Olili

Dall-Kirkham vs Maksutov-Cassegrain - HR planétaire

Recommended Posts

Il y a 4 heures, fred-burgeot a dit :

Au moment de sa mort, Lyot travaillait à un projet de télescope sans coupole au Pic, avec lame de fermeture, mais avec un tube rempli d'hélium pour annuler la convection à l'intérieur du tube. Deux problèmes se sont posés : la rareté de l'hélium à cette époque et les fuites d'hélium, qui s'échappe très facilement. Qui veut reprendre cette idée sur son scope ? :)

 

intéressant...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
il y a 18 minutes, christian viladrich a dit :

Lesquels ?

 

On en a parlé il y a quelques jours dans cette discussion. Je ne retombe pas dessus.

Si c'était la solution miracle, pourquoi les fabricants de télescopes ne se précipiteraient pas tous sur cette conception? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne suis pas sûr que les fabricants de télescopes soient tous au top en terme de conception d'instruments ;-)

Il n'y a qu'à voir combien de temps il a fallu pour commencer à voir des ventilateurs sur des tubes optiques (qu'ils soient ouverts ou fermés).

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, olivdeso a dit :

intéressant...

 

Si tu veux du détail, il y a le livre d'Emmanuel Davoust "l'observatoire du Pic du Midi" qui en parle, avec tant d'autres choses passionnantes sur l'histoire de l'astro (et plus généralement de la Science) au Pic.

Bouquin épais car assez exhaustif, mais bien écrit, je l'ai lu plusieurs fois et il faut bien ça pour en retenir un max.

 

Pour en dire un peu plus sur ce télescope sans coupole, l'observatoire [bâtiment +coupole] aurait été remplacé par un sur-tube englobant le tube optique.

Edited by fred-burgeot
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, christian viladrich a dit :

Comme le dit Fred, avoir un tube entièrement ouvert résout tous ces problèmes ;)

 

On en revient au serrurier tout ouvert comme le tube qu'à montré @zeubeu.

Le miroir rayonne et l'air chaud sort directement plutôt que de remonter le long de la paroi d'un tube. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

@spider_cochon @christian viladrich

 

Texereau disait : "il est clair que la charpente traversée par tous les courants d'air et en particulier par l'air chaud dégagé de l'observateur lui-même, ne peut constituer une solution idéale. (...) L'égalisation thermique plus rapide du miroir, possible par un barillet ajouré et une charpente est un avantage secondaire qu'il ne faut pas hésiter à sacrifier en pensant à l'impossibilité d'être le maître de l'homogénéité de l'air dans une telle enceinte. L'égalisation thermique de l'instrument à l'approximation utile est un leurre."

 

Après, on peut ne pas être d'accord avec lui.

Edited by Olili

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement, de nombreuses années se sont écoulées depuis que Texereau a écrit cela. L'expérience actuelle montre largement que cette partie est devenue obsolète.

Et ce n'est pas faire injure à Texereau.

PS : à l'époque, on n’utilisait pas de ventilateur, pas de miroir mince, pas de carbone, etc. Et puis maintenant, on a des doudounes qui isolent beaucoup plus l'observateur ;)

 

Edited by christian viladrich
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je trouve qu'on tourne un peu en rond sur cette histoire de tube ouvert ou tube fermé .... chacun a ses avantages et ses inconvénients qu'il faut accepter et avec lesquels il faut composer

 

Ton Mak Olivier est sans doute un instrument fantastique, avec une formule optique très intéressante et une qualité mécanique et optique sans doute à la hauteur de la réputation de TEC. Déjà il est équipé de 2 ventilateurs ce qu'on ne retrouve pas dans les tubes "grande distribution"  ce qui montre l'attention qu'a porté le constructeur

Je pense que tu as juste à tester les bénéfices d'une isolation thermique après mise en température de tout le tube et de te faire une idée si ça apporte quelque chose ou pas

 

Et puis que veux-tu faire de plus ? le trouer de tous les cotés ?? :o il est comme il est ... et il est sans doute encore une fois excellentissime !

 

JP

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oulà @JP-Prost On est sorti du cadre du TEC MC300 depuis longtemps! Bien sûr que lui, je n'y toucherai pas! Il demeurera tel quel. Pas de bricolage sur ce tube! ;)

 

L'objet de mon post était de connaître les avantages et inconvénients des deux configurations optiques Mak-Cass et Dall-Kirkham et, effectivement, ça a dévié vers tubes ouverts vs tubes fermés. Et on peut constater que les avis divergent. Il est intéressant de lire les expériences et remarques de tous ceux qui ont pu tester l'une et l'autre configuration, les déboires que certains ont eus, les solutions que d'autres ont apportées et leur éventuelle efficacité. On a appris pas mal de choses nouvelles et intéressantes ces derniers jours et ta contribution fut très fructueuse!  

 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sinon, tube ouvert placé aux latitudes équatoriales.

température nocturne proche de celle du corps. Et avec les restes d'alizés à ces latitudes, pas besoin de ventilo.

