Thierry Legault

Les méga-constellations de satellites (Starlink etc.)

Recommended Posts

Posted (edited)

Publié par le Néerlandais Ralf Vandebergh sur spaceweather.com (https://spaceweathergallery.com/indiv_upload.php?upload_id=172920) :

Citation

Images télescopiques montrant comment SpaceX est parvenu à réduire l'éclat et la visibilité de satellites Starlink situés en orbite de parking [380 km d'altitude] en modifiant leur configuration/attitude pendant l'année 2020. Images prises avec un télescope de 250 mm.

 

Starlinks-Vandenbergh.jpg

 

Edited by Bill46

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

En toutes choses la démesure peut inquiéter.

Outre les problèmes que nous connaissons liés à notre passion, comment est-on sûrs qu'une telle profusion exponentielle dans les années à venir n'aura pas d'autre impact sur le vivant finalement ?

Comment ont été faits les tests et calculs liés aux risques d'ondes reçues ? N'est ce pas la première fois que l'on déploie tant de satellites sur si peu de durée, en plus ?

Je ne dis pas que c'est le cas ici, mais il y a eu quand beaucoup d'argent était en jeu, des scientifiques payés par les firmes pour relativiser certains effets néfastes (tabac aux States, néonicotinoïdes et diminution des colonies d'abeilles, Monsanto ...).

Quelques satellites, oui, mais franchement un tir toutes les semaines comme cela, à terme cela risque de ne pas être la même chose

Share this post


Link to post
Share on other sites

S'il y a eu des actions pour limiter la visibilité des starlink en orbite de transfert, en jouant sur l'orientation du panneau solaire de 30m2, cela ne dépend pas que de la date, mais les circonstances de visibilité jouent encore... lors du passage du 24 février 2021 dernier des satellites du lancement L18, on était dans la configuration du 24 mars 2020 de ci-dessus !!

Sinon, pour une fois le Ralf présente des images pas trop traitées/trafiquées... c'est complémentaire des mesures de magnitudes, mais ces dernières sont plus faciles à faire, et on a vite fait de savoir si la luminosité est due au panneau solaire ou la base du satellite (> 2magnitudes d'écart...).

Nicolas

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

La nouvelle série lancée hier est passée avec 3-4 min. d'avance sur les prévisions de Heavens-above, ce matin (vers 6h29) - j'ai à moitié raté l'occasion de les imager (2 photos et une courte vidéo à l'arrachée, car ils passaient déjà presque au méridien quand je mettais l'appareil sur sa rotule...:|)...

Mais vous me direz que 60 satellites qui passent dans le crépuscule bien avancé (soleil à -8°), ça ne gêne pas grand monde... juste une curiosité qu'on peut suivre entre le couvre-truc et le lever du jour...

Nicolas

Avec l'image de 6h26.6 au 135mm (1/25e seconde):

starlink-l20-120321-5h26m34-135mmf3b-0p04s.jpg

Edited by biver
ajout image
  • Like 1
  • Sad 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et 60 de plus à être déployés dans 40min. (L21 - lancés il y a 13min.).... >:(

Cela fait 180 satellites en 10j soit un satellite startruc de plus toutes les 80min.... en moyenne ils en ont lancé plus souvent qu'il ne faut de temps pour faire le tour de la terre! Et c'est pas fini...

Nicolas

  • Sad 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

salut Nicolas, quelle est la distance minimale sur ce cliché entre deux satellites consécutifs ?

pourquoi ne sont t'ils pas équidistants ?

merci

Share this post


Link to post
Share on other sites

@biver   bientôt, tu vas passer plus de temps à guetter les starlink que les comètes !

amicalement

Share this post


Link to post
Share on other sites

Disons que les comètes entre 6h et 18h, il n'y en a pas beaucoup de visibles, et même plus tard avec un SQM=18.5 et un horizon bouché, c'est pas évident... les starmachin sont entre les magnitudes 2 et 4... ça se voit mieux O.o

Il y a 2 heures, MARCOPOLE a dit :

pourquoi ne sont t'ils pas équidistants

Va demander a Mr Musk ou Mrs Shotwell... le champ de la photo fait 10x15° avec des satellites à environ 400 km.

Nicolas

Share this post


Link to post
Share on other sites

moi je lis plutot Shit well...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et pendant ce temps spaceX est en train de déployer 60 satellites de plus ce matin... 240 starlink en un mois -- Qui a fait mieux que lancer 240 satellites en exactement 21j - 4 tir en mois de 1 mois, et pas des microsats, mais des satellites de 1/4 de tonne... >:(>:(

  • Sad 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et ces 3 derniers matins les 60 derniers satellites défilent vers 6h04 (UT+2), autour de la magnitude 0 à 1 les 3 derniers jours... soit une magnitude totale proche de celle de Vénus... sous un ciel sombre ils portent même peut-être ombre!

En tous cas leur passage est affligeamment impressionnant (pour les lève-tôt):o:

 

Vendredi matin au 135mm:

starlink-l22-260321-4h06m04s-135mmf3sbc-0p05s.jpg.5b0de74196fd47ea37411d2fbf55462d.jpg

Videos: (vitesse réelle)

https://lesia.obspm.fr/perso/nicolas-biver/ISS/starlink-l22-260321-4h05m23+31s-135mmf3bg2.avi

https://lesia.obspm.fr/perso/nicolas-biver/ISS/starlink-l22-260321-4h06m17+31s-135mmf3bg2.avi

Samedi matin à 43-60mm de focale: je vous invite à trouver Vega (magnitude 0) sur la photo!:

starlink-l22-270321-4h02m44s-43mmf4bsb1curv-0p08s.jpg.213a3115f51d4c3df432d02d95140c9e.jpg

