George Black

Stellina, ou la revanche du clone de l'eVScope

Recommended Posts

il y a 36 minutes, ALAING a dit :

Mais également, le truc à ms . . . ça en est où ?

 

Ou alors on créé un super fil avec Le truc à ms, Stellina, Eviscope, le Clavius et la lunette de Rocbaron, pour voir si on arrive à faire un shutdown d'internet en Europe occidentale ?

 

 

  • Haha 7

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

J'en ai une :)

 

IMG_2101.JPG.13cf57edb2898ed62f19e3ff7d244ac4.JPG.1e4ec6447f1c5f1c9e91af336473d3b0.JPG

 

Et je peux vous dire qu'il y a un paquet de scopes qui peuvent aller se rhabiller :)

D'ailleurs je ne poste jamais de photo réalisée avec elle de peur de faire exploser les petites annonces ;)

Bonne soirée,

AG

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo George pour ce sujet polémique ainsi qu'à tous les contributeurs pour ce fil à croissance exponentielle :D

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 59 minutes, Cédric Perrouriefh a dit :

Le danger principal de la technologie, le plus pernicieux, est qu'elle est aliénante, elle éloigne l'esprit de l'Homme de sa seule ressource, la nature

j'aime bien ton dernier post @Cédric Perrouriefh

Mais l'humain ne serait pas devenu ce qu'il est aujourd'hui sans la technologie... à partir du premier outil qu'il a fabriqué jusqu'aux objets les plus complexes du présent.

Il fait partie intégralement de "la nature" (je n'aime pas cette formule déterministe). Ce n'est pas une aliénation... c'est une évolution dont nous ne maitrisons, ni ne maitriserons rien. Croire que nous en sommes capable, est-ce une "aliénation" ? :)

Donc va pour le Stellina ou l'eVscope... ce qui est sûr c'est que je n’achèterai pas (voire jamais) ce genre de produit... mais que d'autres fassent le contraire ne me gêne absolument pas

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, Superfulgur a dit :

Ou alors on créé un super fil avec Le truc à ms

 

Le-truc-à-ms ? il ne le vendra jamais avec un nom pareil ! Il faut un truc qui pète, genre Kamoulox !

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, marco polo a dit :

Mais l'humain ne serait pas devenu ce qu'il est aujourd'hui sans la technologie...

 

Oui, bien sûr ! J'ai toujours dit qu'il y a une dose de technologie nécessaire à ce que l'on vive bien. C'est pourquoi je ne me dis pas "technophobe" qui est une position excessive. Je suis juste "technosceptique" pour la raison que tu mentionnes dans la citation :)

 

il y a 25 minutes, marco polo a dit :

Il fait partie intégralement de "la nature"

 

On est d'accord !

 

il y a 26 minutes, marco polo a dit :

Ce n'est pas une aliénation...

 

Bien sûr que ce n'est pas une aliénation, au contraire ! :) ce que je qualifie d'"aliénation" c'est la dérive des effets de la technologie, en aucun cas notre appartenance à la nature.

 

il y a 30 minutes, marco polo a dit :

ce qui est sûr c'est que je n’achèterai pas (voire jamais) ce genre de produit

 

Ha, ben voilà ! :):D;)

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Il y a 1 heure, Cédric Perrouriefh a dit :

Le danger principal de la technologie, le plus pernicieux, est qu'elle est aliénante, elle éloigne l'esprit de l'Homme de sa seule ressource, la nature. C'est pourquoi, pour éviter que le risque se réalise, je suis partisan d'un encadrement strict de la technologie, de sa réduction à sa part de nécessité de loisir, un peu, totalement maîtrisé.

 

 

Ce qui est clair pour tout le monde, à minima, c'est que la technique a bouleversé les conditions de la vie humaine.

