Anton et Mila

Fraisage ionique - Optiques super polies

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

la REOSC a utilisé ce genre de procédé pour tailler les miroirs des VLT

çà permet d'enlever les atomes de verre couche par couche

un petit coup d'interféro après et çà avance lentement mais sûrement

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu penses que c'est utilisé plus pour corriger des défauts que de doucir plus à fond l'ensemble de la surface. C'est ce que mentionnait un utilisateur d'instrument ARIES.

Share this post


Link to post
Share on other sites

si on utilise pour la phase de doucissage çà peut durer des années car trop de matière à enlever

çà devient vraiment utile en dessous de 100nm de défaut 

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Usinage par faisceau d’ions
Cette méthode est basée sur la capa-
cité d’un faisceau d’ions à enlever de la
matière sans dégrader la rugosité initiale
."

"Un
masque découpé avec l’ouverture adé-
quate est placé entre la source d’ions et le
substrat qui est en rotation uniforme, ce qui
permet de moduler radialement le faisceau
et ainsi de transformer une surface plane
ou sphérique
, polie classiquement sur poix
donc avec une rugosité très faible (typi-
quement en dessous de 0,2 nm RMS), en
surface asphérique avec la même rugosité
."

 

(c'est moi qui ait souligné certaisn passages)

on part d'une surface au polissage achevé et on obtient une nouvelle surface avec une rugosité comparable.

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Donc, c'est essentiellement faire pour corriger des petits défauts....on peut imaginer la detection des quelques défauts de surface les plus importants, et un fraisage ionique sous vide avant la métallisation. Il ne doit y avoir aucun résidu de destruction si cela se fait à l’échelle moléculaire, et la rugosité est respectée si cela se fait localement.

 

Développée par Kodak pour retoucher les miroirs allégés, sa version la plus répandue utilise un « petit faisceau », petit par rapport au substrat à retoucher. Comme pour la MRF, l’enlèvement de matière est déterminé par le temps de passage du faisceau sur la zone considérée. Le faisceau d’ions a l’avantage de présenter une excellente reproductibilité du taux d’enlèvement de la matière, ce qui assure une convergence rapide du procédé. Par contre, il a l’inconvénient d’obliger à travailler sous vide

Edited by STF8LZOS6

Share this post


Link to post
Share on other sites

en fait tu dois pouvoir traiter les défauts que tu veux. dans mes souvenirs de lectures sur ce qui existe chez les industriels, j'étais resté sur une cuve qui passait des choses genre deux mètres de dimension latérale (au hasard, par exemple des segments d'elt) mais ce sont les conditions d'opération et les dimensions et position des masques qui définissent l'échelle de la zone atteinte par le procédé.

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By NicoF
      Bonsoir 
       
      Un petit partage toujours autour de l'impression 3D.

       
      Il s'agit d'un dispositif permettant d'adapter un filtre diamètre 31.75mm à un canon EOS.
       

       

       

       
      Cela fonctionne bien avec des objectifs à "longue focale" qui tolèrent la surépaisseur du filtre.
       
      Voici le fichier pour l'impression:
      clip.STL
       
      A imprimer soit même ou en ligne.
      En cas d'impression maison, choisir une épaisseur de couche de 0.1 maximum et aller le plus doucement possible car le taraudage est assez fin.
       
      Bonne soirée 
      Nicolas
       
    • By guy03
      Bonjour à tous.
      J'ai mon crayford synta william optic qui, si il est à la verticale par exemple a tendance a descendre,sortir tout seul. Quels sont les vis pour le serrer un peu à votre avis? J'ai regardé mais c'est pas si évident que cela. Et à quoi servent les deux vis que j'ai fléché ??? Ils arrivent sur rien??? Dessous il y a le gros vis chromé pour le bloquer mais j'aimerai le durcir un peu! merci
      Bon confinement et attention à cette saloperie de covid!!! 




    • By Loup Lunaire
      Bonjour les astro dessinateurs,
       
      J'ai recommencé une session de dessin sur vénus juste après l'avoir imagé,  dans des conditions optimum, puisque j'ai pu aller à x200 grâce à ce ciel bleu qui dure , qui dure....
      J'ai ressorti mon papier noir cette fois, j'ai même représenté la diffusion  bleuté (mais pas la turbulence) elle se rapproche chaque jour de nous Vénus, et toujours une zone de densité au nord plus sombre.
       
      Matériels:
      AIRWOLF Bresser Messier AR90/900  -Abbe 9mm TAKAHASHI + barlow x2 - filtres lunaire ND96 + Wratten bleu 80A
      Papier noir, crayons faber-castell polychromos avec des gris, blanc, noir.
       

       
      Bon dessin planétaires & lunaire
       
       
    • By gordini
      Bonjour à tous,
       
                     Je vais enfin me décider a nettoyer l'intérieur de la lame de mon C9 Carbone il y a une espèce de buée à l'intérieur. Depuis 2003 on ne va pas lui en vouloir.
      Je nettoye l'exterieur tous les 3, 4 ans au purosol. il m'en reste encore mais il commence à se faire vieux donc avant de le pulvériser j'aimerai savoir si vous avez une idée de la stabilité du produit ?
      J'aimerai éviter de tout démonter et passage à la bassine le purosol plus lingette optique ça va bien pour les lames
       
      merci
    • By Simon Fabre
      Bonjour à tous,
       
      Le temps se dégage et va passer apparemment en flux de NE en altitude pour les jours à venir. Turbulence à prévoir pour imager Vénus.
       
      J'aurais bien tenté une petite séance de collimation au C14 ce soir, avant que ça ne se dégrade ensuite.
      Cela m'oblige à transbahuter le bestiau, la monture et tout le toutim d'un étage, aller, et retour après la session.
      Pour ne pas tout déménager deux fois pour rien:
      Si quelques bonnes âmes de la région qui ont des tubes en fixe, les découvraient par hasard en début de soirée, et voulaient bien venir donner leur ressenti ici après rapide coup d’œil...
      Juste pour savoir si c'est déjà cuit ou non.
      Ça serait très sympa, merci! 
      Prenez soin de vous.
      Simon
  • Images