Roch

Jet Stream vs seeing : cas d'école sur NGC2403 et Hickson44

Recommended Posts

Bonjour à tous :)

 

Alors voilà, tout commence mardi dernier ( le 21 ) ; je décide de tenter ma chance sur Hickson44, mais le seeing est désastreux. Sans doute le pire que j'aie vu de mon nouveau chez moi... on arrive à environ 5" sur des poses de 2 secondes.
Je jette un coup d'oeil sur meteoblue pour voir si je n'ai pas quelque chose à tirer de cette situation... un coup d'oeil sur la carte du jet stream me renseigne tout de suite : je suis juste en dessous d'un violent courant aérien. Il semble vouloir faiblir un peu en avançant dans la nuit, donc je poursuis la capture... effectivement l'amélioration est notable et je termine la nuit avec une image quand même montrable, à 3.6" de moyenne.

150/750 sur NEQ5, QHY290M à -20°C, environ 7000x2s retenues pour 4h de pose totale. Acquisition à 0.8"/pixel, Image à 140%... c'était probablement pas nécessaire, mais c'est pour comparer avec la suivante ;)

juLhilhEBT6x_16536x16536_kWXURFLk.jpg

Bon l'avantage d'un tel seeing, c'est que vous avez vu, mes étoiles sont bien rondes :D

J'ai quand même pu accumuler pas mal de poses, donc au final l'image reste sympa je trouve, les extensions apparaissent et il y a du monde en arrière plan :) 

Le lendemain, les prévisions de jet-stream sont bien meilleures ! Donc j'ai envie cette fois-ci de passer la nuit sur NGC2403. Effectivement, le seeing est excellent ; cependant je me fais avoir très rapidement comme un bleu par le givre ; rebelote donc vendredi 24 avec le pare-buée adapté.
Entre la brume, les cirrus et les décalages de cadrage, je n'ai pu sauver que 3h, mais cette fois-ci le seeing avoisinait 1.8". Sachant qu'en terme d'échantillonnage, cela ne me donne une valeur de FWHM de 2.25 pixels ( un trucs à donner des cauchemars à @T450 ça :D ), on commence à être limité de ce côté là. De plus, un T150 avec 30% d'obstruction comme le mien ne peut pas aller beaucoup plus loin... donc le seeing "réel" devait être encore meilleur.

Même matos que ci-dessus, plus un filtre UHC-S baader et 2500x4s sélectionnées au total, soit environ 3h. Image à 140% également.

1jKBTc6rPj_U_16536x16536_kWXURFLk.jpg

Si vous avez bien lu, vous avez vu que j'utilise un filtre UHC sur cette cible. "Hérétique" , me direz vous, "pour du galactique c'est complètement contre-productif !!! "
Certes, vous répondrais-je, mais j'avais envie de mettre en valeur les nombreuses nébuleuses cachées dans ces bras spiraux. Comme j'ai testé cette méthode avec pas mal de succès sur M33 cet automne, ben je me suis dit, c'est reparti pour un tour.

Qui plus est, je n'ai pas manqué de remarquer lors de mes nombreux tests à l'UHC que mes images étaient immanquablement plus fines que sans filtre. Bon ici le jet stream reste la première cause de différence, mais même en dehors de ce facteur, cela s'explique assez simplement : les longueurs d'onde les plus "turbulentes" sont évacuées par le filtre ( le bleu et proche UV ) et l'IR, empâté lui aussi mais par la diffraction, est évacué également.
Mais du coup, je me demande si même en règle générale, l'adjonction d'un filtre coupant les longueurs d'onde sous, disons, 450nm, ne serait pas un plus pour grapiller quelques détails en imagerie CP luminance. Par contre l'IR, pour peu que l'on ait un diamètre suffisant au regard du seeing, il est plutôt intéressant de le garder je pense, puisque la turbu est moins visible dans ces longueurs d'onde.

Bref.

