Thierry Legault

Les méga-constellations de satellites (Starlink etc.)

Recommended Posts

Le pire c'est que quoi qu'il ce passe pour les prochains ceux là on vas ce les garder 😕😕

Je suis dégouté !!! 🤔🤔

 

Fred

Edited by fredo38

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Mag 2 en orbite définitive ... C'est une catastrophe... J'avais un maigre espoir avec ce darksat, mais là c'est sans appel 

Je suis dépité, et triste pour notre ciel 

Edited by JB

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est la fin définitive et tragique d'un ciel que nos petits enfants ne connaîtront pas ! 

😭😭😭

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Page 9 de ce fil, Motta avait signalé un dossier de Pierre Barthélémy paru dans le journal "Le Monde ", dossier intitulé :

 

"Les milliers de satellites propulsés pour fournir du débit Internet à tous risquent de transformer le ciel en far west"

 

https://www.lemonde.fr/sciences/article/2020/02/18/l-espace-sous-la-menace-des-megaconstellations-de-satellites_6029902_1650684.html

 

Dossier auquel ont participé (entre autres) Nicolas Bobrinsky, chef du département ingénierie et innovation à l’ESA, Pierre Omaly, expert ès débris spatiaux au Centre national d’études spatiales, Eric Lagadec, vice-président de la Société française d’astronomie et d’astrophysique

 

Voici ce qu’en pense un des adorateurs d’Elon, largement plébiscité par la joyeuse communauté (et race supérieure) de la très prochaine "Espèce interplanétaire".

 

Extraits - Je cite :

 

"L'article est un tissu de poncifs antiaméricains et anti New Space. Il entretient la vision paranoïaque selon laquelle les opérateurs privés, bien entendu, veulent transformer l'espace en Far West…

Tout cela me fait penser aux cours d'Alain Duhamel que je suivais à Sciences Po dans ma jeunesse, durant lesquels ce grand journaliste qui connaissait bien les ficelles du métier expliquait comment on structure l'opinion des gens lentement par petites touches. A un certain moment les gens sont quasiment en attente de la réitération du message que l'on a fini par faire passer par les actions de communication précédentes. "Privé", "New Space", "Far West", ces quelques mots évocateurs suffisent, quand les lecteurs ont bien été conditionnés, par leur instiller une opinion dès le début de l'article, de telle sorte que quand ils lisent la fin de l'article, ils se sentent intelligents parce qu'ils retrouvent sous la plume du journaliste ce qu'ils croient être leur propre opinion. Alors qu'en fait ils n'ont fait que réagir de manière pavlovienne à des stimuli et que trop pressés, ils n'ont en réalité pas exercé leur esprit critique".

 

Commentaire : Bref, les astronomes, la SAF, et nous même ici, on souffre tous du syndrome de Pavlov :/

Et on se croit un peu intelligents, mais en fait on est complètement cons.

 

Extrait (SUITE) :

 

"L'article, enfin, utilise le vocabulaire de l'écologie pour susciter des réflexes conditionnés, mais il serait plus rigoureux s'il signalait que l'espace n'est qu'à l'extrême périphérie de l'écosystème et n'en fait pas partie. Il y a, certes, une problématique de soutenabilité de l'occupation des orbites, mais l'analogie avec l'écologie est abusive. La soutenabilité est un concept transversal, qui intervient en écologie mais aussi dans beaucoup d'autres domaines. En attendant la colonisation de Mars, c'est sur la Terre, et non sur orbite, que se posent les questions écologiques, parce que c'est sur Terre que se développe la vie. Le spatial circumterrestre peut apporter, de l'extérieur, un certain nombre de réponses aux difficultés écologiques sur Terre."

 

Commentaire : Il prétend donc que le ciel ne fait pas partie prenante de la Terre et de son écosystème. Conclusion : le twitteur fou peut le dégueulasser en toute sérénité, rien à carrer !! :D:/

Et les astro-amateurs qui passent un bonne partie de la nuit sous

 le ciel étoilé ... arrêtez les gars !! Ce genre d'occupation n'est ni sérieux, ni productif voyons !

Quand à ceux qui cherchent l'inspirarion poétique ou philosophique en admirant le ciel, y z'ont rien d'autre à foutre ?!

Franchement....

