Thierry Legault

Les méga-constellations de satellites (Starlink etc.)

Recommended Posts

il y a 17 minutes, JB a dit :

Pas de news du darksat ? Il est en orbite définitive ? 

 

apparemment pas

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

J'ai regardé ce matin entre 6h et 7h15 passer une partie des starlinks, ceux qui étaient visible de ma fenêtre au Sud-Ouest:

Il y en avait une série du lancement de mai 2019 vers 450km d'altitude entre magnitude 3 et 5 je dirais (passés entre 6h15 et 6h30 puis entre 7h10 et 7h15 est passé le train des 21 satellites lancés en novembre qui sont toujours à 350km d'altitude et de magnitude proche de 3.0 à 40° de l'horizon.

 

Cela devient compliqué de s'y retrouver (avec des numérotations parfois complexes (le 1066 lancé après le 1068,...)) dans la base de Heavens-above...

Je note que pour chaque lancement, il en reste pas mal qui ne sont pas encore montés à 500-550km:

Mai 2019: 15 sont encore dans les 450km et vus à l'oeil nu ce matin (et 2 en perdition vers 300km ?)

Nov.2019: un train de 21 se suivent de près à 350km d'altitude, passant en fin de nuit

7.Jan.2020: ils passent maintenant de jour, 40 toujours à 350km, les autres étant montés vers 460km, dont le darksat, qui était toujours aussi brillant la semaine dernière

29 Jan.2020: le train des 60 à 320km va commencer à être visible le matin ce week-end... à suivre

Nicolas

 

 

 

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je commence à rêver d'un syndrome de Kessler pour ces saloperies. 

(C'est po beau d'y penser)

 

#fuckstarlink

  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une solution : Trouver un bon hacker pour prendre le contrôle des starlink et les renvoyer bruler dans l'atmosphère  :)

 

il y a 53 minutes, biver a dit :

Cela devient compliqué de s'y retrouver (avec des numérotations parfois complexes (le 1066 lancé après le 1068,...)) dans la base de Heavens-above...

Oui, et chaque site emploie un peu sa numérotation, ce qui ne simplifie pas les choses. 

On a les appellations "officielles" sur la data sat de calsky  :   https://www.calsky.com/observer/datasats.cgi

Cela commence en bas de page au 44235 pour le lancement de mai.

Le darksat est le 44932

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, den b a dit :

Cela commence en bas de page au 44235 pour le lancement de mai.

Le darksat est le 44932

Oui, heavens-above utilise aussi ces numéros pour les 3 premiers lancements (n°44235-44294,44713-44772,44914-44973), mais d'autres pour les derniers (pour l'instant?).

Voilà la vidéo de ce matin pour les numéros entre 44715 et 44733 ou 1009 et 1028 (ceux qui sont encore bas), entre 7h11.7 et 7h13.4, entre la vierge et le lion... (accéléré 4x):

 

https://lesia.obspm.fr/perso/nicolas-biver/ISS/starlink1-060220-6h11m44-6h13m22-32mmf4bx4g2.avi

Nicolas

Edited by biver
  • Sad 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Il y a 6 heures, den b a dit :

On a les appellations "officielles" sur la data sat de calsky  :   https://www.calsky.com/observer/datasats.cgi

 

Il y a 3 heures, biver a dit :

Oui, heavens-above utilise aussi ces numéros pour les 3 premiers lancements (n°44235-44294,44713-44772,44914-44973), mais d'autres pour les derniers (pour l'instant?).

 

Le numéro à 5 digits est le "NORAD ID", numéro unique pour tout objet placé en orbite autour de la Terre (attribué par USSPACECOM).

C'est donc le même quelque soit le site (heavens-above, calsky, n2yo, ...)

