PierreJL

Quel instrument autour de 300 mm pour faire du visuel ?

Recommended Posts

Il y a 3 heures, PierreJL a dit :

les tubes serruriers Chinois c'est fiable au niveau montage et optique ?

 

Question très pertinente...

 

Pour te faire une première petite idée, j'avais posé la question sur le fil suivant et j'étais tombé sur quelqu'un de plutôt satisfait. Cela dit ça n'est qu'un retour unique d'utilisateur... Intuitivement je dirais que l'avantage de ce type de matériel est condamné à résider dans son prix plus que dans sa qualité...

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Le 12/01/2020 à 19:14, Olili a dit :

C’est devenu une maladie??? Quelqu’un demande des conseils pour l’achat d’un 300mm et tous les intervenants lui parlent de 350, de 400,... 

 

Répondez à sa question bon sang! 

 

@PierreJL La prochaine fois, demande des infos sur un 250mm et tu obtiendras toutes les infos que tu souhaites sur les 300mm ;)

Modifié hier à 20:15 par Olili

 

Il y a fort à parier que s'il avait voulu un 400 mm on lui aurait conseillé un 500 voire 600 mm, s'il avait voulu un 1 mètre on lui aurait conseillé un 1,5 mètres! A vrai dire j'ai été bluffé par ce sujet. Avant il se disait qu'au-dessous de 200 mm il n'y a rien à voir, maintenant c'est 400 mm! ;)

Outre le budget, il faut aussi considérer le poids et l'encombrement. Si ces derniers font que l'instrument sera rarement utilisé, alors ce n'était pas le meilleur choix. S’imaginer et rêver l'instrument c'est un bon début, le transporter et l'installer c'est autre chose. Chacun a ses propres limites. Attention aux rampes de chargement, il faut un véhicule adapté.

 

Les possibilités d'observation avec un bon 300 mm sont presque infinies. Mais si le but est de bien voir les bras spiraux des galaxies, on arrive aux limites et le gain apporté par un 400 mm sera appréciable.

  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 22 heures, Bernard Augier a dit :

A toi les x600 ou 800!

 

Au Pic du Midi et dans quelques autres endroits privilégiés....

  • Like 1
  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, bruno thien a dit :

Mais si le but est de bien voir les bras spiraux des galaxies, on arrive aux limites et le gain apporté par un 400 mm sera appréciable.

Pour sur que c'est le but! Et c'est à 400 qu'on démarre, à un point que c'est bluffant. C'est une évidence qui s'est imposée pour moi après avoir tâté 100/200/250/300/400/600/800/1000  sur des centaines de nuits d'observation. Il y a un réel saut en visuel à partir de 400. La progression n'est pas linéaire. On peut dire qu'il y a des seuils de qualité . La détection évidente et détaillée des bras galactiques en est un par exemple, et pas des moindres.

 

il y a une heure, bruno thien a dit :

Au Pic du Midi et dans quelques autres endroits privilégiés....

Pas forcement. Pour un 400,  x600 c'est 1,5xD "seulement". D'une part  en observation ciel profond, en vision nocturne où seuls les bâtonnets travaillent, l'acuité visuelle de l’œil est non pas de 1' , valeur de référence pour les formules classiques du grossissement dit "résolvant", mais plutôt de 10', ce qui justifie les grossissements élevés. D'autre part on peut avoir un bon seeing en de nombreux endroits, y compris en plaine. Tout au moins en visuel et de manière ponctuelle, même en tenant compte des effets de brise. La photo, c'est différent, parce qu'on a besoin d'un seeing correct sur des périodes de l'ordre au moins de l'heure.

  • Like 2
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, Bernard Augier a dit :

Pour sur que c'est le but! Et c'est à 400 qu'on démarre, à un point que c'est bluffant. C'est une évidence qui s'est imposée pour moi 

 

exactement et c'est bien pour ça que les conseil du 400 sont apparu dans la première page

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, bruno thien a dit :

Au Pic du Midi et dans quelques autres endroits privilégiés....

