dudugaz

AP Mach2 - Informations et dicussions

Recommended Posts

Bonjour Haltea et bienvenu dans notre groupe,

Joli projet. Je suis passé par là aussi avec une 2ème mach1 pour mon observatoire (hésitation à l'époque avec la 10 micron  1000HPS ou une AP1100) puis passage cette année à la Mach2.

Pour le poids supporté pas de soucis, la Mach2 est prévue pour, mon C11 dessus est très à l'aise et la barre de CP est même une courte (10.7" x 1.875"), mais si bien sur avec une AP1100 ce serait encore mieux. Pour 10 micron il faudrait viser la 2000HPS, mais dans ce cas le prix n'est pas le même.

Pour le revendeur c'est bien Optique et Vision (Ovision) à Juan le Pins (Franck, Gilles et Nadia). Baader vend aussi maintenant du AP mais je sais que pour les 1ère mach2 ils ont étaient livrés après OV.

Il est utile de les contacter pour savoir dans quel délai ils auront la possibilité d'avoir des Mach2, Astro-Physics doit lancer la fabrication du 2ème lot mais je ne pense pas qu'elles soient disponibles avant la fin de l'année.

Dominique

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Le 06/08/2020 à 19:47, Haltea a dit :

Vous pensez qu'un rc 12 tiendrai sur cette monture?


Salut Haltea
Je pense que Roland a affirmé que la Mach2 pouvait porter un C14, donc à priori pas de soucis...
N'hésite pas à contacter OV, qui est l'importateur de la marque en France, ils pourront t'aider à faire le choix puisqu'ils vendent les deux.

Stef

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Tu as raison, je vais voir ça avec eux.

 je n'avais pas vu le post sur le C14 ,  c'est génial.

Je pense en rester à celle ci, voir a la 2000 hps, mais le prix monte  ensuite... donc si ça n'allait pas , j'adapterai mon tube

 Je pense que mon newton 250/1000 passe tranquillement et si je devais le remplacer (j'aime bien les galaxies, et cette magnifique monture va bien m'aider pour le catalogue arp), un C11 serai une belle alternative à un RC. 

Je tiens aux encodeurs et au suivi sans guidage , je suis un adepte de l'emmerdement minimum 😉

J'ai un peu le temps, l'observatoire est prévu en 2021, je vais peaufiner le projet.

Merci en tout cas 

J'ai vu tes clichés sans guidage dudugaz,  c'est super 👍

Edited by Haltea

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Haltea,

en ce moment et dans la mesure où cela s'avère possible je continue ma chasse aux AG avec le C11.

Une spécificité de la Mach2 par rapport aux autres montures AP,  avec son système d'entrainement il n'y a pas d'EP. Quant à ton 250/1000 je le vois très bien sur cette monture.

Tiens nous au courant de l'avancée du projet et n'oublie pas que j'ai commandé ma Mach2 en 09/2019 et reçue fin 05/2020. Ceci dit c'était le 1èr lot.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut a tous , 

Pensez vous utile d'acheter  la raquette ? (J'utiliserai de toute facon un pc , je parle plutot de facilité d'utilisation )

 

Que pensez vous du logiciel APCC ?  (que je ne connaîs pas mais qui me permettrai d'economiser le prix de la raquette), vous parait il facile d'utilisation ? 

J'ai l'habitude de beaucoup utiliser la raquette de mon azeq6 pour le goto mais également pour la mise en station par polar align (je n'ai pas l'habitude d'utiliser le pc pour commander la monture )

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Haltea,

En poste fixe la raquette n'est pas vraiment indispensable, même si j'en ai commandée une qui n'est toujours pas arrivée. Tu peux de manière facile commander la monture avec le smartphone en Wifi avec skysafari par exemple, le soucis avec c'est le parcage limité au park4 actuellement.

APCC-Pro (fournit avec ) indispensable car tu feras la modélisation avec APPM qui va avec, il faut aussi un  logiciel de gestion de cam/prise photo compatible, je pense que tu as téléchargé la doc APPC qui est en français sur ce groupe. Pour la MES tu la fais une fois très bien et hop.  Perso j'ai utilisé plusieurs méthodes y compris PEMpro,  mais la dernière avec  Sharpcap-pro fonctionne de manière très simple et efficace. Avec  le C11 et après modélisation 91 points samedi soir sur M2 j'ai noté uniquement une dérive en DEC (1 pixel de 0.34arcsec pour 3') lié à un soucis d'orthorgonalité en mesuré DEC.

