Arnaud17

Retour sur (...et de) la monture iOptron CEM120

Recommended Posts

Bonjour à toutes et à tous,

 

J'écris ce post pour vous donner mon retour d'expérience avec la monture iOptron CEM120. C'est une monture annoncée pour pouvoir emporter environ 50kg d'instrument (hors contre-poids). Elle est basée sur une variation du design standard de la monture équatoriale allemande qui permet d'avoir un soutien double de l'axe d'ascension droite. Elle offre aussi une compacité qui me paraissait intéressante. En outre, plusieurs versions sont disponibles avec ou sans encodeurs absolus sur les 2 axes. Étant à la recherche d'une monture pour un tube C14 (environ 25kg sans les accesssoires + 5kg de train optique et chercheur), et après consultation de forums d'utilisateurs, j'ai décidé d'acheter cette monture dans la version avec encodeurs sur les 2 axes. Dans cette configuration, le coût est d'environ 7 000 € en incluant un pied colonne et 30kg de contre-poids.

 

J'ai reçu la monture en avril. A première vue, il s'agit d'une belle bête, compacte et avec un bon système de gestion des cables. Je l'ai donc installée sur le pied colonne et ai attendu patiemment la première nuit claire....

 

Premier essai, première déconvenue : impossible de faire un alignement sur étoile, même en essayant les 2 méthodes proposés. Après consultation du service technique du distributeur, j'ai procédé à la mise à jour du firmware de la raquette et de la monture : il semblait en effet que les versions de ces 2 softs n'étaient d'entrée de jeu pas compatibles l'une avec l'autre ! La mise à jour est relativement simple mais nécessite l'achat de cables spécifiques.

 

Deuxième essai, deuxième déconvenue : la mise à jour des firmware a permis de résoudre le problème d'alignement. J'ai donc décidé de regarder la qualité du suivi dont j'attendais de bon résultats au vu de la présence de l'encodeur en RA sensé éliminer l'erreur périodique. Première catastrophe !!!! La monture montre une oscillation permanente d'environ 5 secondes d'arc avec une fréquence de 2 à 3 Hz : autant dire qu'aucune observation n'est faisable dans ces conditions, même en visuel. J'ai testé des changements d'équilibrage de l'ensemble pour essayer de sortir d'une éventuelle résonance malencontreuse, rien n'y a fait.

 

En accord avec le distributeur, nous avons donc décidé de renvoyer la monture chez iOptron et demander un échange standard. Pendant la préparation de ce retour, j'ai remplacé le tube du C14 par un tube de C11. J'ai pu constater que la monture se comportait normalement, sans oscillation et avec une qualité de suivi qui m'a permis de réaliser des poses de 250 secondes sans guidage avec une focale de 2,3m. On était bien dans les performances attendues ce qui m'a redonné un peu de confiance dans la CEM120. Je restait quand même perplexe quant à la raison de l'oscillation avec le C14.

 

Le remplacement de la monture par iOptron a tardé 2 bons mois et une nouvelle monture est enfin arrivée en été. Entre temps, j'avais décidé de changer la queue d'aronde d'origine du C14 pour un modèle qui semble être plus rigide, juste pour enlever une source possible de faiblesse de l'ensemble.

 

La seconde monture n'a pas eu de problème de firmware... dès la première nuit, j'ai pu commencer mes tests.... Catastrophe encore : le même problème d'oscillation est apparu immédiatement. Après d'autres tests, je me suis rendu compte que le problème vient sans doute de la conception même de la monture : un petite claque sur le tube provoque un mouvement du tube visible à l'oeil nu... je vous laisse imaginer ce que ça peut donner au travers d'un occulaire monté sur un tube de 4 m de focale !!! Il faut bien compter 4 ou 5 secondes pour que le mouvement d'une amplitude d'au moins 1 minute d'arc s'amortisse ! On jurerait que le C14 est monté sur une monture de lunette de grand magasin. Bref, ça plus l'oscillation de suivi font que la monture est complètement impropre à l'usage avec ce tube optique.

