Olili

Dall-Kirkham vs Maksutov-Cassegrain - HR planétaire

Recommended Posts

Concernant les ventilos pour un flux latéral sur le primaire j’imagine qu’il y a des modèles à privilégier (forme des pales, nombre de pales, vitesse, etc...)? car dans bcp de cas le flux qui en sort est tout sauf laminaire. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Certes, mais sur des ventilos arrières on doit avoir le même problème. Le flux doit contourner le miroir et créer un tourbillon devant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, gagarine a dit :

Certes, mais sur des ventilos arrières on doit avoir le même problème. Le flux doit contourner le miroir et créer un tourbillon devant.


Oui clairement. A l’époque où j’avais le Mewlon 250 j’avais fait des essais avec des ventilos à l’arrière, ça massacrait les images pendant leur fonctionnement  :-D J’avais fait aussi une tentative sur un des astrosib 500 a l’obs de st Véran: même constat (mais moins pire)

Edited by AlSvartr
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai jamais été un partisan de l'utilisation des ventilateurs pendant les observations, ni même de laisser le couvercle à l'arrière du µ-300 ouvert. La chaleur que je dégage derrière le miroir primaire suffit à altérer la qualité des images.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Olili a dit :

Je n'ai jamais été un partisan de l'utilisation des ventilateurs pendant les observations, ni même de laisser le couvercle à l'arrière du µ-300 ouvert.

En effet, il faut laisser l'air entrer par un mouvement laminaire en arrière du tube. On voit la différence avec le mak 200, avec et sans couvercle. Les ventilateurs doivent être des nids à poussières si il n'y a pas de filtre.

Concernant la collimation, je te le répète, mais tu fais ce que tu veux, et tu as eu des conseils....ne t'avise pas à tourner sans raison le ménisque, ni le secondaire, et ne touche pas sans une très bonne raison au vis du primaire. Il n'y a que les vis du secondaire éventuellement, si besoin, mais c'est rare. 

Si ton scope est dans les choux, et que tu ne t'en sort pas avec la collime du secondaire, c'est que ton vendeur à fait mumuse avec. J'espère pour toi que ce n'est pas le cas, car pour le collimater avec une grande précision vu le diamètre, tu vas voir ce que c'est....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, AlSvartr a dit :

J’avais fait aussi une tentative sur un des astrosib 500 a l’obs de st Véran: même constat (mais moins pire)

Au Pic ça marche super sur le T1M (ils aspirent)

Edited by jldauvergne

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, jldauvergne a dit :

Au Pic ça marche super sur le T1M (ils aspirent)

 

Ça aspire au dessus du miroir et il y a une ouverture à l'opposé pour faire rentrer de l'air ? 

C'est moins violent que de souffler l'air directement sur la surface du miroir du coup non ? 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, STF8LZOS6 a dit :

Concernant la collimation, je te le répète, mais tu fais ce que tu veux, et tu as eu des conseils....ne t'avise pas à tourner sans raison le ménisque, ni le secondaire, et ne touche pas sans une très bonne raison au vis du primaire. Il n'y a que les vis du secondaire éventuellement, si besoin, mais c'est rare. 

 

Mais ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit! xD Je n'ai nullement l'intention de tourner le ménisque ni le secondaire pour m'amuser. Je voulais juste comprendre les propriétés de la configuration Maksutov-Cassegrain. Mais visiblement Chonum n'est pas du même avis que toi! Soit, je ne tournerai pas le secondaire ni le ménisque, rassure-toi!

 

J'ai justement eu une réponse aujourd'hui d'un certain Michaël Risch de chez Baader. Il a testé mon tube personnellement il y a plusieurs années, ensuite le télescope fut rangé dans sa caisse jusqu'à ce qu'il soit vendu il y a 4 mois. Il me dit avoir été très impressionné par les performences de cet instrument. 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, zeubeu a dit :

Ça aspire au dessus du miroir et il y a une ouverture à l'opposé pour faire rentrer de l'air ? 

C'est moins violent que de souffler l'air directement sur la surface du miroir du coup non ? 

 

Ca c'est sûr! Ne t'avise jamais de souffler l'air dans l'espoir d'obtenir un écoulement laminaire. Il faut l'aspirer!

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, zeubeu a dit :

Ça aspire au dessus du miroir et il y a une ouverture à l'opposé pour faire rentrer de l'air ? 

C'est moins violent que de souffler l'air directement sur la surface du miroir du coup non ? 

