• 2
Phil49

Collimation qui n'en finit pas !

Question

Bonjour à tous,

 

J'ai acheté l'été dernier une AZ-EQ6 GT Pro chez Pierro Astro, j'ai commencé à prendre en main cette monture et j'ai ajouté un SW 200/1000 que j'avais acquis 3 ans plus tôt et que je n'utilisais que pour de l’observation.

 

J'ai fait une interruption de 3 ans, j'ai repris, l'été dernier, avec l'astrophoto en objectif.

 

J'ai déjà posé des questions sur certains aspects dans ce forum qui m'ont permis de résoudre certains soucis, mais cela fait des mois que je cherche a résoudre un problème de collimation, avec un revendeur, mais j'ai l'impression que l'on fait du surplace !

 

Il a effectué un premier réglage du primaire et du secondaire (ainsi qu'un complet nettoyage du primaire par une dizaine de bains, car il était recouvert d'un fin film de saleté et une tâche de 1cm environ était présente, ce qui au départ avait motivé ma demande), mais on s'apercevait que dans la périphérie les étoiles avaient de drôles de formes, pas forcément liées à la coma à mon sens...

 

Voici un image prise en Janvier par ciel dégagé avec une température proche de 0°, une de mes meilleures compte tenu du ciel pas terrible avec  la PL un peu au loin à base de LEDs...

 

5e5a27100e482_DSC_9006-M43small.thumb.jpg.5ff5edd1ebd5c759fb99b8cb826da833.jpg

 

J'ai fait un autre aller et retour auprès du revendeur, il a affiné et corrigé de nouveau avec son Cheshire, mais tout comme la première fois, il m'a indiqué qu'il fallait faire un réglage par ciel parfaitement clair avec les anneaux d'Airy, conditions qui pour le moment, dans l'ouest, ne se sont pas encore présentées...

 

Je suis parvenu il y a deux jours à faire enfin une session depuis le 2nd réglage (je ne peux pas rester les bras croisés en attendant ces conditions idéales), temps dégagé, Sirius ou Procyon "dansaient" un peu (j'ai dû faire deux séances ce jour vers 20h30 puis vers 23h30)  au moment du réglage sur le liveview de mon APN (Nikon D7000 non défiltré) , mais  je suis parvenu à mettre le trait central de l'aigrette parfaitement au milieu.

 

A noter que le télescope reste dans mon jardin depuis une semaine, protégé par deux bâches étanches mais avec une circulation d'air à la base et qu'il n'y avait aucune forme de condensation sur les miroirs et le chercheur.

 

Température aux environs de 5 ou 6° je crois,  pas de vent notable au sol, mais je ne sais pas en altitude...

 

Pour l'équilibrage de la monture, j'ai mis un léger déséquilibre vers l'est comme recommandé, et c'était la première fois que je le faisais avec configuration de l'ensemble en astrophoto bien sûr, pas avec le seul oculaire.

Autre point à noter et qui m'a troublé sur le moment maintenant que je suis relativement bien habitué aux manœuvres de MES : en début de soirée, vers 20h30, j'ai fait un calibration sur une étoile comme je le fais depuis le début, en prenant comme les autres soirées de cet hiver, Sirius, comme étoile de repère, car j'ai un ciel plus dégagé vers le sud dans mon jardin.

 

A deux reprises (2 MES pour écarter toute erreur de paramètre) lorsque j'ai voulu prendre des photos, rien, des étoiles, mais pas d'Orion qui me sert de test, idem pour d'autres galaxies, donc M45, NGC 2244, etc. !

 

Dépité, je vérifie enfin les coordonnées et là, surprise, 40° de décalage en azimut !!

 

Pour info, je vérifie et reverifie deux fois au moins chaque paramètre, date, zone, heure été, etc, donc pas d'erreur, surtout à deux reprises !

Monture également de niveau, j'y passe beaucoup de temps au départ, et étoile polaire bien positionnée dans le viseur polaire via les paramètres de Synscaninit. 

 

Incompréhensible, j'ai revérifié, je ne pouvais pas me planter, Sirius ne peut pas être confondue à cet endroit du ciel et mon Goto me la proposait, donc pas en dessous de l'horizon !

 

En seconde partie de soirée, je calibre sur Procyon un peu plus haut et là (pourtant il continuait de me proposer Sirius, il devait être vers les 23h30 je crois), nickel, enfin, disons que M43 apparaît en haut à gauche de mon cliché, je recentre un peu et c'est ok.

 

Voici une première image sans correcteur de coma pour juger de la suite :

 

5e5a3f447ad30_DSC_9030sanscorrecteurcomasmall.thumb.jpg.677547d73d436ceac1d7cf7aaee20ecc.jpg

 

Et si l'on regarde en bord d'image, on voit ces formes que j'ai, même depuis le premier réglage du revendeur :

 

5e5a3ff7cb6b5_Defautimagesanscorrecteurdecoma.jpg.5caeca69b811e457d2ff1f8078071d50.jpg

 

Les étoiles ont la forme d'hématies !


Pour le reste des photos, j'avais laissé le correcteur de coma.

 

La séance a commencé avec Orion qui était assez bas sur l'horizon, et là, pas la même qualité du tout qu'en Janvier !

 

Le correcteur de coma TS Optics maxfield 3 éléments prêté par un ami sans choc ni poussière ou rayure, état impeccable.

 

5e5a298a3a082_DSC_9042M43correcteurcomasmall.thumb.jpg.9406cdf5c779d51b2bef5f2f26ef5af0.jpg

Si l'on regarde les bords de l'image, notamment le bord droit, on constate que malgré la courte pose (30 secondes) et un correcteur de coma, il y a des défauts importants à mon sens :

 

5e5a2c9892c1f_Defaut1borddroit.jpg.d259e3f399584f9fd17154b94037c48f.jpg

 

Là encore il s'agit de défauts "homogènes", mais sur un autre cliché, c'est quand même différent.

 

Par exemple, sur une de mes dernières photos de la soirée, alors que l'éclairage public était éteint, vers 0h30,  mais que les nuages commençaient un peu à pointer le nez pas très loin !

 

Il s'agit de NGC 2244, mais comme je restais sur de courtes poses, ici 30 secondes aussi, la nébuleuse n'est pas clairement identifiable, c'était surtout la forme des étoiles qui m'importait !

 

5e5a2d5013772_NGC2244.thumb.jpg.95b263c30189aebb1b6ca34cb65e64fc.jpg

 

Là encore, si vous zoomez sur la partie droite, comme la gauche, vous voyez ceci :

 

5e5a2e34d3f45_ZoomNGC2244defauts.jpg.b4b81670d20df6dc289bdc10136adced.jpg

 

Selon mon revendeur à qui j'ai envoyé ces clichés, il considère que ce n'est pas méchant, que la partie centrale est correcte et que cela peut s'expliquer par le reste de la correction à apporter via la méthode des disques d'Airy, et peut-être un correcteur de coma pas forcément au top...

 

Peut-être, je ne suis pas expert, mais je me pose quand même de sérieuses questions...

 

Quel est votre avis ?

 

Merci pour votre aide,

 

Bien amicalement,

 

Philippe

 

Edited by Phil49

Share this post


Link to post
Share on other sites

97 answers to this question

Recommended Posts

  • 0

Bonjour ! Je ne crois pas que ce soit un problème de collimation.

