Sign in to follow this  
spdx

ça file les étoiles

Recommended Posts

Petite ambiance avec étoile filante en one shot depuis Ténérife 13s Sony A7S 6400 iso. Objectif Nikon 24 mm 2.8 qui s'avère être un cul de bouteille sur le A7S. Je suis en train d'acheter une optique un peu plus digne de ce boitier. et il me reste à le dé filtrer.

La première image montre M31 et une filante. La deuxième montre l'ile de Gomera depuis Ténerife.

 

 

DSC00266.thumb.jpg.a1697c37314c77eb8ab34d851d76c85f.jpg

 

DSC00327.thumb.jpg.a518618e56a652329f2f2a310274f9f3.jpg

  • Like 8

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Deux belles prises de vues ... avec une composition qui va avec. :)

 

 

 

il y a 25 minutes, spdx a dit :

Objectif Nikon 24 mm 2.8 ...

 

Utilisé à pleine ouverture ?

 

Edited by fljb67

Share this post


Link to post
Share on other sites

Utilisé à pleine ouverture ?

 

Oui, c'est un de mes vieux objectifs argentique, il passe bien sur le d610 mais pas sur le A7S

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, spdx a dit :

il passe bien sur le d610 mais pas sur le A7S

 

C'est étonnant, car si j'ai bien lu les caractéristiques de ces  APN, ils ont tous deux un capteur "24 x 36" ...

 

... et de plus, les pixels de celui du D610 sont plus petits.

 

Edited by fljb67

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au même endroit en 2016 avec le D610 et le même objectif. Tu as raison les angles sont aussi pourris. Je viens d'acheter un Tokina 20mm f/2 Firin Monture Sony FE. On verra l'année prochaine au même endroit ;-)

 

DSC_2936b_DxO.thumb.jpg.ebc6e066722140e98195487f2cbeaca3.jpg

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Belle prise de vue également. :)

 

Les prochaines fois, faire un test avec 2 diaph en moins ( 5.6 dans le cas de ton 24/2.8 ).

 

- Point négatif : cela demandera d'augmenter le temps de pose unitaire d'un coef 4  pour avoir le même "signal".

 

- Point positif : moins de vignettage. ^^

 

A mon avis, cela vaudra le coup d'essayer ... surtout si la monture est motorisée. ( dans le cas contraire, risque d'avoir des étoiles en forme de traits/ ovalisées ¬¬).

 

 

PS : J'ai un Nikkor 50/1.4 qui donnait ( de mémoire ) des étoiles  ~ ponctuelles  jusque dans les coins en format 24x36 ( argentique à l'époque ) ... en l'ayant diaphragmé à 2.8.

 

Edited by fljb67

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand même Jérôme, t'as fait des progrès depuis 2016 :)

A moins que ce soit l'APN ;)

Nan, j'rigole, ce sont de très belles photos et . . . qui font rêver :)

Bonne soirée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un petit timelapse de 45 mn, toujours avec le A7S et son apli incorporée. Une autre étoile filante extraite du film. Certainement toutes des orionides vu la direction.

Sans_titre2.mp4

fil.jpg

Edited by spdx
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  



  • Similar Content

    • By FranckiM06
      Bonjour à tous,
      A vrai dire, étant donné que Chani11 a posté son magnifique système solaire, ça m'a donné l'idée de revisiter et comparer mes 3 systèmes solaire que j'avais fait dans les années précédentes.
      La seule planète qui me manque est Pluton qui pour moi est toujours resté une planète dans mon esprit et je trouve ça nul que certaines personnes aient décidé de l'enlever de notre superbe  système solaire.  
      Le 1er en 2010  ;

      Le 2ème en 2014 ;

      Le dernier en 2017 ;

      Voilà
      Franck
    • By Roch
      Bonjour à tous

      Bon alors voilà, ce matin je cherchais une information cruciale sur le capteur que j'utilise : le temps de lecture entre le haut et le bas de l'image.
      En effet, mon capteur étant un "rolling shutter", cela signifie que le champ utile n'est pas "lu" simultanément, mais progressivement de haut en bas. Cela peut engendrer des problèmes si on image avec une cadence élevée, le problème est bien connu des vidéastes.

      Peut être que cette info est disponible sur le net quelque part, mais j'ai pas trouvé, et du coup j'ai mis en place une petite expérience rapide afin de mesurer moi même ce temps de lecture 
       
      Etant musicien de profession, j'ai eu l'idée de capturer l'image d'une corde en vibration avec le temps de pose le plus bref possible. Si l'image est capturée instantanément sur tout le champ, la corde apparaîtra rectiligne ; par contre si l'image est capturée à des instants différents selon la position, on verra apparaître une sinusoïdale ; la corde sera positionnée à droite où à gauche selon le moment d'acquisition.
      L'avantage d'utiliser une corde est qu'on peut retrouver facilement la fréquence, à l'oreille ou avec un accordeur... dans mon cas elle est de 220Hz, soit 4.55ms/période environ

      Voici l'image de la corde "au repos"
       


      Puis l'image "en vibration" en mode d'acquisition 8 bits
       


      Et enfin en mode 12 bits
       


      Les acquisitions sont réalisées à définition maximale, soit 1920x1080 pixels

      Je compte environ 16 périodes pour le mode 8 bits. cela nous donne donc 16 x 4.55 soit à peu près 73ms pour une lecture de haut en bas, ou encore 67µs de temps de lecture par pixel.
      Pour le mode 16 bits, on compte environ 27 périodes, ce qui donne 122ms pour la lecture totale, ou encore 113µs de temps de lecture par pixel.


