• 0
Phil49

Configuration astrophoto suite et... aspirines...

Question

Bonjour à toutes et à tous,

 

Vos diverses réponses à mes questions ont pratiquement résolu mes problèmes, mais il en reste un qui n'a pas trouvé de solution et qui me "pollue" la vie, c'est l'alimentation !

 

Et sans alimentation, tout l’édifice s'effondre...

 

Le challenge, banal en astrophoto est le suivant : comment alimenter 3 sources :

 

- Le boitier Zwo ASIair

- La camera Zwo ASi 294 MC pro (la camera ASI 120 Mini ne nécessitant pas d'alim, si je en me suis pas trompé, c'est déjà cela)

- La monture AZ-EQ6 Pro Gt

 

Nous avons d'un côté deux boîtiers alimentation avec prise normale et un autre avec l'adaptateur 5,5/2,1mm femelle avec son pendant mâle se terminant avec une prise allume cigare pour la monture AZ-EQ6 GT.

 

Aujourd'hui, j'utilise un vieux booster Norauto pour alimenter uniquement la monture, mais bien évidemment avec les deux autres on change la donne et j'ai cru comprendre que les caméras refroidies étaient assez sensibles côté qualité courant fourni...

 

J'ai pu lire plein de conversations sur les batteries voitures, au gel, les Powerbank LiPo etc, mais j'avoue que les branchements artisanaux me "branchent" moyennement et les prix qui s'envolent au delà de 200 euros encore moins...

 

J'ai bien vu ce powerbank Bresser sur le site de Pierro Astro qui dispose d'une prise standard et de 3 prises 5,5/2,1mm.

 

Deux possibilités à mon sens (ou 3 dans l’absolu) :

 

- on exploite la prise alim standard et deux prises 5,5/2,1mm : 1 adaptateur secteur sur standard pour la 294, la monture et le boitier ASIair en 5,5/2,1mm, mais dans ce cas à il faut repasser en 5,5/2,1mm du boitier d'alim vers le powerbank et changer la partie mâle du câble de la monture : en mâle 5,5/2,1mm pour se connecter au câble femelle de la monture vendu par Pierro Astro avec l'AZ EQ6 GT vers mâle en 5,5/2,1mm pour se connecter au powerbank je suppose ?

- on exploite la prise standard et une prise 5,5/2,1mm : mais il faut ajouter un boitier transfo de ce genre pour disposer de deux prises standards et brancher la monture sur une 5,5/2,1mm et utiliser un des adaptateurs fournis avec le powerbank celui qui fait allume cigare femelle vers 5,5/,1mm.

 

Voilà, je cherche une solution, mais je commence à avoir mal au crâne !

 

Est-ce que vous avez une meilleure idée, il y a tellement de possibilités au niveau connectique...

 

Merci d'avance,

 

Bien amicalement

 

Philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites

38 answers to this question

Recommended Posts

  • 0

Bonjour.

 

 

Il y a 2 heures, Phil49 a dit :

J'ai bien vu ce powerbank Bresser sur le site de Pierro Astro qui dispose d'une prise standard et de 3 prises 5,5/2,1mm.

 

Tu comptes y brancher l'ordinateur portable en plus de  { la monture + les 2 caméras + le boitier ASIair } ?

 

 

Edited by fljb67

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
  • 0

On comprend mieux ceux qui sont retournés au visuel ;)

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 6 heures, fljb67 a dit :

Tu comptes y brancher l'ordinateur portable en plus de  { la monture + les 2 caméras + le boitier ASIair } ?

 

Hello fljb

 

Non, surtout pas, la boitier ASIair est là pour cela ;-)

 

Il ne devrait pas y avoir d'autre chose, peut-être un système anti-buée, mais on m'a indiqué que ce n'était pas vraiment indispensable sur un Newton...

 

Cela dit il me reste mon actuel booster qui peut venir en renfort, mais si je peux éviter les Déménageurs Bretons pour chaque déplacement ce serait top ;-)

 

Philippe

Edited by Phil49

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Le 16/11/2019 à 18:09, Phil49 a dit :

Non, surtout pas, la boitier ASIair est là pour cela ;-)

 

Ok : donc dans ce cas, 13 Ah devraient suffire pour quelques heures.

 

... à condition de na pas passer son temps avec du "GOTO".

 

Après, pour être fixé niveau consommation, il faudrait idéalement effectuer des mesures de l'ampérage avec tout le matos en fonctionnement en condition nominale.

 

Edited by fljb67

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 13 heures, ALAING a dit :

On comprend mieux ceux qui sont retournés au visuel ;)

Ouhalahlahlah… Phil, qu'est-ce que tu te poses comme questions !!! Reviens aux fondamentaux, arrête de te faire des nœuds au cerveau avec tous tes câbles et tes alims, tu as tout ce qu'il faut normalement avec ton azeq6. Une alim ? Tu l'as en prise allume cigare de "série" avec ta monture, tu peux en option prendre l'alim secteur avec prise "jack" et convertisseur 220/12 V (quelques dizaines d'euros…) et si tu n'as pas le secteur, tu prends un power tank, ça fait parfaitement le job, plein de prise usb sur le nouveau celestron batteries lithium :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour Franck et Fljb,

 

Désolé, c'est un peu mon mode de fonctionnement et le fait que je me stresse beaucoup par...anticipation, mais étant tout seul devant mon matos  (comme beaucoup d'entre vous je suppose, au début), j'ai besoin de VISUALISER dans ma tête le schéma!  ☺

Le pire c'est que je n'ai encore rien acheté, mais je dois signer le bon de commande dans une semaine , alors j'aimerais ne rien avoir oublié pour le moment où je vais rassembler tout ce petit monde...

