Christophe Pellier

Bételgeuse suite, le 21 janvier

Recommended Posts

Hello,

J'ai pu continuer à observer Bételgeuse les 19 et 21 janvier après la séance du 4. J'ai tenté d'affiner la méthode en prenant deux étoile supplémentaires, HD40020 (K2III) et HD39985 (B9III), afin de:

1) Affiner les coefficients de transformation couleur en mode local

2) Vérifier que ma correction de réponse (et en flux) avec Phi2 Orionis est correcte malgré la difficulté de récupérer le continuum d'une étoile orange, grâce à la B9III bleue.

Sur ce dernier point, je trouve bien exactement la même valeur de flux et le même profil sur la majeure partie du spectre. Ici le flux obtenu avec Phi2 Orionis en rouge et en bleu avec HD39985. L'accord est très bon jusqu'à la fin de la bande I (9000 A) et après ça diverge, ce qui n'est pas une surprise car le spectre des deux étoiles n'est plus que du bruit après cette longueur d'onde (alors que Bételgeuse continue à envoyer du bois)

image.png.aed844dc9e8322ee592b6bc12e19d88c.png

 

Voilà trois spectres de comparaison en reprenant celui de 2019. J'ai bien encore une légère diminution de flux entre le 21 et le 4 janvier :

image.png.5dbd22b3d805b9c869438a98a0d17d30.png

 

Par ailleurs, j'ai bien regardé les spectres de Bételgeuse des années précédentes quand son éclat était plus habituel, et la nette différence de profil entre 7500 et 8000 que Daniel avait remarqué l'autre fois semble bien réelle. Je suppose que c'est de ça dont on parle quand on évoque l'élargissement des bandes TiO avec le refroidissement de l'étoile.

image.png.0fdcb984436be8e0b8dc666d00d383e0.png

 

Et je tente toujours la photométrie. J'ai donc pu affiner les coefficients de transformation, ce qui m'a amené à revoir les valeurs du 4 janvier. L'accord est bien dans la ligne AAVSO en V, par contre je trouve des valeurs plus brillantes en B de 1 à 2 bons dixièmes de magnitude. Quant aux valeurs R et I, ça reste toujours spéculatif, c'est "sous caution" ! Cet hiver, je vais tenter un exercice pour y voir plus clair, en suivant régulièrement la céphéide Zeta Gémeaux pour laquelle il y a un solide suivi photométrique multibandes, et plein d'étoiles de référence brillantes autour pour bosser.

En tous cas, ça baisse encore, +1,6 en bande V aux dernières nouvelles, c'est pas croyable.

 

image.png.444a5d830a0c27081feaf1f4185892f5.png

 

Edited by Christophe Pellier
  • Like 9

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Vraiment du très beau boulot, chapeau! :) 

 

Ce qui serait parlant c'est de faire un ratio entre tes graphes, éventuellement en normalisant leur intégrale à la même valeur (entre deux bornes données disons), de cette manière tu as une comparaison propre des changement de forme, élargissement de bandes, etc...

 

Ici (Suisse Romande), c'est bouché/brouillardeux et venteux, et ça ne va pas s'améliorer apparemment.

 

Simon

Share this post


Link to post
Share on other sites

Excellent boulot! J'ai de mon côté essayé aussi plusieurs séances de captures, mais j'ai toujours autant de souci de calcul de reponse, meme en variant les etoiles étalon. Néanmoins, j'obtiens toujours une reponse tres importante dans l'infra-rouge, et un deficit ailleurs, avec donc cet aspect légèrement en creux du continuum, mais malheureusement sans aucune valeur scientifique, car meme si les etalonnages ne me posent plus de problemes, la correction de la reponse instrumentale est vraiment à revoir..  Et là le temps est bouché pour un moment..

 

Oui, je crois que tu as raison, il s'agit bien d'un élargissement d'une bande d'absorption de l'oxyde de titane. J'ai lu quelquepart que ces bandes ont la particularité d'etre abruptes sur le versant "bleu" et plus evasées sur le versant "rouge": Là, il s'agit d'un élargissement par évasement nettement majoré du versant rouge d'une bande qui correrspond bien au Tio: facile à confirmer avec Rspec. On remarque aussi que les autres bandes de Tio sont aussi plus elargies à leur bases que sur le profil de 2019.  Je joins un profil du 18: La reponse en IR au dela n'est pas fiable, mais on retrouve le creux dont tu parles, et qui correspond a une bande TiO (elles sont en bleu)

SpectreBETELGEUSE18janvier21h21m30TU.png.44fe99e50aa281c0cb6d3beaed4dd3a4.png

Edited by dfremond
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, AlSvartr a dit :

Ce qui serait parlant c'est de faire un ratio entre tes graphes, éventuellement en normalisant leur intégrale à la même valeur (entre deux bornes données disons), de cette manière tu as une comparaison propre des changement de forme, élargissement de bandes, etc...

