Motta

eVscope, Stellina

Recommended Posts

Le 18/11/2019 à 21:46, Motta a dit :

Ensuite, la solution que tu dis, je crois avoir compris d'après les propos de Jean-Luc qu'elle est envisagée pour un second temps, puisqu'Unistellar et Vaonis n'entendent pas en rester à un seul produit.

Je n'ai pas dit qu'ils allaient vers ça (mais ma formulation pouvait prêter à confusion). Je sais qu'ils ont d'autres idées, mais pas forcément ça. J'ai juste formulé moi ce que je trouverais malin sur le marché. Quand je dis ça je peux me tromper et eux peuvent avoir de meilleures idées .
Une version de Stellina adaptable à n'importe quel télescope ce serait pas mal mais pas totalement révolutionnaire vues les tendances du marché (ASI Air, Astro Pi box, Atik Infinity, etc). Mais ce serait quand même intéressant vue leur application ultra simple d'utilisation.  L'oculaire électronique par contre ce serait disruptif (pour employer un terme très galvaudé). Et temps qu'à faire il faudrait partir d'un meilleur capteur, Imx 385, 294 ou 183. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Il y a 13 heures, Motta a dit :

 Ou, plus simplement, comme le matériel d'astrophoto d'ailleurs, parce qu'avec un set-up de 2000, je ne sais pas si on s'en sort aujourd'hui.... Questions à venir..... 

Oui c'est une vraie question. Le télescope que j'utilise en ce moment est de 1995 et le 210 que j'utilisais avant est encore plus vieux. Ca sort des images planétaires qui se laissent regarder et qui ne sont pas moins bonnes que celles sorties par des 250 mm tout frais sortis d'usine. D'un autre côté, 2000 tu remontes loin, mais un peu après, vers 2003/2005 par là sont sorties les STL-11 000, et les images prises par cette caméra se laissent encore regarder même si les capteurs ont fait beaucoup de progrès. Mais si on compare une image de 2019 avec une image de 2005 on peut aussi se demander ce qui a le plus progressé, les capteurs ou bien les logiciels ? Dans les smartphones au moins on sait que quand la qualité d'image progresse x10 c'est X2 hard et x5 soft. Donc on peut escompter que les fabricants fassent évoluer leurs produits au moins comme ça. Côté hard, la question est de savoir quelle marge de progression reste-t-il au fabricants. Humblement je préfère dire que je n'ai pas la réponse. Mon impression c'est que les RQE sont à 70/80% donc plus beaucoup à gratter là. Le RON est à 1 ou 2 électrons, ce serait utile d'aller plus bas en mode pose courte mais c'est pas mal déjà. 
Par contre vu les prix des instruments je trouve qu'il aurait été judicieux d'aller d'emblée sur des capteurs plus haut de gamme, genre IMX183 ou 294 sur le Stellina et IMX385 sur l'eVscope (il lui faudrait un correcteur avec, mais ça ne lui fera pas de mal). Là ces télescopes embarquent les capteurs les plus judicieux disponibles au moment où ils ont été imaginés, mais c'est déjà vieux de 3/4 ans. Ceci dit ça ne doit pas être l'upgrade le plus difficile à faire pour des version Mk II. Si ils sont malin ils font comme Sony, ils laissent la version MK I en vente en baissant le prix et ils mettent la version Mk II un peu plus chère (il faut compenser le prix du capteur). 

En tout cas à long terme proposer de moderniser le télescope en changeant le capteur et le PC ce serait malin. Stellina par exemple ne stacke pas toutes les images qu'il prend pour cause de temps de calcul trop long. Je ne sais pas ce qu'il en est sur l'eVscope. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, Great gig in the sky a dit :

Argumentation un peu spécieuse car la différence entre des imageurs qui vont utiliser chacun leurs différents  matériels et leurs différentes expériences et des imageurs avec un  matériel qui va donner à tout ses utilisateurs pratiquement  le même résultat est quand même importante.