 

Première chose, le powertank sur le site de Pierro Astro me convient très bien pour sa taille, son prix et ses connectiques.

 

Par ailleurs, côté intensité, j'avais déjà additionné ce qu'il fallait pour les 3 sources, Fljb.

Tu me corriges si je me trompe :

 

Monture = 2A + Boîtier ASIair = 0,5 à 2,5A + Zwo ASI 294MC Pro = 3A = 7,5 A maxi

 

Je ne sais pas si ces intensités sont atteintes régulièrement ou plus sûrement par pics comme notamment le boîtier ASIair, mais cela pose le cadre, et sans stress ! 😉

 

Ensuite, et c'est là que chacun tourne un peu autour du pot  sans vraiment répondre (n'y voyez aucune méchanceté ou quoi que ce soit d'autre, juste un constat !! Je me méfie comme de la peste de l'écrit !).

 

Mon problème semble n'avoir jamais été abordé sous cet angle manifestement...

 

Franck, comme tu sembles bricoleur  (cela n'est pas mon cas à mon grand désespoir ) peux tu m'expliquer ce qu'il me faudrait exactement pour relier les 3 éléments cités au powertank Bessler qui dispose d'une prise standard, de 3 prises je ne sais quoi, sur lesquelles on peut brancher via les adaptateurs fournis, ou d'autres !, les 2 autres éléments ?

 

Le point qui me triture le plus l'esprit c'est comment partir de l'adaptateur secteur avec sa prise de sortie type PC portable en trefle ou a deux ronds pour arriver sur une prise allume cigare pour l'un des deux appareils avec boîtier d'alimentation ! 

 

C'est un peu le challenge du film Apollo 11 que j'essaye de remplir avec mes connaissances de non bricoleur, car Pierro Astro est trop pris pour me répondre sur cette question hélas...

 

Merci d'avance si vous pouvez m'aider! 

 

Je suis preneur d'autres alternatives, mais le powertank me semble quand même un très bon point de départ...

 

Je sais qu'une batterie de voiture à deux francs six sous reviendra moins cher ainsi qu'un bricolage à  la Mac Gyver avec deux points de soudures et un chewing gum, mais je n'ai pas cette compétence...

 

Bien amicalement

 

Philippe 

Edited by Phil49

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a 49 minutes, Phil49 a dit :

C'est un peu le challenge du film Apollo 11

Tu dois confondre avec Apollo 13 ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 1 heure, ALAING a dit :
Il y a 2 heures, Phil49 a dit :

C'est un peu le challenge du film Apollo 11

Tu dois confondre avec Apollo 13

 

Lol !

 

Tu as raison ! 

 

C'est dire que tout cela me triture ! ;-)

 

Philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

 

Tu devrais avoir toutes tes réponses...Mais là, on est loin d'Apollo 13, il ne s'agit pas de faire rentrer un truc carré dans un truc rond (ou l'inverse) xD

 

Bonne soirée,

Franck

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Le 17/11/2019 à 11:19, Phil49 a dit :

Par ailleurs, côté intensité, j'avais déjà additionné ce qu'il fallait pour les 3 sources, Fljb.

Tu me corriges si je me trompe :

 

Monture = 2A + Boîtier ASIair = 0,5 à 2,5A + Zwo ASI 294MC Pro = 3A = 7,5 A maxi

 

Je me suis rendu compte que j'ai sous-estimé la consommation totale en prenant le "pire" des cas. ( j'ai édité mon précédent post en rapport ).

 

Ainsi, avec 13 Ah  et une intensité totale de 7,5 A ( en prenant le "maxi" ), l'autonomie sera limitée à  moins de 2 heures.

 

J'effectuerais assez rapidement un test avec mon setup ( monture + caméras ) en faisant mouliner la 294 MC Pro en la faisant refroidir à -10°C avec une T° ambiante assez élevée ... histoire qu'elle consomme un max de puissance.

 

Cela devrait donner un ordre de grandeur ... même si en effet, ma monture n'est pas une AZ-EQ6 Pro Gt.

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

PS : Autrement, de mon côté, utilisant une batterie de voiture, je n'ai jamais eu de problème d'autonomie, même avec un ordinateur portable en plus. ( c'est l'organe qui bouffe le plus d'énergie avec une puissance consommée de ~ 45 W ... donc entre 3 et 4 A sous 12 V.

 

Le système a déjà été testé en "nomade" avec une T° assez fraiche de  ~ 2°C.

 

Tous les câbles sont munis d'une connexion type "230 V" avec "prise de terre" ... ce qui évite tout risque d'inversion de polarités.

 

5dd2dd32809c2_P1060986_recadre_00_800_anotations.jpg.86682a26980d84dfc62ab6a2893c9f14.jpg

 

 

 

Edited by fljb67
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Re.

 

Mesures effectuées ( tension d'alimentation U ~ 13,5 V ) ... et monture chargée avec le max de matériel dont je dispose ( Mak 127 + chercheur "chasse" + système d'autoguidage + oeil électronique + ZWO ASI 290 MM mini + ZWO ASI 294 MC Pro )

 

 

P1060990_640.jpg.b6e87bf9395c57fa9e84249ae6821ea8.jpg

 

 

1°)  Monture Takahashi EM10.

 

- En suivi normal ( moteur AD ) sans corrections : 0,75 A

- En effectuant des corrections avec la raquette, vitesse "mini" : AD : 0,75 A ; DEC : 1,25 A

- En effectuant des corrections avec la raquette en vitesse "maxi" : AD : 1,13 A ; DEC : 1,92 A

 

... donc un maxi proche de 2 A. ( donc comme pour la AZ-EQ6 Pro Gt. )

 

 

2°) Caméra ZWO 290 MM mini : maxi ~ 0,15 A. ( elle ne consomme quasi rien cette caméra ^^ ).

