• 3
Phil49

Collimation qui n'en finit pas !

Question

Bonjour à tous,

 

J'ai acheté l'été dernier une AZ-EQ6 GT Pro chez Pierro Astro, j'ai commencé à prendre en main cette monture et j'ai ajouté un SW 200/1000 que j'avais acquis 3 ans plus tôt et que je n'utilisais que pour de l’observation.

 

J'ai fait une interruption de 3 ans, j'ai repris, l'été dernier, avec l'astrophoto en objectif.

 

J'ai déjà posé des questions sur certains aspects dans ce forum qui m'ont permis de résoudre certains soucis, mais cela fait des mois que je cherche a résoudre un problème de collimation, avec un revendeur, mais j'ai l'impression que l'on fait du surplace !

 

Il a effectué un premier réglage du primaire et du secondaire (ainsi qu'un complet nettoyage du primaire par une dizaine de bains, car il était recouvert d'un fin film de saleté et une tâche de 1cm environ était présente, ce qui au départ avait motivé ma demande), mais on s'apercevait que dans la périphérie les étoiles avaient de drôles de formes, pas forcément liées à la coma à mon sens...

 

Voici un image prise en Janvier par ciel dégagé avec une température proche de 0°, une de mes meilleures compte tenu du ciel pas terrible avec  la PL un peu au loin à base de LEDs...

 

5e5a27100e482_DSC_9006-M43small.thumb.jpg.5ff5edd1ebd5c759fb99b8cb826da833.jpg

 

J'ai fait un autre aller et retour auprès du revendeur, il a affiné et corrigé de nouveau avec son Cheshire, mais tout comme la première fois, il m'a indiqué qu'il fallait faire un réglage par ciel parfaitement clair avec les anneaux d'Airy, conditions qui pour le moment, dans l'ouest, ne se sont pas encore présentées...

 

Je suis parvenu il y a deux jours à faire enfin une session depuis le 2nd réglage (je ne peux pas rester les bras croisés en attendant ces conditions idéales), temps dégagé, Sirius ou Procyon "dansaient" un peu (j'ai dû faire deux séances ce jour vers 20h30 puis vers 23h30)  au moment du réglage sur le liveview de mon APN (Nikon D7000 non défiltré) , mais  je suis parvenu à mettre le trait central de l'aigrette parfaitement au milieu.

 

A noter que le télescope reste dans mon jardin depuis une semaine, protégé par deux bâches étanches mais avec une circulation d'air à la base et qu'il n'y avait aucune forme de condensation sur les miroirs et le chercheur.

 

Température aux environs de 5 ou 6° je crois,  pas de vent notable au sol, mais je ne sais pas en altitude...

 

Pour l'équilibrage de la monture, j'ai mis un léger déséquilibre vers l'est comme recommandé, et c'était la première fois que je le faisais avec configuration de l'ensemble en astrophoto bien sûr, pas avec le seul oculaire.

Autre point à noter et qui m'a troublé sur le moment maintenant que je suis relativement bien habitué aux manœuvres de MES : en début de soirée, vers 20h30, j'ai fait un calibration sur une étoile comme je le fais depuis le début, en prenant comme les autres soirées de cet hiver, Sirius, comme étoile de repère, car j'ai un ciel plus dégagé vers le sud dans mon jardin.

 

A deux reprises (2 MES pour écarter toute erreur de paramètre) lorsque j'ai voulu prendre des photos, rien, des étoiles, mais pas d'Orion qui me sert de test, idem pour d'autres galaxies, donc M45, NGC 2244, etc. !

 

Dépité, je vérifie enfin les coordonnées et là, surprise, 40° de décalage en azimut !!

 

Pour info, je vérifie et reverifie deux fois au moins chaque paramètre, date, zone, heure été, etc, donc pas d'erreur, surtout à deux reprises !

Monture également de niveau, j'y passe beaucoup de temps au départ, et étoile polaire bien positionnée dans le viseur polaire via les paramètres de Synscaninit. 

 

Incompréhensible, j'ai revérifié, je ne pouvais pas me planter, Sirius ne peut pas être confondue à cet endroit du ciel et mon Goto me la proposait, donc pas en dessous de l'horizon !

 

En seconde partie de soirée, je calibre sur Procyon un peu plus haut et là (pourtant il continuait de me proposer Sirius, il devait être vers les 23h30 je crois), nickel, enfin, disons que M43 apparaît en haut à gauche de mon cliché, je recentre un peu et c'est ok.

 

Voici une première image sans correcteur de coma pour juger de la suite :

 

5e5a3f447ad30_DSC_9030sanscorrecteurcomasmall.thumb.jpg.677547d73d436ceac1d7cf7aaee20ecc.jpg

 

Et si l'on regarde en bord d'image, on voit ces formes que j'ai, même depuis le premier réglage du revendeur :

 

5e5a3ff7cb6b5_Defautimagesanscorrecteurdecoma.jpg.5caeca69b811e457d2ff1f8078071d50.jpg

 

Les étoiles ont la forme d'hématies !


Pour le reste des photos, j'avais laissé le correcteur de coma.

 

La séance a commencé avec Orion qui était assez bas sur l'horizon, et là, pas la même qualité du tout qu'en Janvier !

 

Le correcteur de coma TS Optics maxfield 3 éléments prêté par un ami sans choc ni poussière ou rayure, état impeccable.

 

5e5a298a3a082_DSC_9042M43correcteurcomasmall.thumb.jpg.9406cdf5c779d51b2bef5f2f26ef5af0.jpg

Si l'on regarde les bords de l'image, notamment le bord droit, on constate que malgré la courte pose (30 secondes) et un correcteur de coma, il y a des défauts importants à mon sens :

 

5e5a2c9892c1f_Defaut1borddroit.jpg.d259e3f399584f9fd17154b94037c48f.jpg

 

Là encore il s'agit de défauts "homogènes", mais sur un autre cliché, c'est quand même différent.