Vous n'aurez pas manqué de remarquer que les étoiles ne sont pas très rondes sur cette deuxième image... ben oui c'est le problème des bons soirs ça. J'arrive en limite du télescope, je n'ai pas mis moins de soin dans la collim que pour l'image précédente, mais vu la robustesse du PO skywatcher et la galère que c'est de collimater le secondaire de ce tube, en gros c'est impossible de faire mieux de manière régulière et reproductible. Mais ne vous en faites pas, tout ceci sera réglé lorsque j'aurai un nouveau tube... ce qui ne manquera pas d'arriver dans un futur, je l'espère, pas trop lointain :)

Assez content de l'image au final... avec 10h de plus ça aurait une autre allure, on verra si le ciel est ok ;)


Bons cieux !

Romain

Edited by Roch
  • Like 7

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Bonjour

 Hickson 44 est  excellent

il y a du monde au fond (qui disparaitrait peut être avec le filtre UHC)

Gérard

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un seeing bien crado mais une image très réussie quand même :)

Et une NGC2403 pas crado non plus ;)

Bonne soirée,

AG

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Belle profondeur en général. Ngc 2403 est vraiment belle.

 

JF

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comment tu fais pour mesurer le seeing ? La grosseur d'une étoile pourrait aussi s'expliquer par la monture.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

 

J'aime bien Hickson 44, c'est l'un des groupes que je préfére par ses différentes morphologies galactiques.

Merci pour le partage

 

Amicalement

 

Christian

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Belles images, surtout la deuxième! Dommage que le rsb soit limité mais ça c'est le revers des poses courtes, pas sûr qu'on puisse y faire quelque chose :(

1.8", ça me fait rêver plutôt, je l'obtiens d'ailleurs parfois avec l'échantillonnage adapté, ce qui est ton cas ici.

Je replace un lien sur la mienne , 3h aussi, puisque tu y fais référence en quelque sorte ;)

Nathanaël

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Romain, C'est un super coin a photographier le H44!

Bon boulot!

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Joli joli ....moi aussi JM bien l endroit de h44 ....a mettre ds un coin ...:)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos commentaires :)

 

Il y a 3 heures, Geram22 a dit :

il y a du monde au fond (qui disparaitrait peut être avec le filtre UHC)

 

Oui assurément :) toutes les cibles n'y sont pas adaptées.

Mais c'est en voyant cette image que je me suis dit que 2403 s'y prèterait plutôt bien... :D :

759px-NGC2403-Subaru-HST-L.jpg

 

( HST / Subaru )

 

il y a une heure, Astro52 a dit :

Comment tu fais pour mesurer le seeing ? La grosseur d'une étoile pourrait aussi s'expliquer par la monture.

 

C'est vrai que parler de seeing est un peu abusif... je ne mesure "que" ma FWHM ce qui n'est pas exactement la même chose. Habituellement le seeing est mesuré sur des poses de 30s, donc avec mes poses de 2s ou 4s je peux obtenir des valeurs un peu meilleures.

Néanmoins, la monture est hors de cause car un des intérêts de la pose courte est de pouvoir passer entre ces défauts. Lorsque je fais la map, je monte à 100 fps sur une étoile, et même si en moyenne elle sera plus fine que sur l'image de 2s, l'étoile était toujours une sacrée patate quand j'ai fait hickson44.

 

Après je ne vois pas ça comme une mesure absolue, mais plutôt comme un moyen de comparer mes différentes soirées. Il y a trop de facteurs supplémentaires aléatoires pour que mes mesures soient parfaitement transposables à d'autres setups je pense ( instrument différent, élévation, peut être un peu la monture, etc... ) mais ça peut toujours donner une idée.

Pour le protocole, je fais la mesure après l'empilement dans SIRIL, sur plusieurs étoiles proches du centre non saturées, puis moyenne vite fait à la louche.

C'est une mesure faite après sélection des images, donc il y a un léger gain par rapport à une utilisation de 100% des images, mais dans le cas d'objets faibles comme ici, je vire surtout quand l'objet dort du cadre ou que la map est aux fraises, on n'est pas vraiment dans du "lucky imaging"

 

il y a 58 minutes, christian_d a dit :

 

J'aime bien Hickson 44, c'est l'un des groupes que je préfére par ses différentes morphologies galactiques.

