jean dijon

Nouveau Télescope "APO Killer" episode III réalisation de la lame

Recommended Posts

 

Il y a 4 heures, eroyer a dit :

As-tu prévu un réglage de l'inclinaison de la lame par rapport au miroir primaire ?

Bonsoir Eric oui bien sur 3 vis poussantes et 3 vis tirantes , on voit les 3 vis poussantes sur la premiere photo du barillet avec la lame

Mais je n'ai pas assez de lumiere pour l'instant pour faire ce réglage

 

Il y a 7 heures, fred-burgeot a dit :

J'ai hâte d'avoir ton retour sur le ciel et surtout sur Mars.

Bonsoir fred,

sur Mars malheureusement cela va etre dur (cela sera bon en 2022 :)) car j'ai prévu d'installer le tube sur mon telescope actuel cf ci dessous et il faut que j'agrandisse mon abrit ce qui ne vas pas se faire en 5 minutes avec le temps pouris de ces temps ci, il faut que j'envoye le miroir à l'aluminure.

Je vais tenter un star test sur la polaire mais je n'ai pas de monture adhoc donc cela vas etre sportif.

 

implantation-wright.jpg.4bbec211dee15e27f6164823d6fc8fdb.jpg

 

Il y a 5 heures, michelR a dit :

Il y avait une blague qui circulait dans le milieu de l'espionnage qui disait que les Américains pouvaient lire la Pravda au dessus de l'épaule des Russes (sûrement un peu exagéré) 

Bonsoir Michel, oui c'est exageré car les satellites sont  à120km et il y a la turbulence,  pour lire un caractere de 10mm il faut une résolution de 0.017" soit le pouvoir séparateur d'un 7m ! En fait la résolution de ces satellites  c'est plutot 5 à 10cm presque suffisante pour lire une plaque d'immatriculation:)

 

jean

 

Edited by jean dijon
supression d'une image
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Jean,

prometteur ce tube...as tu réalisé le support de lame en bois ? Dural ? pas évident sur les images.

On attend le beau temps aussi et la suite !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, jean dijon a dit :

Bonsoir Michel, oui c'est exageré car les satellites sont  à120km et il y a la turbulence,  pour lire un caractere de 10mm il faut une résolution de 0.017" soit le pouvoir séparateur d'un 7m ! En fait la résolution de ces satellites  c'est plutot 5 à 10cm presque suffisante pour lire une plaque d'immatriculation:)

Si tu veux lire les plaques d’immatriculations depuis l'espace....ou autre chose....pour clore le HS

Oversized lens lenses made of LZOS for the Russian space

image.png.dc144173da7a5af2731da5de7d478358.png

https://www.istegroup.com/fr/produit/les-instruments-optiques-dobservation-de-la-terre/

Je ne l'ai pas lu, mais je doute qu'une Taka FC100mm ou son chercheur de 50 mm soit habituellement utilisé sur ces engins.

ClaudeS

PS: Impressionnant tes équipements Jean. Bravo. J'ai fait un tour sur ton site aussi ce matin.

Edited by Anton et Mila
  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Jean,

 

Pour avoir frotté pas mal de verre (dont quelques lames de fermeture et pas mal d'hyperboliques Cassegrain) dans mon périple astro-amateur réalisateur de télescopes, je suis en admiration devant toutes tes impressionnantes réalisations. Tu m'épates !

 

Un grand bravo ! 9_9

 

Jean-Jacques

Edited by POUPEAU
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Jean-Jacques

Merci pour ton commentaire, j'espere pouvoir faire des images planétaires de qualité malgrés les conditions trés turbulentes chez moi.

 

Il y a 11 heures, Raphael_OD a dit :

prometteur ce tube...as tu réalisé le support de lame en bois ? Dural ? pas évident sur les images.

On attend le beau temps aussi et la suite !

Bonjour Raphael

Merci pour ton commentaire, oui le support de la lame est en CP de bouleau, la lame est maintenus par des anneaux en plexiglass noir.

 

jean

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo Jean, rude travail ! :xC'est certain que l'on arrive pas à une telle configuration en un claquement de doigts

Je n'ose imaginer le poids des 3 tubes réunis. Est-ce que l'ensemble peut "passer" dans la fourche  pour viser le zénith ?

 

bonne journée et à bientôt en live j'espère.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Pascal 

 

merci  pour ton commentaire :)

 

il y a 48 minutes, Pascal C03 a dit :

Est-ce que l'ensemble peut "passer" dans la fourche  pour viser le zénith ?