 

Là tu te trompes, même en région Parisienne, c'est possible au 400. (j'ai un SV 400 en région Parisienne.) Sur les neb planétaire c'est ce qu'il faut de toutes les façons, tu as intérêt à grossir. ça marche pas tous les jours mais quand même très souvent, suffisamment pour que ça vailles le coup.

 

à propos l'ES400 est très loin d'être ridicule à coté du SV400 à primaire JML série unlimited. C'est dire...

Edited by olivdeso
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, olivdeso a dit :

Là tu te trompes, même en région Parisienne, c'est possible au 400. (j'ai un SV 400 en région Parisienne.) Sur les neb planétaire c'est ce qu'il faut de toutes les façons, tu as intérêt à grossir. ça marche pas tous les jours mais quand même très souvent, suffisamment pour que ça vailles le coup.

Oui Olivier c' est un peu ça . Par ex au NAT en Mai 2019 , M57 à 800x passait très bien . On avait

 la centrale et l anneau était poilu . Je suis sûre qu ' à 1000x ça se serai très bien passé aussi .

 Pourtant  au Sud Est de Tours on ne peut pas dire que c' est un ciel de privilégié .

  JM

 Dommage qu' il y ai cette polémique autour du diamètre car dans le titre on lit

 "Instrument autour de 300" .

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, P J-M a dit :

Oui Olivier c' est un peu ça . Par ex au NAT en Mai 2019 , M57 à 800x passait très bien . On avait

 la centrale et l anneau était poilu . Je suis sûre qu ' à 1000x ça se serai très bien passé aussi .

 Pourtant  au Sud Est de Tours on ne peut pas dire que c' est un ciel de privilégié .

  JM

 Dommage qu' il y ai cette polémique autour du diamètre car dans le titre on lit

 "Instrument autour de 300" .

Vos telescopes ne seront jamais assez gros pour récolter les quelques photos qui iront titiller vos rétines...pourquoi grossir 1000X si cela n'apporte pas plus d'informations 800X.....la polémique du 300mm c'est dommage oui. Passes au 1 mètre et tu mettras  tout le monde d'accord @PierreJL. Je ne penses pas que quelqu'un te conseillera de prendre 110; 120 ou 150 cm, mais bon, si tu peux, prends un peu d'avance sur les conseils à venir.

 

PS: Pour info, la centrale de M57, c'est en 1 seconde avec 15 centimètres en région parisienne, avec beaucoup de détails dans l'anneau. ça calme.

Edited by STF8LZOS6
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vu en groupe avec l'association M57 au sommet du Semnoz comme leitmotiv pour "un objet du ciel en couleur".

Sur un ES 406 dobson.

oculaires :

a) RKE 15mm x122, beau disque tout en couleur et facile à centrer

b) LVW 8mm (version longue) : x228 donc, énorme mais les couleurs palissent, des détails apparaissent (3 bandes dans la piscine bleue), suivi nécessaire ~entre chaque observateur (30s-1mn dans le champ) 

 

Nous n'étions pas en mode scotopique. La perception du cyan, jaune et rouge est encore faisable par les cônes et donc on est plutôt à 2-3' pour le piqué de l’œil quand on veut examiner les détails.

Les 10' de résolution c'est pour les bâtonnets, et encore ... Le petit gain de sensibilité des bâtonnets et déjà bien ruiné quand on multiplie le grossissement par x1.5.

La vision décalée c'est plutôt pour le repérage. 

 

Bras spiraux M31 et M33 avec oculaire Nagler 31 : visibles mais nécessite déjà de la concentration pour M33.

Légères couleurs sur M33 avec dominante bleu-vert.

 

Un ciel humide ruine la perception sur H-alpha (nuances rouges), c'est normal c'est dans une bande d'absorption H20

 

Les bras spiraux c'est plutôt difficile, j'ai vu la différence sur un 400 et un 450.