 

A ce stade, inutile de vous dire que j'en avais plus qu'assez de la CEM120 et j'ai entrepris de la retourner définitivement. Je dois dire que le distributeur (astroshop) a été nickel : ils ont fait tout ce qu'on pouvait espérer d'un bon distributeur responsable dans un cas pareil. Exit donc la 2ème monture. J'ai cassé une seconde tirelire et je suis maintenant en attente d'une 10microns GM2000HPS... et je croise les doigts pour que cette fois soit la bonne.

 

Si vous avez eu une expérience similaire ou différente de la mienne avec la CEM120, j'aimerais avoir votre témoignage.

 

Bon ciel à toutes et à tous.

 

 

Arnaud

 

 

 

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Salut 

ton histoire et étonnante ! 

je possède la même monture , mais la version sans encodeur , 

dessus j'ai un lunette TSQ100/580 , sur celle ci une autre lunette TSQ71/347

en parallèle un RC 8

sur la TSQ100 une camera QHY695a avec roue a filtre intégrer plus DO skymeca 2.5

sur le RC soit une atik400 plus roue atik + do atik , soit une starlight 694 + roue + do 

pour l’équilibrage 2 contrepoids de 10 kilos + 1 de 5 kilos

 

donc pas mal de charge comme tu peut le voir , et aucun problème de suivi , en guidage avec PHD ça tourne pas plus haut que 30 d'RMS plus autour de 15 , 20

 

et tu sur que la deuxième en était une autre ? si ça ce trouve tu a eu la même qu'il ont essayer de réparer .

 

avec la 10µ tu va être au ange , ce sont de superbe monture 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 35 minutes, fred4646 a dit :

en guidage avec PHD ça tourne pas plus haut que 30 d'RMS plus autour de 15 , 20

 

Tu veux dire 30 secondes d'arc RMS ??? donc le double pour du crête à crête ?

Ou bien alors tu veux dire 0.30"' ?

Ceci ne veut rien dire du tout, ce sont des valeurs d'autoguidage, pas de qualité de suivi.

 

Regarde ceci : dans PHD2 log viewer, tu peux extraire l'erreur périodique de la monture en faisant abstraction des corrections de guidage.

Ce qui donne pour ma monture ceci :

image.png.c6e163e5b62cb33112131da0d87623

 

Et en version harmonique :

image.png.bafe3f5392e03bb91ac7cbd4736b45

 

Ce qui lui donne une erreur périodique de 5.1 secondes d'arc crête à crête sur un tour de vis de 8 minutes (487s).

Pour info c'est une EM200 qui est donnée pour une erreur de + ou - 5" d'arc (10" crête à crête), donc la mienne est 2x plus précise :)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

salut

Je pense que le pb vient de là :

 

"J'ai donc décidé de regarder la qualité du suivi dont j'attendais de bon résultats au vu de la présence de l'encodeur en RA sensé éliminer l'erreur périodique."

 

As tu désactivé les encodeurs ?

Si , non , il faut les désactiver

Te ne peux pas avoir les encodeurs avec l'autoguidage. c'est manifestement antagoniste .

Ssurtout avec la cem 120 qui semble avoir des soucis sur ce point.

Je crois que c'est sur un forum que qqun disait que ça marche mal avec les codeurs .

 

 

5.4.11. Set RA Guiding
The function is for CEM120EC only. You can turn off R.A. guiding by selecting “Filter R.A.
Guiding” to allow the high precision encoder to correct the tracking error, or turn the R.A. guiding on by
selecting “Allow RA Guiding” to allow the mount to receive guiding corrections from the guiding
software. The power on default setting is “Allow RA Guiding”.

 

Idem avec le Pec , en théorie il faut l'enlever en autoguidage .

