xavierc

Nuit du 20 au 21 septembre 2019 au Strock 254

Recommended Posts

Nord de la Seine et Marne au sud puis à l'ouest des ballots de foin
 Dobson Strock 254/1200
 
 5 dessins : 9019 à 9023
 
 Je suis prêt à 22h10.
 Je vais vite être embêté par le vent Est/Sud-Est chiant, en observant la comète Africano dans Andromède.
 
 Observation 9019 : Comète Africano C/2018 W2.
 75x, 109x. C'est une comète qui reste modeste, faible à très faible et très diffuse.
 CometeAfricanoC2018W2obs9019.jpg
 
 Je m'énerve contre le vent fort, qui dépointe le tube, mais aussi contre les faux contacts de la lampe de la planche à dessin.
 Suite à ce vent intenable, je déplace tout le matériel à l'ouest des ballots de foin dans le champ moissonné et plan, à l'abri du fort vent devenu petite brise à cet endroit, et ce qui ne gâte rien, à l'abri de la lumière de la Lune à moins d'un jour avant le dernier quartier, qui se lève à 23h.
 
 Dans de bien meilleures conditions, je poursuis la nuit avec un amas ouvert du Petit Renard, Vulpecula en latin.
 
 Observation 9020 : NGC6802.
 150x, 109x. Le petit amas niché dans le Porte-Manteau (Collinder 399) est très faible, mal résolu ce soir.
 NGC6802obs9020.jpg
 
 La nuit est entrecoupée d'une petite sieste d'une demi-heure, et comme je suis encore fatigué à minuit et quart, je dors un cycle de sommeil à l'arrière de la voiture.
 Je suis relevé à 2h, frais pour de nouvelles observations.
 
 J'entame une ode au ciel d'automne ayant pour thème les amas ouverts de Cassiopée.
 
 Observation 9021 : NGC637.
 75x, 150x. Il est détaché mais pauvre à 75x. Ses étoiles se révèlent assez brillantes à perceptibles.
 NGC637obs9021.jpg
 
 Un spot lumineux s'est allumé à l'ouest, pourrissant le ciel jusqu'à 15° de hauteur. Est-ce une nouvelle bêtise de Disney Village?
 
 Observation 9022 : NGC609.
 Pas vu à 75x, il montre quelques étoiles faibles à perceptibles à 150x.
 C'est nul! La Lune doit gêner pour en voir plus, diffusant sa lumière dans le ciel bien que le Strock soit dans l'ombre des ballots.
 NGC609obs9022.jpg
 
 Observation 9023 : NGC559.
 150x. Celui-là rattrape un peu la vacuité du précédent, puisqu'il est plus riche qu'au premier abord en étoiles plutôt faibles à perceptibles, mais je sens que la Lune gêne pour en voir plus.
 NGC559obs9023.jpg
 
 Le bilan de la nuit est décevant, entre le fort vent et la Lune trop grosse qui gomme les étoiles les plus faibles.
 Du coup je remballe prématurément à 3h20.

  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By xavierc
      Dobson 508/1920
      Champ des tentes canadiennes au domaine de Pradines, camping de Lanuejols dans le Gard.
      3 dessins : 9246 à 9248.

      Cette année, vu le flou autour de l'organisation des Rencontres Astrociel de Valdrôme dans le contexte du Covid 19, et aussi par envie de changer un peu, j'ai opté pour le lieu des Nuits du Causse Noir, mais à la lunaison suivante de ces rencontres. Par contraintes professionnelles, je n'étais en effet pas disponible en juillet.

      Cela se passe dans le camping du domaine de Pradines à 2kms du petit village de Lanuejols dans le Gard, vaste camping où l'éclairage public est rare, absent depuis la zone d'observation.

      Et avec piscine!