A son actif, elle a permis d'humaniser la nature, de lui ôter une part de sauvagerie pour que l'homme puisse y trouver sa place. Elle a délivré l'homme de beaucoup de taches ingrates et aliénantes, elle a contribué à l'amélioration de la santé humaine. Elle a rendu possible la consécration de la vie humaine à des fins de loisir ou de culture. Elle a même permis le renouvellement certains moyens d'expression de l'art. Nous devons aussi à la technique le développement de certaines libertés individuelles, une plus grande liberté dans nos déplacements, l'efficacité dans nos moyens de communications.

 

Mais il est vrai que tous ces bienfaits demeurent fragiles et sont grandement soumis à la conscience de l'homme, à sa lucidité.

 

Les écrits de Cédric ne font que refléter en effet un courant de pensée philosophique très répandu parmi les anciens et les modernes : L'inquiétude devant la puissance de la technique est si grande que certains penseurs soutiennent que l'avènement de la technique c'est aussi, inéluctablement, l'avènement d'un âge sombre, la volonté d'une puissance titanesque, au sens où la technique finit par contribuer à la négation de l'homme, à la destruction de la Nature et de la culture.

Alors oui, au delà du progrès technique il faut aussi bien sûr développer l'idée d'un progrès esthétique, intellectuel, spirituel ou moral, ces dimensions subjectives de la vie que le progrès technique a aussi le pouvoir de servir et de développer.

Le danger, c'est que la technique en arrive à s'auto-développer elle-même sans avoir besoin d'une fin en dehors de son propre développement, indifférente à l'homme, à la vie, alors qu'initialement elle avait été d'abord pensée pour le servir...

 

Disons que dans ce cadre, il me semble un peu abusif de pointer ces pôvres engins de loisirs, Stellina ou l'eVscope -_- .

 

Perso, tout en prônant la vigilance sur le côté parfois aliénant et impérialiste de la technique, je demeure encore étonné et parfois même enthousiaste sur ce qu'elle nous apporte encore aujourd'hui. Je me méfie des philosophies qui se nourrissent trop de "l'air du temps", d'une vision angélique des temps anciens ou des sociétés primitives, de la notion de "nature souveraine", bref le bréviaire qu'on nous sert à toutes les sauces et sans discernement aujourd'hui ... C'est bien plus compliqué.

 

Les sociétés qui ne développent pas la raison objective et la technique ont souvent des problèmes bien plus graves et pragmatiques à régler pour assurer leur survie.

 

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, Chris277 a dit :

Bravo George pour ce sujet polémique ainsi qu'à tous les contributeurs pour ce fil à croissance exponentielle

 

En fait, c'est une simulation de naissance de l'Univers à partir d'une fluctuation quantique de l'état vide débouchant sur une inflation ! Pour cette simulation, j'utilise un modèle d'automates cellulaires ayant recours à des agents humains pour modéliser les fluctuations de l'inflaton !

J'attends de voir ce qui va se passer, Big Rip, Big Crunch ou Big Bounce du fil... en même temps, je n'exclue pas une intervention divine du taulier mettant fin à mon expérience contre nature !

  • Haha 6

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je trouve pas mal le produit et je  suis sur qu'il trouvera des acquéreurs et espère qu'il développera des passions,mais ce n'est pas pour moi. moi j'aime toucher, régler traiter veux même pas un dome automatique qui pointerai et ferais tous en auto mais avec l'âge peut etre un jour qui sait :)

 

 

belle objet en tous les cas

 

 

Pis je veux un Mewlon 300 si je gagne au Loto :x si il le fond pourquoi pas :ph34r: :D 

 

Sauveur

 

 

Edited by Sauveur

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, George Black a dit :

en même temps, je n'exclue pas une intervention divine du taulier mettant fin à mon expérience contre nature

 

gren11.jpg

Edited by Great gig in the sky
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, vaufrègesI3 a dit :

Ce qui est clair pour tout le monde, à minima, c'est que la technique a bouleversé les conditions de la vie humaine.

