Motta

eVscope, Stellina

Recommended Posts

 

Ce fil a un objectif très clair : parler de ces nouveaux instruments, eVscope et Stellina, puis d’autres éventuellement s’il en arrive d’autre, pour essayer d’évaluer objectivement ce qu’ils apportent, ou non.

 

Plusieurs fils ont été proposés (dont un tout récemment) où des débats de principe ont eu lieu, et où ont pu s’exprimer notamment des avis négatifs de principe donc, de la part de certains en particulier qui défendent le visuel. Bon. Tout cela a été dit.

 

Ce que je souhaiterais ici c’est qu’on parle de ces instruments de manière objective, précise, et sans a priori.

J’aimerais bien donc que tout le monde respecte une petite contrainte élémentaire : intervenir soit en ayant une connaissance de ces instruments (possession personnelle, démos), soit en ayant des renseignements précis, techniques ou autres.

 

Je mets ce fil dans astro générale et non dans astro pratique. C’est qu’il ne s’agit pas seulement de parler de ces instruments d’un point de vue technique, mais également du point de vue des usages qui en sont faits, de ce que ça change, ou non, à la pratique de l’astronomie amateur.

 

L’idée, qui a été exprimée parfois avec crainte par certains, que ces instruments remplacent les télescopes tels que nous les connaissons, relève très certainement du fantasme, en tout cas à l’heure actuelle, très certainement.

On n’en est pas là, et on ne sait pas ce qui va se développer à l’avenir, peut-être le même genre de système mais en version oculaire adaptable sur n’importe quel instrument ?

On ne sait pas, on verra.

 

En attendant ces instruments existent aujourd’hui.

Ce qui semble se dessiner, c’est qu’ils concernent surtout un public pas intéressé encore aujourd’hui par l’astronomie, et les clubs ou des institutions (associations, etc.) qui voudraient pouvoir avoir cet accès à l’astronomie pour des activités.

Mais aussi certaines et certains d’entre nous, il y avait eu des témoignages là-dessus, trop brefs pour qu’il y ait vraiment des infos qui en ressortent.

 

Considérons que ces instruments existent, qu’ils vont avoir un certain public et peut-être une certaine fonction, et essayons de voir quoi, comment. C’est tout.

Donc pas de polémique, merci.

Ça ne veut pas dire pas de critique le cas échéant, mais alors sur des éléments précis, concrets, et d’expérience.

 

Un dernier point : tout le monde sait que ces instruments sont encore (trop) chers. Inutile d’y revenir, sauf s’il y a des éléments précis sur la stratégie d’Unistellar et Vaonis ou leurs possibilités sur ce point.

 

Bien entendu, sorti de la polémique, ce fil ne va pas avoir une croissance exponentielle comme les autres fils sur le sujet. Tant mieux. S’il peut progresser un peu, tranquillement, au fil du temps, pour réunir des éléments de réflexion objectifs, ce serait parfait.

 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Et je me permets pour commencer de copier un passage de post venu d'un autre fil, parce qu'il fait état d'une utilisation réelle et donne le lien d'un compte rendu très bien fait :

 

Le 12/11/2019 à 13:43, frank-astro a dit :

Bonjour,

Notre club a acheté le Stellina à 2500€, prix du lancement.

Voici notre test et surtout lisez la conclusion :

http://www.villageduciel.fr/2019/10/19/stellina-une-nouvelle-vision-astro/

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Je n'ai pas lu le compte rendu en entier,  mais j'ai regardé les images. Bon ok. Je pars du principe qu'il ne faut pas étouffer les initiatives quelque que soit l'avis que l'on peut en avoir. Ses concepteurs ne font de mal à personne, produisent des emplois, réduisent le chômage, paie de la TVA à l'état, et initient à l'astronomie des gens qui peut-être n'y seraient jamais venus.

Laissez les vivre.....et si vous avez des choses positives à dire, dites les, si elles sont négatives, et bien faites, ce que vous voulez, en votre âme et conscience. Si on peut en exporter des centaines dans le monde, c'est tout le mal que je leur souhaite.

