Anthony sch

Quelqu’un possède un Skywatcher flextube?

Recommended Posts

Bonjour, 

je voudrais avoir quelques retours sur le Skywatcher 300 1500. Non sur la luminosité du 300 mais simplement sur la conception du télescope repliable,

Y a t’il des problèmes? Ou des choses à signaler? 
merci. 

7C5CA979-1129-406A-9410-6F2CE7823941.jpeg

Edited by Anthony sch

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Bonjour Anthony,

 

J'ai possédé pendant 7 ans environ le 350 GoTo. L'avantage, c'est que c'était le plus grand diamètre (l'avant dernier pour cette gamme) qui pouvait entrer démonté dans ma voiture sans avoir à plier les sièges arrière...

 

Après, je ne te cache pas que ce modèle est lourd, et bien que les moteurs n'y soient pas pour rien, le tube lui-même fait déjà bien son poids... Je te parle du 350 FlexTube, mais le 300 ne doit pas être trop en reste. Pour avoir à maintes reprises manipulé un tube plein Orion 300, je peux te dire que c'est du même ordre (ce n'est pas la technologie FlexTube qui doit y changer grand chose...)

 

Je me suis intéressé par la suite aux télescopes type Serrurier encore plus pratiques (moins lourds) que les FlexTube. As-tu regardé de ce côté-là aussi ?

 

 

 

PS Tu devrais peut-être poster ce message dans "astronomie pratique" ? 

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour @Cédric Perrouriefh merci pour votre retour. 
Le poids n’est pas vraiment un problème je préfère quelque chose de lourd et solide. 
les questions que j’avais en tête sont principalement sur la rigidité des 3 tiges,

certaines personnes disent qu’il ne faut pas déplier entièrement le télescope, d’autres disent qu’il faut déplier à fond.. 

je pense garder ce télescope sur du long terme je souhaite donc un télescope qui soit durable dans le temps, qu’en pensez vous? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai le 305. Aucune remarque particulière à faire sur les trois barres, c'est du solide, par contre on n'échappe pas à la recollimation systématique (faut pas rêver)

Il y a deux positions de réglage de longueur de tube, l'intermédiaire est prévue pour utiliser une binoculaire car ce genre d'accessoire rajoute énormément de chemin optique (et du poids). Sans bino, il faut déplier entièrement le tube, sinon on ne peut tout simplement pas faire la mise au point...

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Anthony sch a dit :

certaines personnes disent qu’il ne faut pas déplier entièrement le télescope, d’autres disent qu’il faut déplier à fond.. 

 

Comme dit @Christophe Pellier si tu n'utilises pas de tête bino il faut déplier jusqu'au bout, c'est ce que j'ai toujours fait d'office (je n'ai même jamais trouvé la position intermédiaire en presque 7 ans d'utilisation ! O.o )

 

Et autre point sur lequel je rejoins aussi Christophe, collimation indispensable avant chaque observation. Un télescope à f/4,5 est très sensible à la décollimation, et si tu le transportes en voiture, avec les vibrations, ça va tout dérégler et donner du pâté. Tant qu'on y est, pour éviter l'astigmatisme (le cas a déjà été mentionné sur ce forum), conserve ton télescope avec le miroir horizontal (parallèle au sol, en aucun cas perpendiculaire car ça peut le déformer par gravité).

 

Sinon pour le reste, oui, a priori c'est costaud et durable comme engin. Je n'ai pas eu de problème particulier à part quelques rayures, signature inévitable des années... ;) Ha oui et aussi les joints au niveau des vis de fixation du socle, de très mauvaise qualité dans mon cas mais je ne sais pas si c'est général ou si j'étais tombé sur une mauvaise série...