Le trio du Lion qui est lumineux passe bien mais ensuite ça se corse.

 

Du coup,

a)  je suis perplexe pour un ciel de la Seine et Marne pour le rendu couleur et

b) effectivement pour l'observation des galaxies, c'est indispensable de penser au diamètre.

 

Quand à un ES406, il faut s'armer de patience et ne pas avoir peur de se geler le soir donc.

Bonne construction mais penser à un vrai miroir qui ne soit pas en BK7 parce qu'il n'arrive pas à suivre la mise en température.

Ce fut assez comique de voir les personnes observer sur un 150 en attendant que le 400 veuille bien s'adapter.

 

De plus, pour du champ je préférerai : soit un f/D plus court à f/4 ou un 350 f4.5 pour un peu plus de champ

Un oculaire 100° pour le max de pupille confortable sur un f/4.5 je connais pas... même l'ethos est un peu court, le Nagler 31 : top

 

Edited by lyl
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Idem, les galaxies et certaines grandes nébuleuses diffuses sont parmi les objets les moins gratifiants au 300 en terme de gain par rapport à diamètre inférieur. Je constate que cela n'est plus le cas pour les amas ouverts, globulaires ou les nébuleuses planétaires pas trop extrêmes.

J'ai souvent un delta fort significatif sur ce type d'objets, alors que franchement pour les bras spiraux c'est la croix et la bannière au 300. Rêvant de ces bras bien dessinés dans Astrodessins par ex souvent au 400, je m'étais dit que cela ne ferait pas une grosse différence et que je pourrais en voir presque autant au 300. Hé bien non ! Légère déception, sous mon ciel rural ils ne sont perceptibles que difficilement au mieux, et sur les galaxies les plus spectaculaires et connues. Toutefois je tombe parfois sur des suprises,  comme des galaxies secondaires exhibant à grand-peine quelques détails.

Les AG ou les NP de même "standing" montrent bien plus facilement des détails par contre.

 

Il ne me semble donc pas fou de dire que pour les bras spiraux, des diamètres de 400 à 450 sont le minimum (conditions moyennes). Par contre, il n'est pas fou non plus de dire que l'on peut voir quantités de choses bien en-dessous de 400 !

Edited by etoilesdesecrins
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 12/01/2020 à 00:47, PierreJL a dit :

Depuis des tas d'instruments sont arrivés en passant de la 63/840 ;) 70/480 télé vue, 80/600 Orion ed,  102/900 Fluo Vixen, 100/1500 Clavé, M603, ACF-SC 8, Dob 250.

Je n'ai pas tout mis pour éviter le catalogue et pour faire simple...mais c'est l'essentiel.

Bref un plus ou moins 300 me tente comme instrument ultime.

On doit comprendre de cette liste d'instruments (une telemator ¬¬) et de ton nouvel objectif, que c'est le dobson 250mm qui t'a donné à ce jour le plus de satisfaction tous domaines confondus. De fait, une augmentation de diamètre. Je me trompe?

Ton avis pourrait aussi nous intéresser entre 102/900 Fluo Vixen, 100/1500 Clavé sur le post Apo vs Achro. Merci.

 

Edited by STF8LZOS6
  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, en même temps, contempler des bras spiraux en Seine et Marne... :|

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, lyl a dit :

Bonne construction mais penser à un vrai miroir qui ne soit pas en BK7 parce qu'il n'arrive pas à suivre la mise en température.

Ce fut assez comique de voir les personnes observer sur un 150 en attendant que le 400 veuille bien s'adapter.

En gros ton CROA Myriam, c'est cacahuètes à profusion avec la 150mm, mais le plat de résistance; avec le 406, il est passé en coup de vent....et il t'est  resté sur les bras. Vous avez finis la soirée avec un manque de cacahuètes.