 

oui bien sur, je pointe du pole jusqu'à --30° environ c'est pour cela que le télescope est déporté vers l'avant pour que cela passe.

j'ai eu un petit travail d’équilibrage mais ma monture est costaud, j'ai rajouter avec le télescope à peu prés 40kg par rapport à la config précédente

 

jean

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Content de voir la suite Jean! C'est waouh ! bravo pour ta réalisation et merci pour le partage !

Christophe 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

On a hâte de découvrir les premières images. Tel qu'il est placé, l'accès au porte-oculaire n'est peut-être pas très facile, mais je suppose que la priorité est plus l'imagerie que le visuel.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, eroyer a dit :

Tel qu'il est placé, l'accès au porte-oculaire n'est peut-être pas très facile, mais je suppose que la priorité est plus l'imagerie que le visuel.

bonsoir Eric,

tu as raison mais ce n'est pas très différent de mon 500, j'ai un escabeau;) et comme tu le dis je le destine plutôt à l'imagerie car chez moi en visuel ce n'est pas terrible.

 

jean

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 10/05/2020 à 14:54, jean dijon a dit :

la tendance actuelle (montures, nomadisme,... ) vas vers les courtes focales et faibles F/D  d'ou des instruments adaptés ciel profond mais pas HR

 

Bonjour

Mille bravos pour cette fabrication et ce fil où j'apprends beaucoup de choses! Mais je me pose une question... sans doute mal à propos vu les conditions techniques extraordinaires déployées ici, j'en conviens.  En visuel, à quoi sert véritablement d'avoir un F/D long pour se positionner en HR alors que en donnant un peu de diamètre en plus, en utilisant un primaire respectant les critères de Francon et Couder avec absence de micro-mamelonage, certes un F/D inférieur ou égal à 4 associé à un correcteur de coma (pas un cul de bouteille),  des oculaires de grande qualité on va dire... n'arrive-t-on pas à un résultat identique ? D'autant que quand on en arrive là ajuster le collimation, c'est un automatisme de fonctionnement sur le terrain qui n'est vraiment plus un problème...

Et dans ce cas nous ne sommes plus vraiment dans un marché de micro-niche mais bel et bien dans ce que l'astronome amateur qui souhaite aller plus loin en visuel cherche à atteindre. Personnellement je préfère un instrument de plus petit diamètre mais dont la chaine d’acquisition optique est d'une qualité irréprochable... Ce qui me fait dire que les "Apo Killer" existent depuis maintenant fort longtemps ;) Un simple dobson T250 à F/D court avec la combinaison optique qui va bien donnera une claque à une apo de 150 voire 200... Mais c'est un débat qui lui aussi est clos depuis de nombreuses années si je puis dire...

Edited by maire
  • Like 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, maire a dit :

Un simple dobson T250 à F/D court avec la combinaison optique qui va bien donnera une claque à une apo de 150 voire 200...

 

un 250 FD court avec un gros secondaire qui donne une claque à une APO de 200 ??? Tu trolles là non ?

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, zeubeu a dit :

un 250 FD court avec un gros secondaire qui donne une claque à une APO de 200 ??? Tu trolles là non ?

Faut laisser croire Fred. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, maire a dit :

En visuel, à quoi sert véritablement d'avoir un F/D long pour se positionner en HR alors que en donnant un peu de diamètre en plus, en utilisant un primaire respectant les critères de Francon et Couder avec absence de micro-mamelonage, certes un F/D inférieur ou égal à 4 associé à un correcteur de coma (pas un cul de bouteille),  des oculaires de grande qualité on va dire... n'arrive-t-on pas à un résultat identique ?

Bonsoir,

Jean donnera peut-être d'autres arguments mais il me semble que dans ce projet l'un des éléments essentiels est de pouvoir réaliser des pièces optiques avec une très grande qualité de réalisation. Faire une bon miroir est d'autant plus difficile qu'il s'écarte de la sphère. Un miroir parabolique à f/D court est fortement asphérique et donc plus difficile à paraboliser correctement qu'avec un f/D plus élevé. Ici, le miroir et la lame sont aussi asphérique mais la beauté de cette formule optique est qu'on peut les réaliser sur une cuve à dépression comme si on polissait une sphère.

En plus de ça, la faible obstruction, le peu d'aberrations hors axe sont des avantages qui se rajoutent. Pour un tube de ce diamètre, je vois mal comment on peut faire mieux.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, maire a dit :

Un simple dobson T250 à F/D court avec la combinaison optique qui va bien donnera une claque à une apo de 150 voire 200... Mais c'est un débat qui lui aussi est clos depuis de nombreuses années si je puis dire...

