Thierry DEMANGE

Lune et Vénus les 28 et 29 décembre depuis l'Alsace :-)

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Très très belles images d'Alsace , joli château là haut , la vue s'y prête pour la photo , au dessus des nuages  en plus c'est très joli . Bravo xD

Share this post


Link to post
Share on other sites

La première, la troisième et la dernière sont mes préférées, superbe !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des photos absolument magnifiques :)

Un vrai travail de pro avec des plans judicieusement choisis, bravo ;)

Bonne soirée et bonne fin d'année,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe serie ;-)

Edited by jm-fluo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

C'est magique, comme images La Lune & Vénus .....et dire que la plupart des gens manque ça.

 

Bon ciel  lunaire & planétaires

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo Thierry. Superbes images de l'Alsace. ¬¬

Beaucoup de douceur dans ces crépuscules.

Les sapins qui disparaissent dans la froide mer de nuages avec la succession de plans... magique.

Très beau aussi le petit croissant dans les cirrus.

Simon

Share this post


Link to post
Share on other sites

Wahoo, j'adore ta très belle série d'images que tu as fait Thierry. Pour ma part, j'ai loupé celle du 28 mais j'ai eu celle du 29 :D

Amitiés

Franck

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Loup Lunaire
      Bonjour,
       
      j'ai bien fait de faire des image avant que le soleil ne se couche car à 22h30 c'était bien bouché ! Tous de suite à la prise de vue , j'ai poursuivi à l'oculaire et oui.
      Toujours des artéfacts qui viennent gâché mon image les aplats sont pas bien gérés , mais pas l'essentiel.
       
       
       
      Mise à jour : Et puis j'ai oublié celle-là faite  en disgicopie derrière l’oculaire de 26mm, bien plus sympathique aussi.
       

       
       

       
      bon ciel lunaire
    • By spaceju
      Bonjour à tous,
       
      Après les dernières confrontations photoniques (C11 vs C8 en corse, C14 vs Mewlon 250 sur Paris…) j'ajoute moi aussi un match, plus modeste et totalement déséquilibré, entre mes deux tubes. L'idée n'est pas de voir lequel est le meilleur (spoiler : c'est le C8) mais de s'amuser à tirer le meilleur des deux et de comparer la différence.
      A ma gauche : mon Vaisseau Amiral, le C8 et ses 200 mm pas encore maîtrisés.
      A ma droite : mon fantastique Mak 127, tout petit mais très costaud !
      Le ring : deux plans lunaires réalisés le 31 mai, avec Barlow Télévue 2x et la QHY5III-290 derrière un simple ir-cut. 
      Ce n'est pas leur premier match, Vénus en a déjà fait les frais : 
       
      Ici, j'ai essayé d'être le plus identique possible : images prises à quelques minutes d'intervalles, tubes mis en température en même temps, même turbu (très moyenne, haute fréquence, ce n'était pas la soirée du siècle loin de là), films de 3000 images avec les mêmes paramètres, stack des 5% meilleures images, traitement identique sur Astrosurface (mix déconvolution RL/ondelettes très fines) et travail final identique sur l'histogramme.
       
      Mais trève de blabla...
       
      Round One : Clavius et Tycho, au C8 puis au Mak 127
       

       
       

       
       
      De loin, le Mak semble vraiment bien se défendre. Mais si on s'approche, on voit qu'il est très logiquement bien dominé par le C8 :
       

       
       
      Round Two : Les Appenins et la Vallée des Alpes, toujours C8 puis Mak 127
       

       
       

       
       
      Même constat lorsqu'on se rapproche. Mais le Mak parvient tout de même à esquisser la faille centrale 
       

       
      Voilà j'espère que cette expérience qui n'apporte rien d'autre que le plaisir d'imager vous aura plu.
      Je compte la renouveler avec un meilleur ciel, et pourquoi pas en filtrant dans certaines longueurs d'ondes pour voir la différence… Théoriquement les C8 ne seraient pas bons dans le bleu, même si le mien m'a surpris agréablement en W47 sur Vénus.
       