 

PS: je peux comprendre, à te lire, qu'une poignée d'astram qui se pointe quand tu observes seul dans ton 500mm, même motorisé, cela casse les noisettes.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, STF8LZOS6 a dit :

PS: je peux comprendre, à te lire, qu'une poignée d'astram qui se pointe quand tu observes seul dans ton 500mm, même motorisé, cela casse les noisettes.

Bah c'est pas moi qui l'ait dit.

Le ES400 de la façon dont on l'utilise ne peut pas faire autre chose que du CP avant 3 heures quand on le monte au Semnoz (montait, j'ai déménagé d'Annecy vers Grenoble). A la décharge de la bête, je n'ai jamais vu le ventilo en marche.

En juillet au raz du sol pour la soirée de l'Homme sur la Lune, c'est la Robach qui a eu le droit à sa file d'attente. La Lune était tellement agitée à l'oculaire qu'il est resté tout seul.

Le 450 de G2D2 est bien plus confortable pour ça (pyrex je pense) : j'ai regardé une fois dedans, c'était frais dehors en fin octobre, il était au petits oignons dés le début d'observation. (mais bon le ciel s'est vite couvert).

 

L'ES 406 est un bel animal en CP, au bout d'une demi-heure / 1h si il gêle dehors (souvenir de bas de piste glacée sur laquelle mon survêt. est resté collé), même si on vient de le passer dans la camionnette ou la voiture.

C'est raisonnable mais la mise en température ultra-longue pour le mode planétaire moi ça me gave (---)

A part ça, les novices ont dépassé ce stade maintenant, ils repointent l'objet sur lequel on fait le tour après avoir regardé pour le suivant qui passe.

 

Si on le déplace de son garage plutôt que du jardin, ce qui est parfaitement faisable, il faut penser aux accessoires pour la mise en température, passer les quelques minutes de collim. (J'ai apprécié le laser Howie Glatter et ses cercles chez Sébastien) et faire son planning d'observation en commençant par du CP.

Honnêtement, on pense à un miroir pyrex pour du 250 à 450mm, au-delà je ne sais pas trop si il faut sauter de suite sur les matériaux plus cher (si besoin photo : bien sûr...)

 

D'autre part, je n'ai rien contre les dobsons courts ! Mais pas trop : l'outillage paracorr ou APM barlow coma x1.5 fonctionne bien vers f/3.3, en dessous on perd un peu quand même mais à y réfléchir, c'est rare de faire un x600-800 planétaire utile partout en France. Un bon x450 lumineux je prends même si on reste sur sa faim pour certains.

 

Donc : le bas de gamme, pas pour moi, faire attention à choisir le modèle qui est plus flexible pour la mise en température si on doit le déplacer.

Prévoir des accessoires de réglage rapide et l'oculaire CP de choc car avec plus de 1m60 de focale, on va déjà avoir du mal sur certains objets courants.

 

Si tu n'as pas le dos cassé : un 450 léger et prêt pour la ballade. Sinon tu laisses les galaxies de côté.

Edited by lyl
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Y a  quand même les amas de galaxies qui valent le coup même à 300 ...Bien sûr faut pas en attendre des détails (ce sont souvent de petites elliptiques à 200 ou 300 Millions d'AL) mais le "travail" d'identification est autre par rapport à la lunette. Là où elle en montre 2 ou 3 le 300 atteint les 8/10 avec une bonne carte

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

PJ a précisé "Dobson ultime"... L'ayant déjà rencontré plusieurs fois, je ne pense pas qu'il parte sur un solde OU ou un ES 400 qui est bien mais reste un Dob commercial. C'est la raison pour laquelle, si le budget est là, le Dob, optiques artisan/structure artisan est bon choix.

 

Pour le reste, je ne vois pas l'intérêt de passer d'un 250 à un 300mm, sauf s'il s'agit de passer d'un 250 industriel à un 300 artisan.

 

 

Edited by BL Lac
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 21 heures, olivdeso a dit :

à propos l'ES400 est très loin d'être ridicule à coté du SV400 à primaire JML série unlimited. C'est dire...

