Sign in to follow this  
MCJC

11 février

Recommended Posts

il y a une heure, MCJC a dit :

Mais c'est aussi vrai qu'il y a beaucoup moins de filles et de femmes de science qu'il n'y a de garçons et d'hommes de science.

J'ai cru comprendre que cette différence diminuait d'année en année, surtout en biologie et médical.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
il y a 7 minutes, Kaptain a dit :

J'ai cru comprendre que cette différence diminuait d'année en année, surtout en biologie et médical

C'est un petit pas pour la fille et un pas de géant pour l'humanité.

:x

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Kaptain a dit :

J'ai cru comprendre que cette différence diminuait d'année en année, surtout en biologie et médical.

Pour votre info, en médecine, et je le constate depuis pas mal d'années avec mes internes, c'est 2/3 de filles par promo.

Par contre, en astronomie d'amateur, il y a des réflexions et des progrès à faire, vous ne trouvez pas? xD 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, Bernard Augier a dit :

Pour votre info, en médecine, et je le constate depuis pas mal d'années avec mes internes, c'est 2/3 de filles par promo.

La médecine est une profession qui appartient à la relation d'aide.

J'entends par science l'ingénierie, la physique, la chimie. 

On parle des sciences infirmières mais pour moi c'est un peu comme la médecine.

Les filles excellent en relation d'aide car elles sont ainsi programmées dès leur très jeune âge.

Me trompe-je ?

 

Tiens, en recherche médicale, n'a-t-il pas plus d'hommes ?

 

 

Edited by MCJC

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, MCJC a dit :

Les filles excellent en relation d'aide car elles sont ainsi programmées dès leur très jeune âge.

Programmées? Conditionnées, dirigées, influencées je préférerais dire. Et par qui d'ailleurs? Par ceux qui orientent ceux qu'ils dressent comme des jeunes loups vers le commerce et l'entreprise où tous les coups sont permis. Dans le même temps où la médecine se débarrasse enfin de ses oripeaux de notabilité et de réussite sociale pour se centrer sur le soin ;) On n'en a pas fini de régler les vieux comptes

dans  une société qui commence enfin  à réfléchir sur son sexisme.

 

il y a 34 minutes, MCJC a dit :

J'entends par science l'ingénierie, la physique, la chimie.

C'est dommage car la médecine n'a jamais été autant une science. Même dans le domaine des neurosciences qui assainit enfin les "sciences humaines". D'ailleurs une médecine sans ingéniérie , physique ou chimie, je ne vois pas bien. :P

 

 

Edited by Bernard Augier
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, MCJC a dit :

Tiens, en recherche médicale, n'a-t-il pas plus d'hommes ?

La recherche médicale c'est vague. C'est quoi un "chercheur en recherche médicale"? Un ensemble de multiples professions très disparates qui convergent , dont des docteurs en médecine bien sur, mais qui sont loins d'être les seuls. Chaque profession étant elle même impactée dans son recrutement par une histoire et un passif culturel.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Bernard Augier a dit :

Programmées? Conditionnées, dirigées, influencées je préférerais dire. Et par qui d'ailleurs?

Conditionnées, oui. Le mot est juste. Par qui ? D'abord par leur mère puis par Disney, Barbie et j'en passe.

 

il y a 8 minutes, Bernard Augier a dit :

D'ailleurs une médecine sans ingéniérie , physique ou chimie, je ne vois pas bien. :P

À plus petite échelle, dans les sciences infirmières sans laboratoire, physique et chimie, je ne vois pas bien :P

Ça reste d'abord et avant tout une profession de relations d'aide.

:D

Edited by MCJC

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu connais vaguement le cursus de médecine? C'est certe du soin, mais c'est surtout bac +10 années de sciences avec mémoires,  thèses,  et enrichi en permanence de multiples diplômes supplémentaires assez techniques. J'ai quelques potes, filles d'ailleurs,  qui  en plus d'être docteur en médecine sont titulaires de doctorat en ingénierie médicale, en informatique médicale, en immunologie et j'en passe. Moi même, petit généraliste de montagne, je peux être amené à participer à des jurys de thèse et à des travaux de recherche On ne fait pas que soigner des rhumes !

