ClaudeS

Astro dessinateurs: Quels oculaires utilisez vous?

Recommended Posts

Le 13/03/2020 à 06:31, serge vieillard a dit :

Le reste n’est que blabla.

tiens dans le keskon voit :

 

5e6b1a99c824e_galeriemars2010c.jpg.998bca51b2ab985ad90b1da950074577.jpg

 

Bien sur il y avait diversité d’instruments, mais la planète était la même pour tous..... Je ne crois pas que ce fut simplement une histoire d'oculaires.....

Ce concept est une excellente idée. Il serait intéressant de faire ce genre exercice de temps en temps pour s'attacher à la manière dont chacun perçoit tel ou tel détail. Alors oui ça viendra dire quelque chose du matériel utilisé mais pas que. Et peut être que ça permettrait de parler du "Keskonvoit" davantage.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Olili a dit :

 

Il y a 2 heures, yapo a dit :

Je crois que le croquis de jm-fluo devrait ôter toute espèce de timidité à ceux qui pensent ne pas avoir de talent artistique

 

Sous-entendrais-tu que @jm-fluo n'est pas un bon dessinateur? xD

 

Vous n'avez pas tord ! Si je réalise un dessin suite à une observation de Mars avec ma TEC 180 FL, cela va ressembler à la vision que j'ai de Mars avec ma lunette Astro-Club de 60 mm en période de tempête martienne ;-)

Edited by jm-fluo
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Olili a dit :

Sous-entendrais-tu que @jm-fluo n'est pas un bon dessinateur? xD

Un bon dessinateur, il observe et puis il dessine. Un mauvais dessinateur, il observe et puis… il dessine, mais c'est un mauvais dessinateur. :ph34r:

 

Dessiner les objets célestes n'est pas l'apanage des "bons" dessinateurs (il faudrait se mettre d'accord sur une "bonne" définition du terme d'ailleurs), mais de tout amateur du ciel qui veut se l'approprier (au sens le connaître plus intimement).

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 48 minutes, yapo a dit :

Dessiner les objets célestes n'est pas l'apanage des "bons" dessinateurs (il faudrait se mettre d'accord sur une "bonne" définition du terme d'ailleurs), mais de tout amateur du ciel qui veut se l'approprier (au sens le connaître plus intimement).

Faire un dessin du CP c'est tout simplement impossible pour moi !

 

 :-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 13/03/2020 à 06:31, serge vieillard a dit :

Bien sur il y avait diversité d’instruments, mais la planète était la même pour tous..... Je ne crois pas que ce fut simplement une histoire d'oculaires.....

 

Evidemment...:)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 13/03/2020 à 16:22, jm-fluo a dit :

Bravo c'est toi qui à la bonne réponse à la question que j'ai posé. Ils ont été réalisés (croquis+CROA) avec une TEC 160 FL. Source : Dark-Star. 

 

Ah mince désolé ! D'après ton post de mercredi 22h01 j'avais compris que tu avais observé avec une 100, j'ai mal interprété. Bon quelque part ça me rassure si c'est avec ce monstre ...:D

 

Edited by etoilesdesecrins
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 13/03/2020 à 23:38, serge vieillard a dit :

Et c’est vraiment ce que j'apprécie sur CE forum, et que je ne retrouve pas sur WA.

 

Un dernier mot sur les CROA, et généralement leurs faiblesses : combien de fois n'a-t-on lu "j'ai vu une Jupiter ciselée comme jamais...."  Oui, et alors ???? ciselée comment ???? Seul le dessin ou une mesure quantitative au micromètre et au photomètre permettrait d'en juger parfaitement. Ou alors pour revenir sur le sujet initial "punaise, cet oculaire de la mort-ki-tue m'offre un piqué de fou...". Oui, et qu'as-tu vu précisément avec cet outil, jusqu’où t'as-t-il permis d'aller, quelle en était la limite ultime atteinte que tu ne retrouves pas ailleurs ????

en toute camaraderie, cela va de soit

 

entièrement d'accord avec la première phrase. D'ailleurs on est quelques uns à se demander pourquoi l'ambiance en face devient de plus en plus morose, départ des uns et des autres ...

