siegfried_M31

NGC2841 dans la grande ourse, un galet à ne pas manquer

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Magnifique cette image, bravo :)

Je l'ai à mon programme et elle est annotée comme difficile ;)

Bonne soirée,

AG

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oh que oui elle n'est pas si facile a mettre en boite .

Beau boulot , setup maitrisé , traitement légé mais superbement détaillé ;)

 

Sylvain

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Wahoo, quelle sublime image avec tout pleins de détails à foison :x

Bravo

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très belle galaxie avec beaucoup de détails à l'intérieur. xD

 

... et il y a même du monde derrière. ^^

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Impressionnants tous ces details... très joli :)

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
13 hours ago, siegfried_M31 said:

Le halo de gaz qui l'entoure atteint la température des millions de degrés, je reste sans voie devant pareille fournaise.

Juste méfie toi quand on parle de temperature dans l'espace. On calcule ça par rapport à l'agitation des particules; sauf que vu la densité du vide interstellaire ca ne représente pas la meme chose que sur Terre. Si tu as une particule très agitée mais qu'elle est toute seule dans son secteur, il fera trèèès chaud. Par autant ca ne suffira pas à réchauffer sa bouffe ^_^

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

A 100% c'est top niveau bravo pour cette très belle réalisation. :x

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Belle image Siegfried, avec de jolis détails dans les bras de Ngc2841

@+

 

Christian

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

MERCI, content que ça vous plaît :D.

Comme quoi même avec le bruit ça passe.

Il y a toujours moyen de garder le ciel d'origine sans trop monter le bruit tout en valorisant les signaux faibles.

Pour cette image je n'ai pas trop fait de compromis, je l'ai laissée assez brute  hormis une réduction d'étoiles.

 

Topaz et compagnie je m'en méfie,  joli  look et détails brutalisés. Vaut mieux faire attention de ne pas trop monter le gamma.

Pour les nébuleuses ça passe mieux, mais pour un ciel profond riche en galaxies lointaines ça fait peinture à l'huile avec un ciel stérile.
Bon ciel

Edited by siegfried_M31

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

 

Très jolie version de cette galaxie à grumeaux...

 

 

Amicalement

 

Christian

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Belle image de cette galaxie remarquable! :)

Nathanaël

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Encore merci beaucoup pour toutes ces remarques.

Citation

Si tu as une particule très agitée mais qu'elle est toute seule dans son secteur, il fera trèèès chaud. Par autant ca ne suffira pas à réchauffer sa bouffe

Je n'ai pas vu ça comme ça, j'ai pensé à la fournaise au centre des étoiles, mais effectivement, les particules sont vraiment très condensées dans ce cas. Merci de m'éclairer en plus ce n'est pas trop compliqué à comprendre.

 

Edited by siegfried_M31

Share this post


Link to post
Share on other sites

Elle est vraiment réussie, très fine. Bravo :)

 

JF

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By mariobross
      Bonjour, avec les mêmes brutes qui m'ont servi pour l'image de NGC 7331, voici un crop sur le quintet de Stephan, j'ai gardé 85 poses de 3 minutes avec l'Astrosib 360 + Moravian G4-16000, ECH= 0.63"/px  acquisitions en automatique avec Maxpilote, traitement pix et Php.
      Les conditions de stabilités étaient moyennes, je n'ai gardé que les brutes au dessous de 2.5", mais les meilleures quand même au dessus des 2".
      Pour cette image j'ai refait vite fait les RVB hier soir avec la Lune et avant les nuages : 3 * 7 poses de 180 s en bin 2 x 2
       
      Etant donné la petite taille des cibles, l'image présentée est directement en pleine définition: 
       


      Jean-Claude Mario.
    • By mariobross
      Bonjour, je refais des anciennes cibles que j'avais fait en bin 2 pour les refaire en bin 1, voici NGC 7331 dans Pégase, j'ai gardé 85 poses de 3 minutes avec l'Astrosib 360 + Moravian G4-16000, ECH= 0.63"/px  acquisitions en automatique avec Maxpilote, traitement pix et Php.
      Les conditions de stabilités étaient moyennes, je n'ai gardé que les brutes au dessous de 2.5", mais les meilleures quand même au dessus des 2".
      Les couleurs RVB proviennent d'une ancienne version, ce qui m'a d'ailleurs donné bien du mal mais m'a économisé une session d'acquisition des RVB.
       
      L'image présentée est un crop centré sur la galaxie , elle est réduite à 1200 px, cliquer pour accéder à une version en pleine résolution avec un champ plus large : 
       


      Dans le même champ de caméra il y a le quintet de stephan qui fera l'objet d'une autre image, je n'ai pas traité le champ complet à cause de gros passages de nuages qui ont donnès énormément de gradient, le champ complet est inexploitable.

      Jean-Claude Mario.
    • By LucaR
      Hier la météo prévoyait mauvais temps mais elle se trompait... Alors j'ai sorti ma Lulu mais comme j'avais rien préparé du coup j'ai pointé une cible facile.
       
