• 0
Phil49

Configuration astrophoto suite et... aspirines...

Question

Bonjour à toutes et à tous,

 

Vos diverses réponses à mes questions ont pratiquement résolu mes problèmes, mais il en reste un qui n'a pas trouvé de solution et qui me "pollue" la vie, c'est l'alimentation !

 

Et sans alimentation, tout l’édifice s'effondre...

 

Le challenge, banal en astrophoto est le suivant : comment alimenter 3 sources :

 

- Le boitier Zwo ASIair

- La camera Zwo ASi 294 MC pro (la camera ASI 120 Mini ne nécessitant pas d'alim, si je en me suis pas trompé, c'est déjà cela)

- La monture AZ-EQ6 Pro Gt

 

Nous avons d'un côté deux boîtiers alimentation avec prise normale et un autre avec l'adaptateur 5,5/2,1mm femelle avec son pendant mâle se terminant avec une prise allume cigare pour la monture AZ-EQ6 GT.

 

Aujourd'hui, j'utilise un vieux booster Norauto pour alimenter uniquement la monture, mais bien évidemment avec les deux autres on change la donne et j'ai cru comprendre que les caméras refroidies étaient assez sensibles côté qualité courant fourni...

 

J'ai pu lire plein de conversations sur les batteries voitures, au gel, les Powerbank LiPo etc, mais j'avoue que les branchements artisanaux me "branchent" moyennement et les prix qui s'envolent au delà de 200 euros encore moins...

 

J'ai bien vu ce powerbank Bresser sur le site de Pierro Astro qui dispose d'une prise standard et de 3 prises 5,5/2,1mm.

 

Deux possibilités à mon sens (ou 3 dans l’absolu) :

 

- on exploite la prise alim standard et deux prises 5,5/2,1mm : 1 adaptateur secteur sur standard pour la 294, la monture et le boitier ASIair en 5,5/2,1mm, mais dans ce cas à il faut repasser en 5,5/2,1mm du boitier d'alim vers le powerbank et changer la partie mâle du câble de la monture : en mâle 5,5/2,1mm pour se connecter au câble femelle de la monture vendu par Pierro Astro avec l'AZ EQ6 GT vers mâle en 5,5/2,1mm pour se connecter au powerbank je suppose ?

- on exploite la prise standard et une prise 5,5/2,1mm : mais il faut ajouter un boitier transfo de ce genre pour disposer de deux prises standards et brancher la monture sur une 5,5/2,1mm et utiliser un des adaptateurs fournis avec le powerbank celui qui fait allume cigare femelle vers 5,5/,1mm.

 

Voilà, je cherche une solution, mais je commence à avoir mal au crâne !

 

Est-ce que vous avez une meilleure idée, il y a tellement de possibilités au niveau connectique...

 

Merci d'avance,

 

Bien amicalement

 

Philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites

38 answers to this question

Recommended Posts

  • 0
il y a une heure, fljb67 a dit :

La position niveau "rotation" d'un caméra ( orientation Nord/Sud  --> en DEC  et  Est/Ouest --> AD ) va être légèrement modifiée à chaque montage.

 

Du coup, perso, j' effectue ce réglage à chaque fois ... histoire de me retrouver avec une prise de vue orientée comme dans les atlas.

 

Mais comment, du moins où indiques tu ou vérifies tu cela ?

Dans ASIair, comme tu peux le voir dans cette capture écran ci-dessous beaucoup de choses sont déjà remontées, certaines basées sur des valeurs entrées au départ, d'autres calculées à partir de celles-ci et d'autres !

 

L'AD, la DEC sont déjà calculés comme tu peux le voir.

Par contre rien ne permet de donner l'angle de la caméra dans le P.O par exemple ou sur la lunette guide...