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Christophe Pellier d’accord merci de m’avoir éclairé sur le sujet, donc oui je le déplierai à fond. 
De toute façon sur tout les télescopes pliable ou démontable la collim est obligatoire, contrairement au tubes plein qui ne doivent pas nécessairement fait à toute les sorties.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour rebondir sur ce que dit Cédric au sujet de l'astigmatisme, il te faudra débrider le miroir primaire : les triangles de flottaison du barillet primaire seront certainement bloqués. il faut juste désserrer la vis du milieu. Sur le mien ça provoquait un bel astigmatisme, qui a disparu ensuite.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je confirme! J'ai aussi ce téléscope, et j'en suis content: il est un peu passe-partout, on peut faire du planetaire avec une bonne barlow,mais aussi s'essayer a certains objets du ciel profond. Par contre, comme le dit Christophe, Il faut desserrer un peu les vis du primaire, j'ai beaucoup amélioré la qualité optique de cette façon: j'avais aussi du trefoil.  Depuis, c'est vraiment un autre tube.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai ce tube depuis 2 ans, et oui c'est du solide avec une optique de qualité très correcte pour ne pas dire plus, du moins pour le mien (j'ai pu comparé dans d'autres 300). Pour le prix ça fait le job. Pour le poids, je pense que c'est le maxi facilement transportable par une personne. Ensuite, effectivement si tu dois le trimbaler en voiture régulièrement, oui c'est collimation obligatoire. Il m'arrive de ne pas avoir besoin de collimater lorsque je le sors dans le jardin. De toute façon la collimation, c'est pas la mort...

Effectivement à réception vérifie bien que le primaire n'est pas contraint dans son barillet.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, dfremond a dit :

s'essayer a certains objets du ciel profond

 

Certains et même déjà pas mal sous un ciel de campagne avec un SQM de 21... Ce n'est pas encore les meilleurs ciels, pas besoin d'aller vraiment trop loin des villes pour y accéder. On peut voir déjà une belle collection d'objets du NGC en campagne avec un T300 ! :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Anthony sch a dit :

s’il n’y a pas de problème avec le tube je vais donc passer commande demain matin à astroshop

 

Commande en France chez l'importateur officiel. C'est quasiment le même prix (20 € d'écart...), et tu bénéficieras d'un bon support.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Anthony sch a dit :

je ne connais pas le principe d'astigmatisme sur un télescope pouvez vous m'expliquer

 

C'est un défaut de forme du miroir qui fait que tous les rayons ne convergent pas vers le point focal, d'où un manque de netteté de l'image. Ça arrive par exemple si une pièce fait pression sur le miroir, ou s'il est stocké à la verticale et qu'il se tasse d'un côté de l'axe sous son poids...

Edited by Cédric Perrouriefh

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

J'ai le Flextube 355, j'en suis content. Collimation facile (je la fais avec un laser) donc le refaire souvent n'est pas un problème, faut que ça devienne un réflexe.

 

Je monte le secondaire systématiquement au maximum, ça fait un joli "clic" et je serre bien les vis, je n'ai pas de bino (mais vous m'y faites penser !).

 

J'ai eu quelques soucis de mouvement en hauteur, qui étaient saccadés. Sur le conseil de quelqu'un du forum (le post doit être quelque part), j'ai collé un bande adhésive antidérapante sur les tourillons, c'est bien mieux.

 

La position de recherche des objets est souvent acrobatique, mais ce sont les risques du métier. J'ai ajouté un Telrad et un chercheur coudé redressé, mais bon tout ça c'est pour peaufiner, l'important est la qualité du tube et de son miroir, et là je suis content !

 

Seul bémol : c'est très lourd ! Le rocker est très large, le tube est large aussi (bien sûr, c'est plutôt une qualité ;)), si on est tout seul, on ne va pas loin. J'ai un diable mais quand même, c'est assez galère. Si on a un abri permanent, c'est réglé !

 

Merci à @Christophe Pellier et @dfremond pour le conseil sur le serrage du primaire, je vais faire ça ! :)

 

Jacques

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, dfremond a dit :

trefoil

Tiens justement (je m'immisce) , le trefoil, il se manifeste comment, "macroscopiquement"?