Je pense que tes fréquences viennent de du taux de rafraîchissement des corrections et non d'une résonance mécanique

A tester

 

C'est pour cette raison que je n'ai pas pris les vis rouge ;-)

 

A+

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai un pote qui possède une CEM120 avec deux codeurs, et j'ai vu des poses de 3 ou 4 minutes à plus de 2m de focale sans problème de suivi.

J'ai vu aussi des 10microns en panne, mais faut pas en parler sur les forums.... xD

 

Je ne sais pas avec quel instrument l'image a été prise, mais c'est la 1ere que nous avons fait avec la CEM120 sans autoguidage et 5 min de poses.

 

 

L_Ha7nm_2017-06-15_01-57-01_Bin1x1_300s__-15C.jpg

Edited by FRED63000

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 30 minutes, FRED63000 a dit :

J'ai vu aussi des 10microns en panne, mais faut pas en parler sur les forums..

dit voir ça m’intéresse ?:D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les codeurs servent effectivement en mode sans autoguidage et quand on souhaite pointer en manuel "push-to" . On garde les coordonnées

Perso en poste fixe ,car la CEM120 est quasi intransportable , je ne pense pas que l'option codeur optique soit utile , car l'autoguidage est facile a mettre en place en poste fixe.

 

Edited by ngc_7000
ajout d'info

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, fred4646 a dit :

oui 0.30 évidement 

 

Ca m'a l'air un peu cahotique comme suivi (mais ça peut venir de la turbu), tu aurais la même courbe sur 1 heure ?

Montre aussi la courbe des harmoniques, ça permet de bien voir les différentes fréquences.

Share this post


Link to post
Share on other sites

ne pas oublier qu'elle et bien charger , plus de 45 kilos !!! et aussi que ce n est pas la version avec encodeur !

courbe sur 1h 

 

guidage1.jpg

 

guidage3.jpg

guidage4.jpg

Edited by fred4646

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 07/11/2019 à 15:27, Arnaud17 a dit :

J'ai cassé une seconde tirelire et je suis maintenant en attente d'une 10microns GM2000HPS... et je croise les doigts pour que cette fois soit la bonne.

Hola,

 

Tu vas te régaler ! Le prix n'est pas le même mais quelle précision ! J'image en ce moment avec une GM2000 Ultraport en remote, 40 Kg toute chargée avec une FSQ106+STX et un RC10C+QSI660 en parallèle... On peut faire beaucoup mieux mais pour moi cela me suffit.

 

Capture.thumb.JPG.3a747c6f6c78bc19ff1759ff260682e9.JPG

 

A part cela, les 10micron tombent certainement aussi en panne. Je ne sais pas à quelle fréquence (moi aucune panne depuis trois ans). Chez EEYE, il y a pratiquement la moitié des cinquante installations avec des 10micron et je n'ai jamais eu écho de pannes.

 

A+

Capture2.JPG

Capture3.JPG

Edited by bandido

Share this post


Link to post
Share on other sites

J ai une cem120ec et jamais eu ce genre de problème 

sur la liste utilisateurs crée par les ricains ce problème d oscillations avait été évoqué pour les ec2

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est un probleme connu sur la CEM120 avec codeurs. Il y a eu une discussion sur FB la dessus il y a quelques temps.

J'ai un amis tres bricoleur en électronique, qui s'en est sorti en flanchant le code de la version sans codeur afin de ne pas avoir l'asservissement en service.

Je suis percoidé que ce n'est pas un probleme mécanique, mais un probleme d'asservissement. C'est du soft, mais l'ajustement d'un PID n'est pas toujour simple, surtout qu'il peux changer en fonction de la charge, et surtout l'inertie.

Je sais que le constructeur a sorti une mise a jour soft en beta pour ces montures en aout 2019 afin de corriger le probleme. Depuis, je pense que le cap est passé.