 

ASIair.png.e5efa5648b76203066eb6103dd116adf.png

 

il y a une heure, fljb67 a dit :

 

Euh, qu'entends tu exactement par "programmer" ?z

 

 

En fait comme beaucoup d'applications et boîtiers bien pensés maintenant, tu as la possibilité de mentionner avant de commencer, dans un menu dédié, les nombres et ordonnancement de tes séquences de prises de vue, tu planifies (ou programmes) que tu veux prendre par exemple 30 lights, puis 30 darks et 10 offsets, tu indiques si tu veux que ce cycle s'effectue dans cet ordre ou d'une autre manière, bref plein de possibilité9s! 

Au niveau de la monture, bien evidemment rien n'est prévu !

 

Ce boîtier est véritablement impressionnant par les aides apportées et surtout, surtout, une ergonomie sacrément bien pensée! 

Même les plus chevronnés ont cédé a ses charmes, ce qui leur permet d'être encore plus efficaces et de dédier ce temps libéré à d'autre tâches! 

 

Je suis, je pense, tombé au bon moment!

Il y a 3 ans rien de tout cela n'existait et j'aurais dû comme toi apprendre "à la dur" l'usage des applis PHD2 guiding et autres !

Mais cela ne m' affranchit pas de comprendre les tenants et aboutissants pour être capable de progresser ! 😉

 

Merci pour les piqûres de rappel sur les DOF, je vais relire cela à tête reposée 

 

Bien amicalement 

 

Philippe

 

Edited by Phil49

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
  • 0
il y a une heure, Phil49 a dit :

Mais comment, du moins où indiques tu ou vérifies tu cela ?

 

Après mise en station de la monture ( + ou - approximativement dans mon cas ), puis lancement de "ASICAP" ( le logiciel d'acquisition de chez ZWO, téléchargeable gratuitement à partir de leur site ). :

 

 

1°) Pointer une étoile au centre du champ, régler le gain caméra au max ( 570 pour la 294 MC ) histoire d'avoir assez de prises de vues par seconde ... puis cliquer sur l'icône "mire" indiquer par la flèche :

 

5dda87afe1c66__04_flche_1000.jpg.2be90012048032ec84e7d28ff9ca065a.jpg

 

... puis une "mire" rouge apparait :

 

 

5dda87b68656e__04-bis_1000.jpg.59a0d4760602f2fa4297156b64228780.jpg

 

 

 

2°) Ensuite, je bouge manuellement ( ou avec la raquette de la monture ) en AD puis en DEC ( ou l'inverse ) et sur la rotation de la caméra ( dans un sens ou dans l'autre ) jusqu'à ce que la trajectoire de l'étoile soit // aux axes cardinaux ... et dans la bonne "direction".

 

5dda87bd16dfb__04-bis_1000_annotationspointscardinaux.jpg.a94bbf450b834f07a3007fbf12a6b18d.jpg

 

 

Pour simplifier l'affaire, en cliquant sur le symbole indiqué par la flèche ci-dessous :

 

5dda89a221c71__18_flche.jpg.5f5abfd7aa2916abffae09233a00a8c4.jpg

 

... il y a possibilité d'effectuer une symétrie verticale, horizontale ou centrale des prises de vues.

 

 

 

 

il y a une heure, Phil49 a dit :

 

En fait comme beaucoup d'applications et boîtiers bien pensés maintenant, tu as la possibilité de mentionner avant de commencer, dans un menu dédié, les nombres et ordonnancement de tes séquences de prises de vue, tu planifies (ou programmes) que tu veux prendre par exemple 30 lights, puis 30 darks et 10 offsets, tu indiques si tu veux que ce cycle s'effectue dans cet ordre ou d'une autre manière, bref plein de possibilité9s

... Ce boîtier est véritablement impressionnant par les aides apportées et surtout, surtout, une ergonomie sacrément bien pensée! 

 

 

Ok, lu. :)

 

Edited by fljb67

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Fljb,

 

Je ne me souviens plus, toi tu utilises un portable pour effectuer tes opérations ?

 

Dans ASIair, je ne sais pas si cela est fait automatiquement (rien lu dans ce sens dans la doc),  je n'ai vu personne indiquer faire cette opération avant pour le moment, c'est une très bonne question...