 

En tout cas, si tu veux vérifier la collimation, tu dois le faire en visuel sur une étoile. Pas besoin de voir le disque d'Airy, d'ailleurs : s'il y a un défaut, il peut très bien apparaître même sans le disque d'Airy. Ce qui est important, c'est de vérifier une étoile haute sur l'horizon et de la centrer (pour ne pas confondre avec une éventuelle coma ou autres défauts de bord de champ).

 

Maintenant, que la collimation soit bonne ou pas, essayons de voir quels sont les défauts...

- Photo n°3 (gros plan sur les hématies) : ça me fait penser plutôt à un problème de mise au point. Mais si ça disparaît avec le correcteur de coma, c'est que ça doit être la coma.

- Photo n°5 : on dirait un défaut de suivi (30 secondes de pose, c'est déjà long si tu n'as pas d'autoguidage).

- Photo n°7 : idem, avec en plus un léger défaut de mise au point (ou de coma) visible sur les étoiles brillantes. Mais la direction des « filés » change dans le champ ; en fait on dirait de tout petits arcs de cercle avec un centre situé en haut de la photo. De la rotation de champ ? Pour être sûr que ça ne soit pas un problème de suivi, je t'encourage à poser encore moins longtemps, 10 secondes voire moins (car 30 secondes sans autoguidage, c'est déjà assez long).

Edited by Bruno-
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
  • 0

Bonjour Bruno,

 

ET merci pour ce premier avis rapide !

 

Pour l'autoguidage, pas encore, j'ai reçu ma Zwo ASi 294MC pro et ma 120 Mini et j'attends comme beaucoup mon boitier ASIair Pro.

Tout est prêt, manque plus que le boitier...

 

Pour en revenir à la mise au point, ce que je fais systématiquement depuis les 3 ou 4 dernières observations de cet hiver (impossible de faire plus avec la météo chez nous), je fais ma MES, je me sers de Sirius (maintenant, plutôt Procyon) pour la calibration, dès qu'elle est centrée pile poil dans le centre de mon oculaire à réticule rétroéclairé, j'enlève les bagues, je positionne mon APN avec ou sans le correcteur de coma vissé à la M48 (pour mes test actuellement, le avec ou sans) et je fais la MAP avec le liveview au dos de mon APN.

 

L'aigrette est toujours très allongée  sur l'écran, mais je suppose que c'est normal, et je cale au centre.

 

Il est vrai qu'il y a eu des nuits où cela "dansait" moins et la forme restait bien stable et je dois reconnaître que lors de cette session, le point devenait vite un ovoïde "frangé", ensuite je visse la vis pour bloquer la MAP, mais je constate que cela décale un peu et il faut que je sur-compense un peu pour rester au milieu de un mm peut-être.

 

Ensuite j'utilise pour le moment mon Goto pour cibler les objets de mes tests, ce qui suffit amplement.

 

Voilà pour la méthodologie.

 

Ensuite, pour répondre à ta supposition concernant la durée de suivi maxi de mon seeing sans autoguidage, je me permets d'ajouter cette photo prise également le 22 janvier, la même série que ma première dans mon post, série pendant laquelle j'avais poussé au max pour voir ce que ma monture pouvait faire :

 

5e5a6a09ccde9_DSC_9004M4360secsmall.thumb.jpg.1496905b0100fe273fe8cd66a3c07b78.jpg

 

Malgré les 60 secondes qui sont tout de même le double de la photo évoquée, le centre reste correct (début de forme légèrement ovoïde tout de même), mais en périphérie là, oui, les étoiles prennent une forme oblongue mais pas ce point avec un trait comme si on avait fait glisser un doigt vers l’extérieur d’une tâche de peinture !

ici le défaut était plutôt à droite, alors qu'à gauche on note une déformation moins prononcée, mais cela, c'était avant le second réglage du revendeur !

 

Etant donné que j'étais bien centré sur l'aigrette via le masque de Bahtinov, comment puis-je encore améliorée la MAP ??

 

En voici une autre, toujours à 60 secondes, NGC 2238 et sans correcteur de coma :

 

5e5a6d96d206f_DSC_8784NGC223860Secsmall.thumb.jpg.e11ae33bcb7bbb473f4cd3d1796f265d.jpg

 

Là on note des défauts encore plus étonnants, c'était début Janvier :

 

5e5a6e202b021_DefautsNGC223860sec.jpg.31355b9449f87b202a37a54348d5f5f6.jpg

 

Pendant tout l'hiver à 30/45 sec. les étoiles étaient bien rondes au centre et le défaut de coma plus ou moins présent en périphérie.

 

Je tenterai 10 et 20 secondes lors de la prochaine "ouverture"...

 

Bien amicalement,

 

Philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonsoir,

comme Bruno je vois dans certaines de tes images des défauts de MAP, peut-être la fais-tu sur une étoile trop brillante sur ton écran d'APN ?

Lors de la MAP, que ce soit directement sur une étoile ou sur des aigrettes via un masque, l'utilisation d'étoiles trop brillantes nuit à la précision car ce qu'on regarde est empâté par l'éclat.

Etoile d'éclat modéré, ISO juste suffisants, et tu auras une image fine et propre qui te permettra une MES précise. Ensuite il faut être certain que la MAP ne bouge pas pendant la session photo....

Pour la colim aussi, utiliser une étoile d'éclat modéré à l'oculaire.

 

MM

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Concernant la mise au point, je parlais des étoiles en bord de champ. Si le capteur n'est pas parfaitement calé sur le plan focal (par exemple s'il est un peu « de travers »), on peut avoir la mise au point au centre, mais pas sur les bords.

 

Sur la dernière image de M42, je crois en effet que ce n'est pas un problème de suivi, puisque les étoiles sont un poil allongées au centre, et nettement plus vers l'extérieur. De toute façon les filés ne sont pas parallèles entre eux. Ils sont toujours courbés avec un centre de courbure loin en haut de l'image. Est-ce de la rotation de champ ? Peut-être (la rotation de champ ne vient pas du suivi de la monture mais d'une mise en station trop approximative).

 

Mais la toute dernière image (les « défauts étonnants ») fait vraiment penser à de la coma.

 

Après, si on regarde l'image complète de NGC 2238, il me semble qu'il y a d'abord un problème de mise au point.

 

J'espère que les spécialistes vont participer, parce que j'ai l'impression qu'il y a plusieurs défauts qui se mélangent...

 

Un conseil : examinons les problèmes les uns après les autres. D'abord la mise au point. Je suggère que tu prennes une image (à très court temps de pose) centrée sur l'étoile sur laquelle tu as fait la mise au point. Il faudra vérifier que, en effet, l'étoile est au point sur l'image, et examiner la tête des étoiles en bord d'image. Ensuite, sans toucher à la mise au point, réalise une image d'un objet situé dans un autre coin du ciel (toujours en court temps de pose) afin de voir si, par hasard, pointer ailleurs ne détériore pas la mise au point (ça s'est déjà vu).

 

 

Edited by Bruno-
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonsoir 

Bon manifestement vous avez l'air de penser à un problème de map, cela me rassure un peu car je me demandais s'il ne s'agissait pas d'un problème plus grave même si pour le moment nous n'en sommes qu'aux hypothèses.

Pour les dernières images, désolé, elles sont beaucoup plus anciennes mais faites après le premier réglage du revendeur mais avant le second.

Je pense qu'il convient de plutôt garder en tête les toutes dernières qui sont le reflet de mes problèmes actuels.

