Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Merci 

Excercice  pas si évident pour placer les étoiles correctement mais je me suis surpris à observer le trapèze de manière plus attentive que d’habitude finalement.

C’est motivant !

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est loin d'être ridicule car le contraste y est, et de façon précise ! Par ailleurs M43 n'est pas représentée (ce qui n'a rien de grave en soi ;)), elle n'était pas visible dans ces conditions ?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

M43 était en bordure de champ et j’avoue m’être concentré sur le trapèze.

J’ai aussi homis la partie en haut à gauche.

Je ferai mieux la prochaine fois 😏

Edited by Lensed Star

Share this post


Link to post
Share on other sites

Félicitations :) je suis toujours admiratif des dessineux ;)

Et je trouve que c'est un excellent début :)

Bonne soirée,

AG

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Alaing

j’adore l’astrophoto mais là c’est la découverte d’un nouveau challenge !

Un peu une discipline à la croisée de l’observation et du « laisser trace ».

Je remercie ceux qui me l’ont fait découvrir dans ce forum 😄

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Lensed Star a dit :

Bon c’est plus que moyen mais c’est une activité très agréable.

 

Plus que moyen ? Il ne faut pas non plus exagérer.

Moi, je trouve que c'est pas mal du tout, au contraire :);)

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci @A-FIOCRET . J’avais peur de faire pâle figure face à certaines réalisations que j’ai vu dans la galerie. Notamment une magnifique version de cette nébuleuse en grand champ.

 

Quels conseils auriez vous pour améliorer les choses lors d’une prochaine séance ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cher Lansed star

 

Moi aussi , j'hésite à publier mes croquis face à certains...Qui font de superbes œuvres d'art..

Mais ce premier dessin est très encourageant.. ..En observant attentivement, tu percevras de plus en plus de détails et tes dessins seront de plus en plus riches..

Pour les détails, il ne faut pas hésiter à grossir (même sur les objets faibles) car si l'image s’assombrit , elle te montrera des détails subtils.

Encore bravo

HP

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Hercule Poirot 

Là j’ai utiliser un 6mm et de mémoire je ne sais plus si j’ai déjà utilisé un tel grossissement sur M42, privilégiant le grand champ au 25mm.

Et du coup je ne cache pas avoir été surpris de parvenir à résoudre le trapèze de manière bien nette sur les quatre étoiles.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, hercule poirot a dit :

 

Moi aussi , j'hésite à publier mes croquis face à certains...Qui

Hello 😊

 

J'avoue que moi aussi je publie peu, premièrement comme tu dis parce que face à certains dessins les miens font pâle figure, et deuxièment j'en éprouve pas trop le besoin ! Probablement une peur du jugement certe, mais aussi parce qu'ils n'ont pas une structure identique... 

 

Pour en revenir à ce premier dessin, c'est une très jolie réalisation ! Ça présage de très bonnes choses pour les prochains ! 

 

Fred😊

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Fredo38

 

J’ai comparé à une simulation oculaire avec Cartes du Ciel et j’ai pu m’apercevoir de quelques erreurs de placements sur les dernières étoiles que j’ai placé. 
Demain j’irai m’équiper de crayons corrects !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yo !

que dire de mieux que de continuer tout en prenant plaisir.

Ca a une jolie gueule, c'est bien fait, il faut en refaire plein d'autres.

Des conseils ?

à part (bien) observer et (bien)  retranscrire, que dire d'autre ? toute la nuance sera dans le "bien", mais il n'y a pas à en rougir ou à s'en cacher.

 

Publier,

personnellement, j'invite chacun à publier ici, déjà pour le plaisir du partage, mais aussi de montrer l'extraordinaire diversité de la discipline, plus que tout qu'elle s'adresse à tous, sans complexe. Et parfois, c’est l'objet de jolis débats passionnés et passionnants, de la confrontation amicale et constructive (ce que je retrouve moins sur le forum d'en face), on l'on en tirera parfois des idées, des indices, des trucs ou des aspects qui nous avaient échappés. Pi ya une sorte d'émulation qui n'est pas désagréable, parfois comme des coups de pied au cul salutaires qui forcent à en remettre une couche, voire se remettre un peu en question.

Bref, j'échange, le partage, c'est tout simplement la vraie vie, profitons-en !