 

Par exemple, sur une de mes dernières photos de la soirée, alors que l'éclairage public était éteint, vers 0h30,  mais que les nuages commençaient un peu à pointer le nez pas très loin !

 

Il s'agit de NGC 2244, mais comme je restais sur de courtes poses, ici 30 secondes aussi, la nébuleuse n'est pas clairement identifiable, c'était surtout la forme des étoiles qui m'importait !

 

5e5a2d5013772_NGC2244.thumb.jpg.95b263c30189aebb1b6ca34cb65e64fc.jpg

 

Là encore, si vous zoomez sur la partie droite, comme la gauche, vous voyez ceci :

 

5e5a2e34d3f45_ZoomNGC2244defauts.jpg.b4b81670d20df6dc289bdc10136adced.jpg

 

Selon mon revendeur à qui j'ai envoyé ces clichés, il considère que ce n'est pas méchant, que la partie centrale est correcte et que cela peut s'expliquer par le reste de la correction à apporter via la méthode des disques d'Airy, et peut-être un correcteur de coma pas forcément au top...

 

Peut-être, je ne suis pas expert, mais je me pose quand même de sérieuses questions...

 

Quel est votre avis ?

 

Merci pour votre aide,

 

Bien amicalement,

 

Philippe

 

Edited by Phil49
  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

240 answers to this question

Recommended Posts

  • 0
Posted (edited)

L'orientation précise du pied ne sert pas à grand chose, puisque le fignolage se fait en pointant la polaire et qu'il y a un réglage pour cela.

Si tu laisses ton pied dans l'herbe et la terre comme sur la photo, cela va constamment bouger et s'enfoncer dès que tu le charges surtout avec les précipitations de ces derniers mois .

il faudrait un bout de béton ou au moins une petite base de pavés autobloquant  pour stabiliser le terrain et ensuite tu peux faire un marquage  pour pouvoir réinstaller rapidement le tout en place.

Exemple sommaire, mais qui me permet d'installer mon télescope en moins d'une minute en plein jour, et de pointer les étoiles brillantes sans problème aux coordonnées  ;)  :

caltel.jpg.5a3140f870b4a53549d273a298dfe017.jpg

Edited by den b
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
  • 0

Bonjour Den b

 

Entièrement d'accord avec toi, sauf que dans mon jardin biscornu, les ouvertures vers le ciel sont limitées et toutes situées au milieu de la pelouse...

 

J'ai une terrasse mais comme on peut le voir sur la photo de mon coin de jardin elle est juste en-dessous du chien assis d'où j'ai pris la photo, donc cela me coupe de quasiment tout le ciel et me limite à une petite portion sud, sans compter que je suis hors de vue de Polaris bloqué du coup par le pignon nord de ma maison !

 

Il n'y a guère que côté nord, du côté opposé de la maison, que je pourrais me reposer sur une allée en pavés, mais là je ne pourrais le faire que pour une soirée car cela est ouvert à tous vents et je ne peux laisser mon setup toute une journée, encore moins plusieurs semaines...

 

Une fois les périodes de pluies passées, le sol est très tassé, donc là, peu de chance que cela bouge !

 

D'ailleurs, j'ai été agréablement surpris de la stabilité de mon setup avec les conditions météos indiquées surtout les pluies diluviennes d'hier et avant hier !

Les niveaux sont restés les mêmes qu'initialement !

 

Il reste encore quelques mois avant que la pluie se calme, peut-être un ou deux sauf si été pluvieux, et je réfléchissais à un système de cales ou patins ronds un peu incurvés vers le haut que j'ai cru voir dans un post sur le forum, je ne sais plus trop si c'était dédié mais un système de patins caoutchoucs pour chaque pied devrait faire l'affaire !?

 

Je vais aussi creuser la question...

 

A terme, quand j'aurai bien pris en main le tout, surtout le boitier ASIair Pro et les cameras, je partirai sur un vrai point d'observation, à l'écart, avec une vue dégagée quasiment à 360° (un champ près de la ferme d'une agricultrice qui m'a donné son accord), mais il n'en reste pas moins que tous ces points de contrôle seront bénéfiques puisqu'il faudra toujours faire une MES aux petits onions même si le système d'imagerie est plus tolérant vis à vis de la visée de Polaris !

 

Philippe

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)
il y a une heure, den b a dit :

L'orientation précise du pied ne sert pas à grand chose, puisque le fignolage se fait en pointant la polaire et qu'il y a un réglage pour cela.

 

Voilà, c'est ça le plus important, c'est à cette étape qu'il faut être sûr que tout va bien.

 

Détailler en long et en large la procédure qui précède m'a bien embrouillé,  mais ça n'a aucun intérêt ici. Par exemple les graduations de hauteur servent juste à pointer en gros la monture vers la Polaire afin de pouvoir, ensuite, réaliser la mise en station. Pareil pour la boussole (je n'ai jamais utilisé de boussole avec une monture allemande à viseur polaire : je la posais en la dirigeant en gros vers la Polaire et basta).

 

En résumé : avant de faire la mise en station, il faut orienter l''axe de la monture en gros vers le pôle céleste. C'est ça que tu as détaillé en long et en large. Si l'axe est orienté en gros vers le pôle, on peut alors effectuer la mise en station avec les molettes de réglage. (Si l'axe est mal orienté, on n'y arrivera pas).