 

Laurent Bernasconi

 

Edited by Laurent51
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est quand même un problème mécanique : une tape sur le tube (C14) et l'ensemble ne s’amortit pas correctement.

Je ne pense pas qu'Arnaud avait mis l'autoguidage en route, d'ailleurs, il n'en parle pas dans son post initial.

Sinon, c'est une bonne monture ... pour un C11.

Il devrait répondre dans quelques temps.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Justement, il n'y a pas d'autoguidage… vu qu'il y a un ou des codeurs en service pour réaliser l'asservissement de correction. Mais quand l'asservissement est bugé alors ca oscille en permanence. Généralement, c'est lié a une sur correction, avec un gain P réglé trop fort par exemple.

Le test de l'amortissement, c'est autre chose, c'est la tenue de la monture au choc et par exemple au vent. Mais une monture qui s'amorti mal, empêchera un asservissement tres réactif, c'est vrai aussi.

Je ne suis pas propriétaire d'une monture de cette marque, j'ai une 10Micron:-), mais il semble que le constructeur a sorti un correctif, alors pour les utilisateurs qui ne l'utilise pas encore, je pense qu'il est sage de le faire:-).

 

Amitiés,

Laurent Bernasconi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui , le problème semble complexe ,et il est multi-cause . Donc , certain le rencontre d'autre non .

Sinon , merci de l'info pour la MàJ .

Je viens d'avoir la mienne , je vais faire la mise à jour . Malheureusement , on observatoire n'est pas encore prêt , je ne pourrais pas la tester rapidement .

 

ça doit être les items que j'ai surligné

 

What has been done in firmware:

 Implemented new algorithm; 

Fixed bugs that affect goto, park to Zero Position; 

Fixed bug that affects autoguiding;

Fixed bugs that affect meridian flipping; 

Fixed bug that cause Park Position errors; 

Enabled dual-axis tracking for deep sky objects and stars; 

Modified 1,2 and 3 star alignment in hand controller.

 

http://www.ioptron.com/v/Firmware/CEM120_FirmwareVersionHistory.pdf

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est surprenant que la derniere date de Firmware soit de Mars 2019 d'apres le constructeur.

Patrick Dufour, sur ca page web FaceBook "Cielmonchili" indique le 15 aout, qu'il y a une mise à jour en version beta qui règle le probleme:

https://www.facebook.com/Cielmonchili/

Et si vous remontez jusqu'au 31 juillet, c'est la qu'il parle du probleme, car il réalise les premiers essais de ca monture.

 

En tout cas, c'est a vérifier, puis à essayer, pour les utilisateurs qui n'aurait pas leurs programmes à jour.

 

Amitiés,

Laurent Bernasconi

Edited by Laurent51

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voici NGC7635 en Ha, prise avec ma CEM 120 EC2, pose non guidée, on voit que les encodeurs font leur travail, pose unique de 500 secondes à 1350 mm de focale, GSO RC10 et réducteur 0,67 (pas de correcteur de champ), Zwo ASI 1600 MMC. Poids du télescope et accessoires photo, environ 22 kg. Traitement très basique, pas de dark, ni flat ni BIAS, uniquement un stretching avec Pixinsight.

Station fixe, m.e.s. avec Polemaster.

Au-delà de 2 mètres de focale les poses sans guidage sont limitées, en ce qui concerne mon installation, à maximum 200 secondes, au-delà les étoiles "glissent".

 

Arnaud, tu seras enchanté de ton nouvel achat. J'ai une GM1000 HPS, les poses non guidées jusqu'à 1200 secondes sont courantes avec ma Takahashi TSA120. 