Mon fonctionnement : J'arrive dans mon observatoire avec  mon PC portable (j'ai en général ouvert le toit avant pour la mise en température), je le sors avec sa souris, je le branche CC  et USB3, j'allume la multiprise, cela allume la monture qui se déparque automatiquement, la camera, la powerbox2. J'allume le PC, j'ouvre APCC-Pro, l'appli Powerbox2 (qui contrôle focus, les résistances chauffantes, qui me donne la °C,  ...) , J'ouvre C2A (Il y en a d'autres qui fonctionnent aussi) que je connecte à la monture  et là sur C2a je peux choisir un objet et faire un Goto direct. J'ouvre Sharpcap, je choisis cam et type de poses , je vérifie la MAP   .. et normalement en 10' max je peux lancer la séance photo. 

Cela fait depuis le 20 mai que je fonctionne sans raquette ... donc c'est possible.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour toutes ces informations,

C'est intéressant de voir comment tu organises une session.

Je  me rend compte qu'un poste fixe va transformer ma pratique. Il me faut actuellement une heure entre la sortie du materiel et le début de l'acquisition,  et puis c'est usant de tout ranger au petit matin...

Je n'ai pas  vu que la doc en français etait sur le forum 😳, je vais etudier ça de près. 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour les doc, nous avons à quelques uns entrepris de traduire en français les manuel et doc AP . Les fichiers sont disponibles dans l'espace fichiers.

http://www.astrosurf.com/files/category/12-fichiers-astro-physics/

J'ai déjà fait la traduction pour la Mach2 et le boitier GTOCP5 (AP m'a fourni les versions non finalisées) mais je ne les mettrai en ligne que lorsque les versions définitives seront en ligne sur le site AP et que j'aurai apporté les corrections.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je plussois Dudu, c'est tout a fait possible de se passer de raquette, surtout en poste fixe...

Bon, ceci dit, j'en ai quand même une, c'est plus direct!

Stef 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Stef,

En tous cas actuellement je n'ai pas trop le choix.... des nouvelles de Gilles, Franck,...concernant la 92?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 24/08/2020 à 13:30, Haltea a dit :

Pensez vous utile d'acheter  la raquette ?

Bonjour,

non, inutile avec une liaison PC ou smartphone avec Skysafari.

Olivier

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Enfin la raquette est arrivée et surtout j'ai pu récupérer la mise à jour indispensable du boitier GTPCP5, le manuel du clavier et les dernières versions (non en encore définitives) des manuels de la monture et du boitier. J'ai traduit ces manuels et je l'ai mettrai à disposition dans l'espace fichiers des qu'AP les aura publier sur son site.

J'avais un soucis avec le WIFI, en particulier pour une connexion avec le Smartphone et Skysafari.

Sans l'ordinateur branché pas de soucis, mais avec celui-ci branché le hotspot GTOCP5 disparaissait.

Je pensais à une baisse de l'émission, mais en fait c'était à la hausse que le problème se posait. Retirer l'antenne était la solution ou l'entourer d'une feuille d'aluminium. J'ai choisi l'option aluminium et cela marche parfaitement.

Share this post


Link to post
Share on other sites



  • Similar Content

    • By Simon Fabre
      Bonjour à tous,
       
      Pour faire suite à mon post d'août, où je me suis retrouvé pendant mes vacances à devoir reprendre le réglage du jeu en delta sur ma G11.
      Le jeu est bien réglé depuis et ça fonctionne très, plus de surchauffe moteur !
       
      Je m'étais rendu compte que les vis étaient à moitié massacrées côté déclinaison:
      Les empreintes 6 pans étaient très déformées, probablement par un essai de desserrage à la clé Allen métrique, avant que je n'en prenne possession.
       
      J'ai pu heureusement desserrer et resserrer pour le réglage une fois au mois d'août, depuis je n'y ai pas retouché.
      Je dois cependant réapprovisionner deux vis neuves, si jamais je devais reprendre le réglage de de ce jeu. 
       
      J'ai parcouru quelques pages sur le web, mais pas moyen de trouver l'info des cotes de ces vis. Ici une photo prise sur la page Losmandy:

       
       
      Et je n'ai pas envie de prendre le risque de les démonter pour les mesurer, si je les foire, je suis cuit pour l'opposition martienne!! 
      Alors si quelqu'un parmi vous avait l'extrême bonté de me communiquer les cotes, diamètre et pas, je pourrais de ce pas m'en acheter une petite paire.
      Vous remerciant infiniment. 
       
