Anton et Mila

Schickard, Wargentin, Nasmyth et Phocylides

Recommended Posts

Lunette LZOS 152/1200. Caméra ASI ZWO 290MM avec Barlow Meade 2X telecentrique. Image prise dans la nuit du 6 au 7 février 2020.

Echantionnage : 0.23"/p :  F/D résultant : 16.8

 

Plaine Schickard recadrée.jpg

Edited by STF8LZOS6
  • Like 8

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Salut STF8, un chouilla fort pour moi mais c'est bien joué !

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un peu sombre pour moi mais belle image :)

Bonne soirée,

AG

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 très belle vue lunaire ! c'est bien piqué ! bravo ! :)

 polo

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos retours. C'est encourageant. Même remarque que pour l'autre image: J'essaierai des fichiers vidéo en .SER pour avoir plus de niveaux de gris.

 

Bonne journée.

 

Claude

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

En parlant de petits dômes, j'en vois un dans Schickard, et il semble double sur la carte. Il doit faire 5kms de large. Il fait triangle avec Schickard B et R, en bas de la carte.

https://planetarynames.wr.usgs.gov/images/Lunar/lac_110_wac.pdf

Je détecte même un plus petit qui fait trapèze entre Schickard R et le dôme précèdent.

PS: On peut bien s'amuser avec les photos lunaire. Il y a du grain à moudre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 21/02/2020 à 09:01, STF8LZOS6 a dit :

En parlant de petits dômes, j'en vois un dans Schickard, et il semble double sur la carte. Il doit faire 5kms de large. Il fait triangle avec Schickard B et R, en bas de la carte.

https://planetarynames.wr.usgs.gov/images/Lunar/lac_110_wac.pdf

Je détecte même un plus petit qui fait trapèze entre Schickard R et le dôme précèdent.

Pas de dôme, mais de simples monts, vérifications faites avec ce lien.....https://quickmap.lroc.asu.edu/?extent=-90,-24.0200058,90,28.2521495&proj=10&layers=NrBsFYBoAZIRnpEoAsjYIHYFcA2vIBvAXwF1SizSg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi je la trouve très bien cette image

s1-2a.png.581f2f0bdcce9422fc064cc7e14fe370.png

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vous remercie pour vos retours.

Ce qui m'intéresse particulièrement est d'avoir chaque fois une idée de la résolution obtenue,  en sachant qu'une lunette de 15cms peut résoudre 1.7km sur la lune à la longueur d'onde de 550nm selon le critère de Rayleigh.

Ici j'ai pris au hasard trois formations dans Schickard.

La 1: 3 cratères de 2kms (les deux à gauche) et 1.7km (troisième à droite). Ils sont détectés mais pas résolus.

La 2: une cratère de 4 kms qui est résolu sans problème.

la 3: le mont que je prenais pour un dôme (pas de cratère au sommet, mince:D) qui fait 4kms de large, et qui est résolu.

L'image est en 8bits...désolé...je ferai du 16bis la prochaine fois pour la qualité de l'image….

 

Je n'ai pas fait beaucoup d'images lunaires et je n'ai pas une grande expérience dans ce domaine, mais je constate quand même qu'avec un instrument bien conçu et pas trop grand, on arrive pratiquement à chaque fois à atteindre le Pouvoir Séparateur  avec les techniques de prise de vue actuelle, logiciels (AutoStakkert et Registax) et caméras rapides et ultra-sensible (ici la ZWO 290MM) . Ici les images sont prises sans filtre avec une lune bien haute. J'ai prévu de faire d'autres essais mais avec des filtres classiques (un vert n°56 Meade série 4000, un jaune Celestron et rouge 23A USA, et j'attends un bleu Meade série 4000 #82A), mais j'aurai moins de vitesse pour le film, mais plus ou moins de PS selon la longueur d'onde. A voir….

 

PS: Mais il n'y a rien ici que de la confirmation des théories optiques existantes, mais c'est amusant de les vérifier….:D.

 

5e3da95e4e970_PlaineSchickardrecadrebis.thumb.jpg.f0ec98078fead9f376707a1e152d82b0bis.jpg

 

 

image.png

Edited by STF8LZOS6

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By hamilton
      Pose de 8 secondes à 1600 ISO à F/5 , focale 4 mm , trépied " poteau support clôture " Heure légale o heure 16 ( avant chgt heure ) , programme "ouverture " bridge Sony.
       
