Thierry Legault

Les méga-constellations de satellites (Starlink etc.)

Recommended Posts

Bonsoir

 

Musk a fait quelque de très bien quand même pour l'Ukraine, les satellites au dessus de l' Ukraine permettent de garder les communications téléphoniques entre les habitants eux même et leur famille.

J'en ai tous les jours la preuve que ça marche très bien car ma femme est d'Ukraine ainsi elle garde encore  des nouvelles grace à cela, je vous assure c'est très important pour elle. et sa famille.

Bonne soirée.

Alain.L

  • Like 8

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

:)

Adieu Soyouz, bonjour SpaceX ! Elon profite du conflit et va lancer les satellites d'un concurrent direct !

(coup dur pour Arianespace qui commercialisait les lancements)

 

 

Edited by jackbauer 2
  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les Russes avaient exigé de OneWeb que ses satellites ne puissent en aucun cas avoir une utilité militaire… En pleine guerre, on peut toujours rêver…

La Russie vient de foutre en l'air une de ses rares et excellentes spécialités technologiques, tant pis pour elle.

https://www.nasdaq.com/articles/oneweb-to-launch-satellites-with-rival-spacex-after-suspending-ties-with-russian-agency

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Musk empêche réellement les russes de dormir en Ukraine avec Starlink...

 

Citation

Depuis le début de l'invasion russe, l'armée ukrainienne parvient à détruire des chars, des camions de commandement et des véhicules. Des dommages créés de nuit grâce à une cinquantaine d'escadrons de drones, connectés avec leurs pilotes à l'aide du système Starlink d'Elon Musk.

 

https://www.futura-sciences.com/tech/actualites/guerre-futur-guerre-ukraine-aerorozvidka-escadrille-pilotes-drones-empeche-russes-dormir-97129/

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour le coup si c'est vrai je suis prêt à remettre en cause mon estime du personnage Musk, les exactions, destructions et crimes contre l'Humanité menés du fait d'un autre "personnage" étant infiniment (et du coup réellement) plus graves.

Cela n'efface pas ce qu'on peut lui reprocher de base mais c'est une chose en plus qui vient peser en sa faveur (on s'en passerait, vues les conditions ...)

Edited by etoilesdesecrins
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les hackers russes qui n'arrivent toujours pas (jusqu'ici...) à pirater Starlink ! xD

 

Citation

@elonmusk
 
Replying to @slashdot
Starlink, at least so far, has resisted all hacking & jamming attempts

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 26/03/2022 à 08:16, Kaptain a dit :

Les hackers russes qui n'arrivent toujours pas (jusqu'ici...) à pirater Starlink !

ah ben c'est etonnant ...Sauf si depuis le debut il y a une application militaire prevu pour les starlink . un truc au cahier des charges initiales et qui justifie l'inaction de pleins de procedure de protections environmentale existante et le silence gené des americains de UAI ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut tout le monde,

Vendredi soir en observation avec l'association pour l'accueil de deux nouveaux membres on a commencé la soirée avec un passage de l'ISS puis un train de starlink sous la grande Ours... pour ma première sortie on m'avait accueilli avec l'observation d une super nova SN2014J dans la galaxie du cigare !

Les temps changent.

 

Lolodobs le dévoreur de monde 👽

 

  • Sad 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Attendons de les voir décoller... parceque ni l'Ariane 6, ni la NewGlenn de Bezos n'ont encore montré le bout de leur nez... dans le lot seule l'ATLAS de ULA est opérationnelle... Arianespace cherche des clients pour ne pas mettre la clef sous la porte? :/ après la perte des contrats Soyuz-fregat?

Est-ce que cette fuite en avant économique est réaliste?

Nicolas

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben, en tant que société commerciale de lancements de satellites vers l'orbite terrestre, Arianespace cherche des clients qui ont des satellites à lancer, ça semble logique. 

 

Pour ne pas mettre la clé sous la porte ? Oui, car une société qui n'a plus de clients a une espérance de vie réduite... et chercher des clients ne me semble pas une fuite en avant mais la poursuite basique de ses objectifs en tant qu'entreprise commerciale.

 

Donc vendre 18 lanceurs d'un coup, d'un lanceur qui n'a pas encore volé, me semble un bel accomplissement. 

 

Après, 3200 satellites en orbite basse de plus, ce n'est pas une bonne nouvelle... j'en conviens volontiers ! 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Étrange décision...

 

Citation

Starlink perd ses autorisations de fréquence en France

Dans une décision publiée mardi, la juridiction administrative casse la décision de l'Arcep, prise le 9 février 2021, d'octroyer deux bandes de fréquence à Starlink pour relier ses satellites et ses utilisateurs finaux français. Le Conseil d'État reproche à l'Arcep de ne pas avoir procédé «à une consultation du public» avant d'accorder ce feu vert, alors même que cette décision était «susceptible d'avoir une incidence importante sur le marché de la fourniture d'accès à internet à haut débit, et d'affecter les utilisateurs».

