MCJC

2020BT14

Recommended Posts

Bonjour :D

 

C'est aujourd'hui, 3 février 2020, qu'un astéroïde vient nous observer de près, sans nous toucher : le 2020BT14.

http://neo.ssa.esa.int/close-aclose-approaches

 

Il passe très près. À 0,489 distance lunaire. Il mesure dix mètres de diamètre.

D'ici là fin de l'année, un seul astéroïde passera plus près mais il sera entre quatre et cinq fois plus petit. Ce sera en novembre. 0.162 distance lunaire, 2,3 mètre de diamètre.

Depuis le début de l'année, deux astéroïdes sont passés plus près mais ils étaient plus petits.

 

Un astéroïde pourrait certainement, à cause de l'attraction terrestre, dévier de sa trajectoire et nous frapper. Plus il est gros et plus il est près, plus grand est le risque que cela se produise.

 

À partir de qu'elles données (diamètre, distance ...) est-il justifié de s'inquiéter ?

 

 

Bonne journée !

Julie

 

Edited by MCJC
Lien et ajout d'info
  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Il y a 5 heures, MCJC a dit :

À partir de quelles données (diamètre, distance ...) est-il justifié de s'inquiéter ?

Merci Julie :)

On va laisser les sachants expliquer ;)

Bonne journée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

On y a survécu...B| ouf! :D

Bon, un geocroiseur de magnitude 15, cela ne remue pas les foules... 10m à 188000 km, on ne s'inquiète pas tant, cheyliabinsk cela ne devait pas être très différent en taille mais à 0m de distance!

Sinon, je vois qu'il y en a 2 autres a être passés plus près que la Lune la semaine passée:

2020BZ13 de ~4m passé le 29.1 janvier à 109000 km

et 2020 CA de ~4m passé le 2.7 février à 219000 km

Merci de suivre ça. Ce qui est plus "amusant" c'est de suivre ceux qui sont bien visibles (magnitude < 12), comme l'avait été 2012DA14 en février 2013 qui filait plus vite que les étoiles et de magnitude <8 (passé à seulement 36000 km!)

Nicolas

 

Edited by biver
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement, comme je le mentionne en ouverture de discussion, deux astéroïdes sont passés plus près depuis le début de l'année. Mais ils sont plus petits.

 

En fait, 2020BT14 est l'astéroïde de 10 mètres et plus à passer au plus près de nous cette année.

 

Il aurait fallu qu'il soit de quelle taille, à quelle distance, à quelle vitesse pour nous inquiéter ? Je suppose qu'on peut le savoir avec des calculs ? 

 

J'ai une autre question : il y a tellement de déchets astronautique au ciel que je me demande s'il serait dangeureux qu'un astéroïde percute l'un de ces déchets et que ce dernier, à cause de la collision, nous tombe dessus ?

 

C'est certain qu'un minuscule déchet astronautique qui tombe sur la tête d'une personne n'est fatal que pour cette personne. Mais des déchets, il y en a peut-être des plus gros ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, MCJC a dit :

J'ai une autre question : il y a tellement de déchets astronautique au ciel que je me demande s'il serait dangeureux qu'un astéroïde percute l'un de ces déchets et que ce dernier, à cause de la collision, nous tombe dessus ?

 

En gros, les satellites tournent près de la Terre, disons pour fixer les idées 300 km pour l'orbite basse, 2000 km pour les orbites moyennes, 36 000 km pour les plus hauts, les géostationnaires. 36 000 km, c'est 10 % de la distance Terre-Lune, ça doit pas arriver souvent que des astéroïdes passent là dedans… Sachant que, en plus, la probabilité de collision est faible, en gros, le risque doit être proche d'environ zéro.

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

En cas d'impact entre un caillou un minimum grand (10cm?) et un 'déchet astronautique' c'est caillou qui gagne.

Donc le déchet se trouve probablement pulvérisé en plein de petits bouts, pas dangereux pour nous (mais beaucoup plus pour les autres satellites en fonction de l'encombrement de l'orbite d'impact)

 

Et même à imaginer qu'un 'gros déchet astronautique', type étage de lanceur ne soit pas pulvérisé mais se retrouve sur une orbite de retour atmosphérique, ce dernier sera quasiment intégralement désintégré lors de son retour dans l'atmosphère, donc presque 0 risque.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now