      Amitiés
       
       
      Version 1 :
       

       
      Version 2 :
       

       
       
      Version "crop" 
       
       

       
       
    • By JO_94
      Bonjour à tous,
      J'ai eu la chance de quitter la grisaille persistante de Paris pour une semaine, et de m'installer dans une petite bergerie dans les montagnes Corses : je voulais tester un setup "portable" en utilisant mes objectifs d'appareil photo sur ma ZWO ASI183MM Pro, avec ma petite monture iOptron Skyguider Pro. Résultat, un sac photo remplis pile poil de 12kg de matos qui passe en cabine (avec les objectifs, mon Sony A99, l'asi183mm pro, l'ordinateur portable...), et le trépied, la rallonge électrique de 25m, l'alim 12V et quelques accessoires (colliers alu etc...) qui prennent moins de la moitié d'un bagage en soute.
      Et une semaine complète de nuits sans nuages et sans lune pour faire des tests.
      Voici deux tests assez réussis (selon ma propre jauge : je suis débutant :-) - bien entendu de bien plus belles images existent des Pleiades et d'Orion !
      Ce sont mes premières images en LRGB, et je me rends compte que j'aurais du procéder un peu différemment sur les temps de pose et le binning (et chaque sujet aurait mérité plus de temps individuellement !).
       
      Les deux sujets ont été photographiés la même nuit avec mon Sigma 105mm macro f/2.8  ouvert à f/4, monté sur un adaptateur Sony A (Minolta) vers Canon (qui modifie la focal x1,48 environ), lui même monté sur l'adaptateur Artesky porte filtre Canon vers filetage M42.
       
      PLEIADES - 2h30 d'exposition au total
      Astronomik Deep Sky B 1.25": 15x120" (gain: 120.00) -15C bin 1x1
      Astronomik Deep Sky G 1.25": 15x120" (gain: 120.00) -15C bin 1x1
      Astronomik Deep Sky R 1.25": 15x120" (gain: 120.00) -15C bin 1x1
      Astronomik UV-IR Block L3 1.25’’: 30x120" (gain: 120.00) -15C bin 1x1
      https://astrob.in/eywa59/0/
       
      ORION - 2h20 au total
      Astronomik Deep Sky B 1.25": 30x60" (gain: 120.00) -15C bin 1x1
      Astronomik Deep Sky G 1.25": 30x60" (gain: 120.00) -15C bin 1x1
      Astronomik Deep Sky R 1.25": 30x60" (gain: 120.00) -15C bin 1x1
      Astronomik UV-IR Block L3 1.25’’: 60x1" (gain: 120.00) -15C bin 1x1
      Astronomik UV-IR Block L3 1.25’’: 60x10" (gain: 120.00) -15C bin 1x1
      Astronomik UV-IR Block L3 1.25’’: 30x60" (gain: 120.00) -15C bin 1x1
      https://astrob.in/egpabe/B/
       
      Et puis j'en profite pour poster de moins belles images, car on apprends beaucoup de ses erreurs :
       
      - un test raté des nébuleuses du cœur et de l’âme en SHO avec un Mitakon Speedmaster 85mm f/1.2 ouvert à fond (f/1.2 donc), directement sur l'adaptateur Atresky (c'est un objectif monture native Canon). A cette ouverture les étoiles étaient monstrueuses. Voyant les subs, je n'ai même pas corrigés les subs avec les masterdark... J'ai refait un test de 4 minute la nuit suivante en H alpha en fermant f/2 et les étoiles étaient enfin jolies... Donc très bon objectif, mais faut effectivement le fermer, même quand on a un petit capteur comme sur l'asi183mm pro... Je referai la même image plus tard quand le temps le permettra.
       
      - un test de mon Samyang 8mm (donc 12mm avec l'adaptateur Sony vers Canon Fotodiox Pro), sur Cassiopée et tous les superbes objets qui gravitent autour, dont les nebuleuses du coeur et de l'ame, PacMan, Andromède... en HaLRGB. Bon, avec la courbure de champ d'un tel objectif, même en fermant le diaph, la mise au point est compliquée et les bords de l'image sont dégueu... Dommage... Car en HaLRGB, on voit vraiment pas mal de choses...
       
