Achaim

Ts 125 ou Altaïr 125 ?

Recommended Posts

Super merci à toi Githo. Est ce que tu as prit des images sur ta TS 125 ED j'aimerai bien voir le residu chromatique. Merci pour ton commentaire en tout cas. Moi aussi j'aimerai investir dans du haut de gamme, mais j'ai envie de prendre quelques congés et la lulu aussi....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Salut Alef. Non malheureusement je ne fais pas de photos. Il me faudrait  faire des observations lunaire si le temps s'améliore pour voir si il y a du chromatisme. Je me pose la question , les oculaires doivent en faire du chromatisme? .

Share this post


Link to post
Share on other sites

petite observation ce soir concernant la lune. Avec des oculaires 8mm et 22mm et bien sur le limbe, un très léger liserai jaune mais pas gênant du tout. Rien sur les cratères et le terminateur. Images très lumineuses et très détaillées. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour,  je relance ce poste car le père new-yel ( nouvelle lumière en celte !) arrive a grand pas et je vais revendre mon excellente TS photoline 102 pour une 125. mais laquelle ?  la version altaïr  wave avec po 3.5 et rapport  test fourni à 1990 €  ou la TS photoline  à 1565 € avec PO 2.5 ( idem 102 qui m'a donné quelque petits soucis chargé avec un oculaire  grad champs ( ES 30 82° ) aux environs  du kg. ?

vraiment une très bonne lunette cette TS photoline, je serai tenter de rester TS pour la 125, mais le PO  d'altaïr est une vrai valeur ajouté.

si vous avez des retours d'expérience depuis janvier dernier ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut ..pu mettre l EDF 125 sur une monture qu une seule fois et pas longtemps....ce mois de décembre est bien m.....

 

Infos sur autre post  125 EDF ...


 

Edited by Achaim

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Je suis sur le même type de questionnement ; Altaïr 125EDF ou Takahashi 128 ?

L'altaïr serait en neuf, et la Taka, bin faut être patient :(

-  Taka plus chère mais éventuelle revente sans perte,

-  Altaïr récente, neuve avec bulletin (qui ne garantit pas tout, faut pas rêver), mais perte évidente en cas de revente.

 

Quelqu'un aurait t'il eu la chance de comparer les deux ?

Perso, ce ne serai que pour du visuel et quasi exclusivement en planétaire.

 

Merci et bonne journée

Stéphane

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans le test Astrosurf de la 125, il la compare justement à la Taka 128, en tant que lunette similaire sur le principe (doublet), en diamètre et focale quasi équivalente.

La FS128 commence à dater, je ne me prononcerais pas sur la qualité de la cellule qui maintient les optiques entre les deux lunettes.

Par contre niveau optique, la FS128 est sûrement devant. Elle utilise des verres qui ne sont plus produits aujourd'hui et qui offraient des caractéristiques de dispersion plus performantes, sans parler de la qualité de polissage.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, gagarine a dit :

la FS128 est sûrement devant. Elle utilise des verres qui ne sont plus produits aujourd'hui et qui offraient des caractéristiques de dispersion plus performantes, sans parler de la qualité de polissage.

Ce qui demande des précisions. Je pense que le progrès est du côté de ces chinoiseries et que la FS 128 date et n'a pas évolué depuis quand?

Edited by rolf

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, rolf a dit :

Je pense que le progrès est du côté de ces chinoiseries et que la FS 128 date et n'a pas évolué depuis quand?

D'où mon interrogation sur la cellule qui maintient les verres. Peut être que celle de la 125 a bénéficié de techniques modernes et serait plus performante que celle de la FS128. Concernant les verres c'est un constat qui impacte toute l'industrie pas seulement les chinois. Les anciens verres fluorites avaient des caractéristiques meilleures, mais ont été arrêtés car leur production était trop polluante. Mais c'est valable si tu compares les anciennes FC100 et les nouvelles.

Share this post


Link to post
Share on other sites

@githo : Mon choix c'est tourné sur la Taka DC 100-DF ; doublet fluorite.

mon cahier des charges était surtout pour une lulu transportable, optique excellente et légère. A emmener en bivouac, pour faire des photos,...

