xavierc

Rencontres Astrociel 2019 de Valdrôme Nuit 7

Recommended Posts

 Dans le virage du fond du parking.
 Nuit du 5 au 6 août 2019
 Dobson 508/1920
 
 10 dessins : 8931 à 8940.
 
 Il y a encore du public ici, l'engouement ne faiblissant pas, pourtant après 3 nuits des étoiles d'affilée, quand je suis opérationnel à 23h15.
 Je montre Saturne et M8 à 2 jeunettes puis vaque à mes cibles plus ténues.
 
 La première est le Sextet de Seyfert dans le Serpent, qui m'avait laissé sur ma faim.
 
 Observation 8931 : NGC6027/A/B/C/D/E ou Sextet de Seyfert.
 A 85x, l'ensemble est une tache faible. Le groupe est éclaté à 276x en membres faibles à VI3. Ce grossissement permet de voir les extensions diffuses. 402x les détaille dont la petite hors des lignes râtée la fois précédente. Mais je n'arrive pas à voir les 6.
 NGC6027obs8931.jpg
 
 Il fait chaud comme hier, je n'ai pas mis de pull sous le manteau qui est lui indispensable pour garder à portée de main mes oculaires.
 
 Le croissant lunaire témoin de l'avancée inexorable du séjour se couchera vite avant le premier dessin.
 
 Je règle quelques soucis de la lampe de la planche à dessins au début.
 
 Je reste dans le domaine des galaxies, un poil plus haut et plus à l'est dans Hercule.
 
 Observation 8932 : NGC6098/99.
 201x, 85x. Elles sont vues séparées facilement à 85x. NGC6098 est considérablement faible et NGC6099 considérablement faible à faible.
 NGC6098_9obs8932.jpg
 
 Le vent qui contourne la montagne génère un fond sonore fourni dans les basses. La turbulence reste moyenne pourtant.
 
 Observation 8933 : NGC6484.
 Cette galaxie est visible assez faible à 85x, petite. A 201x, elle semble condensée et reste minuscule.
 NGC6484obs8933.jpg
 
 Observation 8934 : NGC6482.
 Condensée comme la précédente à 201x, elle est minuscule et assez brillante à 85x.
 NGC6482obs8934.jpg
 
 Bruno galère avec une calibration, il ira quérir les conseils d'autres astrophotographes du terrain pour s'en sortir. Où il faut être ingénieur pour faire de l'astrophoto!
 
 Observation 8935 : NGC6500/1.
 201x, 85x. Ce duo est constitué de 2 galaxies respectivement faible NGC6500 et assez faible NGC6501.
 NGC6500_1obs8935.jpg
 
 Après un petit coup de barre à 1h50 dont m'extraient un peu des éclairs d'orages lointains vers l'Ouest, je poursuis avec les herculéennes galaxies (à moins que ce soit dans l'autre sens, je ne sais plus avec la fatigue?).
 
 Observation 8936 : NGC6490 et NGC6495.
 201x. Les galaxies aiment former des duos dans ce coin de ciel! Ici 2 galaxies de même brillance, faibles.
 NGC6490_5obs8936.jpg
 
 L'objet suivant, atypique, est une idée de Michel Nicole, l'astronome québécois dont les fiches d'observation m'inspirent de nombreux sujets d'observation, adaptés à mon télescope vu qu'il utilisait un Dobson de 56cm.
 C'est une nébuleuse bipolaire du Lézard.
 
 Observation 8937 : LKHalpha233.
 276x. Objet de Herbig-Haro et très faible, elle s'étend surtout à l'ouest de l'étoile faible. Elle ne réagit à aucun filtre. C'est dingue de pouvoir observer ce stade de proto-étoile avec nos moyens d'amateurs!
 LKHalpha233obs8937.jpg
 
 Je pointe ensuite quelques galaxies de Pégase.
 