      Voilà, bonne soirée et bonne semaine à tous
       





    • By PPAQU
      Bonjour à tous
       
      A défaut de pouvoir obtenir un créneau pour la planète rouge, j'en profite pour terminer le traitement de mes dernières images lunaires prises au mois de septembre dernier. Pour rappel, les conditions étaient très bonnes le matin du 12 septembre. Le champ offert par l'IMX178 permet d'embrasser sur une seule image la structure sinueuse de Reiner Gamma et les dômes volcaniques à l'est d'Hortensius .
      Matériel : SW 254/1200 + ASI178M + barlow Baader Q-Turret 2.25X (échantillonnage de 0,18"/p) + filtre Vert Baader. Addition de 200 images sous AS!3.
      L'images est présentée avec sa taille d'acquisition.
      Pascal

    • By Dihydropyridine
      Bonjour à tous et à toutes  
       
      J'ouvre ce topic pour solliciter votre aide après mes premiers tests effectués sur une ASI 183 mono refroidie que je viens d'acheter d'occasion. 
       
      Après plusieurs minutes de prise en main j'ai commencé à effectuer quelques prises de vue sur différentes cibles depuis la ville avec un filtre Halpha pour me faire une idée de la performance du capteur en ville et il y a eu des phénomènes que je suis totalement incapable d'expliquer et de comprendre... 
       
      Tout début de la session ; la première cible pointée a été la nébuleuse du coeur, pose unitaire de 2 minutes, stretch automatique de l'ASIair, et là surprise ! je réussis déjà réussi à bien discerner la nébulosité malgré la lumière pourrie de la ville ! Je pousse le vice en réalisant un cliché de 5 minutes, extra, là je vois vraiment les nébulosités, aucun souci sur le reste de l'image, pas de vignettage particulier, je suis super content. Je me prépare donc à faire une série d'une dizaine de clichés pour me réaliser une petite image le lendemain, et à partir de là l'incompréhension totale...
       
      Juste avant de lancer ma série de 10 images, je touche à mon chercheur afin d'ajuster la mise au point de ce dernier, je sens ma lunette "avancer" alors que tout était bien fixé, et à partir de ce moment plus moyen d'avoir une image "correcte" avec la caméra... la mise au point était toujours bien faite, mais un vignettage dégueulasse est apparu au cliché suivant, perte de signal monstrueuse (le ciel a pas pu à ce point changer en 2 minutes, non ?) et ma série de clichés suivants n'a pas permis de retrouver le signal obtenu avec les 2 premiers clichés 
       
      Je décide donc de changer de cible pour me faire une idée, je pointe la nébuleuse de la trompe d'éléphant, et là je n'ai pas de vignettage associé à la photo, je comprends donc plus rien 
       
      J'interromps ma session et décide de faire des darks, et c'est ici que j'ai trouvé le point culminant de mon incompréhension, mes darks (à température similaire du capteur) ne sont pas du tout les mêmes selon l'objet "pointé" dans le ciel !
       
      Je m'explique ; j'ai essayé de comprendre pourquoi j'avais du vignettage sur une cible et pas sur une autre, j'ai donc essayé de faire des darks comme si je pointais deux cibles différentes, et j'ai bien constaté une sorte de vignettage sur un dark et pas sur l'autre, comment pouvez-vous expliquer cela ? 
       
      Je joins ci-dessous deux darks stretchés pour vous montrer le phénomène, le premier dark "pointé" sur la trompe, et le deuxième dark "pointé" sur la nébuleuse du coeur 
       
      Merci d'avance pour votre aide ! 
       
       
       

    • By Loup Lunaire
      Bonjour,
       
      Profitant de belles trouées , et d'une masse d'air propre (avec pluie et vent le matin), j'ai constaté à l'oculaire la bonne qualité de l'image bien stable propice à l'imagerie.
      J'ai donc décidé de légèrement sur-échantillonné, avec la 290 en passant F/D 30, en faite les images obtenues étaient meilleurs à ce niveau plutôt  F/D 20.
      C'est la plus belle Mars faite à ce jour, une Mars "achromatique", depuis que je fais de l'imagerie (en 2013-14),  on voit bien Syrtis Major, la calotte au sud, (des différences de formations et de belles couleurs c'est important !)
      Pour Sélène c'est plus classique, à l'APN mais aussi en couleurs, mais un peu surexposé.
       
       
      Acquisitions/traitements: AS!3 et ASS (astrosurface)
       

       

       

       
      Bon ciel planétaires & lunaire
       
  • Upcoming Events