Je ne trouve pas ça si spécieux. C'est clairement la raison principale pour laquelle je ne fais pas de ciel profond. En planétaire les objets changent et ces changements sont utiles pour les scientifiques. Donc ces images ont un réel intérêt. 
En ciel profond si on veut faire des images qui se démarquent vraiment, dans l'hémisphère nord il faut une belle configuration, ça coûte un peu cher. Dans l'hémisphère sud on peut faire de très belles choses avec une configuration plus légère, mais c'est là encore un gros investissement en énergie et en temps (dans une moindre mesure en argent car on voit émerger de plus en plus de collectifs). 
En disant ça je ne dénigre pas ce que font les autres, mais il n'y a que les images du haut du panier qui m'impressionnent, et plus marginalement les observateurs qui font des choix de cibles originaux, il y en a quelques uns. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 18/11/2019 à 13:09, Motta a dit :

2. Pour celles et ceux qui doivent subir la pollution lumineuse (quand même pas mal de monde hélas...), n'ont pas la possibilité de se déplacer assez souvent sous un bon ciel, et ne veulent pas se limiter au planétaire pour autant.

 

Et qui répondent au critère 1. Car ceux qui s'intéressent à l'imagerie préféreront utiliser un télescope et une caméra CCD : pour le même prix, ce sera bien plus performant. (J'insiste sur ce point parce que j'ai parfois l'impression qu'on oublie que si le Stellina ou l'Evscope permettent d'enregistrer des images du ciel profond, c'est grâce aux possibilités de l'imagerie numérique, pas grâce à quelque chose qui serait spécifique à ces deux appareils.)

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, Bruno- a dit :

Et qui répondent au critère 1.

 

Je ne suis pas certain à vrai dire Bruno.

En réalité ce n'est pas à moi de répondre, puisque je ne fais pas d'astrophoto. Mais je me demande si ce que je dis en 3. en note n'est pas valable aussi pour 2.

 

Si je me permets de dire ça, c'est parce qu'il y avait eu un post à l'époque - j'espère que l'auteur de ce post ne m'en voudra pas de citer son propos deux ans plus tard... - qui disait ceci, à propos de l'eVscope :

 

Le 27/10/2017 à 10:16, christian_d a dit :

Bonjour

 

J'ai visionné les vidéos dispo sur le web et les vues à l'oculaire ont l'air sympa.

Il faut attendre les retours... en 2018 si j'ai bien compris.

 

Le fait d'observer à l'oculaire (donc sans passer par un écran) fait toute la différence.  "L'amplification de la luminosité" ne vient pas de la taille de l'optique mais du traitement du signal, au final on regarde toujours au travers d'un oculaire et le résultat est bien là, c'est un fait, obtenu de façon différente et plus simple, et sous des ciels qui ne sont pas forcément à SQM 21.

A l'époque des smartphones et tablettes qui meublent notre quotidien cette nouvelle façon de voir le ciel fera très probablement des intéressés.

Et c'est une 1ere approche, il est à parier que la technologie et les algo seront optimisés au fil du temps.

 

Bref ça dépendra du prix... mais je me laisserais bien tenter, de l'observation "fun" sans trop de contrainte, vite mise en oeuvre pendant que mon C11 et sa CCD ronronneront sur de l'imagerie classique.

 

 

Christian

 

C'est le post auquel je faisais référence (avec une erreur, pas un C14, un C11).

 

Toutes celles et tous ceux qui ont vu déjà les images que sort Christian savent que c'est un costaud de l'astrophoto.

 

Et il dit ça.

 

Donc voilà....

 

Encore une fois, moi je n'ai pas d'avis perso puisque je ne fais pas d'astrophoto. Mais je constate que quelqu'un qui en fait, et à un haut niveau, en ciel pollué à Lille (si je ne me trompe pas Christian, c'est bien ça, Lille ?.... :)), peut avoir ce point de vue.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, Bruno- a dit :

(J'insiste sur ce point parce que j'ai parfois l'impression qu'on oublie que si le Stellina ou l'Evscope permettent d'enregistrer des images du ciel profond, c'est grâce aux possibilités de l'imagerie numérique, pas grâce à quelque chose qui serait spécifique à ces deux appareils.)

 

Cela, tu crois ?

 

Non, enfin il me semble que c'est bien clair pour tout le monde que ces instruments n'ont rien inventé de révolutionnaire au plan technologique. Leur apport est l'automatisation.