Côté Iso, j'ai pris le parti de rester à 1000 ISO car cet APN bruite un petit peu plus à 1600 même s'il n'y a rien de dramatique.

Côté mouvement après réglage de la MAP, il est vrai que j'ai des doutes sur le poids d'autant plus que je laisse le grip...

Dès que j'aurai de nouveau une soirée possible, ce qui est rarissime cet hiver, je tenterai avec de faibles temps de pose.

J'essaierai également de prendre en effet une étoile moins lumineuse, mais il est vrai qu'au départ, j'avais beaucoup de mal à distinguer quoi que ce soit au liveview car au maximum de grossissement c'est assez petit.

J'essaierai comme d'habitude avec et sans correcteur de coma, c'est une bonne façon de refaire le point.

Bruno, à quel niveau la MES pourrait être approximative, car les niveaux sont faits au niveau en croisé, l'orientation nord à la boussole le mieux possible et d'ailleurs, lorsque je reprends une session, j'ai de toutes petites corrections liées seulement à l'heure au viseur polaire !

Ensuite, peut être que pour la calibration il faudrait peut être se baser sur deux étoiles plutôt qu'une mais là ce n'est plus la mes, mais la calibration...

 

Bien amicalement,

 

Philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 1 heure, Phil49 a dit :

Bruno, à quel niveau la MES pourrait être approximative, car les niveaux sont faits au niveau en croisé, l'orientation nord à la boussole le mieux possible et d'ailleurs, lorsque je reprends une session, j'ai de toutes petites corrections liées seulement à l'heure au viseur polaire !

 

Si tu as un viseur polaire, pas besoin de la boussole.

 

Ce que je disais sur la mise en station était une hypothèse. S'il se confirme qu'il y a de la rotation de champ, alors on en déduira que la mise en station a un problème, et c'est seulement alors qu'on regardera d'où ça vient. Ne te disperse pas !

 

Bon, donc les photos à examiner sont celles de M42 et de la Rosette (récentes et avec le correcteur), c'est bien ça ? J'ai regardé à nouveau. M42 est pas mal et on dirait qu'il y a un léger filé, mais sa direction varie et semble circulaire, ce qui me fait penser à une rotation de champ. C'est plus net sur la Rosette. De la rotation de champ en 30 secondes, ce n'est pas normal (si c'est ça).

 

Edited by Bruno-

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Salut Phil,

 

c'est marrant on poste toujours au même moment :D! Et on a les mêmes pbmes... xD

il y a une heure, Phil49 a dit :

Bon manifestement vous avez l'air de penser à un problème de map

Ah ouais, là je pense que tu as un pbme de map, c'est bizarre, au masque de bahtinov ?

 

Photos 5 et 7, pbme de suivi, la 3 et la 10 pbme de map. Ton pbme de suivi est dû je pense à une mise en station trop rapide ? Cela m'étonne de toi d'ailleurs, si j'ai bien compris tu es un esthète de la MES… Aucune mesquinerie de ma part, mais je me rappelle de ton abnégation à caler les cercles horaires de ta monture :D...

Bonne soirée,

Franck

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)
Le 29/02/2020 à 23:21, Franck_77 a dit :

mais je me rappelle de ton abnégation à caler les cercles horaires de ta monture :D...

 

Bonjour Franck et Bruno,

 

Merci pour vos retours très intéressants et un nouvel angle d’attaque ainsi que le support quand on se sent vraiment seul face à son problème...

 

Le revendeur est certes très compétent (pour mémoire, sa boite est chargée des assemblages et réglages optiques de tubes d'Optique Unterlinden si j'ai bien compris et ils fabriquent et montent à façon des télescopes de gros diamètres, donc en théorie ce n'est pas un technico commercial) comme je l'ai déjà dit, mais le hic, c'est que l'on ne se voit que lorsque je force pour un changement de réglage selon ses disponibilités, car il travaille dans toute la France et on attend la fameuse soirée mythique "parfaite" qui ne viendra qu'avec les beaux jours donc pas tout de suite pour le réglage final...

 

Par ailleurs, lorsque j'aurai mon ASIair pro cela changera la donne car j'aurai au moins une alternative vis à vis du montage de l'APN et le parallélisme de son capteur évoqué par Bruno vis à vis de la prise de vue.

 

Pour le moment, cela reste centré sur mon APN.

 

Pour la MES, oui, tu as raison Bruno, je préfère attaquer un problème à la fois à défaut d'être ensemble pour savoir ce que je peux mal faire et qui "pourrait" expliquer mon souci !

Peut-être une, peut-être plusieurs malgré le fait que je sois méticuleux...

 

Franck, oui, tu me connais, donc côté MES, je n'irai pas jusqu'à dire que l'on peut écarter définitivement cette piste car j'ai appris seul sur le tas comme beaucoup, sans repère indubitable.

 

Il y a la notion d’équilibrage avec les poids sur laquelle on reviendra plus tard et une sorte de résistance ou point dur, mais je ne suis pas certain que cela en soit un, c'est plus une tentative d’explication de ce que je constate, concernant la réaction de la monture quand je bouge les poids et une légère "inertie".

 

Pour la MAP, donc, oui, il faut se focaliser sur les images 4,5,6 et 7.

 

Vous n'avez pas réagi par contre sur ce qui s'est passé lors de cette soirée, et j'avoue que cela me laisse perplexe !

 

Une piste, pas une piste ?

 

La monture jusqu'à présent se comportait correctement (la seule fois ou cela a merdé c'est à mes débuts car je n'avais pas serré les freins...), elle est passée entre les mains de Pierro Astro qui est réputé pour son travail de qualité, donc "normalement", sauf défaillance, on peut raisonnablement penser qu’elle a été corrigée dans les règles de l'art.

 

 

Le 29/02/2020 à 10:56, Phil49 a dit :

Autre point à noter et qui m'a troublé sur le moment maintenant que je suis relativement bien habitué aux manœuvres de MES : en début de soirée, vers 20h30, j'ai fait un calibration sur une étoile comme je le fais depuis le début, en prenant comme les autres soirées de cet hiver, Sirius, comme étoile de repère, car j'ai un ciel plus dégagé vers le sud dans mon jardin.

 

A deux reprises (2 MES pour écarter toute erreur de paramètre) lorsque j'ai voulu prendre des photos, rien, des étoiles, mais pas d'Orion qui me sert de test, idem pour d'autres galaxies, donc M45, NGC 2244, etc. !

 

Dépité, je vérifie enfin les coordonnées et là, surprise, 40° de décalage en azimut !!

 

Pour info, je vérifie et reverifie deux fois au moins chaque paramètre, date, zone, heure été, etc, donc pas d'erreur, surtout à deux reprises !

Monture également de niveau, j'y passe beaucoup de temps au départ, et étoile polaire bien positionnée dans le viseur polaire via les paramètres de Scaninit. 

 

Incompréhensible, j'ai revérifié, je ne pouvais pas me planter, Sirius ne peut pas être confondue à cet endroit du ciel et mon Goto me la proposait, donc pas en dessous de l'horizon !

 

Certes en prenant Procyon comme étoile de référence pour la calibration, tout est "à peu près" rentré dans l'ordre.

 

Disons que M42 était quand même en haut à gauche de mon cadre (c'est la 3ème photo mais après que je l'aie recentrée avec le Goto) alors qu’habituellement elle est plutôt dans la position et avec l'angle que l'on peut voir sur la 1ère photo ci-dessous)

 

Par ailleurs, pour M42, sur 3 sessions, jamais elle n'a la même taille, pourquoi ?