 

3°) Caméra ZWO 294 MC Pro :

 

- Sans refroidissement : maxi ~ 0,15 A

- Avec refroidissement à - 10°C à partir de ~ 17°C : maxi 0,90 A ... et ~ 0,70 A une fois les -10°C stabilisés.

 

 

Résultat des courses : maxi de  ~ 3,0 A.

 

 

De ce fait, dans le pire des cas ( conso maxi constante ), si l'alimentation de 13 Ah est capable vraiment de tenir le coup jusqu'au bout, cela ferait, avec une tension constante de ~ 13,5 V, une autonomie maxi  théorique de ~ 4 h 20 min.

 

Ca, c'est sur le "papier".

 

 

- Côté positif : le max de conso ne sera pas utilisé en permanence.

 

- Côté négatif : une batterie de "x" Ah ne pourra certainement pas les fournir en totalité en gardant une tension correcte jusqu'à décharge complète.

 

 

L'idéal serait évidemment de tester dans des conditions réelles.

 

Edited by fljb67
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour Fljb,

 

Waouh, quelle analyse ! ;-)

 

J'ai finalement obtenu des réponses à mes questions, hors de ce forum, et je dois changer mon fusil d'épaule, car le power tank que j'envisageais chez Pierro Astro,  est clairement sous dimensionné et ne tiendrait pas plus de 1 heure ou deux dans le meilleur des cas et peut-être même pas avec tout !

 

Donc je partirais a priori avec une batterie gel Ultracell de 35Ah, je connecte via des câbles aux bornes de cette dernière un adaptateur cigare femelle.

De cet adaptateur femelle cigare, j'y connecte un adaptateur cigare mâle qui est relié à un boitier avec 3 adaptateurs cigare femelles.

De là je relie directement le câble d'alim de la monture AZEQ 6, et, ce que je n'ai pas pu me faire expliquer ici et qui m'a été révélé comme la "lumière", c'est que comme je recherche une solution mobile, plus besoin d'adaptateur secteur puisque j'ai du 12 volts uniquement fourni par la batterie !!

 

Donc, mes questions existentielles n'ont plus de raison d'être ! :-)

 

Bon, il faut transformer un peu mais c'est simple.

 

Il reste le boitier ASIair et la camera 294MC pro.

 

Pour le boitier, on utilise en fait un câble avec d'un côté une fiche 5,5/2,1mm mâle et de l'autre un embout allume cigare mâle, et même chose pour la camera !

J’utilise au passage  un câble en Y pour la partie 5,5/2,1mm histoire de me laisser une prise allume cigare.

 

Et voilà, le tour est joué !

 

Alors quand je fais le calcul, cela a un prix, environ 90 euros la batterie hors frais de port, et avec les adaptateurs et câbles, on arrive presque à 130 euros, pas loin de celui du power tank, mais il m'aurait de toute manière fallu ajouter tous les adaptateurs !

Avec 35Ah cela laisse d'après les personnes qui m'ont conseillé une bonne nuit entière, et donc environ 5 à 8  heures de fonctionnement.

 

Donc tes tests m’intéressent au plus haut point pour affiner car les consommations de chacun de ces composants sont dans ds tranches qui selon Pierre, Paul ou Jacques peuvent parfois varier du simple au ...quintuple selon leur expérience...

 

Quoi qu'il en soit, la batterie de 30/35 Ah semble être le point de base, et cette batterie Ultracell (ou autre marque mais avec caractéristiques et qualité similaire bien sûr !) étant à décharge faible elle est préférable à d'autres solutions, mais il faut éviter de descendre en dessous d'une certaine charge pour en pas écourter dramatiquement la durée de vie comme souvent sur ce genre de batterie...

 

Je vois au passage sur ta photo le chargeur CTEK dont on a parlé avec ces personnes et qui est bien sûr important pour préserver la charge de la batterie  !

 

Personnellement j'ai un chargeur moto type Optimate que je pense utiliser pour cela s' il fait l'affaire car il gère les batteries gel aussi.

 

Bien amicalement,

 

Philippe

Edited by Phil49
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour Fljb 

 

Cela tombe bien que tu as fait pas mal de mesures, tu auras peut être un avis objectif pour un point que me soulignait quelqu'un vis à vis de l'usage de batteries en mode nomade.

 

Selon cette personne, batterie de voiture, powertank etc, elles sont rarement capables de fournir une tension continue ET stable et il faut, selon lui, utiliser obligatoirement un intermédiaire pour pallier à ce problème ! 

 

Est ce que tu penses comme lui, qu'une batterie comme celle que j'envisage, serait incapable de générer une tension régulière pendant X heures (même si elle est suffisamment dimensionnée  en termes d'autonomie ), ce qui peut, selon lui, avoir des répercussions sur le suivi, mais plus grave sur l'électronique de la monture et des caméras et boîtier? 

 

Merci pour ton avis 

 

Bien amicalement 

 

Philippe 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

j'utilise des batteries de voiture depuis 20 ans..... PC,monture, APN, CCD etc......

par -20°...20°.... à 2500m d'altitude, à 0m ( chez moi) 

 

j'ai jamais eu de soucis sur mon matos! 

on est des milliers a faire pareil a travers la france et le monde! 

alors les "avis divergeants que cecicelamoije".......... 
rien a battre! 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour Xavier,

 

LOL ! 

 

L''avis est disons... "brut de fonderie" mais il a le mérite d'être clair ! ;-)

 

Donc j'en conclue que tu n'as pas subi de coupures en plein suivi ni constaté de dommages à ton matériel, quel qu'il soit, la monture (le moteur bien sûr), ni les cameras et éventuels autres boîtiers ?

