PMM76

Radiotelesctope perso - 1ers tests et résultats sur 11.2ghz

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Félicitations pour cette astronomie . . . inhabituelle :)

Bonne soirée,

AG

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

 

Belle réalisation, une discipline peu courante, une autre "fenetre" ouverte sur les objets lointains..

 

Amicalement

 

 

Christian

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci à tous.
Effectivement on sort de pas mal de pb météo, il faut toutefois bien faire attention au vent et veiller à l'etanchéité des parties pouvant subir les infiltrations lors de longues expositions aux pluies continues: alimentation, ordis, etc etc

A partir de là c'est du 24h sur 24 pour l'écoute, l'analyse des collectes effectuées, et puis comme en visuel on est en constante amélioration. Pour finir d'ailleurs on peut combiner les deux sur des sources le permettant.

 

Dans tous les cas je ne cesse de m'émerveiller à la vision du spectre qui se dessine point par point sur le graphe, et ça c'est magique :-)

 

Bon dimanche à tous

  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

Merci beaucoup pour cette présentation

Cette discipline est intéressante mais complexe

Je n’ai pas les compétences micro ondes pour l’aborder

Je me limite a la détection de météorite via GRAVES

https://f6crp.pagesperso-orange.fr/ba/graves.htm

Il manque une rubrique radioastronomie

Cordialement Daniel

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Beau setup

Tu pointe le soleil pour étalonner ta reception ?

à 1420 mhz ,  tu es dans la Raie 21cm, celle des Galaxies non ?

le soleil c'est pas > 20mhz

 

Bernard_Bayle , F1DTU

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Bernard_Bayle,

 

Pour le calibrage/étalonnage, j'utilise le soleil pour verifier le meilleur alignement, de la monture surtout qui est pour les radiosources faibles le gros pb si l'alignement n'est pas suffisamment précis.

Dans tous les cas comme je suis sur un radiometre pleine puissance, même si selectif sur 1420Mhz avec son LNA, la colllecte est telle sur le soleil que ça réagit fort.

Pour le soleil il y a plusieurs fréquences jouables en amateur, c'est un setup quasi spéciifique qu'il vaut mieux mettre en oeuvre et en fonction de ce que l'on veut d'ailleurs "recolter/étudier". C'est un sujet à lui tout seul et c'est top car tres accessible au final.

Dans mon cas je suis plutôt sur les radiosources raie H neutre effectivement dont on peut trouver des catalogues avec le logiciel radioeyes et vu la "petite" taille de ma parabole je suis surtout sur les sources les plus rayonnantes. Il y a plein de possibilités comme en astrophoto finalement, on peut s'entrainer sur les plus "faciles" d'abord, dessiner son tour, calculer aussi par l'effet doppler les caractéristiques de notre voie lactée etc. 

A ce stade je suis surtout encore sur les parties mécaniques, informatiques, automatisation, mon attirail est des plus modestes mais on peut commencer à s'amuser quand même. il est peu probable que j'arrive à avoir du reproductible superposable en spectres ce qui limite grandement l'aspect scientifique, c'est la limite de ma modeste installation je suis pluitôt comme un astronome qui a une lulu de 60mm ou un newton 115mm avec comme ingrédient infini l'enthousiasme.  

L'avantage c'est que ça m'impose de bosser à comprendre un peu "l'atome"' et là ça ca etre une vie que je vais devoir y passer. Mais bon ça vaut bien le detour :-)

merci pour vos messages qui sont un peu de douceur après les nombreuses heures de galère lolll

 

 

RadioEyesMulti.jpg.2974e7dc7a2e9cb4001bc070f896aaf3.jpg

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, PMM76 a dit :

je suis pluitôt comme un astronome qui a une lulu de 60mm ou un newton 115mm avec comme ingrédient infini l'enthousiasme.  

C'est clairement le plus important !! xD

Merci pour les renseignements

dans la vidéo, le soft t'indique le signal maximum pour une éventuelle

correction du pointage de la monture  ?

 

** j'ai pratiqué il y a longtemps..... la réception des burst solaire en décamétrique,

( je suis radio-amateur F1DTU )

 

Bernard_Bayle

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah top le deca sun :D. et respect pour les radioamateurs !!!

 

pour le soft non malheureusement c'est du basique qu'on peut appeler un "data logger" donc j'ai aligné un chercheur classique en // du foyer du radiotelescope et après c'est avec la raquette d'EQMOD/ASCOM et les reglages tout petits que je tatonne pour peaufiner au plus pres de la radiosource via le visuel du graphe en temps réel. Sur les grosses radiosources type cassiopée A Cygnus A on est bon en général avec une mise en station soignée, et le tout bien aligné 

Sur ce setup ce qui me fait plaisir c'est que j'ai bien rigidifié l'ensemble, cela evite pas mal de "tangage" et donc des courbes en dents de scie

Dans cette configuration je pars d'un LNb classique de satellite 10-12ghz qui est de bonne qualité 1m de coax , un preampli 950mhz-2400mhz, la partie réception  et soft sont de l'italien radioastrolab kit de base RAL10AP

On peut avoir plus costaud, avec un cornet antenne feed étalonné en 1420Mhz, un lna selectif de type nooelc plus un filtre passe bande selectif aux fesses direct, un logiciel SDR  ou mieux encore un analyseur de spectre genre RIGOL, là on doit pouvoir faire du meilleur reproductible.