 

15 Janvier, 1er réglage des miroirs  (15 secondes sans correcteur de coma)

 

5e5b789aac7e7_DSC_8825Orion15-16Janviersmall.thumb.jpg.733eb865f1367e0f2ded603e1609116e.jpg

 

22 Janvier, 1er réglage des miroirs  (10 secondes et peut-être correcteur de coma) :

 

5e5b78b227685_DSC_9009Orion22Janviersmall.thumb.jpg.bd019cf02ac16e358d9eacf950deeec6.jpg

 

27 Février, 2ème réglage des miroirs (15 secondes et correcteur de coma) :

 

5e5b78cbe7ef7_DSC_9042Orion27Fevriersmall.thumb.jpg.a748037c901f523463c87fe89e2fd7f8.jpg

 

L'orientation de mon télescope et le point de vue sont rigoureusement les mêmes.

 

La seule chose qui change est le correcteur de coma qui est sûr pour la 3ème, j'ai un doute pour la seconde car j'ai fait beaucoup de tests et pas gardé de trace écrite à mon grand dam...

Ce que dit la doc du correcteur de coma, c'est : "Improves the focal ratio by the factor 0.95 - the telescope becomes faster".

Est-ce à dire qu'il améliore / augmente le" ratio" de la focale, c'est à dire qu'il l'allonge et qu'in fine il augmente le grossissement ?

 

Merci pour vos éclaircissements,

 

Philippe

Edited by Phil49

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)
Il y a 6 heures, Phil49 a dit :

Vous n'avez pas réagi par contre sur ce qui s'est passé lors de cette soirée, et j'avoue que cela me laisse perplexe !

 

Tu parles du « goto » déréglé ? Ça n'a aucun rapport avec le problème, si ?

 

Concernant le changement de taille, c'est très mystérieux : la troisième M42 est nettement plus petite en effet. EDIT : ah, Fljb67 a trouvé pourquoi !

 

La deuxième image, avec seulement 10 secondes de pose, montre toujours ce léger allongement qui change de direction selon la position dans le champ (et me donne toujours l'impression de suivre quelque chose de circulaire). Là j'écarte la rotation de champ. En 10 secondes, il faudrait imaginer une mise en station complètement ratée. (Tu ne confonds pas la Polaire avec β UMi dès fois ?).

 

Peut-être de la coma, mais à F/5 + correcteur de coma c'est bizarre. Est-ce que le correcteur de coma fonctionne seulement à un F/D bien précis qui serait différent de 5 ?

 

Ou alors c'est peut-être le capteur qui n'est pas parallèle au plan focal ?

 

Edited by Bruno-

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)

Bonjour. :)

 

 

Le 29/02/2020 à 10:56, Phil49 a dit :

Et si l'on regarde en bord d'image, on voit ces formes que j'ai même depuis le premier réglage du revendeur :

 

5e5a3ff7cb6b5_Defautimagesanscorrecteurdecoma.jpg.5caeca69b811e457d2ff1f8078071d50.jpg

 

Les étoiles on la forme d'hématies

 

Comme déjà posté : problème de mise au point.

 

On voit clairement la "trace" sombre du miroir secondaire au centre des étoiles.

 

 

 

 

Il y a 3 heures, Phil49 a dit :

Par ailleurs, pour M43, sur 3 sessions, jamais elle n'a la même taille, pourquoi ?

 

Normal que la nébuleuse soit plus "grosse" avec une pose de 15 s comparé à une pose de 10 s. ;)

 

Autrement, en mesurant ( directement sur l'écran avec une règle ) la distance séparant deux étoiles identiques, le résultat obtenu est quasi identique.

 

De ce fait, la focale résultante avec ou sans correcteur ne change vraiment pas beaucoup ... ce qui est cohérent avec le coef "x0,95" annoncé en respectant  les "55 mm from the M48x0.75" thread".

 

 

 

 

Il y a 3 heures, Phil49 a dit :

Ce que dit la doc du correcteur de coma, c'est : "Improves the focal ratio by the factor 0.95 - the telescope becomes faster".

Est-ce à dire qu'il améliore / augmente le" ratio" de la focale, c'est à dire qu'il l'allonge et qu'in fine il augmente le grossissement ?

 

Plus rapide ... oui, mais pas tant que cela.

 

Ainsi , avec un f/D multiplié par 0,95, cela donne sur le papier une optique 1 / 0,95² ~ 1,10 donc 10 % plus rapide.

 

Maintenant, perso,  une optique comme la tienne ouverte à f/d =5 est déjà rapide d'origine. ^^ ( par apport à la mienne ).

 

Edited by fljb67

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)
Il y a 2 heures, Bruno- a dit :

La deuxième image, avec seulement 10 secondes de pose, montre toujours ce léger allongement qui change de direction selon la position dans le champ (et me donne toujours l'impression de suivre quelque chose de circulaire). Là j'écarte la rotation de champ. En 10 secondes, il faudrait imaginer une mise en station complètement ratée. (Tu ne confonds pas la Polaire avec β UMi dès fois ?).

 

Bruno,

 

Je ne pense pas, mais je reste ouvert à toute suggestion...

Je regarderai avec une boussole pour avoir une idée des repères autres que visuels car via un viseur polaire, avec l'angle de vision étriqué, c'est toujours minimaliste !

Ce que je peux dire c'est qu'en allant un peu à droite ou à gauche ou en haut et en bas il n'y a pas d'autres étoiles, et il faudrait qu'elle soit sacrément lumineuse dans le viseur polaire ! ;-)

Au fait quand tu dis beta Umi c'est de Kochab dont tu parles ?

 

Il y a 2 heures, Bruno- a dit :

Peut-être de la coma, mais à F/5 + correcteur de coma c'est bizarre. Est-ce que le correcteur de coma fonctionne seulement à un F/D bien précis qui serait différent de 5 ?

 

Non, très clairement celui-ci est adapté aux télescopes avec une ouverture allant de 4 à 6 !

 

Il y a 2 heures, Bruno- a dit :

Ou alors c'est peut-être le capteur qui n'est pas parallèle au plan focal ?

 

Je prends bien soin au moment du montage de plaquer la bague et par extension l'APN sur le porte oculaire, puis de serrer les deux vis suffisamment fort sans y aller non plus comme un bourrin, mais comme déjà dit, j'avais laissé le grip dessus, cela fait un poids non négligeable en plus, et lors de ma prochaine ouverture, je l’enlèverai et ré-équilibrerai en conséquence ma monture, cela limitera en effet les possibilités de mouvement, car il est vrai que ces cibles font qu'en ce moment, toute le poids de l'APN porte parfois vers le bas ou pas très loin...

D'ailleurs, avec le correcteur de coma vissé sur la bague M48 le bloc est guidé par le correcteur en le coulissant dans le porte oculaire, donc le risque de mauvais parallélisme devrait diminuer sensiblement, mais le poids augmente aussi, pour l'autre problème...

Avez-vous des conseils ou d'autres remarques liées à ce point !?

 

Il y a 1 heure, fljb67 a dit :

Normal que la nébuleuse soit plus "grosse" avec une pose de 15 s comparé à une pose de 10 s. ;)

 

Bonjour Fljb, kil y avait longtemps ! ;-)

Euh, peux tu m'expliquer ce "c'est normal" !!??