 

Je sais que chacun y va de son avis, mais avant de commencer à acheter plein de matos, je préfère m'enquérir de divers retours pour connaitre surtout les points à éviter d'emblée, c'est gratuit, ce la ne mange pas de pain si c'est vérifié mais bien sûr chacun est libre de faire ce qu'il lui plait !

L'autre approche plus... empirique on fonce, on se prend le mur (ou pas !) et on reprend, est défendable, mais si l'on peut éviter d'y laisser des plumes financièrement je préfère ! ;-)

 

Bien amicalement,

 

Philippe

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Le 21/11/2019 à 12:56, Phil49 a dit :

Selon cette personne, batterie de voiture, powertank etc, elles sont rarement capables de fournir une tension continue ET stable et il faut, selon lui, utiliser obligatoirement un intermédiaire pour pallier à ce problème ! 

 

Est ce que tu penses comme lui, qu'une batterie comme celle que j'envisage, serait incapable de générer une tension régulière pendant X heures (même si elle est suffisamment dimensionnée  en termes d'autonomie ), ce qui peut, selon lui, avoir des répercussions sur le suivi, mais plus grave sur l'électronique de la monture et des caméras et boîtier? 

 

Re.

 

Quelques remarques :

 

- La batterie de 35 Ah que tu as mentionnée si-dessus est du haut de gamme ... et fera certainement l'affaire.

 

- Niveau "tension" : si elle n'est pas ultra-stable, pas de problème ... tant qu'elle ne descend pas en-dessous d'une certaine valeur qui ferait que l'un ou l'autre appareil commencera à se retrouver en mode "OFF". ( jamais testé pour ma part  ... car le cas "critique" ne s'est jamais présenté )

 

- J'utilise  2 batteries de voitures "fatiguées" : l'une de 61 Ah ( voir photos ci-dessus ) , l'autre de 45 Ah ( au cas où ) : jamais eu de problème, ni avec l'une, ni avec l'autre, même avec températures assez faibles ( genre < 5°C ) durant plusieurs heures avec un setup relativement énergivore ( monture + 2 caméras + ordinateur portable ), tout cela en "nomade".

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour Fljb

 

Merci pour ton retour également !

 

Donc cela me rassure, deux avis convergeant vers une même expérience semblent indiquer, avec de plus un recul et une expérience qui sont notables, que mettre un régulateur ou je ne sais plus quel est le nom de l'appareil que mon ami mentionnait, n'est pas une étape conseillée ou du moins hautement conseillée.

 

J'avoue que moi c'est plus l'humidité qui m'inquiète que la propreté du signal électrique et la robustesse de la tension délivrée.

 

Mais avec des précautions et au vu de vos retours, même chose, hormis laisser de l'eau s'accumuler sur des fils dénudés, il ne faut pas s’inquiéter outre mesure !

 

Il ne me reste plus qu'à acheter tout le matériel maintenant pour être fin prêt à alimenter tout ce petit monde quand je recevrai le tout et qu'il arrêtera de pleuvoir...

 

Bien amicalement,

 

Philippe

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 2 heures, Phil49 a dit :

... que mettre un régulateur

 

Pour info, les appareils "12 V"  acceptent en fait plus que 12 V.  ( avec un autre exemple : un fois que le moteur d'une voiture tourne, la tension aux bornes de la batterie est aux environs de 14,4 V )

 

Ainsi ( cf photo postée ), ils fonctionnent  sans aucun problème à ~ 13,5 V ... sans pour autant "cramer".

 

Autrement dit, Le "12 V" est un ordre de grandeur : ainsi, une batterie "12 V" entièrement chargée aura entre 12 V et 14V à ses bornes à vide, c'est à dire sans aucun appareil branché.

 

Plus elle devra délivrer d'ampères ( A ) , plus cette tension va diminuer ... au fur et à mesure de la durée d'utilisation.

 

 

 

Il y a 2 heures, Phil49 a dit :

... hormis laisser de l'eau s'accumuler sur des fils dénudés,

 

Avec une tension aussi faible --> aucun risque ( ni pour toi, ni pour les appareils, ni pour la batterie ).

 

Le seul truc à ne pas faire : court-circuiter  ( par inadvertance ) la batterie avec un truc balaise  en mettant en contact son "+"  et son "-" avec une barre métallique. ( genre clé de mécanicien ).

 

Edited by fljb67

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Le 21/11/2019 à 20:49, Phil49 a dit :

Je sais que chacun y va de son avis, mais avant de commencer à acheter plein de matos

Ca me taraude, juste une question : au regard de ton intitulé du post "configuration astrophoto"... As-tu d'une manière ou d'une autre déjà essayé de photographier (ou filmer) un astre quel qu'il soit avec ton azeq6 et SW 200/1000 ? 

 

Le 16/11/2019 à 09:49, Phil49 a dit :

Le challenge, banal en astrophoto est le suivant : comment alimenter 3 sources :

Le challenge est tout autre… :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour Franck

 

Oui, j'avais d'ailleurs ouvert un post à ce sujet car j'avais des résultats bizarres en traitement sous DSS.

 

J'ai fait une première et. ... dernière séance  (une centaine de photos, light, dark, offset, etc) avec mon APN (Nikon D7000 non defiltre) de M13 en fait le tout premier objet que j'étais parvenu à distinguer pendant mes manips du Goto.

 

Mes problèmes ont été résolus par un traitement standard sous Siril que j'ai découvert par la même occasion avec l'aide inestimable du groupe dédié.

 

Seulement quand je vois l'état dans lequel était mon miroir primaire et secondaire, le décalage 5mm de l'araignée, je me dis que cela relevait du miracle! 

