Motta

Mission Hera

Recommended Posts

 

Entretien dans Le Monde avec Patrick Michel (par Pierre Barthélémy).

 

Extrait :

 

Les 27 et 28 novembre se tiendra à Séville la réunion ministérielle de l'Agence spatiale européenne (ESA) où sera notamment tranché le sort de la future mission Hera, dont vous êtes le responsable scientifique. Quels sont ses objectifs ? 

 

Ils sont de travailler à la défense de la planète contre les impacts d'astéroïdes. C'est le risque naturel le plus faible mais qui peut avoir des conséquences catastrophiques. C'est aussi le seul qu'on peut prédire et prévenir avec des moyens raisonnables ce qu'on ne pourra jamais faire pour un tremblement de terre ou un tsunami. 

Le projet Hera fonctionne en binôme avec la mission DART de la NASA, qui décollera en 2021 et consistera à envoyer un satellite de 550 kg percuter, à plus de 20 000 km/h, le petit satellite de l'astéroïde Didymos, satellite qu'on a surnommé Didymoon et qui mesure 165 mètres. Après le choc, la période de révolution de Didymoon autour de Didymos, qui est de douze heures, sera modifiée de quelques minutes. Hera partira en 2024 pour voir la taille du cratère créé par DART et évaluer précisément la « quantité de mouvement » transférée à Didymoon lors de la collision en mesurant sa masse. L'idée est de pouvoir, grâce à toutes ces données, valider les simulations numériques d'impact sur un astéroïde à l'échelle réelle et de mettre au point un modèle de déviation, de façon à savoir quelle énergie transmettre à un tel corps menaçant la Terre, afin de lui faire changer de trajectoire.

 

Bon, après une vérification rapide, pas de doublon, mais comme ça date un peu je ne suis pas sûr.

 

Concrètement :

 

1. En 2022, DART, un satellite de 500 kg, heurtera le satellite (150m de diamètre environ) de l'astéroïde Didymos (800 mètres de diamètre environ). Le but : évaluer la modification de la trajectoire.

2. En 2026, la sonde Hera arrivera autour de Didymos, pour étudier l'impact mais aussi ses caractéristiques, et mieux cerner l'effet de l'impact donc.

 

Si mes infos sont les plus récentes (dans le cas contraire, je laisse les bien plus compétents que moi sur AS rectifier tout ce qui doit l'être...)

 

Edited by Motta
  • Like 9

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

C'est good pour la mission :

 

https://www.cieletespace.fr/actualites/a-seville-l-europe-renforce-son-engagement-dans-l-espace


La mission Hera finalement financée


La science spatiale obtient 1,7 milliard sur trois ans. À ce chapitre, bien que classée dans la catégorie « sécurité spatiale », la mission Hera, qui doit approcher l’astéroïde de 780 m de diamètre Didymos A, et qui jusque-là n’était pas financée, a finalement été adoptée. Cette sonde ira observer le petit satellite naturel de Didymos A, Didymos B (160 m de diamètre) qui aura été la cible d’un projectile lancé par la sonde américaine Dart en septembre 2022. Hera devrait être lancée en octobre 2024 et son objectif principal sera de mesurer le résultat de l’impact provoqué et d’obtenir pour la première fois des données sur les possibilités qui existent de dévier un astéroïde qui menacerait d’entrer en collision avec la Terre. Nous détaillons le principe de la mission Hera dans le Ciel & espace 568, p. 28, actuellement en kiosque.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

La mission DART de la Nasa, départ programmé en 2021, n'a, semble-t-il, pas prévu de moyens d'observation du résultat obtenu par la collision avec l'astéroïde Didymoon. Il suffirait d'un élément de l'engin spatial qui se séparerait avant la collision pour en observer les conséquences et nous en transmettre le résultat. Cela semble élémentaire et réalisable.

 

J'ai lu que le programme AIM, financé par l'Europe, qui devait initialement réaliser, conjointement avec la Nasa, cette part d'observation, avait été ajourné, faute de crédits. Il est maintenant remplacé par le projet HERA, départ prévu en 2024.

 

En attendant, la Nasa ne peut-elle modifier son engin spatial avant son envoi (dans plus d'un an) pour réaliser, au moins partiellement, l'observation du résultat de l'impact ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, j'ai bien compris. Mais ce que je comprends mal c'est pourquoi les deux (la collision et l'effet résultant) ne sont pas fait par une seule mission, celle de la Nasa. Une partie de l'engin irait s'écraser sur l'astéroïde, l'autre observerait le résultat.

Edited by Géo le curieux

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, Géo le curieux a dit :

c'est pourquoi

 

Ben en principe ça va faire du dégât ce truc.... Histoire de laisser un peu retomber tout ça et de ne pas juste enregistrer un immense dégagement de poussières et de débris, non ?....... ^_^

 

Edited by Motta

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, je commence à comprendre pourquoi cela nécessite deux missions séparées.

 

Le faire en une seule mission demanderait un engin spatial plus complexe et plus lourd, la partie qui observe devant se tenir à distance, pour éviter d'être elle-même endommagée par les débris, et ralentir suffisamment (donc avoir du carburant) pour avoir le temps d'enregistrer assez de données, en particulier la modification de l'orbite suite à l'impact.

 

Heureusement il y aura HERA.

Edited by Géo le curieux

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, Géo le curieux a dit :

en particulier la modification de l'orbite suite à l'impact

 

Pas tout à fait, il me semble. Cela, ça peut être observé depuis la Terre sans difficulté. L'idée, ce sera plutôt d'observer le cratère de près, et de déterminer la masse avec précision, de manière à pouvoir modéliser l'affaire ensuite, avec davantage de précision là encore.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now