Mai on peut aussi resté dans son coin, mais c’est un peu dommage à mon sens. Ca fait un peu : "j'ai fait un joli gâteau, mais je vais me le manger tout seul"....

  • Like 3
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Lensed Star, @hercule poirot, @fredo38, @serge vieillard

 

Personnellement, j'encourage à fond n'importe qui dans l'activité du dessin car parfois, on peut être surpris que nos dessins

puissent représenter finalement une certaine valeur, qu'elle soit de l'ordre scientifique ou juste de l'ordre d'admirer nos progrès.

Tout débutant ou même n'importe quel dessineux se devrait d'opter pour le paradigme que le dessin astro se passe complétement

de recherche d'esthétisme. J'avais 19 ans quand un certain @biver, très loin de se moquer de mes dessins d'une comète, m'avait

pleinement encouragé à poursuivre l'exercice ou @Christophe Pellier pour mes dessins de Jupiter. Pour de nombreuses raisons,

j'ai été emporté par le torrent de la photographie mais franchement, allez-y les gars car parfois, je regrette de ne pas avoir poursuivi.

Raison expliquant pourquoi j'ai investi dans ASTRODESSIN et pourquoi, je m'y remet avec un certain plaisir à l'aube de mes 38 ans.

Ce n'est pas l'aspect des dessins qui compte mais le fait d'avoir travaillé l'observation pour en extraire des informations.

 

Donc publiez, publiez, vous verrez ! Vous en serez surpris vous même des retours ! ^_^:);)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Trés joli dessin. En plus M42 n'est pas forcément l'objet le plus facile pour débuter. Moi j'attends toujours un peu de ciel clair. Je commence d'ailleurs à désespérer :(.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, serge vieillard a dit :

Publier,

personnellement, j'invite chacun à publier ici, déjà pour le plaisir du partage, mais aussi de montrer l'extraordinaire diversité de la discipline, plus que tout qu'elle s'adresse à tous, sans complexe. Et parfois, c’est l'objet de jolis débats passionnés et passionnants, de la confrontation amicale et constructive (ce que je retrouve moins sur le forum d'en face), on l'on en tirera parfois des idées, des indices, des trucs ou des aspects qui nous avaient échappés. Pi ya une sorte d'émulation qui n'est pas désagréable, parfois comme des coups de pied au cul salutaires qui forcent à en remettre une couche, voire se remettre un peu en question.

Bref, j'échange, le partage, c'est tout simplement la vraie vie, profitons-en !

Mai on peut aussi resté dans son coin, mais c’est un peu dommage à mon sens. Ca fait un peu : "j'ai fait un joli gâteau, mais je vais me le manger tout seul"....

Je partage ton point de vue, surtout sur l'aspect constructif. Depuis que je fréquente Astrosurf, c’est le sentiment que j'en ai, pas mal de pédagogie et d'aide de la part des personnes expérimentées.

il y a 5 minutes, Anthony59 a dit :

Trés joli dessin. En plus M42 n'est pas forcément l'objet le plus facile pour débuter. Moi j'attends toujours un peu de ciel clair. Je commence d'ailleurs à désespérer :(.

On peut toujours s'entrainer à partir de simulation d'oculaire dans les logiciels. Certes ça ne vaut en rien le terrain mais en attendant ça permet de se familiariser avec les techniques de dessin.

Edited by Lensed Star
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

 

le résultat est encourageant, l'analyse des formes est bonne. Y'a plus qu'à aller dessiner la suite de cette nébuleuse :)

Surtout qu'apparemment tu y as pris plaisir.

 

Fred.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu as eu raison de le publier

 

Moi aussi j'hésite souvent à la faire, souvent complexée face aux cadors de la discipline qui font de véritables ouvres d'art.

 

Mais comme dit par Serge, cela permet de confronter les observations, de se rendre compte qu'on est peut être passé à côté de quelque chose ou au contraire qu'on a repéré une structure pas vue par les copains

Share this post


Link to post
Share on other sites

Intéressant début ! Voilà bien une zone où le gain lié au diamètre instrumental semble criant, bien sûr en passant de 100 à 300 mm mais aussi de 80 à ....100 mm ! Bref, y a du remous là-dedans et à grossissement conséquent comme ici je ne m'y suis pas encore risqué !