      Seul bémol, si les campeurs non astronomes logeant dans les tentes canadiennes à 400 mètres au nord allument une lumière, ça diffuse sur la toile de leurs 4 tentes blanches mais ça reste lointain, aligné nord-sud, limité, et j'ai positionné ma grande tente séjour pour occulter cette gêne depuis la position du Dobson 508.


      Par contre j'accède à l'horizon sud plus bas qu'à Valdrôme.

      Je m'attendais à ce que nous ne soyons qu'une poignée d'astronomes, réunis par hasard là à part Jcb qui nous rejoint en seconde semaine, mais au final, nous serons une grosse vingtaine au plus fort de ce rassemblement. Nostalgie des nuits du Causse Noir pour certains, et point de repli de Valdrôme pour d'autres (flottement dans l'organisation côté Station de Valdrôme à ce qui m'a été dit).




      Dans l'atmosphère sanitaire actuelle due au Covid, nous ne pourrons pas partager le temps de télescope comme d'habitude et limiterons les tablées pour les repas.
      La météo sera fantasque voire tempétueuse pendant ce séjour.
      Exemple avec un orage à forte averse de grêle le dimanche lendemain de mon arrivée.


      A contrario les journées permettront de belles visites dans une région que je ne connaissais que peu, entre Gard et Lozère.
      Je partagerai d'ailleurs quelques images touristiques dans le cadre de ces CROAs.
      Et des observations du Soleil en Halpha avec ma Lunt 60.


      Pour cette première nuit, je me suis relevé vers 1h30, après le début de nuit bâché et les forts vents orageux. La couche de voiles se déchire un peu.
      Je m'installe à 2h, ce qui prend peu de temps vu que le télescope Dobson Factory/Mirrosphère 508/1920 est monté depuis le début du séjour, depuis 2 nuits couvertes.

      Je ferai du rapide à dessiner, des petites galaxies d'Hercule puis de la Lyre car c'est juste ce que les trouées permettent cette nuit.

      La turbulence est forte, Mars dans les Poissons est immonde au télescope.
      La Lune en dernier quartier est à l'opposé des galaxies pointées, pour maximiser leurs conditions d'observation.

      Chouettes et grenouilles se font entendre.
      Je suis le seul du groupe Webastro/transfuges de Valdrôme à être levé.

      Observation 9246 : NGC6367.
      201x.Cette galaxie d'Hercule est très faible, dans une forte turbulence et des voiles.


      Observation 9247 : NGC6713.
      85x, 201x. Passons à la Lyre où cette galaxie très faible n'est pas vue à 85x, et apparaît petite et à peine condensée à 201x.


      Observation 9248 : NGC6700.
      201x. Elle est diffuse, vue VI3, 50% du temps en vision indirecte, dans un ciel encore voilé par endroit.


      A 3h30 je subis une grosse fatigue, du coup 1 heure et demi de sommeil m'attend dans la voiture.
      Vénus est levée quand j'émerge à 5h.
      Encore fatigué, je remballe. Le ciel est encore très voilé sauf au sud.
    • By xavierc
      Une fois n'est pas coutume, j'essaie de poster mes dessins quand le sujet n'est pas passé d'actualité!
      Comme j'ai pu mettre au propre la plupart de mes dessins martiens de cette opposition, en avance de phase sur la recopie des autres objets des mêmes nuits, je leur consacre ce topic dédié,  que j'enrichirai au fur et à mesure.

      --------------------------------------------------------------------

      Nuit du 10 au 11 juillet 2020 en Seine et Marne.
      Dobson Strock 254/1200
      Seine et Marne au sud des ballots de foin
      Observation 9225 : Mars
      Diamètre 12,3". Méridien central 2°. 480x, filtre rouge W23A.
      Turbulence 5 sur 5. Forte turbulence. Le filtre rouge aide à la lisibilité de l'image. La calotte polaire sud est large. Une zone plus floue moins contrastée sur la moitié du globe. Phase sensible.
      Forte turbulence.