      Bien à vous.
      Simon
    • By dfremond
      Bonjour
      J'ai un flextube et, comme beaucoup de ceux qui en possedent, j'ai des soucis de saccade survenant (surtout) dans le mouvement azimutal en poursuite sidérale, et seulement à cette vitesse. Quand je mets en vitesse rapide, les saccades, accompagnées d'un petit craquement, disparaissent et reprennent dés l'entrainement de poursuite "normal" repris. J'ai remarqué de nombreux topics en parlant sur differents sites d'astronommie amateur, sans trouver de solutions claires. A noter que le bruit n'est pas constant, et un peu capricieux, et réapparait souvent au moment le plus embetant. Ce n'est pas le bruit qui est le souci, mais c'est qu'il y a une saccade dans l'entrainement et que ça donne une trainée à ce moment pendant la capture. Surtout à forte focale, donc tres gènant en astrophoto planétaire......  J'avais cru, à un moment, qu'il s'agissait d'un souci dû au  joint en mousse qui entourre le mecanisme et le protege, au niveau du socle, car ça fait vraiment penser à du plastique qui colle, mais ce n'était pas ça. J'ai demonté le socle et ses differentes pieces (deux plaques d'alu circulaires, avec entre les deux un grand roulement à rouleaux en plastique(et roulements metaliques bien sur). J'ai longtemps etait persuadé que ça venait de là car le graissage a diminué le phénomene. Maintenant je sais pourquoi! Mais ce n'était pas la solution.
       
      Le probleme residait dans les roulements de la vis sans fin! et à cause d'un mauvais réglage du mecanisme de débrayage!! Un trop fort ou trop faibel serrage porvoque des saccades, soit en exagerant le frottement au niveau des roulements, soit en provoquant de petits débrayages intempestifs! CE REGLAGE EST FONDAMENTAL!   Il a fallu que je démonte "la boite de vitesse", le reducteur du moteur, pour m'en rendre compte.  C'est sous le gros capot noir a démonter.
       

       
       
      On se retrouve avec le bloc moteur fixé sur la boite reducteur, elle meme fixée avec deux vis sur un support metallique, et sur l'"axe de la vis sans fin.
       

       
      Pour avoir accés facilement aux reglage de la vis de debrayage (en noir), il faut d'abord devisser la boite reductrice du support en enlevant deux vis et en le basculant vers le haut 
       
       

       
       
      il faut se munir d'une clé de 10 une cle de 11 et une clé allen .
      D'abord, il faut regler l'amplitude du debrayage pour qu'elle soit suffisante pour libérer la roue dentée, en le controlant à la main. ensuite la bloquer avec le contre écrou.
       
       
       
      ensuite, il faut regler la tension du ressort, et controler la dureté du debrayage en forçant sur la monture. il faut qu'il y ait une certaine résistance.
       ensuite, remontage du bloc moteur-reducteur sur son support, avec les deux vis.
       
       
      Quand j'ai démonté le boitier  du reducteur (j'ai tout demonté... je n'ai pas fait de photo sur le moment, et il etait trop tard pour en faire une fois remonté), j'ai enlevé tous les pignons, sauf celui qui est solidaire de la vis sans fin.  Meme en ayant bien graissé l'axe, et en ayant liberé le frein  pour désolidariser le scope de l'entrainement, j'ai remarqué que faire tourner ce pignon avec ,la main, provoquait exactement les saccades à basse vitesse, et elles disparaissaient a grande vitesse! Le probleme se situe donc sans aucun doute dans cette piece!  Il y a quelquechose de collant dans l'axe. J'ai tout graissé, et malgré tout il y avait encore du 'collage" Je me suis interessé ensuite au mecanisme de debrayage , avec son ressort, dont le role et de faire patiner la vis sans fin en l'ecartant si le telescope resiste trop pour ne pas tout casser. Il y a une vis Allen dont le role et de definir la distance de debrayage, pour laisser la vis sortir des dents et patiner. Il y a aussi un ecrou et un contre ecrou pour tendre le ressort. C'est là que ce situe , entre-autre, le probleme. Si le ressort est trop serré, il ecrase la vis sur ses roulements, et ça colle, donne des saccades. si elle n'est pas assez serrée, les petites variations de resistances du plateau tournant, provoquent des debrayages partiels, et des saccades aussi dans l'entrainement. Tout est encore exageré si le plateau resiste trop, d'ou l'amélioration quand on le graisse. Ce reglage de vis de débrayage est fondamental. Maintenant je n'ai AUCUN soucis, en tout cas "indoor". J'espere le constater aussi lors de ma prochaine session. 
      Mais j'avais tellement galeré pour trouver que je souhaite paratager cette decouverte avec ceux qui auraient ce problème.  Bon, vous êtes responsables, ne démontez que si vous vous sentez capable de tout remonter correctement. Mais l'amélioration est vraiment efficace chez moi!
       