 

PS: Il y aura un peu plus de gens pour gueuler contre la pollution lumineuse. Je plains sincèrement ceux qui habitent autour des serres près de Caen, qui ont sué sang et eau pour se payer leur maison, et qui se retrouvent dans cette situation.

 

Claude

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Motta a dit :

Ce que je souhaiterais ici c’est qu’on parle de ces instruments de manière objective, précise, et sans a priori.

Je te souhaite bonne chance :)

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très intéressant, le test de Frank-Astro ! Ce que je retiens, c'est que l'appareil marche parfaitement. Apparemment, le seul défaut trouvé est qu'il est impossible de modifier le pointage (si j'ai bien compris il n'y a pas de mouvement manuel), mais les objets du ciel profond sont parfaitement centrés. OK, ça foire sur la Lune, mais ça doit se corriger facilement dans le logiciel (calculer la position précise de la Lune est très compliqué, de plus il faut pointer non pas le centre de la Lune mais le centre de la partie éclairée).

 

Pour moi c'est très convaincant et j'estime que le Stellina répond à ce qu'on attend a priori de lui : permettre de faire de l'imagerie sans prétention lorsqu'on n'a ni le temps ou l'envie de se lancer dans l'apprentissage de l'imagerie « normale » (par exemple si on est passionné d'astronomie, pas de traitement d'image) (et lorsqu'on a des sous...).

 

Edited by Bruno-
  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Bruno- a dit :

Très intéressant, le test de Frank-Astro !

 

Oui, et objectif. Il ne cache pas le plaisir supérieur trouvé en visuel quand on connait. Mais montre aussi les utilisations possibles, en effet (utilisation en groupe, pour des présentations), et le fait que oui, si on veut faire de l'imagerie tranquillement, avec de moins bons résultats évidemment qu'avec de l'astrophoto telle que nous la connaissons, ça marche. Outre le prix (pour l'instant, ces instruments peuvent baisser à l'avenir) la balance est donc entre une forme d'excellence (astrophoto) ou quelque chose de moindre qualité, sans être honteux loin de là, mais plus facile.

A mon sens, c'est, du côté de l'astrophoto, juste la suite de l'automatisation de la photo en général. C'est juste venu beaucoup plus tard d'une part sans doute pour des raisons techniques, et d'autre part parce que le public malgré tout est beaucoup plus restreint.

Faire de la photo en mode "automatique", c'est sûr que ça donne de moins bons résultats qu'avec un mode manuel et du travail ensuite sur les images. Mais ça fait plaisir à un certain nombre de gens tout de même, et même c'est important dans leur vie, de pouvoir faire des photos comme ça (avec tous les excès que ça comporte aussi, bien sûr : les appareils photo dans les musées, devant les monuments, les selfies au lieu de regarder ce qu'on a autour de soi, etc. Mais les excès et les défauts ça n'est jamais le tout d'une pratique).

Donc voilà, ce que pour ma part je me dis en lisant ce compte rendu, c'est qu'on n'est pas face à je ne sais quelle révolution, mais face à la suite logique (avec un peu de retard) de l'automatisation de la photo en général.

 

Ce qui sera bien aussi @frank-astro (mais c'est annoncé à venir à la fin du CR), ce sera d'avoir des retours sur les présentations publiques. Est-ce que réellement ça marche, et quelle est la dynamique après du public avec le visuel, etc. 

Notamment, un petit problème très concret (mais essayons ici de voir ce genre de choses justement, très concrètes, comme dans le CR) à gérer (comment ?). C'est que les soirées de présentations au public par définition ça se fait dans le noir. Or comment les gens après avoir eu les yeux éblouis par un écran pourront y voir quelque chose en visuel ? Ça a l'air idiot mais à mon sens ce ne sera pas évident à gérer comme dispositif...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ce fil, Motta :)

Concernant l'EVScope, la correction manuelle du pointage est possible.