      --------------------------------------------------------------------

      After des Nuits du Causse Noir : matin du 12 août 2020.
      Observation 9250 : Mars.
      Diamètre 16,0". Méridien central 54°. 631x, filtre rouge W23A.
      Turbulence 5 sur 5. Images pourries, forte turbulence. La calotte polaire sud est évidente.
      Phase encore sensible. Une zone plus sombre sur la moitié du disque, mieux vue avec le filtre rouge. Mais trop flou pour plus de détails.


      --------------------------------------------------------------------

      After des Nuits du Causse Noir : nuit du 12 au 13 août 2020.
      Dobson 508/1920
      Observation 9257 : Mars.
      Diamètre 16,1". Méridien central 75°. 402x, sans puis avec filtre rouge W23A.
      Turbulence 3 à 4 sur 5. Difficile de détailler la zone sombre de l'hémisphère sud, peu contrastée, plus facile avec le filtre rouge.


      --------------------------------------------------------------------

      After des Nuits du Causse Noir : matin du 18 août 2020.
      Dobson 508/1920
      Observation 9282 : Mars.
      Diamètre 16,8". Méridien central 32°. 631x, sans puis avec filtre rouge W23A.
      Turbulence 4 sur 5. Turbulence trop gênante, le filtre rouge est encore salvateur. La même zone que la dernière fois et une autre vers le pôle Nord. Contrastes faibles sur cette partie du globe. Un golfe dirigé vers la calotte polaire sud. Aube civile à la fin et nuages revenus depuis la moitié du dessin.


      --------------------------------------------------------------------

      After des Nuits du Causse Noir : nuit du 22 au 23 août 2020.
      Dobson 508/1920
      Observation 9341 : Mars.
      Diamètre 17,6". Méridien central 338°. 631x, avec puis sans filtre rouge W23A.
      Turbulence 4 sur 5. Zone de Sinus Meridiani reconnue avec Sinus Sabaeus. Zone polaire Sud plus foncée aussi. Encore une phase visible. Fatigué. Limbe dédoublé par la turbulence par moments. Encore des passages de voiles.


      --------------------------------------------------------------------

      Nuit du 11 au 12 septembre 2020 en Seine et Marne.
      Dobson Strock 254/1200
      Seine et Marne au sud des ballots de foin

      Observation 9351 : Mars.
      Diamètre 20,5". Méridien central 79°. 480x, sans puis avec filtre rouge W23A.
      Turbulence 3 à 4 sur 5. Vent chiant, l'image tremblote. Chromatisme atmosphérique aussi car encore basse. Zone Aurorae Sinus, Coprates, Argyre, Mare Erythraeum. Frustrant, sans le vent ça pourrait être pas mal. Impact de l'absorption atmosphérique sensible (particules des feux de Californie dans la couche d'altitude des jets stream). Le filtre rouge améliore. Sans filtre, nuages au limbe Est.


      Observation 9357 : Mars.
      Diamètre 20,5". Méridien central 146°. 480x, sans puis avec filtre rouge W23A.
      Turbulence 2 sur 5. Plein de détails dans l'hémisphère Sud mais subtils à part Mare Sirenum, en forme d'intégrale. Liseré plus sombre sur une partie de la calotte polaire. Bien mieux qu'en début de nuit. Le filtre rouge rehausse le contraste. Il reste un peu de phase, bord plus flou de ce côté.


      --------------------------------------------------------------------

      Nuit du 12 au 13 septembre 2020 en Seine et Marne.
       
      Dobson Strock 254/1200
      Seine et Marne au sud des ballots de foin
      Observation 9362 : Mars.
      Diamètre 20,6". Méridien central 88°. 480x, sans puis avec filtre rouge W23A.
      Turbulence 3 sur 5. Vision centrée sur Aurorae Sinus, Coprates et Mare Erythraeum.
      Solis Lacus à l'Est. Le filtre rouge aide bien. Plus de turbulence qu'hier mais meilleure transparence. Encore légère phase.


