xavierc

Matin du 30 décembre 2019

Recommended Posts

 Dobson Strock 254/1200
 Seine et Marne site des ballots de foin.
 
 4 dessins : 9049 à 9052.
 
 Me voilà enfin de retour après une grosse période de mauvais temps!
 
 Il fait froid mais ça explique aussi le ciel dégagé.

Je suis venu après un cycle de sommeil suite à la randonnée roller dominicale à Paris.
 La Voie Lactée d'hiver est perceptible  dans les Gémeaux, la Licorne et le Cocher.

Le terrain est un peu défoncé par un engin agricole qui y a laissé de profondes traces de roues, mais la terre est assez meuble pour ménager un espace plat pour le rocker du Strock.

 

Je débute la soirée sur une nébuleuse diffuse connue et un amas ouvert dans la Licorne.

 

Observation 9049 : NGC2261.
 La Nébuleuse Variable de Hubble offre un aspect changeant d'une année à l'autre grâce à un jeu d'ombres portées, que me réserve-t-elle cete fois?
 Elle est facile, considérablement faible à faible à 75x, où sa forme triangulaire est déjà visible.
 Je la décortique à 109x, 150x et même 218x, tout ça sans filtre, car ces derniers ne répondent pas super, leur apport reste assez faible en Oxygène 3 et considérablement faible en HBêta.
 Je vois des nodosités dedans, qu'en vision décalée VI1 à 5.
 Rappel sur l'échelle Ciel Extrême utilisée : 1 équivaut à la visibilité de l'objet 100% du temps, 5 à moins de 10%.
 NGC2261obs9049.jpg
 
 Observation 9050 : Basel 7.
 Cet amas ouvert est assez discret à 75x, mais cache son jeu, car devient assez fourni avec l'augmentation du contraste en grossissant à 109x. Le fait de grossir éteint plus vite le fond de ciel que la perte de lumière sur les étoiles.
 Basel7obs9050.jpg

 

A 1h j'ai les mains gelées, car je n'avais pas encore mis les gants, ce qui est vite réparé.

Je regarde ensuite quelques galaxies de Persée, mais je constate un peu tard que des voiles dégradent les images par là.

 

Observation 9051 : NGC1186.
 109x, 150x. Cette galaxie difficile est trop sombre à 150x. Son coeur permet de la repérer bien que très faible à VI1. Le pourtour est allongé et vu mal, VI3 à 5. L'ensemble est peu contrasté. Mais comme dit auparavant, je remarque des voiles par là, le plus gros est plus bas ce qui n'exclut pas des voiles plus diaphanes sur cette galaxie.
 NGC1186obs9051.jpg

 

J'ai le nez qui coule au point que ça tombe sur la feuille de dessins. Encore heureux que je ne dessine pas à l'encre!
 Des chouettes se font entendre aux alentours.

 

Observation 9052 : NGC1171.
 A 109x, elle m'apparaît condensée, très faible à perceptible et reste visible malgré la dégradation de l'image par encore de maudits voiles.
 NGC1171obs9052.jpg

 

J'aperçois une lumière de magnitude -6 à l'horizon ouest, c'est quoi encore que cette pollution? Heureusement qu'elle ne sera plus là la nuit suivante.
  Du givre sur la bâche et une nappe de brume dans le champ au Nord-Ouest indiquent l'humidité glaciale de cette nuit.
 Je remballe à 2h car je travaille dans la journée.

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Petite nuit mais bien remplie :)

J'aime beaucoup ta nébuleuse de Hubble ;)

Bonne soirée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Lensed Star
      Vendredi soir je décide de sortir le Maksutov pour un peu de visuel et dessin.  Il faut encore assez jour mais les ombres sont bien marquées et je décide de m’arrêter sur Clavius. 
      je l’ai étudié avant l’observation donc j’ai en tête les formes et petits cratères. Je m’amuse à faire jouer le grossissement pour débusquer les détails que j’ai en tête.
      Je passe de 100 à 150 fois puis Barlow, etc
       
      Toujours un plaisir de procéder de la sorte et de réaliser un croquis que je reprends ensuite au propre. 

    • By Cyp
      Salut à tous !
       
      La phase lunaire n'est plus très propice à l'observation du ciel profond. Néanmoins, je suis retombé avec surprise sur trois anciens comptes-rendus d'observation que je n'avais pas remis au propre ! Et quand je dis ancien... je parle de 2007
       
      C'est donc parti pour les deux premiers d'entre-eux, à savoir une double observation de NGC 6543, la nébuleuse de l'œil de chat. La première observation a eu lieu chez mes parents. La seconde s'est déroulée onze jours plus tard, à l'observatoire Sirene. Les instruments utilisés sont presque identiques car il s'agit du Meade Lx90 dans le premier cas et du Celestron C8 dans le second.
       
      Cette observation a été doublée car je me sentais fortement limité par le grossissement de 200× utilisé la première fois. Comme de fait, passer à 400× a apporté de très nombreux détails supplémentaires !
       
      Ces deux observations permettent donc de comparer la vue de cet objet à 77×, 200× et 400×.
       