 

 

Edited by iblack

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, den b a dit :

Une solution : Trouver un bon hacker pour prendre le contrôle des starlink et les renvoyer bruler dans l'atmosphère 

Den, j'y pense depuis 3 semaines...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Chris277 a dit :
Il y a 18 heures, den b a dit :

Une solution : Trouver un bon hacker pour prendre le contrôle des starlink et les renvoyer bruler dans l'atmosphère 

Den, j'y pense depuis 3 semaines...

 

Moi aussi j'y pense , nous devenons terroristes satelliphobes et pratiquons l'incitation à la haine satellitaite.

  • Like 4
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et quelqu'un a-t-il des infos sur la trajectoire et visibilité des 34 onewebs lancés cette nuit? Je crois que comme les starlink ils commencent en orbite basse vers 350km avant de rejoindre progressivement les 1200km d'altitude où ils devraient être probablement invisibles à l'oeil nu?

Nicolas

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, biver a dit :

Et quelqu'un a-t-il des infos sur la trajectoire et visibilité des 34 onewebs lancés cette nuit? Je crois que comme les starlink ils commencent en orbite basse vers 350km avant de rejoindre progressivement les 1200km d'altitude où ils devraient être probablement invisibles à l'oeil nu?

Nicolas

 

Ils sont sur calsky (Sat Library -> oneweb). Par contre j'ai regardé les passages pour 3 d'entre eux et aucun de visible dans les prochain jours depuis chez moi (mais je ne suis pas en France, donc peut-être depuis la France il y a des passages de visible, je n'ai pas vérifié).

 

jf

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ils ont été placé sur orbite polaire à 87,4° et à 450 km d'altitude pour ensuite monter vers 1200 km.

On trouve les six premiers lancés en février 2019 sur HA( oneweb*) pratiquement à leur altitude nominale, mais pas beaucoup d'opportunités non plus pour les observer (éclipsés très bas).

Ah, et ce sont les mêmes que l'on retrouve sur Calsky et pas ceux du dernier lancement.

Ceux du dernier lancement passent de nuit et toujours dans l'ombre pour un bout de temps d'après des TLE approximatives trouvées sur seesat.

Edited by den b

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 05/02/2020 à 20:13, JB a dit :

Pas de news du darksat ? Il est en orbite définitive ? 

 

J'ai fait des relevés d'altitude sur plusieurs jours (sur heavens-above), à l'allure actuelle le darksat devrait être sur son orbite finale entre le 19 et le 22/02

Edited by iblack

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

 

Merci à Thierry .L d'avoir ouvert ce post, triste nouvelle pour les amateurs. Sans doute les annonces vente de matériel astro sur Astrosurfvont prendre de l'empleur!!

Bon week end.

Alain.L

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 36 minutes, Lopez_Alain a dit :

Sans doute les annonces vente de matériel astro sur Astrosurfvont prendre de l'empleur!!

Chouette :) Et à prix bradé j'espère ;)

Bonne journée,

AG

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Oodini a dit :

S'il y en a qui sont abonnés au site du Monde, c'est le moment de laisser un petit commentaire sur Elon Musk et StarLink.

Cela sera lu par beaucoup de personnes.

 

https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/02/08/tesla-ennuis-ecologiques-en-serie-sur-le-site-de-la-future-usine-geante-du-constructeur-en-allemagne_6028882_3234.html

 

L'article a aussi été relayé sur leur page Facebook .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 07/02/2020 à 15:33, den b a dit :

Ceux du dernier lancement passent de nuit et toujours dans l'ombre

Merci. Toujours rien dans calsky ou heavens-above, mais sur leur orbite polaire, s'ils sont héliosynchrones comme un certain nombre de satellites en orbite polaire, ils vont passer localement toujours vers la même heure, et si pour l'instant c'est du genre minuit/midi, on ne va pas les voir... B| ...à terme seul un ou 2 plans seraient fournis de satellites éclairés au crépuscule (visibles alors tous les soirs ou matins, s'ils sont visibles... :S)

