Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

C'est plus que concluant :)

Cette image est tout simplement magnifique :)

Le traitement, la résolution, les couleurs, tout est top ;)

Je la proposerais pour la couverture d'ASmagazine ;) Ah zut, c'est déjà pris ;)

Bonne journée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme tout le monde, je trouve ça superbe.

Mais comme tu nous as branché sur une technique de réduction du blouminge, je suis allé voir et j'ai mis le nez sur ton image (ce que je n'aurais pas fait si tu ne t'étais toi-même dénoncé.).
Le résultat est assez convaincant tel que, mais... Il y a un artefact de déconvolution nettement perceptible sur les plus grosses étoiles et un halo sombre sur la plupart d'entre elles. D'accord, c'est des poils de... et ça n'enlève pas grand chose à ton image, mais si tu cherches la perfection...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Merci beaucoup !

 

Il y a 22 heures, Pyrophorus a dit :

Il y a un artefact de déconvolution nettement perceptible sur les plus grosses étoiles et un halo sombre sur la plupart d'entre elles

 

Oui, je sais... c'est difficilement évitable avec des étoiles qui se superposent à un fond brillant, la déconvolution ne peut ré-inventer l'information perdue à l'acquisition. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
3 hours ago, pfil said:

la déconvolution ne peut ré-inventer l'information perdue à l'acquisition. 

J'avais cru comprendre que c'était (au moins en partie) le but de cette rotation. Je me trompe ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, Pyrophorus a dit :

J'avais cru comprendre que c'était (au moins en partie) le but de cette rotation. Je me trompe ?

 

Non, le but de la rotation est de corriger le blooming. Voici une image brute en luminance, 3 minutes de pose, qui montre le problème (j'ai juste réglé les niveaux de visualisation). En faisant une rotation entre deux groupes d'images, la traînée de blooming ne sera pas au même endroit, ce qui permet d'une part de l'éliminer, d'autre part de récupérer l'information qui est dessous.

 

5de166cb56ddd_Capturedcran2019-11-2919_42_23.png.7346fc555f410e36c1564ee3d06f9c8f.png

 

La déconvolution, c'est autre chose, il s'agit de corriger, évidemment partiellement, le fait qu'une étoile ponctuelle donne en pratique une tache (turbulence + diffraction).

 

Philippe

 

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Patrick Lécureuil
      Bonjour à tous
       
      Je finis de traiter mes images prises fin mars. Ce n'est pas trop de saison (mais quand c'est la saison je suis rarement disponible  ), mais pour commencer les nébuleuses du fœtus et du cœur. 
      Et une mosaïque de 2 photos au cœur du Cocher, entre IC 405, 410, M38 et M36 and Cie. Pour le deuxième champ, j'ai l'impression que la mise au point est un peu moins fine. Mais elle est tellement souple sur l'objectif que le simple fait de retirer la main délicatement peut légèrement la changer. Et à f/2.8, ça ne pardonne pas !  
      Canon 6D refiltré Astrodon + filtre UHC + objectif Tamron SP 300 mm à f/2.8.
      Pour les nébuleuses du cœur et du fœtus : 140 x 1 min à 4000 iso et 171 x 1 min pour le Cocher.
      Le tout sur un EM11, sans autoguidage.
       

       
       

       
      Patrick
    • By JMBeraud
      … alias PK164+31.1.
       
       
      [EDIT[ Suite à vos bons conseils, j'ai rajoutés 1h30 de pose en faisant du dither, en effet adieu la vilaine trame de fond ! Merci à vous!
       
       
      Bonsoir à tous,
       
      Il s'agit d'une nébuleuse planétaire du Lynx située à 1600AL, de 4AL de diamètre. Sa naine blanche centrale est de magnitude 16.8 et elle nous fonce dessus à la vitesse de 84km/sec quand même. Elle assez peu photographiée sans être totalement inconnue car on la retrouve quand même régulièrement.
       