A son actif, elle a permis d'humaniser la nature, de lui ôter une part de sauvagerie pour que l'homme puisse y trouver sa place. Elle a délivré l'homme de beaucoup de taches ingrates et aliénantes, elle a contribué à l'amélioration de la santé humaine. Elle a rendu possible la consécration de la vie humaine à des fins de loisir ou de culture. Elle a même permis le renouvellement certains moyens d'expression de l'art. Nous devons aussi à la technique le développement de certaines libertés individuelles, une plus grande liberté dans nos déplacements, l'efficacité dans nos moyens de communications.

 

Parfaitement ! C'est la part de technique/technologie "nécessaire" que j'évoque depuis ma première intervention sur le sujet, que tu détailles ici.

 

il y a 18 minutes, vaufrègesI3 a dit :

Alors oui, au delà du progrès technique il faut aussi bien sûr développer l'idée d'un progrès esthétique, intellectuel, spirituel ou moral, ces dimensions subjectives de la vie que le progrès technique a aussi le pouvoir de servir et de développer.

 

C'est, je pense, une nécessité absolue, même pour notre propre sécurité.

 

il y a 15 minutes, vaufrègesI3 a dit :

Le danger, c'est que la technique en arrive à s'auto-développer elle-même sans avoir besoin d'une fin en dehors de son propre développement, indifférente à l'homme, à la vie, alors qu'initialement elle avait été d'abord pensée pour le servir...

 

Parfaitement là encore ! ;)Ou aussi quand l'Homme a tellement développé la technique qu'elle a fini par le dépasser complètement et qu'il en perd ses moyens d'action. Comme l'exemple d'Internet que je donnais plus haut...

 

il y a 24 minutes, vaufrègesI3 a dit :

Disons que dans ce cadre, il me semble un peu abusif de pointer ces pôvres engins de loisirs, Stellina ou l'eVscope -_- .

 

 

Je serais d'accord avec ça dans un monde encore doté d'esprit critique, où la technologie (électronique en particulier) n'était pas devenue envahissante et considérée par tous comme indispensable même quand elle ne l'est pas. Dans un monde où il n'y aurait pas un impérieux besoin de modes de vie un peu moins technologisés et plus en contact direct avec la nature...

 

il y a 30 minutes, vaufrègesI3 a dit :

Perso, tout en prônant la vigilance sur le côté parfois aliénant et impérialiste de la technique, je demeure encore étonné et parfois même enthousiaste sur ce qu'elle nous apporte encore aujourd'hui. Je me méfie des philosophies qui se nourrissent trop de "l'air du temps", d'une vision angélique des temps anciens ou des sociétés primitives, de la notion de "nature souveraine", bref le bréviaire qu'on nous sert à toutes les sauces et sans discernement aujourd'hui ... C'est bien plus compliqué.

 

Oui bien sûr, tout à fait d'accord !

 

il y a 31 minutes, vaufrègesI3 a dit :

Les sociétés qui ne développent pas la raison objective et la technique ont souvent des problèmes bien plus graves et pragmatiques à régler pour assurer leur survie.

 

Oui, pourtant elles y parviennent et sont exposées à, ou ont créé, des risques de moindre ampleur que les "nôtres" (toujours le même exemple : disparition d'Internet = combien de millions de morts ?).

 

Second point, mais ça ça relève surtout de ma petite philosophie personnelle, j'aime décorréler "raison objective" et "technique". Le développement de la première ne débouche pas forcément sur la seconde, et l'usage de la seconde peut se faire (se fait souvent !) sans intervention ni même connaissance de la première. On pourrait vivre dans un monde tout à fait rationnel avec le strict nécessaire de technologie, s'il y avait moins d'hédonisme pas ailleurs ; a contrario beaucoup de gens usent et abusent de la technologie alors qu'ils n'ont pas une once d'esprit rationnel ;) J'en connais beaucoup dans mon entourage :D Personnellement je me sens tout à la fois rationaliste ou naturaliste, et technocritique (et pas -phobe, je répète ;)). Je pense même qu'un certain degré de raison ne peut tolérer plus d'un certain autre degré de technique, alors qu'un technologisme extrême relève d'une posture intellectuelle irrationnelle...