 

J'ai pas bien compris l'argument des écolos...O.o

 

https://www.lefigaro.fr/flash-eco/starlink-perd-ses-autorisations-de-frequence-en-france-20220405

Share this post


Link to post
Share on other sites

Finallement les autres communiqués de presse ne parlent que du lanceur vulcain de ULA, et que donc Amazooon compte sur des lanceurs qui n'ont pas encore vu le jour... et a exactement 4ans pour lancer au moins 1618 satellites sinon interdiction de les opérer (perte de la license d'exploitation des fréquences)! Pour peu qu'un des 3 lanceurs accuse un échec dans les tirs de qualification, ça va être compliqué...

 

Cette question rejoint la (bonne B|) nouvelle présentée par Kaptain ci-dessus:

La seule autorisation dont ces lanceurs de mégaconsterNations ont besoin c'est celle des créneaux de fréquence qu'il peuvent (et doivent) utiliser.

C'est un peu comme les couloirs aériens, j'imagine, si vous réservez un couloir, il faut d'une part un agrément valable, et d'autre part l'utiliser...

Si starlink n'a pas obtenu l'agrément en france en respectant les règles, bien fait s'il en perd l'autorisation!

 

 

Tant que ces satellites communiquent avec le sol en ondes radio, cela passe inaperçu pour le commun des mortels, mais c'est le bordel et un combat acharné où les plus gros achètent la part du lion en laissant les miettes par exemple à la radio-astronomie >:(

 

Imaginez si ces satellites devaient communiquer (par faisceau laser) dans le domaine visible: ça vous ferait quoi d'avoir une centaine de starlink, une poignée de Oneweb et une dizaine de Kepler qui vous tirent dessus au laser violet, bleu, vert, orange, rouge... selon les compagnies, depuis le ciel 24h/24? Adieu l'astronomie dans ce cas!

 

Nicolas 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah ! les astronomes, ces affreux pollueurs !

Je suis retombé hier sur ce sujet de la soi-disant pollution engendrée par l'astro, que je ne peux m'empêcher de ramener aux derniers posts de ce sujet sur les Starlink (Amazon, etc ...)

 

Outre l'énorme marge d'erreur des calculs effectués pour calculer cette pollution astro, j'aimerais réellement (sans conflit d'intérêts) savoir quelle est sa part dans la réelle pollution engendrée par ces (dizaines) de milliers de lancements commerciaux à but lucratif ?

 

Y a-t-il donc plus de lancements de satellites concernant la recherche astro ? Ou sont-ils beaucoup plus polluants ? Sinon, quelles sont les sources de pollution générées par la seule recherche astro ?

 

Car c'est bien de vouloir balayer devant sa porte (étude faite par un chercheur), mais le risque est de stigmatiser les activités de recherches scientifiques, en éludant totalement les autres commerciales.

Il ne faudrait pas mettre sous l'étiquette "pollution astro" tous les tirs liés à Starlink et autres lancements commerciaux.

 

Vous arrêterez vos activités de recherche, pour que les commerciaux puissent lancer encore plus de satellites ! :D>:(

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 06/04/2022 à 13:03, etoilesdesecrins a dit :

Car c'est bien de vouloir balayer devant sa porte (étude faite par un chercheur), mais le risque est de stigmatiser les activités de recherches scientifiques, en éludant totalement les autres commerciales.

Il ne faudrait pas mettre sous l'étiquette "pollution astro" tous les tirs liés à Starlink et autres lancements commerciaux.

 

D'expérience, c'est plutôt dans le sens inverse que les choses se passent : la puissance publique impose des contraintes à ces agents avant de faire voter un loi pour l'imposer au privé, avec l'antienne "si nous on s'est adaptés, vous aussi".  Donc si un jour prochain, on a un truc du genre  "nous (fonctionnaires) on a fait notre bilan carbone donc vous (entreprises) devez le faire aussi", ce sera une très bonne chose. Et oui, il faudra changer nos habitudes et ce ne sera pas agréable mais notre empreinte climatique est bien trop insupportable.

 

Et ce n'est pas une question de stigmatisation. Combien coûte un article scientifique par exemple ? Si on part d'un salaire brut de chercheur de 50000 euros par an, quelques articles par an mais souvent co-écrits avec d'autres auteurs, qu'on ajoute le fonctionnement des labos, les coûts liés à la réalisation de l'article, le chiffre souvent invoqué est 100000 euros, même s'il cache d'énormes disparités (la chiffre est bien moindre en sciences humaines, par exemple). Ce n'est pas rien ! Et à titre personnel, je trouve que cela responsabilise d'avoir le chiffre en tête. Pour ce qui est du bilan carbone, c'est la même chose. Le bilan est globalement plus grand que ce que les chercheurs eux-mêmes imaginent. Prenez un article sur des simulations numériques de quelques centaines de milliers d'heures CPU (pas grand chose, donc). Entre le coût de l'électricité des machines, plus le coût de la climatisation (qui double la facture), selon que vous avez fait vos calculs en France où l'électricité est décarbonée ou alors en Allemagne ou en Australie, le bilan carbone n'est pas du tout le même. Idem en fonction de la saison où le calcul est fait. Mais dans tous les cas, il sera élevé. C'est comme ça. Donc autant le savoir, et autant réfléchir à comment l'atténuer. Est-il indispensable de faire une réunion par mois en présentiel avec des collaborateurs de toute l'Europe ou du monde entier qui vont tous prendre l'avion ? Pas évident. Est-il raisonnable de choisir de de réunir "par habitude" à tel endroit alors que ce réunir ailleurs minimiserait le bilan carbone ? Pas évident non plus. Etc., etc., etc.