 

Bon ciel à tous,

Serge à Ellezelles, Belgique 

 

 

5dcda87278bd4_Capturedcran2019-11-1417_28_26.png.f6ce4918e30e13cf0fc0a2e6cc4fdab7.png

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chers tous,

 

Désolé d'avoir tardé à revenir vers vous. Merci à chacun d'entre vous pour vos réponses toutes intéressantes et instructives. Lorsque j'ai fait mes tests avec le C14, je n'avais pas d'autoguidage en place. Le problème d'oscillation apparaissait même en visuel. La thèse d'un mauvais réglage de l'asservissement est en effet tout à fait possible, je pense. Lorsque j'ai fait le test positif avec le C11, là encore j'étais sans autoguidage, et ça marchait pas mal: 250s de poses avec 2,3m de focale sans autoguidage, et avec des étoiles bien rondes.

 

Dans mon cas, il me semble probable que j'ai cumulé un problème de soft (expliquant l'oscillation de suivi. J'ai fait une mise à jour du firmware en juin, de mémoire) et un problème de hard (expliquant le manque de rigidité de la monture).

 

En tout cas, je suis content de voir que la CEM120 fonctionne correctement pour certains d'entre vous car c'est toujours dommage de voir un investissement astro ne pas donner ce qu'on attend de lui.

 

Encore un grand merci pour vos retours et bonnes observations.

 

Arnaud

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut à tous,

 

Possesseur d'un CEM120EC2 également, j'ai été confronté au même problème d'oscillations.

Voila la première vidéo avec le firmware d'origine, C11 à F10 sur la lune 

[youtube]ePlEgOJBVwM[/youtube]

Les oscillations à environ 3 hz sont bien visibles sur l'axe RA (vertical).

 

Après la mise à jour FW190624 mêmes conditions de charge: les oscillations ont cessés (il reste la turbu)

 

Pour info la monture à 45kg de charge utile sur le dos  et 40kg de CP: C11, TS 130/910, Vixen 81/625, moteurs de MAP, CCD, etc...

img_3630.jpg

 

img_3628.jpg

 

Malheureusement, par manque de temps je n'ai pu faire plus de tests.

 

Daniel

 

Edited by dd
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Wouuah , elle est belle !!!:o

 

J'en suis encore a couler du béton pour la colonne :$

J'ai hâte d'installer la mienne .

Superbe setup !!

Tu m'as donné une idée pour le GPS , je ne savais pas trop ou le placer .

ça capte bien ?

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, pas de soucis pour la réception GPS, même avec le toit fermé (bardage métallique) :P

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Je possède une EC2 depuis le mois de juin et j'ai été confronté au même problème d'oscillations, qui étaient inexistantes avec un C8 (~20kg de charge portée, tube + CP) mais permanentes avec mon T400 f/3 (35kg + autant de contrepoids). Manifestement c'est la boucle d'asservissement de l'axe AD mal dimensionnée dans le firmware, propre aux EC/EC2 puisque les encodeurs sont utilisés en permanence pour corriger la vitesse des moteurs. IOptron a travaillé dans la période juin-juillet, poussés par quelques utilisateurs insatisfaits - et pour cause. Le firmware sorti fin juillet corrige bien le problème, et je n'ai désormais plus aucun souci de suivi avec le T400 et ses 70kg de charge portée. Je me permets d'ajouter que le support IOptron aux US est assez réactif, et en particulier pour redorer l'image un peu ternie par un contrôle qualité douteux (j'ai reçu une monture où le chip GPS était purement absent de la carte mère... cela se serait vu au moindre contrôle, mais non ; le tech d'IOptron m'a renvoyé sur le champ une carte mère complète).

Cordialement,

Denis.

Edited by dema31

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ce retour.

Je suis en train d'installer la mienne CEM120 no  EC .

J'ai pour le moment une 20Kg dessus et non EC, donc ça va.

Je pense que je ferais un retour une fois que j'aurais dompté la bête ;-)

 

Sinon , 70Kg ça fait beaucoup quand même !!?

 

Petite question : sur le passage au méridien .

ça semble chaud; car ça passe à raz de la monture . Vous aussi ?