Je comprenais mieux mes difficultés à faire le point !

 

Je n'ai hélas plus eu d'ouvertures depuis lors, en fait si, une lais après la MES nuages ! Rageant! !...

 

Mon télescope est vraiment nickel maintenant et j'attends avec impatience ma commande !

 

Je vais commencer à acheter fe week-end la batterie et tous les composants pour gérer l'alimentation de tout fe petit monde et voir comment faire circuler tous ces câbles pour qu'ils ne gênent pas le mouvement du télescope et là j'ai ke sentiment que cela ne ca pas être simple ! ;-)

 

Il va falloir en outre assurer la mise au point des caméras, celle de l'autoguidage et celle d'imagerie! 

Vous faites cela de jour en général? 

 

Fljb: ce n'est pas tant la tension qui m'inquiétait pour moi, même s' il faut être vigilant, c'est plus la stabilité et le risque pour les équipements avec tous ces messages un peu alarmants parfois ds constructeurs sur les dommages possibles...

Tant que j'étais chez moi branché sur le secteur, j'avais moins d'appréhension mais peut être à tort aussi car du coup, à la source on est en... 220V ! ;-)

 

Bien amicalement 

 

Philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

C'est le problème des conversations sur forums, c'est souvent mal pris par rapport aux conversations en direct… L'écrit ne retranscrit pas tes sentiments ! Je voulais juste dire au travers de mon post que je galérais tellement en position "home" avec tout en alim secteur pour avoir un cliché correct que je me suis dit que finalement les alims, c'était un problème "secondaire" par rapport à la difficulté d'avoir quelque chose de potable derrière la cam ou l'APN ;) Je persévère en tout cas, d'ailleurs, si tu as les réponses à mes questions concernant les bagues et les lunettes, je suis preneur ! :D

 

Perso, la météo, j'ai arrêté de la regarder, c'est constant : pertub, perturb, perturb, perturb, etc... >:(

 

Bonne soirée,

Franck

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour Franck,

 

Euh, "mal pris", mais tu ne m'as en aucune manière "agressé" !!??

 

Tu m"as juste posé une question, à laquelle je t'ai naturellement répondu !!! ;-)

 

Ou alors j'ai mal compris ton intro ! ?

 

Tu as raison, et moi aussi je fais très attention et utilises force smileys pour désarmorcer l'ébauche d'n doute sur le fonds de ma  question, même si je en suis pas fan de ça, mais en écrit, et a fortiori sur un forum je suis très vigilant car certaines personnes ont tendance a vite "prendre la mouche" ! ;-)

 

D'ailleurs, la réponse de Xavier aurait pu me faire bondir, mais non, je suppose que c'est sa façon d'être ou de s'exprimer et j'ai indiqué que j'ai compris en disant d'emblée que l'avis était "brut de fonderie" ! ;-)

 

A partir du moment où les propos sont clairs et francs et motivés, j'accepte mon statut de débutant, et le fait que j'ai tout à apprendre, et je poste d'ailleurs en conséquence dans une section "Débutants" pour ne pas agacer les "pros" ! ;-)

 

Bon, il est vrai que je suis un peu (beaucoup) dans l’anticipation, c'est ma nature, je me pose beaucoup de questions AVANT l'achat du matériel parce que lorsqu'on l'a acheté il n'est pas toujours évident de le retourner s'il ne convient pas, donc autant faire des choix en connaissance de cause dès le départ, en vérifiant que celui-ci correspond bien aux attentes et qu'il me conviendra.

 

C'est empirique et rien ne dit que cela sera le cas, mais cela me sert de base pour éviter les grosses déconvenues !

 

Exemple, la camera d'imagerie, je suis parti d'une ASI 290, pour passer à une 183 puis à une 294 MC Pro parce qu’au fil des échanges, j'ai acquis un peu plus de recul et changé mon point de vue sur la temporalité, le court et le moyen terme...

Seul dans mon coin je n'aurais pas pu avoir cette réflexion, je serais parti sur une modèle en discutant un peu des éléments de base.

 

Pour l'alimentation, j'avais lu un tas d'échanges, sur les deux grands forums de l'astro, mais chacun a son setup, ses contraintes, donc des cas assez souvent différents, même s'il y a des points communs.

Mon aisance n''est pas aussi importante en matière de bricolage et d’électricité, c'est pour cela que je pose plus de questions encore...

 

Maintenant que le matériel est commandé, enfin reste plus que la batterie, je n'attends plus que de recevoir tout cela, mais là il va y avoir un gros boulot parce qu’il va falloir digérer tout cela en vrai ! ;-)

 

...et que la météo se dégage ce qui va repousser un peu les opportunités de mise en pratique, on est en automne et l'hiver va suivre...

 

Je suis dans l'esprit du partage et de l’entraide et dès que j'aurai acquis un vernis de connaissance je n'hésiterai pas à partager !

 

Bien amicalement,

 

Philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Le 23/11/2019 à 08:24, Phil49 a dit :

Il va falloir en outre assurer la mise au point des caméras, celle de l'autoguidage et celle d'imagerie! 

Vous faites cela de jour en général? 

 

De mon côté :

 

- Tests d'une nouvelle caméra ( prises de vues, système de refroidissement si elle en est munie ) : en plein jour.

 

 

- Réglage mise au point ( MAP ) + orientation caméra ( Nord en haut, Est à gauche ) + autoguidage : à partir du moment où les premières étoiles commencent à être visibles.

 

 

Ces manip sont effectuées ( donc à refaire ) avant chaque séance d'astro.

