symaski62

comète C/2019 Y4 (ATLAS) CRASH ! OMG !

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

carre rouge =   C/2019 Y4   

 

triangle  =   grande ourse , petite ourse et cocher  

 

Nord =   petite ourse  

 

:)

 

image.png.41637dace82ecd8c4f3079fccac4f80a.png

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Peut-être qu'une impression, mais la magnitude de C/2019 Y4 ne semble que peu progresser comme écrit dans ce tweet et aussi possiblement constaté sur une série de photos (décevantes & impubliables) que j'ai prises dans le nuit du 1er avril vers 3 h au moment où la Lune était quasi couchée et sous un ciel particulièrement pur. Mais bon, faut dire que mes moyens astrophotographiques sont notablement modestes ...

 

TBC ...

 

 

Edited by BobMarsian

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, eric g a dit :

A Sputnik, ils nous font le coup du cyanogène!!

C'est un site de fake news B|?

D'abord parce qu'ils disent que la couleur verte est dues au rayonnement ultraviolet... en faisant un raccourci ;) car le gaz (radical) auquel ils font référence est le CN qui émet (fluoresce) dans l'UV proche à 389nm, alors que le vert est dû aux bandes de C2 - radical venant principalement de la photodissociation de l'acétylène - située entre le bleu,vert et jaune... et après ça on ne commentera pas les autres approximations...

Nicolas (en attendant la fin du confinement pour sortir l'observer)

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 24/02/2020 à 13:55, biver a dit :

C'est une comète à suivre dont la magnitude fin mai peut aussi bien friser les 2-3 que >>15 si elle se désintègre avant.

:/

Avec les dernières observations (publication circulaire CBET4744), on risque peut-être de viser le deuxième scénario: comète jamais visible à l'oeil nu et qui aura disparu d'ici 2-3 semaines. Les forces non gravitationnelles énormes nécessaires pour ajuster l'orbite depuis le 31 mars:

A1=39 (x1E-8), c'était A1=17 pour C/2017 E4 (JPL), et A1=18 pour C/2017 S3 (Nakano) - qui ont disparu dans les 3 semaines après le maximum de brillance

Donc il y a un risque que la comète n'existe plus au mois de mai... :|

Nicolas

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://ssd.jpl.nasa.gov/horizons.cgi

 

Citation

Ephemeris Type [change] : OBSERVER

Target Body [change] : Comet C/2019 Y4 (ATLAS)

Observer Location [change] : Sun (body center) [500@10]

Time Span [change] : Start=2020-03-01, Stop=2020-04-06, Step=1 d

Table Settings [change] : defaults

Display/Output [change] : default (formatted HTML)

 

1 mars =>  -27.7750812  km/s 

7 mars =>  -28.3721529 

14 mars => -29.1359632 

21 mars => -29.9851011

28 mars => -30.9366345

4 avril => -32.0123282

 

http://astro.vanbuitenen.nl/comet/2019Y4

 

image.png.bf98d4d93da5f977fdf9475f2dbe5bd5.png

 

image.png.58ce464bbdbf2bf094cad50b6f93bc84.png

 

https://www.spaceweather.com/archive.php?view=1&day=05&month=04&year=2020

 

Citation

A COMET TALE: Comet ATLAS (C/2019 Y4) has sprung a tail--and it's impressive. "According to my observations, it is 1.2 degrees long," reports Gerald Rhemann who recorded this animation on March 27th from his backyard observatory in Eichgraben, Lower Austria:

 

atlas_tail_strip.gif

 

:)

 

  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

La courbe d'éclat donnée sur le dernier message de symaski62 ;) confirme ma déception au sujet de mes photos du 1er avril par rapport à ce que j'espérais vs celles prises le 23 mars, au moins à niveau de la chevelure ...
Donc, probablement, côté "spectacle" attendu en mai, c'est mort ! :S

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cela semble mal barré pour C/2019 Y4 (ATLAS)...