Pour l'instant, dans les rares moments de ciel étoilé chez moi, la turbulence ne me permet pas de bien voir la tache de diffraction (ca bouge vraiment trop)... Par contre, Venus "bave" en faisant une grande étoile à plusieurs branches (plus que 6) autour d'elle... Ca pourrait être lié? (ou plutôt un miroir sale? des reflets? ... ?)

 

Sinon, je confirme pour ma part: le système de 3 tubes (sur mon 254/1200) est très stable (dans le temps ou dans les mouvements). Mais il faut bien sûr recollimater quand on modifie la config. Chez moi (occasion), les "joints" en butée de tubes étaient fissurés et durcis (vieillesse). Mais c'est l'affaire de 2-3€ pour les remplacer par de nouveaux O-rings.

Par contre, côté compacité, un "tube" Serrurier équivalent prend certainement moins de place au rangement mais le Flextube a un pivot d'altitude placé plus haut (en toute généralité), ce qui le rend plus agréable pour observer des objets plus bas dans le ciel.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Jijil a dit :

Tiens justement (je m'immisce) , le trefoil, il se manifeste comment, "macroscopiquement"?

Le trefoil, ça se manifeste quand on essaie de faire une mise au point la plus precise possible à travers la turbu! inevitablement, on devine que l'image se separe en trois taches , en gros comme un triangle equilateral, plus ou moins séparées: ça peut etre discret, mais ça empeche une mise au point parfaite. La cause peut venir du primaire (les vis trop serrées, ou aussi du seconrdaire, pour la meme raison (contraintes en trois points)

Edited by dfremond

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, starjack a dit :

Seul bémol : c'est très lourd ! Le rocker est très large, le tube est large aussi (bien sûr, c'est plutôt une qualité ;)), si on est tout seul, on ne va pas loin. J'ai un diable mais quand même, c'est assez galère. Si on a un abri permanent, c'est réglé !

Je trouve aussi qu'il est transportable, mais à la longue pénible à trimbaler.. Je suis en train de terminer un petit charriot en bois pour pouvoir le sortir par ma porte de 70cm sans le demonter.   Il existe des charriots dans le commerce mais cher et beaucoup trop larges.. J'avais déjà un petit charriot à roulette mais pas solide du tout, là je compte bien faire un peu de tout terrain,  au moins aller à un endroit pour voir Venus sans probleme.. 

4f5794b9-07ce-46a7-a59d-469676246be1.jpg.e9d82011783de60ca5e4328b3d63a8bc.jpgac22f1b9-a5d8-4160-8e18-2475ca0649e8.jpg.fa1052989d36a457479c2b555603b29c.jpg

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, dfremond a dit :

La cause peut venir du primaire (les vis trop serrées, ou aussi du x=seconr=daire, pour la meme raison (contraintes en trois points)

Merci pour ta réponse! Au niveau du secondaire, les vis n'atteignent pas le miroir, juste le bloc métallique sur lequel le miroir est collé (en tous cas, chez moi, c'est comme ca). Ca pourrait suffire à induire des effets optiques?

 

Oui, effectivement, ce chariot est une bonne idée. Moi, j'ai un truc de récup du même style.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bien sur, les vis ne touchent jamais le secondaire, mais quelquefois c'est les points de colle, ou le mode de fixation (un ruban adhésif double-face chez skywatcher) qui peut induire des contraintes. 

Edited by dfremond
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Jijil a dit :

Pour l'instant, dans les rares moments de ciel étoilé chez moi, la turbulence ne me permet pas de bien voir la tache de diffraction (ca bouge vraiment trop)... Par contre, Venus "bave" en faisant une grande étoile à plusieurs branches (plus que 6) autour d'elle... Ca pourrait être lié? (ou plutôt un miroir sale? des reflets? ... ?)