      J'ai voulu la tenter avec l'A7S et le filtre duo narrowband, au T410. Pour tout vous dire j'ai eu des soucis de traitement de flat et je commence à comprendre pourquoi. Là j'ai testé avec le filtre et j'ai quand même recadré pour virer les bords disgracieux dû au filtre.
       
      Conditions d'amusement:
      - T410mm, F/D 3.9 1600mm de focale, Wynne 3 pouces au foyer, tube construction personnelle araignée + PO Axis Instruments
      - A7S défiltré Richard, refiltré Astrodon, Filtre Duo Narrowband (STC)  OIII Ha
       - Echantillonnage 1.10"/pix
      - ciel urbain avec deux lampadaires à 20m (SQM non mesuré probablement lamentable)
      - FWHM sur l'empilement aux alentours de 2.5" de mémoire (je vérifierai)
      - 349x30" sans dither + 174x30" avec dither = 4h30' - 3200ISO - DOF  -  pilotage wifi via PRISM10 et Driver de Georges alias Impla007 (merci à toi!)
       
      J'ai appliqué le script Siril de  Michel alias Colmic, merci à toi également. Sans autre fioriture, donc sans post traitement PS ou autre. Je verrai ça plus tard si l'envie me vient.
       
      Je ne suis pas très satisfait du résultat car:
      - j'ai masqué' une vilaine trame diagonale en filandre en noircissant (trop?) le fond de ciel… Tout avis est le bienvenue (mes offsets ne sont pas aux même ISO que les flats je sais ce n'est pas bien, ça peut venir de là?), si c'est ça je refait !
      - la MAP n'était pas top et comme souvent c'est le lendemain que je m'en rends compte, là j'ai un hibou sur le feu avec une MAP aux petits oignons
      - je ne maitrise pas le script de Michel et je ne sais pas retirer des poses donc ce n'est pas trié du tout… j'ai tout mis !
      - je ne sais pas encore traiter autrement qu'avec les fonctions de bases, bref je débute - mais j'ai dans mes connaissances des connaisseurs qui j'en suis sûr me seront d'un précieux secours quand j'aurai le temps de m'y mettre (merci d'avance !)
       
      Mais bon étant donné d'où je suis parti (pour les anciens du forum ça rappellera des souvenirs), ma foi je suis quand même content, je progresse.
       
      Voilà, en espérant qu'elle vous plaira quand même (je n'ai pas encore regardé comment mettre une image cliquable vers la full promis je vais potasser ça). Je mets aussi un petit crop et les couches séparées je trouve que c'est intéressant à voir.
       
      Merci de votre passage !
      Jean-Marc
       
       

       

       
      Couche rouge:

       
      Couche Verte:
       

       
      Couche bleue:

       
      JMarc
       
    • By FranckiM06
      Bonjour à tous,
      Alors cette nuit, j'ai fait quelques shoots sur une NP ngc 6894 qui se trouve dans le Cygne et vu qu'il y avait la Lune, j'ai fait du Ha + OIII.
      Pour cette image, j'ai fait 25 x 180s en Ha + 25 x 180s en OIII avec l'Atik 414EX régulée à -20° :  

    • By Merope
      Bonjour à tous
       
      Je vous présente ce dessin inachevé du résidu de SN observable dans la constellation des Voiles,  et réalisé à la Réunion
       
      Il s'agit d'une nébuleuse qui s'étend sur plusieurs degrés et dont l'étoile génitrice aurait explosé il y a 12 000 ans.
      Une portion de ce résidu porte un numéro NGC, il s'agit de NGC 2736, aussi appelée la nébuleuse du crayon (flèche bleue sur l'image NB)
       
       
       