 

Idem, d'acc avec cette remarque sur le matos et ce qu'on en fait. Combien de fois me suis indigné du nombre de posts purement matos par rapport à celui bien plus réduit, purement observation ou dessin ? C'est pourtant notre "coeur de métier" à la base. Inclinations consuméristes ou goût pour la technique ? A ce jeu là on a vite fait de rester dans un théorie à "couper les cheveux en 4" et à finalement ne pas vraiment savoir sur le terrain ce que vaut l'accessoire qu'on a analysé dans tous les sens à grands coups de graphiques et de courbes !

 

Petite remarque que j'avais déjà dû faire : j'ai insisté un peu plus haut sur les avantages du dessin, mais attention, dessins et descriptions écrites revêtent tout de même un aspect plus ou moins complémentaire et intéressant tous deux. Donc le point qui me tient à coeur (déjà soulevé donc) est comment rendre toutes les nuances de difficultés de perception visuelle d'un objet du ciel profond, sur l'échelle de Ciel Extrême, notamment les degrés de VI1 à VI5 ? Comment montrer sur le dessin que telle extension n'a été vue que 25 % du temps, ce qui est fondamentalement différent (en termes de conditions observationnelles, de diamètre, de transparence) que si elle a été perçue 75% du temps par ex ?

 

Dans une description écrite par contre c'est évident à relater :)

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 32 minutes, etoilesdesecrins a dit :

D'ailleurs on est quelques uns à se demander pourquoi l'ambiance en face devient de plus en plus morose, départ des uns et des autres ...

Moi ce que j'adore sur AS, c'est que l'on peut se taquiner, et je trouve cela plutôt cool cela fait avancer les débats avec chacun ses convictions, mais ce qui est bien aussi c'est que nous sommes tous des fous d'astro :-)

nb : et je ne suis pas le dernier à taquiner sur le forum ;-)

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, etoilesdesecrins a dit :

Idem, d'acc avec cette remarque sur le matos et ce qu'on en fait. Combien de fois me suis indigné du nombre de posts purement matos par rapport à celui bien plus réduit, purement observation ou dessin ? C'est pourtant notre "coeur de métier" à la base. Inclinations consuméristes ou goût pour la technique ? A ce jeu là on a vite fait de rester dans un théorie à "couper les cheveux en 4" et à finalement ne pas vraiment savoir sur le terrain ce que vaut l'accessoire qu'on a analysé dans tous les sens à grands coups de graphiques et de courbes !

C’est vrai

Peut-être que c’est inhérent aux passions. 
Il existe un besoin de se rassurer sur le bon matériel ou parfois l’inconsciente volonté de ne pas avoir un matériel qui sera considéré bas de gamme ou obsolète par quelques personnes parlant plus fort que d’autres. Pourtant le cœur c’est l’observation à la base et le reste n’est que pratique héritée. 
Étant musicien je sais pertinemment qu’on peut faire de la bonne musique sur une guitare à 400€ et que d’autres ponde d’ immondes bouses avec une Gibson à 5000€.  Le bon matériel se mérite quand on sait pourquoi on l’utilise et par quoi on est passer avant. J’ai acheté ma Les Paul le jour où j’ai su ce que je savais faire et pourquoi c’était cette guitare dont j’avais besoin. Mais le plaisir ne naît pas du contentement matérialiste. Hendrix se foutait de son matos. Alors un Hendrix astronome finalement ça doit être possible ce qui décomplexerait sans doute es débutants et les fauchés.

On pourrait peut-être réaiguiller la question initiale sur le comment on tire partie de son set d’oculaires pour un type d’observation que le dessin va retranscrire. Enfin je ne suis pas un spécialiste mais à lire l’ensemble des posts je me dit que c’est l’occasion d’ouvrir un espace d’échanges pédagogiques et bon enfant comme ce forum essaie de le faire. Avant j’étais en face et oui je trouve qu’ici c’est plus facile en général !

A vos oculaires, tubes pointés, Dessinneeeez !

( rappel nous sommes en guerre)

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, Lensed Star a dit :

Mais le plaisir ne naît pas du contentement matérialiste. Hendrix se foutait de son matos. Alors un Hendrix astronome finalement ça doit être possible ce qui décomplexerait sans doute es débutants et les fauchés.

