siegfried_M31

NGC2841 dans la grande ourse, un galet à ne pas manquer

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Magnifique cette image, bravo :)

Je l'ai à mon programme et elle est annotée comme difficile ;)

Bonne soirée,

AG

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oh que oui elle n'est pas si facile a mettre en boite .

Beau boulot , setup maitrisé , traitement légé mais superbement détaillé ;)

 

Sylvain

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Wahoo, quelle sublime image avec tout pleins de détails à foison :x

Bravo

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très belle galaxie avec beaucoup de détails à l'intérieur. xD

 

... et il y a même du monde derrière. ^^

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Impressionnants tous ces details... très joli :)

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
13 hours ago, siegfried_M31 said:

Le halo de gaz qui l'entoure atteint la température des millions de degrés, je reste sans voie devant pareille fournaise.

Juste méfie toi quand on parle de temperature dans l'espace. On calcule ça par rapport à l'agitation des particules; sauf que vu la densité du vide interstellaire ca ne représente pas la meme chose que sur Terre. Si tu as une particule très agitée mais qu'elle est toute seule dans son secteur, il fera trèèès chaud. Par autant ca ne suffira pas à réchauffer sa bouffe ^_^

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

A 100% c'est top niveau bravo pour cette très belle réalisation. :x

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Belle image Siegfried, avec de jolis détails dans les bras de Ngc2841

@+

 

Christian

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

MERCI, content que ça vous plaît :D.

Comme quoi même avec le bruit ça passe.

Il y a toujours moyen de garder le ciel d'origine sans trop monter le bruit tout en valorisant les signaux faibles.

Pour cette image je n'ai pas trop fait de compromis, je l'ai laissée assez brute  hormis une réduction d'étoiles.

 

Topaz et compagnie je m'en méfie,  joli  look et détails brutalisés. Vaut mieux faire attention de ne pas trop monter le gamma.

Pour les nébuleuses ça passe mieux, mais pour un ciel profond riche en galaxies lointaines ça fait peinture à l'huile avec un ciel stérile.
Bon ciel

Edited by siegfried_M31

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

 

Très jolie version de cette galaxie à grumeaux...

 

 

Amicalement

 

Christian

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Belle image de cette galaxie remarquable! :)

Nathanaël

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Encore merci beaucoup pour toutes ces remarques.

Citation

Si tu as une particule très agitée mais qu'elle est toute seule dans son secteur, il fera trèèès chaud. Par autant ca ne suffira pas à réchauffer sa bouffe

Je n'ai pas vu ça comme ça, j'ai pensé à la fournaise au centre des étoiles, mais effectivement, les particules sont vraiment très condensées dans ce cas. Merci de m'éclairer en plus ce n'est pas trop compliqué à comprendre.

 

Edited by siegfried_M31

Share this post


Link to post
Share on other sites

Elle est vraiment réussie, très fine. Bravo :)

 

JF

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By christian_d
      Bonjour
       
      Voici un couple d'objets de la série Arp situé dans le Bouvier, une constellation riche en objets insolites "hors des sentiers battus" comme l'on dit parfois.
      Arp 173 c'est UGC 9561, un groupe en cours de rapprochement avec des effets gravitationnels intéressants à capturer.  Ici c'est le jet issu de la petite galaxie elliptique qui lui donne l'aspect d'une comète.
      Ce sont des petits objets de faible magnitude, il faut les rechercher dans la partie sud de la constellation.
       
      J'ai posé 22 x 4 mn à 0.5"/pix avec le C11HD à 2.8 metres de focale et la Sbig ST10XME. Le seeing était de 1.9" en pré image de MAP (moyenne sur poses de 3 secondes).
      Site péri urbain de la banlieue Lilloise, équipement sur l'herbe.
      Compte tenu de la pollution à cette déclinaison j'ai limité des poses à 4 mn afin de maintenir un fdc vers 1300 ADU.
      Le bruit résiduel en fond de ciel après compil de 22 poses est de 4 ADU.
      R et B 25 mn environ par couche en bin2, vert synthé via Iris.
      L' acquisition totale luminance + couches couleur a donc duré un peu plus de 2 heures au total.
      Le prétraitement de la luminance se fait en fin d'acquisition avec Iris, pendant le "warm up" de la CCD et avant de démonter l'équipement. 
       
