Thierry Legault

Les méga-constellations de satellites (Starlink etc.)

Recommended Posts

On devrait considérer l'espace comme un bien commun, et n'avoir qu'une seule autorité onusienne pour évaluer le bien fondé d'un développement spatial, avec une étude préalable d'impact, un peu à l'image de l'antarctique. Le temps de la guerre froide entre ricains vs ruskof est fini….

Celui qui y déroge doit se prendre un embargo mondial.

 

Edited by STF8LZOS6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Bah, oui et non...:S (pour répondre à Thierry)

On (est censé, parce que c'est pas le bistro) parle ici d'astro sur un support internet...  donc c'est un débat qui mêle les 2 sujets... et alors les dinosaures (selon certains...) comme moi qui n''utilisent surtout que des technologies de plus de 10 ans (à part l"A7s pour filmer les starlinks - mais certains nous diront qu'on en est déjà à la version III :o) ont une double raison de ne pas aimer cette fuite en avant technologico-commerciale.:$

Mais si on en revient à ces étoiles artificielles de Mr. Musk, dans l'immédiat ce qui utile c'est aussi de faire le constat (image, films, estimations de magnitude,...) de l'impact visuel effectif, car même les prévisions Heavens-above semblent sous estimer leur éclat maximum.

 

Nicolas

Edited by biver
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Denis CORRECHER a dit :

Signé un type qui n'a jamais pris l'avion

Moi non plus et j'ai 74 ans et je n'en suis pas mort !!!  

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Message sans intérêts

 

 

Edited by teko38
Message sans intérêts

Share this post


Link to post
Share on other sites

Destinée à « l’Internet des Objets spatial »

Je sais que j'ai paumé pas mal de neurones en bon état mais . . .

C'est quoi "l'internet des objets spatial" ?

Si une fusée passait par là ;)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, ALAING a dit :

Je sais que j'ai paumé pas mal de neurones en bon état mais . . .

C'est quoi "l'internet des objets spatial" ?

Si une fusée passait par là ;)

 

Géolocalisation par satellite d' un  objet via une puce que tu installes sur le dit objet.

 

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Kirth :)

Mais ça existe déjà depuis longtemps !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Prochaine étape : le bracelet que chaque être humain portera dès sa naissance...

Quand ça arrivera, perso je serai en symbiose profonde avec les vers de terre :D

Edited by Meteor Drinker
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aujourd'hui à 16h, dans La Méthode scientifique, sur France Culture:

https://www.franceculture.fr/emissions/la-methode-scientifique/la-methode-scientifique-emission-du-mardi-04-fevrier-2020

 

Starlink : tout ce qui brille

Qu’ambitionne de faire Elon Musk avec son nouveau réseau satellitaire Starlink ? Où en est-il concrètement ? Que doit-on attendre pour l’année 2020 ? Quelles sont les craintes des professionnels de l’astronomie ? Les observations du ciel depuis le sol terrestre sont-elles amenées à disparaître ?

Intervenants:

-Xavier Pasco

Directeur de la Fondation pour la recherche stratégique et spécialiste de l’espace

-Fabrice Mottez

Astrophysicien au Laboratoire Univers et Théories (LUTH) de l'Observatoire de Paris-Meudon (CNRS)

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un truc qui me chiffonne...

 

Quand on parle de starlink dans les médias, on voit souvent :

"blablabla starlink blablabla, gros problème pour les professionnels de l'astronomie, etc... "

 

Pour le quidam moyen, ça veut dire en gros :

"ça a l'air chiant pour eux, mais bon je ne peux rien faire, et à vrai dire j'en ai rien à cirer"

 

En clair, ça n'a pas du tout la portée que ça devrait avoir : une nuisance visible par tous et risquant de rendre, à terme, le ciel méconnaissable.

Même le quidam moyen a déjà vu le ciel étoilé, quelque part, au moins une fois dans sa vie.

A mon avis, c'est là dessus qu'il faut axer "notre" communication : la perte d'un patrimoine commun et accessible à toute l'humanité.

 

Parce que de toute manière, faire passer les starlink de mag 4 à mag 7, à mon avis les applications scientifiques seront bloquées de la même manière. Par contre, pour la pérennité du ciel nocturne, c'est plus la même chose.