Optiquement, je ne comprends pas, mais je suis sûr que je vais encore apprendre quelque chose de très utile sur les lois de l'optique...

 

Il y a 1 heure, fljb67 a dit :

De ce fait, la focale résultante avec ou sans correcteur ne change vraiment pas beaucoup ... ce qui est cohérent avec le coef "x0,95" annoncé en respectant  les "55 mm from the M48x0.75" thread".

 

Absolument, c'est la raison pour laquelle j'ai commandé et utilise la fameuse bague M48 Nikon pour respecter le back focus de 55mm !

 

Il y a 1 heure, fljb67 a dit :

Maintenant, perso,  une optique comme la tienne ouverte à f/d =5 est déjà rapide d'origine. ^^ ( par apport à la mienne ).

 

Fljb, c'est un ami qui m'a proposé ce correcteur de coma et j'ai fini par l'acheter neuf car il semblait être un bon compromis même si j'aurais préféré opter pour le Gyulay ou un autre plébiscité mais encore un peu trop cher pour moi pour le moment...

Je pense qu'il a d'honnêtes performances qui devraient corriger les défauts majeurs d'un télescope Newtonien, mais je ne suis pas expert pour savoir s'il a fait apparaître d'autres défauts propres à sa conception optique !

J'espère que non !

Comme je le disais, lors de la prochaine opportunité je prendrai deux ou trois cibles sans et les mêmes avec pour comparer !

 

Pour l'approche de mon problème, Bruno a raison de prendre les problèmes un par un, mais à y réfléchir, je ne sais pas si on n'aurait pas dû partir de la MES, car c'est le point de départ sur lequel repose toute la session de photos par la suite, ceci dit je tiendrai compte des remarques qu'il a commencé à faire dans ce sens pour vraiment être sûr que je ne me sois pas lamentablement fourvoyé sur l'alignement polaire...

Ce ne serait pas la première fois que cela m'arrive et que cela me fasse écarter une piste par trop de certitude...

Même si cela me parait énorme, au moins cela écartera définitivement une piste !

 

Bien amicalement,

 

Philippe

Edited by Phil49

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)
il y a 10 minutes, Phil49 a dit :

Euh, peux tu m'expliquer ce "c'est normal" !!??

 

Avec 50% de temps de pose unitaire en plus, la nébuleuse ressort bien plus.

 

Du coup, niveau" focale" résultante, il vaut mieux se fier à "l'écartement" des étoiles. :)

 

 

il y a 10 minutes, Phil49 a dit :

c'est un ami qui m'a proposé ce correcteur de coma et j'ai fini par l'acheter neuf car il semblait être un bon compromis

 

En tout cas, vu les photos que tu as posté, il fonctionne pas mal du tout. ^^

 

Edited by fljb67

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a 4 minutes, fljb67 a dit :

Avec 50% de temps de pose unitaire en plus, la nébuleuse ressort bien plus.

 

Du coup, niveau" focale" résultante, il vaut mieux se fier à "l'écartement" des étoiles. :)

 

 

Ah ok, donc plutôt une sorte d'illusion optique alors due à la richesse de l'information qui apparaît plus sur l'une par rapport à l'autre ?

C'est vrai que je n'ai pas mesuré l'écart entre deux mêmes étoiles ce qui est plus objectif pour s'en assurer !

 

Par contre, je viens de simuler le  mouvement de Kochab et Polaris sur SkySafari et en effet, bigre, vers 23H30 elles sont sur la même ligne ou presque...

 

Je pense toutefois que le risque est minime car lors de ma dernière session, j'avais coupé en deux celle-ci suite à mon problème de calibration et je me dis que j'avais eu peu de correction à apporter, juste l'heure de position de la polaire dans Synscaninit entre 20H30 environ et 23H30 !

il y aurait eu plus de correction si j'avais visé Kochab, non ?

 

Le gros reproche de la monture AZ-EQ6 comme les autres SW d'ailleurs, c'est la position très décalée de la flèche qui pointe la latitude !

Il est quasi impossible de dire si on est à 47, 48 ou même 46° !

Tout ce que je peux dire c'est qu'à chaque fois que je peux garder ma monture dehors sur une longue durée, une semaine ou deux et si j'ai la chance de pouvoir plus d'une session, les ajustements sont de faible ampleur, quelques millimètres pour la latitude !

 

Philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)

 

il y a 55 minutes, Phil49 a dit :

Ah ok, donc plutôt une sorte d'illusion optique alors due à la richesse de l'information qui apparaît plus sur l'une par rapport à l'autre ?

 

Je me suis permis de recadre et de traiter un peu histoire de comparer plus facilement .

 

- Sans correcteur :

 

5e5bcf2def2f0_zzzz_M42sanscorrecteur_640_bis.jpg.06e56862118d5b8b9a86919d67a8acdf.jpg

 

 

 

- Avec correcteur  ... en ayant poussé un peu les curseurs :

 

5e5bd21306034_zzzz_M42aveccorrecteur_07_640.jpg.69add3d57c35a1c053b536500ecf3bc0.jpg

 

 

Après, comme ces prises de vues n'ont pas été faites le même soir ( 15 janvier vs 27 février ) ... pas étonnant que même avec un temps pose unitaire identique ( 15 s ), le résultat "brut" soit différent ( surtout niveau qualité du ciel ) ... sans compter l'aspect "température" si le capteur ne soit pas refroidi et que la T° extérieure était très différente. ( au conditionnel ).

 

D'ailleurs, à ce sujet : quoi comme caméra ou APN ?

 

Edited by fljb67

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)
il y a 25 minutes, fljb67 a dit :

D'ailleurs, à ce sujet : quoi comme caméra ou APN ?

 

Comme indiqué depuis le début, mais il est vrai que je suis plutôt prolixe comme tu le sais ;-), il s'agit d'un APN pour le moment, un Nikon D7000 non défiltré avec un back focus de 55mm.

Bientôt comme évoqué au début, je pourrai utiliser mes 294 MC pro et 120 Mini avec le boitier ASiair Pro et là le refroidissement de la 294 pourra jouer son rôle ! ;-)

 

A noter, il est vrai, et tu as raison, même si pour un APN je pense que la notion de refroidissement de capteur est moins importante et ne peut de toute façon pas être réglée comme pour une camera, j'avais laissé mon APN sous la bâche qui protège mon télescope entre 20H30 et 23H30, il y avait un petit peu de condensation, mais je ne me rappelle pas avoir revérifié cette fois-ci s'il y en avait sur les miroirs du télescope, mais même s'il faisait froid, de mémoire environ 5 ou 6°, il ne me semble aps que l'humidité saturait beaucoup...

Quoi qu'il en soit, j'avais réajusté mon alignement sur Polaris, j'avais sélectionné Procyon et j'avais de nouveau fait la MAP avec le Bahtinov et le liveview de mon APN pour la séance.

 

Pour la qualité du ciel, je confirme, non seulement ce n'était pas aussi clair que les séances de Janvier, mais en plus nous étions bas sur l'horizon, et je me demande même si des brindilles d'un arbre n'auraient pas semé la zizanie car j'étais proche d'un prunus maintenant que j'y pense...

 

Le hic c'est que je fais déjà la visée de Polaris juste dans une trouée d'un cerisier non encore en fleurs et feuilles et à l'opposé je suis encadré de deux prunus pour travailler sur le sud qui est à peu après ouvert dans mon jardin et Orion était vraiment très très proche voire même peut-être dans une trouée de branches comparé à janvier...

