mariobross

NGC 660 et son anneau

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Très beau résultat quand même, hein. xD

 

... et en effet, pas de bol avec cette histoire de trames. ¬¬ ... ce qui a du certainement t'obliger à fonçir le fond du ciel en conséquence.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mario, dans les 
               Astronomy Tools Actions Set for Adobe® Photoshop®

il y a une fonction pour traiter ca:

Vertical Banding Noise Reduction - Removes vertical pattern noise

 

Amitiés,

Laurent

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci  à vous.

 

il y a 3 minutes, Laurent51 a dit :

Mario, dans les 
               Astronomy Tools Actions Set for Adobe® Photoshop®

il y a une fonction pour traiter ca:

Vertical Banding Noise Reduction - Removes vertical pattern noise

 

Amitiés,

Laurent

 Merci Laurent, connait pas car je n'ai jamais eu à l'utiliser, faut surtout que je trouve d'où cela provient, j'ai bon espoir, c'est juste qu'il faut mener à bien l'enquête et déjà voir si cela le fait toujours sur d'autres images etc...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Bravo, c est magnifique. Y a du detail et des couleurs superbes.

 

Pour rebondir sur le message de laurent51 qui m'a devancé et indépendamment de trouver la cause, sous pixinsight tu fais une rotation de 90° et tu utilises le script utilities/canonbandingreducrion. Je viens d essayer, il fonctionne tres bien.

 

Bon ciel.

Samuel

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai déjà eu ca, je n'ai jamais trouvé l'origine, surtout que ce n'est pas constant… il est vrai que tres souvant j'ai utilisé la STL11000 avec une autre alimentation que l'alim du constructeur. ca peut aussi dépendre de la puissance du refroidissement. Il y a surement une corrélation coté alimentation, et un filtrage limite quelque part… qui fait que c'est aléatoire.

C'est un sujet assez classique coté STL, mais pour ma part, je n'ai pour ainsi dire jamais eu de probleme de ce type… mais comme je les dit, je n'ai pratiquement jamais utilisé l'alim constructeur. C'est peutetre une piste.

Edited by Laurent51

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo Jean Claude l'image est toutefois très belle :x en espérant que tu trouve ton souci de trame

 

 

tiens j'ai pas vue que tu avais réservé en tans qu'animateur a Corte tu viens en touriste simplement ? ce sera plus facile de se voir alors :P

 

Bon ciel 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, samdav a dit :

Pour rebondir sur le message de laurent51 qui m'a devancé et indépendamment de trouver la cause, sous pixinsight tu fais une rotation de 90° et tu utilises le script utilities/canonbandingreducrion. Je viens d essayer, il fonctionne tres bien.

Merci , je n'ai pas le temps de tenter maintenant, mais merci je vais tester ton process.

 

il y a 24 minutes, Laurent51 a dit :

J'ai déjà eu ca, je n'ai jamais trouvé l'origine, surtout que ce n'est pas constant… il est vrai que tres souvant j'ai utilisé la STL11000 avec une autre alimentation que l'alim du constructeur. ca peut aussi dépendre de la puissance du refroidissement. Il y a surement une corrélation coté alimentation, et un filtrage limite quelque part… qui fait que c'est aléatoire.

C'est un sujet assez classique coté STL, mais pour ma part, je n'ai pour ainsi dire jamais eu de probleme de ce type… mais comme je les dit, je n'ai pratiquement jamais utilisé l'alim constructeur. C'est peutetre une piste.

Merci Laurent, il faut que je vérifie mais je suis sur une autre alim que celle que tu m'a donné, je vais faire un test avec celle là justement, je pense en effet que cela passe par les alims ou les logiciels.

 

il y a 25 minutes, Sauveur a dit :

tiens j'ai pas vue que tu avais réservé en tans qu'animateur a Corte tu viens en touriste simplement ? ce sera plus facile de se voir alors :P

Si si je suis bien animateur, c'est sans doute pas encore porté sur la planning, mais de mon côté c'est acté, t'inquiètes j'aurai du temps quand même.

jc

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Dommage pour la trame , la galaxie est bien détaillée

 

alain

Share this post


Link to post
Share on other sites

Malgré ce souci, c'est une fort belle image Jean-Claude et tu t'en es très bien dépatouillé :)

Bonne définition avec de belles couleur, une trame disparue et un beau X de cette image pour nous ;)

Par contre, sur ta trame, on voit bien qu'elle est plus présente en bas qu'en haut de l'image.