 

Extrait (SUITE) :

 

"Il y a une jolie question, que l'on pourrait débattre ici, qui est la question de la sobriété numérique. Peu de gens savent que l'effet de serre induit par l'usage du numérique au sens large s'accroît de 9% par an. Actuellement, l'informatique, l'internet et les télécommunications, du fait des infrastructures lourdes qu'ils nécessitent, notamment en matière de réseau, génèrent davantage d'effet de serre et sont une menace plus grave pour le climat que l'aéronautique. Et si rien n'est fait, à partir de 2025, le numérique au sens large ainsi entendu générera plus d'effet de serre que la circulation routière ! 

J'ai tendance à penser que les mégaconstellations permettront progressivement d'alléger ces infrastructures de réseau terrestres et contribueront à ralentir la croissance de la contribution du numérique à l'effet de serre…"

 

Commentaires (Source Wiki) :

 

STARLINK

 

Segment terrestre :

La liaison entre les satellites et le réseau internet passe par des stations terriennes qui sont réparties sur l'ensemble de la planète. SpaceX dépose une demande auprès de la Commission fédérale des communications américaine pour l'installation d'un million de stations terriennes.

 

Terminal utilisateur et performances :

Selon les informations fournies en 2017, l'utilisateur établit la connexion avec le réseau de satellites à l'aide d'un terminal qui doit avoir la taille d'un micro-ordinateur. Le débit visé est de 1 gigabit par seconde avec un temps de latence compris entre 25 et 35 millisecondes (ms) contre 600 ms pour les liaisons internet par satellite existantes et 10 ms pour les liaisons fournies par les meilleurs fournisseurs internet utilisant un réseau terrestre."

 

Avec les terminaux (taille micro-ordi) pour chaque utilisateur et un million de stations terriennes, c'est clair, les infrastructures vont être vachement allégées !! :/9_9

Pour la "sobriété numérique" on repassera..

 

Edited by vaufrègesI3
  • Sad 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans les satellites que je "suis" ces temps ci les starlink sont effectivement assez brillants comme les iridiums, et certains satellites chinois… Sauf qd il y en aura des dizaines de milliers ca va faire mal. Apres je confirme que dés que le soleil est en dessous de ~ -25° sous l'horizon ils disparaissent tous (ombre de la terre). Ce qu'il veut dire  que l'été et dans le nord de la France ca va pas etre la joie car visibles toute la nuit. Mais pas l'hiver (ou du moins que durant le crepuscule astro + qq dizaines de minutes).
Plus on se rapproche de l'équateur mieux c'est. En attendant, SpaceX se dépêche de lancer tout ca a toute vitesse et s'il y a une interdiction ou des modifs a faire y a de grande chances que la constellation soit bien fournie. Le Darksat, y a des precisions sur ce qui a été fait ? Le pb sont les panneaux solaires, a mon avis, qui réfléchissent la majorité du flux.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

 

Bon on atteint le bout du bout, en tout cas merci à Thierry pour les mesures effectuées samedi matin. Une bien triste nouvelles, décidement l'actualité est morose.

Bonne journée.

A+  Alain.L

Share this post


Link to post
Share on other sites

les valeurs de Thierry s'inscrivent clairement dans un scénario pire que les estimations les plus pessimistes qu'on avait... on estimait magnitude 4 à l'orbite définitive, la on est à magnitude 2.5...

 

qu'est ce qui fait que c'est pire? est ce que le fameux argument de "l"orientation finale" de spacex était à ce point du flan qu'au lieu de réduire la luminosité, il empire la situation par rapport à ce qu'on pensait????

 

pour redonner un contexte, il y a moins de 100 étoiles dans le ciel complet de magnitude <2.5. 

 

magnitude 2.5, c'est plus brillant que 98% des étoiles visibles...

 

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Thierry pour cette image:

J'avais justement observé les passages de la série du Darksat vendredi et samedi matin, mais avec des condition médiocre vendredi, meilleure samedi. J'avais raté le 1073 vendredi et un sur deux samedi - voilà donc ta preuve en image: effectivement la série des brillants sont vers magnitude 2.5 à 2.8  pour ce que j'ai estimé (passage à 60° vendredi et 90° samedi), les autres je ne sais pas car je les ai +- ratés (m > 4.5 ?).

