Sign in to follow this  
danielo

Mise en station : ASIAIR vs. Polemaster

Recommended Posts

  Salut,

 

Après quelques essais comparatifs j'arrive à une bien meilleure mise en station avec Polemaster qu'avec l'appli de l'ASIAIR. Je n'ai pas fait de mesure de dérive mais le suivi en DEC est bien plus plat. J'aurais aimé que l'ASIAIR puisse prendre en charge complètement l'acquisition mais pour le moment je suis bien obligé de sortir l'ordi pour la MES avec Polemaster...

 

Je pense que le problème vient du principe utilisé par l'ASAIR : plate-solving comparatif sur deux images prises par la caméra principale après rotation en AD. Mon setup est certainement bourré de flexions (GSO 200/800 sur Vixen GPD2) qui ne sont très probablement pas modélisées par l'application de ZWO. Peut-être qu'avec du matos plus haut de gamme donc plus rigide  c'est plus efficace ? Je crois que Colmic a eu plus de succès avec sa Taka sur monture Taka ^_^  Le Polemaster est fixé directement sur l'axe AD de la monture donc n'a pas le même problème.

 

Est-ce que si vous avez testé vous arrivez à la même conclusion ?

 

Dan

 

 

 

 

 

Edited by danielo

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Up

Non je n'ai que le Polemaster. Mais d'accord avec ta reflexion.

Christophe

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  



  • Similar Content

    • By Jean-Marc_M
      Bonjour à tous,
      Mon AZEQ6 va avoir un an dans pas longtemps, sa garantie s'arrêtera. Je viens de mesurer son EP qui est grosso modo conforme à ce que Pierro Astro avait indiqué dans son rapport. Mais l'EP ne fait pas la qualité du guidage et je bataille régulièrement avec PHD pour avoir un RMS inférieur à 1". J'envisage de la démonter pour nettoyage et graissage de toute la mécanique. Il y a un très bon tuto dispo (merci nicoastro) et j'ai déjà eu l'occasion de me faire la main sur ma NEQ6 avec une modif courroies Rowan, donc pas de problème à priori côté mise en œuvre.
      Il faut être observateur pour détecter la sinusoïde de l'EP...

       
      Mais avant de faire une manip peut être stérile, j'aurai aimé avoir des retours d'expérience.
      - Pensez-vous qu'un simple nettoyage-regraissage (graisse lithium) puisse venir lisser cette EP que je trouve pour le moins chaotique ?
      - Faut-il aller plus loin en remplaçant les roulements par des SKF ou équivalents et si oui, y a-t-il eu une amélioration franche ?
       
      Pour ceux qui voudront s'y attarder, le fichier PHD2_GuideLog est joint.
      Merci pour vos avis
       
      PHD2_GuideLog_2020-04-09_220528.txt
    • By astroluma
      Bonjour à tous,
       
      Images trouvées sur le site web d'un grossiste chinois.
       
      La monture CQ350 et le R-MAK 300.
       
      C'est un grossiste donc évidement pas de prix affiché.
       

    • By MICALEF
        bonjour les ASTRAMS 
       
        pour  la mise en station d'une EQ6 a l'aide de la raquette :  il faut utiliser  les données  HA ou polaris clock   
        merci pour vos réponses  
        mica
         
    • By danielo
        Salut,
      je voulais soumettre à votre sagacité un autre phénomène mysterieux (plus simple à résoudre que le précédent ).
       
      Sur mes poses autoguidées j'ai très souvent un gros problème de suivi en DEC, qui ne prend pas la forme d'un étalement des étoiles mais plutôt d'un dédoublement  bien net :
       

       
      ou bien
       
      `e
       
      Mon setup :
      GSO 200/800 sur Vixen GPD2 avec motorisation EQStar (similaire Picastro), guidage au diviseur optique ZWO avec ASI 120 MM, pilotage par ASIAIR. Agressivité de l'ordre de 60% en RA et 20% en DEC.  Mis en station précise (trop ?) avec Polemaster ou avec l'ASIAIR, et tube bien équilibré sur les deux axes. Sur la courbe d'autoguidage, le comportement en DEC et AD semblent similaires.
       
      La monture est sans doute un peu légère par rapport au tube mais ça me semble encore jouable, je ne vois pas de vibrations même en cas de vent modéré.
       
      C'est sans doute un problème du au backlash en DEC ? Si c'est le cas est-ce que je devrais décaler volontairement ma mise en station ? (si oui en azimut ou en hauteur, et de combien ?) Éventuellement  déséquilibrer le tube en DEC (dans quel sens ?) ? Ou bien est-ce autre chose ?
       
      merci
       
      Dan
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
    • By orionfl
      Bonjour à tous,
       
      Bien que PicAstro semble être désormais orphelin, je sais aussi qu'il est encore en usage chez un certain nombre d'entre-nous ...
       
      Après une longue interruption dans la pratique de l'astronomie, j'ai décidé de m'y remettre, profitant à la fois du temps libre de ma retraite et du confinement covid19 actuel.
       
      Ma monture a retrouvé son PicAstro avec bonheur, mais si le moteur AD se comporte a merveille, celui en DEC est plus  problématique : il vibre, grogne, refuse de tourner dans la plupart des position du potentiomètre du pad  et semble ne pas avoir beaucoup de couple a offrir contrairement a son copain en AD...
       
      J'ai inversé les moteurs, revu les paramétrages, vérifié les connections, l'absence de point dur, bref je ne sais plus que faire
       
      Si l'un de vous à une idée, je suis preneur !
       
      Merci et surtout, restez chez vous
       
       
  • Images