 

J'ai déjà installé toutes les applis et pilotes sur mon portable donc je n’attends plus que le matériel...

 

Je n'avais pas encore vraiment vu à quoi servait ASIcap mais je comprends maintenant...

 

Par contre dans ton explication pour les axes cardinaux, sur ta capture écran, c'est l'appli qui les mentionne ou toi qui l'as fait pour illustrer le propos ?

 

Et quand tu dis effectuer des mouvements en RA ou DEC c'est par petites touches, tu arrives à voir à l’œil nu le mouvement de l'etoile de test !?

Tu effectues une rotation dis tu mais par rapport à quels repères ?

 

Le mouvement de l'étoile je suppose mais cela doit prendre du temps pour la voir bouger, non !?

 

Philippe 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a 59 minutes, Phil49 a dit :

toi tu utilises un portable pour effectuer tes opérations ?

 

Exact.

 

 

 

il y a 59 minutes, Phil49 a dit :

Par contre dans ton explication pour les axes cardinaux, sur ta capture écran, c'est l'appli qui les mentionne ou toi qui l'as fait pour illustrer le propos ?

 

C' est moi qui bosse à ce niveau ... à l'ancienne. ^^

 

 

 

il y a 59 minutes, Phil49 a dit :

Et quand tu dis effectuer des mouvements en RA ou DEC c'est par petites touches, tu arrives à voir à l’œil nu le mouvement de l'etoile de test !?

 

Avec même - seulement 3 images / secondes, le mouvement de l'étoile par rapport aux axes se voit quasi instantanément : elle fait de beaux traits blancs biens visibles quand on agit en AD ou DEC.

 

 

 

il y a 59 minutes, Phil49 a dit :

Tu effectues une rotation dis tu mais par rapport à quels repères ?

 

Une fois un réglage correct effectué, je met des repères approximatifs avec du "Tipp-Ex " sur la caméra et / ou au feutre sur le corps du télescope.

 

P1070005_1000_annotations..jpg.0359cfb9667ed49beade8bd47da53c33.jpg

 

Comme cela, j'ai déjà une bonne base  ... et pour la session suivante, j'aligne les  2 repères ... puis réglage plus précis  "à l'oeil nu".

 

Edited by fljb67

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a 5 minutes, fljb67 a dit :

Avec même - seulement 3 images / secondes, le mouvement de l'étoile par rapport aux axes se voit quasi instantanément : elle fait de beaux traits blancs biens visibles quand on agit en AD ou DEC.

 

Tu utilises quelle application pour gérer cette phase et voir ces "traits blancs" ?

Je pense que le principe est le même pour le platesolving sur ASIair et peut-être que l'on peut voir ce déplacement aussi, mais il est encore trop tôt pour le savoir, je verrai avec la bête en main ! ;-)

 

il y a 7 minutes, fljb67 a dit :

Une fois un réglage correct effectué, je met des repères approximatifs avec du "Tipp-Ex " sur le raccord télescope et la caméra.

 

Comme cela, j'ai déjà une bonne base  ... et pour la session suivante, j'aligne les  2 repères ... puis réglage plus précis  "à l'oeil nu".

 

Même principe que le positionnement physique de la queue d’aronde et des poids pour la MES ! ;-)

 

Bien amicalement

 

Philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a 1 minute, Phil49 a dit :

Tu utilises quelle application pour gérer cette phase et voir ces "traits blancs" ?

 

Avec le logiciel Zwo "ASICAP" :  avec quelques images / secondes, la capture s'effectue comme une caméra ... ce qui permet d'effectuer les réglages en "temps réel"

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Par contre, un peu plus tôt on parlait de MAP des cameras.

 

Comment procèdes tu exactement ?

 

Est-ce que tu le fais aussi a travers ASICap ?

Est-ce que tu ajoutes un peaufinage avec u masque de Bahtinov ?