 

La précision de la mise en station dépend donc de la précision de la visée de l'étoile Polaire. Sur une EM200, il faut placer la Polaire pile poil sur une petite graduation qui sert à prendre en compte la précession des équinoxes, d'où une très grande précision. Sur les viseurs polaires des montures de type EQ (mais ça a peut-être changé depuis la dernière fois que j'en ai vue une), c'est beaucoup moins précis, il faut utiliser la position de la Grande Ourse et Cassiopée et les positionner correctement. 

 

Je ne sais pas comment marche la AZEQ6, mais à partir du moment où on a centré la Polaire, tout se joue dans le viseur polaire. Donc si tu veux détailler la procédure, tu peux nous décrire comment tu effectues le réglage ici.

 

Cela dit, pour savoir si la mise en station est bonne, on s'en fiche de la procédure. Le contrôle se fait après coup, par exemple comme Fracnk_77 qui regarde si la Polaire est toujours là une heure après. Si la pieds s'enfoncent dans la terre, c'est forcément plus tard qu'on s'en rendra compte.

 

Bref : si tu as un doute sur la mise en station, il faut la contrôler.

 

Edited by Bruno-

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)

Bruno,

 

Désolé de t'avoir embrouillé...

 

Pour l'explication, je comprends, mais je pensais vraiment qu'une l'orientation au Nord précise aidait beaucoup !

 

Je pense que c'est utile tout de même, cela "dégrossit" un peu plus, mais je comprends bien que ce sont les derniers réglages en azimut et en ascension droite qui peaufinent le tout pour peu que l'on ait  bien choisi... Polaris ! ;-)

 

Pour le réticule de l'AZ-EQ6 GT Pro c'est le dernier, c'est à dire celui-ci :

 

nouveaureticule.jpg.26f35f1af7b11c7ac634aab8d6510cca.jpg

 

C'est donc sur celui-ci que je fais les ajustements sur Polaris en positionnant sur le trait fin central des trois cercles concentriques qui est fonctionnel pour notre année 2020.

 

Comme je l'expliquais, en règle générale, après mes MES, je n'ai que de légers ajustements à opérer à ce niveau, habituellement, qui dépendent de la dernière position que j'avais à la dernière observation.

 

Souvent cela se limite à ramener la position de Polaris de 4H00 par exemple à 3H00 (des exemples, c'est plus galère quand il s'agit de positionner à 4H12 par exemple sauf à attendre de tomber sur un chiffre rond des graduations, car Polaris est un peu trop grosse pour permettre de positionner aussi précisément puisqu'elle fait à peu près la largeur du trait dans le viseur polaire), et en azimut à la position du chiffre 3 que je ramène vers le cercle du milieu en plus de l’ajustement en position horaire donnée par Syscaninit !

Donc pour moi c'est très léger.

 

Le test de la position de Polaris le long de ce cercle me permettra de trancher comme on l'a dit !

 

Ceci dit, toute la vérification autour des niveaux est pour moi pertinente car un affaissement aurait pu justifier la dérive et les défauts de mes images !

Manifestement, ce n'tait pas le cas pour cette fois-ci, la preuve en images ! ;-)

 

Reste donc à vérifier la bonne étoile choisie pour la prochaine visée polaire pour écarter une seconde piste...

 

Philippe

Edited by Phil49

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour :)

 

Une brique , une tuile , un carré beton de 20*20cm ....Il n'y a que l'embarras du choix pour mettre sous chaque pieds et ça ne bougera plus!!!

Dans l'herbe l'hiver , c'est chaud!!!

Tu as une drole de façon de faire une MES a la boussole avec une eq6 ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 13 heures, louisspaul a dit :

Dans l'herbe l'hiver , c'est chaud!!!

 

Bonjour louis Paul,

 

Oui, mais mieux que le béton qui restitue toute la chaleur emmagasinée dans al journée, surtout avec les étés chauds que l'on a  depuis quelques années...

 

Il y a 13 heures, louisspaul a dit :

Tu as une drole de façon de faire une MES a la boussole avec une eq6 ?

 

Euh... comment veux tu procéder autrement avec une boussole !!??

 

Sauf si c'et le fait de faire la MES AVEC une boussole !

Bah je me suis dit que c'est quand la même la meilleure façon de tomber sur Polaris en plus du bon réglage de la latitude, et c'est d'ailleurs ce que font certains et que l'on peut trouver sur la plupart des tutos qui circulent sur le Net ! ;-)

Alors, oui, suite à la discussion développée dans ce post, on peut s'en affranchir et dégrossir uniquement dans le viseur polaire après avoir visé sommairement le Nord, mais il y a un peu plus de boulot je pense...

 

Bien amicalement 

 

Philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)

Bonjour à tous,

 

Finalement, j'ai eu beaucoup de chance !

 

J'avais démonté hier matin mon setup pensant que je n’aurais pas d'opportunités avant un certain temps et finalement vers 19h00 le ciel était bien dégagé, la température baissait, je me suis dit que cela pouvait le faire, et ce fut le cas !

 

J'ai remonté mon setup, fait ma MES.

 

Petit point : toujours la même méthode décrite avec aussi ma boussole qui fait bien parler ( ;-) ) et comme j'ai commencé vers 18h45 environ, il faisait clair mais en regardant bien avec mon chercheur, pile où j'ai l'habitude de trouver Polaris, elle était bien là encadrée par les branches de mon cerisier.

J'ai cette fois-ci regardé, il n'y avait aucune autre étoile dans les parages.

Par ailleurs, en fin de soirée (voire plus bas) j'ai revérifié et Kochab était complètement masquée par les branches de mon cerisier donc invisible depuis mon viseur polaire).

