Olili

Dall-Kirkham vs Maksutov-Cassegrain - HR planétaire

Recommended Posts

il y a 4 minutes, STF8LZOS6 a dit :

Tu penses qu'il s'agit des mêmes apo?

 

Non, c'est beaucoup plus récent vers 2016-2017 je crois et il y en avait 2 les mêmes 

Pour LZOS je suis d'accord 

Edited by jp-brahic

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
il y a 21 minutes, STF8LZOS6 a dit :

Le changement climatique sur Mars aussi?xDCe serait l'info du siècle, et le responsable tout désigné. Ne pas ébruiter, Trump et sa clique de condors pourraient se saisir de cette information stratégique....

 

statistiquement on a plus de chance d'avoir une tempête sur Mars en 2020  qu'en 2018 :) si Fred Burgeot ou ch.Pellier passent par là ;) 

  • Like 1
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 43 minutes, jp-brahic a dit :

C'est Aries Instrument qui m'a fabriqué mon ERF-D triband de 312mm , je sais que Valéry était en train de construire 2 APOS de 350mm pour une observatoire en Asie, il m'avait d'ailleurs demandé comme il lui restait du verre si je voulais une APO de 250 mm :D  , en plus pas cher !!!! 35 K€ à l'époque !!!!!

Je l'ai eu par email  il y a quelques mois pour des lots d'oculaires SPL/astrophysics car c'est lui qui les a produit....il en avait 2 lots en version SPL II mais à 600$ l'unité....pas donné mais pour un observatoire équipé d'une apo 350mm, il ne faut pas chercher ailleurs.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, jp-brahic a dit :

il y a de grandes chances que la prochaine opposition soit du même acabit que la dernière , c'est à dire sous une tempête Martienne

Ha bon? C’est Vraiment probable?

Ha je viens de voir la réponse plus haut

Un pro de mars siouplait!

Edited by grenoblois

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement, si j'interprète correctement les données, l'opposition de Mars de 2020, dite périhélique et présentant un diamètre apparent de 22,6", se déroulera aux alentours de Ls 300, soit peu après le solstice d'été dans l'hémisphère Sud de Mars. Le gros avantage pour nous, observateurs de l'hémisphère Nord, est que la planète rouge montera relativement haut dans le ciel nocturne, dans la constellation du Poisson.  

 

Dans cette configuration (Ls 300° => été austral), l'énorme quantité de CO2 piégée dans la calotte polaire Sud durant l'hiver austral et qui aura commencé à se sublimer au printemps, engendera une forte augmentation de la pression atmosphérique. Vu que nous connaîtrons une opposition périhélique, Mars sera plus proche du soleil que d'habitude, provocant un climat plus chaud. La combinaison de ces deux éléments (augmentation rapide la pression atmosphérique et amplitudes thermiques importantes) seront des facteurs favorables à la formation de tempêtes de poussières de grande ampleur. Mais l'apparition des tempêtes n'est pas systématique non plus, sans qu'on ne sache pourquoi.

 

@Christophe Pellier pourra nous en dire davantage.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

Oui, les tubes ouverts font vraiment le bonheur de la HR planétaire et Lunaire !

 

Si ce tube existait encore, c'est vers lui que je me dirigerais : https://www.paololazzarotti.photo/solar-system

 

Bonne journée.

 

Bien cordialement,

 

Serge Tinland

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, universocean a dit :

Si ce tube existait encore, c'est vers lui que je me dirigerais : https://www.paololazzarotti.photo/solar-system

 

oui c'est le même principe qu'utilise Maximilian :) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, grenoblois a dit :

Ha bon? C’est Vraiment probable?

Ha je viens de voir la réponse plus haut

Un pro de mars siouplait!

Des tempêtes globales en moyenne c'est tous les 15 ans je crois donc, il n'y a pas à s'inquiéter plus que ça même si Mars sera de nouveau proche du périhélie. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement la saison 2020 se tiendra largement dans la saison théorique des grandes tempêtes, surtout dans les premiers mois avant l'opposition (le passage au périhélie est le 1er août 2020). Celle de 2018 s'est déroulée une pleine saison en avance. Après il est vrai également, qu'on n'a pas une grande tempête à chaque année martienne mais il n'y a vraiment aucune règle... Dans tous les cas il y aura forcément des tempêtes trans-équatoriales à partir de l'opposition, et là c'est plus spectaculaire car elles dégénèrent rarement en tempête globale, on a donc beaucoup d'activité à voir en plus des détails du surface.