Edited by Bernard Augier
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Bernard Augier a dit :

On ne fait pas que soigner des rhumes

Je n'ai jamais dénigré la profession de médecine. Ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit.

Ce que j'essaie de te dire c'est que bien des filles qui vont en médecine sont attirées par la relation d'aide. Ces mêmes filles, on les voit en bien plus petits nombre en astrophysique ou en ingénierie.

 

Et les infirmières praticiennes spécialisées (IPS) sont extrêmement instruites aussi. Bac+7 (l'équivalent).

 

P.S. Je viens de faire une recherche internet. J'ai l'impression qu'il n'y a pas d'infirmières praticiennes spécialisées (IPS) en France.

 

https://aipsq.com/infirmieres-praticiennes-specialisees/qu-est-qu-est-ce-qu-une-ips

 

De ce lien :

"En plus des activités propres à sa profession d’infirmière, l’IPS peut exercer cinq activités supplémentaires habituellement réservées aux médecins, soit :

« prescrire des examens diagnostiques ;

utiliser des techniques diagnostiques invasives ou présentant des risques de préjudice ;

prescrire des médicaments et d’autres substances ;

prescrire des traitements médicaux ;

utiliser des techniques ou appliquer des traitements médicaux, invasifs ou présentant des risques de préjudice»3."

 

 

Les infirmières Québécoises qui participent à des programmes d'échanges avec la France sont les infirmières cliniciennes car les formations sont semblables.

 

Nous avons aussi nos infirmières techniciennes qui ont deux ans de formation en moins puis les auxiliaires infirmières.

 

Edited by MCJC
Ajout d'info

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, Bernard Augier a dit :

Par contre, en astronomie d'amateur, il y a des réflexions et des progrès à faire, vous ne trouvez pas?

 

Oui. L'astronomie d'amateur est un loisir, ouvert, en principe, à tous et à toutes, pourquoi il y a si peu d'astronomes amateurs femmes ? 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, Superfulgur a dit :

L'astronomie d'amateur est un loisir, ouvert, en principe, à tous et à toutes, pourquoi il y a si peu d'astronomes amateurs femmes ? 

 

René a, je pense, donné une partie de la réponse :     "une femme ça n'arrête pas beaucoup entre  : les repas ; la lessive , les courses  ; le ménage ;  le repassage  etc... etc."

 

C'est assez problématique quand tu as un job, une maison, une famille car malgré les efforts de certains hommes pour participer davantage, c'est compliqué d'envisager une nuit d'astro, de rentrer à 4h, de se lever à 6h pour préparer les départs à l'école, le boulot etc ...  la charge du quotidien reste quand même le fait des femmes il faut le reconnaître.  

C'est plus simple d'aller pendant une heure à la salle de sport et encore parfois il faut pouvoir la caser. 

Les choses vont changer tranquillement, de même qu'elles finiront bien par avoir le même salaire qu'un homme pour le même boulot … soyons positifs  ^_^  !  

 

:) 

 

 

  • Like 3
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 41 minutes, Superfulgur a dit :

Oui. L'astronomie d'amateur est un loisir, ouvert, en principe, à tous et à toutes, pourquoi il y a si peu d'astronomes amateurs femmes ? 

Ce n'est pas parce que les professions scientifiques sont fermés aux filles et aux femmes qu'elles n'y vont pas. Au contraire, elles sont ouvertes.

 

Les filles et les femmes sont peu nombreuses en astronomie amateur pour la même raison qu'elles sont peu nombreuses dans les professions scientifiques : dès la naissance, elles ne sont pas conditionnées pour cela.

