Alef

Autoguidage monture 10Micron

Recommended Posts

Bonjour,

 

Un ami va investir dans une monture 10Micron 2000 avec un télescope de type Ritchey-Chrétien 355 à focale 2840mm ou 1900mm avec réducteur. Charge de matériel ~40kg.

Au niveau de l'autoguidage, la monture est de très bonne qualité mais pensez vous qu'il ne faille pas d'autoguidage par diviseur optique ?

Lui veut s'en passer. Mais l'objectif est de faire des poses courtes pour transits d'exoplantètes mais aussi des poses longues avec filtres Ha et [OIII] sur des galaxies du ciel profond et là on arrive à des poses de 600s voir 900s, même en luminance aussi. Qu'en pensez vous ?

Pour ma part ça me semble indispensable d'avoir un diviseur optique + caméra de guidage  au moins pour voir le champ de la photo et ce qui se passe, puis guider si besoin ?

Puis avec Starlink si un satellite passe dans le champ au bout de 60s sur une pose de 600s autant arrêter de suite l'image et repartir sur une nouvelle pose. Sans caméra de guidage on est aveugle...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Salut,

 

Pour les exo-planètes, l'objectif est de rester plusieurs heures avec le minimum de décalage possible du champ entre l'ensemble des poses (voire aucun décalage), le but étant de limiter le bruit généré par la réponse différente d'un pixel à un autre. Sur 4 à 5 heures consécutives sans autoguidage, même avec une 10Micron, cela me semble compliqué d'atteindre cet objectif.

 

C'est quoi le réducteur envisagé ?  Car d'après tes valeurs, cela te passe le RC de F/D 8 à F/D 5.3 c'est une sacrée réduction.

 

Marc

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 29/02/2020 à 18:42, Alef a dit :

Pour ma part ça me semble indispensable d'avoir un diviseur optique + caméra de guidage  au moins pour voir le champ de la photo et ce qui se passe, puis guider si besoin ?

Puis avec Starlink si un satellite passe dans le champ au bout de 60s sur une pose de 600s autant arrêter de suite l'image et repartir sur une nouvelle pose. Sans caméra de guidage on est aveugle...

 

ca c'est pas possible : les "diviseurs optique" sont en fait des "off axis guider" , c'est à dire guider hors axe optique en Français : c'est un petit prisme qui est en dehors du capteur principal loin de l'axe optique qui est au centre du capteur principal.

 

-> la camera de guidage et le capteur principal ne voient pas la même zone de ciel et n'ont même rien en commun. Un satellite qui passe sur le capteur principal ne sera pas vu.pas me capteur principal.

 

-> il existe un type de diviseur optique très particulier qui voit la même portion de ciel pour les 2 sorties : le ONAG ou ON Axis Guider. Le principe est d'envoyer l'image en infrarouge vers la camera de guidage et le reste du spectre (visible) vers la camera principale. Si on utilise la même taille de capteur pour la caméra de guidage et pour la caméra principale, les 2 verront la même partie de ciel, mais dans une partie de spectre différent. Là on peut espérer que la caméra de guidage puisse détecter le passage du satellite en infrarouge. (et c'est même pas sur à 100%). 

 

https://www.innovationsforesight.com/

 

->  quoi qu'il en soit, il est clair que pour les cibles basses il faut autoguider et avec une telle focale et échantillonnage, il vaut bien mieux autoguider au diviseur optique.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et bien, normalement, avec une 10Micron, on n'autguide plus ????

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos réponses.

 

C'est vrai que le diviseur sera hors axe, je me suis mélangé les pinceaux.

Par contre je ne connaissais pas le diviseur OAG. Merci pour l'info.

 

Normalement les montures 10Micron sont tops et dispensent d'autoguidage sur le cahier des charges mais dans le vécu ?

La focale sera de 2840mm sans réducteur à F/8

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 29/02/2020 à 18:42, Alef a dit :

Mais l'objectif est de faire des poses courtes pour transits d'exoplantètes mais aussi des poses longues avec filtres Ha et [OIII] sur des galaxies du ciel profond et là on arrive à des poses de 600s voir 900s, même en luminance aussi. Qu'en pensez vous ?

 

Hello,

 

Ayant une GM2000, je ne pense pas qu'à cette focale on arrive à se passer de guidage.

 

Pour ma part, max. 10min avec 1850mm avec un seul tube mais je tombe à 5min avec deux tubes en parallèle avec env. 43kg sur le dos.

 

A 2800mm il faudra une sacrée rigidité et shooter au zenith ou près de la polaire pour se passer de guidage dès 5-7 min. Au-delà, le guidage très léger (15-30s) permet des étoiles parfaites même à 1800s.

 

A+

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 29/02/2020 à 18:42, Alef a dit :

Mais l'objectif est de faire des poses courtes pour transits d'exoplantètes

 Ça c'est carrément une mauvaise idée. Plus les poses sont courtes, plus on récupère la scintillation due à la turbulence. Du coup sur des temps de pose très courts, on perd en précision photométrique. Bref, il faut poser ni trop, ni trop peu. Des temps de pose minimales de 60s semblent raisonnable afin de moyenner la turbulence.

 

Sinon, pour revenir à la question initiale, au vue de la focale de l'instrument et le temps de poses longs envisagés, le diviseur (hors axe) me semble indispensable. Le seul moyen d'éviter le guidage, serait d'acheter les version HPS de la monture, de l'installer en fixe, et de passer pas mal de temps au départ pour faire un modèle de pointage qui tient la route.

Edited by Patrick Sogorb
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now