Le bonus du Stellina est d’être une lunette "sans entretien" tandis que l'EVscope est un Newton avec camera au foyer, avec tube ouvert. Moins de soucis de condensation, mais plus compliqué pour le néophyte concernant le nettoyage et la collimation (systeme bien foutu d'ailleurs avec 2 vis). L'araignée soutenant la camera est assez massive sur l'EVscope, je suppose que c'est pour garantir la collimation dans le temps (notamment aussi en considérant un transport en sac à dos. Et je ne sais pas ce qu'il en est)

Même si ça reste artificiel, j'apprécie que l'EVScope intègre une "sorte d'oculaire" qui laisse encore le reflexe d'observer à l'oculaire, ce qui me semble plus naturel quand on parle d'un instrument optique. On peut observer au smartphone, mais ... ça c'est pour le fil voisin ;)

 

Edited by Jijil
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, Jijil a dit :

Même si ça reste artificiel, j'apprécie que l'EVScope intègre une "sorte d'oculaire"

 

Je dois dire que moi aussi.

Pour le geste.

Bien sûr, il y a les présentations publiques, et montrer à tout le monde l'image.

Mais l'idée de s'isoler avec l'oculaire, ça me plait bien.

Parce qu'au télescope, même s'il y a du monde autour, c'est quelque chose que j'aime, l'idée d'être d'un coup seul face au vertige de ce qu'on observe...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

En ce qui me concerne j'ai participé à la campagne kickstarter de l'eVscope, je l'attends toujours mais aux dernières nouvelles il devrait être livré au plus tard 1er trimestre 2020.

Premier point positif de l'eVscope, il m'a fait me remettre à l'astro, loisir que j'avais abandonné depuis plus de 20 ans...

 

Sinon, concernant le Stellina je ne l'ai jamais vu fonctionner mais j'ai un amis qui a fait une séance d'observation avec une de ses connaissances qui en possède un. Il m'a envoyé quelques images par whatsapp, je peux les poster sur ce fil si ça intéresse.

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Alain_G a dit :

Il m'a envoyé quelques images par whatsapp, je peux les poster sur ce fil si ça intéresse.

 

Ben oui bien sûr, allons-y, ça permettra de se rendre compte avec des exemples.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Alain_G a dit :

me remettre à l'astro, loisir que j'avais abandonné depuis plus de 20 ans..

 

Cas de figure qu'on n'avait pas imaginé au fait jusqu'ici, mais oui, bien sûr, il y a toutes celles et tous ceux qui ont fait de l'astronomie à un moment et qui ont abandonné (j'en connais)....

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voilà donc les 3 photos que j'ai reçues prises avec un Stellina, par contre vu que je les ai reçues par whatsapp je suppose que les photos d'origine sont de meilleure qualité et qu'elles ont été compressées.

Je n'ai pas les paramètres de prise de vue donc je ne sais pas combien de temps ils ont dû poser pour les obtenir.

M51.JPG.8d6dd2828e2cd94037d3e0779992fb59.JPG

M51

 

 

 

 

M71.JPG.9024da405758e8cf6f2d97c52bebfd51.JPG

M71

 

 

NGC7635.JPG.6be7f147b4c654c627defcbe09733c8c.JPG

NGC 7635

 

Edited by Alain_G
  • Like 4
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je continue à voler des citations.... xD

 

il y a 1 minute, DVernet a dit :

 

Pour les astronomes européens, le VLT c'est jamais que 4 gros Stellina de 8m ;)

 

Ils commandent leurs observations et ils ont les données le lendemain sans avoir à aucun moment maitrisé le processus d'acquisition ;)

Et visiblement ça les perturbent pas plus que ça... ;)

 

Je conçois tout à fais que des gens puissent être intéressés par ce produit si ils n'ont pas envie de s'emmerder avec de la technique.