Vous avez réglé un délai sur le passage au méridien (0 à 14°)

Dans la doc , il y a un vide à ce sujet !

 

 

A+

 

 

Edited by ngc_7000
correction 1h en 14°

Share this post


Link to post
Share on other sites

il faut mettre à jour la monture + raquette des derniers firmware; perso j'ai réglé la mienne sur 5°

j'ai également entré dans le logiciel ascom la limite basse, perso j'ai mis 20°

je n'ai jamais de choc que ce soit à l'est ou à l'ouest lors d'un pointage

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Looney2
      Ok il est 5h du matin au Québec, 4h de route pour voir une comète sur le déclin qui a perdu beaucoup de sa luminosité depuis 4 jours... Bientôt un adieu à la belle même si elle reste photogénique.
      Du coup, les nuages à l'horizon aidant, on s'amuse sur une cible facile histoire de voir ce qu'il a dans le ventre ce Skyguider d'iOptron pour un peu de ciel profond. Alors c'est parti sur M31 !
      27x1mn à 800ISO à f/3.2 et 200mm de focale, une recette éprouvée... Bon ben ça bronche pas, croppé d'environ 10 pixels pour 30mn de poses (j'ai jeté 4 poses avec des passages nuageux).
      Y'a plein d'étoiles dans un ciel noir c'est dingue ! J'aime ça l'astro sans prise de tête : mise en station 2mn, intervallomètre pour aller voir les copains pendant que ça pose... Ciflard et Laguiole (dédicace à Mario et Brice)...
      Un petit script de Siril à 4h35 du matin et une finition sous PS...
      Tzigidou comme on dit icite !
       

    • By Simon Fabre
      Bonjour à tous,
       
      Pour faire suite à mon post d'août, où je me suis retrouvé pendant mes vacances à devoir reprendre le réglage du jeu en delta sur ma G11.
      Le jeu est bien réglé depuis et ça fonctionne très, plus de surchauffe moteur !
       
      Je m'étais rendu compte que les vis étaient à moitié massacrées côté déclinaison:
      Les empreintes 6 pans étaient très déformées, probablement par un essai de desserrage à la clé Allen métrique, avant que je n'en prenne possession.
       
      J'ai pu heureusement desserrer et resserrer pour le réglage une fois au mois d'août, depuis je n'y ai pas retouché.
      Je dois cependant réapprovisionner deux vis neuves, si jamais je devais reprendre le réglage de de ce jeu. 
       
      J'ai parcouru quelques pages sur le web, mais pas moyen de trouver l'info des cotes de ces vis. Ici une photo prise sur la page Losmandy:

       
       
      Et je n'ai pas envie de prendre le risque de les démonter pour les mesurer, si je les foire, je suis cuit pour l'opposition martienne!! 
      Alors si quelqu'un parmi vous avait l'extrême bonté de me communiquer les cotes, diamètre et pas, je pourrais de ce pas m'en acheter une petite paire.
      Vous remerciant infiniment. 
       
      Bien à vous.
      Simon
    • By dfremond
      Bonjour
      J'ai un flextube et, comme beaucoup de ceux qui en possedent, j'ai des soucis de saccade survenant (surtout) dans le mouvement azimutal en poursuite sidérale, et seulement à cette vitesse. Quand je mets en vitesse rapide, les saccades, accompagnées d'un petit craquement, disparaissent et reprennent dés l'entrainement de poursuite "normal" repris. J'ai remarqué de nombreux topics en parlant sur differents sites d'astronommie amateur, sans trouver de solutions claires. A noter que le bruit n'est pas constant, et un peu capricieux, et réapparait souvent au moment le plus embetant. Ce n'est pas le bruit qui est le souci, mais c'est qu'il y a une saccade dans l'entrainement et que ça donne une trainée à ce moment pendant la capture. Surtout à forte focale, donc tres gènant en astrophoto planétaire......  J'avais cru, à un moment, qu'il s'agissait d'un souci dû au  joint en mousse qui entourre le mecanisme et le protege, au niveau du socle, car ça fait vraiment penser à du plastique qui colle, mais ce n'était pas ça. J'ai demonté le socle et ses differentes pieces (deux plaques d'alu circulaires, avec entre les deux un grand roulement à rouleaux en plastique(et roulements metaliques bien sur). J'ai longtemps etait persuadé que ça venait de là car le graissage a diminué le phénomene. Maintenant je sais pourquoi! Mais ce n'était pas la solution.
       