Bonne journée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour JC

 

Citation

 je pense peut être à un conflit logiciel entre mes 2 caméra SBIG ( celle d'acquisition STL 11000 et celle de guidage ST 2000)

 

Question bête : tu n'arrives pas à guider avec le second capteur de la ST11000 ? 

Quand j'utilisais la Sigma 1603 je n'avais pas de banding mais des conflits avec la webcam de guidage et la CCD d'acquisition des images. Il y avait parfois "embouteillage" quand les images se croisaient dans le PC et mes brutes étaient souvent torpillées, emputées d'une partie, zébrées ou remplacée par une zone noire d'un coté de l'image.

Le guidage webcam continuait pendant le "downloading" de l'image. C'était la source du pb.

Bref j'ai du passer sur 2 PC, un pour le guidage et un second pour rapatrier les images CCD.

 

Avec la St10 je n'ai jamais rencontré de soucis, mais j'utilise le second capteur pour guider (qui s'arrête pendant le rapatriement de l'image du capteur principal).

 

Amicalement

 

 

Christian

 

 

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Magnifique image d'une galaxie spectaculaire, tu t'en sors bien malgré la trame

Share this post


Link to post
Share on other sites

Elle est quand même superbe ! , beau travail d'acquisition et de traitement, bravo !... :)

 

MM

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à tous.

 

 

Il y a 3 heures, christian_d a dit :

Question bête : tu n'arrives pas à guider avec le second capteur de la ST11000 ? 

Quand j'utilisais la Sigma 1603 je n'avais pas de banding mais des conflits avec la webcam de guidage et la CCD d'acquisition des images. Il y avait parfois "embouteillage" quand les images se croisaient dans le PC et mes brutes étaient souvent torpillées, emputées d'une partie, zébrées ou remplacée par une zone noire d'un coté de l'image.

Le guidage webcam continuait pendant le "downloading" de l'image. C'était la source du pb.

Bref j'ai du passer sur 2 PC, un pour le guidage et un second pour rapatrier les images CCD.

 

Avec la St10 je n'ai jamais rencontré de soucis, mais j'utilise le second capteur pour guider (qui s'arrête pendant le rapatriement de l'image du capteur principal).

 Bonjour Christian, guider avec le second capteur je n'ai pas tenté car il faudrait appliquer le cadrage adéquat pour avoir une étoile guide dans un champ qui reste assez petit, et éventuellement tourner la caméra pour s'adapter; en session automatique ce sont les logiciels qui choisissent les étoiles de guidage dans les champs et ceci d'un coté et de l'autre du méridien, dans la plupart des cas cela fonctionne bien, mais encore faut-il avoir des étoiles à choisir, donc un plus gros capteur pour un plus grand champ.

Le problème que tu évoques en second lieu, je l'ai eu au début de mes essais avec les 2 caméras SBIG sur les mêmes logiciels , de grandes parties sombres apparaissaient dans le haut de l'image, mais de façon aléatoire, et même quelquefois pas du tout., cela  a disparu lorsque j'ai gardé la caméra de guidage sous theskyx et la caméra d'acquisition sous maximdl.

Bon maintenant cette trame verticale ….. on s'ennui pas avec cette activité :D

Affaire à suivre.

jc 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Jean-Claude,

 

Le crop est excellent. Magnifique résolution! Ça fait envie...

 

Pour la trame, est-ce que tes câbles sont bien isolés? Y en a-t-il des deux caméras ou d'autres choses qui seraient collés les uns sur les autres? Je dis ça pour ajouter des pistes possibles, quoique le conflit entre les deux caméras semble la première source possible de problème.

 

Daniel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Magnifique prise. C'est très réussi. Étonnant ce pb de trame avec un ccd, c'est plus courant avec les CMOS.

 

Jf

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Daniel B a dit :

Pour la trame, est-ce que tes câbles sont bien isolés? Y en a-t-il des deux caméras ou d'autres choses qui seraient collés les uns sur les autres? Je dis ça pour ajouter des pistes possibles, quoique le conflit entre les deux caméras semble la première source possible de problème.

 Merci Daniel, je vais vérifier un peu tout,  après j'ai déjà eu des images non tramées, donc il n'y a pas de raison ….