      --------------------------------------------------------------------

      Nuit du 14 au 15 septembre 2020 en Seine et Marne.
       
      Dobson Strock 254/1200
      Seine et Marne au sud des ballots de foin
      Observation 9372 : Mars.
      Diamètre 20,9". Méridien central 48°. 480x, avec filtre rouge W23A.
      Turbulence 5 sur 5. J'utilise le filtre car les images sont trop turbulentes.
      Entre cette forte turbulence et le petit vent qui fait tressaillir l'image, c'est dur de la décrypter.
      Zone d'Aurorae Sinus et Mare Erythraeum.
      Coprates se lève.


      --------------------------------------------------------------------

      Soirée astro-balcon du 23 octobre 2020
       
      Dobson Strock 254/1200
      Sur mon balcon à Fontenay-sous-bois (Val de Marne).
      Observation 9381 : Mars.
      Diamètre 21,3". Méridien central 40°. 480x, avec filtre rouge W23A.
      Turbulence 5 à 4 sur 5. A cause de la turbulence et d'abord des feuilles de l'arbre à l'Est dont Mars émerge à peine, et d'un tiers de balustrade du balcon dans le champ, elle est peu détaillée, mais le filtre aide.
      Puis les images sont meilleures quand il n'y a plus d'obstacles sur le chemin optique après qu'elle soit montée un peu.
      Très turbulente et peu lisible sans le filtre, elle est alors éblouissante.
      La calotte polaire Sud est minuscule et elliptique.
      J'observe la zone  de Sinus Meridiani, Margaratifer Sinus, Aurorae Sinus et Coprates.
      Je vois une boucle au niveau d'Oxia Palus au nord de Margaratifer Sinus.


      --------------------------------------------------------------------
       
      Soirée astro-balcon du 3 novembre 2020
       
      Dobson Strock 254/1200
      Sur mon balcon à Fontenay-sous-bois (Val de Marne).
      Observation 9386 : Mars.
      Diamètre 19,5". Méridien central 305°. 480x, avec filtre rouge W23A puis bleu 80A.
      Turbulence 4 à 5 sur 5.
      La calotte polaire Sud devient difficile car minuscule, mieux vue avec le filtre bleu.
      Syrtis Major est évidente ainsi que Mare Tyrrhenum. Sinus Sabaeus apparaît peu à peu, Hellas assez subtile est ovale, plus marquée à l'Est avec Hellepontus.
      La turbulence gêne beaucoup, il n'y a pas de fins détails ce soir. Je n'ai pas vu de nuages même avec le filtre bleu.

       
      --------------------------------------------------------------------
      Soirée astro-balcon du 5 novembre 2020
       
      Dobson Strock 254/1200
      Sur mon balcon à Fontenay-sous-bois (Val de Marne).
      Observation 9396 : Mars.
      Diamètre 19,2". Méridien central 276°. 480x, sans puis avec filtre rouge W23A.
      Turbulence 4 à 3 sur 5.
      Le vent gênant fait trembler l'image par moments mais finit par déguerpir.
      Je vois pas mal de détails malgré la turbulence mais les images sont assez lisibles même sans filtre.
      Mare Cimmerium à l'ouest va se coucher. Au centre trône Mare Tyrrhenum.
      A l'Est Syrtis Major se lève.
      Vers le pôle Sud Tiphys Fretum est bien visible, je ne le connaissais pas celui-là.

       
      --------------------------------------------------------------------
      Soirée astro-balcon du 12 novembre 2020
       
      Dobson Strock 254/1200
      Sur mon balcon à Fontenay-sous-bois (Val de Marne).
      Observation 9407 : Mars.
      Diamètre 17,9". Méridien central 190°. 480x, sans filtre puis avec filtre rouge W23A.
      Turbulence 5 à 4 sur 5.
      J'observe debout car j'ai dû mettre le télescope sur la table basse sans ça la balustrade du balcon gêne pour viser si bas.
      Je vois la zone de la "Moustache de Mars", composée de Mare Cimmerium à l'Est et Mare Sirenum à l'ouest.
      Vers la minuscule et pas facile calotte polaire sud, je vois plusieurs zones pas indiquées sur ma carte d'albédo mais en extension de Tiphys Fretum qui est à l'Est.
      La turbulence gêne ainsi que l'inconfort de la position debout, pas facile de dessiner ainsi.