 

Philippe

Edited by Phil49

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)
il y a 5 minutes, Phil49 a dit :

... un Nikon D7000 non défiltré ...

 

Ok, lu. :)

 

 

 

il y a 5 minutes, Phil49 a dit :

... mais en plus nous étions bas sur l'horizon ...

 

Ceci explique cela. ;)

 

Edited by fljb67

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Je pense que la mise en station est une piste à suivre. Tu fais la mise en station avec un viseur polaire, c'est bien ça ? Comment fais-tu pour savoir si tu es bien sur la Polaire ? La boussole et la hauteur ? Oui mais ça c'est la procédure avant. Il faudrait vérifier après que tu n'es pas sur Kochab, presque aussi brillante que la Polaire (magnitude 2,0 pour la Polaire, 2,1 pour Kochab). Mais bon, il y a quand même 15° de distance entre elles, je pense qu'il doit être possible de vérifier rien qu'en regardant où l'axe de la monture pointe.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)
il y a 49 minutes, Bruno- a dit :

Je pense que la mise en station est une piste à suivre. Tu fais la mise en station avec un viseur polaire, c'est bien ça ? Comment fais-tu pour savoir si tu es bien sur la Polaire ? La boussole et la hauteur ? Oui mais ça c'est la procédure avant. Il faudrait vérifier après que tu n'es pas sur Kochab, presque aussi brillante que la Polaire (magnitude 2,0 pour la Polaire, 2,1 pour Kochab). Mais bon, il y a quand même 15° de distance entre elles, je pense qu'il doit être possible de vérifier rien qu'en regardant où l'axe de la monture pointe

 

En fait, quand je suis obligé de tout démonter car le temps vire vraiment au très mauvais (là, j'aurais dû le faire mais c'est tellement fugace d'avoir une ouverture que je prends le risque), quand je remonte tout,  voici comment je procède.

 

MES :

- J'installe mon trépied téton fasse au nord

- Je prends ma boussole je me positionne au dessus (pour éviter la déviation de la masse métallique de monture), disons 30 ou 40 cm , pas plus, j'attends que l'aiguille se stabilise, le pied opposé du côté téton me donne une aide visuelle en fermant un oeil pour ajuster au mieux l'axe de l'aiguille et celui-ci.

Ce n'est peut-être pas l'idéal mais je ne sais pas comment faire autrement ! ;-)

Je finis en appuyant bien sur la tête de la monture car il s'agit du sol de mon jardin et il faut reconnaître que même si la terre est un peu tassée (voir photo ci-dessous), avec les pluies incessantes ces derniers mois ce n'est pas non plus immobile, et je réajuste un peu si besoin le niveau...

D'ailleurs, quand je laisse pendant une semaine ou deux ma monture sous les bâches, avec la pluie qui tombe, on pourrait légitimement se demander s'il n'y a pas de mouvement de la monture d'autant plus avec les bourrasque de vent à 80-90 km/h que nous avons essuyées ces derniers jours, même si je suis un peu protégé par une  palissade en bois à quelques mètres pour le sud (voir photo ci-dessous)...

- Je pose mon niveau parallèle au téton et je fais le niveau, je fais la même chose à 90° en faisant reposer à chaque fois le niveau  sur le centre du cercle de la tête de la monture, j'ajuste les pieds jusqu'à ce que je sois le mieux centré possible dans les deux axes.

- Je pose la tête de l'AZ-EQ6 et le reste de mon setup

- J'équilibre dans les deux axes le tube avec un peu plus de poids sur l'est et à peu près la même chose dans l'axe vertical, mais pas au point d'avoir 5 ou 10 cm !

- Je repositionne le télescope ouverture vers le haut a peu près parallèle au pied orienté sud

 

Pour viser Polaris, viseur polaire de l'AZ-EQ6 qui pointe sur les 47° que j'ai en repère depuis des mois et que je n'ai quasiment plus bougé sauf pour les petits ajustements horaires (je déverrouille et reverrouille avec les molettes), donc pas plus de précision que cela.

Quand je remets la tête dans mon sac preformé jevne touche pas à la latitude qui est verrouillée.

A noter que j'utilise un renvoi coudé qui me permet de grossir 2,5 fois la vue et d'ajuster au plus près sur le cercle du milieu de la nouvelle mire circulaire comme indiqué sur l'appli Syscaninit.

Idem pour l'heure je me cale à la seconde près sur celle indiquée par mon portable et reportée sur la raquette et idem pour l'altitude que je reporte fidèlement, même si je ne suis pas certain que cela ait un impact majeur...

 

Un petite photo de mon jardin pour mieux comprendre certaines descriptions prise il y a deux minutes :

 

Seeing.thumb.JPG.bc27155254f4d2cc849602a19b7dbc79.JPG

 

Les traits verts en haut à droite figurent la position des deux lampadaires à LEDs pas très loin derrière la haie mais dont on voit quand même la tête hélas...

Ils étaient éteints je le rappelle pour les dernières photos, mais pas la PL au loin !

 

Les autres flèches rouges sont assez explicites je pense ! ;-)

 

Voilà messieurs !

 

Philippe

 

Edited by Phil49

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 4 heures, Phil49 a dit :

Pour viser Polaris, viseur polaire de l'AZ-EQ6 qui pointe sur les 47° que j'ai en repère depuis des mois et que je n'ai quasiment plus bougé sauf pour les petits ajustements horaires (je déverrouille et reverrouille avec les molettes), donc pas plus de précision que cela.

 

Je ne comprends pas, tu ne pointes pas la Polaire au viseur polaire ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a 47 minutes, Bruno- a dit :

Je ne comprends pas, tu ne pointes pas la Polaire au viseur polaire ?

 

Bruno,

 

Si si, je me suis mal exprimé peut-être, excuse moi, c'est ce que je disais dans ma dernière réponse dans le paragraphe ci-dessous !

 

Il y a 4 heures, Phil49 a dit :

Pour viser Polaris, viseur polaire de l'AZ-EQ6 qui pointe sur les 47° que j'ai en repère depuis des mois et que je n'ai quasiment plus bougé  -->   sauf pour les petits ajustements horaires (je déverrouille et reverrouille avec les molettes), donc pas plus de précision que cela.

 

A chaque observation, même si la latitude reste à 47° au départ environ, j'effectue de petits ajustements selon l'heure car je ne fais pas systématiquement mes observations à 23h30 ! ;-)

 

Sinon,, oui j’aurais compris ta stupéfaction et cela aurait pu expliquer mes soucis...

 

C'est aussi pour cela que je disais que si je m’étais planté et que par accident j'avis mis Kochab, ces ajustements auraient dû être bien plus importants lorsque vendredi soir j'ai dû m'y prendre à deux fois à 20h30 puis vers 23h315/23h30, pour ma session, avec la molette de latitude, alors qu'en règle générale j'agis plus avec les molettes d'azimut, non ?!

 

Philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 7 heures, Bruno- a dit :

Tu fais la mise en station avec un viseur polaire, c'est bien ça ? Comment fais-tu pour savoir si tu es bien sur la Polaire ? La boussole et la hauteur ?