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, ALAING a dit :

5dcbc05f18517_Numriser.jpg.4f4c891751070a47065d6a9df26bd9be.jpg

 

Pour un salaire mensuel d'environ 7000 francs

 

Bonjour,

 

Cela me rappelle l'ancien temps, parfois les factures était tapé à la machine à écrire !

J'ai d'ailleurs eu une machine à écrire et j'avoue que cela me manque , l'odeur de l'encre le caractère imprimé et sur imprimé aussi quand on se trompait  de touche.

Aujourd'hui , c'est nul reste clavier où l'on tape mais plus à la manière d'avant.

 

 

 

ME concernant Stellina et autre consort sont bien  pour une clientèle ayant un handicap moteur et qui souhaiterai faire de l"'astrophoto".

Mais pour des valides non,  et tant qu'on à la mobilité de ses membres, il faut les faire travailler....

 

Bon ciel étoilé & lunaire pour tous

Edited by Loup Lunaire
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, Cédric Perrouriefh a dit :

j'aime décorréler "raison objective" et "technique". Le développement de la première ne débouche pas forcément sur la seconde, et l'usage de la seconde peut se faire (se fait souvent !) sans intervention ni même connaissance de la première

 

Un exemple concret, moderne ??

Le doigt mouillé ?.. le feeling ??.. une vision subliminale -_- ??

On trouve dans la nature certains animaux ayant réussi à se fabriquer des outils, ceci résultant de l'observation, de l'expérience et d'un long apprentissage, toutes choses résultant d'un minimum de rationalité acquise pour leur survie. 

 

 

il y a 17 minutes, Cédric Perrouriefh a dit :

beaucoup de gens usent et abusent de la technologie alors qu'ils n'ont pas une once d'esprit rationnel ;) J'en connais beaucoup dans mon entourage

 

Ben didon, tant mieux qu'ils usent de la techno, et encore heureux !!! Vu que la nature humaine fonctionne d'abord à la subjectivité, ça fait du monde -_-..

 

 

il y a 20 minutes, Cédric Perrouriefh a dit :
il y a une heure, vaufrègesI3 a dit :

Les sociétés qui ne développent pas la raison objective et la technique ont souvent des problèmes bien plus graves et pragmatiques à régler pour assurer leur survie.

 

Oui, pourtant elles y parviennent et sont exposées à, ou ont créé, des risques de moindre ampleur que les "nôtres"

 

"Des risques de moindre ampleur", c'est malheureusement totalement faux. Ici, tu t'illusionnes dans la "vision angélique des temps anciens ou des sociétés primitives" que j'évoquais plus haut.

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce que je déplore (mais encore une fois chacun fait ce qu'il veut avec son pognon) c'est surtout, dans les exemples de l'eVscope ou de stellina que cette technologie aseptise maintes possibilités de créativité même si elle permet de se libérer de tâches contraignantes .

 

Le processus de pointage et de photo est réalisé de A à Z par la machine, le talent du photographe est à mettre aux oubliettes . Résultats standardisés, peu de latitude dans les progrès à venir .

 

L'  "intelligence artificielle" qu'on devrait plutôt appeler "intelligence naturelle prémâchée" ;) prend de plus en plus le  relais là où on devrait éprouver le bonheur du cousu main . Quelle émotion avec une photo entièrement générée par un processus robotisé ?

 

Et là je trouve que c'est une tare épouvantable .   

 

N'oublions pas que dans "amateur" il y a "aimer" :) 

Edited by Alain 31
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, George Black a dit :

Or ici, certains, vous parlez de démocratisation avec un engin à 4000 euros. 

 

Oui George, mais où est le problème ? 

 

Démocratisation, ça veut dire accès plus facile pour le plus grand nombre.

Ce qui en l'espèce implique deux choses :

 

1. L'aspect financier. Oui c'est encore relativement cher, et l'idée exprimée par certains (dont moi) est que ça peut baisser dans les années à venir, si ça se confirme et que ça marche. Ceci étant, ça restera cher. Parce que l'astronomie est un loisir cher par définition. On peut ainsi dire avec justesse que l'accès aux instruments astronomiques s'est démocratisé par rapport à, mettons, il y a cinquante ans. C'est vrai. C'est moins cher et on a accès à des instruments tout fait sans avoir à les fabriquer soi-même. Mais ça reste des instruments chers. Par définition.