 

ATEL 13620

Citation

Possible Disintegration of Comet C/2019 Y4 (ATLAS)

ATel #13620; Quanzhi Ye (U. Maryland), Qicheng Zhang (Caltech)
on 6 Apr 2020; 17:12 UT
Distributed as an Instant Email Notice Comets
Credential Certification: Quanzhi Ye (qye@umd.edu)

Subjects: Optical, Comet

Referred to by ATel #: 13622

Tweet

We report the possible disintegration of comet C/2019 Y4 (ATLAS), revealed by the public monitoring program carried out by the 0.6-m Ningbo Education Xinjiang Telescope (NEXT). Images taken on UT 2020 April 5.6-5.9 showed an elongated pseudo-nucleus measuring about 3 arcsec in length and aligned with the axis of the tail, a morphology consistent with a sudden decline or cessation of dust production, as would be expected from a major disruption of the nucleus. The elongation is grossly consistent with the roughly +5" in RA, -1" in Dec astrometric residuals currently (as of MPEC 2020-G65) being reported relative to JPL orbit solution #5, implying a relative projected motion of order 5-10 m/s from the original nucleus' orbit. A disruption event could also potentially explain the large non-gravitational forces acting on the comet, as reported in CBET 4744. Composite stacks of 10 x 30-s r-filtered frames illustrating the change in morphology from April 2 to 5 can be found at https://near.earth/shared/2020/04/next_20200405.png. (The images from both days were obtained without comet-rate tracking, but the exposure was sufficiently short that the trailing of the comet due to its non-sidereal motion is only 1.3 pixel, much shorter than the elongation of the pseudo-nucleus. The direction of the trailing is also at a ~30 deg angle to the long-axis of the elongated pseudo-nucleus.)

We thank Man-To Hui and Xing Gao for discussion and assistance in obtaining the NEXT data.

next_20200405.png

 

ATEL13622

Citation

C/2019 Y4 ATLAS - confirmation of nuclear change

ATel #13622; I. A. Steele, R. J. Smith, J. Marchant (Liverpool JMU)
on 6 Apr 2020; 18:38 UT
Distributed as an Instant Email Notice Comets
Credential Certification: Iain Steele (iainsteele@mac.com)

Subjects: Optical, Comet

Tweet

We have been carrying out a series of ongoing observations of C/2019 Y4 ATLAS with the Liverpool 2.0m Telescope, La Palma.

We compared our r' band images taken on 2020 April 01 and 2020 April 05 (20:30UT) prompted by the report of a possible breakup by Ye & Zhang (ATel #13620).

We confirm the appearance of a nuclear elongation reported by Ye & Zhang, with a total nuclear elongation of 3.5 arcserc at the time of our second epoch of observations. The distribution of nuclear material appears somewhat bimodal, with a suggested gap between a sharper "leading" peak and a following more extended section.

Photometry within a 5 arcsec diameter of the nuclear region shows a decline from r=14.2 on 2020 April 01 to r=14.8 on 2020 April 2020 calibrated with respect to nearby APASS standard stars.

 

Marc

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

je viens de trouver une image du 5 avril au soir (Franz Xaver Kohlhauf) qui correspond à ce que j'ai deviné visuellement au même moment avec un T254 depuis Marseille, c'est à dire une discrète région centrale avec une queue assez étirée et un très faible halo diffus autour seulement visible avec un filtre Swan Band Comet :

 

C2019Y4Atlas-F.X.Kohlhauf-LARGE.jpg

 

http://fg-kometen.vdsastro.de/pix/2019Y4/2019Y4_05042020.htm

Edited by laurent13

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur la dernière photo de Van Buitenen on voit un allongement très net du noyau ...

 

image.png.60e1ff8d80f9b0292be8ae277e3c4852.png

 

 

 

 

Edited by laurent13
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

[edit] doublon

 

 

 

 

 

 

Edited by Vincent_L
doublon
  • Like 1
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vincent ;), ton message a comme un air de famille avec celui de Gribol ;) (ATEL 13620 et ATEL 13622) posté 5 messages plus haut, mais bon !

