dfremond

Evolution spectrale de Betelgeuse de 20 decembre au 18 janvier

Recommended Posts

Bonsoir!

Apres avoir beaucoup galéré pour réaliser une reponse instrumentale en laquelle j'aurais confiance, j'ai fini par me résoudre a essayer de tirer quelquechose de mes 4 soirées de spectro réalisée sur Betelgeuse. Malheureusement, lors de la premiere, le 20 Decembre, je n'avais réalisé aucune autre capture, et le calcul d'une réponse instrumentale est impossible. De plus, mes poses etaient trop courtes, et le bleu, de meme qu'une partie des infrarouges, n'ont pas été captés  par la caméra, ce qui altere la lisibilité. Néanmoins, je trouvais dommage d'exclure cette premiere prise réalisée  assez tot.  Du coup, j'ai été contraint  de comparer les profils bruts non corrigés du 20, 28, 30 Decembre et du 18 janvier. Déjà, on peut noter quelque choses interessantes.

 

J'ai comparé deux à deux les captures:

 

Premiere image entre le 20 decembre (en bleu) et le 28 decembre (colorisé pour la partie visible). En essayant de faire correspondre les profils dans l'infrarouge proche, on se rend compte de la chute importante dans le visible, et comment celle-ci peut tres bien se concevoir comme l'approfondissement des raies d'oxyde de titane.

 

comparaison20-12_28-12.png.5e44c6647ffda6d83d73db23d9888769.png

 

 

Entre le 28 et le 30 Decembre,  donc un ecart de seulement 2 jours, on retrouve le meme effet.

 

 

comparaison28-12_30-12.png.ae0acd1c11f069a4db6089cd698b66da.png

 

 

Enfin, entre le 30 Decembre et le 18 Janvier,  19 jours donc, et l'effet est toujours perceptible.

 

comparaison30-12_18-01.png.bf3d2cb78b2b21071b844a49d20cee10.png

 

 

 

Voila ma petite contribution. Je suis contraint au bricolage...  Il aurait fallu comparer des profils corrigés de la réponse, mais je n'ai pas le choix... 

Au final, j'ai vraiment l'impression que Betelgeuse a éructé un gros nuage de gaz qui nous a obstrué sa lumiere visible. A quand la remontée ? Les paris sont ouverts! 

Bons ciels!

Edited by dfremond
  • Like 2
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Je complete ce jour avec un spectre acquis le 6 fevrier: tres bonnes conditions, ciel tres stable, telescope en temperature, Betelgeuse quasiment au meridien.

 

En comparant avec le spectre du 18 janvier, j'ai cette fois-ci une nouveauté: une baisse nette dans le rouge profond et l'infrarouge proche.

 

Evolution18janvier-06fevrier2020.png.a82eace9156b8f9b4ec219d7a8a84195.png

 

La baisse est tres visible entre 7750 et 8500 et meme au delà. Ca correspond à ce qu'a objectivé Christophe sur son post: ça correspond au versant "rouge" d'une raie d'absorption d'oxide de Titane.Il y a toujours approfondissement des raies de l'oxyde de titane dans toutes les longueurs d'onde.

J'ai meme pu réaliser une reponse instrumentale qui me plait cette fois-ci: Comme Christophe Pellier, j'ai choisi Phi2 Orionis. Elle brille bien dans toutes les longueurs d'onde et surtout en rouge et infra-rouge. Et la "myopie" du star anbalyser permet de considerer son spectre comme un continuum , et ça tombe tres bien!   Voila le profil corrigé du 6 fevrier (du signal de 3000 a 10600 Angstrom!)  J'ai bien verifié l'histogramme, c'est fondamental! La réponse du capteur cmos n'est pas linéaire dans les tres basses intensités apparemment!

 

5e3e5e92831f5_Profil-corrig06-02-2020.png.f2fcb86eaac59bb6df19833a05362bef.png

 

Du coup, il faut que je calcule le profil corrigé de mes spectres précédents.