Bon l'orientation des panneaux solaire doit tout expliquer...

Pour ce qui est de la série 3 du lancement du 29 janvier, vendredi matin ils étaient vers m=1.5, flashant vers m=0.5 à 1 pour certains, et vers m=2 à 40° de l'horizon samedi:

starlink3-aubette-220220-5h22m50-24mmf4b-6s.thumb.jpg.bb1625773eff50228e283df94764aa30.jpgstarlink3-aubette-220220-5h31m08-24mmf4bsb-2s.thumb.jpg.81eeb74f7869d71c30efcdf43b9b02b7.jpg

Nicolas

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Précisions extraites de mes notes:

Vendredi matin (passage SSE à 60°):

Starlink 1102 m=2.8

              1114 m=2.6

              1111 m=2.7

              1130 m=2.8 (le Darksat bien vu à l'oeil nu / photo/film)

              1073 pas vu

              1084 m=2.6

Samedi matin (passage zénith)

 starlink 1119 m=2.5

              1101 pas vu

               1114 m=2.5

              1102 pas vu

               1130 m=2.5

              1111 pas vu

conforme à ce qu'à noté TL, mais on voit que les starlink 1102 et 1111 étaient bien vus le 21 au matin et pas le lendemain: très vraissemblablement une question d'orientation du panneau solaire (=mag 2.5) alors que la base n'est peut-etre que de magnitude 4.5-5.

 

Nicolas

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

ok, donc on aurait une base autour de 4.5-5 (grosso modo ce qui était prévu, voir un chouilla moins) et en "orientation finale", une contribution supplémentaire qui fait passer à la magnitude 2.5 une large proportion d'entre eux. 

 

donc pas du tout des flares comme les iridiums, mais deux gammes de satellites, une certaine partie (à estimer) de la population totale à la mag 4.5-5 et une autre partie à la mag 2.5?

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Reste à savoir si nos programmes d'acquisition arriveront à faire une rejection complète sur la constellation complète ?? 🤔

 

Fred

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, Thierry Legault a dit :

un groupe filmé samedi matin au crépuscule astro, dont le fameux "Darsat" supposé être moins brillant que les autres grâce à un revêtement spécial. On voit que c'est réussi, comme on pouvait malheureusement s'y attendre... :/

 

 

Merci Thierry pour cette mauvaise nouvelle...

Il est vrai qu'on s'en doutait mais pas à ce point là !

Triste je suis  :(

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui finalement

C'est toujours le scénario du pire qu'il faut envisager quand c'est " homo sapiens"  qui est à la manoeuvre

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à tous pour ces relevés ! 

 Je me suis levé de bonne heure samedi matin pour le passage des Starlink. On les voyaient clairement passer, surtout dans la constellation du bouvier où ils s'emblaient être à leur maximum ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cette fois c'est acté, on aura réussi à tout saloper, même le ciel nocturne. Il n'y a pas une chose à notre portée qu'on aura respectée, laissée tranquille. Pas une. Rien. Il fallait absolument tout pourrir. Manque plus que la publicité dans le ciel nocturne, et aucun doute qu'elle arrivera, puisque par définition les pires conneries les plus impensables arrivent toutes un jour. Ce jour-là ça sera clair et net, je ne mettrai plus jamais le nez dehors pour voir les étoiles, été ou hiver, ça sera fini à tout jamais pour moi.

 

Ils veulent mettre des satellites, pour beaucoup de magnitude 2,5, en nombre largement plus important à terme que toutes les étoiles visibles sous un bon ciel. C'est un acte d'une brutalité démesurée contre laquelle on est impuissant. L'être humain est un prédateur doublé d'un je m'en foutiste grossier.

 

En plus de ça, cette ignoble machination aura probablement pour effet de décourager toutes les politiques de lutte contre la pollution lumineuse : à quoi bon poursuivre les efforts, au point où on en est ?... Mais franchement je ne suis plus très loin de m'en battre les steaks car il est un moment où l'adjectif "indécrottable" s'applique, et où il convient d'en prendre acte...

