gklm

Améliorations souhaitables

Recommended Posts

Bonjour

J' ai eu une réponse du support technique concernant la dark frame qui souvent me donner un message d erreur

Apparemment l image était trop noir

Je prend effectivement la dark frame avec le cache complet, il semble qu il faut le faire dans un endroit sombre du ciel ? 

Comment faites vous ?

Autre question, la mise a jour du logiciel est automatique j imagine ?

Sinon la liste des demandes au support me paraît très pertinente

Merci

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ma part, j'ai pourtant toujours pris mes dark frames avec le cache, dans le noir complet. C'est d'ailleurs tout l'intérêt de la manoeuvre : détecter les artefacts dus aux pixels chauds du capteur (et non les "points chauds" du ciel) pour les soustraire ensuite des images. Quel que soit l'endroit du ciel visé, y prendre une dark frame équivaut à faire apparaître ce fond de ciel comme un gêne à déduire de toutes tes images : cela va être catastrophique !

Je ne comprends pas que le support ait pu te donner ce conseil, à moins que ce ne soit toi qui aies déduis cela de leur remarque sur une frame trop noire ? De temps à autre, ma dark frame plante aussi. Je recommence aussitôt, et il m'est arrivé de devoir en enchaîner 3 ou 4 pour qu'elle soit validée. Rien de dramatique là dedans !

Pour l'appli Unistellar, une fois installée sur ton smartphone, elle se mettra à jour automatiquement... si tu l'as autorisé dans les paramètres de ton téléphone. Sinon, tu devras le faire toi-même.

Pour la partie logicielle de l'eVscope en revanche, la mise à jour est automatique dès lors que ton smartphone est à jour et que tu le connectes à l'instrument.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je confirme que ça n'a aucun sens de faire la dark frame sans avoir mis le cache.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

Concernant l’arrêt de la vision amplifiée , j’ai constaté plusieurs fois que ça semble lié (aussi) à de légères vibrations qui gêneraient l’evscope. Je l’avais posé sur une terrasse en bois, et je me suis rendu compte que simplement le fait de m’éloigner en marchant sur les lattes pour laisser l’enregistrement se faire stoppait la vision amplifiée . En refaisant l’expérience et en partant à pas de loup… Ça ne stoppait plus.
 

pour les améliorations souhaitable : effectivement l’oculaire forcé rond ça me gêne énormément, car avec les bons réglages je trouve l’image dans l’oculaire parfois bien plus belle.

je leur ai soumis une autre proposition que je n’ai pas vu sur ce forum : générer par logiciel une vue ‘grand-anglé, composée automatiquement de quatre vues en vision amplifiée, que l’on pourrait déclencher à partir D’une cible, et en paramétrant un temps de pause. Ex: on vise un point central sur les Pleiades, on paramètre un temps de pause de 2 minutes, et il fait les vues gauche, droite, haut, bas, en vision amplifiées de 4x2minutes, autour de ce point central (et il compose l’image complète bien sûr)

 

une autre : pointer manuellement une zone du ciel, et le soft nous propose une liste des objets à observer à proximité (par ordre de ´distance´)

Edited by Stephpolux
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Désolé d'avoir été absent depuis un moment sur notre forum : le télé-travail n'a pas que du bon !!!

Je viens de recevoir le mail d'Unistellar nous informant d'une nouvelle mise-à-jour du logiciel, la version 1.0.5, avec quelques améliorations intéressantes :

- pilotage de l'eVscope avec une tablette : je viens de charger l'appli sur mon Ipad 6 mais n'ai pas encore testé le fonctionnement, mais ça va changer de l'écran du smartphone !

- nouveau tutoriel pour améliorer l'expérience d'observation ;

- nouvelle catégorie "Constellation actuelle" dans le menu Explorer pour identifier rapidement la constellation de l'objet en cours d'observation ;

- luminosité de l'oculaire automatiquement ajustée en fonction du mode choisi : ville, banlieue, campagne ;

- appli disponible non seulement en anglais et en français, mais également  en allemand et en japonais ;

- divers correctifs et améliorations (non précisés).

On constate qu'Unistellar tient ses promesses en tenant compte des retours d'utilisateurs (je pense notamment à l'appli sur tablette) et que les mises-à-jour se succèdent à un bon rythme : on n'a pas à attendre des années entre chaque version !

Cela confirme l'impression de réactivité et d'efficacité que donne cette équipe : bravo à eux !

Je finis par une petite pensée pour vous toutes et tous qui attendez la livraison de votre instrument : en espérant que ce déconfinement accéléré aura un effet positif sur les délais de livraison !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut les amis,

En attendant le retour des beaux jours, enfin surtout des belles nuits, j'ai eu la chance de voir un aperçu de la potentielle prochaine version du soft. A vrai dire je n'ai pas de date de sortie mais j'ai pu parcourir quelques écrans. C'est très prometteur. il n'a pas été abordé de point de confidentialité, il me semble donc que je peux partager :

xxxxxxxx

Erratum. Après confirmation d'Unistellar, il y a finalement confidentialité !