 

A suivre.

 

Edited by dfremond
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Daniel,

La correction me semble plutôt bonne, au moins jusqu'à 9000, après dans le détail c'est toujours correct, mais dans le profil global chez moi ça continue à monter. Il faut effectivement voir avec la correction des profils précédents...

Le 08/02/2020 à 08:11, dfremond a dit :

La réponse du capteur cmos n'est pas linéaire dans les tres basses intensités apparemment!

Ca c'est intéressant, tu peux développer ??

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, Christophe Pellier a dit :
Le 08/02/2020 à 08:11, dfremond a dit :

La réponse du capteur cmos n'est pas linéaire dans les tres basses intensités apparemment!

Ca c'est intéressant, tu peux développer ??

Ce que je veux dire, c'est qu'il y a clairement un effet de seuil: quand on fait des expo trop courtes, dans certaines frequences, notamment dans le bleu et l'IR lointain, rien ne passe et on se retrouve avec rien sur le capteur: la totalité des photons est completement absorbée par l'instrument avant de declencher une reponse electronique du cmos, alors que ces photons sont là, mais en tres faible nombre. Au dela d'un certain seuil, ça passe et la relation devient, je pense linéaire: voila pourquoi je n'arrivais pas a avoir le bleu de betelgeuse avant, alors qu'en allongeant les temps de pose, on arrive a objectiver meme un peu d'UV sur le spectre. La chose a faire c'est de verifier l'histogramme mais en ne gardant dans le champ que le spectre, et surtout pas l'etoile d'ordre zero, et faire plafonner a 70% comme en planetaire.  Je gardais l'ordre zero dans le champ avant pour l'histogramme, et c'etait idiot...  

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Labonnejournee
      Bonjour tout le monde!
      En vacance dans le Tarn, je peux enfin profiter d'un ciel pur digne de nos belles campagnes
      Cette année j'ai décidé de profiter de mon petit séjour pour photographier des objets qui nécessitent plus de patience que je n'en ai pour bien leurs rendre hommage depuis la ville,
      je veux évidemment parler des galaxies.
      Première cible, M51, qui malheureusement venait frôler l'horizon d'un peu trop prêt dès 3h du matin. Me restant 2 bonnes heures de nuit noire sans Lune devant moi avant que l'aurore ne pointe le bout de son nez,
      je dirige mon télescope vers Andromède pour terminer dignement la session
      1h de Luminance, 45min RGB (15/15/15). Ni plus, ni moins avec des pauses unitaires à 30s. Newton 200 f/5, Zwo Asi 533MM, Eq6 R Pro, guidage avec une lunette de 400mm & asi 120 mini avec bien sûr, 50x4 flats/Darks/bias
      Ce que j'aime beaucoup dans cette photo, c'est qu'on peu distinguer quelques nébuleuses dans les bras de poussière (en plus de la beauté indéniable de cette galaxie ) 
       
      J'espère que le résultat vous plaira. Personnellement, j'en suis plutôt fier  (l'image n'a pas été crop)
       

       
       
       
       
    • By delamaresylvain
      Cela faisait un bon moment que je n'avais pris le temps de faire un peu d'astro-imagerie.
      Aussi en cette période estivale, je me suis orienté vers une partie des dentelles du Cygnes .
      C'est une première pour moi ce genre d'image des dentelles du Cygnes 
      Mon capteur n'étant pas extrêmement grand , j'ai dut me contenter d'une toute petite portion de ses rémanents , explosions de supernovas autour de NGC 6995.