Autre exemple simple : l'accès à la voiture s'est démocratisé par rapport au début du 20e siècle. C'est parfaitement juste de dire ça. Pour autant, on ne trouve pas de voiture neuve à 300 euros.

Donc on peut dire que quelque chose s'est démocratisé, se démocratise, etc., alors même que c'est cher. Il n'y a aucune contradiction à ça.

 

2. L'aspect technique. La démocratisation (entendue comme accès offert à un plus grand nombre) concerne aussi le plan technique : automatisation de l'astrophoto, et donc pouvoir (si on le désire) se passer de tout un apprentissage très long et souvent pas évident. Ces appareils produisent ça. Bien sûr, c'est nettement moins bien que ce que peuvent faire des gens très compétents en astrophoto avec un même budget. Mais pour atteindre ce niveau, il faut du temps. Tout le monde n'a pas de temps à consacrer à ça. Si parmi celles et ceux qui n'ont pas ce temps, certains veulent quand même faire un peu d'astrophoto, jusqu'ici il n'y avait pas de solution. Là il y en a (on peut ne pas être intéressé, bien sûr, ça n'est pas le problème, mais actuellement il y a une solution).

 

Donc dire que ces appareils ouvrent la voie à une possible démocratisation de l'astrophoto, ça n'est pas une absurdité (moi ce n'est pas le terme que j'avais employé, mais le fait est que ce n'est pas une absurdité, du tout).

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

9_9

Alain 31 a raison !

Tout à commencé à merder avec Galilée et sa maudite lunette, un  "instrument à réalité augmentée" : quel con ce type !!

Edited by jackbauer 2
  • Haha 3
  • Confused 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 37 minutes, vaufrègesI3 a dit :

On trouve dans la nature certains animaux ayant réussi à se fabriquer des outils, ceci résultant de l'observation, de l'expérience et d'un long apprentissage, toutes choses résultant d'un minimum de rationalité acquise pour leur survie.

 

Je pense que si la phase de création de la technique demande un tant soit peu d'utilisation de la raison objective et de la science (conception et réalisation d'un téléphone portable par exemple), son utilisation n'en demande par contre strictement aucune : combien passent leurs journées sur leur mobile alors qu'ils connaissent sur le bout des doigts l'horoscope sans jamais avoir entendu parler des lois de l'électromagnétisme ?... Je trouve que la raison a globalement tendance à régresser dans nos sociétés alors que la technologie prospère !

 

il y a 49 minutes, vaufrègesI3 a dit :
Il y a 1 heure, Cédric Perrouriefh a dit :

beaucoup de gens usent et abusent de la technologie alors qu'ils n'ont pas une once d'esprit rationnel ;) J'en connais beaucoup dans mon entourage

 

Ben didon, tant mieux qu'ils usent de la techno, et encore heureux !!! Vu que la nature humaine fonctionne d'abord à la subjectivité, ça fait du monde

 

Je t'avoue que je n'ai pas tout compris pour le coup, mais venant de toi je ne doute pas que c'est sensé ! xD

 

il y a 51 minutes, vaufrègesI3 a dit :

Des risques de moindre ampleur", c'est malheureusement totalement faux.

 

Aussi importants alors ?... De nature différente, ça c'est évident. Mais sans vouloir faire du catastrophisme, je répète qu'on prend nous-mêmes bien des risques en développant la technique à hue à dia sans réfléchir suffisamment, ou suffisamment bien, aux conséquences potentielles. Je le dis encore une fois, le jour où un élément qu'on a un peu trop vite rendu indispensable en vient à péter, on est vraiment très, très mal !