Edited by BobMarsian

Share this post


Link to post
Share on other sites

oups ! je viens de m'en rendre compte en relisant le fil ... désolé, j'édite mon message :)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour, voici une image du 6 avril 2020 de 2019y4

T250 ccd qhy2pro 7x60s

arno

c2019y40604drizzle.jpg.47657c734fea09c14ecb5ffe542307c9.jpg.921c7daa4f696e3cb906bfdb95c1aa27.jpg

 

et du 27 mars 2020

c2019y42703drizzle.jpg.e48f764a78e2deb26d9f0b412e4b3825.jpg.2e14ac4158d256658d8e625ed14f4f0e.jpg

  • Like 5
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur l'image que j'ai fait ce soir (09 avril), on commence à voir nettement un morceau détaché du noyau principal

 

C_2019Y4%28ATLAS%29_2020-04-09_crop_pso.

  • Like 5
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous les cométeux !

Observation ce soir avec mon TN 250 à 50x pendant le court créneau entre la fin du crépuscule et le lever de la brillante Lune, le tout durant 1/4 d'heure chrono sachant qu'il faut la pointer dans une zone céleste fort mal pourvu d(étoile significative et bien visible. Conséquence il faut faire vite ! Etant donné qu'elle faiblissait, j'ai opté pour un T 250 plutôt que le T 120 ou L 90 qui m'avait servit avant la gêne de la Lune.

 

Résultat des courses : elle était pas trop mal visible mais au début, à faible grossissement, j'ai pensé qu'elle avait un noyau stellaire assez présent en plus de sa coma fort diffuse. En fait, je me suis rendu compte que c'était une modeste étoile (de mag 11,5) et non un noyau en grossissant un peu  et en suivant son déplacement. La comète forme en fait une boule bien diffuse (dc = 2) de 1' d'arc de diamètre environ, avec en + une queue pas difficile bien rectiligne et relativement contrastée par rapport à sa coma, longue de 3 à 4' d'arc environ vers pa 95°.

Avec le filtre c2, la comète est mieux visible mais pas autant que les observations faites 2 semaines à 1 mois avant.

 

Au final, elle faiblit bien 11 à 11,5 ce soir (mesure incertaine car l'étoile à côté gênait bcp), contre 8,8 mesuré le 26 mars avec un T 120 et 10,2 mesuré le 12 mars. Comme en + pour moi elle se dirige vers le nord-ouest, la zone la moins favorable depuis mon site (de campagne et de confinement), il est fort à parier que je ne l'a verrais de moins en moins... Ce n'est pas la première comète que je verrais se désintégrer...balayant les pronostics des plus optimistes !

Demain, aucune étoile ne gênera et le créneau de nuit propice entre la fin du crépuscule et le lever de la Lune grandit. Profitez-en avant le retour d'une météo plus incertaine et avant qu'elle se désintègre plus encore.

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement, il y a un morceau qui se ballade devant.

mon image est moins bonne mais je confirme sa présence.

T250 50*30s

c2019y41004drizzle.jpg.a0b47c0dd123494cd4c60cf1d2a77a57.jpg

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous les cométeux, avec les comètes du soir, observées dans le créneau du 10 avril au soir depuis mon site confiné de campagne,

 

- C/2019 Y4

Assez différente en brillance et aspect général par rapport à l’observation de la veille !

Avec un T 250x50 à 20h40tu, mesurée à m1 = 10,3 (M), dc 2, dia 2’1/4. La coma est mieux visible que la veille avec par contre une queue plus faible mais aussi plus longue (bien faible à 50 fois mais plus évidente à 115 fois). La veille, la queue était plus évidente, ce n’est pas le cas ce soir. La coma a une centre peu dense (dc =2) mais ce dernier a l’air un petit peu allongé tandis que le bord Ouest (opposé à la queue) est plus contrasté, à moins que cet aspect corresponde à un aspect fuselé de la coma, contrastée d’un côté et plus diffuse de l’autre correspondant à la queue. Coma mieux visible avec filtre C2.