      Le probleme residait dans les roulements de la vis sans fin! et à cause d'un mauvais réglage du mecanisme de débrayage!! Un trop fort ou trop faibel serrage porvoque des saccades, soit en exagerant le frottement au niveau des roulements, soit en provoquant de petits débrayages intempestifs! CE REGLAGE EST FONDAMENTAL!   Il a fallu que je démonte "la boite de vitesse", le reducteur du moteur, pour m'en rendre compte.  C'est sous le gros capot noir a démonter.
       

       
       
      On se retrouve avec le bloc moteur fixé sur la boite reducteur, elle meme fixée avec deux vis sur un support metallique, et sur l'"axe de la vis sans fin.
       

       
      Pour avoir accés facilement aux reglage de la vis de debrayage (en noir), il faut d'abord devisser la boite reductrice du support en enlevant deux vis et en le basculant vers le haut 
       
       

       
       
      il faut se munir d'une clé de 10 une cle de 11 et une clé allen .
      D'abord, il faut regler l'amplitude du debrayage pour qu'elle soit suffisante pour libérer la roue dentée, en le controlant à la main. ensuite la bloquer avec le contre écrou.
       
       
       
      ensuite, il faut regler la tension du ressort, et controler la dureté du debrayage en forçant sur la monture. il faut qu'il y ait une certaine résistance.
       ensuite, remontage du bloc moteur-reducteur sur son support, avec les deux vis.
       
       
      Quand j'ai démonté le boitier  du reducteur (j'ai tout demonté... je n'ai pas fait de photo sur le moment, et il etait trop tard pour en faire une fois remonté), j'ai enlevé tous les pignons, sauf celui qui est solidaire de la vis sans fin.  Meme en ayant bien graissé l'axe, et en ayant liberé le frein  pour désolidariser le scope de l'entrainement, j'ai remarqué que faire tourner ce pignon avec ,la main, provoquait exactement les saccades à basse vitesse, et elles disparaissaient a grande vitesse! Le probleme se situe donc sans aucun doute dans cette piece!  Il y a quelquechose de collant dans l'axe. J'ai tout graissé, et malgré tout il y avait encore du 'collage" Je me suis interessé ensuite au mecanisme de debrayage , avec son ressort, dont le role et de faire patiner la vis sans fin en l'ecartant si le telescope resiste trop pour ne pas tout casser. Il y a une vis Allen dont le role et de definir la distance de debrayage, pour laisser la vis sortir des dents et patiner. Il y a aussi un ecrou et un contre ecrou pour tendre le ressort. C'est là que ce situe , entre-autre, le probleme. Si le ressort est trop serré, il ecrase la vis sur ses roulements, et ça colle, donne des saccades. si elle n'est pas assez serrée, les petites variations de resistances du plateau tournant, provoquent des debrayages partiels, et des saccades aussi dans l'entrainement. Tout est encore exageré si le plateau resiste trop, d'ou l'amélioration quand on le graisse. Ce reglage de vis de débrayage est fondamental. Maintenant je n'ai AUCUN soucis, en tout cas "indoor". J'espere le constater aussi lors de ma prochaine session. 
      Mais j'avais tellement galeré pour trouver que je souhaite paratager cette decouverte avec ceux qui auraient ce problème.  Bon, vous êtes responsables, ne démontez que si vous vous sentez capable de tout remonter correctement. Mais l'amélioration est vraiment efficace chez moi!
       