Bref, j'en suis super content !!! C'est un instrument presque à vie.

 

Gros bémol : pour mettre le correcteur de champ il faut compter 700€ avec tous les accessoires et si on veut monter le réducteur de focale il faut compter 1400€ avec tous les accessoires.

Le montage ne marche plus pour diviseur optique donc il faut encore dépenser pour mettre un chercheur ou lunette en parallèle... bref gros gros bémol sur les optiques additionnelles.

Dans mon cas je l'utilise en doublet, à F/7.4 avec APN APS-C et pour avoir des étoiles bien rondes il faut enlever -20% du capteur sur la photo, donc suffisant pour mon usage.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour répondre à la question initiale, ce sont deux clones, sauf pour le porte oculaire.

Est ce qu'Altair trie ses lunettes ou ils fournissent simplement un certificat ?

Si c'est juste un certificat (sans tri), pas de raison que l'Altair soit nettement meilleure.

Concernant le porte oculaire, si tu fais de la photo pourquoi pas (et encore c'est un doublet et pour du grand champ il y a peut être mieux en terme de focal), mais si c'est du visuel, tu t'en sortiras très bien avec la TS et son porte oculaire.

Perso je partirais sur la TS. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Alef a dit :

Mon choix c'est tourné sur la Taka DC 100-DF ; doublet fluorite.

Bonjour Alef,

Un choix sans risque:) et, comme tu dis, à vie si on le souhaite, mais c'est un budget rondelet pour une 100mm. L'exceptionnel à un prix que je pense justifié.

Tu as donc fait le choix d'une 100mm. C'est sûr qu'en nomade c'est le pied, mais cela dit, de 100 à 125, il y a une différence absolument pas négligeable :

J'ai une 100ED (Maintenant équipée Ha solaire), et une 120ED que je souhaite remplacer par une 125 ou 128.

Pour info, la SW100ED est très bonne, la 120ED me déçoit un peu : au côte à côte en planétaire, elle surpasse la 100 très facilement mais l'image est moins pure, un poil plus étalée, ce qui se confirme au star test.

 

Il y a 2 heures, rolf a dit :

FS 128 date et n'a pas évolué depuis quand?

Bonjour Rolf,

Certes, puisque plus produite, mais bon ... les vielles fluo des années 80 sont toujours encore des références. J'ai eu deux Fluo Vixen 102, puis une Fluo Vixen 80 que j'ai toujours et qui optiquement reste ma référence absolue sans jamais avoir bougée. Les figures d'Airy intra/extra sont exemplaires et elle supporte 2,5D sans broncher (oculaires Vixen HR et Taka HI).

Je pense qu'il en faut pas mal pour decollimater un doublet < à 150mm (surtout Japonais). Perso j'ai jamais vu (et punaise, j'en ai vu des lunettes).

Un triplet, c'est autre chose, et au-delà de 150 en doublet, la masse devient une contrainte à ne pas prendre à la légère ...

 

Il y a 2 heures, gagarine a dit :

Dans le test Astrosurf de la 125, il la compare justement à la Taka 128,

Zut, chuis passé à coté. C'est quel numéro stp ?

Et au final, optiquement elle se tiennent ?

 

A+

Stéphane

Edited by st2phane
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 30 minutes, st2phane a dit :

Zut, chuis passé à coté. C'est quel numéro stp ?

Et au final, optiquement elle se tiennent ?

Je me suis mal exprimé, ce n'est pas un test entre les deux lunettes, mais il assimilait la 125 à une héritière de la 128 dans sa configuration. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous. Alef, là je m'incline , 1500 roros était le maxi que je pouvais mettre . Comme l'écrit Gagarine, vu que je ne fais que du visuel, la TS 125 avec son PO me convient très bien. Peut-être un jour quand je serais grand ,je viserai une taka. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

@st2phane et @githo :

J'ai prit une Takahashi car j'avais une Perl 80ED (500€) qui me convenait très bien mais avec bcp de chromatisme ! quel dommage. Cette lulu rendait la photographie presque pas impossible mais avec des corrections de chromatisme avec les logiciels photos comme lightroom et on enlève forcement du signal ! Ensuite impossible de faire des photos avec caméras monochrome sauf à utiliser un filtre jaune et du coup on perd tout le bleu, le vert, sur M81 par exemple ça fait bcp de perte. Avec le réducteur de focale c'était possible mais les objets x0.8 sont bien plus petits.