       
      J'ai réalisé cette observation sur plusieurs nuits au T400 muni du panoptic 24mm, filtre UHC.
      Malgré un champ apparent d'un peu plus d'un degré dans le panoptic, je manquais de champ pour délimiter les portions les moins contrastées. Le filtre UHC m'a semblé plus efficace que le filtre OIII
       Ce dessin est inachevé car il manque la partie sud . Je n'ai pas vu ces filaments depuis mon jardin, il faudra migrer vers des cieux plus sombres, ce qui me semble bien compromis pour cette année
       
      Voici donc le dessin
      Le croquis a été fait sur deux champs pré-étoilés au format A3, c'est donc une mosaïque de 2 dessins;
       
                   
       
      J'en profite aussi pour vous remettre un dessin de la neb du crayon que j'avais réalisé en 2018, le tout petit filament marqué de la flèche bleue
       

       
    • By Cyp
      Salut à tous !
       
      Voici le troisième et dernier CROA ressorti de derrière les fagots — enfin, je suppose ; j'espère ne pas en avoir égaré d'autres. C'est nettement moins exotique car il s'agit d'une observation de M 57 Observé le même soir de mai 2007 que l'une des deux précédentes NGC 6543.
       
      J'ai eu un peu de mal à remettre l'observation au propre car mes notes n'étaient pas ultra précises, et la nébuleuse pas des plus simples à dessiner, finalement. Une fois terminé, je suis dans l'expectative. Si je le compare à des photos haute résolution ou des dessins fait dans de gros diamètres, mon dessin a l'air retourné à 180° ! Mon coté plus effilé du SO placé au NE, et mon arrondi du NE au SO...
       
      Est-ce que je me serai trompé d'orientation en la dessinant l'œil à l'oculaire ? Aurais-je inventé des détails ? Vue la date, je n'ai évidemment aucun souvenir de cette observation...
       
      Puis, en faisant bien attention, mon observation semble concorder avec certaines autres que j'ai pu trouver, réalisées dans des diamètres instrumentaux plus semblables au mien. D'ailleurs, pour les photos ou dessins fait dans de plus grands diamètres, l'étoile proche semble presque collée à la nébuleuse, ce qui ne semble pas être le cas de mon observation. Certes, j'ai pu me tromper dans le placement de l'étoile ; et, encore une fois, je n'ai plus le champ observé en tête. Mais cela peut aussi être le signe que les détails vus dans de plus grands diamètres et qui donnent l'impression que mon dessin est inversé m'étaient tout bonnement invisibles au T200, car trop ténus ?...
       
      Du coup, je vous livre cette observation sans la moindre certitude. À vous de me dire
       
      C'est quand même fou que ce soit l'un des objets que j'ai le plus souvent vu passer à l'oculaire qui m'interroge autant ! Comme quoi, on ne connaît jamais vraiment un objet avant de chercher à l'observer en détail.
       
      Page web : https://www.cypouz.com/croa/070511/m-57-nebuleuse-lyre-t203
       
      Objet : M 57, la nébuleuse de la Lyre
      Type : NP
      Constellation : Lyre
       
      AD : 18h 53' 35"
      Déc. : +33° 01' 45"
       
      - Date, heure, durée : 10/05/2007, 23:20 TU, 10'
      - Lieu, altitude : La Roque d'Anthéron (13), 175 m
       
      - Vent nul, 16 °C
      - T1 (mvlonUMi 6,17), P1, S3/400×
       
      - Instrument : Lx90, 203/2000, F/10
       
      Observations :
          400×, H = 45°. Brillante NP annulaire ovalisée vue V1, aux dimensions estimées à 1,2' × 0,7', PA 60.
          
          Un anneau ovalisé encercle une zone bien plus sombre. Les extrémités de l'anneau sont également plus sombres, et de forme légèrement différentes. Alors que l'extrémité NE est plutôt bien arrondie, l'extrémité SO paraît légèrement triangulaire. La portion NO de l'anneau apparaît plus lumineuse.
          
      Remarque :
          Une étoile toute proche de mV 12,9 est située à 1', PA 88, du centre de la nébuleuse.
       

  • Images