Non ça à mon avis c'est seulement l'effet des branches de l'araignée ! Donc inévitable

 

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand tu parles des effets des branches de l'araignée, tu parles de diffraction ou de reflets anarchiques? (car sur une étoile brillante, j'ai bien 4 branches et pas plus). C'est sans doute effectivement lié à l'instrument, car en regardant dans un Maksutov 100/1000, ca ne se voyait plus... (ou un effet thermique p-e? je n'ai clairement pas eu le temps d'un équilibrage)

 

Edited by Jijil

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pensais à la diffraction mais je me trompais, j'ai compté 3 et non 4 branches. Ca peut être le même effet que pour les "branches" des étoiles, des phénomènes de diffraction dûs à plusieurs raisons potentielles, turbu, araignée, décollimation, léger astigmatisme ou trefoil..

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By DALBERTO
      Bonjour à tous
      J'attends l'avis du SAV depuis 3 jours mais mon evscope 2, reçu il y a 15 jours est bloqué à 60 degrès vers le haut
      Le moteur en ascension ne fonctionne plus alors que celui en direction fonctionne très bien.
      Quelqu'un a-t-il été confronté à un problème similaire ?
       
      evscope_2_bloque.mp4
    • By Colmic
      Bonsoir,
      la semaine dernière je suis allé chercher ma nouvelle acquisition : une superbe lunette APM LZOS 130/780 qui n'avait encore jamais vu le ciel (je salue au passage son ancien proprio qui se reconnaîtra et lui passe toutes mes amitiés !)

       
      Avec son bulletin interféro qui augurait du bon pour un réfracteur pourtant ouvert à F/6 seulement : Stehl 0.983 et lambda/47 RMS

       
      Fournie avec son correcteur APM Riccardi, elle couvre soit-disant le plein-format (champ plan de 60mm selon la doc), ce qui restait à voir...

       
      Premières impressions :
      - c'est du très beau matos, ça respire le costaud
      - la crémaillère 3.7" APM est une vraie œuvre d'art, largement au niveau d'un FeatherTouch, avec 2 colliers rotatifs intégrés et une MAP démultipliée très douce
      - la crémaillère dispose de 2 colliers rotatifs, le premier à l'avant de la crémaillère pour ajuster la position du chercheur, le second en sortie de crémaillère pour tourner la caméra sans bouger le chercheur
      - plein de bagues sont imbriquées, M82, M68, M63 et 2 click-lock coulant 2" et 31.7
      - une fois repliée elle mesure à peine plus que la FSQ106, elle peut largement passer en avion en bagage cabine
      - selon la doc elle pèse 9kg mais j'ai l'impression que c'est sans les colliers, de plus le poids du triplet la fait pencher vers l'avant
      - elle est livrée dans une très belle malle type flight-case mais le poids de l'ensemble est incompatible avec du nomade, donc je l'ai mise dans le sac de ma FSQ !
       
      Après avoir commandé les bagues allonges M68 pour atteindre le backfocus, j'ai pu tester le tout vendredi soir dans le Vexin (70km de Paris).
      Voici donc la toute première lumière de cette lunette, sous un ciel assez pollué, mais le but était de tester si tout allait bien (backfocus, tilt, MAP etc..).
      Ici, montée sur l'EM400 Temma2 avec ASiair Plus, ZWO OAG-L, tiroir à filtres ZWO et ASI6200MC + ASI290 mini pour le guidage et EAF pour la MAP :

       
      La nuit était relativement peu turbulente, mais des passages nuageux sont venus vers 1h30 du matin nous gâcher la fête.
       