 

Merci Jeff.

jc

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Eta, c'est vrai qu'elle est superbe (la galaxie pas mon image), dommage qu'elle soit un peu petite pour les courtes focales.

jc

Edited by mariobross

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

 Bonjour Christian, guider avec le second capteur je n'ai pas tenté car il faudrait appliquer le cadrage adéquat pour avoir une étoile guide dans un champ qui reste assez petit, et éventuellement tourner la caméra pour s'adapter

 

Ok JC, je pensais que le second capteur était HS..

 

Mais le guidage sur axe Sbig c'est le gros avantage de ce type de cam. Trouver une étoile guide c'est facile avec "The Sky" , même avec le champ rikiki de la ST10 à 2.8 metres de focale ça marche à tous les coups, mais il faut orienter le capteur, c'est clair (d'ailleurs il existe des rotateurs qui permettent de faire cela plus facilement).. Mais au final c'est quand même plus cool.

Ceci dit je n'insisterais pas...;)

 

 

Amicalement

 

Christian

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, christian_d a dit :

Ceci dit je n'insisterais pas...;)

 

Non @christian_d insiste, ça m'intéresse, au moins dans certains cas >>> car ce que je ne suis pas disposé à faire c'est tourner la caméra que ce soit manuellement ou avec un rotateur à cause de le contrainte des flats, du démontage et remontage mécanique et de la calibration à refaire,  souvent je lance les sessions après ou même pendant le boulot, il faut que cela démarre vite sans trop de contraintes temporelles;

 

Le seul problème que je verrai c 'est après le retournement méridien,  pas simple d'avoir une position avec 2 bonnes étoiles dans les 2 positions du capteur, il faudra certainement que je me limite à ne faire que d'un coté du méridien. 

 

Mais dans les autres cas c'est à dire sans tourner la caméra cela peut m'être utile, donc question vu que l'on a sensiblement la même focale : quelle magnitude d'étoile guide choisis-tu, combien de temps de pose, quel binning ? 

 

Amitiés.

jc

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non, pas de soucis au passage du méridien, la mouture continue de guider, chez moi tout au moins, bien sur il faut vérifier que l'équipement ne "coince pas" quand le telescope pointe vers l'ouest, mais il y a de la marge. Donc c'est la même étoile guide et le même cadrage qui est utilisé pour toute la session.

Je fais rarement des flats, ce sont toujours les mêmes qui servent alors que je tourne réguliérement la CCD dans le PO. Mais j'ai viré le filtre L. Sans ce filtre le fond de ciel est bien uniforme. Il faut dire aussi que le capteur de la ST10 est plus petit que celui de ta 11000...  Mais je vérifie quand même en fin de session que tout soit bien uniforme. Dons il faut regarder un minimum aprés compil et si il y a probléme je fais un flat à postériori avec la même orIentation. 

Pour le RGB j'utilise de façon générale d'anciennes images, donc ça arrange bien les choses. Si je dois refaire du R et B je fais rarement des flats, mais je vire le fond de ciel RGB en post traitement, en gardant uniquement les signaux "utiles" pour la couleur. Ensuite j'ajoute un fdc couleur synthétique, pour dire d'apporter un fond un poil coloré (qui d'ailleurs ne sert à rien). Jérémile, que tu as peut être en mémoire, faisait le plus souvent des images sans fond RGB, c'est une pratique qui est très efficace et simplifie bien les choses... plus de flats couleur à se "taper" en fin de session.... Mais pratique valable pour des cibles "galaxies" bien sur.... pour les grandes nebuleuses c'est autre chose.

 

Christian

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui Christian la 1100 permet aussi un confort au passage du méridien en permettant de la marge, mais si la session dure toute la nuit, à un moment il faut bien effectuer un retournement. 

Je me rappelle bien de jeremile et avec plaisir ,  j'utilise aussi quelquefois la récupération de l'information utile de chrominance. 

 

Pour en revenir au guidage dans l'axe avec le capteur interne du coup tu ne m'as pas répondu, quelle magnitude tu prends pour l'étoile guide,  quel binning et temps de pose?

Jc 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Christophe H
      Bonsoir,
       
      Par confinement, c'est astro sur la terrasse. Et comme c'est en zone (proche) urbaine, j'utilise un filtre anti pollution lumineuse qui mange de la lumière. Du coup, j'ai voulu tester le truc sans ce filtre. Pour les prises de vue, comme d'habitude, Starlight Xpress SX9 et sa roue à filtres, correcteur de coma et SW 254/1200.
       