Bon évidemment c'est pas d'actualité vu l'extraordinaire performance du darksat :D , mais à mon avis c'est beaucoup plus raisonnable de viser/demander quelque chose comme ça, que de militer pour un retrait total du projet plus abandon de tous les projets futurs. ça, de toute manière, personne ne table dessus je pense.

 

Romain

Share this post


Link to post
Share on other sites

quand je parle des starlink, c'est sur l'aspect visuel pour le quidam moyen que j'axe le discours.

 

à l'oeil pas moyen de gommer les satellites comme avec photoshop. et en plus, le fait qu'ils soient en mouvement les rends plus "visibles" car l'oeil est irrémédiablement attiré par ce qui bouge...

 

parler des soirées allongé dans l'herbe en aout regarder les perséides, j'ai remarqué que ca cause plus aux gens. et quand tu leur dit qu'avec starlink, ca ne sera plus jamais comme avant, ca le touche un peu (meme si la plupart n'ont pas forcément fait ca souvent...)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, brizhell a dit :

"It would be desirable to adopt contingent and limiting resolutions to be ratified as shared international rules"

https://institutions.newscientist.com/article/2232324-legal-action-could-be-used-to-stop-starlink-affecting-telescope-images/

@brizhell je n'ai pas acces à ce lien (tu dois être sur un site "privilégié" ;)

 

Je rejoins malheureusement Roch sur la critique de la présentation du phénomène... La premiere fois que j'ai vu ça passer, je me suis dit "waw impressionnant"... et puis j'ai compris... et là, j'ai complètement changé de discours. Dans le grand public, ceux qui ne regardent qu'occasionnellement le ciel, 5 minutes de temps en temps, qu'est-ce que ca va leur faire?

 

Les conséquences ne seront pas seulement sur l'aspect du ciel étoilé pour *tout* terrien, mais aussi l'arrosage d'ondes dont on ne connait pas encore les conséquences (déjà pour le GSM, ca part encore dans tous les sens)... et... sur notre mode de vie!

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 04/02/2020 à 14:18, spoutnicko a dit :

quand je parle des starlink, c'est sur l'aspect visuel pour le quidam moyen que j'axe le discours.

 

Pour ma part je vois un futur JT ( le même jour, sur n'importe quelle chaîne us usual) se terminer en annonçant à la plèbe qu'un spectacle extraordinaire nous est désormais accessible sous la voûte artificielle ... pardon, naturelle .

Et le peuple de s'extasier bouche bée devant un tel prodige alors qu'il n'a pratiquement jamais admiré un ciel étoilé biologique !

J'espère que la magnitude des satellites restera ce qu'elle est pour que les villes puissent aussi en profiter .... non je déconne ;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je sens que la retraite va se passer devant la télé et mon obs va servir pour remiser les outils de jardinage ....>:(

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oneweb

Bonjour

Une autre constellation Oneweb

Airbus : 34 satellites pour OneWeb vont être lancés

Airbus annonce que 34 satellites pour la constellation OneWeb sont prêts à être lancés depuis Baïkonour, au Kazakhstan.

Le lancement des 34 satellites par OneWeb est prévu le jeudi 6 février à 21h42 (GMT) / vendredi 7 février à 02h42 (heure locale).

La constellation OneWeb fournira une connectivité mondiale avec 650 premiers satellites. La mission de OneWeb est de fournir une connectivité Internet haut débit abordable partout pour tout le monde, d'ici 2021 ' indique le groupe.

https://www.boursorama.com/bourse/actualites/airbus-34-satellites-pour-oneweb-vont-etre-lances-292b6ec75212d701d4d72df5e928c0c5

https://onewebsatellites.com/arrow/

    Design Life - >7 years (500 km orbit); >5 years (1200 km orbit)

    Launch Vehicles - Arianespace Soyuz, Virgin Orbit Launcher One, others proposed

    Nominal Orbit - 500-1500 km circular polar orbit; can be adapted in altitude/inclination

https://www.anfr.fr/fileadmin/mediatheque/documents/CMR/consultation-publique/OneWeb.pdf

https://www.anfr.fr/fileadmin/mediatheque/documents/satellites/Résumé_demande_OneWeb_NGEO.pdf

Avez vous une idée de la magnitude des satellites déjà en orbite ??