Je réitère, ou plussoie... comme bon vous semble. Miroir et télescope d'artisan je n'ai que ça autour de moi. Et même à la maison!

 

Et pourtant ce fichu ES 400, que j'utilise aussi, souvent (très souvent même)  à côté de mon 400 lambda super pyrex bon état de surface itou itou et de mon 300 Vernet super toutmieux, et bien il n'est pas ridicule du tout. Et pour les mises en températures. Si tu poses le biniou sur site dans l'après midi, il ne se refroidit pas si mal, même en hiver dans la neige à 2200m B|.Ce qui te laisse plein de temps pour préparer la soirée, ou mieux, la nuit d'observation et s'installer et becqueter confortablement avec les copains tant qu'on voit encore les binettes xD

 

Anecdotiquement, le 300 superextra hypertout, je l'avais construit initialement pour concurrencer le 400 afin d'avoir un truc plus plug and play. Me disant que la qualité ultime du miroir compenserait le diamètre. Ben non, que neni. Finalement mon 400 est resté indétrôné, et le 300 a quitté le monde des dobson pour devenir astrographe. Pour continuer la petite histoire, après quelques années d'astrophoto je me dis que le miroir de 300, du coup, est en surqualité pour cet usage. 

 

Il y a 5 heures, lyl a dit :

Prévoir des accessoires de réglage rapide et l'oculaire CP de choc

Tu as raison, et rien ne sert d'avoir un toutim d'oculaires, juste la bonne gamme top qualité adapté au F/D court. Par contre c'est vrai que 100° de champ c'est sympa, mais parfois dur à exploiter et loin d'être nécessaire. Il y a là, après la question du diamètre du miroir (mais 400 c'est l'entrée dans la cour des grands j'insiste, si si si :P), un autre sujet de réflexion assez tactique où intervient une  bonne gestion des pupilles de sortie. Par exemple j'ai mis dix ans à passer du 13mm au 9mm sur les galaxies en observation de croisière.  Et pas mal d'années pour pousser sur les nébuleuses planétaires pour dépasser 400.

 

Et puis j'adore ce post où notre verve de visueliste dobsoneux peux s'exprimer. Yes !

Edited by Bernard Augier
  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 44 minutes, Bernard Augier a dit :

Me disant que la qualité ultime du miroir compenserait le diamètre.

 

J'ai fait la même supposition... erronée ! Ca marche pô... :|

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

On rejoint un fameux débat qui hante régulièrement les forums et resurgit  tel un serpent de mer autour de certaines lulu parait-il dobson killer et ce dès 40 mm xD. La prudence et la courtoisie sont plus que jamais de mise.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello 😊

 

Me concernant je suis bloqué à 300 😉, non pas par contrainte mais plutôt par choix.. 

J'admets volontiers que la différence entre un 250 et 300 MM la différence n'est pas énorme... 

Il n'empêche qu'elle est  tout de même là ! Ensuite un 250 industriel vs un 300 artisanal, c'est plus une petite différence que l'on a 😉

Mon raisonnement : j'habite aux portes des écrins, j'ai un ciel plutôt sympa, donc, un 300mm bien fait, sur mesure facile à transporter qui me permet de dessiner et d'observer assis, une optique stable et de qualité... 

Le choix est venu de lui même, un miroir de 300 retoucher par un artisan, avec une construction sur mesure de type strock que j'ai réalisé... 

Effectivement un 300 sera toujours un 300, et un 400 toujours un 400... 

Je me rends compte que j'utilise vraiment le télescope qui me convient, et à 300 c'est pas les objets qui manque... 

De fait, il est extrêmement difficile de répondre, certains pensent que 200 suffit, d'autres que 400 est un minimum, d'autres encore 250 sera l'idéal... Je crois que la première personne à questionner au final c'est nous même 😊

 

(Ps, côté miroir industriel, GSO propose des miroirs en quartz, peut-être une bonne piste à considérer également pour une bonne stabilité thermique 😊) 

 

Fred😉

Edited by fredo38
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, fredo38 a dit :

Je crois que la première personne à questionner au final c'est nous même 😊

Et quand même un peu ceux qui observent depuis quelques temps parfois lointains  avec moultes instruments. Ça évite les égarements et certaines déconvenues. En science on appelle ça les épaules de géant.