      Concrètement ça signifie quoi ?

      Edit : la suite est fausse, puisque j'ai remarqué avec d'autres tests ( voir plus bas ) que le temps de lecture dépendait de la bande passante de la connectique ( USB2 / USB3, réglage USB Traffic ) ; dans tous les cas il ne pourra jamais durer plus longtemps que le temps de pose maximum pour une cadence donnée ( par exemple, 5ms pour une cadence à 200fps )
       
      Donc pas de soucis à se faire en définitive 

      Si on image une planète avec un framerate important, il pourrait y avoir un décalage temporel assez conséquent entre le haut et le bas de la planète. Le haut pourrait même être décalé de plusieurs frames avec le bas...
      Un exemple : on image Jupiter qui mesure 300 pixels de haut sur notre image. Si on est en mode  8 bits, il y a donc un décalage de 20ms environ entre le haut et le bas. Si on est à 50 images/seconde, ça signifie que le haut du globe est en réalité enregistré sur un fichier image en même temps que le bas du globe sur le fichier image suivant !
      L'effet peut être encore bien pire avec des cadences atteignant parfois 200ips, ou des grandissements plus importants.

      Du coup, si on imagine un "trou" de turbulence qui durerait 1/100s, il faudrait récupérer le haut du globe sur une image et le bas sur la suivante pour avoir la résolution optimale... pas génial génial 

       

      Bon, moi, mon rayon c'est plutôt le ciel profond poses courtes. On reste pour le moment sur des cadences supérieures à 100ms, donc pas de problème à priori, cependant ça pourrait changer... prudence donc.

      Et j'avais fait un petit test il y a quelques temps pour essayer de déterminer l'angle d'isoplanétisme... je me rends compte que tout ceci pourrait fausser complètement mes mesures puisque j'avais imagé à 100fps sur tout le champ. Bref, à suivre

      Bons cieux !

      Romain
    • By exaxe17
      Salut les lucky!
       
      Je voulais partager avec vous ,une liste de logiciels que j'utilise pour le traitement des poses rapides:
       
      1er:
      j'utilise SER player pour visualiser en accélérer mes captures que j'ai réalisées , cela m'aide pour écarter les captures qui sont trop impactées par la turbulence ou (surtout) celle qui ont trop de passage nuageux  (l'ancrage est difficile à prévoir pour les logiciels de stack)
       
      2e:
      Pipp, pour assembler les captures entre elles avec les darks correspondants. Siril peut le faire aussi.Mais avec pipp je peux cropper ,cadrer augmenter l'offset si nécessaire.
       
      3e:
      Siril pour le stack si le nombre d'étoile ou si l'étoile de référence est assez lumineuse.
      Astrosurface pour le satck si j'utilise un échantillonnage serré et une exposition courte, extrêmement efficace comme logiciel!
       
      4e:
      Si je suis en imagerie couleur, je traite avec Siril pour le retrait du gradient, la balance des blancs et autres points cosmetiques
      Si je veux faire de la révélation de détails (ondelettes et/ou deconvolution) c'est Astrosurface, il y a pas mieux en finesse de réglage pour la maitrise du bruit et la déconvolution.
       
      5e:
      J'ai besoin d'empiler plusieurs nuits, je passe par Astrosurface ou Photoshop avec objet dynamique.
       
      6e:
      Photoshop cs2, pour la cosmétique comme la suppression d'une dominante de l’arrière-plan (residu d'amp-glow) avec l'outil pinceau (remplacement de la couleur)
       
      7e:
      Aladin pour l’astrométrie.
       
      Si vous avez d'autres logiciels dans votre trousse ...
       
       
    • By Loup Lunaire
      Bonjour, 
       
      Me revoiloup, hier je ne suis pas passé sur le forum et pourtant hier au petit matin ciel en partie dégagé, comme ce matin très dégagé.
      Celle d'aujourd'hui en couleur, avec un ciel bleu outremer, une nouvelle méthode pour "gommer" les chromatisme trop présent , avec color noise filter d'Astrosurface.
      Fichtrement efficace !

       
       
       
       
      Celle du  18 avec une inversion des couleurs pour mieux voir le disque lunaire en entier

       
       
      Bon ciel lunaire
       
    • By danielo
       Salut,
       
      Un petit souvenir d'un raid à ski de rando dans le Queyras la semaine dernière. Je n'avais emmené que la configuration de poche (Ricoh GR II + mini pied Manfrotto Pixi)
       
      Voici donc Orion et les constellations voisines depuis le Refuge de la Blanche (2500m) avec à gauche la Tête des Toillies (nom bien choisi pour un ciel étoilé )
       

       
       
      Pour la technique : 30*15 sec à f/2.8 et 1600 ISO, assemblage Sequator
       
  • Images