Sign in to follow this  
Bertrand13

Queques NP de saison, pas souvent observées

Recommended Posts

Bonjour à Toutes et à Tous,

 

Voici 4 NP, observées durant l'actuelle NL, sous un ciel bien noir mais turbulent.

Le dernière, NGC 2346, a été une belle redécouverte; je l'avais déjà pointée en 2006, au LX200/254. Elle est, bien sûr, nettement plus détaillée au T635.

Vous trouverez les compte-rendus correspondants à http://www.deepsky-drawings.com/, puis le nom de la NP dans la fenêtre "recherche avancée".

 

Bon ciel àTous

Bertrand

IC 351  T635  BL 2020 02 23.jpg

IC 2003  T635  BL 2020 02 23.jpg

IC 2165  T635 BL 2020 02 23.jpg

NGC 2346  T254 vs T635 BL.jpg

  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Bien jolies ces petites nébuleuses, bravo :)

Je viens juste de faire la dernière en photo ;)

Bonne soirée,

AG

Edited by ALAING

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah j'suis déçu, là, Bertrand : ça manque d'esotérisme ces IC et autres NGC…

 

Quant est-ce que tu re-pilonnes le PK, bord#.%*@l ? :ph34r:

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas de stress, Yann,

 

Le temps de remettre mes croquis de la semaine dernière au propre, et je te proposerai quelques Hickson pour initiés...:ph34r:

  • Like 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Bertrand,

 

en effet c'est pas du classique ! Quoi qu'en dise Yann ;)

Merci pour le coup de projecteur sur NGC2346, c'est vrai qu'elle a belle allure, à ajouter sur la to do list de la prochaine sortie.

 

Fred.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah tu étais aussi dans Persée le 23/02 ? J'ai loupé cette soirée mais me suis rattrapé le 24 dans Persée. J'avais déjà vu IC 351 une fois précédente et là j'ai délaissé IC 2003 car trop contrastée, à faire un soir de lune pour moi.

Sur IC 351 je viens de relire mes notes et c'est pas top, j m'étais un peu embrouillé en devinant la centrale ou une nodosité, bref rien de bien sûr si ce n'est une étoile faible proche jugée de mv 14,5 environ. Par contre allongée et bleutée ça oui, ainsi que la structure annulaire à fort grossissement.

IC2165 quasi rien vu dessus au 300.

Et 2346 une zone rectangulaire assortie de halos bien plus flous.

 

Du pas bien connu et que Yann va bien aimer je pense : j'ai fini par la petite Abell4 à 2 pas de M34, le contraste entre les 2 objets est saisissant !! Mais peut-être qu'elle ne te plaît guère de part sa proximité avec ce grand Messier !! :D

Par contre y a 2 petites galaxies qui sont coton à proximité, pas de témoignage en-dessous de 24 pouces d'après Sue French.

Pour Abell 4 y a des témoignages à 4'' et 5'', ce qui me semble vraiment fort vu l'aspect VI2 environ au 12''

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, etoilesdesecrins a dit :

j'ai délaissé IC 2003 car trop contrastée

 

Qu'entends-tu par "trop contrastée" ? Trop visible sur le fond de ciel ? Je n'y ai pas vu beaucoup de contraste de surface en l'observant au C14, beaucoup moins que sur le dessin de @Bertrand13 (bravo au passage ! ;) ). Il faut dire que je n'avais ni le même ciel, ni le même télescope et que je n'utilisais pas de filtre non plus. La surface était uniformément lumineuse.