Je trouve la texture nébuleuse bien rendue, mais comme tu demandes des pistes d'amélioration, il me semble que les zones périphériques sont un poil faibles par rapport à la partie centrale. Mais après tout tu t'es concentré sur le Trapèze donc c'est pas étonnant. D'habitude tu arrives à voir les 2 autres composantes E et F ? Trop de turbulence ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, fred-burgeot a dit :

Salut,

 

le résultat est encourageant, l'analyse des formes est bonne. Y'a plus qu'à aller dessiner la suite de cette nébuleuse :)

Surtout qu'apparemment tu y as pris plaisir.

 

Fred.

Du coup cet après midi j'ai acheté de bons crayons et commandé les deux tomes d'Astrodessin !

Voici une reprise de mon observation.

Je reprendrai ça avec les bouquins car je manque de technique pour estomper et ajuster le contraste.

 

m42_draw2.jpg

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Lensed Star a dit :

On peut toujours s'entrainer à partir de simulation d'oculaire dans les logiciels. Certes ça ne vaut en rien le terrain mais en attendant ça permet de se familiariser avec les techniques de dessin.

C'est bien ce que je fais ;)

 

Il y a 2 heures, Lensed Star a dit :

et commandé les deux tomes d'Astrodessin !

J'ai craqué, j'ai commandé Vendredi et recu aujourd'hui. Je les ai feuilletés ce soir. Ca m'a l'air d'être un ouvrage remarquable, très bien construit et vraiment complet. Grand merci à vous de me les avoir conseillé sur un autre post et grand bravo et merci aux auteurs

 

J'ai beaucoup la reprise de ton dessin. 

Edited by Anthony59

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

il y a 2 minutes, Lensed Star a dit :

J’ai l’impression qu’il y a une petite émulation autour du sujet !

Peut être bien, mais c'est une activité qui le mérite je trouve. Ce que j'aime, c'est une belle façon d'illustrer un CROA. et ca colle plus à la réalité de la vision à l'oculaire par rapport à une photo (mais j'aime beaucoup l'astrophoto aussi). Je trouve que les 2 (dessin et photo) sont assez complémentaires. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Loup Lunaire
      Bonjour,
       
      Une région lunaire que je n'avais pas eu l'occasion de faire , tous comme plusieurs milliers qui reste à découvrir et à dessiner.
      J'ai attendu que notre ciel soit obscure pour commencer à travailler, bien haute mais la turbulence c'est fait ressentir à la fin étant dans l'axe de l'habitation et ce dégagement thermique.
      Il y a deux problème dans ce dessin , je n'ai pas eu le temps de le terminer car Sélène est passé derrière la maison impossible de l'a voir !
      Second problème, la position du cirque Birt n'est pas bien placé.
      Il y a avait pas mal de choses différentes à représenter, le mur droit ,des cirques, petits cratères , formations déchiquetées, surfaces plans...
       
       
      Le matos:
      AIRWOLF Bresser Messier AR90/900  -Abbe 9mm + barlowx2 TAKAHASHI
      Papier noir, crayons faber-castell polychromos avec du blanc, des gris, noir.
      (inachevé à cause d'un manque de visibilité)
       

       
       
       


       
      Bon dessin lunaire
    • By yves65
      Bonjour à tous,
       
      J'espère que votre confinement se passe bien. Pour ma part, comme la plupart des agents du CNRS je suis en télétravail. Mais comme j'ai la chance d'avoir un observatoire à deux pas de mon jardin équipé d'un T305. La semaine dernière, j'ai pu profiter de trois belles nuits étoilées à Visker, pour faire un peu d'observations visuelles .
       
      Je vous présente ici 12 nouveaux dessins de galaxies (classés par ordre de numéro NGC).
       
      En dehors du premier dessin de M 65 qui a été fait au mois de février, les 11 autres dessins ont été fait après mes observations de la nuit du 24 au 25 mars, et reconfirmer lors d'une deuxième observation la nuit du 26 au 27 mars. Pour certains d'entre eux, je suis revenus dessus une troisième fois lors de la nuit du 28 au 29 mars.
      J'ai donc observé 2 ou 3 fois en quelques jours, chacune des galaxies décrites ci-dessous.
       