 

Je cale avec difficulté Polaris vers 20h00 dans mon viseur polaire car on était vraiment entre chien et loup.

 

J'ai attendu un peu puis j'ai commencé ma séance vers 20h15 après calibration sur Sirius.

 

J'ai commencé par M42 encore dispo sur 10 secondes comme demandé et sans correcteur de coma :

 

5e5e0e28e6f69_DSC_9058M4320h1510sec-sanscorrecteurcoma.thumb.jpg.e9b59fab829308bd21dc0349abcce2d7.jpg

 

On reprend les mêmes et... même problème si vous regardez en périphérie...

 

Mêmes conditions mais avec 50 secondes (j'ai fait toute la série de 10 à 50 sec avec 5 secondes d’intervalle mais je prends les deux extrêmes) :

 

5e5e0ec064616_DSC_9066M4320h2050sec-sanscorrecteurcoma.thumb.jpg.869f06872b8309aaa366f2784645427e.jpg

 

J'ai poursuivi, cette fois-ci avec le correcteur de coma et avec 10 secondes de temps de pose  :

 

5e5e0efe88deb_DSC_9074M4320h4310sec-aveccorrecteurcoma.thumb.jpg.597e868840d4ddd5de4d3312373a2ab1.jpg

 

Même chose mais avec 50 secondes de temps de pose :

 

5e5e0f372e53e_DSC_9082M4320h5050sec-aveccorrecteurcoma.thumb.jpg.e8cde260058704b80ed4b7ddc3aaab9b.jpg

 

J'ai fini cette première série avec la nébuleuse de la Rosette avec 20 sec. de temps de pose et correcteur de coma afin de voir plus d'étoiles :

 

5e5e111bef444_DSC_9085Rosette20h5520sec-aveccorrecteurcoma.thumb.jpg.4d6b790a03a8aa0964adc61494965968.jpg

 

 

Enfin,  j'ai repris 2 heures après environ, vers 23h35, de nouveau M42 avec 10 secondes de temps de pose et sans correcteur de coma mais la calibration s'est faite sur Procyon pour le Goto (je sais que cela ne change rien) :

 

5e5e108cd153d_DSC_9091M4323h3510sec-aveccorrecteurdecoma.thumb.jpg.e6548e809b4cb0e30cc21c956a7ae310.jpg

 

J'ai dû stopper ensuite le temps de mettre le correcteur de coma, de refaire le point sur Procyon, et de repointer M42, le Goto ne le permettait plus, trop bas sur l'horizon je pense...

 

J'ai donc poursuivi sur des amas ouverts afin de mieux discerner les problèmes optiques.

 

Une dernière photo, l'amas ouvert M67 avec 45 secondes de temps de pose et correcteur de coma :

 

5e5e11cd35bbb_DSC_9104M6745sec-aveccorrecteurcoma.thumb.jpg.1096323ea08615ecb5a746c002d44978.jpg

 

Bizarrement, celle-ci semble presque exempte des déformations observées sur les autres photos malgré un temps de pose assez long puisque, je le rappelle, de 45 secondes !

 

J'ai regardé à la fin de la première séance la position de Polaris dans le viseur polaire et si la position horaire était bonne elle avait malheureusement dérivé l’équivalent de 3 ou 4 largeurs des 3 traits de la mire vers la droite !

 

En reprenant la 2ème partie de la séance j'ai donc dû recaler Polaris et à al fin de la séance j'étais approximativement sur le tracé.

 

La seule différence !?

 

Eh bien j'ai resserré un peu plus la vis de maintien du plateau que l'on dévisse un peu pour régler l'azimut !!

 

En effet, lors de la 2ème séance, je me suis rendu compte que selon le niveau de vissage, même si cela restait très léger, les changements de position de Polaris dans le viseur étaient "brutaux", avec une petite inertie !

 

Pourtant, je le rappelle, ce n'était pas un serrage "bourrin" et c'est avec délicatesse et une fraction de tour de molette que cela variait très sensiblement !

 

Donc, lors de cette seconde séance, la molette était "un peu plus" vissée !

 

La question que je me pose également c'est : est-ce que finalement mon viseur polaire est bien réglé !?

 

Pourtant, de mémoire, Pierro Astro vérifie ce point, donc "normalement", cela devrait être correct...

 

Mais j'avoue que cette piste me semble de plus en plus intéressante...

 

Bien amicalement,

 

Philippe

 

 

 

Edited by Phil49

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour à tous,

 

Pierro Astro à qui j'ai soumis les infos et où j'ai acheté ma monture, m'a répondu ceci :

 

- sur vos photos on voit effectivement un défaut optique important, mais non uniforme sur l'image, si cela venait du suivi, vous auriez le même défaut partout :-)

 

- si vos photos sont prises avec un APN voyez à bien distinguer la relève du miroir de la prise de vue elle-même car cette relève de miroir fait énormément bouger le télescope (appareils photo reflex).

 

- une mise en station même approximative au viseur polaire "vite fait" ne peut en aucun cas expliquer un tel bougé :-) là ce serait le cas avec plusieur ° d'écart !!

 

- sur les photos de M42 on voit clairement du tilt et/ou de la coma, donc je dirais que les réglages optiques ne sont pas bons (orthogonalité du capteur, position capteur par rapport au correcteur de coma etc...) La coma étant très importante je dirais que le soucis provient du correcteur de coma et/ou la position du capteur par rapport à ce correcteur. Si vous n'utilisez pas de correcteur de coma alors l'image est à peu près ce que vous pourrez avoir de mieux vu que le correcteur de coma est une stricte obligation sur les newton :-)

 

- pour ma part je penche donc pour un soucis de réglage optique peut être de l'orthogonalité du porte-oculaires ? mais assurément des réglages de position entre capteur et correcteur. enfin, bien vérifier que la relève du miroir est bien distincte de la prise de vue.