 

Idem pour IC 2165 d'ailleurs, dans le Dobson 350 et sans filtre, pas repéré l'anneau qui figure sur le dessin de Bertrand. IC 2003 et 2165 sont très ressemblantes, circulaires et uniformes quand on n'accède pas à ces détails. Ce ne sont pas les objets les plus intéressants dans mes conditions d'observation, il y a juste le plaisir de les ajouter à son tableau de chasse ;)En matière de petites NP, j'ai largement préféré IC 2149 dont on parlait sur l'autre fil :)

 

J'irai voir IC 351 une fois pour le principe, parce que ça fait un moment que j'y pense et j'avais rencontré un problème lors de l'unique tentative de pointage. Mais je ne m'attends pas à un contraste fabuleux là non plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbes dessins ! IC 2003 : si mes souvenirs sont bons, il me semble avoir vu aussi ce croissant lumineux à l'intérieur (dob 450  à x400 la semaine dernière dans le massif du Pilat). Partie claire vue dans la partie droite de la nébuleuse à l'oculaire, ce qui confirmerait l'observation, vu l'orientation de vos dessins avec le nord en haut.

 

Au 250 mm, 2003 et 351 bien visibles, grisâtres, mais sans détail ( obs le mois dernier)

Edited by crabe

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le problème de contraste que tu soulignes est un problème à toutes les NP petites et lumineuses.

Il faut saisir des différences de contraste pour des zones très petites, de l'ordre de la seconde d'arc, entre "brillant et très brillant". Il est normal que l'oeil soit dans la zone de saturation.

 

Grossir beaucoup ne résoud pas le problème car la brillance ne diminue pas beaucoup, et l'image manque de netteté:

mon compte rendu avec T635x890 sans filtre: "La NP devient un petit disque, bien rond (?), de SB uniforme, L6, D = 7"!. Mais, sans connaitre leur existence, j’ai perçu les deux petites CL en périphérie et diamétralement opposées, comme deux légères excroissances sur la périphérie du disque." Ce qui n'est que très approximatif.

 

La solution consiste à observer de type de NP avec un filtre OIII le plus sélectif possible. Un filtre Astrodon de 5nm serait parfait s'il ne coûtait pas un bras. J'ai la chance d'avoir deux filtres OIII: un 12nm Lumicon, et un 10nm (donc qui ne prend que la raie à 500.7nm) Cyclp Optics. (voir http://www.deepsky-drawings.com/moyensmoyens/filtres/dsdlang/fr )

Mon compte rendu avec ce filtre, toujours au 635: "Le filtre duo narrow bands assombrit la NP qui est très lumineuse. Il permet de mieux analyser la NP (dont j’ai visualisé l’image avant) que OIII-12nm.

Le trou central apparait beaucoup mieux qu’avec OIII-12nm. Les deux bananes S et N sont difficiles, mais bien vues, chacune avec une CL en leur milieu, et un côté plus lumineux que l’autre, ce qui donne une peu l’aspect d’un arroseur de jardin."

 

Bertrand

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Bertrand ! Beaux dessins de ces petites NP. IC 2165 çà fait longtemps que je ne lui ai pas rendu visite, je vais la noter pour une prochaine observation avec mon nouveau dobson de 508 mm fraichement arrivé.

En ce qui concerne NGC 2346 c'est vrai qu'elle est sympa, j'ai eu une vision très similaire à la tienne avec mon T 381 à 285x avec filtre UHC :

 

ngc2346-T381-md3b.png

Edited by laurent13
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne connais aucune de ces nébuleuses et tes dessins donnent envie d'aller les visiter

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 28/02/2020 à 17:19, Cédric Perrouriefh a dit :

Qu'entends-tu par "trop contrastée" ? Trop visible sur le fond de ciel ?

 

C'est que j'avais un super ciel sans lune, bien transparent, donc j'ai préféré privilégier des cibles plus délicates en brillance de surface, comme des galaxies ou la petite Abell4, ou NGC 1491.

Je me réserve ce genre de petites NP assez contrastées de mag 11 à 12 pour les conditions un peu moins bonnes, par ex avec un croissant lunaire. Je parle d'assez contrastée car la grande majorité du flux lumineux est concentrée dans les 10 à 20''

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  



  • Similar Content

    • By biver
      Quand il ne reste plus que ça à voir de sa fenêtre..., parce que je suis encore au bon azimut pour ça!
      (Nord en bas)
       
    • By Cyp
      Salut à tous !
       