Comme cette lulu était super légère et qu'elle me plaisait bien je me suis dit qu'à acheter une lulu autant acheter le top c'est plus cher mais dans le temps on fait des économies de temps, d'argents, de rendements,  ....

Il faut aussi rajouter >200€ pour mettre le démultiplicateur 1/7  sur la molette de mise au point. Pour ma part je pense que Takahashi se tire une balle dans le pied en faisant des économies sur les accessoires puis à les vendre très chers, face à la concurrence, mais une fois équipé après c'est vraiment top.

Une lulu 125 serait bien, mais pour moi c’est vraiment trop encombrant, prise au vent, poids, pour l'emmener en vacances c’est trop encombrant on arrive à 1m + la valise.... Ma Takahashi 100DF pèse dans les 5kg avec APN + diviseur optique équipé, sans, elle doit faire 4/4.5kg donc je peux prendre ma monture CG5 et juste un contre poids pour m'amuser.

Autre point aussi, le chercheur d'origine 6x30 soit 3cm, c'est aussi très radin ! c'est vraiment petit par contre je ne sais pas quel verre ils ont mis dedans mais c'est vraiment très lumineux, de belle qualité un 6x50 aurait été un meilleur choix. Bon il faut faire la mise en station avec la 1er étoile assez basse comme ça on ne se casse pas le dos !

Malgré tous ces inconvénients je sais qu'il n'y aura pas à redire et au pire le magasin Optique Unterlinden ou je l'ai acheté pourra me refaire la collim ou autre, il y a tout un service qui va avec en France.Avec ma petite expérience je sais qu'en astro quand on prend le meilleur on est jamais déçu..

Share this post


Link to post
Share on other sites
20 hours ago, st2phane said:

e suis sur le même type de questionnement ; Altaïr 125EDF ou Takahashi 128 ?

 

Salut Stéphane, 

 

j'essaie de t'appeler cet après midi ou demain, on en discutera aussi si tu veux.

D'une manière générale, sur un doublet on peut prendre un truc chinois. Les lentilles sont bonnes, et d'une manière générale ca marche bien et cela a moins de chance de bouger.

 

Sur un triplet il ne faut pas. Si cela se dérègle, en gros c'est cuit : les vis d'alignement sont en plastique et se détruisent à la première manoeuvre, les lentilles ne se place pas facilement, ça accroche, bref une horreur à faire. 

Et accessoirement ajuster un triplet finement, il faut être vraiment bien équipé. Je ne pense pas qu'un distributeur en France soit équipé pour faire cela.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors.... quelqu'un a dégainé et passé sa commande ?: chez altair les prix sont affichés en HT depuis le brexit, mais avec livraison DHL il faut s'attendre à la TVA. je regardai aussi les SKYROVER sur aliXpress, qui proviennent aussi des même usines chinoises qui fournissent TS et Altair, mais depuis 1 mois le doublet 125 a disparu de la vente.

j'ai eu la TS 102 fpl53/lanthane. excellente lunette, je viens de la vendre pour acheter une 125/130.principalement pour du visuel avec occulaires Nikon et pentaxet un peu de visuel assisté avec une QHY5 462C.  je pensais prendre la photoline chez TS.
je n'arrive pas à savoir si le doublet EDF Altair est FPL53 sur les 2 verres.

attention, bientôt le nouvel an chinois, si les lunettes ne sont pas stockées en Europen risque d'attente

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, EricS83 a dit :

quelqu'un a dégainé et passé sa command

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 16/12/2020 à 16:06, st2phane a dit :

les vielles fluo des années 80 sont toujours encore des références. J'ai eu deux Fluo Vixen 102, puis une Fluo Vixen 80 que j'ai toujours et qui optiquement reste ma référence absolue sans jamais avoir bougée. Les figures d'Airy intra/extra sont exemplaires et elle supporte 2,5D sans broncher (oculaires Vixen HR et Taka HI).