Bon là Stellina, tel que c'est, c'est un jouet, mais à quand la même chose avec un diamètre d'homme? parce qu'avec 80 mm de diamètre, c'est faiblard, mais ils comptent nous en sortir un avec un diamètre de 300 mm  par exemple? ;)

 

Sinon simple curiosité, il y a un mode tout manuel dessus, un truc ou on peut choisir tout ses paramètres?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Visiblement non, il n'y a pas de mode manuel encore.

 

Par contre on peut récupérer les brutes pour les traiter si j'ai bien compris.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Poursuite de mon projet cambriolage.... 

 

 

Le 14/11/2019 à 17:37, frank-astro a dit :

Allez, une image prise par des amateurs( non actionnaires de Vaonis ;)) en 20 minutes :

48919532398_d66308c2a0_c.jpgTEST_STELLINA-2019-10-6-1 by Club astro VillageDuCiel, sur Flickr

 

Cette image a été prise par des personnes qui ne font que de l'observation donc pas de notions photos. Et ils étaient très content de repartir avec une image souvenir de ce qu'ils avaient observé au T500 dans la soirée. Et en couleur m'sieurs dames. :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, Motta a dit :

Visiblement non, il n'y a pas de mode manuel encore.

 

Ça c'est dommage car ça pourrait répondre en partie à ceux qui veulent encore maitriser ce qu'ils font. Comme sur un APN, un mode tout auto, un mode semi manuel ou on peut jouer sur les paramètres les plus basiques et le mode totalement manuel.

 

Autre question, on peut genre programmer une dizaine d'objets à faire dans la nuit? histoire d'aller se pieuter le temps que ça tourne? Les modes feignasse, c'est un truc qui me parle... ;)

 

En fait Stellina, je vois ça comme du télescope automatique clé en main, le jour ou ils en font un avec un diamètre respectable, je suis certain que ça intéressera quelques astro amateurs, par exemple ceux qui veulent faire de la recherche d'astéroïdes automatisé, de la survey de supernovas et qui se contrefoutent de la partie technique.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, DVernet a dit :

Ça c'est dommage car ça pourrait répondre en partie à ceux qui veulent encore maitriser ce qu'ils font. Comme sur un APN, un mode tout auto, un mode semi manuel ou on peut jouer sur les paramètres les plus basiques et le mode totalement manuel.

 

Oui c'est vrai. Pour en arriver tout à fait à ce qui se passe en photo, il faudrait ça, et ça réconcilierait peut-être les pas contents du presse-bouton avec ce genre d'instruments...

 

il y a 3 minutes, DVernet a dit :

Autre question, on peut genre programmer une dizaine d'objets à faire dans la nuit? histoire d'aller se pieuter le temps que ça tourne? Les modes feignasse, c'est un truc qui me parle... ;)

 

Très bonne question ça...... xD Ça je ne sais pas... Les possesseurs de Stellina, une réponse ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Cambriolage toujours..... xD Parce que c'est un point important. C'est quelque chose qu'Unistellar a mis en place déjà pour l'eVscope, donc le cas échant ça vaut la peine de discuter de ce qui peut réellement se faire de ce côté.....

 

il y a 10 minutes, DVernet a dit :

ce genre d'engin peut tout a fait être détournés par certains amateurs totalement allergiques à la technique, mais qui veulent par exemple participer à des programmes de recherche type survey ou un télescope automatique de ce genre pourrait répondre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense que le Stellina est un outil qui serait très intéressant à utiliser lors d'observations publiques  genre NDE:

On observe d'abord l'objet en visuel (sur un dobson par ex )et ensuite on regarde la photo fraichement sortie du Stellina.

Le problème , c'est le coût ,il faudrait peut être inventer un système de location ....

Lors des dernières NDE ,j'ai fait une démo sur M27 en visuel assisté , qui en parallèle des observations visuelles  a  intéressé les spectateurs.Mais avouons que faire du visuel assisté est un peu plus compliqué à mettre en œuvre.