      M 65 (NGC 3623)
      Galaxie dans le Lion. Magnitude 9,3.
      Au cours des deux soirées du 15 et du 18 février, j'ai observé assez longuement la galaxie M65, membre du célèbre Triplet du Lion, comprenant M65, M66 et NGC 3628.
      Le but était d'en faire un dessin car c'est la seule galaxie du trio que je n'avais jamais dessinée seule.
      Quelques détails de structure sont perceptibles dans cette galaxie spirale, notamment la barre le long du noyau, inclinée par rapport au petit axe de la galaxie.
      On devine des départs de bras spiraux de chaque coté de la barre, et une bande sombre de poussières du coté est. Une étoile d'avant plan, de magnitude 14,5 environ est perceptible à fort grossissement en plein dans la bande sombre.
      J'ai utilisé deux oculaires, donc deux grossissements au cours de cette observation. Hypérion 8mm (150x) pour la galaxie, et Nagler 5mm (240x) pour les étoiles les plus faibles.
       

       
       
      M 96 (NGC 3368)
      Galaxie dans le Lion. Magnitude 9,3.
      M 96 fait partie du trio de galaxies Messier M 95/M 96 /M 105 qui sont situées dans un champ de moins de 1,5°. (En fait il y a même 5 galaxies avec NGC 3384 et 3389.)
      Comme pour M 65, j'ai choisi de dessiner M 96 car c'est la seule du trio que je n'avais jamais dessinée pour elle même.
      M 96 est une galaxie de forme ovale dont le grand axe est orienté presque nord-sud. La taille totale de la galaxie est très difficilement perceptible car les parties externes sont de très faible luminosité. Mais elle possède un noyau brillant quasi ponctuel.
      La zone centrale est difficile à appréhender en visuel. En premier lieu, on devine un cœur avec une barre lumineuse sur un axe oblique SE/NO. Mais on perçoit en fait deux axes lumineux dans le cœur de la galaxie, qui forment donc une sorte de croix.
      Cette sensation prête vraiment à confusion, car tantôt on pense voir une barre inclinée, tantôt une barre alignée avec le grand axe de la galaxie. Du coup, j'ai représenté une sorte de X lumineux sur mon dessin au centre de la galaxie, qui reproduit cette sensation.
      Par ailleurs, un bras spiral est perçu sur le bord du cœur, coté nord-est.
       

       
       
      M 109 (NGC 3992)
      Galaxie dans la Grande Ourse. Magnitude 9,8.
      M 109 est une des galaxies les plus faciles à trouver du ciel. Elle est située à seulement 0,6° de Phekda, une des sept étoiles du Grand Chariot. (Celle qui est en bas à gauche du fond de la « casserole ») Il suffit de pointer cette étoile et on voit la galaxie. C'est sans doute un des Messier les plus faciles à pointer sans Goto. D'ailleurs, Phekda  est tellement brillante, qu’il vaut mieux la sortir du champ pour observer la galaxie. J'avais déjà dessinée cette galaxie en 2007 mais je ne l'avais jamais remis au propre sous forme Jpeg.
      M 109 est une spirale barrée qui dévoile bien sa structure. La barre est évidente en vision directe. Elle est constituée par un bulbe brillant et circulaire, d’où partent deux aigrettes s’étendant de chaque coté sur un axe NE/SO. Cette barre est inclinée par rapport au grand axe de la galaxie.
      Quatre étoiles assez brillantes, parfaitement alignées, bordent la galaxie coté nord.
      Les bras spiraux (qui apparaissent très fins et très enroulés sur les photos) ne sont pas visibles. On ne perçoit qu’un nuage ténu de forme allongé, entourant la barre centrale.
       

       
       
      NGC 4088
      Galaxie dans la Grande Ourse. Magnitude 10,6. Elle appartient au catalogue des 110 NGC.
      NGC 4088 est une superbe galaxie de forme atypique, dont les bras spiraux sont complétement déformés. Elle appartient au catalogue Arp, sous le numéro Arp 18.
      En imagerie, sa forme évoque celle d'un oiseau pécheur en train de plonger dans l'eau, avec ses deux ailes recroquevillées le long du corps.
      Je l'avais déjà observée au T254 mais jamais au T305. A l'oculaire, la forme est complexe à déchiffrer, mais on y arrive à force de persévérance en vision décalée. Au premier regard, on distingue une galaxie fantomatique allongée sur un axe est-ouest.
      Après quelques minutes, on devine une forme asymétrique, comme tronquée au nord-ouest. Un nodosité brillante est vue épisodiquement vers le centre. Une bande de poussières sombre longeant le bord de la galaxie est perceptible au sud-est. La pointe nord-est est légèrement recourbée.
      Tout proche au sud, on devine aussi la galaxie NGC 4085 (Mag 12,4). Elle est plus petite et a l'aspect d'un fuseau fin et fantomatique.
       