Je pense qu'il en faut pas mal pour decollimater un doublet < à 150mm (surtout Japonais). Perso j'ai jamais vu (et punaise, j'en ai vu des lunettes).

100% d'accord avec toi ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Achaim, comme tu n'es pas protaka, tu as fait le meilleur :-) Que veux-tu que l'on te dise ? Je ne comprends pas trop !! Tu as fait le meilleur choix ? Certainement mais, pour toi !! :-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, jm-fluo a dit :

Achaim, comme tu n'es pas protaka, tu as fait le meilleur :-) Que veux-tu que l'on te dise ?

Je ne comprend pas le sens de ton intervention ....^_^

Je ne fais que donner un lien  et donc une réponse à une personne qui demande si  quelqu un a acheter une ts ou une Altaïr 

C est tout .....je n es rien a vendre ...ni a convaincre qui que ce soit 

Je ne veux rien que l on me dise , je donne juste une information suite a une demande qui parle de Altaïr ou ts ....

 

 

Bonne soirée....B|

Edited by Achaim
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Achaim a dit :

Je ne comprend pas le sens de ton intervention ....^_^

Ok je disparais :-)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, jm-fluo a dit :
il y a 15 minutes, Achaim a dit :

Je ne comprend pas le sens de ton intervention ....^_^

Ok je disparais :-)

c'est sympa .... :);) 

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

@achaim  ( et stéphane ) :  j'avais pas vu ton post pour l'achat de la 125 Altaïr, félicitations!
bon j'ai craqué moi aussi et passé ma commande directement chez Altaïr pour la 125 EDF "tard dans la nuit !" hier , puisque pierro et SV n'ont plus de dispo en France,  et  le petit bonhomme vert  ( celui qui  tond le gazon )  m'à même aider à m'endetter.

dans les heures qui ont suivies ma commande un avis de DHL UK  m'a été envoyé et me donne une livraison pour le 20 Janvier ( on fera quand même une désinfection du tube ?! :) )

voilà j'en suis pour 1732 € '( = conversion de 1499 GBP  prix HT + 64 GBP de DHL ). reste la douane cette inconnue !
Achaim j'aimerai te proposer un "comparo" entre  nos lunettes, à distance , histoire de vérifier la régularité et constance de qualité de fabrication du PO et optiques., et curieux de voir à quoi ressemblera mon rapport de test avec le tien, si tu es d'accord

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By yann35
      Mon projet muri petit à petit...
      Je suis à la recherche un petit instrument de qualité plus nomade en complément de mon Mewlon 210 mm,
      Une Apo de 80 mm, c'est limité par rapport au diamètre puis pas vraiment de différence avec la Swarovski ATS 80.
      J'ai pensé à la TS 90/600 Photoline qui me parait pas mal, mais en nomade je ne sais pas si le triplet est une bonne solution.
      Puis-je me suis dit pourquoi pas un Maksutov de qualité, les commentaires ont l'air très bons il est compact et avec un diamètre de 150 mm (équivalent diamètre 100 apo), ça me laisse plus de possibilité. 
      Qu'est-ce que vous pensez de celui-ci : iOptron telescope MC 150/1800 OTA  ?
      Ou peut être un autre modèle que je n'aurai pas vu...
      Voilà, j'en suis là....
    • By Anton et Mila
      Je vois du nouveau de l’extrême est de la future Europe pour la photo, et photo astro pourquoi pas!
      https://photorumors.com/2021/02/04/new-rubinar-lenses-announced-from-the-russian-lzos-factory/
      Avez-vous des images faites avec l'un des anciens modèles?
    • By FroggySeven
      Je n'arrive pas à comprendre le schéma. Comment peut-on séparer l'image en deux en utilisant un prisme comme deux miroirs très rapprochés, alors que le faisceau ne semble pas collimaté à l'infini à ce niveau.
      Ou alors, si, il est bien collimaté à l'infini ?
      C'est moi qui comprend mal le schéma ?
       
