Christophe Pellier

Spectro et photo sur Bételgeuse, 2019/02 vs 2020/01/04

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Tres interessant d'avoir un spectre datant de Fevrier pour comparaison!  Ca ressemble un peu a ce que j'ai eu, mais sans aucun  doute en plus fidele. Néanmoins, je remarque la meme chose que moi, j'ai l'impression que la courbe générale du profil spectral s'est légèrement incurvée, est un peu plus concave que celui de Fevrier 2019. Artefacts de réponse instrumentale?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a une heure, dfremond a dit :

j'ai l'impression que la courbe générale du profil spectral s'est légèrement incurvée, est un peu plus concave que celui de Fevrier 2019. Artefacts de réponse instrumentale?

Très bonne remarque ! J'ai vu aussi mais je ne savais pas trop quoi en penser, ma correction instru manque certainement de rigueur. Néanmoins, ma photométrie est réalisée sur les spectres en ADU, donc non affectés par d'éventuelles erreurs de correction de réponse, et les différences de magnitudes entre les dates semblent cohérentes avec ce que tu dis, car la différence se creuse en V et s'atténue quand on va vers l'IR:

Bdiff= -0,84

Vdiff= -1,08

Rdiff= -0,84

Idiff= -0,51

 

 

Edited by Christophe Pellier
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Olivier!

Si j'en crois ma traduction(?) Ils ont noté une baisse de la courbe de temperature faisant classer Betelgeuse au type spectral  M3,5 plutot que M2. C'est exactement ce que j'ai constaté avec le logiciel Rspec, la courbe qui s'adapte le mieux a mon spectre (sans doute tres perfectible toutefois) est ce profil spectral M3.  

Share this post


Link to post
Share on other sites

Whaw voici un premier résultat en spectro bien intéressant.

Elle n'est pas facile cette étoile, ni en visuel avec l'effet Purkinje ni en spectroscopie!

Merci pour ce partage ici et ... sur CN!

Michel

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Christophe, je reviens sur ton choix d'une etoile K3 Pour la reponse instrumentale.  Sans avoir voulu te copier, j'ai fait exactement le meme choix, car il faut, pour bien corriger la reponse instrumentale dans l'infra- rouge, avoir une etoile qui a un flux raisonnable dans ces longueur d'ondes: si le flux est tres bas comme pour une etoile A, le niveau d'erreur croit exponentiellement. Si le flux dans le rouge est a peu pres comparable a celui de Betelgeuse, c'est vraiment plus fiable. Neanmoins, le soucis est peut-être l'étalonnage du spectre de l'etoile KIII: utilises-tu l'etalonnage a un point (l'ordre zero) avec la dispersion spectrale connue à l'avance, ou une deuxieme frequence reperée dans le spectre de l'etoile K? 

Edited by dfremond

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, dfremond a dit :

Neanmoins, le soucis est peut-être l'étalonnage du spectre de l'etoile KIII: utilises-tu l'etalonnage a un point (l'ordre zero) avec la dispersion spectrale connue à l'avance, ou une deuxieme frequence reperée dans le spectre de l'etoile K?

Et bien comme j'utilise à présent le prisme 3,8°, je suis obligé de passer à un calibrage multipoint, car la dispersion n'est plus du tout linéaire. Donc j'étalonne avec les raies les plus visibles, ainsi que les raies terrestres (qui deviennent mieux résolues avec le prisme)

Ceci dit, même du temps où je n'utilisais pas le prisme, j'avais fini par passer au multipoint aussi pour le Star Analyzer ; j'ai remarqué que la dispersion linéaire commence à ne plus être valable une fois qu'on atteint le rouge et surtout l'infrarouge. D'autre part, l'utilisation du filtre d'ordre IR modifie la focalisation, et donc la dispersion, donc de toutes façons j'avais au moins deux valeurs de dispersion différente.

Etalonner en multipoint le Star Analyzer c'est pas une mince affaire. Les spectres sont en général trop peu résolus en dehors du milieu visible du spectre pour que les raies puissent être facilement identifiables... ca demande une vraie montée en connaissance. Il y a tellement de trucs à apprendre qu'il vaut mieux dans un premier temps se contenter de faire ça avec une valeur de dispersion fixe.

Edited by Christophe Pellier
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Note: pour étalonner Bételgeuse dans la partie visible je me suis directement servi des spectres pris avec l'ALPY par Robin Leadbeater que l'on trouve sur le forum ARAS (page citée par Olivier plus haut). Précision garantie!

Edited by Christophe Pellier
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now