Perso, je fais la MES à la tombée de la nuit (quand la météo le permet >:(, rare en ce moment) et je vérifie une 1/2 heure ou une heure plus tard si la polaire est toujours sur le cercle du VP. Je dis ça parce que, effectivement, une session, j'ai fait la MES sur Kochab ou une autre (?) sans vérifier, persuadé que j'étais sur Polaris, et à chaque goto, j'étais complètement à la rue… Jusqu'à ce que me rende compte le lendemain que ma position de park était complètement "à l'ouest" xD

 

Il y a 8 heures, Phil49 a dit :

Le gros reproche de la monture AZ-EQ6 comme les autres SW d'ailleurs, c'est la position très décalée de la flèche qui pointe la latitude !

Alors là, oui, si tu te fies à la flèche pour la latitude, sur mon eq6-r elle indique 54° alors que je suis à 48°... Quand je change d'endroit, pour vérifier que je vise bien la polaire, j'utilise le bon vieux rapporteur...xD (vous pouvez constater d'ailleurs la différence et l'erreur entre le vernier de latitude et le rapporteur qui lui, est fiable…)

 

20200111_190314.thumb.jpg.5a67b9f286731fa66b840cfe239e01c9.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour Bruno,

 

Oui, c'est quand même pathétique pour des instruments supposés de "précision"...

 

A presque 1 800 euros maintenant une AZEQ6 GT pro vérifié en atelier par Pierro Astro (il n'est pour rien sur ce point, mais heureusement qu'il fait le nécessaire pour tous les autres aspects mécaniques) ça laisse pantois !

 

Ce que tu proposes, c'est ce que j'avais en tête, commencer à la tombé de la nuit, vers 20h30 /21h00 si j'arrive à avoir un créneau  avant l'heure d'été (LOL !) et revérifier avant d'entamer une session sir l'étoile suit le progression circulaire le long de la mire !

 

J'avais d'ailleurs failli faire cela lors de la session de vendredi dernier où cela merdait totalement avec Sirius, et puis je me suis dit, non, tu as pris tes marques, ton angle reste le même a un chouia près, c'est forcément autre chose !

 

Même avec une boussole, je en suis pas certain que l'écart angulaire me permettra visuellement de déterminer si je suis sur Kochab ou Polaris...

Le mouvement dans le viseur lui coupera net !

 

Cela permettra également de savoir s'il y a une ou plusieurs causes à la dégradation du résultat de mes photos !

 

Je sais que dès que j’aurai mon ASIair Pro cela n'aura plus d'importance puisque l'on peut  s'affranchir de cette précision pour cette étape (pas pour la MES) car le système procède par deux prises de clichés à 60° l'un de l'autre, par astrométrie, pour sa localisation donc nord, sud, est ouest, peu importe !

Cela va d’ailleurs être d'une grande aide pour moi car mon jardin est assez rempli et donc ce n'est pas simple de viser Polaris pour se repérer et avoir accès aux parties du ciel autres que le nord/nord ouest du fait des arbres...

 

Mais tout comme pour le viseur polaire de ma NEQ5 j'ai besoin de savoir et de comprendre !

 

Bien amicalement,

 

Philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour à tous,

 

Bon après les pluies diluviennes de ce week-end et la terre spongieuse comme un marécage et comme cette semaine s'annonce aussi sèche, j'ai décidé de démonter mon setup et contrôler mes paramètres initiaux.

 

Voici en photo le résultat après deux semaines dehors, des pluies diluviennes et des rafales de vent de 80/90Km/h sur les bâches, certes pas mal atténuées par la palissade....

 

Tout d'abord, la latitude (mon site est à 47,3° précisément) :

 

5e5cd9bd2a1ae_LatitudeAZEQ6GT.jpg.1bc4a83f5cd07e707486f71848efb29b.jpg

 

Rien n'indique que la précision soit meilleure que la EQ6 R de Franck, mais depuis deux mois (donc les séances de Janvier et Février) je suis resté sur ce réglage.

 

Les niveaux :

 

5e5cd9c7d6e27_Niveauaxe1.jpg.fd1fb2af6d9b402cbb56e04fcd5352e9.jpg

 

5e5cd9d373e5e_Niveauaxe2.jpg.3d2e5c320a042b7a51c3c8178d754890.jpg

 

Orientation Nord :

 

5e5cd9dcc9eb8_OrientationNord.thumb.jpg.1612dbe1e3d0f69732e13482bcc01d17.jpg

 

Pour les niveaux, est-ce que vous jugez cela suffisamment précis ?

 

Pour le Nord, on est un chouia au nord ouest je pense mais ce n'est guère facile de faire beaucoup mieux d'autant plus que l'on ne peut pas poser la boussole sur la tête qui fausse la lecture...

 

Pas de chance j'ai essayé avec des applis sur mes deux mobiles (perso et pro de marque Sony et Samsung, respectivement) mais boussoles totalement fantaisistes...

 

Voilà, donc prochaine fois, je reprends tout à zéro et je vérifie précisément la position de Polaris !

 

Philippe

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)

L'orientation précise du pied ne sert pas à grand chose, puisque le fignolage se fait en pointant la polaire et qu'il y a un réglage pour cela.

Si tu laisses ton pied dans l'herbe et la terre comme sur la photo, cela va constamment bouger et s'enfoncer dès que tu le charges surtout avec les précipitations de ces derniers mois .

il faudrait un bout de béton ou au moins une petite base de pavés autobloquant  pour stabiliser le terrain et ensuite tu peux faire un marquage  pour pouvoir réinstaller rapidement le tout en place.

Exemple sommaire, mais qui me permet d'installer mon télescope en moins d'une minute en plein jour, et de pointer les étoiles brillantes sans problème aux coordonnées  ;)  :

caltel.jpg.5a3140f870b4a53549d273a298dfe017.jpg

Edited by den b
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour Den b

 

Entièrement d'accord avec toi, sauf que dans mon jardin biscornu, les ouvertures vers le ciel sont limitées et toutes situées au milieu de la pelouse...

 

J'ai une terrasse mais comme on peut le voir sur la photo de mon coin de jardin elle est juste en-dessous du chien assis d'où j'ai pris la photo, donc cela me coupe de quasiment tout le ciel et me limite à une petite portion sud, sans compter que je suis hors de vue de Polaris bloqué du coup par le pignon nord de ma maison !

 

Il n'y a guère que côté nord, du côté opposé de la maison, que je pourrais me reposer sur une allée en pavés, mais là je ne pourrais le faire que pour une soirée car cela est ouvert à tous vents et je ne peux laisser mon setup toute une journée, encore moins plusieurs semaines...

 

Une fois les périodes de pluies passées, le sol est très tassé, donc là, peu de chance que cela bouge !

 

D'ailleurs, j'ai été agréablement surpris de la stabilité de mon setup avec les conditions météos indiquées surtout les pluies diluviennes d'hier et avant hier !

Les niveaux sont restés les mêmes qu'initialement !

 

Il reste encore quelques mois avant que la pluie se calme, peut-être un ou deux sauf si été pluvieux, et je réfléchissais à un système de cales ou patins ronds un peu incurvés vers le haut que j'ai cru voir dans un post sur le forum, je ne sais plus trop si c'était dédié mais un système de patins caoutchoucs pour chaque pied devrait faire l'affaire !?

 

Je vais aussi creuser la question...