Vivement que j'y retourne:ph34r:...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, Sébastien Lebouc a dit :

Et avec les restes d'alizés à ces latitudes, pas besoin de ventilo.

Avec le réchauffement climatique, on va y arriver aussi ;)

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

yes! vivement les observations en slip...

quant on a gouté à l'équateur, dur de revenir aux réalités des latitudes moyennes...surtout l'hiver (pfff...surtout à 1200m actuellement)

faudra(it) alors limiter l'usage des barbecue à cochonnaille pour le réchauffement climatique? mais c'est pas simple...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 23/12/2019 à 15:59, olivdeso a dit :

la rareté de l'hélium à cette époque et les fuites d'hélium

Oui l'étanchéité à l'hélium est très difficile à faire à cause de la petite taille des atomes. D'où les systèmes de valve sur les montres de plonger. Les pros qui vont en très grande profondeur partent d'un environnement sous pression d'hélium, et le gaz rentre dans les montres. Sans la valve elle se retrouverait en surface avec un Delta de pression pas désirable. 

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Même problème avec les réservoirs d'hydrogène des voitures...

 

L'hélium ça se trouve plus facilement maintenant, pour gonfler les balons.

La question est comment purger l'air dans le tube...parce que faire le vide dans un télescope...faut une lame assez solide. ca se fait lors de la fabrication ceci dit...

c'est là ou le mak peut être intéressant, mais la courbure n'est pas dans le bon sens...

 

Et l'argon ? je ne sais pas si on gagnerait beaucoup, mais ca se trouve à pas trop cher en magasin de brico.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Petite question aux opticiens. Lors d'un star-test avec un Maksutov-Cassegrain, dois-je m'attendre à constater de l'aberration de sphéricité causée, non pas par un défaut optique, mais par le design de l'optique lui-même?

Share this post


Link to post
Share on other sites

au foyer ou intra-extra?

la lame était elle en température?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Intra - extra 

 

J’ai bien pensé à la mise à température des optiques Car, effectivement elles n’étaient pas encore à température, mais la littérature semble dire que ça serait aussi dû au design des optiques. D’où ma question. 

Edited by Olili

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Olili a dit :

Petite question aux opticiens. Lors d'un star-test avec un Maksutov-Cassegrain, dois-je m'attendre à constater de l'aberration de sphéricité causée, non pas par un défaut optique, mais par le design de l'optique lui-même?

 

oui surtout si tu testes en polychromatique

 

intra et extra sont différentes sur un mak cassegrain

Edited by olivdeso

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, olivdeso a dit :

oui surtout si tu testes en polychromatique

 
C’est à dire? J’ai sorti le MC-300 hier pour la première fois car le ciel était bien dégagé mais le seeing pas terrible. Le télescope a mis un certain à se mettre à température. J’étais assez surpris de voir tes plages intra et extra focale très différentes. J’ai consulté un peu de documentation qui semble confirmer que c’est normal sur un Maksutov. 
 

J’ai eu un peu peur, je dois avouer. Bon, il y avait aussi moyen de parfaire la mise à température et le bestiau aura aussi besoin d’un petit coup de collilation.

Share this post


Link to post
Share on other sites

et comme dit Roland même combat pour les apo rapides (comme fait AP, la traveler est un bon exemple. attention qu'elle nexsoit pas trop serrée nin plus quand même) 

L'intra et l'extra peuvent être très différentes et interprètę à tord comme une optique de mauvaise qualité par le débutant (mais pas que...) alors que c'est tout le contraire.

 

Mais bon si tu as trop d'aberration spécifique je veux bien te le reprendre à moitié prix cette bouse.

Edited by olivdeso
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, olivdeso a dit :

bon si tu as trop d'aberration spécifique je veux bien te le reprendre à moitié prix cette bouse


Je n’oserais pas te revendre une daube pareille. Ça ne serait pas correct! C’est mieux de le casser tout de suite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Suite à nos longues discussions sur le problème de la stabilité thermique des tubes optiques et plus particulièrement des tubes fermés, j'ai réalisé aujourd'hui avec l'aide de tapis en mousse (de chez Décathlon de 6mm d'épaisseur), de quoi isoler le tube optique de mon Mak-300. Ainsi, une fois que la température du tube sera voisine de celle de l'extérieur, j'enroulerai le tube et le pare-buée avec ces mousses pour empêcher que le tube ne continue de rayonner et que sa température ne descende en-dessous de celle de l'air ambiant avec les effets néfastes que l'on connaît. Il n'y a plus qu'à tester l'efficacité de tout ça ;).

 

Ces mousses ont été coupés par mes soins sur mesures à l'aide d'un cuter. J'ai ensuite collé des bandes "velcro" pour pouvoir mettre et enlever à souhait les mousses autour du tube. Voici ce que ça donne en photos. Les deux premières avec le pare-buée, la dernière avec le tube optique.

 

IMG_3434.jpg

IMG_3429.jpg

IMG_3427.jpg

  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now