La comète a été vue aussi le même soir avec une L 90x30 comme une boule ronde très moyennement visible et surtout peu contrastée car bien diffuse. Mesurée aussi à mag 10,3.

Pour voir la différence d’aspect et de brillance, relisez le croa juste plus haut posté le 10 à 0h41sur cette même page.

 

- C/2017 T2

Plus brillante et plus contrastée que la première. Avec une L 90x30 à 21h10tu, mesurée à m1 = 9,1 (M), dc 4, dia 2’ d’arc. Observée aussi avec T 250x80 à 21h30tu, dc 5 et dia 2,5’ d’arc. Mieux vue avec filtre C2.

 

Bien qu’elle soit beaucoup plus basse (il faut préférentiellement l’observer en fin de nuit), j’ai jeté un coup d’oeil sur la comète C/2019 Y1 dans Cassiopée. Vue dans la L 90x30, de brillance intermédiaire aux 2 autres et de bon contraste. Trop basse pour faire de bonnes mesures de brillance.

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By santacana
      Bonsoir,
      Tramontane soutenue ce matin, avec un ciel dégagé et une température de 5°C. La comète est visible aux jumelles 10x50, diffuse, avec un départ de queue perceptible. Mais je doute qu'elle atteigne l'éclat annoncé. Je peux me tromper bien sûr. 
      60x30 secondes au foyer d'une lunette chinoise achromatique 80/400. Image recadrée à cause de flats médiocre et du vignettage. Boîtier Canon EOS 6D Mark II réglé à 1600 iso. Iris, Siril et Photoshop à la cuisine.
      Gilles
       

    • By airbus340
      Bonjour ,
       
      C/2021 A1 LEONARD vole la vedette mais je trouve C/2019 L3 ATLAS très esthétique aussi
      ZWO ASI 294 MM / GAIN 120 
       
      Ph
       
       

    • By RIGEL33
      Courte fenêtre pour la première de l’année !
       
      La comète C/2021 A1 (Léonard) est la première comète découverte en 2021. Elle provient sûrement du nuage de Oort. Au vu de son orbite barycentrique, si elle survit à son périhélie (passage au plus près de Soleil) qui aura lieu début janvier 2022, elle quittera probablement le système solaire.
      Il est donc important d’en profiter aujourd’hui, d’autant qu’à son périgée (passage au plus près de la Terre) qui arrivera le 12 décembre, elle deviendra visible à l’œil nu (magnitude estimée à 4 environ). Ça devrait bien le faire avec une bonne paire de jumelles. La comète s’affichera aux côtés de l’alignement des planètes que nous offrira le ciel en cette seconde partie du mois de décembre, du 19 au 25.
       
      Mais en attendant, il faut la chasser très tôt le matin et les conditions météo du moment ne nous aident pas vraiment. Une belle éclaircie arrivant dans la nuit du 3 décembre en Gironde, il fallait en profiter. Je montais donc le matos, la veille, dans le jardin mais cette fois, j’avais acheté le filtre EOS clip L-enhance afin de m’astreindre de cette pollution lumineuse qui pourrit le ciel du village où j’habite.
      Autre inconvénient, il fallait se lever à 3h… et affronter le froid glacial… car oui, il gelait sec. Mais quand on aime... Je débâchais le setup avec difficulté car la bâche était gelée. La mise en station et la mise au point étaient déjà faite. Il ne me restait plus qu’à chercher la boule de neige sale qui devait croiser l’amas globulaire M3. J’eus un mal fou à la mettre dans le capteur. A cause des lampadaires de la rue, je voyais très mal les étoiles faibles de la constellation de la Chevelure de Bérénice qui devait m’aider à repérer l’objet de ma quête (pour rappel, je préfère chercher moi-même plutôt que d’utiliser le goto). Il fallut que j’attende 4h pour voir enfin Seginus (gamma du Bouvier) pour réaliser mentalement un carré entre Alkaïd (Eta de la Grande Ourse – au bout de la queue), Cor Caroli (Alpha des Chiens de Chasse) et l’amas M3. En un clin d’œil, j’avais l’amas d’étoiles et la comète dans le capteur. Encore quelques secondes et je centrais le couple. Je lançais enfin les poses.
       
