PETIT OURS

documentaire planètes: inédit sur France 5, demain soir le 12/12/2019

Recommended Posts

En fait, ce sont surtout les "effets spéciaux", les animations 3D super bien foutues qu'on apprécie le plus dans ce genre de docu, un peu comme on guette les scènes spectaculaires dans Terminator ou Star Wars... xD Et ça aide à se représenter des choses compliquées, comme le rebord des anneaux de Saturne par exemple, qui dessinent des "montagnes" de 3000 mètres de haut.

Sinon, l'errance de la jeune Jupiter et son influence sur la formation du système solaire étaient pas mal décrites. J'ai même appris plein de choses que j'ignorais, les océans de Céres par exemple. Pas mal d'infos originales, globalement positif du coup. Aux réserves près ci-dessus, bien sûr. C'est vrai que le coup de la caméra de Juno est franchement hypocrite...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

J'allais dire a peu près la même chose que dg2.

Même si ces documentaires ont inclus les résultats récents, majoritairement des missions Cassini et Juno (la charge (non)utile Junocam surtout ;)) et Dawn, ça reste assez du flashy anglo-saxon (J'ai un peu somnolé, mais la contribution ESA, avec Huygens n'existait pas dans Cassini??, même si Titan était à peine évoqué je crois... (mais a été l'objet d'autres documentaires) au bénéfice de Encelade :(). Ca avait l'air d'une production 100% US (la BBC valide déjà le Brexit!)

 

A la limites les images Cassini sont là plus pour nous faire mal aux yeux en enchainant à toute allure les brutes qui sont prises avec différents temps d'exposition et des filtres différents :| - résultats: les animations désagréables sont celles des données et celles "douces" sont les simulations... Quelques erreurs aussi "Saturne = 5000x la terre" - c'est 750x en volume et 95x en masse.

 

Sinon pour le contenu, j'ai trouvé ça très brouillon et désordonné et je ne suis pas sûr que les télespectateurs seraient capables de retenir la chronologie de la formation des planètes - en plus du fait qu'on fait des aller-retour avec d'autres missions et objets en parlant d'un autre au départ.

J'ai trouvé très surprenant de dire que Saturne était d'abord comme la terre - voire avait la même composition ! puis s'est ensuite transformée en géante gazeuse, même si l'explication plus rationnelle (formation d'un noyau solide dans un environnement gazeux, jusqu'à atteindre la masse critique pour retenir hydrogène et hélium... comme pour Jupiter, d'ailleurs) est donnée à certains moments.

En fait ils ont voulu très (trop) personnaliser ces 2 planètes (et leur exploration avec les intervieww) pour dire qu'elles sont des dieux qui décident de l'avenir des autres, comme Jupiter qui balance des cailloux sur la Terre :$...

 

Ca se laisse regarder mais c'est pas très pédagogique (du moins pour expliquer rigoureusement les choses)... :(

 

Nicolas

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai voulu regarder le documentaire mais au bout de 10 minutes, 1/4 d'h, j'ai zappé je suis allé sur le PC... Pour moi les images à tout va c'est à double tranchant, ça me lasse, je préfère écouter une conférence à la française..

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, biver a dit :

En fait ils ont voulu très (trop) personnaliser ces 2 planètes (et leur exploration avec les intervieww) pour dire qu'elles sont des dieux qui décident de l'avenir des autres, comme Jupiter qui balance des cailloux sur la Terre :$...

C'est ce qui m'a le plus énervé. Jupiter nous a permis d'exister en envoyant un bolide sur la terre et supprimant les dinosaures, puis en attire d'autres pour ne pas nous détruire...

C'est la même chose avec la personnification des sondes qu'on va "euthanasier" sur la planète... trop de sentimentalisme et dans quel objectif ? intéresser les personnes jeunes ou sensibles ?  mais je n'en suis pas l'un des papas :)

Comme @Kaptain j'ai appris plein de chose.

Au final, j'ai apprecié les images et globalement je n'ai pas eu l'impression de perdre mon temps

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Alef a dit :

J'ai voulu regarder le documentaire mais au bout de 10 minutes, 1/4 d'h, j'ai zappé je suis allé sur le PC...

 

 

J'ai du tenir pareil avant de piquer du nez , ça m'a bercé un bon petit moment et j'ai du quand même ouvrir une ou deux fois les yeux avant que je me décide à rejoindre mon lit .....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour les déçus du documentaire, celles et ceux comme moi qui ne l'auraient pas vu et pour tous les auditifs, ouvrez grand les oreilles en écoutant la suite symphonique de G. HOLST The Planets "starring" Mars qui apporte la guerre, Vénus qui apporte la paix, Mercure le messager ailé, Jupiter qui apporte la gaieté, Saturne qui apporte la vieillesse, Uranus le magicien et Neptune le mystique.

 

5df406a91be63_Numrisation_20191213.jpg.b2b3c6e417b24fd12bfa6c3674afecc6.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, marco polo a dit :

C'est la même chose avec la personnification des sondes qu'on va "euthanasier" sur la planète... trop de sentimentalisme et dans quel objectif ?