 

Et si elles se dirigent de plus en plus vers la médecine, c'est pour la relation d'aide. Alors que la motivation des garçons et des hommes pour la médecine est plus scientifique (ce qui n'empêche pas la relation d'aide)

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, MCJC a dit :

Les filles et les femmes sont peu nombreuses en astronomie amateur pour la même raison qu'elles sont peu nombreuses dans les professions scientifiques : dès la naissance, elles ne sont pas conditionnées pour cela.

 

Et si elles se dirigent de plus en plus vers la médecine, c'est pour la relation d'aide. Alors que la motivation des garçons et des hommes pour la médecine est plus scientifique (ce qui n'empêche pas la relation d'aide)

 

Je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi Julie :) .

Je crois que tu fais un amalgame entre le loisir (l'astronomie amateur) et le professionnel (ici la médecine).

 

Le ciel nocturne attire autant de filles que de garçons (à mon avis).

Mais pour pouvoir pratiquer un loisir il faut en avoir la possibilité matérielle ou autre. 

J'ai 2 sœurs et 2 frères, il n'y a que moi qui aime l'astronomie et qui essaie de la pratiquer en amateur dans la fratrie, ce n'est pas du tout une question de conditionnement familial ou autre (en ce qui me concerne au moins)

 

:) 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, penn kalet a dit :

 

Les choses vont changer tranquillement, de même qu'elles finiront bien par avoir le même salaire qu'un homme pour le même boulot … soyons positifs  ^_^  !  

 

Bonjour et merci  @penn kalet pour le petit encart me concernant, on pourrait ajouter encore beaucoup de choses à celà , c'est pourquoi j'ai mis  etc...etc...  

Concernant les 2 lignes ci-dessus, moi je trouve  INADMISSIBLE  que les femmes soient moins payées que les hommes, et souvent pour le même travail, ça ne devrait pas exister !!!  :(:ph34r:>:(

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, penn kalet a dit :

Le ciel nocturne attire autant de filles que de garçons (à mon avis).

Mais pour pouvoir pratiquer un loisir il faut en avoir la possibilité matérielle ou autre. 

 

Bien sûr que le ciel attire autant les filles que les garçons. Mais la technique reliée à l'utilisation d'un télescope attire beaucoup plus les garçons. (Mon avis)

 

il y a 31 minutes, penn kalet a dit :

la charge du quotidien reste quand même le fait des femmes il faut le reconnaître.  

Les hommes en font autant et ils trouvent le temps parce qu'ils s'organisent en conséquence ; Ce que la femme ne fait pas parce qu'elle ne fait pas d'une soirée astro, une priorité.

 

Le ménage, le lavage, le repassage, la vaisselle peuvent attendre quand on a une priorité autre. Si la femme ne le comprend pas c'est une belle démonstration que l'astro n'est pas sa priorité.

 

Edited by MCJC
Correction du correcteur
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, MCJC a dit :

Le ménage, le lavage, le repassage, la vaisselle peuvent attendre quand on a une priorité autre. Si la femme ne le comprend pas c'est une belle démonstration que l'astro n'est pas une priorité.

 

Une chose est certaine : les hommes l'ont bien compris :) .

(est-ce à dire qu'ils sont plus intelligents xD?) 

 

 

 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, penn kalet a dit :
 

Le ménage, le lavage, le repassage, la vaisselle peuvent attendre quand on a une priorité autre. Si la femme ne le comprend pas c'est une belle démonstration que l'astro n'est pas une priorité.

Eh bien chez moi je peux vous dire que   SI   c'est une priorité !!!  

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 32 minutes, penn kalet a dit :

(est-ce à dire qu'ils sont plus intelligents xD?) 

Non. Simplement conditionnés autrement depuis la naissance.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, Bernard Augier a dit :

Même dans le domaine des neurosciences qui assainit enfin les "sciences humaines".

 

Bah n'importe quoi....