 

il y a 19 minutes, fredo38 a dit :

à 300 c'est pas les objets qui manque...

Si tu vas par là, à l’œil nu non plus c'est pas ce qui manque. C'est pas tant le nombre d'objet le souci, mais leur apparence. Moi aussi je peux prendre du plaisir avec un vieux 115, et même redécouvrir des trucs que je n'avais jamais osé sortir avec ce diamètre à la NGC 4565. Mais le gap 300/400 on est nombreux à l'avoir reçu en upercut, ne serait ce que sur des objets ultra classiques à la M51 ou M82. Il y a vraiment un saut qualitatif. Et je me répète, c'est pas linéaire les sensations. Il y a vraiment un truc qui se passe, un saut que tu ne retrouveras pas au dessus ou en dessous. De mon expérience, souvent partagées entre observateurs, le choc du 400 tu ne l'as pas du 200 au 300, ou du 400 au 600. 

 

il y a 29 minutes, fredo38 a dit :

GSO propose des miroirs en quartz

Tu crois que c'est vraiment essentiel? J'ai pas dit inutile attention comprends bien. Il y a tellement de chaînons qui interagissent entre l'objet observé et ta rétine. Des fois cela vaut le coup de revenir aux sources du dobson. Et puis juste pour sourire regarde un peu sur ce forum ce qu'un Nicolas Biver sort de son 400, et regarde la tronche de son scope. Ça soigne xD

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Bernard Augier a dit :
Il y a 4 heures, fredo38 a dit :

Je crois que la première personne à questionner au final c'est nous même 😊

Et quand même un peu ceux qui observent depuis quelques temps parfois lointains  avec moultes instruments. Ça évite les égarements et certaines déconvenues. En science on appelle ça les épaules de géant.

 

Il y a 4 heures, fredo38 a dit :

à 300 c'est pas les objets qui manque...

Si tu vas par là, à l’œil nu non plus c'est pas ce qui manque. C'est pas tant le nombre d'objet le souci, mais leur apparence. Moi aussi je peux prendre du plaisir avec un vieux 115, et même redécouvrir des trucs que je n'avais jamais osé sortir avec ce diamètre à la NGC 4565. Mais le gap 300/400 on est nombreux à l'avoir reçu en upercut, ne serait ce que sur des objets ultra classiques à la M51 ou M82. Il y a vraiment un saut qualitatif. Et je me répète, c'est pas linéaire les sensations. Il y a vraiment un truc qui se passe, un saut que tu ne retrouveras pas au dessus ou en dessous. De mon expérience, souvent partagées entre observateurs, le choc du 400 tu ne l'as pas du 200 au 300, ou du 400 au 600. 

 

Il y a 4 heures, fredo38 a dit :

GSO propose des miroirs en quartz

Tu crois que c'est vraiment essentiel? J'ai pas dit inutile attention comprends bien. Il y a tellement de chaînons qui interagissent entre l'objet observé et ta rétine. Des fois cela vaut le coup de revenir aux sources du dobson. Et puis juste pour sourire regarde un peu sur ce forum ce qu'un Nicolas Biver sort de son 400, et regarde la tronche de son scope. Ça soigne xD

Pour être un peu plus clair... 

J'ai commencé l'observation astronomique j'avais 10ans, j'en ai 48, donc concernant mon appréciation sur les instruments elle n'est pas forcément la meilleure mais je la considère comme bonne, et quand je dis que la première personne a interroger c'est soit même c'est un vrai conseil... 400 mm ou autres diamètre d'ailleurs ne sont pas paroles d'évangile ! 