Pour avoir vu les réactions lors de la mise hors service (réservons le terme euthanasier pour les vivants) de certaines missions spatiales, je pense qu'on aurait tort de nier à quel point les gens peuvent être attachés à un robot, qui parfois peut représenter plus de 25 ans de leur vie (cf.Herschel ou  Rosetta ; on monte même à 50 pour Gravity Probe B). Ce site a d'ailleurs pu montrer ce qu'il en était pour des rovers martiens, avec des commentaires des gens "détachés" assez peu empathiques pour les autres, du reste.

 

Récemment j'ai pu voir un documentaire assez long, "Chasing Einstein", qui montrait plusieurs parcours de chercheurs, dont Elena Aprile, cheffe d'une manip de (tentative de) détection de matière noire (manip qui existait déjà vers 2000, donc plus de 15 ans d'âge). Elle disait sans trop de filtre que ladite manip lui avait coûté son mariage et une partie de sa relation avec ses enfants. Donc que des gens vivent comme un déchirement la fin d'une mission, qui est aussi la fin d'une partie de leur vie scientifique et donc de leur vie tout court, ça ne me paraît pas exagéré. Cela peut certainement surprendre vu de l'extérieur, mais c'est un fait que cela existe, et que ça n'est pas le fait de quelques cas isolés.

  • Like 3
  • Love 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ne confondons pas deux choses : l'infantilisme médiatique qui prête une humanité à outrance aux robots d'une part, et d'autre part l'émotion légitime qui s'empare d'un(e) scientifique qui voit s'achever 15 années de sa vie, consacrées entièrement à la réussite du programme. Les larmes de la femme blonde dans le documentaire sont émouvantes et compréhensibles.

  • Like 3
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui mais ça fait pas un docu... Très brouillon cette série, un gâchis d'images et d'informations mal digérées. C'est dommage.:(

Parce que quand on a vécu comme nous depuis le début la saga Cassini sur Astrosurf, c'est 15 années de notre vie d'Astrosurfeur qui ont été illuminées par des copains dévoués et passionnés que je ne remercierais jamais assez. Il aurait fallu se filmer nos larmes sur le forum quand la sonde a plongé, parce que nous aussi on faisait partie de l'aventure! B|

 

  • Like 1
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Souvenirs, souvenirs, que d'émotions, surtout au moment où les images raw tombaient peu de temps après leurs retransmissions ! 9_9

La découverte en quasi direct des jets d'Encelade  ---> grosse montée d'adrénaline, certains n'y croyaient pas (reflets, ...).  Le JPL n'avait pas encore réagit, il me semble ?

Par contre, c'est comme un crèvre coeur de constater que la plupart des adresses des liens sont morts vu que la NASA/JPL les a au moins renommées deux fois, snif :( !

Edited by BobMarsian
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur le doc passé sur France 5 (Saturne & Jupiter), je retiendrais le visuel très beau, en particulier le vortex polaire de Saturne (endroit extraordinaire, si l'on pouvait un jour y envoyer une sonde), la descente dans les couches denses (orages monstrueux, pluie de graphite puis de diamants) et aussi la dislocation du satellite de 400 km à l'origine des anneaux (magnifique simulation).

Je retrouve ici beaucoup d'éléments qui me font rêver à de futures missions d'exploration in situ des atmosphères des géantes gazeuses où l'on pourrait découvrir lors d'une descente pas trop rapide l'environnement nuageux et coloré de la grande tache de Jupiter, par exemple.
En fait, des choses de même nature que celles qui ont fait naître (inconsciemment au début) ma passion pour l'astro au début des années 60, c'est à dire, dans un livre d'enfant de la bibliothèque scolaire, la vision d'artiste d'astronautes posés sur Europe ou Encelade et qui contempleraient les disques énormes de Jupiter et Saturne (et ses anneaux surtout) couvrant une grande partie du ciel, ... comme dans les bouquins de Lucien Rudaux 9_9

Edited by BobMarsian
  • Like 2
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, BobMarsian a dit :

Par contre, c'est comme un crèvre coeur de constater que la plupart des adresses des liens sont morts vu que la NASA/JPL les a au moins renommées deux fois, snif 

 

Ne serait-il pas de bon aloi  de s'en plaindre... puis de les réactualiser ?

Un travail titanesque, si j'ose dire, que je ne me sens pas le courage d'entreprendre.

Mais peut-être qu'à plusieurs, en commençant pas le début du topic, en prenant le temps, ce sujet épique pourrait reprendre des couleurs.

Un travail de restauration en quelque sorte.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce soir, on a reçu deux personnes à l'association où je suis qui avaient eu envie de venir grâce au docu. Donc on peut dire que l'objectif a été au moins atteint pour eux ? :) Bonne surprise en tout cas.

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 13/12/2019 à 23:17, dg2 a dit :

Donc que des gens vivent comme un déchirement la fin d'une mission, qui est aussi la fin d'une partie de leur vie scientifique et donc de leur vie tout court

 

Le 14/12/2019 à 08:36, Kaptain a dit :

l'émotion légitime qui s'empare d'un(e) scientifique qui voit s'achever 15 années de sa vie,

Mais vous avez parfaitement raison, et je comprends leurs émotions et sacrifices, idem pour la vie des grands scientifiques.