On appelle cela le talent.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, Lensed Star a dit :

Étant musicien je sais pertinemment qu’on peut faire de la bonne musique sur une guitare à 400€ et que d’autres ponde d’ immondes bouses avec une Gibson à 5000€.

Ben oui regarde les photos de Venus  réalisées  avec une 80 mm !!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, jm-fluo a dit :

Ben oui regarde les photos de Venus  réalisées  avec une 80 mm !!

 

Ou les croquis de Jupiter avec une 100mm! xDxDxD

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et dire j'ai la plus "grosse " n'a aucun interêt !!  Ma  plus grande fierté c'est quand j'ai  été publié sur C&E en  décembre 1988 avec ma Perl-Vixen 83/910 pour une photo de Mars, avec le Film KODAK Technical Pan 2415 et la photo développée dans mon labo aménagé dans le grenier de la maison de mes parents ;-)

Edited by jm-fluo
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, Olili a dit :

Ou les croquis de Jupiter avec une 100mm! xDxDxD

 

Mince je n’ai pas dû être clair dans mes propos. Je voulais simplement rejoindre l’idée qu’on peut facilement se laisser happer par les questions matérielles et oublier le plaisir et ce que ça doit avec un instrument basique ou un C11. C’était simplement l’idée. Navré si je n’ai pas réussi à être explicite avec ma comparaison  🙄

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, Lensed Star a dit :

Mince je n’ai pas dû être clair dans mes propos. Je voulais simplement rejoindre l’idée qu’on peut facilement se laisser happer par les questions matérielles et oublier le plaisi

Je ne comprends rien avec tes propos ! le  plaisir est indépendant du diamètre en astro !!!

 

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui c’est ce que je dis !😂

je dois être fatigué visiblement mais on est d’accord sur le fond.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, etoilesdesecrins a dit :

Comment montrer sur le dessin que telle extension n'a été vue que 25 % du temps

ben tout simplement en rehaussant le niveau de luminosité, l’échelle des gris, ce que je fais. Ce qui est visible est affirmé, ce qui est délicat est ténu. Je trouve qu'ainsi on comprend TOUTE l'info perçue, juste d'avoir TOUJOURS à l'esprit que ce fut une rude bataille, et que les pétouillettes ou extensions diffuses n'ont été chopées qu'après un bien rude combat,

ce qui est généralement mentionné dans le commentaire.

 

Il y a 8 heures, Lensed Star a dit :

Peut-être que c’est inhérent aux passions. 

Pas obligatoirement, fort heureusement. Je suis d'accord avec ce qui a été dit sur le consumérisme.

Mais avoir du plaisir à posséder quelque chose de beau et de se l'offrir, c'est bien agréable, mais c'est un tout autre débat.

L’exemple de la guitare est éloquent. Ça me rappelle mon ancien copain bassiste de mon groupe de Hard Rock qui arpentait désespérément tous les magasins de Pigalle pour retrouver le matos qui génèrerait (comme par miracle) le son d'un note UNIQUE d'un morceau d'un album dont je ne me souviens plus du nom, sans comprendre, malgré des tonnes d'explications, que c'était principalement le jeu du gugusse qui engendrait cette curiosité.

Mais bordel, que c’est bon de gratter une bonne gratte !!! ce qui ne m’empêche pas de gratter un truc à deux balles sous les iles.....

Mais bordel, que c’est bon d'observer dans le T1000 de tonton David !!!! ce qui ne m’empêche pas d'observer sur mon "petit" 400 sous les iles.... Tiens marrant, dans les 2 cas j'utilise des Ethos.....

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, jm-fluo a dit :

Ma  plus grande fierté c'est quand j'ai  été publié sur C&E en  décembre 1988 avec ma Perl-Vixen 83/910 pour une photo de Mars, avec le Film KODAK Technical Pan 2415 et la photo développée dans mon labo aménagé dans le grenier de la maison de mes parents ;-)

 

Aaaah! Ca, je voudrais bien la voir! Peux-tu nous la montrer? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, serge vieillard a dit :

Mais bordel, que c’est bon de gratter une bonne gratte !!! ce qui ne m’empêche pas de gratter un truc à deux balles sous les iles.....

