fredo38

Quels investissements fiables pour l'avenir

Recommended Posts

Hello, ūüėä

 

Le ciel change c'est sur ! Et c'est visiblement pas terminé... 

Je ne veux pas créer encore un énième sujet sur les futurs mega constellations, mais je souhaiterais savoir comment vous envisager votre pratique future , quels sont les investissements fiables finalement que l'on peut envisager, est-ce la fin de la photo ou celle même du visuel.. Quelles décisions envisagez-vous ? 

Personnellement je suis très affecté et je ne sais qu'elle décision prendre... 

J'avais fait de belle économie pour un futur beau miroir, me suis équipé pour faire un peu de photo et sincèrement je ne sais plus quoi penser de tout ça ? 

Vos avis me seraient¬† tr√®s utiles ūüėä

 

Bon ciel les amis ūüėäūüėä

 

(ps : ce n'est pas une r√©flexion √©go√Įste mais une r√©flexion d'ensemble sur " c'est quoi le ciel pour nous demain¬†

Qu'est ce qui nous attends ?) 

 

Fredūüėä

 

 

Edited by fredo38
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Salut,

on s'est toujours adaptés quelque soit l'environnement.

Il y a pas mal d'années de ça, on s'inquiétait de la pollution lumineuse qui allait tout nous pourrir et nous interdire les observations.

Ben on s'est adaptés, soit en allant vers des cieux plus noirs, soit en faisant du narrowband (j'habite à Paris je sais ce que c'est !!).

Sur certaines cibles (comme Orion ou la Rosette par exemple) on est déjà bien emmerdés par les géostationnaires, et bien on s'adapte, on pose plus court et on utilise de bons algorithmes de réjection.

 

En bref, moi ça m'empêchera pas de faire des images, il restera bien quelques fenêtres de tir entre 2 passages :)

Au pire, tu augmentes la focale, tu réduis le champ photographié, tu te spécialises dans les galaxies ou les nébuleuses planétaires en poses rapides.

 

C'est pas les solutions qui manquent.

Et au pire du pire, tu passes au solaire, au moins tu fais ça de jour et il fait pas froid :D

  • Like 2
  • Love 4
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, Colmic a dit :

 

C'est pas les solutions qui manquent

Tu vois c'est Typiquement les commentaires qui me rassurent, je n'ai pas la connaissance technique de certains et clairement je compte sur ces avis d'experts pour m'aider √† appr√©hender la nouvelle donne de mon "astronomie", qui, sans me voiler la face repr√©sente une de mes raisons de vivre ūüėä

 

Fred ūüėä

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

ne l√Ęche rien, pas de sinistrose, elles vont voir le jour ces constellations de satellites, on n'a pas vraiment le choix, on fera avec;¬†les villes vont continuer de grossir dans les grandes agglom√©rations,¬† on bougera, on met des filtres.

J'ai lu un article d'un astrophotographe qui m'a √©tonn√© dans Sky and Telescope,¬†il vit aux US il me semble ou au Canada, avant il prenait sa voiture, roulait des heures pour aller faire des photos en montagne ou dans le d√©sert, parfois pour rien si la m√©t√©o n'√©tait pas comme pr√©vue ou s'il avait oubli√© un truc, maintenant il a totalement arr√™t√© √ßa, il vit dans un gratte ciel dans un appart avec terrasse, il a sa lunette install√©e sur un tr√©pied √† roulettes, il est pr√™t √† imager en 10 minutes, pilote √ßa depuis son canap√© avec sa famille √† c√īt√©, il fait des poses courtes sans aucun filtres, et profite de toutes les nuits d√©gag√©es.

Et il n'a jamais sortie autant d'images que depuis qu'il s'est résolu à faire ça. 

Je me suis dit qu'on a de la marge en France avant de se résoudre à ça, à moins d'habiter La Défense.

à+

Olivier

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Exemple intéressant d'adaptation :

En 2010 j'ai subi un divorce, obligation de vendre la maison (située sous un très bon ciel à 70kms de Paris) et d'habiter en location à 10kms de Paris.

Du jour au lendemain, j'ai arrêté l'imagerie CP.

A la suite de ça, infarctus. Difficile de sortir le soir avec le froid, la fatigue etc..