 

Est-ce que tu fais cela de plein jour sur une cible lointaine ?

 

C'est un point qui me turlupine aussi...

 

Philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a 37 minutes, Phil49 a dit :

Par contre, un peu plus tôt on parlait de MAP des cameras.

 

Comment procèdes tu exactement ?

 

Après avoir pointé une étoile brillante , je limite la taille de l'image en 1024 x 768  puis utilise la fonction  "zoom" à un coef genre 500 à 1000 ( pointer l'image avec la souris puis utiliser la molette de cette dernière ) afin d'avoir une étoile assez "grosse" à l'écran.

 

5dda9e4102d88__09_dtail_flchersolution1024x768.jpg.d6182d8c8ebe1d7e9780eb61e3c6dd9c.jpg

 

Cela permet d'augmenter le nombre d'images par secondes ( du genre 30 fps ) ... et de faciliter ainsi la MAP en "temps réel".

 

Ensuite, je fais pareillement sur une étoile assez faible pour peaufiner la MAP.

 

 

PS : avec la fonction "zoom", cela donne une idée du "seeing" ...  et quand ce dernier est mauvais, le diamètre de l'étoile sur l'écran varie de manière vraiment significative.

 

 

il y a 37 minutes, Phil49 a dit :

Est-ce que tu le fais aussi a travers ASICap ?

 

Tout à fait.

 

 

il y a 37 minutes, Phil49 a dit :

Est-ce que tu ajoutes un peaufinage avec u masque de Bahtinov ?

 

 

Non.

 

Il faudrait que j'essaye à l'occasion.

 

 

il y a 37 minutes, Phil49 a dit :

Est-ce que tu fais cela de plein jour sur une cible lointaine ?

 

Non : toujours sur des étoiles.

 

Edited by fljb67

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Ah ok !

 

Mais alors tu fais quasiment tout dans cette application (hormis le post-traitement image bien sûr) !?

 

Je n'avais pas le sentiment qu'elle permettait d'aller aussi loin, je pensais juste quelle était dédiée au dialogue et diagnostic vis à vis du matériel Zwo !

 

Philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a 6 minutes, Phil49 a dit :

Mais alors tu fais quasiment tout dans cette application (hormis le post-traitement image bien sûr) !?

 

Exact. ^^

 

... sauf niveau autoguidage effectué avec "PHD2 Guiding". ( qui reconnait les caméras "ZWO" )

 

Edited by fljb67

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Tu te connectes a ta monture via un câble USB je suppose ?

 

Tu as la possibilité de gérer l'alignement polaire avec ASicap ou c'est PHD2 guiding avec lequel tu gères cela ?

 

As tu déjà pensé à le faire avec le module Wifi ou Bluetooth si ça existe, à défaut de le faire via ASIair ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Le 24/11/2019 à 16:51, Phil49 a dit :

Tu te connectes a ta monture via un câble USB je suppose ?

 

 

Non , pas de port USB sur ma monture Takahashi EM 10 USD. ( ~ 20 ans d'âge ).

 

Câbles reliés à ma monture :

 

- Alimentation "12 V",

- Raquette de commande AD / DEC,

- Câble d'autoguidage style "ST 4". ( prise mini DIN 6 broches niveau monture )

 

 

Le 24/11/2019 à 16:51, Phil49 a dit :

Tu as la possibilité de gérer l'alignement polaire avec ASicap ou c'est PHD2 guiding avec lequel tu gères cela ?

 

 

N'ayant pas accès à l'étoile polaire depuis mon balcon, la mise en station de la monture est effectuée avec { méridien + fil à plomb }.

 

 

En "nomade" et ayant accès visuel à l'étoile polaire : utilisation du viseur polaire de la monture.

 

 

Autrement :

 

- ASICAP est utilisé pour la MAP et les prises de vues.

 

- PHD2 Guiding est utilisé pour l'autoguidage.

 

 

Pour pointer un objet, je le fais à l'ancienne avec :

 

- Chercheur pour visualiser les étoiles jalons.