C'est même d'ailleurs le seul truc intéressant qu'on pourra observer parce qui sinon la planète évoluera très peu (la calotte sera petite, et les nuages blancs rarissimes)

  • Like 4
  • Thanks 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, universocean a dit :

Sur le papier c'est bien mais il y a de la buée par chez nous. 
J'ai longtemps louché sur le Gladius, c'est le rêve 315 mm, 20%,, f/25, 12 kg, engagement à L/25 en R. Mais à une époque j'avais entendu de mauvais retours. Je ne sais pas ce qu'il en est réellement. Quelqu'un a déjà vu dans ces télescopes ? 

http://www.alpineastro.com/LAZZAROTTI/gladius_specifications.htm

La page de vente existe toujours et le 315 est à 5900€ ce qui est très bas dans la mesure ou un tel télescope écrabouille un C14 si il tient ses promesses. 
Il ne faut pas se focaliser sur une solution parfaites, il y a plusieurs solution et elles sont à considérer en fonction de son environnement. 
Il faut avoir en tête aussi qu'avec les caméras actuelles et AS3 il est de plus en plus facile de corriger de la turbu lente, c'est vraiment la haute atmosphère l’ennemi n°1. 

Edited by jldauvergne

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, jp-brahic a dit :

Rohr avait tester un " Gladius" à l'époque 

Les tests de Rohr, .... on doit vraiment en parler ? :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non, mais bon là il y avait quand même un gros problème au niveau mécanique qui créait de l'astig , mais le principe est bon , il n'y a qu'a voir ce que fait Maximilian Teodorescou avec son newton " à la Gladius" 

 

après bon, utiliser un tel système " aéré " dans la région Parisienne , je ne suis pas sur que cela serrait pertinent :) 

Edited by jp-brahic

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, jp-brahic a dit :

mais le principe est bon

 

Ca me paraît bien léger tout ça. il n'y a pas des flexions dans ce montage? En plus, aucun bafflage, rien! Il n'y a pas de lumières parasites dans le porte-oculaires avec ce truc? Et la rosée, je n'ose même pas y penser sous le climat belge... Ca ne m'inspire pas trop confiance en tout cas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, STF8LZOS6 a dit :

chaudes patates....

 

Oui je crois que c'est le test qui a tué le " Gladius" dès sa sortie 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, jp-brahic a dit :

Non, mais bon là il y avait quand même un gros problème au niveau mécanique qui créait de l'astig , mais le principe est bon , il n'y a qu'a voir ce que fait Maximilian Teodorescou avec son newton " à la Gladius" 

Oui mais quelle est la cause.  
Et l'astig il l'a peut être mis lui-même en montant-démontant le miroir primaire et en serrant comme une brute. 
Il dit que ça manque de liège, il pouvait tenter d'en glisser pour vérifier son hypothèse. 
L'impression que ça me donne c'est qu'il a voulu sulfater ce télescope.
Ce qui dit sur le raccord mécanique en revanche, est à retenir je pense, il y a sans doute une faiblesse à ce niveau là.  

Edited by jldauvergne
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Simon Fabre a dit :

Qui rappelle à tout utilisateur de ces tubes quelle conséquence peut avoir un mauvais geste en fin de nuit, lors d'un démontage..

Oui j'ai vu quelques posts sur des SC dont la lame avait volé en éclats suite à une mauvaise manipulation ...pour le mien c'est arrivé pendant le transport ... le carton a été jeté du camion lors du déchargement (pour ne pas trop se fatiguer) il a atterri sur le coté ou se trouvait le barillet (le porte oculaire à perforé les protections et le carton ... un beau trou bien rond tellement net ... que j'ai cru que c'était une perforation d'origine sur celui ci)

L'onde de choc à fait voler en éclat la lame et le secondaire et les morceaux de verre ont atterris .. sur le miroir primaire :o(

 

Concernant le Gladius j'avais contacté Paolo à l'époque et j'ai failli en acquérir un (il avait publié de superbes images réalisées avec son tube)  j'avais été séduit par  le coté encombrement minimum pour le transport et son poids réduit (il passait sans problème sur une EQ6 .. que je possédais justement à ce moment là) 