Ce n'est pas un manque d'empathie de ma part, même si valoriser l'"amour" pour une sonde par rapport à l'affection d'une vie de famille peut être discutable.

Ce qui m'interpelle ici, c'est le mélange des genres. C'est très anglo-saxon (du moins dans les reportages)

Quel est l'objectif des réalisateurs ? s'ils rajoutent volontairement du pathos ou du sentimentalisme. Le documentaire serait-il moins intéressant pour le plus grand nombre ? la qualité des images et de bonnes explications scientifiques vulgarisées ne seraient-elles pas suffisantes ?

Et ce qui précède n'est en réalité qu'un détail et un sentiment personnel. La personnification de Jupiter tantôt gentil tantôt méchant m'a beaucoup plus dérangé.

Mais comme le dit justement @Theta Coxa : mission accomplie...  Et donc, il est difficile de faire des documentaires qui plaisent à tout le monde... et je suis malheureusement de plus en plus critique... l'âge peut-être

Edited by marco polo
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 23 heures, Huitzilopochtli a dit :

Ne serait-il pas de bon aloi  de s'en plaindre... puis de les réactualiser ?

Un travail titanesque, si j'ose dire, que je ne me sens pas le courage d'entreprendre.

Mais peut-être qu'à plusieurs, en commençant pas le début du topic, en prenant le temps, ce sujet épique pourrait reprendre des couleurs.

Un travail de restauration en quelque sorte.

 

Je l'avais envisagé un moment mais avec le scrupule de toucher d'anciens messages (qui donc seraient vus comme modifiés) où l'on pourrait m'accuser de rectifier des textes qui avec du recul apparaîtraient en ma défaveur.
Je pense quand même le faire de manière ponctuelle et un peu égoïste (pour me faire plaisir en fait) en jurant devant les grands dieux du firmament de ne rien changer à ce que j'ai écrit à l'époque et aussi histoire de conserver l'esprit et la fraîcheur des textes originels ...

 

PS :  En fait, je constate (au moins sur le sujet Cassini) que les messages d'avant juin 2017 ne sont plus éditables (icône absente :S) !  J'ai fait une demande dans la rubrique "La vie des forums" pour qu'ils le soient de nouveau, si possible ...

Edited by BobMarsian
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@jackbauer 2, mon magnétoscope est en panne, alors je suis allé sur le replay, car comme Nicolas @biver, j'avais zappé une partie de docu sur Saturne.

je confirme !  Faire un docu sur Saturne et Cassini puis réaliser l'exploit de passer sous silence Titan et Huygens, c'est très très fort !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les documentaires et les photos sur internet c'est bien, mais les livres c'est mieux (pareil pour les photos de voyage)

Apparemment et bizarrement peu de livres consacrés à la mission sont sortis (du moins en langue française)

J'en possède 2, y en a t-il d'autres ?

 

 

image.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui m'a chagriné, en plus du côté racoleur, c'est de présenter l'histoire de la formation de ces planètes, la migration de Jupiter et même celle de l'extinction des dinosaures comme des certitudes . Jamais le conditionnel n'est employé pour tempérer ces affirmations . 

Je trouve que c'est tromper son auditoire à moins que l'on me confirme qu'il n'y a plus de doutes sur les faits . 

La succession d'images rapides, comme Nicolas, ça me gonfle :( 

 

Je ne vais pas sortir sans reconnaître que ce docu a quelques qualités ;) 

Edited by Alain 31

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, jackbauer 2 a dit :

Bob, les cassettes ça n'existe plus ! ;) sauf si t'as encore un magnétoscope xD

 

Ah bon !

Oui, deux S-VHS, mais les cartes d'alim sont HS et trouvé personne pour me les réparer !

Autrement, "à vos cassettes", sonne comme un clin d'oeil au trublion et feu Jean-Christophe Averty, mais tu dois être trop jeune pour t'en souvenir ...

Edited by BobMarsian

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonsoir ;)

je n'ai pas tout compris ;) 

mais c'était très beau :) 

;) 

bonne soirée ;) 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vu l'émission. Tout est sûr, rien au conditionnel !

Et à écouter les commentaires, il y a un relent d’anthropocentrisme encore et toujours (alors qu'on ne connait qu'un peu plus de 4000 exoplanètes on veut nous faire croire que la Terre serait unique !).

J'ai du mal avec ce genre de documentaire qui, sous prétexte de vulgarisation, déforme la connaissance que nous avons du système solaire et ne laisse aucun doute. Pas très scientifique tout ça !

Et je passe le côté alambiqué, faut bien vendre...

Edited by iblack

Share this post


Link to post
Share on other sites

La suite a été diffusée jeudi soir et rediffusé maintenant.

Toujours un peu désordonné - cette fois-ci l'exploration de Titan par la "mini" sonde Huygens est mentionné (mais l'ESA n'est (quasiment) pas mentionné)..

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now