Mon meilleur pote guitariste à deux balles chantait comme un pied dans les années fin 80, mais il attirait les meufs comme un aimant....c'était peut-être la vrai bonne raison qu'il était mon potexDxD....mais le curé veillait au grain.xDxD

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, serge vieillard a dit :

ben tout simplement en rehaussant le niveau de luminosité, l’échelle des gris, ce que je fais. Ce qui est visible est affirmé, ce qui est délicat est ténu. Je trouve qu'ainsi on comprend TOUTE l'info perçue, juste d'avoir TOUJOURS à l'esprit que ce fut une rude bataille, et que les pétouillettes ou extensions diffuses n'ont été chopées qu'après un bien rude combat,

ce qui est généralement mentionné dans le commentaire.

Pour avoir observé rarement longtemps sur le même objet, mais toujours sans dessiner, mais pour comparer, je retrouve bien ici l'acharnement que cela doit être, et tout le confort nécessaire. Et je suis persuadé que quelque fois certains détails ne sont vu distinctement que 10% du temps, voir moins, avec la turbulence.... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Olili a dit :

Aaaah! Ca, je voudrais bien la voir! Peux-tu nous la montrer? 

Oui je voudrai bien mais je n'ai pas la revue de C&E de décembre 88 avec moi à Mayotte !!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 21 heures, jm-fluo a dit :

Ben oui regarde les photos de Venus  réalisées  avec une 80 mm !!

 

Bon là OK c'est clair : Clairement tu taquines !! :D Avec une 3 pouces et quelques !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By xavierc
      Dobson Strock 254/1200
      Au centre du jardin de la maison à Fors dans les Deux-Sèvres

      10 dessins : 10427 à 10436.
      J'ai fini de m'installer à 0h30 après 2 heures de sieste, l'éclaircie annoncée est bien là comme prévu.

      J'entame les observations avec des galaxies vers epsilon de la Vierge.

      Observation 10427 : NGC4596.
      Je la vois petite à 75x dans le même champ que NGC4608, toutes deux sont faciles.
      A 150x, elle est condensée, assez faible à considérablement faible, diffuse, et me semble allongée notamment en vision indirecte.


      Observation 10428 : NGC4608.
      Comme mentionné au-dessus, elle est vue avec sa voisine à 75x.
      A 150x, elle est diffuse, faible, et son centre se démarque.


      Je note l'humidité sur la table à 1h20.
      Le bruit sourd d'un effaroucheur d'oiseaux se fait entendre au nord-est.

      Observation 10429 : NGC4612.
      Elle est évidente et condensée à 75x.
      A 109x, elle reste collée à une étoile plutôt faible.
      Voici encore une galaxie à coeur marqué tout en étant diffuse sur ses bords.


      Les oiseaux gazouillent à 1h40.

      Observation 10430 : NGC4623.
      Les galaxies du coin n'aiment pas la solitude puisqu'elle accompagne à 75x la précédente.
      A 150x, elle est allongée en vision indirecte. Elle est faible et me donne l'impression d'avoir un double noyau.


      La nuit est bien sonore avec la nature ambiante : grenouilles et chien à l'Est, hibou au nord-est à 2h.

      Observation 10431 : NGC4633/4.
      Elles sont repérées dès 75x.
      NGC4633 est très faible et NGC4634 est faible, allongée, et compte plusieurs nodosités à 109x.


      Le goûter à 2h30 est bien requinquant!

      Observation 10432 : NGC4746.
      Difficile à 75x, elle est très faible et allongée à 150x.
      Son centre est assez facile en vision indirecte à contrario de 2 nodosités devinées à la limite (VI5).


      Au niveau sonorités, mais humaines cette fois, résonnent de la musique au nord-ouest et des clameurs par là dans ma rue à 3h10.

      Je dessine quelques galaxies de la Grande Ourse sur la carte 47 de l'Uranométria, bien que je pointe désormais avec Sky Safari Pro et que cette info ne me sert plus qu'à savoir qu'elles sont dans le même coin de ciel.
      Les numéros de cartes Uranométria font en effet partie intégrante de ma base de données pour préparer mes listes d'observations, je mets souvent à jour cette dernière avec les observations déjà effectuées.