 

Si cette hypothèse est correcte, et celle-ci a aussi été évoquée par le revendeur qui m'a fait les deux réglages des miroirs, que peut-on faire pour le confirmer ?

 

Car dans l’affaire, on se retrouve avec la chaîne : APN + bague M48 + correcteur de coma + porte-oculaire !

 

Beaucoup de suspects ! :-(

 

Bien amicalement

 

Philippe

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour,

j'ai sûrement loupé l'info dans ce long post très intéressant, mais je m'interroge tout au long de sa lecture sur un point : la MAP est faite "à l'oeil" à partir du Liveview de l'APN, ou bien utilisez-vous un masque de Bahtinov SVP ? Cela expliquerait une partie du problème...

Pour avoir eu le souci à mes débuts (avant un VRAI moyen de régler la MAP :D) j'ai eu les mêmes étoiles en forme d'hématies !

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a 21 minutes, Astro89600 a dit :

la MAP est faite "à l'oeil" à partir du Liveview de l'APN, ou bien utilisez-vous un masque de Bahtinov SVP ? Cela expliquerait une partie du problème...

 

Bonjour,

 

Masque de Bahtinov et ajustement sur le liveview de mon APN !

 

Ensuite, j'aurais aimé le faire sur une étoile proche de M42 par exemple mais si la magnitude est très en dessous de celle de Sirius, Procyon ou Vega par exemple, et cela se réduit à un petit point où je ne parviens pas à distinguer les aigrettes même au grossissement maximum !

 

Philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)
Il y a 3 heures, Phil49 a dit :

J'ai poursuivi, cette fois-ci avec le correcteur de coma et avec 10 secondes de temps de pose  :

 

Sur cette image, on voit bien de la coma : les étoiles sont correctes au centre, mais pas sur les bords où elles sont l'aspect de petites comètes défocalisées pointant vers le centre. Or tu avais mis le correcteur de coma... D'ailleurs je trouve qu'il y a plus de coma sur cette image que sur celle prise sans le correcteur.

 

Avec 50 secondes temps de pose ce sont les mêmes défauts, donc la mise en station n'est pas la cause. De toute façon tu as retrouvé la Polaire au viseur polaire, même si elle avait un peu bougé : c'était donc bien la Polaire, ce qui est suffisant compte tenu des temps de pose courts (c'est si tu avais pointé Kochab qu'on aurait eu une rotation de champ en quelques secondes).

 

Maintenant, pourquoi le correcteur de coma ne corrige-t-il pas la coma (voire fait pire...) ?

 

(Et il y a peut-être aussi en effet un problème d'orthogonalité du porte-oculaire. C'est à ça que je pensais quand je soupçonnais le capteur de ne pas être parallèle au plan focal.)

 

Edited by Bruno-

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bon, comme je ne peux pas agir sur le P.O, trop délicat pour moi, je vais essayer à la prochaine séance un autre de mes APN, c'est un plein format, mais peu importe, et comme lui peut prendre des photos de 10, 15 ou 30 secondes, cela permettra de voir en mode MUP (miroir UP) si d'aventure les vibrations jouent un rôle !

 

De la même manière, on pourra voir si le problème persiste avec un autre APN, et comme en plus j'avais commandé en double une bague M48 Nikon (cela prenait trop de temps sur un site, et j'ai bien fait), j'aurai également un autre élément interchangeable dans la chaîne !

 

En croisant je vais bien finir par écarter des pistes sacré bon sang ! 

 

Philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)

Pour moi, là maintenant :

− la piste de la mise en station peut être écartée ;

− la piste de la coma est la plus sérieuse ;

− éventuellement examiner aussi la piste du parallélisme (ou de l'orthogonalité, selon de quoi on parle), mais après.

Edited by Bruno-

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Salut je me permet d intervenir puisque AZeq6 pros  et tube 200/1000 sw 

Ta mise en station tu la fais avec la polaire ou pas ?

J ai pas tout suivi désolé

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

La mise en station est à mon avis hors de cause :

− Phil fait la mise en station avec la Polaire...

− ...et il a vérifié qu'il s'agissait bien de la Polaire, en particulier elle était toujours dans le champ du viseur polaire à la fin de la séance.

 

Ça a quand même un peu bougé, mais ce n'est pas ça qui déformerait les étoiles lors de poses de 10 à 50 secondes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)

Bonjour,

 

J'ai pu faire une courte séance hier soir en modifiant deux points :

- resserrage de la molette de la colonne maintenant la tête de l'AZEQ6 pour régler l'azimut une fois celui-ci réglé (ferme mais pas comme un bourrin).

- utilisation de la fonction MUP (miroir relevé) de mon Nikon D7000 afin de creuser la piste des vibrations évoquées par Pierro Astro.