      Traitement Iris et PS CS2
       
       
       

       
       
       
       
       
       
      Dans le Bouvier on trouve d'autres galaxies intéressantes, pour mémoire et pour les "zinteressés", la roue de "Segner" alias UGC 9425 :
       

       
       
       
      ou encore ce bel Arp 178  :
       
       

       
       
      Bref il y a de quoi s'amuser... !
       
       
       
       
       
      Note sur le seeing : Voici quelques mesures de seeing sur des poses de durées progressives, de 2 secondes à 4 mn, Les acquisitions sont faites "dans la foulée", exactement au même moment.
      J'utilise AstroArt qui permet de regrouper plusieurs étoiles sur une même brute.
      AstroArt donne des valeurs de FWHM comparables à celles de MaximDL ou CCDInspector, en revanche les mesures faites par Iris sont généralement un peu surévaluées (+0.1 à +0.2 " d'arc).
      Pour cette image j'obtiens des valeurs comprises entre 1.9" et 2.0 d'arc en courtes poses et 2.05" d'arc en longue pose de 4 mn autoguidées. La différence est donc peu significative.
       

       
       
       
      Amicalement
       
       
      Christian
       
      http://www.astrosurf.com/chd
    • By jean-marc hiryczuk
      salut
      voici une image qui me plait bien
      M51 en full avec l'Atik460 sur l'epsilon130 avec toute ces galaxies autour
      avec des poses de 5mn x17 en ville
      Jean marc

    • By Pulsar59
      Hello,
       
      j'en suis toujours à des prises de fin mars dans mes posts tellement le matos a chauffé ce printemps. Faut bien se consoler d'être embastillé.
       
      M61 dans la Vierge avec 3 heures en luminance et 2 en couleurs par unitaires de 300 s, T250 f/4 et Atik One sur AZEQ6.
      NGC4301 et NGC4292 en accompagnatrices.
       

       
      Full : https://cdn.astrobin.com/thumbs/92v_dsu1zbs8_1824x0_sWXLOnwG.jpg
       
       
    • By martial figenwald
      Bonjour à tous,
      Comme c'est la fête à la Pinnwheel Galaxy, aux poses courtes et longues  .
      Voici ma version de M101 capturée avec ma lunette Takahashi TOA 130/1000 sur monture em 500/FS2 et l'Atik 460Ex.
      En 7-8 nuits, j'ai pu accumuler 232poses de 180s, toujours depuis Mulhouse, ciel fortement pollué comme vous le savez, sqm 18.5   
      Le résultat final est à la hauteur du temps passé  je crois, avec une superbe résolution et une belle profondeur d'image. Pas mal pour une 130/1000 et un ciel de ville. Elle est fantastique ma TOA !!!  
      J'aime bien également la p'tite voisine ngc 5477 ....
       
      L'image cliquable vers la full :
       

       
      Bon ciel à tous, Martial content  
    • By Cyp
      Salut à tous !
       
      Voilà une galaxie que j'ai pointée à plusieurs reprises ces dernières semaines, sans prendre le temps de la dessiner. On se trouve les excuses qu'on veut, pour moi elle ne faisait tout simplement pas partie des cibles du soir. Mais c'était bien par manque de courage. Quelques secondes à l'oculaire suffisent pour comprendre qu'on a ici affaire à un objet complexe, granuleux, qui foisonne de détails qu'il va falloir minutieusement analyser pour les dessiner au mieux. Bref, le genre de cible qu'il est plus simple d'attaquer à la lunette de 60 mm
       
      Ce soir du 21 mai, après avoir tourné autour depuis si longtemps, je m'y attaque enfin. Enfin... pas tout de suite quand même. Pour repousser un peu l'échéance, je commence d'abord par placer les étoiles du champ. Ceci fait, il me faut bien y aller. Bon, qu'est-ce qu'on a ?
       