      Donc pour commencer, les images du 31 mars.
       
      Pour M81, 18 luminances de 300 sec, 6 poses de 300 sec par filtre R,V et B.
       

      Finalement avec la lune et sans filtre AP, c'est jouable.
       
      La cible suivante, M 65, ça se passe moins bien, seulement 15 poses de 300 sec au lieu de 18 pour la luminance, et 4 de 30 sec par filtre coloré au lieu de 6. La cause PHD2 semble figé, on dirait que la com avec la monture a planté. Je suspect l'EQtooth de bugger.
       

       
      Pour continuer, les images d'hier soir donc le 1 avril. Il faut commencer par attendre que les nuages de début de soirée, prévus par meteoblue se dissipent à l'heure prévue par meteoblue. Donc j'attaque sur M82 pour voir ce que ça donne sans filtre anti pollution lumineuse avec un PQ de lune.
       

       
      En théorie, je n'aurais pas du poursuivre car des passages nuageux sont prévus. Pourtant je me lance mais seules 6 luminances de 300 sec sont exploitables.
       

       
      Là, PHD2 a perdu sa cible pourtant lumineuse. Peut être un petit nuage. Bref PHD 2 balance des corrections tous azimuths et une étoile fini par retomber dans la zone d'analyse au bout de 45 minutes d'errance dans le ciel.  De là, le suivi se stabilise pour 9 poses de 300 sec en luminance et 4 poses de 300 sec par filtre coloré.
       

      A part des points chauds mal corrigé, il y aurait bien au moins une demi douzaine de galaxies.
       
      Bonne soirée
       
    • By encelade18
      Bonjour à tous,
      Voici la galaxie la galaxie du Tournesol (Messier M63) située dans la constellation des Chiens de chasse.

      Cette publication fais suite à une série postée au fur et à mesure des traitements terminés à partir des acquisitions que j'ai réalisées 5 jours de suite la semaine dernière.
      Une semaine avec un ciel dégagé toutes les nuits, qui n'avais jamais été vu de mémoire d'homme ...

      Comme pour les autres, j'ai utilisé mon télescope Celestron C11 avec réducteur, l'ASI533 et avec filtre Baader Neodymium pour tenter de limiter l'effet de la pollution lumineuse.

      24 poses de 5min (2h tout rond de pose totale qui représente 96% des images retenue) le 26 mars dans mon jardin de Cergy-Pontoise.
      Encore plus que pour les autres, j'ai obtenu un fond de ciel très bruité et avec un immonde gradient de pollution lumineuse que j'ai essayé de traiter à part de la galaxie, sans toutefois réussir à obtenir quelque-chose de vraiment satisfaisant.

      * Acquisitions :
      - Caméra ASI533, refroidissement activé (capteur à -10°C), gain 100
      - Logiciel d'acquisition : Sharpcap

      * Optique :
      - Télescope Celestron C11 avec réducteur à 1764 mm de focale, Parre-buée et résistance chauffante
      - Filtre Baader Neodymium

      * Monture :
      - AZ-EQ6
      - Autoguidage par diviseur optique ZWO, caméra GPCAM2 IMX224
      - Logiciel : PHD2 Guiding

      * Prétraitements :
      - 6 Darks, Flats, pas d'offsets
      - Empilements par moyenne additive avec rejet Kappa sigma
      - Logiciel : Siril

      * Traitements :
      - Étalonnage des couleurs par photométrie
      - Transformation de l'histogramme
      - Extraction du gradient
      - Réglage des tons foncés / tons clairs
      - Réductions de bruits
      - Masque de fusion avec augmentation du contraste de l'image
      - Masque de fusion avec traitement par ondelettes
      - Masque de fusion avec fond du ciel (très bruité et avec un gradient difficilement extractible dû à une forte Pollution lumineuse)
      - Deuxième réduction de bruit, correction gamma, corrections cosmétiques résiduelles sur le fond de ciel, saturation, ouf c'est fini
      - Logiciels : Siril, Iris, CS2

      * Lieu :
      - Vauréal (Cergy-Pontoise, 95)

      Plus d'informations et image plus résolue sur mon site personnel à la page :
      http://encelade18.free.fr/photos/M63.html
       

    • By JuLi131
      Bonjour à tous 
       
      Le résultat d'une première visite dans cette autre belle région du ciel 
       
      - 70x80sec à 800iso
      - Lunette ExploreSc 80ED
      - Canon EOS200D
      - DOF
       

       
      J'y retournerai avec plaisir!
       