 

Résultat, pas de grands changements, toujours les mêmes défauts,  voici le photos prises :

 

Toujours M42, 10 secondes sans correcteur de coma :

 

5e5fec6c40ce3_DSC_9123M4210secsanscorrecteurcoma.thumb.jpg.d79c1daaaa47952f72e23a3b3aaf3ad8.jpg

 

M42, 30 secondes sans correcteur de coma :

 

5e5fec932bf76_DSC_9125M4230secsanscorrecteurcoma.thumb.jpg.126455b301ba5ee38f874b18538a53b7.jpg

 

M42, 10 secondes avec correcteur de coma (mais je suspecte un nuage, donc image dégradée et peu probante, d'ailleurs on note l’absence d'aigrettes...) :

 

5e5feccf66bd6_DSC_9127M4210secaveccorrecteurcoma.thumb.jpg.3a364ddd44fd676e0e6692628404f4fa.jpg

 

M42, 30 secondes avec correcteur de coma :

 

5e5fed18033f1_DSC_9128M4230secaveccorrecteurcoma.thumb.jpg.a229ddec0b84bb991eae61f6df364f54.jpg

 

Enfin M67, toujours pour voir un peu plus d'étoiles, 30 secondes avec correcteur de coma :

 

5e5fed51f261a_DSC_9129M6730secaveccorrecteurcoma.thumb.jpg.d323f582b5f6f3354f3272fffe619101.jpg

 

J'essaierai lors de ma prochaine séance mon autre APN, un D800 full format par contre (ce qui ne change rien sur l'usage) afin de creuser la piste de l'orthogonalité... au niveau du correcteur de coma et du capteur de l'APN !

 

De deux choses l'une : ou les résultats s'améliorent et c'est mon autre APN qui a un souci de planéité au niveau de la platine de fixation de l'objectif, ou cela ne change rien, et la piste irait de plus en plus vers le correcteur de coma ou le P.O !

 

Ce que je ne sais pas par contre c'est si le back focus n'est pas parfait entre l'APN et le correcteur de coma, disons qu'il y ait 1 ou 2mm si cela peut se traduire par ce problème de MAP et/ou les défauts que l'on observe (comme le suggère mon revendeur dans son retour, ci-dessous) ?

Etant donné que les défauts de MAP sont aussi présents sans le correcteur, je serais tenté de dire que non, mais...

 

Je testerai aussi au passage avec l'autre bague M48, on ne sait jamais, puisqu'elle fait partie de la chaine optique...

 

Voici ce que mon revendeur qui a effectué les deux réglages des miroirs, m'a répondu lorsque je lui ai communiqué les derniers développements :

 

[...] je suis étonné par la différence des résultats :

l'image de M67 est très bonne et bien résolue en comparaison d'orion.
A mon avis , le principal soucis viendrais de la mise au point ( à peine juste sur
orion )  et le positionnement du correcteur de coma qui ne joue pas
parfaitement son rôle . ( monter ou descendre de 1 ou 2 mm )

Par contre , ce qui semble positif est que le défaut de coma semble homogène
autour du centre optique .

C'est déjà ce qu'il faut obtenir dans l'absolu !

Si c'est le cas , inutile de vérifier le porte oculaire pour contrôle , il faudrait une photo avec étoile centrale lumineuse et autre autour

Comme convenu , on croise les doigts pour un ciel pur  qui semble s'améliorer .

pour déjà contrôler la tache d'airy et l'apparence des 4 étoiles au centre d'orion [...]

 

Enfin, parallèlement, j'ai fait une demande au SAV de Teleskop Service où j'ai acheté le correcteur de coma afin de connaitre leur avis !

 

"Let's keep our fingers crossed" comme disent nos amis anglais !

 

Bien amicalement,

 

Philippe

Edited by Phil49

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Salut Philippe,

 

ben dis donc, tu fais bosser tes fournisseurs :D...

 

Juste une réflexion, tu sembles absolument mettre en cause la collimation, la MAP, la MES, le correcteur de coma, le back focus, ne serait-ce pas tout simplement que tu as atteint tes propres limites et/ou la limite du matériel que tu utilises ? J'ai utilisé le même matos, un SW 200/1000 pour shooter la même cible que toi, M42 (à part l'APN un Cannon 1000D pour moi):

 

 

 

Je suis bien incapable de dire quel est le meilleur cliché (avec le tien), tout au plus pourrait-on parler du moins pire xD (même si je dirais que le tien est bien meilleur que le mien puisque tu as réussi à isoler le trapèze au milieu de la nébuleuse alors que j'ai isolé un gros pâté lumineux ;))... Perso, j'ai bien conscience que ce qui fait la différence entre nous deux (nous sommes visiblement du même niveau, débutants en astrophoto O.o) et les pros du site, c'est l'expérience ! L'expérience déjà de décider si la météo permet ou pas de shooter (je pense que tu es comme moi, à la première éclaircie, tu sors l'artillerie lourde, alors qu'avec un peu d'expérience, la patience te dicte le moment opportun de sortir le matos), l'expérience d'une MES précise, l'expérience du temps d'expo et de l'ouverture en fonction de ton objectif, et surtout (ça n'engage que moi…) l'expérience du traitement de ton image !

 

Bref, je pense que tu es en train de te faire mal à chercher des causes à tous tes problèmes mais qui n'existent probablement pas (attention, je ne dis pas qu'il ne faut pas chercher les solutions aux problèmes qui se posent, mais ne pas tout mettre sur le dos du matériel, un petit retour sur soi ne fait pas de mal…). N'est-ce pas juste une question d'optimisation de ton matériel que tu ne peux faire en raison de ton inexpérience dans le domaine ?

 

Encore une fois, c'est juste une réflexion face à ton "désarroi"...

 

Bonne soirée,

Franck

 

 

IMG_0083.JPG

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 13 heures, Franck_77 a dit :

Juste une réflexion, tu sembles absolument mettre en cause la collimation, la MAP, la MES, le correcteur de coma, le back focus, ne serait-ce pas tout simplement que tu as atteint tes propres limites et/ou la limite du matériel que tu utilises ?

 

Bonjour Franck,

 

Très probablement, je suis débutant, j'ai commencé l'été denier à vraiment imager, mais de façon encore trop embryonnaire car je ne veux pas aller plus loin tant que je n'aurai pas résolu ce problème de qualité !