       
       
      NGC 4214
      Galaxie dans les Chiens de Chasse. Magnitude 9,8. Elle appartient au catalogue des 110 NGC.
      C’est une galaxie irrégulière de forme vaguement rectangulaire. Des détails de structure sont perceptibles à l’oculaire. Elle possède un noyau brillant allongé,  de forme convexe coté est, et concave coté ouest.
      Les deux extrémités nord et sud de la galaxie sont recourbées. Le coté nord est courbé vers l’est, et le coté sud est courbé vers l’ouest. Cette galaxie se situe à proximité de la superbe NGC 4244.
       

       
       
      NGC 4414
      Galaxie dans la Chevelure de Bérénice. Magnitude 10,1. Elle appartient au catalogue des 110 NGC.
      C'est une petite galaxie assez brillante, de forme allongée sur un axe nord-sud. Elle possède un noyau brillant ponctuel.
      Après de longues minutes d'observation, l’enroulement de ses bras spiraux est deviné, surtout au sud. Des zones sombres semblent perceptibles le long du noyau, à l’est et à l’ouest.
       

       
       
      M 85 et NGC 4394
      Couple de galaxies dans la Vierge. Magnitude 9,2 et 10,9.
      M85 est une grosse galaxie lenticulaire très brillante, légèrement ovale. Elle possède un noyau d'aspect stellaire. Une étoile d'avant plan est visible au nord sur le bord de la galaxie.
      Son compagnon NGC 4394 est plus ténue. C'est une spirale barrée dont on ne voit que la barre à l'oculaire, ce qui lui donne l'aspect d'une galaxie allongée sur un axe nord sud avec un noyau ponctuel.
       

       
       
      NGC 4535 = La Galaxie Perdue
      Galaxie dans la Vierge. Magnitude 10. Elle appartient au catalogue des 110 NGC.
      C’est une spirale vue de face. Elle est quasiment de forme circulaire, et son aspect est vaste et ténu à l’oculaire. Les bras spiraux ne sont pas visibles avec le T305.
      Elle forme un couple avec NGC 4526, une galaxie spirale vue par la tranche de magnitude 9,7 qui appartient aussi au catalogue des 110 NGC.
      Ces deux galaxies sont proches de la galaxie elliptique M 49 qui est visible dans le même champ à 50x, à l’ouest.
      Comme aucune des 3 galaxies ne montre de détails de structure, j'ai dessiné les 3 en grand champ à faible grossissement.
       

       
       
      M 58 (NGC 4579)
      Galaxie dans la Vierge. Magnitude 9,8.
      Galaxie spirale barrée de forme allongée. La barre est visible à l'oculaire, mais je n'ai pas réussi à voir les débuts de bras spiraux à chaque extrémité.
      Elle est située toute proche des Jumeaux Siamois que l'on voit dans le même champ à faible grossissement.
       

       
       
      NGC 4567/68 = Les Jumeaux Siamois
      Galaxies dans la Vierge. Magnitude 10,8 et 11,3.
      Les Jumeaux Siamois, NGC 4567 et 4568, sont deux galaxies en interaction. Ce couple de galaxies est visible dans le même champ que M 58 à faible grossissement, sous la forme d’une tache floue aux contours indéfinis.
      Il est situé à coté d’une quatrième galaxie, NGC 4564.
      A 150x, les Jumeaux Siamois, forment deux taches bien distinctes en vision décalée, qui se touchent à une de leurs extrémités. Les noyaux des deux galaxies sont visibles sous forme de zones légèrement plus brillantes.
      Toujours en vision décalée, un trait sombre est perceptible au niveau de la zone de contact. L’ensemble est assez esthétique et évoque la forme d’un Palmito.
      La galaxie vue par la tranche NGC 4564 est visible dans le même champ. Elle possède un noyau ponctuel d’aspect stellaire.
       