Daniel

 

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec toute cette concurrence, on aura le choix du fournisseur ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

Et en plus made in France

https://www.francetvinfo.fr/economie/telecom/une-constellation-de-satellites-pour-internet-concue-a-toulouse_3208185.html

https://www.businessinsider.fr/oneweb-lance-une-2e-flopee-de-satellites-pour-agrandir-sa-mega-constellation-censee-fournir-internet-depuis-lespace/

Citation

Interpellé sur les problèmes majeurs posés par les satellites Starlink de SpaceX pour l'observation de l'espace, le patron de OneWeb a répondu que ses satellites seront placés en orbite deux fois plus hauts que ceux de son concurrent et qu'ils ne devraient donc pas être visibles à l'œil nu. L'entreprise affirme avoir discuté de ce sujet avec la Royal Astronomical Society de Londres et l'American Astronomical Society. "J'aimerais pouvoir vous dire que ce n'est pas un problème pour nous, mais nous n'en sommes pas sûrs", a-t-il déclaré à Ars Technica. "Ce que je peux dire, c'est que nous travaillons pour minimiser l'impact sur l'astronomie et le ciel nocturne", a-t-il ajouté.

Remarque citation ''  mais nous n'en sommes pas sûrs '' , c'est donc idem starlink

Daniel

Edited by teko38

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ceux de Oneweb sont plus petits, ont des panneaux plus petits, et seront en orbite polaire à 1200 km.

Ils devraient être nettement moins nuisibles que les Starlink.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
30 minutes ago, teko38 said:

L'entreprise affirme avoir discuté de ce sujet avec la Royal Astronomical Society de Londres et l'American Astronomical Society.

 

Confirmé par la BBC :

https://www.bbc.com/news/science-environment-51334423?fbclid=IwAR2RIGU-tuPY8yzqSD7-Zm4bngf96x78pRcTO1sRA0v16Colihu3WkeZ2yQ

 

Extraits :

"Les parties ont discuté des questions lors d'une réunion privée à la Royal Astronomical Society à Londres, au Royaume-Uni. Les discussions ont été qualifiées de "positives". Présent pour OneWeb était le Dr Timothy Maclay, directeur de la start-up de l'ingénierie des systèmes de mission; et pour SpaceX, la participante était Patricia Cooper, vice-présidente des affaires gouvernementales des satellites de la société californienne."

 

"Le rassemblement de la RAS a été conçu comme une ouverture dans ce qui devrait devenir un dialogue permanent. Les médias ont été exclus pour permettre aux délégués d'avoir une discussion franche, a déclaré à la BBC News le directeur exécutif adjoint et attaché de presse de la RAS, Robert Massey."

 

"SpaceX est déjà en discussion avec l'American Astronomical Society. Ce sont les télescopes d'observation à large champ qui pourraient le plus souffrir. Ceux-ci balayeront de grandes parties du ciel chaque nuit à la recherche de cibles d'opportunité telles que le passage d'astéroïdes et d'étoiles explosées, mais ces recherches pourraient être compromises si les astronomes devaient également tenir compte d'un grand nombre de sources de lumière artificielle confondantes."

 

"Le Dr Massey a déclaré à BBC News: "Nous avons apprécié l'ouverture des deux sociétés; nous avons apprécié le fait qu'elles soient venues nous voir et nous parler. Nous savons qu'ils ne sont pas les seuls opérateurs sur le marché et nous devons avoir discussions avec ces personnes également. Mais je pense que nous avons commencé à comprendre certains des véritables impacts quantitatifs sur les télescopes optiques et radio. " L'absence d'un cadre internationalement convenu pour guider l'industrie des satellites sur la luminosité de ses satellites, lui donnant certaines normes sur lesquelles travailler, a été l'un des problèmes soulevés lors de la réunion, a ajouté le Dr Massey."

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, ils ont discuté.

Point.

Ça n'empêchera rien.

Point.

Il reste le visuel...>:(

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, brizhell a dit :

" L'absence d'un cadre internationalement convenu pour guider l'industrie des satellites sur la luminosité de ses satellites, lui donnant certaines normes sur lesquelles travailler, a été l'un des problèmes soulevés lors de la réunion, a ajouté le Dr Massey."

 

Et oui, cela va prendre du temps, mais c'est absolument nécessaire pour un futur pas lointain. Il suffit de consulter le papier posté page précédente par Brizhell :

 

 

constel.JPG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas de news du darksat ? Il est en orbite définitive ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now