 

Yes, on est d'accord :) bien compact et assez gros pour pousser le détail ! y repasserais bien sous de meilleurs cieux.

 

il y a une heure, T450 a dit :

Dommage que le rsb soit limité mais ça c'est le revers des poses courtes, pas sûr qu'on puisse y faire quelque chose :(

 

Pour le coup, si on compare avec ton image, je pense que c'est plus le filtre UHC qui limite, et aussi un peu le diamètre. Peut-être aussi que je réessayerai cette cible en L, je suis curieux.

Il doit rester une petite différence, mais à mon avis avec 4s unitaires ça doit être comparable.

 

il y a une heure, T450 a dit :

1.8", ça me fait rêver plutôt, je l'obtiens d'ailleurs parfois avec l'échantillonnage adapté, ce qui est ton cas ici.

 

Ben justement, je suis à 0.8" d'échantillonnage, donc c'est vraiment une limite haute ! je serais bien plus adapté à 0.5...

L'image est vue à 140%, c'est pour ça que ça paraît bon, mais là je pense que je suis sous-échantilloné !

 

Romain

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By mariobross
      Bonjour à tous, NGC 3675 est une galaxie spirale de type SAab C  située dans la constellation de la Grande Ourse, sa magnitude est de 11. Elle est distance de 35 Mal, sa dimension apparente est de 6' X 3', c'est donc une cible réservé aux moyennes focales.
      Les acquisitions en automatique avec Maxpilote, le traitement avec Pix et PHP, il y a 70 poses de 5 minutes en L bin 1 et 3* 7 poses de 3 minutes en RVB bin 2, télescope astrosib 360 et caméra STL 11000, je pensais avoir réglé mes problèmes de trame, mais en fait pas du tout, j'ai toujours des trames verticales non visibles sur une brute, mais bien visible sur les images stackées, cela oblige à jongler avec le traitements au détriment des plus faibles signaux; pour les prochaines acquisitions je vais regarder du coté des paramètres du dithering.
      Un halo assez important entoure la galaxie, des zones sombres contrastent ce halo.
      Le Nord est à gauche de l’image, je me demande si la petite tache au dessus de la galaxie n'est pas un globulaire, j'ai tenté d'ouvrir l'image dans aladin mais pas d'infos, à moins que je n'ai pas sélectionné le bon serveur .... 
      L'image du champ croppé réduit à 1200 px :

      Version full à la taille d'acquisition:
      http://astro.equinoxe.free.fr/images/images_constelations/grande_ourse/NGC_3675_full.jpg
      Jean-Claude Mario.
    • By Vincent_L
      Bonjour,
       
      NGC 4051  
       
      NGC 4051 est une galaxie spirale située dans la Grande Ourse, c'est une galaxie de Seyfert à noyau actif. Son spectre montre des raies fines permises en émission de l'hydrogène, mais aussi des raies interdites de O, S et N , probablement en provenance des zones peu denses. Le calcul du décalage spectral des différentes raies aboutit à un redshift de 0.0018, soit une distance de la galaxie estimée à 24 millions d'années-lumière !
      [spectre réalisé avec le spectro basse résolution Alpy, R=580, telescope Newton T250 f/4, CCD Atik414. Logiciels: Prism 10, ISIS, VisualSpec, script Python].

       
       
      2. NGC 4151
       
      NGC 4151 est une galaxie spirale située dans la constellation des Chiens de Chasse c'est aussi une galaxie de Seyfert à noyau actif, mais de type 1. Son spectre montre en effet des raies fines permises en émission de l'hydrogène, ainsi que, superposée pour H, des raies plus larges,  probablement en provenance du coeur dense de la galaxie. Présence aussi des raies interdites de O, S et N , probablement en provenance des zones périphériques moins denses.
       
      Le calcul du décalage spectral des différentes raies aboutit à un redshift de 0.0032, soit une distance de la galaxie estimée à 43 millions d'années-lumière !
       
      [spectre réalisé avec le spectro basse résolution Alpy, R=580, telescope Newton T250 f/4, CCD Atik414. Logiciels: Prism 10, ISIS, VisualSpec, script Python].
       