      Bon ciel à tous !
      Julien
    • By Cyrille30
               
      Bonjour à toutes et à tous,
       
          Je vous transmets la dernière session sur Venus de la fin du mois d'avril à la fin mai. J'ai stoppé le 25 mai, contraint par le mauvais temps. Par la suite, je n'ai plus eu les conditions de sécurité suffisantes pour photographier Venus. Quelques timides infos transparaissent jusqu'au 8 mai, après elles deviennent trop compliquées à détecter avec mon matériel et mes conditions de prise de vue. Autre détail: je n'ai jamais connu une session sans vent: soit un vent du nord compliqué par les violences de ses bourrasques, soit un vent de sud, chaud et souvent turbulent.
       
      Côté matériel:
       
      Tube Newton 200 F/D 5
      Caméra: Skynyx 2-0M
      Filtre: W47 et IR cut
      Barlow TLV 5X et 6 centimètres de tirage.
      Images redimensionnées à 1,5X, pré-traitées sous AS3! et traités sous RGX.
       
       
       
       29 avril, nuageux et venteux, diamètre: 38", 16h08(TU)
       

       
       
       
       3mai, mistral 30km/H, ciel laiteux, diamètre 40,5", 17H21(TU)
       

       
       
       
      4 mai, vent du sud 40 km/H, ciel clair, diamètre 41,1", 17H31(TU)
       

       
       
       
      6mai, mistral 70 km/H, ciel coronal, diamètre 42,5", 17H19(TU)
       

       
       
       
      7 mai, vent du sud 40 km/H, ciel voilé, diamètre 43,2", 17h41(TU)
       

       
       
       
      8 mai, vent du sud 30 km/H, nuageux, diamètre 43,9", 16H47 (TU)
       

       
       
       
      15 mai, mistral, ciel clair, diamètre 48,9" , 17h55 (TU)
       

       
       
       
      17 mai, mistral 60 km/h, ciel clair, diamètre 50,3" ,16h57 (TU)
       

       
       
       
      20 mai, mistral 70 km/H, ciel clair, diamètre 52,4", 16h39 (TU)
       

       
       
      25 mai, mistral 70 km/h, ciel clair, diamètre 55,3", 16h47(TU)
       

       
       
      Comme d'habitude, toutes vos remarques seront les bienvenues.
      Amitiés,
      Cyrille
    • By jldauvergne
      Hello
      ça ne fais que 3 ans que j'observe à poste fixe, et pour le moment il y a une constante, c'est qu'il faut attendre juin pour avoir du bon seeing, 2020 ne déroge pas à la règle. Avant ça pas grand chose à se mettre sous la dent. Enfin si, bizarrement il y a eu pas mal de nuits bonnes au début mais qui se sont dégradées dans la seconde partie de nuit. 
      J'ai au moins pu collimater proprement comme ça les jours précédents.

      En tout cas pour obtenir un résultat sur des planètes à 20°. Depuis mars beaucoup de ciel bleu, mais du vent d'est, du vent d'est et du vent d'est. Je comprends rien au seeing, enfin pas grand chose, mais le seul truc que l'on sait : c'est que VENT d'EST = tu restes couché, ça sert à rien. A 100 m, à 500 m ou à 10 km, il détruit les images. 
      Sur la Lune je n'ai pas fait grand chose, c'était surtout un séance de test croisé de filtres entre un certain C14 contre le Mewlon (pas très concluant le test car ce n'était pas la nuit du siècle non plus). 
      On en recausera quand les images du C14 en question seront publiées, je laisse le suspens sur qui a le meilleur résultat
      [EDIT : c'est à lire ici  ]
       
       

       
      Et puis un peu plus tard dans la nuit. 

      Et Saturne avec une tempête au méridien central de la région polaire nord. 

       

    • By CPI-Z
      Une petite série de samedi soir dernier vers 20h45 TU au Mak 180/1800 + barlow x2 et caméra QHY 5L-IIc
      mais ici on est pas dans les gros diamètres
       
      D'abord le couple Aristoteles (87 km) et Eudoxus (67 km) version couleur et NB

       

       
      Puis la région de Maurolycus avec Barocius et Faraday plus riche en petits cratères

       
      Et enfin le classique Rima Hyginus au même grossissement + une version zoomée x1,5

       

       
       
  • Images