 

Maintenant avec mon setup, on peut dejà debuter, et vu la matière cela va etre un "debutage longggggggg" :-)

 

Merci, c'est super sympa ces messages

  

Share this post


Link to post
Share on other sites

En live dimanche soir 21h30 

voilou

bonne fin de we à tous

5dffd8e6d6ad7_test6nouvelleantenne1m20-cassiopiaA22-12-2019-20h28-38.png.0f1f33a4a2d5a316945a126e570dbd20.png

Edited by PMM76
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super intéressant, bravo pour la manip!! Concernant le pointage et sa calibration, il y a quand même une bonne tolérance non? A 21cm de longueur d’onde et avec 1.2m de diamètre on a un pouvoir séparateur de l’ordre de 12 degrés, donc j’imagine que ce n’est pas si critique que ça, si?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Bernard_Bayle a dit :

Ca à l'air d'être un sacré passionné , j'ai chargé son fichier  *.pdf

Idem je suis en train de lire la doc c’est vraiment chouette!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

en mode avant repos, @AlSvartr oui , mais...

quand même mais j'ai été surpris malgré tout du besoin de précision sur la zone car avec le déplacement de la hauteur des sources dans le cel la "température de fond/bruit" variant donc, si l'on veut etre moins en mode chalut :-) c'est mieux d'etre sur la trajectoire au plus juste à chaque fois, on est pas au niveau astrophoto bien sur, mais il y a pas mal d'analogues tout de même, On d-oit bien penser à calibrer le récepteur dans le bon secteur /zone et pas sur la cible même, en veillant à être en dessous de la température de celle-ci pour que le spectre soit au plus précis pendant le transit moteur AD coupé en suivi.  En fait il y plein de subtilités avec un radiometre pleine puissance. meme calibré sur la bonne frequence. C'est chouette, ça permet de peaufiner sa compréhension "ondes, particulesé etc :-)

@Bernard_Bayle oui passionné et tres sympa, echanges en français en plus, les modules de base sont tres accessibles. La limite est la reproductibilité sur le non  stabilisé thermiquement; via logiciel on doit pouvoir faire comme en astrophoto des "choses" pour empiler, soustraire etc ce qui permettrair  d'accumuler, type longue pose, mais faut alors prendre les modules stabilisés thermiquement.

Avec d'autres config comme je le disais plus haut, notamment en SDR on peut avoir de jolis trucs. Cela permet aussi d'etre directement sur la fréquence ce qui autorise des paraboles avec maille moins serrrée donc plus legere etc

Actuellement j'explore les parties hardware au niveau des recepteurs dès le cornet. Une excellente source sur :

https://www.radioastronomysupplies.com/

j'ai commandé quelques pieces et vais prochainement tester un autre montage. Mon objectif est d'avoir le plus possible quelque chose de reproductible, sans parler de science mais d'approche plus précise pour etudier en amateur.

excellente fin de soirée

 

Edited by PMM76

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

Ce sujet est vraiment intéressant

Il y a de la doc ici

https://www.radioastrolab.com/projects-materials-about-radio-astronomy

https://www.radioastrolab.com/radio-astronomy-experiments

La réception effectuée est bien dans la bande 10 -12Ghz en utilisant une FI de 1400 Mhz  ??

Quelle est l’angle d’ouverture de la parabole grillagée a cette fréquence ??

Quel est la référence de tête 10 ghz ??

Est il possible de mettre une tête 1.4 Ghz avec lna sur la parabole ??

La monture EQ6 ne va elle pas avoir beaucoup de contraintes avec le vent ??

Une doc générale

https://f8kcf.files.wordpress.com/2019/03/f5hrs-201903-f8kcf-detect-phenom-spatiaux.pdf

http://www.astrosurf.com/luxorion/Documents/radioastro-f5vlb-jm-polard.pdf

http://e2phy.in2p3.fr/schmurtz/ateliers/RadioAstro_Piat_1.pdf

http://e2phy.in2p3.fr/schmurtz/ateliers/RadioAstro_Piat_2.pdf

Une doc sur les cameras radio astro

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00589869/file/AurelienBIDEAUD_These.pdf

Page 24 schéma optique

Page 109 bolomètre a antenne

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00006692/document

http://www.msc.univ-paris-diderot.fr/~phyexp/uploads/Radiotelescope/phyexpasma.pdf

Cordialement Daniel F1GYK

Edited by teko38

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est très intéressant. Bravo !

Sur Cassopiée A, je comprends que c'est un transit ? SI c'est bien cela, tu peux t'en servir pour mesurer la largeur du lobe de l'antenne ?

Les Italiens semblent assez avancés dans le domaine de la radio astro ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, très instructif, mais comment cela fonctionne?:S

Je n ai fait aucune recherche,pas aujourd hui, :/ trop fatigué!!

j imagine, que chaque cible émet une fréquence, et, que la parabole sert de récepteur, comme une parabole TV,( je suppose), comment est constité la tête, ?

c est en fait un amplificateur d onde! n est ce pas? et, tout cela part dans le PC, comme une cam, et son logiciel Fire c capture????

bon, c est un peu simpliste mais je suppose que c est un ^peu le principe.;)

 

Bruno

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir à tous,

 

Merci pour l'intérêt porté à ce sujet qui personnellement me passionne, écouter l'invisible est assez fascinant.

Pris par le temps je reviens rapidement apporter quelques elements d'infos mais il y a déjà dans le fil des échanges pas mal de réponses et des liens vers des docs.

 

Bonne soirées à tous

Michael

Edited by PMM76

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

une cible intéressante en 10 Ghz la nébuleuse du crabe ou Taurus A !!

Cdt Daniel

Edited by teko38

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now