 

A terme, quand j'aurai bien pris en main le tout, surtout le boitier ASIair Pro et les cameras, je partirai sur un vrai point d'observation, à l'écart, avec une vue dégagée quasiment à 360° (un champ près de la ferme d'une agricultrice qui m'a donné son accord), mais il n'en reste pas moins que tous ces points de contrôle seront bénéfiques puisqu'il faudra toujours faire une MES aux petits onions même si le système d'imagerie est plus tolérant vis à vis de la visée de Polaris !

 

Philippe

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Cyp
      Salut à tous !
       
      ISS en plein milieu des Pléiades, même si Vénus n'est pas encore au plus proche, c'est une occasion qui ne se manque pas
       
      Au programme, une vision grand champ au 50 mm sur Star Adventurer et une vision rapprochée au Rubinar 300 mm en parallèle du télescope.
       
      J'avais prévu mon coup, organisé le matériel, chargé les batteries, sorti les objectifs dehors pour la mise en température, mis le télescope en station afin de monter le boîtier en parallèle. Le vrai pro, quoi. Et, quoi, 10 minutes avant le passage de l'ISS, je me rends compte que des $%!§#@& de flexions ou je ne sais quoi d'autre m'allongent fortement les étoiles. J'essaie de comprendre... et je comprends pas ; pas le temps. Oh p*... J'attrape le pied photo et mets à niveau la Star Adventurer. Pointage de la polaire, réglage du cercle gradué, mise en station. Plus que 5 minutes. Installation du boîtier avec le Rubinar, équilibrage. J'active le suivi et teste une pose de 30 secondes... Ça passe !!! Hé meeeeerde, j'ai le noisetier en plein milieu du champ. Plus que 3 minutes. Je chope le trépied, je me décale de 10 mètres, je remets à niveau, je repointe la polaire, plus que 2 minutes, je refais la mise en station, je vérifie la mise au point... dans les choux. Plus que 30 secondes, l'ISS est déjà visible dans le ciel et se déplace vers les Pléiades. Je suis en maxi stress, je cadre à l'arrache, je lance le Live View, je fais la mise au point comme je peux, ISS est là, j'attrape le déclencheur souple, je retiens ma respiration et je presse le bouton.............. Boum-boum boum-boum boum-boum...
       
      Qu'est-ce que j'ai foiré ? J'ai laissé en 12 800 ISO ? Le réglage est en JPEG ? Pas de carte SD ? J'ai déclenché trop tard ? J'ai oublié de désactiver le verrouillage du miroir ?... Merde merde merde, j'étais pas prêt !
       
      On termine d'admirer le passage de l'ISS dans le ciel, puis je jette un œil à la photo...
       
      YEEEEEEEAAAAAAAAAAH, JE L'AIIII !!!! Ouuuuuuuuuf. Bon, y aura pas de vue grand champ au 50 mm, mais tant pis. Je lance d'autres photos pour compositer un peu, et je respire à nouveau
       
      C'est pas cadré parfait, j'ai un beau halo, Vénus crache sa mère, mais j'ai ma photo !
       
      Sujet : M 45, Vénus et ISS
       
      Date : 02 avril 2020
      Appareil : Canon EOS 760D
      Instrument : Rubinar 300 mm f/4,5
      Lieu : Juliénas (69)
      Vitesse d'obturation : 16 × 30 sec.
      Sensibilité : 400 ISO
      Qualité : RAW
       
      Traitement sous Siril, Darktable et Gimp.
       
      Page web : https://www.cypouz.com/imagerie/200402/m-45-venus-iss
       

    • By biver
      Le ciel s'est ouverte hier soir vers 21h50 peu avant que Vénus et M45 se cachent derrière l'immeuble...
      Pour le setup (avec l'A7s au foyer), voir ici:
      Et en combinant des poses de 1/1500e à 1/3 secondes, voilà ce que j'ai... pour le fond de ciel, difficile de retirer le gradient proprement, qui était aussi en partie du à l'obstruction partielle de l'ouverture par le cadre de la fenêtre / mur qui envoyait aussi de la lumière parasite
      C'était limite... j'ai failli du démonter le cadre de la fenêtre...
       
      Nicolas

    • By XavS
      Bonjour à toutes et tous,
       
      Ma Lune du jour prise avec télescope Sky-Watcher 127/1500 et Canon 450D défiltré. Comme indiqué dans un autre poste (celui d'hier) par @Sauveur j'ai baissé les izo à 200 et 1/250 ème de seconde.
       

       
      Bon ciel à toutes et tous, et surtout Restez chez vous
       
      XavS
    • By starmich
      Salut à tous, 
      je voulais faire un petit message pour ce forum qui m'a guidé pas à pas vers le domaine que je ciblais initialement : l'astrophoto !
       
      voilà voilà, je suis, depuis mi-février l'heureux possesseur d'une HEQ5 pro Goto avec un tube skywatcher 200/1000 PDS 
      Le but est d'observer depuis ma maison en Bourgogne mais là, je suis confiné à Paris. depuis la réception, autant vous dire que j'ai tourné, retourné, monté, démonté, remonté, collimaté mon set-up, j'ai installé les drivers, le système ASCOM remote, teamviewer pour eos utility sur le Laptop connecté, bref, je peux déporter mon télescope dans la cuisine, laisser la fenêtre ouverte et commencer à shooter. 
       
      toute cette petite aventure nous amène au 2 avril ou je me dis... rhaa... il y a de la pollution lumineuse à paris, je regarde vers l'ouest et j'habite à l'est, il faudrait que je dispose d'un reflex défiltré... 
      qu'à cela ne tienne, après 1 journée et une nuit de tutos, je décide d'attaquer un défiltrage de mon EOS550D 
      3h de boulot, c'était plus simple que ce que je pensais ! après quelques tests et coups de soufflette, tout est OK et le capteur est intact !! 
      bon... il est 100% défiltré... 
       
      du coup ce matin j'ai appelé nos chers amis de Optique-Unterlinden qui m'envoient un filtre Filtre L-eNhance Optolong coulant 50,8mm par colissimo, il semblerait que ce soit le premier truc à utiliser pour me faire plaisir... 
       
      Je jubile à l'idée de tester mes toutes premières photos ! 
       
      En même temps, je me retrouve au niveau 0 d'une nouvelle discipline et j'ai des millions de questions !
      1 - que pensez-vous du filtre ? 
      2 - y a t il des réglages spéciaux à faire su l'APN en termes de balance des blancs, avec Magic Lantern ? , ou je le laisse en AWB et je compense avec le post-traitement ?
      3- vous me confirmez que je vais me faire plaisir ? 
       
      Merci à tous pour ce forum et vos réponses qui est à l'origine de mon plaisir !
       
      Pour les débutants : Il y a 2 ans, je ne savais pas utiliser un télescope
    • By astrogatel
      Bonjour
      Tout est dans le titre.
      J'ai un 7D mark II, et je suis novice et veux me lancer dans la traitement d'image a partir de videos.
      Pour etre plus precis, je voudrais faire des videos de la lune, puis extraire des images pour ensuite les additionner et les traiter, histoire de voir ce que cela donne.
      Quel logiciel me conseillez vous ? Y en at-il un qui fait tout c'est a dire, separe les images, les trie pour garder les meilleures, les aligne puis les additionne ?
      Autre question : quel format de video, j'en ai deux sur mon 7D :  MOV ou MP4 ? 29im/s ou 59i/s ?
       
      Merci d'avance pour les precieux conseils ; je sais qu'il y a des specialistes parmi vous.
       
      Nicolas
  • Images