- Un atlas papier et/ou numérique. ( uniquement papier si utilisation en nomade ).

 

 

 

Le 24/11/2019 à 16:51, Phil49 a dit :

As tu déjà pensé à le faire avec le module Wifi ou Bluetooth si ça existe, à défaut de le faire via ASIair ?

 

J'avoue que non, ayant une préférence pour le filaire.

 

Edited by fljb67

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour Fljb

 

Waouh, impressionnant, cela fait même peur ! LOL ;-)

 

Mon dieu avec tous nos automatismes, on a l'impression d'un artisan d'autrefois ou d'un moine bouddhiste !

 

Je ne pensais pas que l'on pouvait pratiquer dans une telle simplicité l'astrophotographie !

 

Mais à la différence de moi, tu es obligé de maîtriser toute la chaîne qui va de la MES à la photo avec des outils et des méthodes très simples, mais pas simplistes !

 

Chapeau bas !

 

il reste un peu d'info parce que tu ne peux pas non plus t'en affranchir, pour le coup c'est impossible aujourd’hui, mais au moins tu limites les éventuelles complications et défaillances aussi du matériel...

 

Bien "respectueusement"

 

Philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By alstro
      Bonsoir,
       
      Le guidage ne me satisfait jamais pleinement mais suis je seul dans ce cas là ?
      je profite du test de l'ASIAIR Pro qui intègre une fonction guidage type PHD pour vous poser quelques questions en espérant quelques....réponses.
      je pratique le DO ZWO avec ASI290mm pour ma caméra ASI183mm ( 2.4µ pixel) avec roue à filtres sur Newton F4  254/1000 et monture AZEQ6GT. Un matériel très classique qui m'apporte globalement des satisfactions.
        J'ai réalisé un suivi avec dithering (c'était une première pour moi) sur un peu moins d'une heure avec une dérive RMS générale  très inférieure à la seconde , ce qui au final semble correct pour mes poses....oui mais....!!  La mise en station a été réalisée avec la fonction ASIAIR intégrée ( qui semble ranger définitivement PôleMaster au placard)
      j'ai tiré les logs et obtenu ce que je vous montre.
      Mes interrogations  :
      -j'ai toujours un meilleur suivi avec une agressivité proche de 100% en RA (70% recommandée) et une temps d'intégration de 1s alors qu'un temps plus long serait souhaitable pour intégration du seiing !!!
      - la figure d'étalonnage semble perpendiculaire et cohérente.
      - la courbe RA est décalée monotone vers le haut, et d'ailleurs on voit souvent cette vue sur des docs concernant l'ASIAIR. Pourquoi cette courbe ne redescend-elle pas à 0 en valeur centrée ? Quelle signification ? pas assez de correction en durée ? sachant que la correction RA est toujours dans le même sens vers le bas  ( ce qui semble une bonne chose).
      - je joins également les courbes Analysis **RA de Drift corrected qui semble montrer un EP régulière inférieure à 10"  ( ce qui semble normal pour AZEQ6) et une vibration superposée régulière ainsi qu'une analyse fréquentielle avec  un "point d'orgue aux alentours de 2000hz" ( est ce une bonne valeur ou significative de quelque chose ?)
      Que vous inspirent ces courbes et ces valeurs ?
      le but est de mieux comprendre le comportement de la fonction guidage pour une meilleure maîtrise à venir .
      je vous remercie par avance pour le temps que vous pourriez y consacrer .
      Alain
       
      PJ : pour l'aspect astrophotographie, un crop de M16 avec ce type de sortie
       

       

    • By Rdj22
      Bonjour à toutes et tous,
      Je suis en panne de monture suite à un problème PICASTRO
      mon microprocesseur 18f2525 est déprogrammé, et il m’est impossible de flasher ma config
       
      Je cherche donc un PIC programmé de remplacement et, pour ne plus être confronté à ce problème, des informations sur les moyens à acquérir pour pouvoir reprogrammer le PIC en cas de récidive. 
       