 

Mon côté "perfectionniste" je pense, limite "TOC"...

 

J'assume mes limites, d'où le fait de remettre en cause mes gestes "simples" au cas où je ne ferais pas ce qu"'il faut pour obtenir le meilleur résultat possible en relation avec mon matériel et mon seeing !

 

J'ai eu des résultats un peu meilleurs que ce que j'ai eu aujourd'hui mais il est vrai que comme tu le dis un peu plus bas dans ton post, il faut savoir raison garder et ne pas s'obstiner à vouloir obtenir le meilleur résultat quand la météo ne le permet pas.

Mais cela fait partie de l'expérience, et je n'ai pour le moment pas suffisamment de recul pour le dire, cela viendra avec le temps.

 

J'ai l’intuition, mais peut-être que je me trompe, que mon souci de qualité n'est pas forcément lié à des contraintes indépassables de la météo, et de mon matériel, mais peut-être que je me trompe !

 

Mon revendeur semble confiant et pense pouvoir améliorer sensiblement la qualité et nous avons des échanges réguliers qui lui permettent de suivre mes résultats, mes doutes, et mes questions.

Pierro Astro a suggéré "du bout des lèvres", la possibilité que peut-être dans certaines de mes photos je pourrais ne pas faire mieux, mais je pense que c'est plus par manque de recul et surtout de temps, le pauvre !

 

Bref, j'aurais commencé avec un 250/1000 avec des temps de pose obligatoire de 10mn, j'aurais compris que sans autoguidage c'est infaisable et d'emblée les spécialistes de ce forum m'auraient dit non, c'et impossible !

 

Là, oui, on a l'impression que je pars un peu "comme un poulet sans tête" qui cherche celle-ci, mais mon inexpérience m'oblige à envisager toutes les hypothèses car mon expérience de chef de projet elle, m'a appris une chose, à négliger certains détails ont peut passer à côté du problème et se fourvoyer longtemps dans une direction qui n'était pas la bonne !

Mais on pourrait aussi me rétorquer qu'à noyer dans la masse d'infos le problème on finisse par ne plus savoir quelle est la piste la plus pertinente ! ;-)

 

Tant que je ne serai pas convaincu que j'ai atteint les limites de mon matériel et de mon seeing,  je continuerai...

 

Dès que je recevrai mon ASIair Pro j'aurai enfin une alternative qui permettra d'écarter bon nombre des suspects, mais hélas, pour le moment cela semble lointain !

 

Si par contre c'est la même chose, alors là, je suis quasiment certain que le P.O, qui sera le seul élément commun de la chaîne optique, fera un excellent suspect si entre temps nous avons la fameuse soirée parfaite qui permettra à mon revendeur de m'aider à finaliser ce qu'il lui semblera techniquement possible d’atteindre !

 

A distance vous n'êtes tous que limités à des conjectures que je peux vous faire éliminer au fur et à mesure si les éléments que je vous fournis sont indubitables...

 

Bien amicalement

 

Philippe

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)

N'empêche qu'il y a réellement un problème qu'on peut considérer comme identifié : sur les dernières images de M42, il y a de la coma avec le correcteur de coma, elle semble même plus importante que sans correcteur.

 

Edited by Bruno-

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 2 heures, Bruno- a dit :

N'empêche qu'il y a réellement un problème qu'on peut considérer comme identifié : sur les dernières images de M42, il y a de la coma avec le correcteur de coma, elle semble même plus importante que sans correcteur.

Bonjour Bruno,

 

Arff, c'est vrai, tu as raison, je l'avais oublié celui là, et pim !, un suspect de plus, donc P.O et correcteur de coma... :-( 

Ah si mon revendeur pouvait m'en prêter un autre histoire d'en avoir le coeur net !

Je vais lui demander, mais je n'y crois pas de trop...

 

Philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Messieurs,

 

Je me suis dit que cela vous intéresserait d'avoir un point de comparaison avec la première série d'images que j'ai prise en septembre de l'année dernière.

 

C'étaient mes tout premiers essais et j'avais choisi le premier objet que 'javais repéré en visuel !

 

Donc cette image est le témoin de ce que mon télescope pouvait produire avant les deux interventions !

 

La mise au point était "sommaire" car je n'avais pas non plus de masque de Bahtinov...

 

Photo de l'amas de Hercule, M13, 30 secondes sans correcteur de coma bien sûr puisque je n'en avais pas à l'époque et comme vous pouvez le constater, mes deux lampadaires à LEDs qui produisaient leur PL...

 

5e6128262ba19_DSC_8563M1330secondes.thumb.jpg.d8c4b333ef6a6068db2873b6f95c39fb.jpg

 

Philippe

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour

 

Tu as de la chance d'avoir un vendeur "attitré"...

Den b a donné la solution pour ne pas s'enfoncer dans le sol (un pavé autobloquand sous 3 pieds que tu insères dans la pelouse à l'endroit choisi); je fonctionne comme ça depuis 10 ans!!!

Tu manges ton pain blanc, car l'autoguidage crée encore d'autres problèmes.¬¬

Pour ce qui ressemble à de la coma , le mieux est de virer ton correcteur et de faire des essais sans.

 

Dépèches toi de faire tes essais car Elon Musk arrive:(

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a 8 minutes, louisspaul a dit :

Tu as de la chance d'avoir un vendeur "attitré"...

 

bonjour louisspaul,

 

Bah disons qu'il ne s'agit pas d'un vendeur "attitré", en fait c'est une petite boite, et j'ai toujours le même interlocuteur avec qui j'échange par email et il coopère avec une association dont je n'ai pas pu rencontrer les membres pour le moment, ce qui me complique forcément le dialogue...