      Observation 10433 : NGC3963.
      Je la vois facile, diffuse et faible à 75x.
      Son centre un peu flou est vu à 109x.
      Je soupçonne une structure spirale VI5 à 150x.


      Un camion de dépanneur éclaire et gêne au nord quelques minutes.

      Je constate le passage de l'ISS à 3h41 de la Grande Ourse vers Cassiopée.
      Le halo de Prahecq diffuse au nord, cette ville ne s'éteint donc jamais?

      Observation 10434 : NGC3958.
      Proche de la précédente à 75x, je ne l'avais pas remarquée de prime abord vu sa petitesse.
      A 150x, elle est très faible, allongée en vision décalée, dure à détailler hormis son centre plus brillant.
      Un satellite brillant est passé dans le champ.


      Un hibou tutube ("tût tût") au nord-est à 4h.

      Observation 10435 : NGC3972/7.
      Parmi plusieurs galaxies plus brillantes dans le même champ à 75x mais trop éloignées pour un dessin unique, je zoome à 109x sur NGC3972, soupçonnée à 75x, sûre à 109x, très faible à VI1, allongée en vision indirecte, et sur NGC3977, vue condensée et VI2. Je note aussi comme une étoile le noyau de PGC2499029.


      A 4h30, un coq à l'est annonce l'aube, déjà visible.
      2 galaxies du dernier dessin sont attrapées alors que le ciel commence à s'éclaircir avec l'aube à 4h50.

      Observation 10436 : NGC3990/8.
      NGC3998 est la plus facile, assez brillante, diffuse, son centre est très facile à voir.
      NGC3990 est faible, petite, condensée et ressemble à une étoile floue à 109x.


      L'humidité s'est déposée sur les affaires, mais le télescope est resté sec.
    • By xavierc
      Dobson Strock 254/1200
      Au centre du jardin de la maison à Fors dans les Deux-Sèvres

      5 dessins : 10422 à 10426.

      Je suis installé à 22h09, le crépuscule nautique est un peu passé.
      J'entends des clameurs dans le quartier, qui excitent le chien à l'Est.
      J'observe avant l'arrivée d'une perturbation, la soirée était inespérée au vu des prévisions du matin, mais les nuages ont le bon goût d'être en retard.
      Le stade est allumé à l'Est, je vois son halo mais bientôt éteint.

      J'entame la nuit sur des galaxies de la Chevelure de Bérénice.
      La lumière du jardin des voisins au sud est allumée.

      Observation 10422 : NGC4336.
      Je la repère à 75x. Elle est faible et semble allongée à 109x.


      A la fin du premier dessin, un feu d'artifice est tiré à l'ouest pendant plusieurs minutes!
      C'est un anniversaire d'après les clameurs.
      Une fois cet intermède festif terminé, j'observe des galaxies proches des étoiles 7 puis 24 de la Chevelure de Bérénice.

      Observation 10423 : NGC4213.
      Elle aussi vue dès 75x, avec 7 Comae Berenices qui gêne, elle est mieux séparée de sa brillante voisine.
      A 150x, je fais sortir du champ l'étoile.
      La galaxie est faible, condensée, à centre facile à voir.


      Des voix résonnent à l'Est à 23h.
      J'admire le beau rapprochement de Vénus et du croissant lunaire cendré au nord-ouest.

      Observation 10424 : NGC4539.
      Elle aussi est située à côté d'une brillante étoile, 24 Com, qui est une belle étoile double colorée que j'inclus du coup dans le dessin.
      La galaxie est vue à 75x malgré sa voisine étincelante, puis à 109x elle est très faible, allongée en vision indirecte, diffuse.


      De la musique se fait entendre à la fête maintenant.

      Tandis qu'un hibou chante dans la nuit, le ciel devient moins bon à 23h30 à cause d'un passage de voiles, les prémices annonciateurs de la perturbation.
      J'en profite pour aller voir où se passe la fête, c'est aux salles municipales au sud-ouest, à côté du Parc du Champ de Foire.