Merci Simon, oui, c'est une idée. Après ce type de calcul avec le SA va aussi dépendre de la turbulence (on voit une nette baisse de la résolution spectrale entre le 21 (turbu) et le 4 (pas turbu) par exemple), du coup il faut que les évolutions soient plus larges que cette fluctuation.

Il y a 10 heures, dfremond a dit :

la correction de la reponse instrumentale est vraiment à revoir.. 

Je ne trouve pas, ton profil semble tout à fait correct...

Il y a 10 heures, dfremond a dit :

Oui, je crois que tu as raison, il s'agit bien d'un élargissement d'une bande d'absorption de l'oxyde de titane. J'ai lu quelquepart que ces bandes ont la particularité d'etre abruptes sur le versant "bleu" et plus evasées sur le versant "rouge": Là, il s'agit d'un élargissement par évasement nettement majoré du versant rouge d'une bande qui correrspond bien au Tio: facile à confirmer avec Rspec. On remarque aussi que les autres bandes de Tio sont aussi plus elargies à leur bases que sur le profil de 2019.  Je joins un profil du 18: La reponse en IR au dela n'est pas fiable, mais on retrouve le creux dont tu parles, et qui correspond a une bande TiO (elles sont en bleu)

Merci pour ces infos !  Oui, je vois bien cette forme. Ca m'avait frappé sur des spectres d'étoiles encore plus rouge genre R Leo.

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, Christophe Pellier a dit :

Je suppose que c'est de ça dont on parle quand on évoque l'élargissement des bandes TiO avec le refroidissement de l'étoile.

Il y a aussi un detail qui renforce cette impression  sur tes profils: en 2020, tes bandes TiO sont tres nettement elargies à la base, à tel point que, si en 2019 elles avait une forme de V, en 2020 ça se rapproche de la forme d'un U, surtout pour celles a 6200 et 7150A (environ). 

Edited by dfremond
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Christophe Pellier a dit :

Après ce type de calcul avec le SA va aussi dépendre de la turbulence (on voit une nette baisse de la résolution spectrale entre le 21 (turbu) et le 4 (pas turbu) par exemple), du coup il faut que les évolutions soient plus larges que cette fluctuation.


ah oui juste j’avais omis ce détail.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Christophe

 

Quelle est la config spectro ?  reseau,  optique, filtre , caméra ?

 

cdt

 

Pierre

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pierre,

C'est le plus simple possible: Star Analyzer 100, caméra ASI290MM, filtre d'ordre Baader 685, avec un Newton 305 altaz. Bref rien qui soit prévu pour l'application que j'en fais :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Olivier! Interessant ces analyses! J'avais aussi remarqué un changement de type spectral, Betelgeuse est devenue une M3, en tout cas c'est le profil thermique qui colle le mieux aux spectre basse réso recents. De plus, J'ai aussi sur mes spectres un reponse dans l'infra-rouge proche qui semble augmenter, autour de 7500, alors qu'elle baisse dans le visible. J'ai fait et refait la reponse instrumentale, pensant à des erreurs, mais il semble que c'est peutetre juste ce qui se passe réellement..Sur les spectres de Christophe, j'ai vraiment l'impression d'un approfondissement et elargissement des raies TiO. La conclusion n'est pas arretée évidemment, mais ça commence a ressembler plus a un "hocquet" de Betelgeuse avec expulsion d'une grande quantité de gaz chargés à l'oxyde de titane, mais avec une etoile toujours aussi active derriere, juste voilée, qu'a une agonie annonçant une supernovae....   Dommage...Mais l'avenir nous le dira. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, OlivierG a dit :

Pour suivre l'activité de Betelgeuse, voir l'analyse sur le site de l'AAVSO :

Merci Olivier, j'avais vu ce fil déjà (et celui du forum Aras aussi). Très intéressant

Edited by Christophe Pellier

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Christophe

Je viens de réaliser un spectre de Betelgeuse le 6/02 dans de tres bonnes conditions, avec une reponse instrumentale a mon avis valide.

Je confirme totalement tes observations sur une baisse notable dans les frequences allant de 7750 à 8500, et meme au dela, mais ça devient moins fiable si on va trop loin dans l'IR

Il y a aussi une evolution recente, ça continue de baisser entre le 18/01 (en bleu) et le 6/02.

 

Comparaison en flux "brut"

 

Evolution18janvier-06fevrier2020.png.a82eace9156b8f9b4ec219d7a8a84195.png.505c25e4ac21a5c9b2d9c5165cba3b16.png

 

Spectre du 6/02 corrigé de la reponse instrumentale (avec phi2 Orionis)

 

5e3e5e92831f5_Profil-corrig06-02-2020.png.f2fcb86eaac59bb6df19833a05362bef.png.2c6072b6c72938ed7d051ab714b565ff.png

 

Il y a un net élargissement de la raie d'oxyde de Titane autour de 7750A, notamment sur son versant rouge.  Je ne sais pas ce que ça peut signifier..

A suivre

 

Edited by dfremond

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now