge sur l'autre sujet : j'ai creusé des rainures dans l'outil. Je viens de faire 30 minutes au carbo 400 et ça à l'air d'aller comme il faut. Je ferme la parenthèse concernant mon miroir.

 

Pour mesurer l'astigmatisme (et toute la forme d'ailleurs), le Bath me parait une bonne solution a priori. J'ai prévu d'en construire un cet hiver, je verrais à l'usage si c'est pratique. J'ai l'impression que depuis l'arrivée des appareils photo numériques et des logiciels tels que DFTFringe, c'est de plus en plus utilisé par les amateurs.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

chapeau, bon courage !

mais pour sûr, de jolis sillons bien résinés pour éviter l’incrustation et faciliter le nettoyage. Rien ne vaut les carreaux collés par rapport aux carreaux noyés dans le plâtre (qui est un peu déconnant....)

et pour minimiser l'astigmatisme avec la casserole, ne serait- pas pertinent de bien doucir à plat les bords de cette gamelle ?

ca va être intéressant à suivre

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour serge

Il y a 12 heures, serge vieillard a dit :

et pour minimiser l'astigmatisme avec la casserole, ne serait- pas pertinent de bien doucir à plat les bords de cette gamelle ?

 

si bien sur tu as completement raison, c'est ce que j'ai fait avec du corindon 5µm pour assurer l'étancheité mais compte tenu de la précision necessaire je ne sais pas si cela sera suffisant. Aprés rodage (sur le dos sphérique du miroir)  j'ai testé l'etancheité, la pression ne remonte pas, aprés 24h tout vas bien.

5dc845ace6203_miroir300surlacasserolle_01.thumb.JPG.b536d2612645760cb32d647c50d8affa.JPG

le miroir en depression

 

5dc84653918d7_miroir300surlacasserolle_02.thumb.JPG.aacea5542c9d0082624a1789cfefb94c.JPG

 

La fléche obtenue aprés mise sous le vide maximum que me permet ma pompe est largement suffisante pour obtenir la déformation nécessaire. Aucun écart à la sphere n'est perceptible au sphérometre

 

Il y a 11 heures, Alain MOREAU a dit :

Très intéressant, oui !

Bravo, je te souhaite une belle réussite :)

 

Merci Alain, on verra la suite. J'ai prévu de tailler la lame de la meme facon mais je l'ai déja fait :).   

 

il y a une heure, Jean-Philippe Cazard a dit :

Superbe projet ... pas à la portée du premier venu, mais dont je vais suivre l'avancement avec curiosité et plaisir

 

Merci Jean-Philippe

 

Jean

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonne nouvelle ces derniers résultats! bravo. Comme les copains, très intéressant à suivre. Merci Jean du partage

Christophe

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

quelques nouvelles j'ai realisé mon polissoir avec des carrés de poix de 30mm. J'ai commencé a polir hors casserolle pour supprimer le gris. Premieres constatations le quartz se poli bien moins vite que le pyrex (point confirmé par terrence peletier). Comme j'avais soigné le doicis il m'a fallu 15h pour supprimer completement le gris. Debut de polissage au cerium puis je suis passé au blanc (oxyde de zyrconium) apres 10h de polissage. Comme le miroir est un ménisque, en position miroir dessous je le met sur l'outil concave qui m'a servi à tailler le dos avec interposition d'un tissu épais. J'ai du abandonner mon garage trop froid pour le polissage et me rapatrier à l'interieur !

Quelques images du coulage de la poix

 

   DSC00653.thumb.JPG.d0af98db37fa7ba93619c1e125dd627b.JPG

 

DSC00654.thumb.JPG.9958f00564536ae3cc801d854c6cb505.JPG

 

jean

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt


  • Similar Content

    • By oliver55
      Istar Optical propose à la vente un objectif doublet achromatique de 180 mm de diamètre focale 1440 mm donc F8.
      Une des deux lentilles est réalisée en Flint spécial pour réduire les aberrations chromatiques d'aprés ce que je comprends.
       
      Cela ferait une lunette encore transportable en voiture mais à monter sur un pied fixe je pense.
       