      Voici M31 avec 25 poses de 180s seulement avec un gain fort de 300, aucun dark flat ou offset.
      On a un échantillonnage de 0.96" (802mm de focale avec le correcteur), ce qui est plutôt pas mal pour aller chercher un peu plus de résolution qu'avec la FSQ.
      Traitement SiriL (comme mon tuto) et finition avec CS5.
      Cliquez dans l'image et baladez-vous dans la full :

       
      Le Pélican (20x180s soit 1 heure de pose) avec le filtre L-Extrême, toujours aucun DOF :

       
      Et la trompe d'éléphant (10x180s soit seulement 30 minutes de pose), toujours avec le L-Extrême, aucun DOF :

       
      Le backfocus optimal pour le correcteur (91mm) a l'air correct et le tilt est plutôt bien contenu, les coins du full-frame sont relativement propres.
      Commande TILT de SiriL :

       
      Conclusions :
      - la mise au point via l'autofocus de l'ASiair donne une très belle courbe en V, et la MAP est confirmée au Bahtinov
      - Elle est à peine plus longue que la FSQ106 une fois repliée, mais avec le pare-buée déplié et la crémaillère sortie à 70mm pour atteindre la MAP, elle fait environ 1 mètre de long du bout du pare-buée à la base de la caméra
      - le piqué au centre est impressionnant, NGC206 (l'amas dans le bras gauche de M31) est bien résolu en étoiles :

       
      - elle couvre le full-frame avec son correcteur Riccardi ce qui est une très bonne nouvelle, et le vignetage est inexistant (si ce n'est celui de mes filtres en coulant 50).
      - il existe également un réducteur Riccardi 0.75x, s'il est du même accabit que le correcteur, ça l'amène à la même focale que la FSQ106 et F/4.5, sinon le QuadTCC de chez AP doit être compatible.
       
      En neuf on trouve cette lunette pour la moitié du prix d'une AP130 GTX (même segment à F/6), c'est une très bonne alternative à mon sens.
      La TOA à F/7.7 n'est pas tout à fait dans la même catégorie, beaucoup plus lourde et avec une focale de 1000mm, par exemple M31 ne rentre pas en entier sur le FF.
       
      Voilà pour les premiers essais, le setup est validé pour la fin du mois dans la Drôme où j'espère ramener quelques jolies images.
      A suivre...
    • By banjo
      Bonjour,
      j'ai un gros probléme avec le Laser de collimation Mark III Baader , 
      il est parfaitement collimaté aucune probléme de ce côté là ,  mais c'est la diode qui fait des miséres ,malgré le changement de pile ,
      elle s'allume normalement pendant quelques secondes puis faibli complétement ou clignote  , s'éteint puis se rallume normalement avant de recommencer son cirque .
      il pourrait s'agir d'un mauvais contact au niveau de l'inter d'allumage , mais je ne vois pas comment 
      pouvoir le nettoyer .
      Paul
       
    • By MickeFa
      Bonjour la communauté,
      Je viens vers vous ce soir car j'ai besoin de vos lumières concernant mon Setup Samyang 135 f/2 monture Nikon F + ZWO EFW + ASI 183MM Pro
      Normalement le back focus du 135 Nikon F est de 46,5mm et il est respecté avec l'adaptateur ZWO Nikon T2 (20mm) + ZWO EFW (20mm) + ASI 183MM Pro (6,5mm) (auquel il faut que je rajoute une bague d'env. 1/3 de l'épaisseur du filtre dans le chemin optique)
      L'omission de ce dernier point explique très probablement mes étoiles qui sont légèrement étirées vers les extérieurs dans les coins
      Par contre les deux points que je ne m'explique pas sont :
      1. quand j'atteins la mise au point, l'indicateur sur le boitier de l'objectif est autour de 10m et donc très loin du symbole infini ou du L
      2. quand je fais un platesolve via l'ASIAIR il me détermine une focale de 129 et non 135
       
      Est que le le 2 et concomitant au 1 ?
      Est ce que le 1 implique que je devrait significativement (par rapport à 1/3 de l'épaisseur du filtre) augmenter le distance de backfocus afin que la mise au point se fasse sur le symbole infini ou le L ?
       
      Merci d'avance de vos retours
      Bon ciel à tou(te)s 
       
  • Upcoming Events