 

 

 

Il y a 1 heure, Phil49 a dit :

, la camera d'imagerie, je suis parti d'une ASI 290, pour passer à une 183 puis à une 294 MC Pro

 

Avec ~ 19,1 mm x 13,0 mm, le capteur de la 294 MC est de taille respectable : ainsi , avec 1000 mm de focale, M33 y rentrera largement. ^^

 

En CP ( ciel profond ), les ~ 5,6 mm x 3,2 mm, de la 290 MM t'auraient limité aux nébuleuses planétaires et autres "petites" galaxies ... et sans système "Goto", bonjour pour le cadrage.

 

D'autre part, l'avantage d'une caméra refroidie, c'est de pouvoir effectuer les Darks n'importe quand. :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour Fljb

 

Décidément toujours de bons conseils ! ;-)

Je finis par me dire que c'est une bonne décision que j'ai prise sur les conseils de tous, d'un autre côté ce n'est pas pour rien qu'elle est plébiscitée par beaucoup pour sa polyvalence !

 

il y a 14 minutes, fljb67 a dit :

- Réglage mise au point ( MAP ) + orientation caméra ( Nord en haut, Est à gauche ) + autoguidage : à partir du moment où les premières étoiles commencent à être visibles.

 

Ah bon, autant pour la MAP je comprends si on enlève la camera et qu'on la remonte, mais l'orientation cardinale n'est pas validée dans l'application ASIair via les coordonnées du lieu d'observation (ou alors c'est ce que tu sous-entendais en voulant dire qu'il faut remettre les coordonnées si l'on chose de lieu souvent)  !!??

 

il y a 14 minutes, fljb67 a dit :

D'autre part, l'avantage d'une caméra refroidie, c'est de pouvoir effectuer les Darks n'importe quand. :)

 

Ah bah là tu me tends la perche ! ;-)

Je me posais la question en re re regardant la vidéo sur Youtube de l'utilisation de l'interface ASIair et je me demandais comment on pouvait programmer un dark alors que oui, il faut couvrir le télescope ou bien comme certains, mettre un filtre noir si RAF.

 

En règle générale, les lights, ok, les offsets, est-ce qu'on peut aussi les programmer avec une camera refroidie ?

 

Et les darks, ont peut, je suppose, le faire en début de séance, mais il ne faut alors pas oublier d'enlever le cache (comme pour le masque de Bahtinov) si on est à proximité et refaire la même opération en cours de séance si variation importante de la température d'après ce que j'ai compris !?

 

Tu fais comment ?

 

Certains j'ai cru comprendre, font d’emblée des banques de darks avec les différents scenarii de températures, est-ce que c'est une (et pas "la" car il doit y en avoir des tas) bonne pratique ?
Tu me diras à juste raison que tout dépend de la qualité attendue, du purisme de la personne...

 

Bien amicalement,

 

Philippe

Edited by Phil49

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

-

il y a une heure, Phil49 a dit :

mais l'orientation cardinale n'est pas validée dans l'application ASIair via les coordonnées du lieu d'observation (ou alors c'est ce que tu sous-entendais en voulant dire qu'il faut remettre les coordonnées si l'on chose de lieu souvent)  !!??

 

La position niveau "rotation" d'un caméra ( orientation Nord/Sud  --> en DEC  et  Est/Ouest --> AD ) va être légèrement modifiée à chaque montage.

 

Du coup, perso, j' effectue ce réglage à chaque fois ... histoire de me retrouver avec une prise de vue orientée comme dans les atlas.

 

Idem pour la caméra d'autoguidage.

 

Cela ne prend pas beaucoup de temps comparativement aux autres manips.

 

( Certains ne le fond pas ... et privilégient le fait que l'objet photographié rentre correctement dans le champ. )

 

Après, j'avoue ne pas connaître le système "ASIair" et donc ne pourrais te donner des infos en rapport direct.

 

 

 

 

il y a une heure, Phil49 a dit :

En règle générale, les lights, ok, les offsets, est-ce qu'on peut aussi les programmer avec une camera refroidie ?

 

 

Euh, qu'entends tu exactement par "programmer" ?

 

 

 

il y a une heure, Phil49 a dit :

Et les darks, ont peut, je suppose, le faire en début de séance, mais il ne faut alors pas oublier d'enlever le cache (comme pour le masque de Bahtinov) si on est à proximité et refaire la même opération en cours de séance si variation importante de la température d'après ce que j'ai compris !?

 

Tu fais comment ?

 

L'avantage d'une caméra refroidie, c'est que tu peux fixer la T° de consigne.

 

Une fois que cette dernière est atteinte, elle ne varie quasiment plus.

 

Du coup, au risque de me répéter, les Darks / Offsets / Flats, tu peux les faire n'importe quand.

 

( Remarque  : avec l'ASI 294, je ne fais plus d'offsets depuis longtemps, car "avec" ou "sans", je ne vois strictement aucune différence ).

 

 

Quelques précisions :

 

- Les Darks : ils sont importants pour dégager le phénomène d" "Ampglow" qui apparaît de manière flagrante pour des poses unitaires assez "longues" ( tu verras par toi même de quoi il s'agit )

 

- Les "Flats" : ils sont importants pour dégager le phénomène de "vignetage".

 

 

Perso, j'effectue ~ 36 Darks et Flats pour des séries de ~ 16 prises de vues.

 

 

- Les Darks étant faits avec le même temps de pose unitaire que les prises de vues astro ( et gain / ISO / T° identiques ), le faire d'en faire 36 prends donc un certain temps.

 

Ainsi, pour un temps de pose unitaire de prise de vues de 100 s, cela donnera une durée totale de 3600 s = 1 h ( quand même ) ... et effectuer ceci en début de séance, perso, pas envie.