Adaptation : je me suis mis au solaire halpha pendant 5 ans, je ne pouvais rien faire d'autre, j'ai vendu tout le matos CP, j'ai investi dans du matos solaire et au bout de quelques mois j'ai sorti des images plut√īt sympa.

 

De tous temps, l'homme s'est toujours adapté à son environnement.

On arrivera à inventer des parades ou des palliatifs, j'en suis convaincu.

 

PS : et pis c'est pas si mal le solaire :)

 

il y a 44 minutes, decatur30033 a dit :

Je me suis dit qu'on a de la marge en France avant de se résoudre à ça, à moins d'habiter La Défense.

 

J'habite Enghien, je pense que c'est pire que la Défense :) Je me suis résolu à faire de l'astro seulement 3-4 fois par an, mais une semaine à chaque fois. Sous un excellent ciel.

Pis en dehors de ces périodes, ya le remote qui peut être pas mal aussi, hein Olivier ? ;)

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

le pessimisme ne fera pas évoluer le ciel, il suffira juste à t'enterrer

salue le de ma part une dernière fois pour toutes!

et que viva la vida:D!

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

 

<--

Quels investissements fiables pour l'avenir

-->

 

Toujours un bon Dobson artisan transportable ou un Strock équipé de très bons miroirs.

 

Cordialement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Que l'on soit bien d'accord je suis affect√©, c'est sur mais pas d√©cid√© √† l√Ęcher le morceau !¬†

Mon environnement change, ce qui me tue le plus c'est que jusqu'à présent dans les écrins on avait un très bon ciel... 

J'ai besoins de conseils et ressentis des copains car je ne suis pas assez bon technicien pour me lancer dans des calculs ou spéculations.. 

Je suis un simple observateur qui dessine le plus souvent et fait quelques images de temps à autres ! 

Mais ces derniers temps j'ai investis dans du matériel photo et me demande si c'était judicieux, alors avant d'aller plus loin... 

 

Fred ūüėä

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, astrocg a dit :

salue le de ma part une dernière fois pour toutes!

et que viva la vida:D!

Si j'√©tais pessimiste j'aurais m√™me pas lanc√© le sujet ūüėĚ

Faut juste bien lire le sujet tu verras √ßa aide √† comprendre de bien lire ūüėČ

 

Edited by fredo38

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ma part je pense qu'il faut s'orienter vers des petits capteurs carr√© style asi533 pour limiter les d√©g√Ęts et peut-√™tre r√©duire les temps de pose par un plus grand nombre de brutes .

je peux me tromper dans mon raisonnement mais le grand champ....je crains que ce soit fini à terme .

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, petitprost a dit :

Pour ma part je pense qu'il faut s'orienter vers des petits capteurs carr√© style asi533 pour limiter les d√©g√Ęts et peut-√™tre r√©duire les temps de pose par un plus grand nombre de brutes

Et bien tu vois j'ai exactement la même réflexion, je pense m'orienter vers des avec un champ réduit ! 

Voir même l'étude des petites galaxies ! Amas etc... 

 

Fred ūüėä

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Réduire le champ et diminuer les temps de poses unitaires pour passer entre les wagons, ça me parait effectivement être une alternative. Enfin si alternative il doit y avoir. Les softs actuels et même plus anciens font un boulot remarquable et leurs développeurs vont nous pondre des évolutions qui iront bien, j'y crois à ça.

Mais il est vrai que j'ai stoppé toute idée d'achat de matériel en attendant de voir ce qui va se passer. Comme dit avant, l'astrophoto c'est large entre lunaire, planétaire, solaire, petites galaxies il y a encore de quoi faire. Je reste persuadé que sur les nébuleuses plus larges ça passera quand même. Ça serait vraiment pas de bol qu'il y ait 10000 stralink qui passent pile dans ma nébuleuse cette nuit là.

Par contre, les time lapse de VL ou d'aurores boréales ça semble compromis. Si un 14 mm Samyang vous intéresse, contactez moi vite :)

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

je compte aussi peut-être à tort sur une évolution de nos logiciels de traitement sur les trainées satellites qui vont bien zebrer nos brutes ....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement il faut s'adapter.