 

Techniques existantes, accessibles mais moyennant du temps et de l'apprentissage, là fournies aux utilisateurs de manière automatisée, pas besoin de temps ni d'apprentissage, l'image est faite même si tu n'y connais rien.

 

Avec, encore une fois, un coût : l'image est moins bien que si tu apprends toi-même à faire ça et deviens costaud. Et un bénéfice : la simplicité.

 

Comme pour les APN. Tout le monde sait très bien que c'est avec le mode "manuel" que tu obtiens les meilleures images, et qu'avec le mode automatique, c'est très simple, mais très perfectible. Enfin ça dépend de l'image que tu veux prendre. Pour certaines photos, c'est carrément criant. Je pense (à vérifier) que c'est pareil pour l'astrophoto automatisée : pour certaines cibles, c'est très proche, pour d'autres abyssal la différence...... (à confirmer par des meilleurs connaisseurs de la technique que moi (c'est pas difficile xD (disons par de bons connaisseurs de la technique alors))). 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Motta a dit :

Non, enfin il me semble que c'est bien clair pour tout le monde que ces instruments n'ont rien inventé de révolutionnaire au plan technologique. Leur apport est l'automatisation.

 

Voilà, exactement ! Tout est fait de A à Z, c'est ça qui est nouveau.

 

Concernant ton autre réponse, après l'avoir lue je modifie donc ma remarque de tout à l'heure :

 

« Pour celles et ceux qui doivent subir la pollution lumineuse... et qui n'ont pas envie de se fatiguer à faire de l'imagerie classique (qu'ils maîtrisent la technique ou non). Car ceux qui sont prêts à faire de l'imagerie classique préféreront utiliser un télescope et une caméra CCD : pour le même prix, ce sera bien plus performant. (Mais effectivement, l'imagerie classique a ses contraintes et je comprends qu'on puisse vouloir, de temps en temps, regarder des images produites sans effort, quand bien même on est par ailleurs bien équipé.)

 

Bref, c'était surtout pour remarquer que le Stellina ou l'Evscope ne sont pas les seules parades contre la pollution en ville. Il y a belle lurette qu'on peut faire de belles choses en pleine ville, Ch. Buil l'a montré depuis Toulouse il y a plus de trente ans. Ce qu'apportent ces télescopes, c'est l'automatisation complète, et j'ai du mal à voir pourquoi ça concernerait plus les citadins que les campagnards. (Car même à la campagne on ne pourra jamais voir directement les couleurs des bras de M51, hé non...)

 

Edited by Bruno-
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Bruno- a dit :

Ce qu'apportent ces télescopes, c'est l'automatisation complète, et j'ai du mal à voir pourquoi ça concernerait plus les citadins que les campagnards.

 

Alors là Bruno je ne suis pas d'accord et je peux me permettre de donner mon avis perso.

 

Je ne suis qu'en visuel donc.

 

Et quand je suis sous un bon ciel, quand même, c'est l'éclate totale ! Même des objets simples comme la Néb de la Lyre (oui, je ne fais pas partie des plus extrémistes en visuel.... je n'étais pas dans le comité de Ciel Extrême..... xD), et bien d'autres, quelle émotion ! J'adorerais, si ma vie n'était que l'astronomie, vivre tout le temps sous des ciels comme j'en connais parfois en vacances ou, rarement, en week-end. Même la Voie Lactée, quelle immense émotion.....

 

Mais à Paris, toute l'année, c'est drapeau en berne.

Le planétaire, oui (et c'est déjà une joie, certes, oui), le reste, en gros, non.

 

Je n'ai pas le temps de me lancer dans l'astrophoto. Et de toute façon l'astrophoto ce n'est pas de l'observation (remarque neutre : juste, il faut traiter après, etc.)

 

Donc ce genre d'instruments, qui me permettraient d'observer en ville, ben....

 

Et de fait je ne raisonnerais pas du tout de la même façon si j'habitais à la campagne.....

 

Après, il y a d'autres solutions, A7s, Infinity, etc. 