Il est parfois bien plus aisé d'avoir la personne qui teste et qui peut voir d'un coup d'oeil ce qui se passe !

 

Pour les pavés autobloquants, oui, ou toute autre solution similaire, il faudra que je vois car avec le printemps les arbres prennent de l'ampleur et cela devient de plus en plus compliqué car je n'ai pas 10 000m2 non plus...

 

Vivement que les beaux jours arrivent et que je teste le fameux spot de la "fameuse association" avec laquelle le revendeur coopère et qui offrira de bien meilleures conditions, mais mon jardin est quand même bien pratique en ce moment que je galère sur ce problème !

Ce serait encore plus frustrant de faire 20, 30 ou 40 km pour affiner et devoir remballer sans vraiment avancer beaucoup....

 

Pour les photos avec ou sans correcteur de coma, bah c'est ce que je fais déjà !!!

Mais si c'st li qui est fautif je ne vais pas attendre que la garantie soit passée pour demander le changement, car il y en a quand même pour 190 euros  !

 

Je fais toujours deux séries avec et sans comme ça, cela me permet d'avancer sur la question pour savoir qui est le (j'espère que ce ne sera plusieurs) coupable !

 

Quant à Etron (LOL, pas d'erreur) MUSK et consorts (car il n'est pas et ne sera plus le seul) oui, je suis un autre fil de discussion très très animé sur ce forum ! ;-)

 

Malheureusement j'arrive avec 10 ou 20 ans de retard pour avoir pu en profiter tout en me disant que les progrès accomplis techniquement ont été tellement fulgurants que c'est tout de même nettement plus abordable aujourd'hui, même si tout n'est pas simple, la preuve...

 

Philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)

Phil : n'oublie pas ce que disait Pierro Astro :

 

Le 03/03/2020 à 12:13, Phil49 a dit :

sur les photos de M42 on voit clairement du tilt et/ou de la coma, donc je dirais que les réglages optiques ne sont pas bons (orthogonalité du capteur, position capteur par rapport au correcteur de coma etc...) La coma étant très importante je dirais que le soucis provient du correcteur de coma et/ou la position du capteur par rapport à ce correcteur.

 

À mon avis tu dois te concentrer sur ces lignes. Il me semble que tout est dit !

 

J'espère qu'un astrophotographe expérimenté pourra t'aider (un qui utilise un correcteur de coma et sait comment ça se règle...)

 

Edited by Bruno-

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)

@Phil49 :

 

Questions histoire d'être sûr ( ou pas ) :

 

Pour tes 10 ou 30 s de pose, le guidage est effectué de quelle manière après la mise en station ? :

 

1°)  En faisant uniquement confiance à la motorisation de la monture niveau axe AD ?

 

2°) Avec un auto-guidage ( ou un guidage à l'ancienne, c'est à dire "manuellement" avec un oculaire réticulé éclairé sur une une étoile guide ) ?

 

Edited by fljb67

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Pedranghelu Sauveur
      Salut
       
       
      Sony a7s Défiltré objo Sony 18/55 astrosurface mode cool
       
       

       

       
       

       
       

       
       
      pas d'ondelette sur Mercure j'en ai d'autre mais j'ai le bordel le fait de ne pas poster journalièrement 
       

       
       
       

       
       

       
       
       

       
       
      Deux trois truc pour les copains c'est caché pour les autres faut un mot de pass  nan c'est par ce qu'ils bisque du coup ils sont pas obligé de commenté car sur suis en Afrique du sud et c'est normal  pour eux  
      .
       
       
       
      Bon ciel
       
       
       
       
    • By Anton et Mila
      Bonjour à tous,
       
      Une petite dernière pour la route, mais ce sera la dernière pour moi…
      Lunette 152mm/1200mm Mila et ASI 290MM au foyer.
      1 000 poses sur 10 000 avec astrosurface H64, R6 et Faststone Viewer. 
      Fraction éclairée 1.9%
      Je trouve que les cornes vont plus loin que prévus. Je ne tenterai pas plus près du soleil même si la monture GOTO CGE Pro est sûre.
      Bonne soirée,
      ClaudeS


       
       
       
    • By phenix
      hello tt le monde
      je continue les traitements  du weekend dernier , et de la semaine  
      lune cendrée du 240520 accompagnée de venus et mercure
          - canon 1000d + sigma 150 mm   pose  de 1.5sec  a 800 iso   f2.8
      comète c2017 t2 accompagnant m81 et m82
          - canon 1000d monté sur la lunette 80 de gilbert ( merki grand )  ,  18 x 1mn avec darks  a  800 iso  
            soirée  a calern le 22.05.20  ,  avec des nuages , qui nous ont obligé  a plier bagages  vers  minuit  , malheureusement 
       
      a bientot  pour la suite   et   bonne semaine  
           





    • By frank-astro
      Bonsoir,
      Une image de cette nuit prise avec le Megrez 72 et l'ASI1600MC (35x 4minutes). Siril et Photoshop :
      NGC7023-Megrez72-ASI1600MC_35x4min by Frank TYRLIK, sur Flickr
      Bonen soirée,
      Frank
    • By Loup Lunaire
      Bonjour,
       
      Voilà j'ai tenté Mercure que je n'avais jamais réalisé et cru voir à l'oculaire avec sa surface visible,  avec une magnitude de -0.36 c'est tous petit  à 151 M de km et une illumination à 59%, et pourtant c'est dans la boite.
      Pour la lune c'est comme d'habitude , en ce moment les phases croissantes sont belles à voir , je me suis lécher les babines sur Petavius entre autres....
       

       
       
      Bon ciel lunaire & planétaires
  • Images