 

Côté positif des Darks : comme il n' y a pas besoin que la caméra soit reliée à l'optique de prise de vues, ils peuvent s'effectuer n'importe quand et n'importe où avec une caméra refroidie.

 

 

- Les Flats, eux, nécessitent que la caméra soit reliée à l'optique : c'est leur côté plus laborieux que les Darks.

 

De plus, il s'agit d'effectuer plusieurs versions ... et garder par la suite celle qui donne les meilleurs résultats après empilement.

 

Côté positif des Flats : le temps unitaire de poses est assez "rapide" --> tu peux choisir celui qui te convient le mieux, tant que l'histogramme "luminosité" est situé correctement ( ~ aux 2/3 supérieurs sur l'axe horizontal du graphique )

 

 

 

 

il y a une heure, Phil49 a dit :

Certains j'ai cru comprendre, font d’emblée des banques de darks avec les différents scenarii de températures, est-ce que c'est une (et pas "la" car il doit y en avoir des tas) bonne pratique ?

 

Selon le type d'objet photographié ainsi que la qualité du ciel, le temps de pose unitaire peut varier.

 

Difficile de prévoir à l'avance le quel sera le meilleur.

 

Du coup, perso, j'effectue des "one shot" ( caméra refroidie à la T° voulue ) avec différents temps de poses ... histoire de voir celui qui convient le mieux.

 

 ( Ensuite seulement les séries de prises de vues sont lancées. )

 

Le lendemain, j'effectue la série de Darks avec le temps de pose unitaire / Gain caméra / T° identiques à celui des prises de vues.

 

 

Après, en effet, en ayant certaine expérience des temps de poses unitaires intéressants, on peut se faire un dossier contenant des Darks avec différents temps de poses unitaires, plusieurs gains ( ISO ) , voir plusieurs T° ... histoire d'anticiper et de gagner du temps par la suite.

 

 

Edited by fljb67

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Phil49
      Bonjour à toutes et à tous,
       
      Les réponses apportées à ma dernière question sur alimentation m'ont permis de commander le matériel nécessaire (en cours de livraison) pour aborder sereinement les futures séances après le déluge continuel ! ;-)
       
      Je réfléchissais (certains vont dire que je continue de me prendre la tête, mais non cette fois-ci ! ;-) ) à la façon d'aligner ma monture.
       
      Je m'explique : comme vous le savez, ou pour mémoire, pour ceux qui ne sont pas intervenus dans mes précédents posts, je suis équipé d’une AZ-EQ6 GT, d'un SkyWatcher 200/1000 sur lequel j'avis ajouté en lieu et place de celui d'origine, un chercheur TS 1060B Vario rétroéclairé et avec renvoi coudé.
       
      N'ayant pas réussi à trouver mes réponses pour les jeux de bagues pour l'ajout d’une camera d'autoguidage, je me suis hélas résolu à abandonner son usage dans ce rôle.
       
      J'ai fait l’acquisition du matériel suivant (non encore livré):
       
      - Chercheur SkyWatcher 80/400
      - Camera autoguidage Zwo ASI 120Mini
      - Camera imagerie Zwo ASI 294MC Pro
      - Boitier ASIair
       
      Je vais positionner le chercheur et la camera sur le dessus du téléscope.
       
      J'ai pour cela commandé , sur les conseils de la société où j'ai commandé toute le matériel, une nouvelle queue d'aronde plus courte afin de rapprocher les anneaux et de permettre la fixation du chercheur au-dessus.
       
      Ma question est, comme vous le devinez maintenant : quelle est la meilleure et la plus simple façon d'aligner la vision du chercheur et incidemment de la camera guide et celle du P.O qui portera la camera d'imagerie !?
       
      Vu comme je galère déjà avec "l'ancien chercheur" et ses deux anneaux pour arriver à visser correctement toutes les vis de ce dernier afin d'avoir un cible en plein milieu du réticule des deux cotés, je me dis que cela ne va pas être simple mais c'est indispensable si je veux des résultats cohérents !
       
      La condition sine qua non est un référentiel immobile : de jour est-ce conseillé, mais on n'aura rien à l'infini !
       
      De nuit, j'ai lu quelque part "l'étoile polaire", mais est-ce la meilleure solution ?
       
      La société m'a parlé de faire cela avec la Lune, mais vu le mouvement extrêmement rapide dans un chercheur de 300, je me dis que dans un 400 ça va être pire pour coordonner avec un oculaire réticulé de 12,5 !!
       
      Merci d'avance pour vos conseils éclairés !
       
      Bien amicalement,
       
      Philippe
    • By Arnaud17
      Bonjour à toutes et à tous,
       
      J'écris ce post pour vous donner mon retour d'expérience avec la monture iOptron CEM120. C'est une monture annoncée pour pouvoir emporter environ 50kg d'instrument (hors contre-poids). Elle est basée sur une variation du design standard de la monture équatoriale allemande qui permet d'avoir un soutien double de l'axe d'ascension droite. Elle offre aussi une compacité qui me paraissait intéressante. En outre, plusieurs versions sont disponibles avec ou sans encodeurs absolus sur les 2 axes. Étant à la recherche d'une monture pour un tube C14 (environ 25kg sans les accesssoires + 5kg de train optique et chercheur), et après consultation de forums d'utilisateurs, j'ai décidé d'acheter cette monture dans la version avec encodeurs sur les 2 axes. Dans cette configuration, le coût est d'environ 7 000 € en incluant un pied colonne et 30kg de contre-poids.
       
      J'ai reçu la monture en avril. A première vue, il s'agit d'une belle bête, compacte et avec un bon système de gestion des cables. Je l'ai donc installée sur le pied colonne et ai attendu patiemment la première nuit claire....
       