      Ma quatrième photo est donc pour notre chère voisine Andromède, cette Grosse Bertha qui nous fonce dessus comme une dératé et nous rentrera dedans d'ici quelques milliards d'années 🙂 
       
      J'ai presque résolu mon souci de backfocus, ouf! Me manque encore quelques millimètre, faut que j'achète une bague plus courte et ce sera au poil.
       
      Maintenant j'ai encore deux aspects que je ne maîtrise pas encore bien: les correction du focuseur en fonction de la température (quand je laisse faire plusieurs heures j'ai une dérive dans le focus que je n'arrive pas à régler, ça devient de plus en plus flou...) et l'auto-guidage (pour le moment je fais avec les params par défaut, des fois ça marche d'autre fois c'est galère...)
       
      Je débute, je suis preneur de conseils !
       
      EXIFS: 39x150s plus 27x30s pour désaturer le coeur, total intégration un peu moins de deux heure - j'aurais voulu faire plus mais j'ai commencé un peu tard hier, et j'ai eu pas mal de déchets suite au défocusing... ISO 800, DOFs, empilement Siril et traitement photoshop.
       
      Matériel: APO 102/714 triplet - Réducteur Riccardi x0.75 - focuser Baader SteelDrive - APN Canon 650D non défiltré + un filtre CLS antipollution basique - Monture AZEQ6 - Guidage chercheur 9x50 webcam SPC9000NC

    • By encelade18
      Bonjour tous,
       
      Voici la galaxie du Feu d'artifice (Caldwell C12, NGC6946), située entre les constellations du Cygne et de Céphée.
      Cette galaxie spirale est distante de 22.5 millions d'années-lumière et a un diamètre de 40 000 années-lumière.
      Le taux d'apparition de supernovas de cette galaxie est très élevé (dix depuis 1917) ce qui lui a value le nom de galaxie du Feu d'artifice.
       

       
      * Acquisitions :
      - Caméra ASI533, refroidissement activé (capteur à -15°C), gain 100.
      34 images de 5min, tri de 26 images retenues (soit 2h10 de pose), nuit du 14 au 15 septembre. Logiciel d'acquisition : Sharpcap
       
      * Optique :
      - Télescope Celestron C11 avec réducteur à 1764 mm de focale. Pare-buée et résistance chauffante. Filtre Baader Neodymium pour tenter de limiter la pollution lumineuse
       
      * Monture :
      - AZ-EQ6, Autoguidage par diviseur optique ZWO, caméra GPCAM2 IMX224. Logiciel : PHD2 Guiding
       
      * Prétraitements :
      - Alignement et empilement (moyenne additive + mise à l'échelle + rejet Winsorized sigma clipping) de 26 images (76% des images) avec masters dark, offset, flat (11 darks, 100 offsets, 100 flats). Logiciel : Siril
       
      * Traitements :
      - Extraction du gradient. Étalonnage des couleurs par photométrie. Transformation de l'histogramme.
      - Masque de fusion : transformation de l'histogramme avec plus de basses lumières.
      - Réduction du bruit chromatique.
      - Réglage des tons foncés / tons clairs.
      - Réduction du bruit par médiane.
      - Masques de fusion : traitement par ondelettes, saturation, contraste.
      - Ajustement des niveaux. Correction gamma.
      - Logiciels : Siril, Iris, CS2
       
      * Lieu :
      - Vauréal (Cergy-Pontoise, 95)
       
      Plus d'informations et image plus résolue sur mon site personnel à la page :
      http://encelade18.free.fr/photos/NGC6946.html
    • By mariobross
      Bonjour, avec Georges nous avons décidés de pointer nos instruments vers M33, la grande galaxie du triangle, une ASI 6200 sur C11 Edge pour Georges et la Moravian 16000 sur le RC 360 pour moi, les champs ne sont pas identiques mais bon ce devait êtres des choses gérables, Georges devait faire les luminances et moi les ha + RVB, au final nous avons décidés de faire nos luminances avec les RVB qui avaient un poil plus de résolution et surtout moins de gradient, après une bonne sélection des brutes et une grosse mixture des différentes couches nous vous présentons l'image finale donc en (RVB/HA) RVB, il y a de retenu 40 poses de 3 minutes dans chaque couleurs RVB en bin 1, et 20 poses de 10 minutes en ha bin 1.  
      L'image présentée à été adoucie en effet la version réduite du champ complet paraissait un peu agressive, la full cliquable à également été adoucie : 
       


       
       
       
       
      Par contre pour ce crop sur NGC 604 on est en pleine résolution, image renforcée, NGC 604 est une super-nébuleuse, un monstre d'un diamètre d'environ 1500 années-lumière,  40 fois la taille de la partie visible de la nébuleuse d'Orion, ce n'est pas pour rien qu'elle est visible depuis la voie lactée et mérite son nom NGC particulier: 


       
       
       
       
      Une autre vue sur NGC 588, NGC 592 : 


       
       
       
       
      Une  vue sur un amas d'étoiles assez éloigné du centre: 


       
       
       
       
      Version annotée:  



      Georges et Jc.
  • Upcoming Events