 

Mais juste, je pense que c'est assez logique de ne pas raisonner de la même façon, quand on aime l'astronomie, si on habite en ville ou si on habite à la campagne....

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

OK, je comprends mieux : effectivement à la campagne on est toujours sous les étoiles, alors qu'en ville le seul contact avec l'univers reste un appareil de ce genre (pour qui ne souhaite pas se lancer dans l'astrophoto).

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 21/11/2019 à 12:33, jldauvergne a dit :

 

Le 20/11/2019 à 23:08, Great gig in the sky a dit :

Argumentation un peu spécieuse car la différence entre des imageurs qui vont utiliser chacun leurs différents  matériels et leurs différentes expériences et des imageurs avec un  matériel qui va donner à tout ses utilisateurs pratiquement  le même résultat est quand même importante.

Je ne trouve pas ça si spécieux. C'est clairement la raison principale pour laquelle je ne fais pas de ciel profond. En planétaire les objets changent et ces changements sont utiles pour les scientifiques. Donc ces images ont un réel intérêt. 
En ciel profond si on veut faire des images qui se démarquent vraiment, dans l'hémisphère nord il faut une belle configuration, ça coûte un peu cher. Dans l'hémisphère sud on peut faire de très belles choses avec une configuration plus légère, mais c'est là encore un gros investissement en énergie et en temps (dans une moindre mesure en argent car on voit émerger de plus en plus de collectifs). 
En disant ça je ne dénigre pas ce que font les autres, mais il n'y a que les images du haut du panier qui m'impressionnent, et plus marginalement les observateurs qui font des choix de cibles originaux, il y en a quelques uns. 

 

 

 

Genre, pour donner un exemple, ça oui :

 

 

Helix50Ha03.jpg

 

 

Mais simplement...... combien peuvent faire ça ? :)

 

 

Ajout : l'image en OIII, certainement la plus originale de la série, et correspondant bien à ce dont je parle ici - les cas où le travail amateur apporte quelque chose de vraiment neuf :

 

Il y a 15 heures, Laurent51 a dit :

La version OIII:

Les rayons du noyau central explosent dans un cercle presque complet montrant un visage completement diffèrent de l'objet.

 

HelixO3.jpg

 

 

 

 

 

 

Edited by Motta
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, ALAING a dit :

mais pas aussi bien :)

moi, bien pire ;) mais faut déjà que je la trouve  ;) 

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, ALAING a dit :

Moi, mais pas aussi bien :)

 

Tu fais de très belles images Alain, qui font partie de celles que je regarde avec grand plaisir. :)

 

Là, dans mon "ça", j'incluais la qualité étonnante des images de Janus Sud (bon, 520 au Chili) et de leur traitement aussi (que j'aime beaucoup, jamais forcé).

 

Ceci dit bon j'ai mis cette image parce que je venais de la voir, mais ce n'est sans doute pas le meilleur exemple (si : avec la version OIII, ajoutée). Pour le CP, la concurrence possible par rapport aux images pros je la situerais plutôt, comme je le faisais plus haut, dans une certaine originalité de l'image (type, comme je le disais, les Antennes, avec du champ, ce que je n'ai pas trouvé par ailleurs dans des images pros - Hubble a fait une image indépassable (avec du matériel amateur) des Antennes, mais juste les Antennes, pas dans leur environnement).

 

Edited by Motta

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui oui j'avais bien vu que tu avais pris quasiment le top en la matière ;)

Mais merci beaucoup d'aller voir mes images et de les apprécier ;) J'apprécie ;)

Bonne journée,

AG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, Motta a dit :

Mais simplement...... combien peuvent faire ça ? :)

Ce genre de commentaire me laisse sans voix.

Tu essaies de démontrer quoi ? Que faire de l' astrophoto ça n' a plus aucun intérêt parce que la majorité des imageurs seront toujours à des années-lumière de ce type de résultat ( magnifique au demeurant ) ? 

On en était parti de ta réflexion :

"qu'en astrophoto, quel est l'intérêt de refaire des objets faits en mieux, en mille fois mieux, par des imageurs pros "

Ce à quoi je te répondais :

"la différence entre des imageurs qui vont utiliser chacun leurs différents  matériels et leurs différentes expériences et des imageurs avec un  matériel qui va donner à tout ses utilisateurs pratiquement  le même résultat est quand même importante".