       
      --------------------------------------------------------------------
      Soirée astro-balcon du 25 novembre 2020
       
      Dobson Strock 254/1200
      Sur mon balcon à Fontenay-sous-bois (Val de Marne).
      Observation 9414 : Mars.
      Diamètre 15,5". Méridien central 93°. 480x, sans filtre puis avec filtre rouge 23A.
      Turbulence 4 à 5 sur 5.
      La phase est sensible, la turbulence forte aussi. Je ne reconnais d'abord pas cette portion de la planète à cause de la turbulence.
      Dans les accalmies, les formes se précisent, Solis Lacus peut-être? Finalement c'est ça.
      Le bord de la planète est parfois dédoublé à cause de la turbulence.
      Sans filtre, une zone plus claire se montre vers la calotte polaire sud mais le reste demeure très indistinct.
      La lune gibbeuse est 4° sous Mars.


      --------------------------------------------------------------------
      Soirée astro-balcon du 26 novembre 2020
       
      Dobson Strock 254/1200
      Sur mon balcon à Fontenay-sous-bois (Val de Marne).
      Observation 9418 : Mars.
      Diamètre 15,5". Méridien central 65°. 480x, avec filtre rouge 23A.
      Turbulence 4 à 5 sur 5.
      Au début c'est très pourri, mais je glane de plus en plus de détails et finis par reconnaître la zone de Solis Lacus qui se lève à l'Est.
      La calotte polaire sud est difficile.
      La phase est marquée.
      Vers le pôle nord une zone plus claire apparaît.
      La vision est centrée sur Aurorae Sinus à l'est du centre et Margaratifer Sinus à l'ouest du centre.
      Mare Erythraeum les borde au sud. La boucle d'Oxia Pallus se déploie vers le bord nord du disque.
      On sent la perte de diamètre apparent, les détails sont plus difficiles à faire ressortir.

    • By xavierc
      Strock 254/1200
      Vers Crécy (Seine et Marne)

      Je poursuis la publication systématique de mes anciens dessins jamais postés sur les forums, qui correspondent aux nuits de 2016 et avant où je ne publiais que les CROAs de mes vacances et voyages, et encore pas toujours.

      comete_Lovejoy_C2014Q2
      Observation numéro 6937

    • By Loup Lunaire
      Bonjour,
       
       
      Je pense que ce dessin sera le dernier de l'année à mon avis, je poursuis donc ma quête de faire toutes les formations lunaire et notre déesse Sélène, sait-elle ô combien la tâche sera longue.
      Me voici sur Eddington situé dans l'oceanus procellarum, il est bordé par Russel et Struve qui sont des formations similaire  à savoir des cratères   à fond plat constitué d'immense coulé magmatique refroidi d'environ 120km de diamètre et qui est selon l'atlas lunaire une formation exceptionnelle.
      Bonne condition d'observation j'ai pu pousser la lunette dans ces derniers retranchements, mais j'ai oublié d'enlever du RC le filtre lunaire Nd 0.96. J'ai passé deux heures là-dessus la lunette est resté dehors toute la journée (pour le soleil)
       
      (VISION DANS UNE LUNETTE AVEC RENVOI COUDE)
      AIRWOLF Bresser Messier AR90/900  -Abbe 9mm + barlow x3 KEPLER
      Papier noir, crayons faber-castell polychromos avec du blanc, des gris, noir.
       

       
      Bon dessin lunaire
  • Upcoming Events