      Bon ciel 
    • By jlucolas
      Bonjour,
       
      Champ de petites galaxies autour de NGC 4473, frontière entre Virgo et Chevelure
       
      Instrument FSQ106 + 600D refroidi à -10°C monture AtlasEQG modifiée PierroAstro pilotée par CarteDuCiel
      acquisition Backyard EOS guidage PHD2 diviseur Optique fait par Didier SkyMeca
       
      Prise de vue le 31 mars 2020 entre 2h31 et 4h47
      11 poses de 900 s à 800 ISO
      l'éclairage public est coupé à Saumur à 1 h grâce à l'action de l'ANPCEN depuis 2012
      Lune de 7 jours couchée
      Température ext de 4 à 2,3 °C
      Traitements : IRIS + PS difficiles
      résultat pas terrible
      je ne sais pas faire autrement
      dites moi svp comment traiter mieux que ça
      le fichier a été réduit avec XnView sinon il fait 10 Mo
       
      JLuc


       
      image à 100 % plus bas
      vous pouvez zoomer
      la galaxie NGC 4438 en haut à droite a 3 points noirs, c'est pas un défaut de l'image, on les voit aussi sur le DSS
      la petite merdouille au-dessus c'est pas un défaut non plus, c'est un IC3355
      l'étoile brillante en haut à gauche est bizarre traversée par un trait noir (à voir sur l'image 100%), que l'on ne voit pas sur le DSS, pourquoi ? C'est pourtant d'une étoile, pas une galaxie.
      Magnitude visuelle: 7.28
      HD: 108775
      BD: BD+15 2469 
      HIP: 60960
      Indice de couleur: 1.25
      Magnitude bleue: 8.53
      Classe spectrale: K0 
       

    • By yves65
      Bonjour à tous,
       
      J'espère que votre confinement se passe bien. Pour ma part, comme la plupart des agents du CNRS je suis en télétravail. Mais comme j'ai la chance d'avoir un observatoire à deux pas de mon jardin équipé d'un T305. La semaine dernière, j'ai pu profiter de trois belles nuits étoilées à Visker, pour faire un peu d'observations visuelles .
       
      Je vous présente ici 12 nouveaux dessins de galaxies (classés par ordre de numéro NGC).
       
      En dehors du premier dessin de M 65 qui a été fait au mois de février, les 11 autres dessins ont été fait après mes observations de la nuit du 24 au 25 mars, et reconfirmer lors d'une deuxième observation la nuit du 26 au 27 mars. Pour certains d'entre eux, je suis revenus dessus une troisième fois lors de la nuit du 28 au 29 mars.
      J'ai donc observé 2 ou 3 fois en quelques jours, chacune des galaxies décrites ci-dessous.
       
      M 65 (NGC 3623)
      Galaxie dans le Lion. Magnitude 9,3.
      Au cours des deux soirées du 15 et du 18 février, j'ai observé assez longuement la galaxie M65, membre du célèbre Triplet du Lion, comprenant M65, M66 et NGC 3628.
      Le but était d'en faire un dessin car c'est la seule galaxie du trio que je n'avais jamais dessinée seule.
      Quelques détails de structure sont perceptibles dans cette galaxie spirale, notamment la barre le long du noyau, inclinée par rapport au petit axe de la galaxie.
      On devine des départs de bras spiraux de chaque coté de la barre, et une bande sombre de poussières du coté est. Une étoile d'avant plan, de magnitude 14,5 environ est perceptible à fort grossissement en plein dans la bande sombre.
      J'ai utilisé deux oculaires, donc deux grossissements au cours de cette observation. Hypérion 8mm (150x) pour la galaxie, et Nagler 5mm (240x) pour les étoiles les plus faibles.
       