Et là, je pense que tu ne m' as pas compris, je ne parlais en terme de résultat, mais en terme de démarche. 

Après tout, c' est vrai quoi, pourquoi je me casse le cul à travailler la guitare depuis quarante ans alors que je ne serai jamais Jimi Hendrix !

( J' avais mis un s à serai, parce que inconsciemment je ne désespère pas ? xD ).

Ou à courir parce que je ne rattrapperais jamais Usain Bolt .
Ou à faire du vélo parce que je n' arriverais jamais à suivre Armstrong dans l' Alpe d' Huez , euh non, mauvais exemple celui-là .

Etc ... 

Si on suit ta remarque, on ne fait plus rien alors ? 
Moi, j' aime bien mes images pourries, parce que ce sont les miennes, parce que que je les  ai faites avec mes petites mains , avec  mon petit matériel, et avec mon petit coeur. xD

Et parce que pour moi, l' important, c' est " de faire ". :)

Je ne voulais plus venir sur ton fil ( j' ai bien compris ce que tu voulais  qu' il soit ) mais puisque  ça fait trois fois que vous me citez, je me permets une réponse. :)

Bonne journée.

 

P.S. Ne me réponds pas sinon je vais me sentir obligé de repasser !!! xD

 

 

 

Edited by Great gig in the sky
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Great gig in the sky a dit :

Tu essaies de démontrer quoi ? Que faire de l' astrophoto ça n' a plus aucun intérêt parce que la majorité des imageurs seront toujours à des années-lumière de ce type de résultat ( magnifique au demeurant ) ? 

 

Il y a 1 heure, Great gig in the sky a dit :

Si on suit ta remarque, on ne fait plus rien alors ? 

 

Mais pas du tout ! Je dis le contraire.

Franchement, ça donne une (mini) polémique pour rien, parce que si tu lisais ce que j'écris, tu verrais bien que je n'ai jamais dit ça.

 

Ce que tu cites de moi, c'était pour répondre à cet argument que je ne trouve pas fondé : à quoi ça sert l'eVscope ou Stellina, il n'y a qu'à regarder des images de Hubble à la place.

Je dis simplement, c'est une évidence, que si on suit ce raisonnement, alors pourquoi faire de l'astrophoto puisque Hubble est indépassable, et qu'en effet, à quelques rares exceptions près, en CP ça n'apporte rien de nouveau (pour le planétaire c'est différent).

Voilà, c'est tout.

 

Ensuite, toi, la démarche de l'astophoto te plait. Et c'est très bien !

 

Mais si pour certains, c'est la démarche avec les télescopes automatisés, pour les 6 usages possibles qu'on a vus jusqu'à maintenant, où est le problème ? 

 

Dans un cas comme dans l'autre ça n'a pas de sens de dire, Ah oui mais il y a Hubble, etc., donc ça ne sert à rien.

C'est un loisir, et chacun le pratique comme il veut.

Ensuite, quand il s'agit d'avoir des résultats originaux ou de participer (un peu) à une démarche scientifique, là aussi, chacun fait ce qu'il veut, d'une part, mais surtout, et c'est un peu différent, en l'occurrence ce qui compte c'est le résultat, non la manière ou la démarche.

 

Voilà, c'est tout. 

 

Mais enfin ce débat est vraiment un micro-débat, et qui est tranché il me semble, comme je l'ai dit.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Juste, puisque j'ai donné cet exemple deux fois, je mets l'image.

Parmi les choses originales qui apportent quelque chose de neuf avec l'astrophoto (mais on n'est pas obligé d'apporter du neuf !), ce champ-là, j'ai peut-être mal cherché mais je ne l'avais trouvé nulle part ailleurs.

 

Une fois précisé cela, ceci étant, je n'y reviens plus. Car c'est un débat latéral par rapport aux télescopes automatisés. Ça montre juste que oui, ça, on ne peut pas l'obtenir avec des télescopes automatisés (à ce niveau de qualité du moins). La seule chose à proprement parler originale, qui apporte quelque chose de neuf, dans ce qu'on voit à ce stade, avec les télescopes automatisés, c'est la surveillance du ciel par un (potentiellement beaucoup) plus grand nombre d'instruments. Ce qui n'est déjà pas rien ceci étant.