  • Like 2
  • Thanks 1
  • Sad 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

Je partage ton post Cédric, quel désastre pour l'humanité, le pognon et la bétise humaine ont gagné. La machine à connerie et à broyer est en cours, à quoi ça sert de faire la nuit des étoiles et à monter aux gens le ciel, bientôt ils auront des points lumineux qui passeront devant leurs yeux partout. Il restera pour nous les amateurs, le soleil, les planètes et les éclipses. Pour les pros plus grand chose, par contre on pourra avoir internet au fond de la jungle avec un terminal signé Elon Musk avec un abonnement mensuel que beaucoup ne pourrons pas payé. Voilà l'avenir, elle est  pas belle la vie!

A+  Alain.L

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Lopez_Alain a dit :

Il restera pour nous les amateurs, le soleil, les planètes et les éclipses.

 

Et des souvenirs, de plus en plus lointains et légendaires... ¬¬

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Allez on se bouge le barillet

 

Je pense que le barillet bouge tout seul, pas besoin de faire d'effort, ceci s'appelle la roulette russe de l'humanité.

Et le vainqueur est... Personne en fait ! Ici, on parle d'astronomie mais soyons logiques que nous devons avoir

conscience que en finalité, c'est toute la beauté de la nature, de la planète Terre qui part complètement à la benne.

Et là, pour le coup, c'est également le photographe de faune, de paysages, de flore mais pas seulement l'astronome qui parle.

Ce qui m’effare, c'est le nombre d'espèces vivantes qui dégagent mais ce que l'on parle de plus en plus, le plus proche de nous,

ce sont les abeilles qui sont programmées pour la magnificence de la flore, etc... Effet domino oblige, on file vers le point 0

du Big Crunch, qui heureusement par hyperthermie, pourrait faire mourir en final le principal coupable de ce désordre...Ouf !

En parlant des abeilles, justement, il suffit de regarder attentivement, les fleurs sont de moins en moins visitées, c'est visible

et plus particulièrement depuis les dix dernières années. Les bourdons pareil.

 

Il y a 2 heures, Lopez_Alain a dit :

on pourra avoir internet au fond de la jungle avec un terminal signé Elon Musk avec un abonnement mensuel que beaucoup ne pourrons pas payé. Voilà l'avenir, elle est  pas belle la vie!

 

"Plus belle la vie" saison 666 sur Elon Musk TV.

Edited by A-FIOCRET
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Petite question pas très pertinente...

Mais je me demandais ; que serait l'impact de l'observation visuel à travers un oculaire. 

Imaginon le pire des scénarios, 40000 starlink ! 

Ça ferait quoi, environ un satellite toutes les dix secondes dans le champ de vison du téléscope ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

@vesta  Non, faisons un calcul à la grosse louche. si on prend les 42000 satellites grosso modo répartis uniformément, on a pas loin d’un satellite tout les degrés carrés... depuis le centre de la terre. Ce qui veut dire un satellite tout les ~100km a un moment donné. A une altitude de 300 ou 400 bornes, on les verras donc au zénith avec un espacement de 15 ou 20 degrés, cet angle diminuant avec la hauteur dans le ciel. Donc au final on devrait voir quelques dizaines de points simultanément dans le ciel. Donc au final peu de chance d’en voir un passer dans un champ de 30 ou 40 minutes d’arc.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, vesta a dit :

Ça ferait quoi, environ un satellite toutes les dix secondes dans le champ de vison du téléscope ? 

 

Ça n'aura aucun impact en visuel dans le champ d'un télescope ou lunette. Le problème se pose pour l'astrophoto.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

il y a 10 minutes, iblack a dit :

Ça n'aura aucun impact en visuel dans le champ d'un télescope ou lunette. Le problème se pose pour l'astrophoto.

 

A bien y réfléchir, pas si sûr...

Si on a 42000 satellites dans notre ciel, certes on n'aura pas si souvent un starlink dans le champ, mais il ne faut pas oublier que ça remue vite ces bestioles...

Je ne sais pas si c'est une valeur réaliste, mais si on voit, disons, un satellite passer toutes les 5mn, sachant que ce sont des phares à mag2.5, ça ne risque pas purement et simplement d'interdire la vision nocturne ?

 

Perso c'est pour l'astrophoto "classique" ( disons pour des champs inférieurs à quelques dizaines de degrés carrés )  que je me fais pas trop de soucis. Kes logiciels trouveront la parade.

 

Romain

Edited by Roch

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now