Bonsoir,

je ne met pas en doute l'apport du diamètre (j'ai un 500mm qui marche très bien) les newton F/D=4 voir 3.3 comme c'est la mode aujourd'hui ne sont pas adaptés à une très haute qualité optique (difficulté de faire mieux que lambda/4 au niveau de la parabole très forte coma très forte obstruction aigrette de diffraction due à l'araignée...)  et ne sont pas du tout à mon avis des "apo killer" . Au début du projet j'avais discuté ce point en comparant la MTF d'une lunette apo et la MTF du télescope que j'ai réalisé cf 

http://www.jeandijon.com/Le telescope planetaire ideal .htm

et mon épisode 1 dont je ne sait pas mettre le lien ici

 

La MTF du télescope (300mm) est  identique à celle d'une apo donc la dénomination n'est pas usurpée et n'est pas du marketing.

Mon objectif est de démontrer qu'un télescope peut faire aussi bien qu'une apo pour un prix comparativement ridicule et pour un diamètre .

J'ai cherché à tout optimiser au niveau de la réalisation optique comme le dit très bien @eroyer je serais bientôt fixé sur ce que cela donne bien qu'en terme de résolution il faille attendre des conditions potables.

Les caractéristiques du télescope sont les suivantes:

Télescope fermé avec très faible obstruction, superpoli, sans mamelonnage, corrigé de la coma qualité optique de toute la chaîne très supérieure à lambda/4 on est très loin d'un dobson à F/4

Le point ultime pour moi est de voir si dans ces conditions je peux approcher ou non la résolution de mon T500 sachant que la résolution que j’obtiens est limité par mon site. 

 

jean

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo Jean.

Premiers essais réussis.

Pour le traitement anti reflet, ce n'est sans doute pas trop tard mais certainement très couteux

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu as ouvert la voie avec la réalisation d'un télescope dont la formule optique était inconnue de la plupart des astrams de ce forum. Et les premières images sont déjà très bonnes. Chapeau !

Nul doute que ça va être encore meilleur quand tu auras de bonnes conditions de ciel.

Zen fait aussi des traitements anti-reflet pour un tarif raisonnable (250 € pour une lame de 300).

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonsoir Jean,

 

un beau projet mené a terme et des résultats à la hauteur. Félicitation encore pour cette réalisation.  

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les images de Jupiter sont très bonnes malgré les conditions que tu décris. Chapeau!

Nathanaël

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Blink
      Bonjour !
      J'ai acheté récemment un Celestron 9.25 XLT fastar d'occasion (fabriqué en 2015)
       
      Or il s'avère que le support du secondaire tourne : on lui fait faire facilement 360° à la main. D'où les questions épineuses suivantes : 
       
      -Vais-je pouvoir le collimater? (sur étoile)
      -Faut-il que ce support du secondaire soit fixe, et ne me sentant pas l'âme d'un aventurier de l'optique, sauriez-vous qui peut arranger cela (région bordelaise)?
       
      Merci pour les conseils
       

    • By lpalbou
      Bonjour à tous,
       
      Je suis dans les expérimentations ces jours-ci, notamment car je viens tout juste de racheter un Takahashi 76-DC à Simon (merci Simon !). A priori, ce scope est idéal avec un Quark puisqu'à F7.5, on atteint F31.5. Sans doute un peu d'over sampling avec la 174mm, mais ça dépend aussi des conditions d'observations, comme toujours. L'avantage du scope : sa taille (53cm), sa portabilité (1.5kg) et bien sûr, son optique.. 76mm n'aura jamais la même résolution qu'un 120 ou 150, mais c'est assez pour voir des détails assez fins et surtout, ça rentre dans mon sac à dos.
       
      Ce n'est pas un test complet car nous n'avons que de la pluie et des nuages et je n'ai pu faire que de l'imagerie opportuniste entre les nuages.. et parfois même au travers de nuages fins.. Les conditions sont donc bien loin d'être idéales, mais en attendant, j'ai testé ce que j'ai pu.
       
      Commençons par l'une des meilleures captures.
       
      Original sans gamma, sortie AS4 :

       
      Même image traitement simple avec IMPPG:

       
      Et en sortie photoshop (stretch / contraste):

       
      Avec couleurs:

       
       
      PS : pour ceux qui sont curieux et parce qu'il y a 1001 façon de traiter l'image sur IMPPG:


       
       
       
    • By Goofy2
      Bonjour   
       
      Une autre façon plus traditionnelle de réaliser la collimation. Cette méthode itérative est utilisée par plusieurs utilisateurs de Smart télescope Unistellar.
      Cette méthode est dérivée de la méthode que j'utilise pour collimater mes Schmidt-Cassegrain, mais à très fort grossissement et sur la tache d'Airy d'une étoile située sur l'axe de la chaîne optique.
       