 

 

Les_Antennes-LRVB-Log-V1.jpg

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Great gig in the sky a dit :

Si on suit ta remarque, on ne fait plus rien alors ? 
Moi, j' aime bien mes images pourries, parce que ce sont les miennes, parce que que je les  ai faites avec mes petites mains , avec  mon petit matériel, et avec mon petit coeur. xD

Et parce que pour moi, l' important, c' est " de faire ". 

halte au feu les balles sont creuses. La discussion autour de l'utilité ou non des images vient des réflexions sur l’intérêt de faire des images avec un eVscope ou un Stellina. La réponse est : aucun sur le plan scientifique, mais énorme du point de vu individuel si ça fait plaisir à celui qui fait l'image. Et qu'il en ait ch... avec une monture pourrie, une caméra low cost et un tube myope, ou bien avec un télescope automatisé facile à utiliser, on s'en fout du moment que la personne se soit fait plaisir. 
C'est un loisir, le but 1er c'est de se faire du bien à soi même. Ça m'amuse d'entendre ici et là des gros blabla sur la méditation en pleine conscience. Les gonz qui pratiquent ça on a l'impression que ce sont des maîtres yogi pour pas dire jedi. Sauf que quand on creuse, on se rend compte que cette méditation en pleine conscience peut prendre plein de forme et que observer le ciel ça peut s'inclure dedans. Pour faire simple, vous vous aménagez un temps pour vous rien que pour vous où vous vous focalisez sur un truc en étant concentré sur le moment présent, ce qu'il a de plaisant et en oubliant dans cette parenthèse toutes les tracas du quotidiens et les questions existentielles. Scientifiquement il est prouvé que ça fait du bien au psychisme. Bref vous êtes tous des maître jedi sans le savoir. Après savoir si avec un télescope connecté on est juste padawan ou pas ça je ne sais pas. Mais petit padawan peut devenir grand. 

Et pour revenir à l'intéret d'observer le ciel profond ou pas c'est une question individuelle. Perso faire du ciel profond que ce soit en tout auto ou avec un setup F1 à l'autre bout du monde, ça ne me motive pas trop. J'aurais un penchant pour le setup F1 mais rien que l'idée que pour être au niveau il faudra passer des jours les mains dans pig inside pour sortir un truc montrable, ..... jocker, je préfère passer ce temps avec ma fille :) Mais je suis super content que certains s'éclatent à passer des jours dans pig inside car ça nous permet de profiter de résultats de plus en plus fantastiques, on vient encore de la voir avec Janus Sud (encore que ils n'utilisent pas pig inside je pense, ils sont tellement haut qu'ils sont au dessus de ça, ce sont des esthètes). En tout cas moi ça me va bien de profiter de cette image gratos s'en en avoir branlé une :)

  • Like 2
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout à fait d'accord Jean-Luc, à une réserve près, celle de l'utilité scientifique. L'eVscope annonce un truc de ce côté, et c'est peut-être possible de détourner Stellina aussi pour ça.

Bon, ça ne va pas révolutionner le travail avec les pros hein, mais on ne sait jamais, à terme ça pourrait avoir une (relative, mais) importance.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, jldauvergne a dit :

ils sont tellement haut qu'ils sont au dessus de ça, ce sont des esthètes

Oui et même des esthètes de l'art ;)

  • Haha 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 59 minutes, ALAING a dit :

des esthètes de l'art

 

Oui, mais bon, c'est comme Francis Bacon : on sait pas si c'est de l'art ou du cochon.

 

 

  • Like 2
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, ALAING a dit :

Oui et même des esthètes de l'art ;)

J'aurais pu dire aussi des esthètes dévots ;)

Mais restons sérieux ;)

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ou des esthètes de cheval, car ils trouvent ça beau (comme dirait Bobby).

  • Like 4
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 57 minutes, ALAING a dit :

esthètes dévots

 

 un régal ça alain !  :)

 

 polo

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now