 Observation 8938 : NGC1 et 2.
 201x. Les 2 premiers objets du catalogue NGC sont assez faible et faible dans l'ordre numérique.
 NGC1_2obs8938.jpg
 
 Des nuages arrivent à 3h20.
 Je vérifie quand même sur les animations météo satellite que l'orage qui s'approche par l'ouest en grondant va passer bien au nord de nous, ce qui est le cas.
 Par contre sa proximité gênera sur les 2 derniers dessins en me flashant la vision nocturne, le ciel devenant brièvement blanc à l'oculaire lors des éclairs les plus brillants.
 La menace ne faisant que nous raser, je dessine donc un groupe de galaxies sous ces contraintes dans Pégase.
 
 Observation 8939 : NGC7765 à 7768.
 278x, 201x. C'est un quintet mais pas de Stephan, composé de NGC7765 et NGC7766 très faibles, NGC7767 considérablement faible, NGC7768 assez faible, complétés de CGCG477.020 très faible. Groupe intéressant.
 NGC7765_8obs8939.jpg
 
 Un bolide aussi brillant que les éclairs s'est invité dans le coin de mon champ de vision et a laissé une trainée persistante une dizaine de secondes vers 4h50.
 
 Observation 8940 : NGC7769 à 7771.
 201x. Je continue de monter dans la numérotation NGC avec NGC7769 assez faible au bord sud plus net, NGC7770 faible et NGC7771 assez faible.
 NGC7769_71obs8940.jpg
 
 Je finis fatigué à l'aube à 5h sous les grondements de l'orage voisin.

  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By xavierc
      Dobson Strock 254/1200
      Seine et Marne au sud des ballots de foin
      5 dessins : 9236 à 9240.

      Quand je sors de la voiture à 23h30, je vois la comète Neowise assez basse vers l'horizon nord-nord-ouest dans la Grande Ourse.
      Je me gare plus loin des hauts ballots pour pouvoir la pointer au télescope.
      La Station Spatiale Internationale ou ISS passe.
      Je m'active pour être prêt à observer en un quart d'heure, au point d'en avoir chaud.

      Je dessine d'abord à l'oeil nu puis au télescope la comète.

      Observation 9236 : comète Neowise à l'oeil nu.
      Assez faible à considérablement faible au centre, sa queue s'étend assez loin en vision indirecte.


      Observation 9237 : comète Neowise au télescope.
      75x, 109x. Le noyau a été placé à 23h57. La comète est bleu ciel, avec son centre brillant et flou. La coma ou chevelure est assez brillante.
      La queue est assez faible à perceptible et diffuse. Les structures de cette comète sont subtiles, j'y vois comme un noeud papillon dans la coma.
      Elle est énormissime cette visiteuse devenue circumpolaire qui va bientôt se coucher derrière les ballots de foin.


      J'entends le bruit d'un engin agricole vers la ferme au nord, j'espère qu'il va y rester cantonné.

      J'observe 2 objets voisins dans le ciel et pourtant dans 2 constellations différentes, une nébuleuse planétaire d'Hercule et une galaxie du Serpent.

      Observation 9238 : IC4593.
      Cette nébuleuse planétaire est repérée un peu floue à 75x, confirmée par blinking avec le filtre Oxygène 3 auquel elle réagit fortement, alors que sa réponse en HBêta reste faiblarde.
      Elle est vue comme une étoile floue assez faible à 343x par turbulence moyenne.


      Un peu de vent se lève mais pas gênant.

      Observation 9239 : NGC6065.
      150x. Elle est petite et dure, aperçue 25% du temps en vision indirecte (VI4).


      Je pars manger et me reposer un peu dans la voiture car la fatigue est arrivée.

      j'observe enfin une autre galaxie, dans Hercule.

      Observation 9240 : NGC6078.
      150x. Elle est diffuse et vue la moitié du temps en vision indirecte (VI3).


      A 2h, à cause de la fatigue insistante, je pars dormir jusqu'à l'aube à 5h30. Moi qui espérais revoir la comète se relever des ballots, c'est foutu.
      Je tente alors Mars mais elle est trop turbulente.