      Nous réalisons une VA de 2 à 4 minutes dans la voie lactée (pour avoir un maximum d'étoiles sur le capteur) et on regarde la coma des étoiles sur tout le bord du champ de la capture, surtout dans les quatre coins (c'est l'endroit où la coma est la plus forte, car la plus éloignée du centre du capteur). Il est normal d'avoir de la coma sur les étoiles en bord de champ, car nos Smart Télescope ne possèdent pas de correcteur/aplanisseur de champ.
      Si la coma des étoile est homogène, de même intensité et pointent toutes en direction du centre du capteur: c'est collimaté, pas besoin d'ajuster la collimation Si ce n'est pas le cas, alors la collimation doit être ajustée (un ou deux bords de champ montrent une coma stellaire plus prononcées que le ou les bords de champ opposés et les coma ne pointent pas en direction du centre du capteur)  
      ----
      Ajustement de la collimation:
      Au préalable faites une bonne mise au point de l'optique avec le masque de Bahtinov fourni avec l'instrument.
      Faire un Goto sur une étoiles brillantes située dans la Voie Lactée (pour avoir un maximum d'étoiles sur le capteur et avoir une étoile centrale comme référence bien visible). Puis faire une VA de 2 minutes (ou plus). Analyser la coma stellaire en bord de champ sur la capture de la VA (ne pas hésiter à zoomer). Repérer le bord ou le coin qui présente la plus forte coma stellaire En vision temps réelle et uniquement avec les vis de collimation, déplacer l'étoile de référence située au centre du capteur en direction du bord ou du coin présentant la plus forte coma stellaire. L'amplitude du déplacement est fonction de l'amplitude de la décollimation. Puis avec les mouvements lents de l'application, replacer l'étoiles de référence au centre du capteur. Refaire une VA de 2 minutes (ou plus) et recommencer les étapes 2, 3 et 4 jusqu'à ce que la coma stellaire en bord de champ soit homogène, de même intensité et pointent toutes en direction du centre du capteur.  
      Il s'agit d'une méthode itérative.
      Bonne collimation...
    • By Close-to-focus
      Salut à tous,

      voici quelques images faites au newton trusstube désaluminé skywatcher 150/750.
      Camera apollo-m mini (imx429) et mars-m en bin2 (imx290). avec barlow 2.7x, 4x, 5x.. et filtre continuum 8nm, des combinaisons qui me donnent un échantillonnage entre 0.40" et 0.24" suivant le montage.

      Je trouve que j'ai de meilleurs résultats avec un échantillonnage proche de 0.40", mais d'un jour à l'autre le seeing évoluant, pas sûr que mes "tests" soient cohérents avec la réalité.
      Les poses sont de l'ordre de la milliseconde, voire moins (ce matin j'étais à 0.5ms).

      J'image sous un ciel la plupart du temps plus ou moins voilé, ciel gris/bleu pour vous donner une idée (ce matin c'était bien bleu, mais plein de vent ), dans une cour ombragée mais située dans une (toute) petite ville, donc bitume et pavés à proximité.
      Je n'arrive pas à avoir plus de netteté, du coup je me demande si changer de setup pourrait améliorer mes images ou si mon ciel me limitera de toute façon.

      J’envisageais, à qualité optique égale, de passer sur un 200 / 1000, (en truss tube pour limiter le poids et la turbu interne), le max que ma monture devrait accepter de porter correctement.
      Mais vais-je gagner beaucoup en résolution?

      j'envisageais aussi la possibilité de rester sur mon diamètre de 150mm (vu mon ciel, est-ce bien utile d'augmenter le diamètre?) mais avec un miroir d'artisan (zen ottiche en fait en petits diamètres).

      Autre question : quel échantillonnage serait  le plus approprié sous un ciel moyen à bon?
      si je reste sur les valeurs théoriques d’échantillonnage (si j'ai bien calculé elle se situe autour de 0.25") les résultats ne sont pas top.

      merci à vous

      voici les photos en question:
      imx 429

       

       
      imx 290 bin2

       


       
    • By Papy lulu
      Bonjour,  je débute,  la photo (M51) est le résultat de 261 fichiers empilés par le seestar S50 je présume que ce sont 261 prises de vues de 10" chacune.
      Bonne journée à tous.
      Papy lulu


  • Upcoming Events