      Question subsidiaire : ça fonctionne toujours comme cela les binos;
      avec un prisme qui "coupe" le faisceau image ?
       
      D'avance merci pour votre aide
       
       

    • By Arnaud T60
      Bonjour à tous
       
      je souhaite remplacer mon miroir secondaire sur mon tube Geoptik Formula 25. A première vue celui en place est collé . Quelle type de colle pour le nouveau serait il judicieux d'utiliser pour fixer le nouveau ??
       
      D'avance merci
      Arnaud
    • By CPI-Z
      Convertir une image front-d'onde en PSF est peut-être un sujet qui peut intéresser certains.
      WinRoddier, DFTFringe, Aberrator ... donne directement la PSF en fonction d'un front-d'onde donné. Mais comment cette PSF est construite ?
       
      Vous avez certainement déjà vu ce post où l'on voit l'influence de l'obstruction sur la tache de diffraction (PSF)
      http://www.astrosurf.com/viladrich/astro/instrument/sensitivity/spider-diffraction.htm
       
      En fin de page de ce lien vous trouverez la phrase :
      "The previous images were calculated with Iris software using the formula" : PSF = [ Module FFT (Aperture) ]^2
      Autrement dit, le module au carré de la transformée de Fourier de l'image de la pupille donne la PSF, c'est utiliser pour retrouver l'impact des obstructions des miroirs secondaires, araignée ...
       
      Alors j'ai fais le test avec IRIS (<fftd) et effectivement cela fonctionne

       
      J'ai voulu utiliser la même méthode pour un front déformé et comme WinRoddier permet de faire des simulations je suis parti d'une coma pure car la PSF est bien déformée (voir la capture d'écran WinRoddier plus loin).
      En utilisant la transformation de Fourier d'IRIS en appliquant directement la commande  <fftd sur l'image front-d'onde ci-dessous, voici ce que j'obtiens

      On est très loin du résultat escompté produit par WinRoddier et l'image ne ressemble pas à celle d'une coma.
      Je peux donc dire que dans ces conditions avec IRIS la formule PSF = [ Module FFT (Aperture) ]^2   ne fonctionne pas pour un front-d'onde déformé , sait à dire lorsque tous les points de la surface d'onde ne sont pas en phase, comme au travers d'une optique imparfaite ou via les turbulences atmosphériques ...
      La notion de phase ou de différence de marche optique manque dans cette application FFT directe de l'image.
       
      Dans la littérature j'ai trouvé des formules comme celles-ci

       
      ainsi que des tableaux comme cela qui résume les transformation

       
      Ayant fait plusieurs essais sans résultat et ne sortant pas de sup-optique pour interpréter ces formules j'étais bloqué.
      J'ai alors contacté plusieurs personnes dont l'observatoire de Nice et celui de Paris.
      Nice m'a renvoyé vers 2 astro-amateurs réputés, mais au final le résultat n'était pas au RDV.
      L'observatoire de Paris m'a répondu en la personne de Monsieur Anthony Boccaletti qui avec patience et courtoisie m'a bien aidé. Je ne peux donc que le remercié une nouvelle fois ici.
       
      En fait quand on sait c'est relativement simple.
      Voici l'exemple, j'ai choisie un front déformé de coma pure car la PSF résultat est bien dissymétrique comme dans le cas général des tavelures mais en plus simple.
      WinRoddier permet de faire des simulations

      L'image du front d'une coma pure sera toujours la même, ce qui change sera l'amplitude de la déformée, son PTV, ici il est de 848 nm pour la longueur d'onde de 490nm et le terme Z8(3,-1) est de 150nm
      848 / 490 = 1.73 donc le PTV exprimé en rapport d'onde est de 1.73
      La différence de marche optique (ddm) entre le point le plus en avance et le point le plus en retard est de 1.73 onde
      Voici l'image front-d'onde :  
      Avec IRIS on peut soustraire la constante correspondant au fond de l'image, le fond devient 0 (zéro), ainsi les pixels positifs on une ddm en avance de marche et les pixels négatifs sont en retard de marche.
      donc le ddm d'un pixel de l'image par la règle de trois est :  
      ddm = valeur pixel * 1.73 / 251
      La phase s'écrit    phi = valeur pixel * 2 * pi * 1.73 / 251
      L'image phi est alors proportionnelle à l'image ddm et celle de départ.
       