      Je pars à 6h.
    • By yves65
      Bonjour à tous
       
      Cette nouvelle période de confinement est propice à la reprise d'observations visuelles depuis chez soi.
      Voici un petit CROA réalisé lors de la nuit du 21 au 22 novembre . J'ai dessiné quatre cibles ce soir là, au T305 :
       
      NGC 7048
      Nébuleuse planétaire dans le Cygne de magnitude 12,1 :
      Cette nébuleuse est située toute proche d'une étoile de mag 9. Au premier abord, elle semble avoir la forme d'un triangle dont l'une des pointes touche presque l'étoile. Ce triangle est quasiment visible en vision directe. Mais après une longue accoutumance, et en figeant la vision décalée assez loin de la nébuleuse, un liseré parfaitement circulaire apparaît autour du triangle, et la forme ronde de la nébuleuse devient perceptible. L'étoile centrale de la nébuleuse est invisible. J'ai fait cette observation avec filtre OIII, au Plossl 8mm et Nagler 9mm. Grossir davantage assombri trop la nébuleuse. Les étoiles du champ sont dessinées sans le filtre OIII.
       

       
      NGC 7814
      Galaxie dans Pégase de magnitude 10,6 :
      C'est une galaxie elliptique allongée, qui forme un fuseau aux pointes effilées, avec un bulbe circulaire assez brillant au milieu. Cette galaxie ressemble un peu à M102 et possède une bande de poussières visible sur les photos. Mais malgré mes efforts, je n'ai pas réussi à voir cette bande de poussières au T305.
       

       
      NGC 908
      Galaxie dans la Baleine de magnitude 10,2 :
      J'ai pointé cette galaxie dans le but de tenter de voir le bras spiral qui se détache du coté est, et qui est bien visible sur les photos. La structure spirale de cette galaxie est très difficile à appréhender en visuel au T305, mais il m'a tout de même semblé apercevoir de temps en temps une zone plus sombre à l'est, entre le bras spiral et le centre de la galaxie.
       

       
      M 34 (NGC 1039)
      Amas ouvert dans Persée de magnitude 5,2 :
      Cet amas ouvert est décrit dans un article du magazine "L'Astronomie" de ce mois-ci. Comme je ne l'avais jamais dessiné, j'ai comblé cette lacune. C'est un joli amas qui possède quelques alignements caractéristiques. J'ai compté une cinquantaine d'étoiles environ, dont 12 qui brillent assez fortement (avec une magnitude comprise entre 8 et 9.)
       

       
      Voilà pour ma moisson d'automne ,
      Bon ciel à tous,
      Yves
    • By guilaume
      Bonjour,
      Observation un peu vite fait, avant le dîner, à la tv 85, en bino, à 120x.
      La première chose qui ressort, c'est la grande surface blanche brillante qui contourne une forme un peu triangulaire, la calotte est difficile à trouver. Étant donné que c'est mon principal repère, j'ai du mal à comprendre ce que je vois.
      Une fois celle-ci trouvée ça va mieux, j'arrive àun peu mieux accomoder ma vue. 
      Mars est devenue bien gibbeuse, en tout cas c'est assez visible.
      Ça a été fait un peu vite, l'observation à durée assez peu de temps, je n'ai pas eu le temps de me concentrer sur les formes et les proportions. La formation au centre, c'est solis lacus.

      Bon ciel.
       
       
    • By xavierc
      Strock 254/1200
      Vers Crécy (Seine et Marne)

      Je poursuis la publication systématique de mes anciens dessins jamais postés sur les forums, qui correspondent aux nuits de 2016 et avant où je ne publiais que les CROAs de mes vacances et voyages, et encore pas toujours.

      NGC890
      Observation numéro 6942


      comete_Lovejoy_C2014Q2 oeil nu
      Observation numéro 6939


      DoDz4
      Observation numéro 6941


      comete_Lovejoy_C2014Q2
      Observation numéro 6940


      NGC1999
      Observation numéro 6943

  • Upcoming Events