      Afin de mieux situer mon image je vous invite a consulter le raccourcie ci-dessous 

      https://www.utopia-photography.ch/unive ... 1/p30.html

      Mon setup est toujours le même:
      Sc8 Edge 203/1486mm
      Atik 414
      Monture Atlas EQ6
      Lunette guide 60/480/ZWO asi 224C

      Image:
      54 minutes en luminance.
      42 minutes en H@.
      Addition de la luminance et du H@ soit 96 minutes.
      et 30 minutes par couches RVB.
      Toutes les poses unitaires sont de 180 secondes et a -8°C pour cause de température ambiante au dessus des 10°C afin de ne pas surcharger la puissance de refroidissement de mon capteur 
       
      A bientôt de vous lire vos remarques et commentaires;)

    • By -benjamin-
      Bonjour à tous,
       
      Après avoir passé pas mal de temps à lire les posts des autres, je saute le pas ! J'ai commencé l'astrophotographie il y a environ un an et demi. Initialement plutôt en ciel profond, mais finalement passé au planétaire il y a peu !
       
      Voici une photo de Jupiter du 8 août !
       
      Modalités d'acquisition
      Matériel : Takahashi Mewlon 180c / asi290mm (et filtres RGB) / donc pas d'ADC, retiré pour cette soirée (montage à améliorer) ; Acquisition : 40s par couche RGB / 5ms par pause / collimation vérifiée avec mesure de la psf ; Traitement : stacking AS!2 40% conservé, dérotation de 5 images (sur environ 30min) sous WinJUPOS, RegiStax pour sortir les détails, finalisation sur AstroSurface ; Lieu de prise de vue : Le Pré-Saint-Gervais, en Seine-Saint-Denis.  
      Et voici le résultat :

       
      La prochaine étape :
      amélioration du montage de la barlow + adc que je n'ai pas utilisé à cause de problèmes mécaniques en cours de résolution.  
      N'hésitez pas si vous avez des questions, des remarques ou des suggestions d'amélioration
       
      Benjamin
       
    • By Nathanael
      Bonjour à tous,
      Je commence à éplucher mes données provenant d'une semaine de mission à l'observatoire Paul Felenbok de Chateaurenard (Association Astroqueyras). L'objet de la manip' était de comparer des images provenant de deux télescopes sensiblement différents du point de vue du diamètre, mais à priori assez comparables par ailleurs. Il s'agit d'un RC de 500 sous coupole et d'un newton 250 à l'extérieur. J'ai déjà eu l'occasion de poster deux images sur le forum astrophoto prises avec ces télescopes. Le traitement des suivantes réserve quelques surprises. Vous trouverez ci-dessous un comparatif de détection de très faibles signaux. Le 250 prend l'avantage en détection mais aussi en résolution (fwhm 1.2" contre 1.8"). En résolution, je suppose qu'à l'inverse de l'image du cocon, ce sont des effets de turbulence très locales qui ont affecté les images au 500 (coupole ou pas coupole). En détection, vu que le diamètre apporte forcément un plus, c'est le détecteur qui a pu faire la différence :  kaf16800 d'un côté, asi 183 de l'autre. RQE et bruit de lecture sont à l'avantage de la 183 bien entendu. Les images sont présentées à la même dimension, mais l'échantillonnage à gauche (N250) est de 0.33"/p contre 0.43"/p pour le RC500.
      Cela montre au moins (avec les deux images précédemment citées sur lesquelles le RC500 prend l'avantage en résolution) que les comparaisons sur un même site ne sont pas si simples. Il faudrait de plus imager strictement du même endroit! Attention aussi, le RSB sur les hautes lumières est très favorable au RC500. Cela fera l'objet d'un autre post (ou la suite de celui-ci).
      Nathanaël
       

    • By John deuxsource
      Bonjour à tous =)
      Je suis assez fier de vous présenter ma première photo des piliers.
      Photos prises le 1er Aout depuis mon jardin au sud de Pau.
       
      Luminance 25min retenues sur 35 (500ms 500gain avec ASI533 mono et dob 3.3 508mm) 
      RGB 5MIN ( ca manque un peu de signal mais il faut bien dormir un peu..=)
       
      Le ciel était bon mais sans plus donc je me dis qu'il y a moyen de faire mieux avec un peu plus de signal.
      Si vous avez des conseils, je suis preneur !

  • Upcoming Events