Donc par respect pour leur communication, j'efface une partie de mon post précédent et n'en dirai pas plus… sauf que c'est prometteur et que j'ai hâte que cela sorte !!!

xxxxxxxx

Désolé pour les impatients !

Edited by BriBri71
Confidentialité

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,
Heureux d'apprendre que le pilotage de l'eVscope est étendue à la tablette.
Jusqu'à maintenant, je prévoyais de remplacer non smartphone  Samsung S5 car avec une version Android 6.0 trop ancienne.
Mais maintenant je m'interroge pour plutôt investir dans une tablette.
C'est pourquoi j'attends avec impatience les retours d'expérience avec ce nouveau mode d'observation et de pilotage.

Une bonne nouvelle, a priori le bateau devant m'apporter mon futur eVscope est arrivé au Havre !
J'ai 2 questions :
- comment est géré le choix du grossissement (X50), X100, X150) des différents objets célestes ? (car çà n'apparaît pas dans les légendes Unistellar)
- est-ce certains d'entres vous se sont essayé aux participations citoyennes ?
Aux possesseurs d'eVscope, je vous souhaite de belles observations la semaine prochaine, le beau temps est de retour.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On va croiser les doigts pour que cela aille vite à la douane du Havre !

J'ai testé le pilotage avec la tablette de jour : cela apporte vraiment du confort, à la fois pour la vision bien sûr (on n'est pas dans les mêmes formats que les smartphones !), mais aussi sur les flèches directionnelles qui ne pouvaient pas prendre beaucoup de place sur un écran de smartphone, et je trouvais que cela manquait de place et de maniabilité : pour manier tactilement la flèche en bord d'écran, c'était juste ! Maintenant, c'est large ! Pour le reste, tu imagines combien les menus sont plus lisibles : sur la page Explorer par exemple, davantage d'objets apparaissent directement sans être obligé de toujours faire défiler...

Pour répondre à ta question sur le grossissement, en fait c'est purement théorique : le grossissement est fixe (il n'y a qu'une distance focale entre le miroir et le capteur), mais tu peux grossir à l'écran comme on le fait en écartant les doigts sur l'écran tactile. Cela te donne une gamme de pseudo-grossissements, mais la résolution étant fixe, tu zoomes sur une même image. C'est pratique quand même pour mieux saisir des détails surtout sur un écran de smartphone. Ce sera peut-être moins utile sur un grand écran de tablette ou le zoom montrera vite les limites de résolution.

Je n'ai pas participé aux observations citoyennes, mais d'autres l'ont fait sur ce forum : peut-être vont-ils pouvoir te donner leur sentiment. Parcours les pots et tu devrais tomber sur quelque chose il y a 4 ou 5 semaines...

Share this post


Link to post
Share on other sites



  • Similar Content

    • By bricodob300
      Bjr
       Tout est ds le titre...
      Merci
    • By Goofy2
      Hello 😎
       
      Le Ouistiti (mon eVscope2 de chez Unistellar) a désormais un petit frère "le Little Baby" (un Vespera Pro de chez Vaonis). Plus petit, plus compact et plus léger.
      Tandis que le Ouistiti (diamètre 114 mm, focale 450 mm, F/D 3.95) capturera des objets plus petits, le Little Baby (diamètre 50 mm, focale 250 mm, F/D 5) capturera des objets plus grands et en champ plus large.
       
      Champs capturés:
      - eVscope: 34.2'x45.6' (capteur Sony IMX347, 4MP,  pixels de 2.4 µm)
      - Vespera Pro: 1.6°x1.6° ou en mode mosaïque automatique: 4.18°x2.45° à 3.2°x3.2° modulable (capteur Sony IMX 676 Starvis II, 12.5 MP, pixels de 2 µm)
      Tandis que l'eVscope 2 est un réflecteur (miroir), le Vespera Pro est un réfracteur quadruplet APO (lentille).
      Il est possible de placer devant l'objectif du Vespera Pro des filtres interférentiels (j'ai un CLS et un Dual Band).
       
      Le Vespera Pro pousse l'automatisme encore plus loin que l'eVscope 2:
      - mise au point automatique (y compris en cours d'acquisitions), pas de collimation à faire (lunette)
      - résistance chauffante dont la mise en route est automatique en fonction du taux d'humidité ambiante (capteur hygrométrique intégré).
      - une fois le Vespera Pro sur ON et connecté à la tablette en Wifi, je lui demande simplement de s'initialiser en toute autonomie (pointage à son initiative, reconnaissance du ciel auto, mise au point auto). Une fois l'initialisation réalisée, il est prêt pour faire des Goto à mon initiative (objets issus de la base de données incluse ou aux coordonnées équatoriales J2000 à saisir). Pour le live stacking, 2 modes: le mode normal (c'est le champ du capteur) ou le mode mosaïque automatique dont les dimensions sont ajustables sans toutefois dépasser les limites autorisées (en gros on peut aller jusqu'à 4 fois la surface couverte par le capteur).
       