      Qu'en pensez-vous svp? Utilisation possible en planétaire?Grossissement maximum?
      Pour uniquement du ciel profond?
       
      http://www.istar-optical.com/anastigmatic.html
    • By Gabm12
      Salut à tous.
      Suite à mon poste sur M42 à la ASI224 et vue le mauvais temps.
      Je me suis fait une étoile artificiel et j'ai fait un petit test de Roddier
      A première vue, je trouve le résultat pas trop mauvais, mais j'aimerai bien avoir votre point de vue ou même peut être lancer un comparatif ou chacun posterai ces résultats

      test réalisé sur un 200/1000 Skywatcher avec une asi224mc avec une étoile articiel (fait maison donc pas de Dimensions) placée à 20 mètres  
    • By Anthony sch
      Bonjour, 
      j’ai depuis maintenant 1 an un skywatcher 150/1200 f8 dont je suis extrêmement satisfait pour le prix. Cependant d’ici quelques mois j’aimerais changer de matériel et passer sur du plus gros. (Je souhaite rester chez skywatcher) 
      j’ai donc vu 2 modèles dit en « treillis » :
      le 254/ 1200: 735€
      - f:4,7  
      - pouvoir collecteur de lumière: 1317 
      - magnitude Max: 13,8 
      - grossissement utile: 508
       
      le 305/1500: 1185€
      - f4,9 
      - pouvoir collecteur de lumière: 1886
      - magnitude Max: 14,2 
      - grossissement utile: 608
       
      J’observe de tout, mais je suis plus ciel profond que planétaire. 
      Que pensez vous de ces 2 télescopes? Le quel me conseilleriez-vous? Merci et bon ciel. 
    • By Haltea
      Bonjour,
      J'ai déjà échangé avec certains d'entre vous au sujet de mon changement de set up qui se rapproche 😋.
      Je me demande si je ne vais pas diviser mon budget pour 2 instruments, ce qui me permettrai d'avoir un large éventail de cibles potentielles. 
      1) c11xlt , pour le planetaire et les cibles peu étendues,  comme mes galaxies préférées,  a 1 m de focale et a f/d 4, en poses courtes (avec un night owl qui corrige le champs sur un cercle de 16 mm).
      Pour les possesseurs de ce tube, rencontrez vous de grosses difficultés optiques ou mécaniques, qui  rendraient nécessaire l'achat d'un edge ? (Avec 2000 e de plus je sortirai un peu du buget). Je vois de très belles choses avec des C11 xlt  sur astrobin alors je m'interroge 
       
      2) un epsilon 130 edTakahashi a f/d 3 et toujours en poses relativement courtes,  pour le grand champs.
      J'ai vu sur le forum des utilisateurs de ce tube qui sortent de très belles images.
      Je pense qu'il n y a aucun doute sur la qualité optique et mécanique mais j'ai lu des articles sur cloudy night qui parlent de difficultés avec la collimation (critique à f/d 3) qui tiendrait difficilement,  alors que sur les forum français on parle  d'une collimation relativement aisée (même si elle doit être très soignée) et tenant très bien, certains indiquant que de ce point de vue,  l'epsilon est un vrai tank, qu'en pensez vous?
       
      Ces tubes iraient sur mon azeq6, avec une 385mc pour le planetaire et les petites cibles, que je completerai avec une 533mc (qui correspond pile au champs corrigé du night owl) , ou par une 294 MC (et donc rognage avec le c11 mais plus grand champs avec l'epsilon). Tout ça sous un ciel de campagne , pondéré par 2 ou 3 lampadaires du village.
       
    • By Meade45
      Bonjour à toutes et tous en ce beau premier dimanche pluvieux de Décembre !
          Etant l'heureux détenteur d'un C8 Edge tant attendu et acquis via une  PA, je me pose des questions sur la manière d'organiser le train optique.
      Avec le réducteur , le tirage optimal est de 105mm. Là,  pas de souci, un adaptateur T2 +bague EOS et l'APN et ça devrait le faire.

      Mais le visuel m'interpelle. De mémoire, le tirage optimal de ce tube passe à 140 mm . Exit le réducteur, et posons un porte-oculaires Crayford avec tirage : 100mm minimum et une course de focalisation de 30mm. Soit ! il reste  40 mm, un PO 2" devrait passer...
      La question maintenant qui va déterminer si l'usage d'un PO Crayford est possible sans sortir du foyer:
      En  cas d'ajout d'une barlow 2X, que devient le tirage? est-il modifié?  la barlow est-elle transparente dans l'ensemble du train optique ou bien est-ce carrément pas possible?
      Il est vrai que rien n'est dit sur les barlow concernant leur positionnement.
      La question peut sembler béotienne mais un proverbe chinois dit  « Celui qui pose une question risque  d’avoir l’air bête 5 mn, celui qui ne la pose pas, le restera  toute sa vie »."
      Merci pour vos retours d'expérience..
      Cordialement
      Guy
  • Images