      Visible en vision directe à 77×, j'ajoute la Barlow pour la retrouver... en vision directe à 154×. Tiens donc. Je change d'oculaire et passe à 200×. Idem. Alors ça, c'est pas banal ! Peu d'objets sont suffisamment contrastés pour tenir aussi bien la montée en grossissement dans mon T200.
       
      Rapidement, je suis à la fois émerveillé et découragé par le nombre de détails. Je reprends mon souffle, on va y aller tranquille ; j'ai tout mon temps, la température est douce et il n'y a pas de vent (par contre, la turbulence est bien présente). Je commence par passer un peu de temps à l'oculaire sans chercher à mémoriser quoi que ce soit et laisse les détails venir à moi. Puis un doute grandit. J'ai dessiné le champ oculaire à 77×, alors que, vu le nombre de détails et leur concentration, j'aurais dû m'y attaquer à 154×. Sur le dessin à 77×, les détails risques d'être trop ramassés... Bon, tant pis, on verra bien.
       
      Au final, et comme de fait, j'aurais dû dessiner le champ à 154×. Il ne faut donc pas hésiter à ouvrir l'image à pleine résolution pour profiter au mieux des détails représentés. J'ajoute également un crop à 100 %.
       
      Toujours est-il que cette galaxie est des plus surprenantes ! Je la connaissais déjà, bien-sûr, et je m'attendais bien à un objet des plus intéressants à décortiquer. À l'observer attentivement, elle dévoile néanmoins un nombre impressionnant de détails alors insoupçonnés ; qu'est-ce que cela doit être dans un plus grand diamètre !
       
      Les nombreux détails brouillent la vue et paraissent se mélanger à l'oculaire, ce qui les rend difficiles à placer sur le papier. Je n'avais, comme à mon habitude, pas étudié l'objet en détail avant de le pointer et n'ai pas non-plus d'image de référence une fois à l'oculaire. C'est donc avec un bel étonnement et non sans fierté que, une fois rentré, je constate que les détails perçus et dessinés correspondent très bien à ce qu'on peut retrouver sur les photos Et je me rends alors compte que les renforcements de lumière et les étoiles visibles en son sein sont en fait des amas d'étoiles et autres régions HII situés dans la galaxie ! Combien de galaxies offrent à voir leurs objets internes à des télescopes de 200 mm ? Hormis quelques membres du groupe local, c'est extrêmement rare. Absolument épatant
       
      Page web : https://www.cypouz.com/croa/200521/ngc-4449
       
      Objet : NGC 4449
      Type : Gx
      Constellation : Chiens de chasse
       
      AD : 12h 28' 11"
      Déc. : +44° 05' 40"
       
      - Date, heure, durée : 21/05/2020, 21:39 TU, 1:09
      - Lieu, altitude : Juliénas (69), 290 m
       
      - Vent nul, 16 °C
      - T0 (mvlonUMi 6,27), P3, S4/200×
       
      - Instrument : Lx90, 203/2000, F/10
       
      Observations :
          77× (champ de 38') et 200× (champ de 14'), H = 75°. Brillante Gx très irrégulière vue V3 — même à 200× ! — orientée NE aux dimensions estimées à 4' × 2' au plus large.
          
          De très nombreux détails parsèment la surface de la Gx. Il serait trop rébarbatif d'en faire un inventaire complet. Plusieurs renforcements de luminosité semblent alignés le long de l'axe principal, au cœur desquels se nichent des sources de lumière d'aspect ponctuel. L'impression générale est celle laissée par un amas globulaire très allongé à la limite de la résolution ; doté de quelques étoiles visibles sur une surface très granuleuse.
          
          La couronne externe est également irrégulière, plus trapue au NE.
       

       
      Crop à 100 % :
       

  • Images