      Je pris ma paire de jumelles pour l’observer. Elle se révéla parfaitement, y compris sa queue de poussière. Je réveillais alors Denis pour qu’il vienne voir le spectacle. Au bout de quelques minutes, je regardais où en était mes poses. Mais rien n’allait apparemment. L’intervallomètre d’EOS Utility ne semblait plus marcher. Après 9 poses d’une minute, il ne s’arrêtait plus et était en train de me faire une pose qui dépassait les 7 minutes. Je forçais l’arrêt et fis repartir le décompte. Alors que Denis rejoignait le lit bien chaud, je restais un peu afin de vérifier que tout marchait bien. Le décompte se poursuivait et les poses d’une minute s’enquillaient les unes derrière les autres. Tout semblait bien marcher cette fois et je pus regarder encore une fois ce beau ciel scintillant d’étoiles dans cette atmosphère bien froide. A 5h je rentrais alors à mon tour et m’endormit bien au chaud sous la couette.
       
      Vers 8h30, je me levais rapidement et alla voir le résultat. Il faisait grand jour, il gelait toujours et le setup continuait son travail d’acquisition. Je regardais le résultat… et là, je remarquais que la dernière pose était très blanche. Quand mon regard se porta sur le nombre de poses acquises, je vis le chiffre de 24, ce qui me surprit et m’agaça fortement. En vérifiant cette dernière pose blanche, je vis que l’intervallomètre avait recommencé à déconner et m’avait fait une pose de 4h ! Que s’était-il passé ? Mystère.
      Des essais en salle n’ont pas révélé de dysfonctionnement. Je ne saurais jamais pourquoi le compteur s’était arrêtait sur 24. Donc, après avoir éliminé la dernière pose et 3 autres poses « déchets », il ne me restait plus que 20 poses… je devais m’en contenter et je vous livre ci-dessous le résultat du traitement.
       
      Photos prises à Ayguemorte-les-Graves (33) – Canon 40D défiltré partiel (+ filtre clip EOS L-enhance) au foyer d’une lunette 100/900 Skywatcher sur monture Orion Sirius EQ-G (sans goto ni autoguidage).
      Photos : 20 poses d’1 minute –ISO 3200 – 23 DOF – Iris, Toshop, Virtualdub et DSS.
       
      Registration sur la comète

      Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.
       
      Régistration sur les étoiles

      Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.
       
      Régistration comète et étoiles

       
      Animations

       

       
      Le film
       
    • By martial figenwald
      Bonjour à tous,
      Beaucoup de réussite avec la météo ce matin car le ciel s'est enfin dégagé dans la nuit après des jours et des jours de grisailles ou de pluie dans le Grand-Est.
      Et juste à  temps pour ce  rapprochement de la comète Léonard avec l'amas globulaire M3 !!!
      Capture depuis la banlieue mulhousienne, au ras des toitures, avec le Takahashi Epsilon 160ED/530mm et l'Atik 460Ex, 1 seule pose de 60s. 
      Cliquable vers la full
       

       
      Maj du 05 décembre 2021, 50x1mn, alignement sur les étoiles
       

      Bon ciel à tous, Martial
       
       
    • By tosi philippe
      Bonjour à tous, ce matin vers 5H30...du vent encore mais au moins j'aurai un souvenir de cette visiteuse...j'ai raté le rapprochement avec M3...dommage !
      Turbulence très forte et vent bien sûr ...
      Newton 275mm F/3.3 de construction perso optique et méca + correcteur Paracorr 2 / EOS 5DMII à 800 iso.
      40 x 1min de pose traitées sous Iris, PI et CS6.
      Bon ciel à tous
      Phil
       
       

  • Upcoming Events