       
       
      M 96 (NGC 3368)
      Galaxie dans le Lion. Magnitude 9,3.
      M 96 fait partie du trio de galaxies Messier M 95/M 96 /M 105 qui sont situées dans un champ de moins de 1,5°. (En fait il y a même 5 galaxies avec NGC 3384 et 3389.)
      Comme pour M 65, j'ai choisi de dessiner M 96 car c'est la seule du trio que je n'avais jamais dessinée pour elle même.
      M 96 est une galaxie de forme ovale dont le grand axe est orienté presque nord-sud. La taille totale de la galaxie est très difficilement perceptible car les parties externes sont de très faible luminosité. Mais elle possède un noyau brillant quasi ponctuel.
      La zone centrale est difficile à appréhender en visuel. En premier lieu, on devine un cœur avec une barre lumineuse sur un axe oblique SE/NO. Mais on perçoit en fait deux axes lumineux dans le cœur de la galaxie, qui forment donc une sorte de croix.
      Cette sensation prête vraiment à confusion, car tantôt on pense voir une barre inclinée, tantôt une barre alignée avec le grand axe de la galaxie. Du coup, j'ai représenté une sorte de X lumineux sur mon dessin au centre de la galaxie, qui reproduit cette sensation.
      Par ailleurs, un bras spiral est perçu sur le bord du cœur, coté nord-est.
       

       
       
      M 109 (NGC 3992)
      Galaxie dans la Grande Ourse. Magnitude 9,8.
      M 109 est une des galaxies les plus faciles à trouver du ciel. Elle est située à seulement 0,6° de Phekda, une des sept étoiles du Grand Chariot. (Celle qui est en bas à gauche du fond de la « casserole ») Il suffit de pointer cette étoile et on voit la galaxie. C'est sans doute un des Messier les plus faciles à pointer sans Goto. D'ailleurs, Phekda  est tellement brillante, qu’il vaut mieux la sortir du champ pour observer la galaxie. J'avais déjà dessinée cette galaxie en 2007 mais je ne l'avais jamais remis au propre sous forme Jpeg.
      M 109 est une spirale barrée qui dévoile bien sa structure. La barre est évidente en vision directe. Elle est constituée par un bulbe brillant et circulaire, d’où partent deux aigrettes s’étendant de chaque coté sur un axe NE/SO. Cette barre est inclinée par rapport au grand axe de la galaxie.
      Quatre étoiles assez brillantes, parfaitement alignées, bordent la galaxie coté nord.
      Les bras spiraux (qui apparaissent très fins et très enroulés sur les photos) ne sont pas visibles. On ne perçoit qu’un nuage ténu de forme allongé, entourant la barre centrale.
       

       
       
      NGC 4088
      Galaxie dans la Grande Ourse. Magnitude 10,6. Elle appartient au catalogue des 110 NGC.
      NGC 4088 est une superbe galaxie de forme atypique, dont les bras spiraux sont complétement déformés. Elle appartient au catalogue Arp, sous le numéro Arp 18.
      En imagerie, sa forme évoque celle d'un oiseau pécheur en train de plonger dans l'eau, avec ses deux ailes recroquevillées le long du corps.
      Je l'avais déjà observée au T254 mais jamais au T305. A l'oculaire, la forme est complexe à déchiffrer, mais on y arrive à force de persévérance en vision décalée. Au premier regard, on distingue une galaxie fantomatique allongée sur un axe est-ouest.
      Après quelques minutes, on devine une forme asymétrique, comme tronquée au nord-ouest. Un nodosité brillante est vue épisodiquement vers le centre. Une bande de poussières sombre longeant le bord de la galaxie est perceptible au sud-est. La pointe nord-est est légèrement recourbée.
      Tout proche au sud, on devine aussi la galaxie NGC 4085 (Mag 12,4). Elle est plus petite et a l'aspect d'un fuseau fin et fantomatique.
       

       
       
      NGC 4214
      Galaxie dans les Chiens de Chasse. Magnitude 9,8. Elle appartient au catalogue des 110 NGC.
      C’est une galaxie irrégulière de forme vaguement rectangulaire. Des détails de structure sont perceptibles à l’oculaire. Elle possède un noyau brillant allongé,  de forme convexe coté est, et concave coté ouest.
      Les deux extrémités nord et sud de la galaxie sont recourbées. Le coté nord est courbé vers l’est, et le coté sud est courbé vers l’ouest. Cette galaxie se situe à proximité de la superbe NGC 4244.
       

       
       
      NGC 4414
      Galaxie dans la Chevelure de Bérénice. Magnitude 10,1. Elle appartient au catalogue des 110 NGC.
      C'est une petite galaxie assez brillante, de forme allongée sur un axe nord-sud. Elle possède un noyau brillant ponctuel.
      Après de longues minutes d'observation, l’enroulement de ses bras spiraux est deviné, surtout au sud. Des zones sombres semblent perceptibles le long du noyau, à l’est et à l’ouest.
       