      Au retour je constate l'humidité sur les affaires, autre indice du changement de temps en cours.

      Je fonce sur une galaxie du Lynx avant l'arrivée des épaisses nuées.

      Observation 10425 : NGC2793.
      Je la détecte difficilement à 75x, puis elle est plus facile à 109x, faible et condensée.


      J'entends du Gilbert Montagné venu de la fête à minuit, puis du Jean-Jacques Goldman.
      Leurs choix musicaux sont maintenant en phase avec les miens, contrairement à plus tôt dans la soirée.

      Je dessine enfin une galaxie du Petit Lion, avec des voiles par endroits sur la voûte céleste.

      Observation 10426 : NGC3011.
      La dernière galaxie de la nuit est soupçonnée à 75x, puis confirmée à 150x, grossissement auquel elle reste petite et vue VI1, elle semble de plus allongée.


      Puis à 0h56 les nuages semblent arriver en force, l'ouest du ciel se voile.
      NGC4448 de la Chevelure de Bérénice, ça sera pour une prochaine fois!

      Je vérifie l'image satellite sur le PC, c'est en effet mort.
      Je laisse les fêtards à leurs musiques de variété.

       
    • By xavierc
      Dobson Strock 254/1200
      Au centre du jardin de la maison à Fors dans les Deux-Sèvres

      5 dessins : 10417 à 10421.

      Je suis installé à 22h11, le crépuscule nautique est certes passé mais la vraie nuit noire se fera attendre encore 40 minutes, ce qui n'empêche pas de déjà tranquillement pointer, puis dessiner le champ stellaire autour du premier objet.
      Je dessinerai des galaxies dans le Sextant presque toute la séance, la première est choisie assez brillante pour déjà la voir dans le crépuscule finissant.

      Observation 10417 : NGC2967.
      Vue à 75x, elle est faible, diffuse à 109x, et son centre reste discret même en vision indirecte.


      Un chat et des grenouilles se font entendre vers le nord.

      Observation 10418 : NGC2966.
      Elle se laisse facilement voir à 75x, déjà allongée en vision indirecte.
      A 150x, c'est dur de précisément borner ses limites, car la galaxie est très faible.


      Il y a encore l'éclairage fort des voisins du sud.

      Observation 10419 : NGC3083.
      Je la soupçonne à 75x, puis la confirme à 150x, très faible à VI1.


      Un peu de vent arrive à 23h30, heureusement pas gênant pour la stabilité du frêle Strock.

      Clou de la nuit, je dessine l'emblématique couple star de galaxies du Sextant, NGC3166 et NGC3169.

      Observation 10420 : NGC3165/6/9.
      Le duo galactique brillant du Sextant est en fait un trio, où on oublie souvent NGC3165 vue VI3 à 150x.
      Merci Sky Safari Pro pour me l'avoir signalée!
      NGC3166 est assez faible, diffuse, et son centre est marqué.
      NGC3169 est considérablement faible, diffuse, plus étendue à 109x qu'à 150x.


      Les oiseaux gazouillent au nord-est.

      Je termine par un quasar de la Chevelure de Bérénice.

      Observation 10421 : PGC39086.
      Malgré ce nom de catalogue de galaxies, nous avons là affaire à un quasar de magnitude visuelle 14.2 d'après Sky Safari.
      Je le vois à 75x, puis 150x, assez facile et très faible.


      Je le dessine au son d'une musique venue du nord et en mouchant mon nez coulant.
      La fin des observations est décidée à 0h30.
    • By xavierc
      Dobson Strock 254/1200
      Au centre du jardin de la maison à Fors dans les Deux-Sèvres

      3 dessins : 10414 à 10416.

      Comme les dernières nuits, je suis installé avant la nuit totale, cette fois à 22h15.
      Il ne fera nuit noire que dans une demie-heure et ça ne va pas s'améliorer d'ici au solstice d'été.
      J'ai un peu trop chaud avec le manteau d'hiver au début puis il devient sans soucis supportable.

      Tiens un hibou commence ses tût-tût à la régularité d'un pulsar!

      Je subis un échec sur le quasar TON599 entre Grande Ourse et Chevelure de Bérénice.
      Je n'ai pas compris, j'étais au bon endroit et il semblait aussi brillant que les étoiles autour, que j'ai vues, elles.
      A retenter.