Pour les m√™mes raisons que toi, Fred38 (probl√®me de sant√© m'emp√™chant d√©sormais de manipuler de gros instruments + pollution lumineuse accrue d'ann√©e en ann√©e l√† o√Ļ j'habite), j'ai revendu le Dobson 406 et je me suis orient√© vers un tout-en-un : l'eVscope d'Unistellar. Et je trouve un vrai plaisir d'observer m√™me si c'est de mani√®re diff√©rente...

Mais impossible de renoncer : quand on est mordu, c'est pour la vie !

Edited by gklm
  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
4 hours ago, fredo38 said:

 

Je ne veux pas créer encore un énième sujet sur les futurs mega constellations, mais je souhaiterais savoir comment vous envisager votre pratique future , quels sont les investissements fiables finalement que l'on peut envisager, est-ce la fin de la photo ou celle même du visuel.. Quelles décisions envisagez-vous ? 

 

Déjà, observer plus tard, quand les satellites sont dans l'ombre terrestre, et revenir aux focales longues.

 

Ensuite, le visuel à son intérêt. J'en discutais il y a quelques jours avec quelques passionnés ayant des équipements lourds en remote, qui ont fini par vendre et revenir au visuel, en l'occurrence lunettes, Maks et paires de jumelles, pour partir à la chasse aux étoiles doubles. Pas même de gros Dobson intransportable dans la liste.

Ils ont retrouvé une simplicité, une spontanéité et une excitation dans l'observation qu'ils avaient perdu il y a bien longtemps avec leurs équipements automatisés.

 

Avec la complexité croissante de l'astronomie tant en contraintes qu'en mise en oeuvre, je ne serais pas surpris qu'ils soit précurseurs d'une tendance au long terme.

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

Comme √©voqu√© plus haut, je reste √©galement sur l¬†id√©e¬† d'imager en poses courtes , pour des cibles de tailles plut√īt r√©duites , et il y a de quoi faire ūü§ó.

Je suis √©galement optimiste sur l'√©volution des traitements informatiques (la ce n'est qu'une intuition, je n'y connais rien ¬†ūüėč)

Pour l'avenir √† long therme , il ne¬† faut pas l√Ęcher, je suis sur qu'avec la pression des professionnels et les effets n√©gatifs des *bad buzz*, des solutions viendront pour limiter l'impact de ces horreurs.

Elon. M n'a t il pas lui meme tweeté ces derniers jours en indiquant que des efforts seraient nécessaires  (cf post sur les constellations) ? 

 

 

 

Edited by Haltea

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et bien c'est un vent de fraicheur, ce fil ! :)

 

Je suis bien d'accord : il faudra faire avec mais il restera toujours quelques bouts de ciel libre accessibles entre deux sagouins muskés.>:(

 

Donc ne changeons pas nos projets, mais adaptons-nous un peu, les petites galaxies nous attendent, et en visuel et bien on patiente quelques secondes.

 

Donc, je continue à penser à l'instrument suivant et à mon poste fixe. Et oui, les cadors du logiciel vont nous trouver quelque chose qui atténuera le massacre.9_9

 

Ce n'est pas une raison pour ne pas protester, c'est une atteinte √† un bien commun de l'humanit√© depuis ses origines, mais √ßa le petit musk ne sait pas ce que √ßa repr√©sente. Il a ses adorateurs, mais d'autres dictateurs les ont eu aussi. SpaceX a fait des choses que personne n'avait fait avant, mais ils ne sont pas sans taches. La Falcon Heavy n'a pas de client, le Starship n'est pas pr√™t de voler en orbite, le petit musk vend du vent. H√©las, au moment o√Ļ la NASA ne sait pas o√Ļ aller, le petit musk a pris la place du h√©ros.>:(

 

Bref, protestons et observons, toujours !:P

  • Like 2
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour l'observation proprement dite ça sera toujours envisageable... 

En revanche pour la photo j'hésitais entre le Newton f4 ou 5 par exemple et une lulu grand champs avec réduction... 

J'ai finalement opter pour un astro graphe newton... 