Nicolas

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.franceinter.fr/economie/arianespace-veut-ameliorer-la-connexion-a-internet-600-lancements-de-satellites-a-venir?utm_medium=Social&utm_source=Facebook#Echobox=1581186071

 

Portée par un gros contrat, Arianespace se redonne un peu d'espace


Confronté à la montée en puissance de l’Américain SpaceX, l’opérateur européen qui fête ses 40 ans cette année prévoit le lancement de 600 satellites d’ici l’an prochain pour améliorer la connexion à Internet dans le monde. La première salve a eu lieu cette semaine.
(...)
Et si Arianespace est de retour ici, c’est que sa base historique de Kourou ne lui suffit plus.  La raison ? Le très gros contrat signé en 2015 avec OneWeb, société américaine basée à Londres qui entend offrir une couverture Internet à tous, partout dans le monde. L’engagement porte sur le déploiement de pas moins de 600 satellites dans les deux ans. Pour se faire, d’ici fin 2020, ArianeSpace opèrera donc 19 lancements Souyouz comme celui de cette semaine. "La possibilité d’avoir recours à trois ports spatiaux à la fois (Kourou en Guyane, Baïkonour au Kazakhstan et Vostochny en Russie) va permettre d’accéder la cadence du déploiement" se réjouit Stéphane Israël, le PDG d’ArianeSpace.


3,3 milliards de personnes à connecter (sans faire n’importe quoi)


Le marché, il faut le dire, est colossal. "C’est celui où il faut être et y être vite", confirme Nicolas Zibell, directeur commercial de OneWeb. Pour cause : on estime aujourd’hui à 3,3 milliards le nombre de personnes n’ayant pas accès au web sur l’ensemble du globe, soit quasiment un humain sur deux (43%) qui n’est pas connecté. Dans le collimateur : les écoles encore trop dépourvues de moyens de connexions ou encore les avions très peu dotés aussi en wifi. Le gâteau à partager est appétissant à condition toutefois de le faire intelligemment. Pour le PDG d’ArianeSpace, Elon Musk considère un peu trop l’espace comme "un far-west" où l’on pourrait faire n’importe quoi. Des astronomes envisagent d’ailleurs de porter plainte contre son projet de déploiement à terme de… 42 000 satellites autour de la terre !  Une folie, lorsque l’on sait le nombre de débris de ces derniers qui flottent aujourd’hui dans l’atmosphère. Le projet d’Ariane inclut, en cela un volet « durable », confirmé par Massimiliano Ladovaz, directeur technique de Oneweb : "Notre idée avec l’agence spatiale européenne est d’arriver à un système qui permettra à nos satellites en bon état de s’accrocher aux satellites en panne, de telle manière à pouvoir les désorbiter lorsqu’ils sont à la dérive".


 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 49 minutes, jackbauer a dit :

Pour le PDG d’ArianeSpace, Elon Musk considère un peu trop l’espace comme "un far-west" où l’on pourrait faire n’importe quoi.

 

Quelle mauvaise langue celui-là alors ! >:( Ce n'est pas nous, sur ce forum, qui nous permettrions d'attribuer une telle vision des choses à Musk...

  • Like 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello 😊

 

Une pensée supplémentaire, face à cette catastrophe annoncée !!! 

Je ne suis pas capable de dire si la gêne occasionnée sera vivable ou pas, certains ici on fait des calculs et émis des hypothèses que j'ai suivi et essayer de comprendre au mieux... 

On est tous d'accord il vont vraiment nous les b.... 

En revanche je songeais à une chose, je suis étonné que les fabricants et les grandes firmes d'optique, gso, O'Hara, zwo etc etc...n'aient pas émis de réaction ! 

Car il faut bien reconnaître qu'à terme les ventes risquent d'en prendre un coup ! Elle a un poids tout de même cette industrie ? Non ? 

Pour être sincère, je vais réfléchir à deux fois maintenant avant de faire un investissement sur le long termes et je ne suis sûrement pas le seul dans ce cas là ?

 

Fred 😊

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now