       
      Bon courage si ça vous tente!  Et bon ciels!
       
    • By COM423
      Bonjour,
      J'ai pas mal de projets en tête pour un second setup qui sera dédié imagerie du ciel profond, avec un tube conséquent mais transportable, et de focale pas trop longue pour s'adapter aux petits pixels des caméras CMOS (ayant jusqu'à présent l'habitude de travailler avec un C11 à F/6.3 et une CCD avec des gros pixels de 9 microns).
      Pour la monture, mon choix s'est arrêté sur une skywatcher AZ-EQ6-pro Goto.
      Hésitant à perdre trop en diamètre par rapport au C11 (28 cm) j'aurais tendance à partir sur le SW de 250 mm de diamètre, mais a priori le SW de 200 mm serait plus conseillé pour cette monture, pour un suivi moins cahotique et un autoguidage plus performant...
       
      Je serais donc très intéressé d'un retour terrain si certains ont tenté déjà l'aventure PHOTO avec un Newton de 250 mm sur AZ-EQ6 ?
      Il existe en F5 (1,20 m de long) et en F4 (1 m de long) : est-ce que çà passerait du coup sur le F4 avec moins de flexions ?
       
      Un grand merci d'avance pour vos partages d'expérience.
      Bon ciel à tous,
    • By SAUTIER Sylvain
      Bonjour,
      J'ai récemment fait l'acquisition de la base équatoriale EQ6 WEDGE (https://www.eq6wedge.com/) pour remplacer l'embase d'origine de ma N-EQ6 SW (suite foirage du pas de vis réglage de l'altitude ...).
      Malheureusement le dispositif est complètement inopérant une fois monté. La première chose que je constate est un backlash important dans la vis sans fin du système de réglage de l'altitude: le backslash se manifeste lorsque je change de sens de réglage vers le haut ou vers el bas. Autre remarque: la pièce métallique jaune qui enserre cette la vis sans fin bouge, elle ne semble pas parfaitement solidaire de la plaque support de la base (elle était déjà montée sur la plaque latérale de la Wedge dans le carton). Voici une vidéo pour montrer tout ça: 
      Du coup, voici ce qui se passe lors de mes tentatives de mise en station: Le déplacement de l'étoile polaire en altitude est saccadé, difficilement prévisible. Dès que je change de sens de mouvement d'altitude, l'étoile polaire se déplace d'environ une graduation de viseur vers la gauche ou vers la droite. Et lorsque malgré cela je parvient à faire une MES, alors je resserre les vis de serrage des 2 côtés de la Wedge pour "bloquer" la monture comme indiqué dans le mode d'emploi: je constate alors que l'étoile polaire s'est déplacée d'environ une graduation sur la cible. Donc cette manipulation requise dérègle ma MES.
      J'ai essayé de faire la MES à pleine charge, puis sans contrepoids, puis à vide. Dans tous les cas, je constate les même disfonctionnements.
      Remarque: j'ai tenté de serrer cette vis à l'arrière de la plaque latérale de la base (voir image ci-dessous) et qui me semblait être celle permettant de maintenir le du système de réglage d'altitudes solidaire de la base, mais sans succès. On m'a dit par ailleurs qu'elle était probablement montée avec du frein filet et que pour la débloquer il faudrait prolonger la clé Allen  par un tube pour démultiplier la force ... mais si cette vis est bloquée par le fabriquant, ce n'est peut être pas pour rien. J'ai un peu peur de faire une bêtise et de perdre la garantie en faisant cela.

       
      Si il en a parmi vous qui ont cette pièce pour leur monture NEQ6, avez vous eu les même problèmes? Si oui avez-vous pu faire quelque chose pour rendre le système opérant?
      Merci par avance pour votre aide.
      Sylvain
    • By Vivlepic
      Qui pourrait avoir la gentillesse de me préciser le nom, la désignation… de cette satanée fiche femelle,
      (la plus à gauche sur l’image) qui doit recevoir le câble d’alimentation en provenance de ce boitier ? ( cliché du panneau de l’alim joint )...
      Il s'agit d'alimenter le Servocat du SV400.
      J'espère pouvoir faire réaliser le câble par Pierro car aucun de mes deux câbles d'alim. ( monture AVX et EM 200 ) ne peut s'y brancher.
       
      Si quelqu'un a une autre idée, plus simple ...
      Merci et bon ciel.


  • Upcoming Events