       

       
       
      portez-vous bien,
       
      vincent
       
       
       
    • By Cyp
      Salut à tous !
       
      Comme indiqué hier, après l'observation de NGC 2903, j'ai ressorti le télescope dès le lendemain pour m'attaquer au groupe de galaxies autour de NGC 3190 — groupe nommé Hickson 44, toujours dans le Lion. On passe alors de 25 millions d'années-lumière pour 2903 à environ 60 pour ce groupe.
       
      J'ai essayé de m'éloigner un poil plus de la lumière du lampadaire ; pas sûr que cela fasse une réelle différence. À noter une turbulence plus présente que la veille.
       
      Sur les quatre galaxies du champ, seules trois ont été vues.
       
      Page web : https://www.cypouz.com/croa/200325/ngc-3190-ngc-3193-ngc-3185
       
      Objet : NGC 3190, NGC 3193 et NGC 3185
      Type : Groupe de Gx
      Constellation : Lion
       
      AD : 10h 18' 05,6" (NGC 3190)
      Déc. : +21° 49' 56" (NGC 3190)
       
      - Date, heure, durée : 25/03/2020, 22:17 TU, 1:10
      - Lieu, altitude : Juliénas (69), 158 m
       
      - Vent nul, 2 °C
      - T2 (mvlonUMi 5,84), P2, S3/77×, S4/144×
       
      - Instrument : Lx90, 203/2000, F/10
       
      Observations :
          77x (champ de 38'), H = 65°;
          
          - NGC 3190 : Gx effilée plutôt bien délimitée, vue VI1, orientée NO aux dimensions estimées à 2,5' × 0,5' au plus large.
          
          Un noyau légèrement allongé est prolongé par une fine barre très effilée. L'ensemble baigne dans une fine couronne diffuse, avec un petit bulbe au NE du noyau. La bordure SO présente un gradient plus marqué, comme longée par une bande d'absorption.
          
          - NGC 3193 : Gx circulaire aux limites floues, vue VI1, au diamètre estimé à 1'.
          
          Une zone centrale circulaire non-stellaire est entourée par une petite couronne circulaire diffuse. À 144×, un noyau stellaire apparaît au cœur d'une zone circulaire graduellement plus brillante vers le centre, auréolée par une couronne circulaire plus diffuse.
          
          Une étoile de mV 9,6 se trouve à 1,2' au N de la Gx.
          
          - NGC 3185 : Très faible Gx ovale plutôt bien délimitée, vue VI4, orientée NO aux dimensions estimées à 1,2' × 0,5'. Luminosité homogène L1.
          
      Remarques :
          L'étoile de mV 7,7 située à 8,3', PA 350°, du centre de NGC 3190 apparaît légèrement jaune.
          La Gx NGC 3187 située à 4,9' de NGC 3190, PA 300°, n'a pas été vue.
       

    • By anglais70
      Bonjour à tous,
       
      Je m'appelle Jean-Christophe et après un bon moment de lassitude astro je reprends un peu gout à l'imagerie. Je viens vous présenter
      mes deux derniers shoots, la première NGC 2174 faite en HOO mais arrangée à mon gout perso, le rendu de couleurs est hautement discutable 
      mais je préfère ce rendu là à la traditionnelle visu quasi exclusivement rouge. Image faite fin janvier 2020 sous un bon ciel de campagne.
      les traitements sont fait sous Pixinsight 
       
      15X300s en HA 
      10X300s en OII
      lunette 80ED camera ATIK 314 L+
       
       

       
       
      La deuxième est M94, depuis mon jardin confinement oblige, sous un ciel nettement moins bon et assez pollué
      33X180s en L bin 1
      10X120s pour chaque layer RGB en bin2
      TN 200 F4.9 camera ATIK 314L+
       

       
      j’espère que cela vous intéressera
       
      Jean-Christophe
    • By Etacentauri
      Bonsoir,
      En ce moment, l’actualité oblige, pas de regroupements....Mais les galaxies font exception.
      Nikon D7000, esprit 100ED, 25 poses de 300sec.
      Bon ciel à tous 
      Marie
       
       
       
       
       
       
       
       
       

  • Images