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est intéressant cette discussion, mon épouse et moi-même l'avons souvent eue depuis que notre premier gamin est né il y a 4 ans. De manière générale, la sous-représentation des femmes dans l'ingénierie et les sciences (astro amateur comprise), non pas durant les études mais surtout après reste assez flagrante. J'ai travaillé en physique des hautes énergies et dans l'Agrotech pendant 15 ans, et ma femme dans l'informatique (côté technico-commercial) et même si la situation est en train de changer, on a tout les deux pu constater qu'on est très très loin d'une parité, même approximative. 

 

Et il nous semble que l'origine du déséquilibre est à chercher déjà (mais pas que) au niveau de l'éducation dans la petite enfance. Un exemple un peu facile mais tellement illustratif:  la tendance générale (côtés marketing et parental) est de diriger consciemment ou pas l'enfant vers des types de jouets "prévus" pour son genre.  Pour faire simple: des duplos/legos, petites voitures pour les garçons, et des poupées, poneys roses et poussettes pour les filles. Je caricature un peu, mais à peine. Et ça a un impact direct sur l'éveil des centres d'intérêts.  Ceci ne veut pas dire qu'une fille ayant grandi dans une chambre a coucher rose bonbon remplie de barbies ne fera pas de la science plus tard, mais je suis convaincu que la probabilité est plus faible. Les centres d'intérêts sont nécessaires pour générer des passions, qui a leur tour peuvent aider à forger des carrières (ou faire de l'astro).

 

Donc avant les arguments de déséquilibre entre les occupations familiales des deux parents (maman fait le ménage et s'occupe des gamins pendant que papa bricole son dobson dans le garage), c'est dans l'éducation de la petite enfance qu'il faut chercher les clés.

 

Simon

 

 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, AlSvartr a dit :

Donc avant les arguments de déséquilibre entre les occupations familiales des deux parents (maman fait le ménage et s'occupe des gamins pendant que papa bricole son dobson dans le garage), c'est dans l'éducation de la petite enfance qu'il faut chercher les clés.

 

Merci :)

C'est exactement ce que je dis.

Les filles et les garçons sont conditionnés différemment depuis leur naissance.

Il faut en prendre conscience pour que les choses changent.

:D

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, MCJC a dit :

Merci :)

C'est exactement ce que je dis.

Les filles et les garçons sont conditionnés différemment depuis leur naissance.

Il faut en prendre conscience pour que les choses changent.

:D

 

En effet désolé j'avais pas lu tout les posts :-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, AlSvartr a dit :

En effet désolé j'avais pas lu tout les posts :-)

T'as pas à être désolé. Bien au contraire 

:D

C'est une vérité assez importante pour qu'elle soit dite et redite.

:x

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Superfulgur a dit :

Oui. L'astronomie d'amateur est un loisir, ouvert, en principe, à tous et à toutes, pourquoi il y a si peu d'astronomes amateurs femmes ? 

 

On pourrait dire que c'est parce que, dans notre société, les femmes ont moins le temps que les hommes d'avoir des loisirs. Mais c'est vrai aussi chez les jeunes : il y a plus de garçons que de filles qui s'intéressent à l'astro (à moins que ça ait changé ?). Du coup je crois que l'explication est ailleurs. J'aurais tendance à faire l'hypothèse qu'il s'agit là aussi des effets d'un conditionnement invisible. Et je suis d'accord avec AlSvartr.

Edited by Bruno-

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, Bruno- a dit :

il y a plus de garçons que de filles qui s'intéressent à l'astro

 

Quand j'étais ado dans les années 90, je participait à pas mal de stages astro en Belgique, et déjà à l'époque c'était assez équilibré en terme de partipants/tes. En revanche (et là je retombe sur mon post précédent et celui de @MCJC), les acharnés de l'oculaire se demandant si ils  vont pouvoir observer tel NGC ou autre PK, donc encore une fois le côté technique/pratique, c'était que des mecs. 

Edited by AlSvartr

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this