Les physiciens des particules connaissent cela depuis des décennies, pas forcément dans la perspective "carbone", mais dans celle "électricité". Le CERN, ou le Tevatron consomment beaucoup, beaucoup d'électricité, résultat les opérations de maintenance se font préférentiellement aux saisons où l'électricité est la plus chère : hiver pour le CERN (car beaucoup de chauffages électriques), et été aux États-Unis (à cause des clims). Mais si l'électricité était gratuite, il serait idiot de ne pas faire le même effort pour l'aspect carbone.

 

Pour ce qui est des satellites des télécommunications, je n'ai pas d'idée du bilan carbone. Quelques milliers de tonnes de CO2 pour le lancement en lui-même, mais le bilan est à répartir sur le nombre final d'utilisateurs. Beaucoup de milliers de tonnes divisées par beaucoup de milliers d'utilisateurs, pas évident de savoir combien cela fait au final. Et je ne sais pas non plus ce qu'on gagne ou qu'on perd en creusant des millions de kilomètres de tranchées pour enterrer des millions de kilomètres de fibres optiques si on préfère faire uniquement des moyens au sol. Si vous voulez savoir ce qui a le meilleur/moins mauvais bilan, eh bien... il faut faire le bilan.

 

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nouveau lancement il y a 2h30: le 2e étage dégazant à côté du petit train de satellite vient de passer au-dessus de nos têtes à 21h47.5 (UT+2), au SSE vu de la région parisienne... Si vous entendez dire que des curieux ont vu un ovni ce soir... c'était le tir Starlink 4-14, après 1.3 révolutions (1h56):

starlink4-14-210422-19h47m46-135mmf4bcurv.thumb.jpg.06f80158dd6a355702225469c72f11bd.jpg

starlink4-14-210422-19h47m21+15s-135mmf4bg2.avi

Edited by biver
ajout vidéo de 15s au 135mm
  • Like 4
  • Sad 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Astrojules_du_67

Bonsoir,

 

Ce message simplement pour signaler la parution d'un excellent article - bien synthétique - consacré aux effets à venir de la prolifération de satellites, accessible via le lien suivant :

 

https://www.nature.com/articles/s41550-022-01655-6.pdf

 

L'article est en anglais.

 

Selon les prévisions contenues dans cet article, pour un champ de vision binoculaire de 7°, en 2030 environ huit satellites seront visibles et ils seront généralement les objets les plus brillants dans le champ de vision. Ils se déplaceront à travers le champ de vision en environ 10 secondes et seront continuellement remplacés par de nouveaux.  

 

A noter également que l'ARCEP (autorité française de régulation des télécoms) a été contrainte d'ouvrir une consultation publique sur le projet d'allocation de fréquences à l'entreprise STARLINK.

 

Le dossier de consultation publique est disponible via le lien ci-dessous :

 

https://www.arcep.fr/actualites/les-consultations-publiques/p/gp/detail/attribution-autorisation-frequences-radioelectriques-starlink-internet-services-limited-rop-services-fixe-satellite-avril2022.html

 

Enfin, je me permets de partager un autre lien évoquant l'attribution de fonds publics nationaux (1,5 milliard d'Euros) au profit d'opérateurs privés dans le cadre de la politique dite du "New Space", étant à craindre que ces fonds publics contribuent à la création de nouvelles constellations :

 

https://purelyfact.com/news-https-www.ladepeche.fr/2022/04/18/espace-derriere-la-greve-historique-du-cnes-les-enjeux-du-new-space-10243891.php?msclkid=ca412084c3ad11ec96fd15b41951fee6

 

Ces fonds nationaux s'ajoutent aux fonds publics de l'UE (2,4 milliards d'Euros) qui sont prévus dans le cadre de la création de la future constellation européenne qui bénéficiera aux opérateurs télécom privés.

 

Bref, c'est la course à l'échalote. Voyons ce qui restera de la vraie astronomie une fois que le "New Space" aura fait ses ravages.  

 

Amicalement,

 

Julien

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

Merci pour toutes ces mauvaises nouvelles, c'est vraiment la fin de l'astronomie pour tous, sauf pour les satellites et les missions extra terrestre.

Bonne journée quand même.

Alain.L

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et le jour où les satellites vont commencer le grand carambolage là-haut pour cause de surpopulation, les voitures asservies en feront de même ... 9_9  :D

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now