      Premier essai, première déconvenue : impossible de faire un alignement sur étoile, même en essayant les 2 méthodes proposés. Après consultation du service technique du distributeur, j'ai procédé à la mise à jour du firmware de la raquette et de la monture : il semblait en effet que les versions de ces 2 softs n'étaient d'entrée de jeu pas compatibles l'une avec l'autre ! La mise à jour est relativement simple mais nécessite l'achat de cables spécifiques.
       
      Deuxième essai, deuxième déconvenue : la mise à jour des firmware a permis de résoudre le problème d'alignement. J'ai donc décidé de regarder la qualité du suivi dont j'attendais de bon résultats au vu de la présence de l'encodeur en RA sensé éliminer l'erreur périodique. Première catastrophe !!!! La monture montre une oscillation permanente d'environ 5 secondes d'arc avec une fréquence de 2 à 3 Hz : autant dire qu'aucune observation n'est faisable dans ces conditions, même en visuel. J'ai testé des changements d'équilibrage de l'ensemble pour essayer de sortir d'une éventuelle résonance malencontreuse, rien n'y a fait.
       
      En accord avec le distributeur, nous avons donc décidé de renvoyer la monture chez iOptron et demander un échange standard. Pendant la préparation de ce retour, j'ai remplacé le tube du C14 par un tube de C11. J'ai pu constater que la monture se comportait normalement, sans oscillation et avec une qualité de suivi qui m'a permis de réaliser des poses de 250 secondes sans guidage avec une focale de 2,3m. On était bien dans les performances attendues ce qui m'a redonné un peu de confiance dans la CEM120. Je restait quand même perplexe quant à la raison de l'oscillation avec le C14.
       
      Le remplacement de la monture par iOptron a tardé 2 bons mois et une nouvelle monture est enfin arrivée en été. Entre temps, j'avais décidé de changer la queue d'aronde d'origine du C14 pour un modèle qui semble être plus rigide, juste pour enlever une source possible de faiblesse de l'ensemble.
       
      La seconde monture n'a pas eu de problème de firmware... dès la première nuit, j'ai pu commencer mes tests.... Catastrophe encore : le même problème d'oscillation est apparu immédiatement. Après d'autres tests, je me suis rendu compte que le problème vient sans doute de la conception même de la monture : un petite claque sur le tube provoque un mouvement du tube visible à l'oeil nu... je vous laisse imaginer ce que ça peut donner au travers d'un occulaire monté sur un tube de 4 m de focale !!! Il faut bien compter 4 ou 5 secondes pour que le mouvement d'une amplitude d'au moins 1 minute d'arc s'amortisse ! On jurerait que le C14 est monté sur une monture de lunette de grand magasin. Bref, ça plus l'oscillation de suivi font que la monture est complètement impropre à l'usage avec ce tube optique.
       
      A ce stade, inutile de vous dire que j'en avais plus qu'assez de la CEM120 et j'ai entrepris de la retourner définitivement. Je dois dire que le distributeur (astroshop) a été nickel : ils ont fait tout ce qu'on pouvait espérer d'un bon distributeur responsable dans un cas pareil. Exit donc la 2ème monture. J'ai cassé une seconde tirelire et je suis maintenant en attente d'une 10microns GM2000HPS... et je croise les doigts pour que cette fois soit la bonne.
       
      Si vous avez eu une expérience similaire ou différente de la mienne avec la CEM120, j'aimerais avoir votre témoignage.
       
      Bon ciel à toutes et à tous.
       
       
      Arnaud
       
       
       
    • By Onhenriquanne
      Bonjour,
      Je suis en voie d'acheter un telescope 150/750 sur monture EQ5 ou EQ3-2,
      Et je me demandais si on pouvait juste monter un appareil sur la monture (pour faire de la voie lactée par exemple) sans qu'il y ait le télescope.
      Pourrait-on me l'indiquer ?
      Merci d'avance,
      Bonne journée/Soirée,
      Onhenriquanne..
    • By Onhenriquanne
      Bonjour,
      En quête d'un télescope, je désire donc aussi obtenir une monture équatoriale motorisée pour y faire de la photo. Les deux montures entre lesquelles j'hésite sont la EQ3-2 et les NEQ5 (même si on m'a dit que la NEQ5 est meilleur mais n'est pas là le sujet.
      Je désirerait faire mes observation dans mon jardin mais qui est penché, donc avec mon père nous allons creuser une plateforme de la taille de l'écartement des deux montures.
      D'où ma question (qui peut paraître bizarre aux premiers abords) : Pourriez vous m'indiquer la prise au sol des EQ3-2 et/ou NEQ5 (en taille maximale) ? Car j'ai cherché sur internet mais je n'ai rien trouvé....
      Bonne journée/Soirée,
      Onhenriquanne.
    • By STF8LZOS6
      Toujours partisan du moindre effort, avez vous déjà utilisé ce dispositif pour déplacer votre monture lourde/avec ou sans le télescope. Avant l'appeler PierroAstro, j'aimerai connaître votre avis sur les risques de basculement, la facilité de déplacement sur sol rugueux (Pavés inégaux par exemple/1 cm maxi), ou éventuellement le passage des pentes. J'envisage le modèle à roues de 150 mm bien évidemment. Pourquoi ce questionnement? je partais sur le modèle JMI à roues de 25cm, deux fois plus cher mais je trouve que c'est trop gros. Le support va déplacer une cinquantaine de kilo sur quelques mètres, mais la masse la plus importante est à 1.50 environ de hauteur.
      https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/montures/accessoires-montures/support-a-roulettes-pour-trepied-lourd_detail
       
      Merci pour vos retours et bon ciel à vous....sous les nuages ici...
  • Images