      Exemple d'utilisation simultanées du Ouistiti et du Little Baby:
      Pendant que je fais de l'observation en vision amplifiée avec l'eVscope 2, le Vespera Pro fera une intégration de longue durée autonome sur un unique objet pendant toute la séance astro. Deux instruments connectés nécessitent l'usage deux tablettes indépendantes (ou smartphone).  
       
      Le Little Baby sur trépied Gitzo et platine de nivellement:

       

    • By Crabs
      Bonjour,
       
      Je souhaite acheter un télescope solaire qui me permettrait de rester flexible et de pouvoir évoluer vers des diamètres plus grands aussi en double stack. Je suis axé sur du visuel vu que je débute, mais imager pourrait être possible dans le futur.
      L'idée serait d'acheter un filtre bloquant B1200 ou B1800 + un LS50FHa ainsi qu'un autre LS50FHa pour possibilité de double stack.
       
      De cette manière, je pourrais acheter par exemple une ED APO 80 mm f/7 (je ne trouve pas de diamètre plus petit, un diamètre de 50 serait suffisant vu que le LSFHa va quand même masquer à 50mm) et visser les deux étalons en position frontale comme sur cette photo. Avec cela, je devrais avoir l'équivalent d'une LS50THa si ma compréhension est correcte. Cela devrait me permettre d'avoir des vues du disque entier.
       
      D'un autre côté, le setup pourrait être flexible et je pourrais utiliser ce même matériel B1800 et deux LS50FHa (un seul investissement sur les filtres) sur une lunette plus grande via un montage télécentrique derrière une plus grosse lunette, par exemple cette 130mm F/D 7 couplée à un Baader Telecentric TZ-4. Il y aurait même également moyen de "double stacker" les deux filtres en télécentrique. Donc, avec ce setup, je pourrais bénéficier du double stack dans les deux configurations: frontale petit diamètre, télécentrique plus gros diamètre. Est-ce que ce raisonnement tient la route? Est-ce que ce setup est une bonne idée pour rester flexible?
       
      Maintenant, je suis en train de lire le livre "Astronomie Solaire" (https://astronomiesolaire.com/), et en page 203, il est indiqué qu'un montage télécentrique pour des étalons à lame d'air fait élargir la FWHM en fonction du rapport F/D. Un rapport F/D de 40 ou 50 est conseillé. Dans le cas de la 130mm ci-dessus, le F/D est de 7, et donc avec le TZ-4, cela ferait 28. Donc, au final, ma compréhension actuelle est que cette lunette de 130mm n'est pas adaptée car F/D final trop petit? Ou y a-t-il moyen d'ajouter quelque chose pour augmenter ce F/D? Faut-il masquer l'ouverture pour la réduire? Est-ce que ca augmentera le F/D? Les étalons en mica demandent un F/D plus petit de 30, mais au vu de la "loterie" niveau DayStar Quark, je ne privilégie pas cette solution.
       
      Enfin, pour du visuel principalement, est-il conseillé un montage télécentrique (perte de bande passante générale mais uniforme sur toute l'image) ou un montage collimaté (bande passante plus fine mais dans un sweet spot)?
       
      Merci!
    • By Blink
      Bonjour !
      J'ai acheté récemment un Celestron 9.25 XLT fastar d'occasion (fabriqué en 2015)
       
      Or il s'avère que le support du secondaire tourne : on lui fait faire facilement 360° à la main. D'où les questions épineuses suivantes : 
       
      -Vais-je pouvoir le collimater? (sur étoile)
      -Faut-il que ce support du secondaire soit fixe, et ne me sentant pas l'âme d'un aventurier de l'optique, sauriez-vous qui peut arranger cela (région bordelaise)?
       
      Merci pour les conseils
       

    • By lpalbou
      Bonjour à tous,
       
      Je suis dans les expérimentations ces jours-ci, notamment car je viens tout juste de racheter un Takahashi 76-DC à Simon (merci Simon !). A priori, ce scope est idéal avec un Quark puisqu'à F7.5, on atteint F31.5. Sans doute un peu d'over sampling avec la 174mm, mais ça dépend aussi des conditions d'observations, comme toujours. L'avantage du scope : sa taille (53cm), sa portabilité (1.5kg) et bien sûr, son optique.. 76mm n'aura jamais la même résolution qu'un 120 ou 150, mais c'est assez pour voir des détails assez fins et surtout, ça rentre dans mon sac à dos.
       
      Ce n'est pas un test complet car nous n'avons que de la pluie et des nuages et je n'ai pu faire que de l'imagerie opportuniste entre les nuages.. et parfois même au travers de nuages fins.. Les conditions sont donc bien loin d'être idéales, mais en attendant, j'ai testé ce que j'ai pu.
       
      Commençons par l'une des meilleures captures.
       
      Original sans gamma, sortie AS4 :

       
      Même image traitement simple avec IMPPG:

       
      Et en sortie photoshop (stretch / contraste):

       
      Avec couleurs:

       
       
      PS : pour ceux qui sont curieux et parce qu'il y a 1001 façon de traiter l'image sur IMPPG:


       
       
       
  • Upcoming Events