L'imageur √† mon sens il vas falloir revoir la donne, le canon m'oblige √† la pause longue ! ( je serais d'ailleurs curieux de conna√ģtre l'avis des processeur d'A7s, apn qui leur permet de faire des pauses tr√®s courtes)¬†

 

Fredūüėä

Edited by fredo38
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, starjack a dit :

Bref, protestons et observons, toujours !:P

Yes, le but de ce fil n'√©tait pas de l√Ęcher la bride √† Musk, mais de mettre en lumi√®re les projets de chacun et d'appr√©cier chaque point de vue, et pourquoi pas r√©fl√©chir √† une strat√©gie tous ensemble pour poursuive notre passion¬†

 

Fred

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 56 minutes, spectrahm a dit :

Ensuite, le visuel à son intérêt. J'en discutais il y a quelques jours avec quelques passionnés ayant des équipements lourds en remote, qui ont fini par vendre et revenir au visuel, en l'occurrence lunettes, Maks et paires de jumelles, pour partir à la chasse aux étoiles doubles. Pas même de gros Dobson intransportable dans la liste.

Ils ont retrouvé une simplicité, une spontanéité et une excitation dans l'observation qu'ils avaient perdu il y a bien longtemps avec leurs équipements automatisés.

 

Avec la complexité croissante de l'astronomie tant en contraintes qu'en mise en oeuvre, je ne serais pas surpris qu'ils soit précurseurs d'une tendance au long terme.

 

Que cela fait du bien de lire ça !!! je suis en plein dans cette tendance... le diamètre même si il a son importance ne fait pas tout, d'autres paramètres entrent en ligne de compte!

Vite prêt (réactif), le minimum de montage/démontage, pas de réglage ni d'entretien, légèreté, mobilité, compacité, belles images (même si moins de détail)... c'est ma voie ! le G&G...

Edited by zirkel 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, zirkel 2 a dit :

. le diamètre même si il a son importance ne fait pas tout, d'autres paramètres entrent en ligne de compte!

Vite prêt (réactif), le minimum de montage/démontage, pas de réglage ni d'entretien, légèreté, mobilité, compacité, belles images (même si moins de détail)... c'est ma voie ! le G&G.

On m'a tenu des propos inverses, pourtant je suis bel et bien pass√© de 300 √† 200 max, pourquoi ?¬† Extr√™mement simple le poids, le temps de mise en Ňďuvre, les contraintes physiques...¬†

Et le plaisir non seulement il est intact mais en plus j'ai le sentiment que mes observations sont plus pointues... 

J'ai le sentiment que notre pratique a tous est en train de changer profondément ! 

 

Je suis certain qu'en mobilisant nos forces, nos idées, notre volonté nous avons encore tous la possibilité de vivre de belles aventures astronomiques !! 

 

Fred ūüėä

Edited by fredo38

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 2/24/2020 at 8:18 PM, zirkel 2 said:

 

Que cela fait du bien de lire ça !!! je suis en plein dans cette tendance... le diamètre même si il a son importance ne fait pas tout, d'autres paramètres entrent en ligne de compte!

Vite prêt (réactif), pas de réglage ni d'entretien, légèreté, mobilité, compacité, belles images (même si moins de détail)... c'est ma voie !

 

Merci ! Oui, pêle-mêle :

 

- pas de collimation

- pas de temps de mise en température

- peu sensible à la turbulence

- spontanément utilisable

- réellement nomade (sac à dos)

- pas de buée

- jamais de problème de connectique, ou électrique, ou de suivi, ou de plantage logiciel...

 

C'est l'astronomie spectacle sans devoir réfléchir ou se prendre la tête. Après tout, un loisir ne devrait-il pas avoir un rapport plaisir/emm*dement maximal ?

Edited by spectrahm

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, spectrahm a dit :

L'arrivée du Mak127 l'année dernière a largement contribué à m'ouvrir les yeux sur l'importance de ce rapport plaisir/contrainte.

 

Ce que m'apporte mes Lunettes, peu importe l'outil, du moment qu'il nous apporte satisfaction/plaisir et le minimum de contraintes... quand je lis/vois (YouTube) que les Lunettes c'est pour l'astrophoto et que l'on ne peut pas faire du CP avec... ça me fait bondir !

Va falloir que j'essaye un Mak à nouveau... j'ai eu un 102 mm mais c'est lointain....

  • Like 2
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.