      J’ai déjà rencontré ce problème il y a plusieurs années, la panne était avérée et le concepteur avait eu la gentillesse de se déplacer pour me dépanner.
       
      C’était l’aventure quand je me suis lancé dans la réalisation du PICASTRO, ça l’est encore lorsqu’un problème arrive, surtout quand il s’écoule plusieurs années… pas facile de se remettre dans le bain
       
      Merci de me faire part de votre expérience si vous êtes ou avez été des utilisateurs de ce système de motorisation ou de m’informer sur l’existence de tout autre système plus récent de remplacement (arduino – Rasberry PI ?)
       

       
      Bonne soirée à vous et bonnes observations, pour moi c’est rideau! 🙁
       
       
       
       
       
       
       
       
    • By echosud
      Bonjour,
       
      Quelqu'un a t il essayé ce kit pour EQM 35 ?
      http://astroproservice.com/index.php/product/eqdrive-upgrade-kit-eqm35/
       
      Autant le réglage/guidage en AD ne pose pas de problème avec cette monture et sa grande roue, par contre je trouve qu'en DEC c'est un poil plus délicat même si on y arrive. Les courroies amortiraient le backlash.
      Apres cela vaut il le cout de mettre 300€ dans cette monture , qui est quand même sympa ne serait ce que par son poids.
       
      bon ciel,
      alain
       

    • By BlackMaple
      Aujourd'hui, petit Dobson a appris à faire du patin ! 
       
      Nous allons voir comment réaliser une "sous base roulante" pour un dobson. L'idée, plutôt que de mettre directement des roulettes à la base d'origine (ce qui peut être une possibilité simple me direz-vous), est de préserver la base d'origine en cas de revente, mais aussi de pouvoir quand même utiliser le Dobson sans roulettes, sans avoir a dévisser, et donc pour l'utiliser dans cette configuration "sur l'instant".
       
      Réalisé sur un Meade LightBridge 203/1219. Vous allez voir c’est extrêmement compliqué! ironie totale bien sur ... 
       
      Matériel :
      -Une planche de contre plaqué de 2cm d'épais et d'au moins 50cm de coté ( a la taille de votre base)
      -Un lot de 4 roulettes, dont 2 avec frein.
      -Vernis et/ou peinture selon.
      Outillage :
      -Fraise de 30mm
      -Perceuse colonne
      -Visseuse
      -Scie a ruban, scie sauteuse, plusieurs possibilités pour scier en cercle.
      -Ponceuse / cale à poncer
      ... Je dois bien oublier un outil ou deux.
       
      1- Commençons par scier un cercle de 50cm (en ce qui concerne ma base) dans une planche de contreplaqué. On viendra poncer bien entendu pour plus de propreté.
       
      2- Une fois fait, venir repérer les 3 patins de la base d'origine sur la dite planche. (Un simple crayon graphite fera miracle.) L'idée c'est que ces patins servent à caler le dobson dans la nouvelle base en les encastrant dans des trous! En ce qui concerne ma base, il y a une vis qui dépasse un peu au centre, aussi, je perce un petit trou d'1 cm.
       
      3- A l'aide de la fraise de 30mm (en ce qui concerne mes patins), creuser la planche d'1,5cm seulement pour que les dits patins puissent venir s'encastrer.
      Cela laisse un peu de marge entre les deux planches comme ça. 
       
      4- Venir visser les roulettes sous la planche, de l'autre coté des trous évidemment, pour finir le job* !
       
      *4BIS- Etape a venir pour ma part, vernissage et peinture noire, histoire de résister à l'humidité et de faire quelque chose d’esthétique. 
       
      Et voila! Dobson Candeloro ! 🔭



    • By clbat
      Bonjour,
      je suis à la recherche d'un manuel utilisateur pour un kit Orion  Intellicope monté sur une monture SkyView Pro.
       
      Merci
  • Upcoming Events