La qualité optique semblait vraiment pas mal ...le prix n'était pas si élevé compte tenu de l'économie que l'on pouvait faire sur la monture 

C'est les posts qui ont été publiés ensuite qui m'on fait renoncer à mon projet apparemment la qualité des modèles produits (il y en a t'il eu plusieurs ?) n'était pas du même niveau que celle du prototype .... dommage 

 

Pour la future opposition de Mars je compte essayer de remettre en service mon Cassegrain de 305  (miroir Roger MOSER et mécanique Serge Deconihout)

Je vais essayer de mettre 2 montures sur ma terrasse pour capturer en parallèle avec le 305 et le C14

Si j'avais le temps et des  talents suffisant de bricolage j'aimerais bien alléger et moderniser ce Cassegrain (tube serrurier ou mieux montage à la Lazzarotti  ou à la Maximilia )     

     

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Elie Rousset 2 a dit :

Si j'avais le temps et des  talents suffisant de bricolage j'aimerais bien alléger et moderniser ce Cassegrain

 

à une époque j'avais envisagé de transformer mon C14 en tube serrurier :) mais bon , l'optique de mon C14 était moyenne , çà ne valait pas le coup je pense 

Edited by jp-brahic
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, jp-brahic a dit :

à une époque j'avais envisagé de transformer mon C14 en tube serrurier :) mais bon , l'optique de mon C14 était moyenne , çà ne valait pas le coup je pense 

Oui effectivement, mon C14 n'est pas non plus un foudre de guerre (un peu moins que L/4 dans le rouge)  pas du tout modifié (pas de ventilation blocage du primaire ni sondes de température ou flocage ...) il m'offre néanmoins de très belles images, avec une grande facilité d'utilisation et notamment une collimation très stable  

C'est plutôt pour le Cassegrain dont la conception date du début des années 90 que j'envisagerais cette transformation  

Edited by Elie Rousset 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ceux qui lisent l'anglais, voici une discussion dans laquelle on parle d'expériences faites à propos de la mise en température des Maksutov de TEC. On y parle aussi de Celestron. Il faut savoir que sur les modèles Mak-Cass de 150, 200 et 250mm, TEC n'avait pas prévu de ventilateur pour accélérer la mise à température. Sur le 300mm, il y a bien deux ventilateurs, l'un qui aspire, l'autre qui souffle :

 

https://groups.io/g/tec-scopes/topic/cooling_experiment_with_tec/2844940?p=Created,,,20,2,0,0&jump=1

 

Yuri de chez TEC dit dans un email qu'ils ont arrêté la production du TEC-300 après 2 ou 3 exemplaires suite à un manque de disponibilité des verres nécessaires à sa réalisation. Les miroirs sont en "fused silica (quartz)" et le ménisque en BK7. 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme quoi sur les tubes ouverts ou fermés on peut lire tout et son contraire.

Avant les tubes fermés c'était le top, les C14 en tête avec des tubes optimisé pour la mise en température. On faisait même des cassegrain fenêtrés aussi. 

Maintenant, les lois de l'optique ayant sûrement changées, il faut à tout prix des tubes serruriers ouverts, voir même des tubes sans structure avec un peu d'astig mais c'est pas grave. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai rapidement parcouru ce qui est dit sur ton lien Olivier : en gros le dénommé Vahe a entouré son tube avec un isolant utilisé dans l'habitat.

Comme je l'écrivais c'est à mon avis une bonne solution: ça évite que le tube ne voit le fond de ciel et descende trop bas en température. Et c'est facile à mettre en externe. C'est aussi ce que dit en page 2 Roland Christen (Mr Astrophysics pour ceux qui ne connaissent pas) c'est dire si c'est bien :)

 

"We have one 12" Mak on a mountaintop in Chile at Las Campanas, which runs remotely from our facility here. This scope is fully insulated inside and out, and we have seen no tube currents even right after sunset when the temperature drops quickly."

 

Il faut que cet isolant soit conçu de manière qu'il soit amovible pour la mise en température rapide puis mis en place une fois que c'est descendu : de ce point de vue, l'utilisation de sondes de température positionnées aux bons endroits est intéressante pour savoir où on en est ... mais il faut avoir accès à l'intérieur du tube ou le modifier pour ça. Sur les Mewlon 250 & 300 c'est tout à fait faisable (je l'avais fait sur mon ancien µ250)

 

JP

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now