De plus le choc que j'ai eu moi est dans une apm 155 et je n'ai pas été le seul ce soir là, comme tu vois encore une fois le 400 n'est pas forcément la  référence !! 

Ensuite, élément essentiel, le ciel !!! J'habite dans les écrins, et je suis sur d'une chose, je vois plus de chose à 300mm chez moi qu'à 30kms de Paris à 400mm ( au cas où tu en doute J'ai habité Versailles pendant quelques années ) .... 

Donc, en résumé l'état du ciel en 1, en 2 qu'est que je suis capable de trinballer à chaque sortie, en 3 l'utilisation que je vais en faire et enfin l'instrument !! (moi je procéde comme ça, évidemment c'est personnel 😊) 

Quant  au quartz et au bk7 si je le propose c'est que justement il est intéressant !! ( je suis d'accord avec toi cependant pour dire que c'est pas l'essentiel, c'était une piste... 😊) 

Maintenant on peut imaginer le scénario suivant : la personnes sur des conseils avisé de spécialistes émérites, fait l'achat d'un 400. 

Le phénomène que décrit lyl sur la mise en température je l'ai déjà vu de nombreuses fois, tiens de la turbu! A punaise 400mm c'est top mais qu'est-ce que c'est sensible à la turbulence !!! 

-Punaise je l'avais pas imaginé si lourd... 

-Arf le porte oculaire à 1,70 au zénith un grand moment de solitude !!! 

Juste avec ces quelques déconvenues j'en connais qui se sont vite degouter de l'observation... 

Ou qui l'on revendu aussi sec 😉

 

Et je vais même t'avouer une chose, il n'est pas rare que je prenne plusieurs instruments, et il n'est pas rare que je passe des soirées entières avec ma 100ed !! Le 300 se retrouvant tout seul dans son coin pendant que je cherche mes doubles à 100mm 😉

 

(ps: attention je ne dis pas  qu'un 400 était nul, on est d'accord, je dis juste que ce n'est pas l'ultime réponse😉) 

 

Fin du HS pour moi

 

Revenons à nos moutons, à 30 kms de Paris la pollutions sera encore présente, j'aurais tendance à privilégier un Tube court un peu plus fermé que le newton... 

Les schmith cassegrain sont de bons outils, leur mise en température reste acceptable, plus rapide en tout cas que sur mon mak

J'ai d'excellents souvenir de mon c9, que je regrette d'ailleurs, donc je me dis qu'un C11 proche des 300 mm est une bonne option, (résistance et par-buée obligatoire😊) 

Il faudra cependant des montures plutôt épaisses pour des observations confortables ! 

En visuel une version xlt suffit à mon avis.. 

Cerise sur le gâteau à f10 une tête bino sans barlow doit passer, f12 c'est sur et certain ! 😁

 

Fred😊

 

 

Edited by fredo38
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le problème de l'Ultra Light ES, c'est le même que tous les autres Dob commerciaux. Soit tu tombes sur de (très) bonnes optiques,  ce qui semble être le cas de celui que tu utilises, soit des optiques moyennes. Ce n'est pas censé être le cas avec un Dob artisan (si tu as bien choisi ton tailleur de verre). Par ailleurs, encore une fois, pour les ES, soit les astrams les "bidouillent" et corrigent les erreurs de conception, ou veulent les améliorer, ou sont dès réception obligés de faire appel au SAV pour prendre en charge les problèmes (voir les témoignages sur WA - pièces manquantes ou abîmées), ce qui n'est pas concevable sur un matériel acheté neuf, provenance usine (ou même un de présentation, cela veut dire qu'il n'a pas été vérifié).

 

Quelle est la facilité à déplacer un 400 ES à une personne seule (masse de la partie la plus lourde) ?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur le site en face y a un beau test de l explore scientific 400 avec photos. Il y a de très bons artisans aussi, tous n ont pas été cité. Si tu as le budget tu ne le regrettera pas.

Edited by Boots38
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now