      L'image pupille est simplement remplie de 1 dans la pupille et de 0 hors de la pupille :  
       
      Iris permet de transformer une image en tableau avec la commande < export_asc [nom] qui produit le fichier nom.asc
      Il s'ouvre avec l'éditeur de texte et se rentre facilement dans un outil type tableur excel
      Il y a 3 colonnes, les 2 coordonnées des pixels et sa valeur,  (x , y, valeur), on peut ainsi faire les calculs nécessaires et recréer l'image résultat. La commande < import_asc [nom] dans IRIS
      Ainsi l'image phi est la même que l'image d'entrée (proportionnelle), sauf qu'au lieu d'avoir un PTV en pixel de 251, le nouveau PTV en pixel va de -5.43 à +5.43 pour cet exemple
       
      La formule de la littérature peut s'écrire    PSF = | FFT ( A*exp( i phi)) |²   ou A est la fonction pupille. Le | |² correspond au module de la FFT au carré ce qui confirme la formule de départ lorsque le front est plan (phi = 0), sans ddm
      Mais qu'en est-il du exp( i phi)
      i c'est le nombre complexe imaginaire tel que i² = -1
      et exp( i phi) = cos(phi) + i*sin(phi)
      Dans le tableur il suffit de calculer en fonction de la valeur de la colonne phi, une colonne cos(phi) et une autre sin(phi). toutes les valeurs seront alors comprises entre -1 et 1
      Et comme les valeurs pixels ne peuvent être que des nombre entier il faut les multiplier par une constante par exemple 30000 pour remplir la plage d'IRIS 16 bits (32767 max)
      On peut ainsi créer les images cos(phi) et sin(phi)
      cos(phi)              et sin(phi)
      cos(phi)_30000.fit   et   sin(phi)_30000.fit
       
      Détail qui a son importante :
      sin(0) = 0 donc le fond reste à zéro
      cos(0) = 1 donc tous les points du fond qui étaient à zéro passent à 1. Et  multiplier par 30000 ils passent à 30000. Il faut alors multiplier cette image cos par l’image pupille (constituée de pixels 0 et 1), multiplier par 0 pour retrouver le fond à zéro, le reste est multiplier par 1 pour que l’image cos reste inchangées dans la zone pupille.
       
      Je fait simplement remarquer ici qu’une FFT est indépendante de l’intensité des pixels dans la mesure où les 2 images de même format sont proportionnelle en intensité.
      Mais que faire de ces 2 images ? On en cherche qu'une la PSF !
      De plus le module d'une FFT donne toujours une image symétrique alors qu'une PSF dans le cas général pour un front non plan est dissymétrique (exemple la PSF de la coma pure)
      Il reste que la solution de faire une FFT-1 la fonction inverse de la FFT qui à partir de 2 images l'une réel ou de fréquence, l'autre imaginaire ou de phase, donne une image résultat unique.
      Il est précisé également que le fond à zéro doit être agrandi au minimum à un format couvrant 2 fois le diamètre de la pupille (< padding dans IRIS)
      Et il faut que les images soit centrer pour une FFT-1   (fonction ffti dans IRIS)
       
      Au final voici ce que l'on obtient avec les 2 images au 2048 x 2048 :
       
      Capture d'écran dans ImageJ :

       
      On retrouve donc bien la PSF recherchée .
       
      En fait la formule de départ dans la littérature pour des novices comme moi aurait pu s'écrire
      L'image PSF est la transformée de Fourier inverse mise au carré, du couple d'images ( A*cos(phi) , sin(phi)) où phi est la phase en chaque point de l'image front-d'onde et A l'image pupille (0,1)         PSF = [ FFT-1[ A*cos(phi) , sin(phi)] ]²
       
      CPI-Z
       
       
  • Upcoming Events