ça aspire au cul. 
Sur pas mal de gros télescopes pro c'est deux rampes de ventilo pour un flux parallèle au miroir, une rampe aspirante, une soufflante. C'est sans doute pointu à mettre au point pour que ça marche bien. 
 

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 11/12/2019 à 19:02, JP-Prost a dit :

Il faut que cet isolant soit conçu de manière qu'il soit amovible pour la mise en température rapide puis mis en place une fois que c'est descendu : de ce point de vue, l'utilisation de sondes de température positionnées aux bons endroits est intéressante pour savoir où on en est ... mais il faut avoir accès à l'intérieur du tube ou le modifier pour ça. Sur les Mewlon 250 & 300 c'est tout à fait faisable (je l'avais fait sur mon ancien µ250)

 

@JP-Prost Si cette solution fonctionne aussi pour les Mewlon, ça veut dire que dans le cas d'un tube fermé (Mak, SC,...) il est également nécessaire d'isoler le pare-buée! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui tout à fait si le parebuée est métallique. Sur mon c14 le parebuée était en composite.

Sur mon futur DK il sera en carbone/MLI

 

Une isolation en plastazote ne sera pas très esthétique: moi je te conseillerais bien de mettre des bandes étroites de plastazote mais comme support d'une couverture de survie qui ferait tout le tour. 

 

JP

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, JP-Prost a dit :

Une isolation en plastazote ne sera pas très esthétique


Boh... j’ai un morceau de plastazote de 10mm d’épaisseur à la maison qui me sert de pare-buée pour le TSC-225. Ça semble parfaitement faire l’affaire et c’est très esthétique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il résume bien en effet tout ce que l'on sait déjà plus ou moins. Moi j'y vois aussi une manière d'aller vers l'excellence quand on fait de la HR avec un instrument de plus en plus gros, et que l'on veut atteindre les limites instrumentales et environnementales. Les choses sont quand même plus simples pour ceux qui n'envisagent que de travailler qu'à 5 à 7 mm de pupille de sortie quelque soit le diamètre, ou ceux qui ne souhaitent pas dépasser 150mm de diamètre, mais avec 0.7 à 0.3 mm de pupille les bons jours.

Edited by STF8LZOS6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 16/12/2019 à 21:54, JP-Prost a dit :

Une isolation en plastazote ne sera pas très esthétique: moi je te conseillerais bien de mettre des bandes étroites de plastazote mais comme support d'une couverture de survie qui ferait tout le tour. 

 

@JP-Prost Que penses-tu d'une isolation du tube optique avec ce genre de produit vendu dans les magasins de sport? Il suffit de le recouper sur mesures et d'adapter un velcro pour la fermeture. La finition alu est intéressante également.

 

 

mousse.jpg

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un truc pas mal aussi, c'est de la sous face de parquet flottant épaisse de 4mm avec une face aluminée. Très léger, souple, et solide.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, astroespo a dit :

 de la sous face de parquet flottant épaisse de 4mm avec une face aluminée


Effectivement, c’est une solution peu onéreuse et sûrement efficace. Merci pour l’info! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec le tube complètement isolé comme ça, la mise en température de l'intérieur du tube va être encore plus longue non ? Et cela tout au long de la nuit. 

Si vous ne voulez pas utiliser les ventilos pendant l'observation je suis pas sur que cette solution soit bonne.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, Olili a dit :

n On préconise de mettre l’isolant (amovible) une fois le tube à température

en température par rapport à quoi?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 49 minutes, spider_cochon a dit :

Avec le tube complètement isolé comme ça, la mise en température de l'intérieur du tube va être encore plus longue non ? Et cela tout au long de la nuit. 

Si vous ne voulez pas utiliser les ventilos pendant l'observation je suis pas sur que cette solution soit bonne.

 

Tu as tout à fait raison. Mais si le tube est isolé, le refroidissement serait plus lent, et générera peut-être moins de turbulence. Effectivement, une ventilation efficace pour mettre la température des pièces à la même que l’extérieur, et isoler en chauffant légèrement pour que les pièces soient moins froides que l’extérieur....pas simple...mais si l'isolant est déjà en place ce serait peut-être pas mal. Je pense que ce qu'il faut éviter c'est le delta de température en observation, avec des pièces non isolées. Le miroir Ok, l'air à l'intérieur Ok, mais la lame, le ménisque, ou l'objectif en frontal, c'est moins évident à imaginer...ou alors pas de tube du tout:D:D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now