      Troisième observation de la semaine, c'était samedi soir. Cette fois, la cible était le couple de galaxies NGC 3226 & NGC 3227, toujours dans le Lion.
       
      Les conditions météo ont été plus capricieuses que les fois précédentes. Ciel clair en début de soirée, puis quelques passages nuageux, puis voile d'altitude, puis bouché. La transparence n'a donc cessé de se dégrader au cours de la soirée. Je n'ai pas pu mener mon observation comme je l'aurais souhaité ; elle a été fortement dégradée, puis écourtée. J'ai ainsi eu beaucoup de mal à mettre mes notes au clair. Je n'ai pas pu m'attarder sur certains détails entr'aperçus ni approfondir l'observation. Il me faudra sûrement y revenir pour m'assurer de mes dires et éventuellement y apporter des modifications.
       
      Par exemple, les galaxies paraissaient initialement bien pâlotes puis, durant quelques secondes, très bien visibles ; pour s'estomper à nouveau, voire totalement disparaître par moment. Plutôt frustrant, et compliqué pour qualifier la visibilité d'un détail... Autant dire que je ne suis ici sûr de rien.
       
      Et avec la Lune qui s'en vient, pas sûr de pouvoir vérifier ça rapidement.
       
      Page web : https://www.cypouz.com/croa/200328/ngc-3226-ngc-3227
       
      Objet : NGC 3226 et NGC 3227
      Type : Couple de Gx
      Constellation : Lion
       
      AD : 10h 23' 30,4" (NGC 3227)
      Déc. : +19° 51' 53" (NGC 3227)
       
      - Date, heure, durée : 28/03/2020, 22:43 TU, 45'
      - Lieu, altitude : Juliénas (69), 158 m
       
      - Vent très faible, 11 °C
      - T2 (mvlonUMi 5,84), P2, S2/77×
       
      - Instrument : Lx90, 203/2000, F/10
       
      Observations :
          77x (champ de 38'), H = 60°;
          
          - NGC 3227 : Gx oblongue aux limites floues, vue VI1, orientée NNO aux dimensions estimées à 2,5' × 1'.
          
          Un noyau stellaire de mV estimée à 12, vu VI2, est entouré par une faible couronne diffuse oblongue de luminosité L2.
          La couronne semble parfois présenter un très léger gradient de luminosité vers le centre.
          
          - NGC 3226 : Gx circulaire aux limites floues, vue VI1, au diamètre estimé à 1' et positionnée dans le prolongement NNO de l'axe principal de NGC 3227. Les deux noyaux sont séparés d'une distance estimée à 2' tandis que leurs couronnes semblent en contact.
          
          Un noyau stellaire de mV estimée à 13, vu VI3, apparaît au centre d'une faible zone circulaire vue VI5d, elle-même auréolée par une faible couronne diffuse circulaire.
          La Gx semble parfois légèrement allongée, orientée ENE aux dimensions estimées à 1,2' × 1'. Son axe principal apparaît alors perpendiculaire à celui de NGC 3227.
       

    • By Loup Lunaire
      Bonjour les astro dessinateurs,
       
      Ces derniers jours , étant en capacité de voir Sélène dans des phases que je n'avais pas encore fait en dessin (merci la météo)
      Je vous propose Gutenberg, une formation en bordure de la Mare fecondatis, dans le prolongement des monts pyrénéens donc, pour la nuit du 28.
      Et puis ensuite celle du 29, le célèbre trio Théophile/Cyrille/Catharine, qui j'avais déjà représenté mais pas dans cette phase et sous un éclairage nouveau.
      Conditions allant en se dégradant, dans les soirées mais davantage le 29, plus délicat d'être à x200.
       