       
       
      M 85 et NGC 4394
      Couple de galaxies dans la Vierge. Magnitude 9,2 et 10,9.
      M85 est une grosse galaxie lenticulaire très brillante, légèrement ovale. Elle possède un noyau d'aspect stellaire. Une étoile d'avant plan est visible au nord sur le bord de la galaxie.
      Son compagnon NGC 4394 est plus ténue. C'est une spirale barrée dont on ne voit que la barre à l'oculaire, ce qui lui donne l'aspect d'une galaxie allongée sur un axe nord sud avec un noyau ponctuel.
       

       
       
      NGC 4535 = La Galaxie Perdue
      Galaxie dans la Vierge. Magnitude 10. Elle appartient au catalogue des 110 NGC.
      C’est une spirale vue de face. Elle est quasiment de forme circulaire, et son aspect est vaste et ténu à l’oculaire. Les bras spiraux ne sont pas visibles avec le T305.
      Elle forme un couple avec NGC 4526, une galaxie spirale vue par la tranche de magnitude 9,7 qui appartient aussi au catalogue des 110 NGC.
      Ces deux galaxies sont proches de la galaxie elliptique M 49 qui est visible dans le même champ à 50x, à l’ouest.
      Comme aucune des 3 galaxies ne montre de détails de structure, j'ai dessiné les 3 en grand champ à faible grossissement.
       

       
       
      M 58 (NGC 4579)
      Galaxie dans la Vierge. Magnitude 9,8.
      Galaxie spirale barrée de forme allongée. La barre est visible à l'oculaire, mais je n'ai pas réussi à voir les débuts de bras spiraux à chaque extrémité.
      Elle est située toute proche des Jumeaux Siamois que l'on voit dans le même champ à faible grossissement.
       

       
       
      NGC 4567/68 = Les Jumeaux Siamois
      Galaxies dans la Vierge. Magnitude 10,8 et 11,3.
      Les Jumeaux Siamois, NGC 4567 et 4568, sont deux galaxies en interaction. Ce couple de galaxies est visible dans le même champ que M 58 à faible grossissement, sous la forme d’une tache floue aux contours indéfinis.
      Il est situé à coté d’une quatrième galaxie, NGC 4564.
      A 150x, les Jumeaux Siamois, forment deux taches bien distinctes en vision décalée, qui se touchent à une de leurs extrémités. Les noyaux des deux galaxies sont visibles sous forme de zones légèrement plus brillantes.
      Toujours en vision décalée, un trait sombre est perceptible au niveau de la zone de contact. L’ensemble est assez esthétique et évoque la forme d’un Palmito.
      La galaxie vue par la tranche NGC 4564 est visible dans le même champ. Elle possède un noyau ponctuel d’aspect stellaire.
       

       
       
      M 94 (NGC 4736)
      Galaxie dans les Chiens de Chasse. Magnitude 8,2.
      C'est une galaxie spirale vue de face. Son noyau de forme circulaire est énorme et extrêmement brillant. Le sens d'enroulement des bras spiraux est perceptible le long du noyau.
       

       
       
      NGC 5247
      Galaxie dans la Vierge. Magnitude 10.
      J'ai gardé la meilleure pour la fin. Cette galaxie est une incroyable découverte ! Ca faisait longtemps que je n'avais pas eu une pareille surprise !
      Je n'avais jamais observé cette galaxie auparavant car elle ne fait pas partie du catalogue des 110 NGC, ni du catalogue Herschel 400. C'est un dessin de Nicolas Biver, vu ici sur Astrosurf , qui m'a mis la puce à l'oreille l'an passé, et qui m'a fait connaitre l'existence de cette galaxie.
      NGC 5247 est un spirale vue de face. Je l'ai observée longuement au cours des 3 nuits claires de la semaine dernière. Le ciel n’était pas toujours excellent mais je pense pouvoir confirmer la présence de deux grands bras spiraux visibles à l’oculaire.
      Cette galaxie fait un peu penser à M 83 qui est d'ailleurs située dans la même zone du ciel. Mais NGC 5247 est plus haute sur l'horizon, delta -17°, alors que M 83 est à delta -30°. Du coup, c'est peut-être plus facile en France de voir les bras spiraux de NGC 5247 que ceux de M 83.
       

       
      Voilà pour cette fois,
      J'espère que tout se passe bien chez vous, en cette période de confinement qui est partie pour durer...
       
      Bon ciel à tous ,
      Yves
       
  • Images