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Motta a dit :

avec un même budget


 à remplacer par "avec un budget divisé par quatre ou cinq" ( cf mon post plus haut :D )

 

Mais pour le reste, je suis assez d'accord ;)

 

Romain

Edited by Roch
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 54 minutes, vaufrègesI3 a dit :

 

Il y a 1 heure, Cédric Perrouriefh a dit :

j'aime décorréler "raison objective" et "technique". Le développement de la première ne débouche pas forcément sur la seconde, et l'usage de la seconde peut se faire (se fait souvent !) sans intervention ni même connaissance de la première

 

Un exemple concret, moderne ??

Le doigt mouillé ?.. le feeling ??.. une vision subliminale -_- ??

On trouve dans la nature certains animaux ayant réussi à se fabriquer des outils, ceci résultant de l'observation, de l'expérience et d'un long apprentissage, toutes choses résultant d'un minimum de rationalité acquise pour leur survie. 

 

 

Je trouve très juste ce que tu dis Daniel.

J'y ajouterais une chose. C'est que l'idée de la "raison objective" que tu développes ici Cédric me paraît (peut-être) un peu naïve.

 

C'est comme si la raison, l'intelligence, les connaissances, étaient des entités "pures", existantes par elles-mêmes. 

Bien sûr en un sens il y a de ça.

Mais il y a aussi que la raison, l'intelligence, etc., ça se développe par la technique, par la confrontation avec des problèmes  concrets, complexes, etc. Le monde que l'être humain a fabriqué bien sûr lui a permis de se protéger des dangers de la nature, etc., ok, mais aussi, ce monde humain a développé des questions, des difficultés propres, etc., qui ont amené l'être humain à une certaine rationalité à laquelle il n'aurait  pas eu accès sinon.

 

L'astronomie est un domaine, parmi d'autres, où le va et vient entre raison et technique est particulièrement sensible. Ce sont les observations, les expériences, etc., qui ont mené aussi à se poser des questions, à ouvrir des perspectives que la raison seule, dans sa maison protégée, n'aurait jamais pu trouver. Einstein n'est pas possible au 16e siècle. S'il l'est au 20e, c'est aussi parce qu'il y a tout un entourage technologique qui a permis que des questions et des problèmes se développent, des théories, des hypothèses, etc., et c'est seulement parce qu'il y a tout ce bain en partie technologique qu'Einstein a pu existera et d'autres, avant, après.

 

C'est en forgeant qu'on devient....... La raison, c'est en forgeant des trucs, en particulier technologiques, qu'elle devient ce qu'elle est aujourd'hui.

 

Ça ne veut pas dire que la technologie ne pose pas aussi des problèmes (tout comme la raison elle-même).

Ça veut juste dire qu'il n'y a pas la raison d'un côté, la technologie de l'autre, mais que les deux sont mêlés pour une très grande part.

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Roch a dit :

à remplacer par "avec un budget divisé par quatre ou cinq" ( cf mon post plus haut :D )

 

Je ne fais pas d'astrophoto, alors, je n'en sais rien à vrai dire.

Ceci dit, pour moi de mille euros, tu es sûr sûr ?

Déjà une 80 ED (si je ne me gourre pas sur Stellina, je crois que c'est ça), c'est pas donné... 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je m'auto-cite :D :

 

Le 12/11/2019 à 14:43, Roch a dit :

T150/750 sur eq3.2 : 400 euros
Motorisation double axe : 150 euros
Altaïr astro gpcam2 224 : 250 euros
Cheshire : 30 euros
Logiciels : Gratos

Total : 830 euros, neuf. D'occase on pourrait gagner encore, des 150/750 on en trouve à la pelle sur leboncoin. Pour ceux qui sont encore plus ric-rac, on peut même prendre la motorisation un axe...

Même en rajoutant un pc d'occase on reste facilement sous les 1000 au total !


C'est pas exactement le même matos, mais ça fait mieux pour moins cher. C'est pas un setup "de rêve" non plus, mais je suis certain que je sors des images meilleures que tout ce que j'ai vu de stellina jusqu'ici sans trop de problème avec uniquement ce matériel ;) ( et je dois certainement pas être le seul :D )

Romain

Edited by Roch
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now