      ### Première observation
       
      Objet : NGC 6543, la nébuleuse de l'œil de chat
      Type : NP
      Constellation : Dragon
       
      AD : 17h 58' 33"
      Déc. : +66° 37' 59"
       
      - Date, heure, durée : 10/05/2007, 23:10 TU, 5'
      - Lieu, altitude : La Roque d'Anthéron (13), 175 m
       
      - Vent nul, 16 °C
      - T1 (mvlonUMi 6,17), P1, S2/200×
       
      - Instrument : Lx90, 203/2000, F/10
       
      Observations :
          77× (champ de 38'), H = 55°. Petite et brillante NP circulaire de couleur verte vue V1, graduellement brillante vers le centre.
          
          200× (champ de 15'). NP ovale vue V1, orientée NE aux dimensions estimées à 40" × 25". Une zone centrale contrastée uniformément lumineuse et de couleur verdâtre est entourée d'un petit halo.
          
      Remarques :
          L'étoile centrale de mV 11,3 n'a pas été vue.
          
          Deux étoiles de mV 9,7 et 13,0 sont visibles à proximité, situées respectivement à 2,7', PA 291, et 2,1', PA 323, du centre de la nébuleuse.
          
      Page web : https://www.cypouz.com/croa/070511/ngc-6543-nebuleuse-oeil-chat-t203-200x
       
      ### Seconde observation
       
      Objet : NGC 6543, la nébuleuse de l'œil de chat
      Type : NP
      Constellation : Dragon
       
      AD : 17h 58' 33"
      Déc. : +66° 37' 59"
       
      - Date, heure, durée : 21/05/2007, 22:15 TU, 15'
      - Lieu, altitude : Observatoire Sirene (84), 1 100 m
       
      - Vent 1, 15 °C
      - T3, P3, S2/400×
       
      - Instrument : C8, 203/2000, F/10
       
      Observations :
          400×, H = 55°. Brillante NP vue V1, incolore.
          
          Une étoile centrale vue VI2 est entourée par une petite cavité sombre au cœur d'une nébuleuse ovale aux bords nets vue VI3, orientée NE aux dimensions estimées à 40" × 20". Deux renforcements lumineux en forme d'arc de cercle vus VI3 sont observés en bordure de nébuleuse, au NE et au NO. Le renforcement NE apparaît sur une plus grande section. L'ensemble baigne dans un halo presque circulaire aux limites floues vu VI1.
          
          L'usage d'un filtre [OIII] renforce le contraste des détails internes mais assombrit le halo externe et l'étoile centrale.
          
      Remarque :
          Deux étoiles de mV 9,7 et 13,0 sont visibles à proximité, situées respectivement à 2,7', PA 291, et 2,1', PA 323, de l'étoile centrale.
          
      Page web : https://www.cypouz.com/croa/070522/ngc-6543-nebuleuse-oeil-chat-t203-400x
       
      Les deux dessins ont été mis à la même échelle afin de pouvoir les comparer plus facilement. Évidemment, la vue à 200× était bien plus petite que celle à 400×.
       

       

    • By xavierc
       Dobson Strock 254/1200
       Seine et Marne à l'entrée de la ferme.
       
       5 dessins : 9079 à 9083.
       
       Je suis arrivé à 21h45.
       Ma séance d'observation a commencé sur l'autoroute, où pendant que je roulais vers l'est un bolide de magnitude -4 vert durant 7 à 8 secondes est tombé verticalement vers l'horizon devant moi.
       Il traîne encore de l'humidité ici au sol, les derniers jours ont été humides.
       
       Je pointe en priorité un amas ouvert des Gémeaux.
       
       Observation 9079 : Bo1 ou encore Bochum 1.
       Il est incertain à 75x mais résolu à 150x. Il reste pauvre, peuplé de rares étoiles considérablement faibles à perceptibles.
       
       
      Les vaches font du bruit en mangeant dans l'étable.
      Je rends visite à une nébuleuse planétaire des Gémeaux bien moins connue que le Clown.
       
      Observation 9080 : PK194+2.1.
       Vue à 75x, elle répond très bien au filtre Oxygène 3 et brille faiblement.
       Je la note un peu floue à ce grossissement. Il n'y a plus de doutes sur sa nature à 343x. Elle est considérablement faible et contrastée à ce dernier grossissement, et en vision indirecte elle me semble plus lumineuse au centre.
       
       
      Les mains sans gants souffrent, j'abrège leurs souffrances en mettant ces derniers.
       Un hélicoptère survole le site, c'est rare ici.
       
      Je m'éloigne angulairement et dans l'espace vers des galaxies du Cancer.
       
      Observation 9081 : NGC2619.
       Assez facile à 75x, elle est faible à très faible à 109x. Son centre plus lumineux se détache bien. Elle est allongée en vision indirecte.
       
       
       Observation 9082 : NGC2608.
       Elle me semble ronde à 75x. A 150x elle est diffuse, je note quelques glimpses de portions éparses aux alentours.
       
       
      La buée apparaît, gênante, à minuit et ça empire. C'est un signe de l'arrivée prochaine des nuages.
       
      Observation 9083 : NGC2604.
       Je ne la vois pas tout de suite à 109x. Elle est très faible à VI1, d'un aspect diffus.
       
       
      Des nuages arrivent du nord-ouest à 0h25, j'ai juste le temps de terminer mon dessin, c'était de toutes façons l'heure de remballer, après quelques photos souvenir au smartphone.
       
       
  • Images