       
       
      M 94 (NGC 4736)
      Galaxie dans les Chiens de Chasse. Magnitude 8,2.
      C'est une galaxie spirale vue de face. Son noyau de forme circulaire est énorme et extrêmement brillant. Le sens d'enroulement des bras spiraux est perceptible le long du noyau.
       

       
       
      NGC 5247
      Galaxie dans la Vierge. Magnitude 10.
      J'ai gardé la meilleure pour la fin. Cette galaxie est une incroyable découverte ! Ca faisait longtemps que je n'avais pas eu une pareille surprise !
      Je n'avais jamais observé cette galaxie auparavant car elle ne fait pas partie du catalogue des 110 NGC, ni du catalogue Herschel 400. C'est un dessin de Nicolas Biver, vu ici sur Astrosurf , qui m'a mis la puce à l'oreille l'an passé, et qui m'a fait connaitre l'existence de cette galaxie.
      NGC 5247 est un spirale vue de face. Je l'ai observée longuement au cours des 3 nuits claires de la semaine dernière. Le ciel n’était pas toujours excellent mais je pense pouvoir confirmer la présence de deux grands bras spiraux visibles à l’oculaire.
      Cette galaxie fait un peu penser à M 83 qui est d'ailleurs située dans la même zone du ciel. Mais NGC 5247 est plus haute sur l'horizon, delta -17°, alors que M 83 est à delta -30°. Du coup, c'est peut-être plus facile en France de voir les bras spiraux de NGC 5247 que ceux de M 83.
       

       
      Voilà pour cette fois,
      J'espère que tout se passe bien chez vous, en cette période de confinement qui est partie pour durer...
       
      Bon ciel à tous ,
      Yves
       
    • By biver
      Quand il ne reste plus que ça à voir de sa fenêtre..., parce que je suis encore au bon azimut pour ça!
      (Nord en bas)
       
    • By Cyp
      Salut à tous !
       
      Troisième observation de la semaine, c'était samedi soir. Cette fois, la cible était le couple de galaxies NGC 3226 & NGC 3227, toujours dans le Lion.
       
      Les conditions météo ont été plus capricieuses que les fois précédentes. Ciel clair en début de soirée, puis quelques passages nuageux, puis voile d'altitude, puis bouché. La transparence n'a donc cessé de se dégrader au cours de la soirée. Je n'ai pas pu mener mon observation comme je l'aurais souhaité ; elle a été fortement dégradée, puis écourtée. J'ai ainsi eu beaucoup de mal à mettre mes notes au clair. Je n'ai pas pu m'attarder sur certains détails entr'aperçus ni approfondir l'observation. Il me faudra sûrement y revenir pour m'assurer de mes dires et éventuellement y apporter des modifications.
       
      Par exemple, les galaxies paraissaient initialement bien pâlotes puis, durant quelques secondes, très bien visibles ; pour s'estomper à nouveau, voire totalement disparaître par moment. Plutôt frustrant, et compliqué pour qualifier la visibilité d'un détail... Autant dire que je ne suis ici sûr de rien.
       
      Et avec la Lune qui s'en vient, pas sûr de pouvoir vérifier ça rapidement.
       
      Page web : https://www.cypouz.com/croa/200328/ngc-3226-ngc-3227
       
      Objet : NGC 3226 et NGC 3227
      Type : Couple de Gx
      Constellation : Lion
       
      AD : 10h 23' 30,4" (NGC 3227)
      Déc. : +19° 51' 53" (NGC 3227)
       
      - Date, heure, durée : 28/03/2020, 22:43 TU, 45'
      - Lieu, altitude : Juliénas (69), 158 m
       
      - Vent très faible, 11 °C
      - T2 (mvlonUMi 5,84), P2, S2/77×
       
      - Instrument : Lx90, 203/2000, F/10
       
      Observations :
          77x (champ de 38'), H = 60°;
          
          - NGC 3227 : Gx oblongue aux limites floues, vue VI1, orientée NNO aux dimensions estimées à 2,5' × 1'.
          
          Un noyau stellaire de mV estimée à 12, vu VI2, est entouré par une faible couronne diffuse oblongue de luminosité L2.
          La couronne semble parfois présenter un très léger gradient de luminosité vers le centre.
          
          - NGC 3226 : Gx circulaire aux limites floues, vue VI1, au diamètre estimé à 1' et positionnée dans le prolongement NNO de l'axe principal de NGC 3227. Les deux noyaux sont séparés d'une distance estimée à 2' tandis que leurs couronnes semblent en contact.
          