       
      Bon courage si ça vous tente!  Et bon ciels!
       
    • By COM423
      Bonjour,
      J'ai pas mal de projets en tête pour un second setup qui sera dédié imagerie du ciel profond, avec un tube conséquent mais transportable, et de focale pas trop longue pour s'adapter aux petits pixels des caméras CMOS (ayant jusqu'à présent l'habitude de travailler avec un C11 à F/6.3 et une CCD avec des gros pixels de 9 microns).
      Pour la monture, mon choix s'est arrêté sur une skywatcher AZ-EQ6-pro Goto.
      Hésitant à perdre trop en diamètre par rapport au C11 (28 cm) j'aurais tendance à partir sur le SW de 250 mm de diamètre, mais a priori le SW de 200 mm serait plus conseillé pour cette monture, pour un suivi moins cahotique et un autoguidage plus performant...
       
      Je serais donc très intéressé d'un retour terrain si certains ont tenté déjà l'aventure PHOTO avec un Newton de 250 mm sur AZ-EQ6 ?
      Il existe en F5 (1,20 m de long) et en F4 (1 m de long) : est-ce que çà passerait du coup sur le F4 avec moins de flexions ?
       
      Un grand merci d'avance pour vos partages d'expérience.
      Bon ciel à tous,
    • By SAUTIER Sylvain
      Bonjour,
      J'ai récemment fait l'acquisition de la base équatoriale EQ6 WEDGE (https://www.eq6wedge.com/) pour remplacer l'embase d'origine de ma N-EQ6 SW (suite foirage du pas de vis réglage de l'altitude ...).
      Malheureusement le dispositif est complètement inopérant une fois monté. La première chose que je constate est un backlash important dans la vis sans fin du système de réglage de l'altitude: le backslash se manifeste lorsque je change de sens de réglage vers le haut ou vers el bas. Autre remarque: la pièce métallique jaune qui enserre cette la vis sans fin bouge, elle ne semble pas parfaitement solidaire de la plaque support de la base (elle était déjà montée sur la plaque latérale de la Wedge dans le carton). Voici une vidéo pour montrer tout ça: 
      Du coup, voici ce qui se passe lors de mes tentatives de mise en station: Le déplacement de l'étoile polaire en altitude est saccadé, difficilement prévisible. Dès que je change de sens de mouvement d'altitude, l'étoile polaire se déplace d'environ une graduation de viseur vers la gauche ou vers la droite. Et lorsque malgré cela je parvient à faire une MES, alors je resserre les vis de serrage des 2 côtés de la Wedge pour "bloquer" la monture comme indiqué dans le mode d'emploi: je constate alors que l'étoile polaire s'est déplacée d'environ une graduation sur la cible. Donc cette manipulation requise dérègle ma MES.
      J'ai essayé de faire la MES à pleine charge, puis sans contrepoids, puis à vide. Dans tous les cas, je constate les même disfonctionnements.
      Remarque: j'ai tenté de serrer cette vis à l'arrière de la plaque latérale de la base (voir image ci-dessous) et qui me semblait être celle permettant de maintenir le du système de réglage d'altitudes solidaire de la base, mais sans succès. On m'a dit par ailleurs qu'elle était probablement montée avec du frein filet et que pour la débloquer il faudrait prolonger la clé Allen  par un tube pour démultiplier la force ... mais si cette vis est bloquée par le fabriquant, ce n'est peut être pas pour rien. J'ai un peu peur de faire une bêtise et de perdre la garantie en faisant cela.

       
      Si il en a parmi vous qui ont cette pièce pour leur monture NEQ6, avez vous eu les même problèmes? Si oui avez-vous pu faire quelque chose pour rendre le système opérant?
      Merci par avance pour votre aide.
      Sylvain
  • Upcoming Events