Vu le succés remporté par le Stellina (faut le dire quand même !) ,je pense qu'il a un bel avenir devant lui ,en espérant qu'il pourra y avoir de nouvelles améliorations (mosaïques par ex) .

Merci à Motta pour ce nouveau fil, constructif cette fois ci.

Laurent

 

 

 

 

 

Edited by LaurentLab
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Personnellement et je l'ai dit à maintes reprises, l'oculaire électronique n'est vraiment pas un gadget pour moi, c'est même un des gros points positifs de l'eVscope. On peut certes dire (et c'est vrai), que c'est un écran au fond d'un genre d'oculaire et que fondamentalement regarder le ciel sur une tablette ou via ce pseudo oculaire ça revient au même. Eh ben pas du tout, on est tellement habitué à observer via un oculaire que pour nous c'est le moyen naturel de regarder le ciel, le faire via un smartphone ou une tablette ne nous met pas du tout dans les mêmes conditions.

 

Quant à dire que ces télescopes ne s'adressent qu'à des newbies, je ne suis pas du tout d'accord. J'ai plus de 20 ans d'observation derrière moi, avec de très nombreux instruments (lunette, télescope, catadioptrique), l'eVscope m'ouvre de nouvelles perspectives, totalement inaccessibles depuis mon site pollué et quand bien même je serais sous un ciel noir, je ne verrai pas ces objets avec les mêmes informations (couleurs entre autre).

 

Je n'ai personnellement aucune attirance pour le Stellina, que je trouve trop déconnecté du ciel.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le Stellina va évoluer pour pouvoir pointer ou on veut et adapter un cadrage. Typiquement pour M81-M82. 
Ce n'est que du soft, mais il faut que ça vienne vite car la base de données de départ est assez restreinte. 
Beaucoup d'autres améliorations logiciel sont prévues. 
Et sinon il a un système anti-buée donc ce n'est pas trop le soucis. J'ai fait 8 nuits en septembre en Ile de France y compris par nuit humide et je n'ai pas eu de buée. Ce n'est sans doute pas 100% infaillible, mais on sait quand quand on est vraiment au fond de la piscine on peut craindre aussi pour les miroirs des télescopes. 
L'eVscope dans son stade de développement actuel a aussi besoin d'amélioration de l'appli, la partie science participative par exemple est en cours de développement. 
C'est une des choses intéressantes avec ce genre d'instrument, côté algo il n'y a qu'une limite  : l'imagination. Notamment sur le traitement d'image, c'est sans fin. 
Dans un cas comme dans l'autre il aurait été intéressant je trouve d'avoir le choix du capteur, je l'avais dit à Vaonis au départ. C'était sans doute trop contraignant, mais j'aurais bien vu un système type dos moyen format. Comme ça dans 10 ans quand l'imx178 sera dépassé, il n'y aurait qu'à changer le dos, ou l'envoyer en usine pour upgrade. 
Sur l'eVscope ce sera aussi un problème ce vieillissement technologique. On peut quand même se faire une raison par les performances actuelles des capteurs qui sont si haute qu'il n'y a plus beaucoup de marge de progression. Mais là il faut rester quand même prudent, surtout en pose courte c'est là qu'il y a le plus de marge de progression. 
C'est aussi pour ça que je pense qu'un oculaire électronique serait intéressant comme développement futur pour ces start-up (ou une autre). Il s'adresserait  à un public plus large (typiquement les amateurs que l'on trouve sur les forums), et en cas d'obsolescence il "suffirait" de changer d’oculaire comme on change d'appareil photo. Actuellement il doit y avoir moyen de développer un truc léger (quitte à déporter la partie informatique et la relier en wifi à l'oculaire). 
Ça me semble plus simple à concevoir que l'eVscope et le Stellina, c'est presque étonnant que ça ne soit pas apparu avec ces produits, mais je n'ai pas de doute que ça viendra. Ce qui serait bien aussi c'est d'avoir une interface de pilotage qui ne passe pas par un écran de smartphone pour ne pas avoir à s'éblouir. 
En fait ça existe presque ça s'appelle un Sony 7s, mais un truc dans ce goût là optimisé astro ce serait vraiment fun :) Le viseur du Sony par exemple n'a pas du tout les qualités de celui de l'eVscope où un pixel noir est vraiment noir, et surtout le plus intéressant c'est de pouvoir faire du live stacking. 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben justement, je me demandais ce que valait le viseur électronique, côté contraste, luminosité (on peut encore voir autre chose ou bien on est complètement ébloui?), et résolution (là, c'est même combat avec les EVF des APN, mais les étoiles, ce sont de tous petits points (enfin, ptet pas avec leur F/D)... bref, sur un amas globulaire, c'est pas pareil...).