          Un noyau stellaire de mV estimée à 13, vu VI3, apparaît au centre d'une faible zone circulaire vue VI5d, elle-même auréolée par une faible couronne diffuse circulaire.
          La Gx semble parfois légèrement allongée, orientée ENE aux dimensions estimées à 1,2' × 1'. Son axe principal apparaît alors perpendiculaire à celui de NGC 3227.
       

    • By JMBeraud
      Bonsoir/bonjour à tous,
       
      Pour la seconde véritable image depuis que le matériel est fonctionnel et après Jones Emberson, j’ai voulu tenter un objet faible. Comme vous le verrez je n’ai pas été déçu de ce côté-là.
       
      Il s’agit donc de PuWe1, diminutif de Purgathofer-Weinberger 1, autrement nommée PNG 158.9 + 17.8.
       
      Pour ceux qui ne la connaissent pas, c’est une nébuleuse planétaire de la constellation du Lynx, distante d’à peine 1200AL, de 4AL de diamètre, soit d’une taille de 20’ vue de notre petite boule bleue pour la partie Ha. Elle est même plus grosse que la pleine Lune si on compte le halo OIII qui l’entoure et qui n’est que très rarement attrapé…
       
      Elle n’a été découverte par Purgathofer et Weinberger qu’en 1980 sur des clichés du Palomar Deep Sky Survey. Le papier de la découverte : http://articles.adsabs.harvard.edu//full/1980A%26A....87L...5P/L000005.000.html
       
      L’objet est donc faiblard, en Ha sa magnitude surfacique est estimée à 23.7mag/arcsec², et en OIII à 26.3 mag/arcsec².
       
      Une brute de 30 sec monochrome des trois couches pour vous en rendre compte :

       
      A titre de comparaison je rajoute une brute du Hibou (M97), 30sec aussi:

       
      En tirant un peu les curseurs on arrive à distinguer fébrilement quelque chose…

       
      Pour arriver à la voir un minimum, j’ai cumulé 10 heures de pose, avec le matériel et conditions suivantes :
      - T410mm, F/D 3.8, Wynne 3 pouces au foyer, tube construction personnelle avec araignée + PO Axis Instruments
      - A7S défiltré par Richard, refiltré Astrodon, Filtre Duo Narrowband (STC)  OIII Ha
      - Echantillonnage 1.18"/pix
       - ciel urbain (le filtre est top pour ça)
      - 3200ISO – DOF – acquisitions par wifi via PRISM10, prétraitement et traitement Siril.
      - 1205x30" = 10h2'30" – les soirs des 15, 17, 18, 19, 20, 21, 22 et 26 mars (gêné par un arbre pour poser plus… et elle devenait basse, donc 1h30 par soir environ – elle serait idéalement à attaquer plus tôt dans l’année, et sous un ciel plus noir voire avec un meilleur filtre pour mieux choper le 0III).
       
      Version avec photométrie (VizieR) de Siril et courbes de base - on devine des trucs rougeâtres autour mais il faudrait traiter ça correctement pour les faire ressortir. J'ai enlevé environ une centaine de pose pour selectionner les meilleures FWHM/rondeurs mais les étoiles sont encore améliorables. Il reste des trucs blanchâtres il faut que je regarde ça...
       

       
      La couche rouge :

       
      La couche verte :

       
      La couche bleue (centre de la nébuleuse et autour), sans commentaire après 10h de pose...:

       
      Je dois régler un petit souci avec mon ftp sur ma page Astrosurf et je mets la fit pour que ceux qui maitrisent le traitement (pas mon cas) puissent faire parler la poudre si ça leur chante, je n'attends que ça. Au moins pour qu’Alain puisse la retravailler à son goût 😊. Je dois avouer qu'après 10h je m'attendais à en voir un peu plus, mais à 20m du premier lampadaire c'est déjà satisfaisant, incroyable ces filtres... J'étais prévenu de la faiblesse de l'objet, et je ne doute pas qu'un meilleur traitement la fera mieux ressortir...
       
      J'ai pris beaucoup de plaisir à la voir à l'écran… en espérant qu'elle vous plaira.
      Jean-Marc
       
       
       
       
  • Images