1min plus tard:

starlink-l22-270321-4h04m31s-43mmf4b-0p08s.thumb.jpg.9be844589ea4f8ba866edc2bbc1efe7a.jpg

Videos:

https://lesia.obspm.fr/perso/nicolas-biver/ISS/starlink-l22-270321-4h02m15+76s-43mmf4bg2x2q6.avi

https://lesia.obspm.fr/perso/nicolas-biver/ISS/starlink-l22-270321-4h04m54+21s-64mmf4bg2x2.avi

 

Dimanche matin:

starlink-l22-280321-4h04m04s-24mmf4bsb1-0p1s.jpg.92d4996c1fba37119d87d6c5991b347c.jpg

Video de 2min au 24mm:

https://lesia.obspm.fr/perso/nicolas-biver/ISS/starlink-l22-280321-4h03m10+122s-24mmf4bg2x2q6.avi

 

Nicolas... on s'occupe comme on peut confiné en ville...:S

 

 

  • Haha 1
  • Sad 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

Allez, courage, plus que 178 lancements (*) de Falcon 9 pour que notre ami Elon réalise son objectif initial de couverture internet (12 000 sat.), ... et 500 de plus pour son réseau final universel de rêve à 42 000 Starlinks : "The Perfect World", ... ou le cauchemar absolu de quelques autres observateurs & amoureux du ciel >:(
(*) + ceux pour remplacer les satellites défaillants (1321 Starlinks sont actuellement en orbite).

 

http://www.parabolicarc.com/2021/03/24/spacex-launches-60-more-starlink-satellites-2/

  • Sad 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et est-ce qu'une fois qu'il aura balancé ses 42000 étrons il sera plus heureux ? Ou même pas, tel le gosse capricieux qui convoite un nouveau joujou, et une fois qu'il l'a ne le regarde même plus ...Si au moins ça pouvait nous sortir du caca dans lequel la planète se trouve ...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, etoilesdesecrins a dit :

Et est-ce qu'une fois qu'il aura balancé ses 42000 étrons il sera plus heureux ?

Non ! Mais les pygmées et les tribus reculées auront la 5G xD

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Génial :)

Ben oui, sinon à quoi ça servirait d'injecter des puces 5G à tout le monde xD

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Ah, vu sur seesat, un morceaux du second étage de la falcon 9 d'un récent lancement starlink  qui n'a pas désorbité à l'heure et qui précédait le train de satellite avant de faire le spectacle lors de sa rentrée, vient d'être retrouvé dans la campagne américaine :

https://www.theverge.com/2021/4/2/22364582/spacex-rocket-debris-falls-farm-washington

https://www.youtube.com/watch?v=UT-7zAPTV5U

 

Edited by den b
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.cieletespace.fr/actualites/la-question-des-megaconstellations-de-satellites-arrive-sur-la-table-de-l-onu

 

La question des mégaconstellations de satellites arrive sur la table de l’ONU

 

Face à la menace posée par les projets de mégaconstellations, l’Union astronomique internationale (UAI) va présenter ses recommandations pour la préservation du ciel nocturne à l’ONU. En France, les astronomes s’organisent pour informer les industriels de l’impact de leur activité sur la science.

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Jackbauer 2 pour l'info.

Enfin, des instances commencent à réagir.

Les autorisations données à Musk semblent relever de la libre entreprise privée un peu sauvage, avec

 quelques longueurs d'avance sur une prise de conscience plus universelle et plus réfléchie.

Il est dommage que cela puisse se produire, car maintenant combien d'années seront nécessaires pour modérer un peu le process d'injection de dizaines de satellites par semaine comme actuellement ?

Espérons que de plus en plus de monde sera sensible à la menace que ces mégalos avides de dollars font peser sur les derniers temples inviolés du ciel étoilé, biens communs de l'Humanité.

 

Edited by etoilesdesecrins
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme tous les dimanches, excellente émission de Marc Weitzman, "Signe des temps", aujourd'hui consacrée à l'espace, dont Elon Musk et le problème des flottes de satellites. Avec 2 pointures et un animateur siences de France Culture :

 

https://www.franceculture.fr/emissions/signes-des-temps/recherche-spatiale-et-colonisation-de-lespace

 

Citation

A l'occasion de la sortie du livre collectif dirigé par Nicolas Martin "Espace" récompensé du Prix "Ciel et Espace", réflexions sur l'état des connaissances, de la colonisation de l'espace orbital par les GAFAS jusqu'à l'espace inconnu.

 

L’un des deux hommes les plus riches du monde, Elon Musk, fondateur de SpaceX, qui a posté hier sur les réseaux la vidéo d’un chimpanzé contrôlant un jeu vidéo sur écran grâce à un implant mental, a annoncé, le 24 mars dernier, dans le cadre de son programme Starlink, le lancement d’une fusée Falcon mettant en orbite 60 satellites. Le lendemain, en Sibérie, une fusée Soyouz opérée par Arianespace a décollé pour en mettre 38 en orbite.

Les lancements devraient continuer à raison de 34 à 36 satellites par mois pour la société OneWeb, 60 tous les 15 jours pour Starlink, la compagnie d’Elon Musk, qui vise à terme une constellation de pas moins de 42 000 satellites à elle seule, soit 5 fois le nombre de vaisseaux spatiaux lancés dans l’espace depuis le premier spoutnik en 1957. 

Tous ces satellites sont censés permettre le développement des réseaux internet à haut débit sur l’ensemble de la planète.

Mais n’ont-ils pas aussi pour conséquence de modifier totalement notre rapport à l’espace ? Stéphane Israël, patron d’Arianespace, au Monde en début de semaine : "Nous assistons à une colonisation de l’orbite basse, qui ne pourra pas accueillir sans dommage des dizaines de milliers satellites".

 

Edited by Kaptain

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now