      Je glisse pas très loin au sud-est vers l'amas Melotte 111 de la Chevelure de Bérénice pour butiner quelques galaxies qui sont d'ailleurs rassemblées par grappes.
      Sky Safari 6 Pro me permet de débusquer jusqu'aux plus faibles accessibles avec ce télescope, vers magnitude 14, ou de confirmer celles vues sans "son aide".

      Observation 10414 : NGC4061 à NGC4076.
      Aucun des 5 membres du groupe n'a été vu à 75x, mais ces galaxies faibles se dévoilent à 150x et c'est finalement un groupe intéressant, composé de NGC4065 et NGC4070 très faibles, NGC4066 très faible à VI1, et de NGC4061 et NGC4076 vues VI1.


      Les jeunes du quartier font les idiots en moto à 23h, en hurlant, heureusement pas de sortie de route d'après mes oreilles.
      Je préfère les gazouillis des oiseaux qui suivent, je ne sais juste pas mettre un nom sur les espèces concernées, y aurait-il du rossignol dans le lot?

      Autre son de la nuit, le train bruyant passe à l'Est à 23h21, un de ses horaires habituels avec 21h30.

      Observation 10415 : NGC4089 à 98.
      Voici encore un groupe intéressant, contenant à 150x NGC4089 vue VI2, NGC4092 idem et diffuse, NGC4095 très faible à VI1, et NGC4098 la plus facile vue faible à très faible et diffuse.


      Un jeune chien n'arrête pas d'aboyer.

      Des nuages éparses trouble fête recouvrent alternativement la dernière galaxie, vers 23h50.
      D'ailleurs je place une pause gâteau en attendant le départ des nuages.

      Observation 10416 : NGC4559.
      La galaxie se laisse deviner au chercheur 9x50, très faible et floue.
      Au télescope, elle est facile et assez faible à 75x.
      Puis à 150x, bien que diffuse, elle laisse apparaître des grumeaux et une structure difficile.


      J'entends encore ce chien puis des rires à l'Est.
      C'est les dernières sonorités de la séance d'observation puisque je la termine à 0h10.
    • By xavierc
      Dobson Strock 254/1200
      Au centre du jardin de la maison à Fors dans les Deux-Sèvres
       
      4 dessins : 10410 à 10413.

      Je me suis installé lors du crépuscule mi-astronomique, opérationnel à 22h20.
      Je dessine toute la séance des galaxies vers nu de la Grande Ourse.

      Observation 10410 : NGC2950.
      Assez faible à considérablement faible, elle est facile à 75x et petite.
      Son centre est très marqué, et son halo très faible à 150x.
      Elle est diffuse et allongée.


      Les grenouilles barbotent bruyamment dans le ruisseau Puits-Meunier au nord.

      Observation 10411 : NGC3043.
      La galaxie est très faible à 75x et 150x, diffuse, et dévoile des nodosités en vision indirecte.


      Les voisins au sud de la rue éclairent encore violemment leur jardin dont le sommet des arbres vers 23h puis l'éteignent enfin.
      Cette nuit encore, ça diffuse sur les horizons, les halos des villes sont plus marqués (Niort et Prahecq surtout), mais moins qu'hier.

      Observation 10412 : NGC3164.
      Soupçonnée à 75x, elle est mieux vue à 150x, diffuse, petite.
      Le centre est un peu plus lumineux en vision indirecte lointaine.


      Croassements, gazouillis, chuintements des chouettes et hiboux se mêlent dans la nuit.

      Observation 10413 : NGC3079/3.
      Je termine avec ce groupe intéressant.
      Les 2 galaxies NGC sont vues à 75x.
      NGC3079 est considérablement faible, incurvée et tordue, parsemée de nodosités.
      NGC3073 est condensée et vue VI2.
      PGC28990 se rajoute à 150x, vue VI4.


      Je suis fatigué vers 0h15.
      Je voulais finir avec un quasar, mais trop tard, je dois me coucher à 0h30, il faut que j'aie les idées claires en ce moment avec mon projet immobilier.
       
  • Upcoming Events