Sympa le système antibuée du Stellina.

Le côté "science participative" de l'EVScope, surtout pour un club, je trouvais ça vraiment chouette. Le must serait que ce soit "Open(-source)" d'une manière ou d'une autre, mais chaque chose en son temps.

Côté évolutivité, je te rejoins, mais par expérience, je constate que c'est très compliqué de "normaliser" une nouveauté... C'est dommage pour les premiers acheteurs, oui...

 

Un oculaire électronique, oui, ce serait sympa...  même si "qui tu sais" nous en a fait rêver (et qu'il y a eu un vilain méchant pour dénoncer des satellites joviens copiés-collés -pour rire- dans l'image :P ) je reste persuadé que cette solution-là, c'est via de l'open-hardware qu'elle a plus de chances de se développer efficacement (sans doute qu'il y aura des solutions commerciales aussi). Car elle répond à un besoin "de bricoleur", celui d'avoir plus simple et plus facile avec de l'existant non standardisé et avec l'autre besoin de ne pas avoir une solution figée, mais justement évoluant avec les nouvelles idées fusant d'un peu partout.

Edited by Jijil
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Jijil a dit :

Un oculaire électronique

 

il y a 12 minutes, Jijil a dit :

un besoin "de bricoleur"

 

Sur ce point, je ne suis pas sûr.

En tout cas, ce que je peux dire c'est que pour ma part, un oculaire de ce type à acheter tout fait, c'est vraiment ce que je préfèrerais....

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

je ne disais pas "bricoleur" avec du déni, mais juste en disant que c'est pour un public qui voudrait adapter ça à (leur) existant... Open-hardware n'empêche pas qu'il y ait une adaptation commerciale (ou une "concurrence" commerciale). Là où ça m'ennuie, comme toujours, c'est quand il y a des brevets qui empêchent de pouvoir continuer de faire des choses simples...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Jijil a dit :

je ne disais pas "bricoleur" avec

 

Non mais j'avais compris que c'était avec un sens positif que tu employais ce terme. Je dis juste que moi, bon...., mais voilà, ça n'est que ma position perso, je ne fais pas partie des bricoleurs en astro...

 

il y a 2 minutes, Jijil a dit :

Là où ça m'ennuie, comme toujours, c'est quand il y a des brevets qui empêchent de pouvoir continuer de faire des choses simples...

 

Ça c'est une bonne question.

Il y a des choses qui ont été faites gratuitement en astro (Ch. Buil pour le traitement, etc.) Mais le fait est que pour ces instruments, ça n'est pas arrivé, il a fallu des boîtes financées notamment par des aides, etc., pour permettre le développement.

Bien sûr que ce serait assez idéal un truc partageable gratuitement, dans l'absolu.... Sauf qu'à part la (fausse) révolution Ms, le fait est que rien à ce jour n'est venu....

C'est peut-être malgré tout un truc qui demande une élaboration longue et à plein temps, et à partir de là, il faut bien que les gens en vivent, sinon ils n'ont pas le temps nécessaire....

 

Si on compare avec la photo, on ne va pas trouver non plus de solution gratuite, tout le monde ici achète des Sony, Nikon, etc. etc.

Donc bon....

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now