      Le matos:
      AIRWOLF Bresser Messier AR90/900  -Abbe 12.5mm/9mm + barlowx2 TAKAHASHI
      Papier noir, crayons faber-castell polychromos avec du blanc, des gris, noir.
       
       

       
       
       
       
      Bon dessin lunaire


    • By Cyp
      Salut à tous !
       
      Comme indiqué hier, après l'observation de NGC 2903, j'ai ressorti le télescope dès le lendemain pour m'attaquer au groupe de galaxies autour de NGC 3190 — groupe nommé Hickson 44, toujours dans le Lion. On passe alors de 25 millions d'années-lumière pour 2903 à environ 60 pour ce groupe.
       
      J'ai essayé de m'éloigner un poil plus de la lumière du lampadaire ; pas sûr que cela fasse une réelle différence. À noter une turbulence plus présente que la veille.
       
      Sur les quatre galaxies du champ, seules trois ont été vues.
       
      Page web : https://www.cypouz.com/croa/200325/ngc-3190-ngc-3193-ngc-3185
       
      Objet : NGC 3190, NGC 3193 et NGC 3185
      Type : Groupe de Gx
      Constellation : Lion
       
      AD : 10h 18' 05,6" (NGC 3190)
      Déc. : +21° 49' 56" (NGC 3190)
       
      - Date, heure, durée : 25/03/2020, 22:17 TU, 1:10
      - Lieu, altitude : Juliénas (69), 158 m
       
      - Vent nul, 2 °C
      - T2 (mvlonUMi 5,84), P2, S3/77×, S4/144×
       
      - Instrument : Lx90, 203/2000, F/10
       
      Observations :
          77x (champ de 38'), H = 65°;
          
          - NGC 3190 : Gx effilée plutôt bien délimitée, vue VI1, orientée NO aux dimensions estimées à 2,5' × 0,5' au plus large.
          
          Un noyau légèrement allongé est prolongé par une fine barre très effilée. L'ensemble baigne dans une fine couronne diffuse, avec un petit bulbe au NE du noyau. La bordure SO présente un gradient plus marqué, comme longée par une bande d'absorption.
          
          - NGC 3193 : Gx circulaire aux limites floues, vue VI1, au diamètre estimé à 1'.
          
          Une zone centrale circulaire non-stellaire est entourée par une petite couronne circulaire diffuse. À 144×, un noyau stellaire apparaît au cœur d'une zone circulaire graduellement plus brillante vers le centre, auréolée par une couronne circulaire plus diffuse.
          
          Une étoile de mV 9,6 se trouve à 1,2' au N de la Gx.
          
          - NGC 3185 : Très faible Gx ovale plutôt bien délimitée, vue VI4, orientée NO aux dimensions estimées à 1,2' × 0,5'. Luminosité homogène L1.
          
      Remarques :
          L'étoile de mV 7,7 située à 8,3', PA 350°, du centre de NGC 3190 apparaît légèrement jaune.
          La Gx NGC 3187 située à 4,9' de NGC 3190, PA 300°, n'a pas été vue.
       

    • By Lensed Star
      Je continue mes tentatives de dessin avec M44 cette fois.
      Newton 150/750, grossissement x30 exclusivement
      Les étoiles étaient bien piquées avec des vrais différences de magnitudes bien visibles et des nuances de couleurs allant du blanc à l'orangé en passant par différentes teintes de jaune.
      Au centre il ma semblé distinguer parfois des étoiles très pâles et furtives mais je ne l'ai aient pas ajoutées n'étant pas bien sûr de mon coup pour les restituer sur le papier ensuite.
      Si @serge vieillard passe par ici, cette fois j'ai essayé de m'appliquer sur le placement des étoiles et l'image est dans le bon sens
      Le ciel était limpide avec une sorte de halo dans le centre du champ de l'oculaire, ce que j'ai eu un peu de mal à retranscrire sans forcer un peu le contraste je le reconnais.
       

  • Images